Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Lefteris le Lun 10 Déc 2012 - 17:20

"Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

"C’est ce que le ministère de l’Enseignement supérieur a répondu à Force Ouvrière lors de l’audience bi-latérale du 30 novembre 2012.
Le ministère confirme les propos du Président de la république : « enseigner, c’est un métier ».
Ce « métier » est le même de la maternelle à la terminale. Le « master enseignant » prépare au métier d’enseignant.
Le ministère a besoin d’enseignants (recrutés en M1) et pas « nécessairement » d’agrégés (« enseigner l’histoire, c’est enseigner l’histoire »….). Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013.
Force Ouvrière demande le maintien de l’agrégation fondée sur un corpus disciplinaire de haut niveau.
Pour Force Ouvrière, la forte « composante pré-professionnalisante » à partir de la 2ème année de licence, encore renforcée dans les ESPE (Ecoles supérieures du professorat et d’éducation) aboutit à des masters enseignants vidés des contenus disciplinaires. La logique de ces écoles, c’est de répondre à l’école du socle contenue dans la loi de refondation de l’école afin de produire des professeurs de socle.
L’ESPE, c’est essentiellement pour le ministère un tronc commun de formation à un même métier avec des parcours diversifiés : les statuts particuliers sont menacés."
Montreuil le 30 novembre 2012


Dernière édition par John le Mar 11 Déc 2012 - 23:14, édité 3 fois (Raison : mise en forme)

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Lefteris le Lun 10 Déc 2012 - 17:25

holderfar a écrit:Lefteris: affraid affraid affraid
Je viens de recevoir ce compte rendu d'audience, ça tombe à pic si j'ose dire. Crying or Very sad

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Hermiony le Lun 10 Déc 2012 - 17:32

@Lefteris a écrit:
"C’est ce que le ministère de l’Enseignement supérieur a répondu à Force Ouvrière
lors de l’audience bi-latérale du 30 novembre 2012.
Le ministère confirme les propos du Président de la république : « enseigner, c’est
un métier ».
Ce « métier » est le même de la maternelle à la terminale.
Le « master enseignant » prépare au métier d’enseignant.
Le ministère a besoin d’enseignants (recrutés en M1) et pas « nécessairement »
d’agrégés (« enseigner l’histoire, c’est enseigner l’histoire »….).
Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013.
Force Ouvrière demande le maintien de l’agrégation fondée sur un corpus
disciplinaire de haut niveau.
Pour Force Ouvrière, la forte « composante pré-professionnalisante » à partir de la
2ème année de licence, encore renforcée dans les ESPE (Ecoles supérieures du
professorat et d’éducation) aboutit à des masters enseignants vidés des contenus
disciplinaires. La logique de ces écoles, c’est de répondre à l’école du socle
contenue dans la loi de refondation de l’école afin de produire des professeurs de
socle.
L’ESPE, c’est essentiellement pour le ministère un tronc commun de formation à un
même métier avec des parcours diversifiés : les statuts particuliers sont menacés."

Montreuil le 30 novembre 2012

:pale:Mais non ! Attendez au moins que je la passe !

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par *Lady of Shalott* le Lun 10 Déc 2012 - 17:53

@Lefteris a écrit:
"C’est ce que le ministère de l’Enseignement supérieur a répondu à Force Ouvrière
lors de l’audience bi-latérale du 30 novembre 2012.
Le ministère confirme les propos du Président de la république : « enseigner, c’est
un métier ».
Ce « métier » est le même de la maternelle à la terminale.
Le « master enseignant » prépare au métier d’enseignant.
Le ministère a besoin d’enseignants (recrutés en M1) et pas « nécessairement »
d’agrégés (« enseigner l’histoire, c’est enseigner l’histoire »….).
Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013.
Force Ouvrière demande le maintien de l’agrégation fondée sur un corpus
disciplinaire de haut niveau.
Pour Force Ouvrière, la forte « composante pré-professionnalisante » à partir de la
2ème année de licence, encore renforcée dans les ESPE (Ecoles supérieures du
professorat et d’éducation) aboutit à des masters enseignants vidés des contenus
disciplinaires. La logique de ces écoles, c’est de répondre à l’école du socle
contenue dans la loi de refondation de l’école afin de produire des professeurs de
socle.
L’ESPE, c’est essentiellement pour le ministère un tronc commun de formation à un
même métier avec des parcours diversifiés : les statuts particuliers sont menacés."

Montreuil le 30 novembre 2012

affraid affraid affraid

Mais il est pire que Châtel !!!

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Lefteris le Lun 10 Déc 2012 - 18:09

@*Lady of Shalott* a écrit:
@Lefteris a écrit:
"C’est ce que le ministère de l’Enseignement supérieur a répondu à Force Ouvrière
lors de l’audience bi-latérale du 30 novembre 2012.
Le ministère confirme les propos du Président de la république : « enseigner, c’est
un métier ».
Ce « métier » est le même de la maternelle à la terminale.
Le « master enseignant » prépare au métier d’enseignant.
Le ministère a besoin d’enseignants (recrutés en M1) et pas « nécessairement »
d’agrégés (« enseigner l’histoire, c’est enseigner l’histoire »….).
Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013.
Force Ouvrière demande le maintien de l’agrégation fondée sur un corpus
disciplinaire de haut niveau.
Pour Force Ouvrière, la forte « composante pré-professionnalisante » à partir de la
2ème année de licence, encore renforcée dans les ESPE (Ecoles supérieures du
professorat et d’éducation) aboutit à des masters enseignants vidés des contenus
disciplinaires. La logique de ces écoles, c’est de répondre à l’école du socle
contenue dans la loi de refondation de l’école afin de produire des professeurs de
socle.
L’ESPE, c’est essentiellement pour le ministère un tronc commun de formation à un
même métier avec des parcours diversifiés : les statuts particuliers sont menacés."

Montreuil le 30 novembre 2012

affraid affraid affraid

Mais il est pire que Châtel !!!
Là, c'est le ministère de l'enseignement supérieur, qui a lâché ça, incidemment. Peillon ne doit pas être au courant... Rolling Eyes
Tout vider des contenus disciplinaires, ça me rappelle un air déjà joué, et entendu de mes propres oreilles à l'IUFM : "les savoirs disciplinaires ne sont pas l'essentiel". Dans cette optique, il est logique que l'agrég, 100% fondée sur la ou les disciplines, soit dans la ligne de mire.


Dernière édition par Lefteris le Lun 10 Déc 2012 - 18:11, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Bientôt la fin de l'agrégation ?

Message par plotch le Ven 14 Déc 2012 - 11:05



"Suite à une audience au minis­tère de l'Enseignement supé­rieur, le syn­di­cat FO émet de fortes inquié­tudes quant au main­tien à l'avenir du concours de l'agrégation.
Le syn­di­cat en effet fait part de la ques­tion posée lors de l'audience le 30 novembre, par un membre du cabi­net de la ministre de l'Enseignement supé­rieur : "Est-ce que l'Education natio­nale a encore besoin de l'agrégation ?"
Pour le minis­tère en effet, le métier ensei­gnant "est le même de la mater­nelle à la ter­mi­nale" et le "mas­ter ensei­gnant" pré­pare au métier d'enseignant, point. Des dis­cus­sions sur la réforme de l'agrégation auront d'ailleurs lieu dès 2013."

La suite ici :

http://www.vousnousils.fr/2012/12/13/bientot-la-fin-de-lagregation-538901

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Hermione0908 le Ven 14 Déc 2012 - 11:08

@plotch a écrit:

"Suite à une audience au minis­tère de l'Enseignement supé­rieur, le syn­di­cat FO émet de fortes inquié­tudes quant au main­tien à l'avenir du concours de l'agrégation.
Le syn­di­cat en effet fait part de la ques­tion posée lors de l'audience le 30 novembre, par un membre du cabi­net de la ministre de l'Enseignement supé­rieur : "Est-ce que l'Education natio­nale a encore besoin de l'agrégation ?"
Pour le minis­tère en effet, le métier ensei­gnant "est le même de la mater­nelle à la ter­mi­nale" et le "mas­ter ensei­gnant" pré­pare au métier d'enseignant, point. Des dis­cus­sions sur la réforme de l'agrégation auront d'ailleurs lieu dès 2013."

La suite ici :

http://www.vousnousils.fr/2012/12/13/bientot-la-fin-de-lagregation-538901

C'est là qu'on rigole en fait... Ceux qui sont capables d'écrire de pareilles inepties n'ont manifestement jamais mis ne serait-ce que l'ombre de l'ébauche du début du commencement d'un orteil dans une classe.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 14 Déc 2012 - 11:15

@Hermione0908 a écrit:
@plotch a écrit:

"Suite à une audience au minis­tère de l'Enseignement supé­rieur, le syn­di­cat FO émet de fortes inquié­tudes quant au main­tien à l'avenir du concours de l'agrégation.
Le syn­di­cat en effet fait part de la ques­tion posée lors de l'audience le 30 novembre, par un membre du cabi­net de la ministre de l'Enseignement supé­rieur : "Est-ce que l'Education natio­nale a encore besoin de l'agrégation ?"
Pour le minis­tère en effet, le métier ensei­gnant "est le même de la mater­nelle à la ter­mi­nale" et le "mas­ter ensei­gnant" pré­pare au métier d'enseignant, point. Des dis­cus­sions sur la réforme de l'agrégation auront d'ailleurs lieu dès 2013."

La suite ici :

http://www.vousnousils.fr/2012/12/13/bientot-la-fin-de-lagregation-538901

C'est là qu'on rigole en fait... Ceux qui sont capables d'écrire de pareilles inepties n'ont manifestement jamais mis ne serait-ce que l'ombre de l'ébauche du début du commencement d'un orteil dans une classe.

Parfaitement d'accord!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par linkus le Ven 14 Déc 2012 - 11:54

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Hermione0908 a écrit:
@plotch a écrit:

"Suite à une audience au minis­tère de l'Enseignement supé­rieur, le syn­di­cat FO émet de fortes inquié­tudes quant au main­tien à l'avenir du concours de l'agrégation.
Le syn­di­cat en effet fait part de la ques­tion posée lors de l'audience le 30 novembre, par un membre du cabi­net de la ministre de l'Enseignement supé­rieur : "Est-ce que l'Education natio­nale a encore besoin de l'agrégation ?"
Pour le minis­tère en effet, le métier ensei­gnant "est le même de la mater­nelle à la ter­mi­nale" et le "mas­ter ensei­gnant" pré­pare au métier d'enseignant, point. Des dis­cus­sions sur la réforme de l'agrégation auront d'ailleurs lieu dès 2013."

La suite ici :

http://www.vousnousils.fr/2012/12/13/bientot-la-fin-de-lagregation-538901

C'est là qu'on rigole en fait... Ceux qui sont capables d'écrire de pareilles inepties n'ont manifestement jamais mis ne serait-ce que l'ombre de l'ébauche du début du commencement d'un orteil dans une classe.

Parfaitement d'accord!

+1000.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par LJeanjeau le Ven 14 Déc 2012 - 12:13

@linkus a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Hermione0908 a écrit:
@plotch a écrit:

"Suite à une audience au minis­tère de l'Enseignement supé­rieur, le syn­di­cat FO émet de fortes inquié­tudes quant au main­tien à l'avenir du concours de l'agrégation.
Le syn­di­cat en effet fait part de la ques­tion posée lors de l'audience le 30 novembre, par un membre du cabi­net de la ministre de l'Enseignement supé­rieur : "Est-ce que l'Education natio­nale a encore besoin de l'agrégation ?"
Pour le minis­tère en effet, le métier ensei­gnant "est le même de la mater­nelle à la ter­mi­nale" et le "mas­ter ensei­gnant" pré­pare au métier d'enseignant, point. Des dis­cus­sions sur la réforme de l'agrégation auront d'ailleurs lieu dès 2013."

La suite ici :

http://www.vousnousils.fr/2012/12/13/bientot-la-fin-de-lagregation-538901

C'est là qu'on rigole en fait... Ceux qui sont capables d'écrire de pareilles inepties n'ont manifestement jamais mis ne serait-ce que l'ombre de l'ébauche du début du commencement d'un orteil dans une classe.

Parfaitement d'accord!

+1000.

Faut-il en déduire que tous les enseignants de lycée savent ce qu'est l'enseignement en maternelle, élémentaire et au collège, que tous les PE savent comment fonctionne un cours de Terminale ? Quand je pense qu'on m'accuse de vivre au pays des Bisounours, ça me laisse penser que je dois y croiser pas mal de monde Wink

Quant à la signature de linkus, j'adhère totalement à l'esprit : deux statuts pour un métier, ça a toujours été une aberration sans nom ... dans un monde idéal, les salaires de l'agrégation devraient servir de référence à tous ... y compris aux PE, puisque qu'enseigner est le même métier. Au fait, ils en pensent quoi, les PE, du statut d'agrégé ? du fait que le Supplément familial versé par la MGEN est plus important pour les agrégés, par exemple ?

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 14 Déc 2012 - 12:18

@LJeanjeau a écrit:
Faut-il en déduire que tous les enseignants de lycée savent ce qu'est l'enseignement en maternelle, élémentaire et au collège, que tous les PE savent comment fonctionne un cours de Terminale ? Quand je pense qu'on m'accuse de vivre au pays des Bisounours, ça me laisse penser que je dois y croiser pas mal de monde Wink

La cascade de citations vous a induit en erreur: c'est exactement le contraire, nous abondions dans le sens d'Hermione, qui signalait à juste titre que ceux qui, dans l'administration, défendent un "master enseignement" unique, et qui pensent que l'enseignement est un métier générique, de la maternelle à la terminale, n'ont jamais dû mettre les pieds dans un établissement.
Vous restez seul chez les Bisounours sur ce sujet Very Happy

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 14 Déc 2012 - 12:22

@LJeanjeau a écrit:
Quant à la signature de linkus, j'adhère totalement à l'esprit : deux statuts pour un métier, ça a toujours été une aberration sans nom ... dans un monde idéal, les salaires de l'agrégation devraient servir de référence à tous ... y compris aux PE, puisque qu'enseigner est le même métier. Au fait, ils en pensent quoi, les PE, du statut d'agrégé ? du fait que le Supplément familial versé par la MGEN est plus important pour les agrégés, par exemple ?

Rappelons que le corps des certifiés a été créé en 1950, bien après celui des agrégés, et que c'est bien le corps des agrégés qui devrait servir d'horizon à ceux qui veulent absolument enlever aux enseignants l'idée même d'une promotion.
Sinon, je trouve particulièrement vil de monter les enseignants les uns contre les autres, et de vouloir faire repartir l'éternelle guerre entre PE, certifiés et agrégés. S'il y a bien une catégorie dont on se passerait bien, ce sont les chefs d'établissements idiots utiles du gouvernement (donc adhérents à l'UNSA) et inféodés aux parents idéologisés (et donc alliés de la FCPE). Suivez mon regard.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Aurore le Ven 14 Déc 2012 - 12:34

@LJeanjeau a écrit:
Faut-il en déduire que tous les enseignants de lycée savent ce qu'est l'enseignement en maternelle, élémentaire et au collège, que tous les PE savent comment fonctionne un cours de Terminale ? Quand je pense qu'on m'accuse de vivre au pays des Bisounours, ça me laisse penser que je dois y croiser pas mal de monde Wink
Et qu'en est-il des CDE qui, en tant que simples parents d'élèves ignares, prétendent savoir comment enseigner la musique ?
Suivez mon regard.


Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par lene75 le Ven 14 Déc 2012 - 12:45

@Lefteris a écrit:"Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Le ministère a besoin d’enseignants (recrutés en M1) et pas « nécessairement » d’agrégés (« enseigner l’histoire, c’est enseigner l’histoire »….). Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013.

Dit comme ça, ça sous-entend vaguement que ce qui compte, c'est la quantité, pas la qualité, non ? Je veux dire que ce n'est pas une phrase qui concerne particulièrement l'agrégation mais le recrutement et le statut des profs en général.

@Hermione0908 a écrit:
@plotch a écrit:

"Suite à une audience au minis­tère de l'Enseignement supé­rieur, le syn­di­cat FO émet de fortes inquié­tudes quant au main­tien à l'avenir du concours de l'agrégation.
Le syn­di­cat en effet fait part de la ques­tion posée lors de l'audience le 30 novembre, par un membre du cabi­net de la ministre de l'Enseignement supé­rieur : "Est-ce que l'Education natio­nale a encore besoin de l'agrégation ?"
Pour le minis­tère en effet, le métier ensei­gnant "est le même de la mater­nelle à la ter­mi­nale" et le "mas­ter ensei­gnant" pré­pare au métier d'enseignant, point. Des dis­cus­sions sur la réforme de l'agrégation auront d'ailleurs lieu dès 2013."

La suite ici :

http://www.vousnousils.fr/2012/12/13/bientot-la-fin-de-lagregation-538901

C'est là qu'on rigole en fait... Ceux qui sont capables d'écrire de pareilles inepties n'ont manifestement jamais mis ne serait-ce que l'ombre de l'ébauche du début du commencement d'un orteil dans une classe.

C'est pour ça que la formation IUFM principalement axée sur le collège était si utile aux profs de philo... J'attends de voir la formation commune maternelle / université Razz

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Sinon, je trouve particulièrement vil de monter les enseignants les uns contre les autres, et de vouloir faire repartir l'éternelle guerre entre PE, certifiés et agrégés.

+1000

PS : le supplément familial n'a pas grand chose à voir avec la MGEN ni avec le fait d'être prof. Chez nous c'est mon conjoint qui le touche, puisque c'est lui qui a le salaire le plus élevé, et il n'est ni PE, ni certifié, ni agrégé, il est tout simplement fonctionnaire sans être prof (et oui, ça existe Wink )

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Invité-B le Ven 14 Déc 2012 - 13:00

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Sinon, je trouve particulièrement vil de monter les enseignants les uns contre les autres, et de vouloir faire repartir l'éternelle guerre entre PE, certifiés et agrégés.

Oui, ça, ça va être la stratégie de Peillon dès janvier : diviser pour mieux régner.
Il a déjà commencé Allègre-ment en ne touchant qu'aux PE avant de s'en prendre aux profs de lycée-collège.

Toute réforme de statut devrait s'appliquer à tous, sans diviser, surtout sans diviser. Si revalorisation il y a (bon je n'y crois pas mais rêvons) elle devrait s'appliquer à tous de manière égalitaire. Et à part via le point d'indice ou une prime identique pour tous, je ne vois pas beaucoup d'autres alternatives.

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par lene75 le Ven 14 Déc 2012 - 13:09

Bel-Ami a écrit:Et à part via le point d'indice ou une prime identique pour tous, je ne vois pas beaucoup d'autres alternatives.

La seule revalorisation viable, c'est la réindexation (après un rattrapage) toute autre (primes notamment) sera bouffée par l'inflation en quelques années.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Presse-purée le Ven 14 Déc 2012 - 13:13

Ce débat et la teneur de l'article de nousvousils rejoignent une question que j'ai déjà posée et à laquelle peu de gens ont daigné répondre:
il n'y a pas de spécialisation disciplinaire avant l'université. Les masters d'enseignement commencent en L3 et ne contiendront que peu de modules disciplinaires. Donc, est-ce que 3 années d'études à la fac suffisent pour armer un futur prof quant à la maîtrise de sa discipline, étant entendu que NORMALEMENT il doit se mettre à jour régulièrement?

Perso cela me paraît bien trop peu, et plus encore si en formation initiale la plupart des formateurs gerbent sur les contenus discplinaires parce qu'ils créeraient des sociopathes.

Et au final, agrégation ou pas agrégation, cela a peu à voir là-dedans...


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par LJeanjeau le Ven 14 Déc 2012 - 14:10

@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
Faut-il en déduire que tous les enseignants de lycée savent ce qu'est l'enseignement en maternelle, élémentaire et au collège, que tous les PE savent comment fonctionne un cours de Terminale ? Quand je pense qu'on m'accuse de vivre au pays des Bisounours, ça me laisse penser que je dois y croiser pas mal de monde Wink
Et qu'en est-il des CDE qui, en tant que simples parents d'élèves ignares, prétendent savoir comment enseigner la musique ?
Suivez mon regard.


Vous auriez donc un regard que l'on puisse suivre ... ma journée s'illumine. Étant entendu que toute personne qui n'enseigne pas la musique ne peut qu'ignorer ce qu'il faut en attendre, vous allez encore plus loin que moi dans le cloisonnement : non seulement je pense que vous ne savez pas (ou ne comprenez pas) ce que font vos collègues, mais qu'en plus vous estimez qu'ils sont trop cons pour comprendre votre génie ou celui de votre matière. Alors oui je considère que l'enseignement "classique" de la musique ne peut satisfaire que les peine à jouir, que cette matière n'est belle que si elle est enseignée sur le mode du plaisir, et que les écoles municipales qui ne comprennent pas cela n'ont pas de raison d'être. Et je suis de ceux (vous aussi peut-être) ravis chaque jour de savoir qu'on a arrêté les bruits de flutio à 25 élèves ensemble, désaccordés et sans rythmes, qu'on osait appeler des cours de musique.

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Sinon, je trouve particulièrement vil de monter les enseignants les uns contre les autres, et de vouloir faire repartir l'éternelle guerre entre PE, certifiés et agrégés.

Pour ce qui me concerne, je crois plutôt avoir estimé qu'il fallait qu'ils s'unissent autour de revendications salariales communes ... De toute façon, le contraire me semble moralement difficile à défendre.

Votre agressivité est passionnante à analyser. Alors s'il vous plait, continuez, vous discréditez à merveille tout ce à quoi vous semblez croire, et c'est toujours un régal pour moi de le constater.

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Marie Laetitia le Ven 14 Déc 2012 - 14:18

que cette matière n'est belle que si elle est enseignée sur le mode du plaisir, et que les écoles municipales qui ne comprennent pas cela n'ont pas de raison d'être. Et je suis de ceux (vous aussi peut-être) ravis chaque jour de savoir qu'on a arrêté les bruits de flutio à 25 élèves ensemble, désaccordés et sans rythmes, qu'on osait appeler des cours de musique.

ce n'est pas un petit peu excessif? Même si le professeur qui martyrise l'élève coupable d'une erreur de note, très très peu pour moi... Rolling Eyes Pourquoi la musique serait-elle une discipline (oups) différente des autres? Pourquoi est-ce que l'histoire ne doit-elle pas être, elle aussi, que du plaisir? D'abord?!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par LJeanjeau le Ven 14 Déc 2012 - 14:30

@Marie Laetitia a écrit:
que cette matière n'est belle que si elle est enseignée sur le mode du plaisir, et que les écoles municipales qui ne comprennent pas cela n'ont pas de raison d'être. Et je suis de ceux (vous aussi peut-être) ravis chaque jour de savoir qu'on a arrêté les bruits de flutio à 25 élèves ensemble, désaccordés et sans rythmes, qu'on osait appeler des cours de musique.

ce n'est pas un petit peu excessif? Même si le professeur qui martyrise l'élève coupable d'une erreur de note, très très peu pour moi... Rolling Eyes Pourquoi la musique serait-elle une discipline (oups) différente des autres? Pourquoi est-ce que l'histoire ne doit-elle pas être, elle aussi, que du plaisir? D'abord?!

Il y a deux niveaux de réponse ...
Oui c'est excessif, mais je m'adapte à l'interlocutrice.
Et oui, l'histoire devrait être aussi du plaisir (d'ailleurs je suis navré de constater que j'ai du attendre d'arriver à la Fac pour que ce soit le cas !). Mais c'est un autre sujet ...

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Aurore le Ven 14 Déc 2012 - 14:30

@LJeanjeau a écrit:
@Aurore a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
Faut-il en déduire que tous les enseignants de lycée savent ce qu'est l'enseignement en maternelle, élémentaire et au collège, que tous les PE savent comment fonctionne un cours de Terminale ? Quand je pense qu'on m'accuse de vivre au pays des Bisounours, ça me laisse penser que je dois y croiser pas mal de monde Wink
Et qu'en est-il des CDE qui, en tant que simples parents d'élèves ignares, prétendent savoir comment enseigner la musique ?
Suivez mon regard.


Vous auriez donc un regard que l'on puisse suivre ... ma journée s'illumine. Étant entendu que toute personne qui n'enseigne pas la musique ne peut qu'ignorer ce qu'il faut en attendre, vous allez encore plus loin que moi dans le cloisonnement : non seulement je pense que vous ne savez pas (ou ne comprenez pas) ce que font vos collègues, mais qu'en plus vous estimez qu'ils sont trop cons pour comprendre votre génie ou celui de votre matière. Alors oui je considère que l'enseignement "classique" de la musique ne peut satisfaire que les peine à jouir, que cette matière n'est belle que si elle est enseignée sur le mode du plaisir, et que les écoles municipales qui ne comprennent pas cela n'ont pas de raison d'être. Et je suis de ceux (vous aussi peut-être) ravis chaque jour de savoir qu'on a arrêté les bruits de flutio à 25 élèves ensemble, désaccordés et sans rythmes, qu'on osait appeler des cours de musique.
Parole de CDE pédago.
Merci de nous étaler ainsi l'état de vos connaissances - enfin, si je puis dire - sur la question. Chacun appréciera.



@Marie Laetitia a écrit:
que cette matière n'est belle que si elle est enseignée sur le mode du plaisir, et que les écoles municipales qui ne comprennent pas cela n'ont pas de raison d'être. Et je suis de ceux (vous aussi peut-être) ravis chaque jour de savoir qu'on a arrêté les bruits de flutio à 25 élèves ensemble, désaccordés et sans rythmes, qu'on osait appeler des cours de musique.

ce n'est pas un petit peu excessif? Même si le professeur qui martyrise l'élève coupable d'une erreur de note, très très peu pour moi... Rolling Eyes Pourquoi la musique serait-elle une discipline (oups) différente des autres? Pourquoi est-ce que l'histoire ne doit-elle pas être, elle aussi, que du plaisir? D'abord?!
Parce que LJeanjeau, qui a reçu comme chacun sait le Premier Prix de pipeau (à moins que ce ne soit celui du géniteur d'apprenants vindicatif) du Conservatoire de Paris, en a décidé ainsi. professeur

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 14 Déc 2012 - 14:31

@LJeanjeau a écrit:
Pour ce qui me concerne, je crois plutôt avoir estimé qu'il fallait qu'ils s'unissent autour de revendications salariales communes ... De toute façon, le contraire me semble moralement difficile à défendre.

Je vous signale que, dans le processus de perte de pouvoir d'achat, les agrégés ont été les plus touchés, et ils ont en général été les premiers lâchés par les revendications syndicales. Ce n'est pas un réel reproche d'ailleurs, et je ne soutiendrai jamais la Société des Agrégés sur la lutte entre corps, mais il est effectivement juste que des revendications salariales soient globales, pour tous! Même pour les agrégés.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par Palombella Rossa le Ven 14 Déc 2012 - 14:34

@*Lady of Shalott* a écrit:
@Lefteris a écrit:
"C’est ce que le ministère de l’Enseignement supérieur a répondu à Force Ouvrière
lors de l’audience bi-latérale du 30 novembre 2012.
Le ministère confirme les propos du Président de la république : « enseigner, c’est
un métier ».
Ce « métier » est le même de la maternelle à la terminale.
Le « master enseignant » prépare au métier d’enseignant.
Le ministère a besoin d’enseignants (recrutés en M1) et pas « nécessairement »
d’agrégés (« enseigner l’histoire, c’est enseigner l’histoire »….).
Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013.
Force Ouvrière demande le maintien de l’agrégation fondée sur un corpus
disciplinaire de haut niveau.
Pour Force Ouvrière, la forte « composante pré-professionnalisante » à partir de la
2ème année de licence, encore renforcée dans les ESPE (Ecoles supérieures du
professorat et d’éducation) aboutit à des masters enseignants vidés des contenus
disciplinaires. La logique de ces écoles, c’est de répondre à l’école du socle
contenue dans la loi de refondation de l’école afin de produire des professeurs de
socle.
L’ESPE, c’est essentiellement pour le ministère un tronc commun de formation à un
même métier avec des parcours diversifiés : les statuts particuliers sont menacés."

Montreuil le 30 novembre 2012

affraid affraid affraid

Mais il est pire que Châtel !!!

De Charybde en Scylla furieux furieux furieux furieux furieux furieux

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère de l'enseignement supérieur : "Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013".

Message par thrasybule le Ven 14 Déc 2012 - 14:39

Mais Ljeanjeau, qu'enseignez-vous comme matière?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum