Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par littlemary le Lun 10 Déc 2012 - 19:40

Bien évidemment, je suis en retard dans ma progression (déjà!) avec ma classe de troisième (je termine seulement mon second chapitre)...Ce n'est pas tant le programme littéraire qui me pose problème mais celui de langue...
C'est une classe de gentils gamins, certains très bons, mais dans l'ensemble les lacunes grammaticales sont importantes. Je perds un temps fou à revoir des notions de base (Compléments d'objets, temps verbaux et valeurs...) Mais comment aborder l'attribut du COD, s'ils ne parviennent pas à trouver le COD ?
Bref ce programme me semble infaisable et au risque de choquer mes collègues grammairiens, je finis par me convaincre que je préfère insister sur l'orthographe et surtout le vocabulaire au détriment de certaines notions grammaticales qui me paraissent (peut-être à tort) inutiles, trop complexes. (Sincèrement est-il indispensable de connaître les fonctions de QUE pour aller au lycée ?)
Je suis donc un peu perdue au mileu de ce programme qui m'effraie...Rassurez-moi ...ou pas! Wink

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par Hermiony le Lun 10 Déc 2012 - 19:47

@littlemary a écrit:Bien évidemment, je suis en retard dans ma progression (déjà!) avec ma classe de troisième (je termine seulement mon second chapitre)...Ce n'est pas tant le programme littéraire qui me pose problème mais celui de langue...
C'est une classe de gentils gamins, certains très bons, mais dans l'ensemble les lacunes grammaticales sont importantes. Je perds un temps fou à revoir des notions de base (Compléments d'objets, temps verbaux et valeurs...) Mais comment aborder l'attribut du COD, s'ils ne parviennent pas à trouver le COD ?
Bref ce programme me semble infaisable et au risque de choquer mes collègues grammairiens, je finis par me convaincre que je préfère insister sur l'orthographe et surtout le vocabulaire au détriment de certaines notions grammaticales qui me paraissent (peut-être à tort) inutiles, trop complexes. (Sincèrement est-il indispensable de connaître les fonctions de QUE pour aller au lycée ?)
Je suis donc un peu perdue au mileu de ce programme qui m'effraie...Rassurez-moi ...ou pas! Wink



Après le cours sur le sujet, les exercices sur le sujet...j'interroge une élève sur la question à poser pour trouver un sujet : gros blanc et elle n'était pas la seule.
Contrairement aux tiens, les miens ne travaillent pas, je m'use et perds du temps doublement pour rien...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par paul31 le Lun 10 Déc 2012 - 19:49

Je pensais faire un rappel sur les propositions subordonnées mais c'était une découverte pour beaucoup ....


Je suis également en retard !

_________________
2012-2013 : deux sixièmes, 1 quatrième,1 troisième en français et une cinquième en latin. cafe
2011-2012 deux quatrièmes , une troisième DP6H et une cinquième
2010-2011 : une cinquième et deux sixièmes
2009-2010 : deux sixièmes et une quatrième.

petitdrapeau
chat chat chat chat chat

paul31
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par littlemary le Lun 10 Déc 2012 - 20:14

Le pire, c'est (honte à moi ) que je finis par croire qu'une bonne partie des points de langue des programmes de collège n'ont aucune utilité.
Que ceux qui se destineront à des études littéraires auront l'occasion de les revoir et surtout les approfondir...
Mes 6èmes débarquent et ne comprennent pas ce qu'ils lisent pour la plupart (J'ai entamé le Petit Prince, et bien je prends 10min à chaque séance pour leur faire la lecture pour qu'ils en saisissent un minimum...la doc prend parfois le relais),ils ont un vocabulaire d'une pauvreté inouïe...alors comment comprendre les analyses grammaticales avec leurs subtilités et leurs pièges.
Arrivés en 3ème, ils ne sont pas mieux armés pour entamer le programme puisqu'ils viennent à peine d'assimiler certaines notions de base (certaines seulement !)...

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par Hermiony le Lun 10 Déc 2012 - 20:26

@littlemary a écrit:Le pire, c'est (honte à moi ) que je finis par croire qu'une bonne partie des points de langue des programmes de collège n'ont aucune utilité.
Que ceux qui se destineront à des études littéraires auront l'occasion de les revoir et surtout les approfondir...
Mes 6èmes débarquent et ne comprennent pas ce qu'ils lisent pour la plupart (J'ai entamé le Petit Prince, et bien je prends 10min à chaque séance pour leur faire la lecture pour qu'ils en saisissent un minimum...la doc prend parfois le relais),ils ont un vocabulaire d'une pauvreté inouïe...alors comment comprendre les analyses grammaticales avec leurs subtilités et leurs pièges.
Arrivés en 3ème, ils ne sont pas mieux armés pour entamer le programme puisqu'ils viennent à peine d'assimiler certaines notions de base (certaines seulement !)...

Il y a certes des points qui peuvent sembler inutiles, mais il est difficile de leur faire améliorer leur écrit, par exemple, s'ils ignorent le fonctionnement des phrases complexes et des subordonnées. Difficile de leur faire enrichir leurs phrases s'ils ne connaissent que l'adjectif et pas le CDN ou la relative...
Il y a des choses que je ne ferai pas cette année, c'est clair. Pas parce que je les juge inutiles (j'avais une bonne classe l'an dernier, tout passait), mais parce que clairement la grande majorité n'a pas le niveau et n'a pas envie de l'avoir.

Le Petit Prince, c'est très dur en dépit des apparences.

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par User5899 le Lun 10 Déc 2012 - 20:35

@littlemary a écrit:Bien évidemment, je suis en retard dans ma progression (déjà!) avec ma classe de troisième (je termine seulement mon second chapitre)...Ce n'est pas tant le programme littéraire qui me pose problème mais celui de langue...
C'est une classe de gentils gamins, certains très bons, mais dans l'ensemble les lacunes grammaticales sont importantes. Je perds un temps fou à revoir des notions de base (Compléments d'objets, temps verbaux et valeurs...) Mais comment aborder l'attribut du COD, s'ils ne parviennent pas à trouver le COD ?
Bref ce programme me semble infaisable et au risque de choquer mes collègues grammairiens, je finis par me convaincre que je préfère insister sur l'orthographe et surtout le vocabulaire au détriment de certaines notions grammaticales qui me paraissent (peut-être à tort) inutiles, trop complexes. (Sincèrement est-il indispensable de connaître les fonctions de QUE pour aller au lycée ?)
Je suis donc un peu perdue au milieu de ce programme qui m'effraie...Rassurez-moi ...ou pas! Wink
Au lycée le handicap majeur est le vocabulaire (avec les préfixes, suffixes, racines, bref, ce qui permet, quand on ne fait pas de latin, de s'y retrouver un peu). Ensuite, c'est la lecture de la phrase complexe, dès qu'elle dépasse disons une ligne. Alors devant l'urgence, je ferais comme vous : des choix topela
Ne pas oublier qu'arrivés en 3e, par le simple jeu de la réduction des horaires, ils ont l'équivalent de deux années de français en moins que leurs aînés. Qui, eux, étaient sélectionnés Suspect
Vous voyez, CdB, c'est ça aussi qu'on attendrait d'un gauchiste au pouvoir : rétablir des horaires décents.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par kensington le Lun 10 Déc 2012 - 20:38

@littlemary a écrit:Le pire, c'est (honte à moi ) que je finis par croire qu'une bonne partie des points de langue des programmes de collège n'ont aucune utilité.
Que ceux qui se destineront à des études littéraires auront l'occasion de les revoir et surtout les approfondir...
Mes 6èmes débarquent et ne comprennent pas ce qu'ils lisent pour la plupart (J'ai entamé le Petit Prince, et bien je prends 10min à chaque séance pour leur faire la lecture pour qu'ils en saisissent un minimum...la doc prend parfois le relais),ils ont un vocabulaire d'une pauvreté inouïe...alors comment comprendre les analyses grammaticales avec leurs subtilités et leurs pièges.
Arrivés en 3ème, ils ne sont pas mieux armés pour entamer le programme puisqu'ils viennent à peine d'assimiler certaines notions de base (certaines seulement !)...

Leurs difficultés de compréhension peuvent aussi découler de lacunes grammaticales.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par lisette83 le Lun 10 Déc 2012 - 20:45

Bonsoir,
Ma fille qui est au collège vient de voir les valeurs des temps du passé, j'ai fait les exercices avec elle. 15 jours après, question sur les valeurs des temps dans un texte, grosse interrogation de sa part "qu'est-ce que la valeur d'un temps?" Elle est pourtant bonne élève.
Question que je me pose désormais aussi pour mes élèves, à quoi sert d'apprendre au collège les valeurs des temps?

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par littlemary le Lun 10 Déc 2012 - 20:54

@Hermiony a écrit:Il y a certes des points qui peuvent sembler inutiles, mais il est difficile de leur faire améliorer leur écrit, par exemple, s'ils ignorent le fonctionnement des phrases complexes et des subordonnées. Difficile de leur faire enrichir leurs phrases s'ils ne connaissent que l'adjectif et pas le CDN ou la relative...

Je classe ces points dans les notions importantes.


Il y a des choses que je ne ferai pas cette année, c'est clair. Pas parce que je les juge inutiles (j'avais une bonne classe l'an dernier, tout passait), mais parce que clairement la grande majorité n'a pas le niveau et n'a pas envie de l'avoir.

J'ai dit qu'ils étaient gentils, pas qu'ils travaillaient !

Le Petit Prince, c'est très dur en dépit des apparences.

Bien évidemment...mais quand on te demande "C'est quoi un réverbère?", je te laisse deviner que la lecture va être plus que difficile même au premier degré... Rolling Eyes


littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par littlemary le Lun 10 Déc 2012 - 20:59

@lisette83 a écrit:Bonsoir,
Ma fille qui est au collège vient de voir les valeurs des temps du passé, j'ai fait les exercices avec elle. 15 jours après, question sur les valeurs des temps dans un texte, grosse interrogation de sa part "qu'est-ce que la valeur d'un temps?" Elle est pourtant bonne élève.
Question que je me pose désormais aussi pour mes élèves, à quoi sert d'apprendre au collège les valeurs des temps?

Me sens moins seule face à mes interrogations...
J'insiste surtout sur la valeur des présent/imparfait/passé-simple dans l'espoir que les élèves les utilisent à bon escient...Ce n'est pas encore gagné !

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par V.Marchais le Lun 10 Déc 2012 - 21:05

@lisette83 a écrit:Bonsoir,
Ma fille qui est au collège vient de voir les valeurs des temps du passé, j'ai fait les exercices avec elle. 15 jours après, question sur les valeurs des temps dans un texte, grosse interrogation de sa part "qu'est-ce que la valeur d'un temps?" Elle est pourtant bonne élève.
Question que je me pose désormais aussi pour mes élèves, à quoi sert d'apprendre au collège les valeurs des temps?

Ça, sans vouloir offenser personne, c'est l'effet séquence et son manque de méthode. Du saupoudrage à gogo, mais pas de réelle progression, justement, rien de vraiment structuré. Mon fils aussi en fait les frais, et lui aussi est bon élève. Alors vous imaginez pour les moins bons.

Les collègues qui travaillent en séquences avec la bénédiction des IPR sont persuadés de bien faire. Mon seul espoir, dans la situation actuelle, est qu'en voyant leurs propres enfants entrer au collège et y galérer comme les autres, même eux, les fils de profs, ils comprennent quels dégâts cause cette approche impressionniste de tout.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par Violet le Lun 10 Déc 2012 - 21:08

Véronique, on peut travailler en séquences et avoir aussi une solide progression de langue, avec des séances décrochées de langue quand nécessaire. Wink

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par Celeborn le Lun 10 Déc 2012 - 21:14

@Violet a écrit:avec des séances décrochées de langue quand nécessaire. Wink

Ce n'est donc plus tout à fait une séquence Wink

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par User5899 le Lun 10 Déc 2012 - 21:15

@lisette83 a écrit:Bonsoir,
Ma fille qui est au collège vient de voir les valeurs des temps du passé, j'ai fait les exercices avec elle. 15 jours après, question sur les valeurs des temps dans un texte, grosse interrogation de sa part "qu'est-ce que la valeur d'un temps?" Elle est pourtant bonne élève.
Question que je me pose désormais aussi pour mes élèves, à quoi sert d'apprendre au collège les valeurs des temps?
A comprendre sa langue, peut-être. On apprend des temps et leur fonctionnement...
Il y a des questions qui laissent sur le luc.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par User5899 le Lun 10 Déc 2012 - 21:16

@Celeborn a écrit:
@Violet a écrit:avec des séances décrochées de langue quand nécessaire. Wink

Ce n'est donc plus tout à fait une séquence Wink
topela

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par V.Marchais le Lun 10 Déc 2012 - 21:17

Dans ma ZEP aussi c'est la cata.

Mes choix, je les ai faits en constatant la détresse des élèves.

D'abord, renoncer au pédantisme, aux grandes explications prétendument littéraires avec des mômes qui peinent à lire, ne comprennent rien à un texte de plus de huit lignes, à la fois par manque de vocabulaire et d'aisance dans la phrase complexe.

Mes études de textes se limitent de plus en plus à de la compréhension : beaucoup de vocabulaire (je mets le paquet là-dessus, avec contrôles réguliers), "détricotage" de la construction de certaines phrases, explication des liens logiques et de la progression du texte, discussion orale sur le sens et l'enjeu du texte (entendez : son intérêt humain), écriture d'imitation. Point. Tout cela nous fait un labeur amplement suffisant.

Les schémas narratifs, la narratologie sous toutes ses formes, et même le travail sur le point de vue (intéressant, mais qui peut largement attendre le lycée), j'ai laissé tomber.

À côté de ces lectures très simples, je fais beaucoup beaucoup de langue.
Du vocabulaire, donc. Autant qu'il est possible d'en ingérer.
Des conjugaisons, avec une insistance particulière sur les marques régulières de personne (leçon qui fait gagner beaucoup de temps).
De l'orthographe un peu tout le temps, à chaque occasion (notamment en travaillant le voca).
La grammaire de phrase est essentielle pour avoir une représentation minimale de ce qu'on emploie, et donc une conscience des effets, des écarts - ou tout simplement de ce qui est correct ou non. Pas question de lâcher sur les leçons de base : les classes grammaticales, le sujet, la transitivité et les compléments d'objet, les attributs, les CC. Parallèlement, gros travail sur la phrase complexe, tout le temps, tout le temps.
Ça fait longtemps que j'ai foutu la grammaire de texte aux orties.

Lire, comprendre, démêler les phrases et comprendre leur "fabrication", cela suffit à combler le temps qui nous est imparti, et c'est bien plus adapté aux lacunes de nos élèves que la valeur des temps, les déictiques, et autres progressions thématiques.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par Violet le Lun 10 Déc 2012 - 21:18

@Celeborn a écrit:
@Violet a écrit:avec des séances décrochées de langue quand nécessaire. Wink

Ce n'est donc plus tout à fait une séquence Wink

Si, car mes points de langue sont articulés avec mes activités de lecture et écriture. Sauf pour les points de langue qui ne s'y prêtent pas...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par Presse-purée le Lun 10 Déc 2012 - 21:19

@littlemary a écrit:Le pire, c'est (honte à moi ) que je finis par croire qu'une bonne partie des points de langue des programmes de collège n'ont aucune utilité.
Que ceux qui se destineront à des études littéraires auront l'occasion de les revoir et surtout les approfondir...

ça, je peux te le dire, c'est faux. Il est donc important de faire passer cela, quitte à moins lire.

@littlemary a écrit:Mes 6èmes débarquent et ne comprennent pas ce qu'ils lisent pour la plupart (J'ai entamé le Petit Prince, et bien je prends 10min à chaque séance pour leur faire la lecture pour qu'ils en saisissent un minimum...

Bonne méthode, je fais cela aussi avec mes 5è. Avec le temps et la répétition, les habitudes viendront et tu en verras les bénéfices.

@littlemary a écrit:la doc prend parfois le relais),ils ont un vocabulaire d'une pauvreté inouïe...alors comment comprendre les analyses grammaticales avec leurs subtilités et leurs pièges.

Pense à la progressivité dans l'analyse grammaticale. Mais c'est très important de le faire, en duo avec des exercices d'écriture de phrases simples. C'est le seul moyen d'arriver à une réutilisation CONSCIENTE et CONCERTEE de ces concepts grammaticaux à l'écrit. L'analyse grammaticale (et fonctionnelle) est un travail long, mais bien fait, il permet aux élèves d'écrire de manière bien plus nuancée, précise, bref, cela les aide à exprimer leur pensée. C'est rébarbatif, mais les résultats sont éclatants. Ne cède surtout pas à la facilité, à tout lâcher. Surtout pas. Les bénéfices de ce travail ne se voient pas de suite, mais ils sont primordiaux pour la suite de la scolarité.


@littlemary a écrit:Arrivés en 3ème, ils ne sont pas mieux armés pour entamer le programme puisqu'ils viennent à peine d'assimiler certaines notions de base (certaines seulement !)...

D'où l'importance de la régularité, quitte à ne pas faire tout le programme de manière aussi intensive. Mais franchement, c'est primordial. Pour ma part, j'en suis à me dire que l'an prochain, je fais Trois heures de langue et une heure et demi de lecture...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par Presse-purée le Lun 10 Déc 2012 - 21:21

@V.Marchais a écrit:Dans ma ZEP aussi c'est la cata.

Mes choix, je les ai faits en constatant la détresse des élèves.

D'abord, renoncer au pédantisme, aux grandes explications prétendument littéraires avec des mômes qui peinent à lire, ne comprennent rien à un texte de plus de huit lignes, à la fois par manque de vocabulaire et d'aisance dans la phrase complexe.

Mes études de textes se limitent de plus en plus à de la compréhension : beaucoup de vocabulaire (je mets le paquet là-dessus, avec contrôles réguliers), "détricotage" de la construction de certaines phrases, explication des liens logiques et de la progression du texte, discussion orale sur le sens et l'enjeu du texte (entendez : son intérêt humain), écriture d'imitation. Point. Tout cela nous fait un labeur amplement suffisant.

Les schémas narratifs, la narratologie sous toutes ses formes, et même le travail sur le point de vue (intéressant, mais qui peut largement attendre le lycée), j'ai laissé tomber.

À côté de ces lectures très simples, je fais beaucoup beaucoup de langue.
Du vocabulaire, donc. Autant qu'il est possible d'en ingérer.
Des conjugaisons, avec une insistance particulière sur les marques régulières de personne (leçon qui fait gagner beaucoup de temps).
De l'orthographe un peu tout le temps, à chaque occasion (notamment en travaillant le voca).
La grammaire de phrase est essentielle pour avoir une représentation minimale de ce qu'on emploie, et donc une conscience des effets, des écarts - ou tout simplement de ce qui est correct ou non. Pas question de lâcher sur les leçons de base : les classes grammaticales, le sujet, la transitivité et les compléments d'objet, les attributs, les CC. Parallèlement, gros travail sur la phrase complexe, tout le temps, tout le temps.
Ça fait longtemps que j'ai foutu la grammaire de texte aux orties.

Lire, comprendre, démêler les phrases et comprendre leur "fabrication", cela suffit à combler le temps qui nous est imparti, et c'est bien plus adapté aux lacunes de nos élèves que la valeur des temps, les déictiques, et autres progressions thématiques.

J'aurais plein de belles choses à vous dire si mon coeur n'était pas pris bisous bisous

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par V.Marchais le Lun 10 Déc 2012 - 21:24

Cripure a écrit:
@lisette83 a écrit:Bonsoir,
Ma fille qui est au collège vient de voir les valeurs des temps du passé, j'ai fait les exercices avec elle. 15 jours après, question sur les valeurs des temps dans un texte, grosse interrogation de sa part "qu'est-ce que la valeur d'un temps?" Elle est pourtant bonne élève.
Question que je me pose désormais aussi pour mes élèves, à quoi sert d'apprendre au collège les valeurs des temps?
A comprendre sa langue, peut-être. On apprend des temps et leur fonctionnement...
Il y a des questions qui laissent sur le luc.

On apprend les temps et leur fonctionnement... Certes, mais comment ? Les mômes n'ont jamais été plus nuls dans l'emploi des temps que depuis qu'on leur colle sur le sujet une leçon bien proprette.

Pour ma part, à part le présent de narration, je n'ai jamais entendu théoriser sur les emplois des temps avant la fac. On m'y a d'ailleurs alors parlé d'aspects et autres notions un peu plus subtiles que ce qu'on lit dans des leçons pour collégiens, parfois désespérément réductrices (imparfait = ce qui dure, passé simple = action brève). Mais nous lisions énormément. Et pas de la littérature jeunesse toute au présent.

Alors mes élèves, c'est pareil : je les fais lire le plus possible, je les imprègne de conjugaisons, je leur fais imiter les textes, transposer des passages... Eh bien ça marche au moins aussi bien qu'une leçon sur les temps du récit (en tout cas, c'est pas pire ! Razz).

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par littlemary le Lun 10 Déc 2012 - 21:25

Je suis d'accord avec de nombreuses choses Presse-purée, sauf avec "quitte à moins lire"...Je ne peux pas m'y résoudre ! Ils ont toujours une lecture en cours, j'aime lire et je veux qu'ils aiment lire (je le veux et je l'exige ! Very Happy )
J'ai installé une bibliothèque au fond de ma salle avec mes spécimens, à laquelle ils ont accès et ça fonctionne plutôt bien.
Peut-être est-ce parce que je suis de formation scientifique et que c'est la lecture et seulement la lecture qui m'a donné envie de devenir prof de français...Lire, ça représente tellement de choses, de plaisir, de vocabulaire, de culture générale, de... (oui mais on n'a pas le temps !!! Grrrrr)

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par Presse-purée le Lun 10 Déc 2012 - 21:27

Je parlais du nombre de textes lus en cours.
Les miens ont toujours une lecture cursive, accompagnée ou non.
Cette année, j'ai diminué le nombre de textes par chapitre, pour mettre régulièrement une lecture cursive et pour laisser la place à des exercices d'écriture d'imitation. Et c'est plus satisfaisant ainsi.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par V.Marchais le Lun 10 Déc 2012 - 21:35

@Violet a écrit:Véronique, on peut travailler en séquences et avoir aussi une solide progression de langue, avec des séances décrochées de langue quand nécessaire. Wink

Mais qui est ce "on", Violet ? Toi, peut-être, je t'en fais volontiers crédit. Et ensuite ?
Tu sais, depuis dix ans que je milite sur la toile, j'ai passé au crible des dizaines et des dizaines de séquences publiées sur le net (peut-être des centaines, à force). 99 fois sur cent, en langue, c'est la cata. Pas de réelle progression mais des points de langue distribués en fonction des opportunités offertes par les textes (combien de fois ai-je vu les CC ou les expansions du nom en début d'année, parce qu'on commençait par le texte descriptif ou l'aventure et ses enrichissements, voire le sujet abordé en toute fin d'année ?), des points de langue trop nombreux, forcément traités bien trop rapidement, un nombre d'exercices tout à fait insuffisant et impropre à fixer quoi que ce soit, une absence presque totale de réinvestissement des notions dans le temps... Pourtant, ces collègues CROIENT avoir une progression grammaticale parce qu'ils se sont pris la tête pour répartir leurs points de langue en fonction de leurs chapitres... Ils courent comme nous après le temps et pensent que, quand ils ont fait 3 pauvres exos même pas très bien pensés sur le COD, on peut passer à autre chose. No

Je suis lasse de ménager les susceptibilités et de voir que rien ne change vraiment. J'affirme haut et fort que la séquence fait beaucoup de dégâts, parce que l'immense majorité des professeurs de français ne sait pas la manier avec pédagogie. Ce n'est pas leur faute. C'est la faute de leurs formateurs qui les ont laissés dans une ignorance à peu près totale de tout ce qui relève de la pédagogie de la grammaire, voire de la grammaire elle-même.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par lisette83 le Lun 10 Déc 2012 - 21:37

Cripure a écrit:
@lisette83 a écrit:Bonsoir,
Ma fille qui est au collège vient de voir les valeurs des temps du passé, j'ai fait les exercices avec elle. 15 jours après, question sur les valeurs des temps dans un texte, grosse interrogation de sa part "qu'est-ce que la valeur d'un temps?" Elle est pourtant bonne élève.
Question que je me pose désormais aussi pour mes élèves, à quoi sert d'apprendre au collège les valeurs des temps?
A comprendre sa langue, peut-être. On apprend des temps et leur fonctionnement...
Il y a des questions qui laissent sur le luc.
Je crois que vous êtes très optimiste sur la compréhension de la valeur des temps par un collégien qui va au mieux retenir les notions de premier plan et second plan sans bien savoir ce que cela veut dire. Je maintiens le fait que je n'ai jamais appris cela au collège et que je l'ai intégré au moment de l'explication des textes au lycée certainement ou même plus tard.
Quoi qu'il en soit en faire une leçon au collège alors que les élèves ne maîtrisent pas les conjugaisons et n'ont pas le recul nécessaire me semble totalement artificiel. Je préfère de loin en parler au fil des textes pour que cela devienne un sens de la langue et une acquisition progressive que de l'apprendre comme une leçon où l'on passe en revue toutes les valeurs.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Progression de langue 3è, je vais jeter l'éponge...

Message par V.Marchais le Lun 10 Déc 2012 - 21:38

@Presse-purée a écrit: J'aurais plein de belles choses à vous dire si mon coeur n'était pas pris

Hi ! hi ! Je te le rendrais bien, pourtant, PP. J'avais déjà remarqué entre nous certaines affinités grammaticales... Very Happy

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum