Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par almuixe le Mar 11 Déc 2012 - 14:00

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/12/11/alerte-sur-le-niveau-de-la-france-en-lecture/


Je crois que certains qui ont été traités de rétrogrades pessimistes bloqués au XIXème siècle vont pouvoir demander des excuses Very Happy

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par albertine02 le Mar 11 Déc 2012 - 14:04

8 à 9 % d'illettrés en moyenne....19% dans mon académie......
même si ces tests internationaux laissent à désirer, sur le plan méthodologique surtout, il n'en demeure pas moins que ces chiffres sont inquiétant et relayés ou confirmés par nous tous.

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par Lilypims le Mar 11 Déc 2012 - 14:04

@almuixe a écrit:http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/12/11/alerte-sur-le-niveau-de-la-france-en-lecture/


Je crois que certains qui ont été traités de rétrogrades pessimistes bloqués au XIXème siècle vont pouvoir demander des excuses Very Happy

Que nenni! Mauvaise analyse de la situation. C'est parce que ces rétrogrades existent encore et infectent tout que le niveau en lecture baisse. Tsss. Rétrograde, va!

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par Hervé Hervé le Mar 11 Déc 2012 - 16:06

En sautant de lien en lien, j'ai trouvé ça:

http://www.lefigaro.fr/international/2012/11/28/01003-20121128ARTFIG00462-en-californie-l-ecriture-cursive-appartient-au-passe.php

"En Californie, l'écriture cursive appartient au passé

L'écriture cursive ne sera plus requise à la sortie de l'école élémentaire dans pas moins de 45 États américains.


De moins en moins d'élèves américains maîtrisent la calligraphie classique, abandonnée au profit des claviers d'ordinateur et des lettres d'imprimerie.

Il arrivera un jour où on ne saura plus écrire. Et ce jour est peut-être là, aux États-Unis tout du moins. Monica, 16 ans, élève d'un lycée de Californie, estime déjà qu'écrire en attaché ne sert à rien. Les devoirs d'école doivent obligatoirement être tapés à l'ordinateur, et pour les messages personnels, il y a les e-mails, souligne la jeune fille. Alors, quand elle prend - rarement - la plume, Monica utilise des lettres d'imprimerie. «Personne ne nous a jamais forcés à utiliser l'écriture cursive, donc c'était pénible de mémoriser les lettres», raconte l'adolescente qui a même des difficultés à déchiffrer ce que ses parents rédigent.

Pas moins de 45 États américains sont sur le point de lui donner raison. Ils doivent adopter des orientations de programmes scolaires communes pour 2014 en mathématiques et en anglais. Les belles boucles de la calligraphie ne sont plus requises, contrairement à la maîtrise du clavier, à la sortie de l'école élémentaire. Si plusieurs États, dont la Californie, la Géorgie et le Massachusetts, ont ajouté l'écriture cursive à leurs programmes, la plupart des autres, comme l'Indiana, l'Illinois et Hawaï ont laissé le choix aux districts scolaires.
«Elle fait partie de l'identité et de l'estime de soi»

Aux États-Unis, les ordinateurs ont envahi les salles de classe. Alors pour certains pédagogues, apprendre à écrire en script est bien suffisant. «Avez-vous vraiment besoin d'apprendre deux façons d'écrire?», demande Steve Graham, professeur de pédagogie à l'université Arizona State. Il s'est penché sur l'apprentissage de l'écriture, et en conclut: «Il y aura plein d'enfants qui n'apprendront pas la cursive. La compétence la plus importante maintenant, c'est de taper sur l'ordinateur.»

L'écriture, la vraie, a néanmoins ses partisans, qui soulignent ses bienfaits sur les capacités psychomotrices des enfants. Elle les relie aussi au passé, aux textes, célèbres comme la Constitution ou aux lettres jaunies de leurs grands-parents.

«Elle fait partie de l'identité et de l'estime de soi», observe Eldra Avery, qui enseigne le langage et la composition dans un établissement californien. «Il y a quelque chose d'unique et de personnel dans une lettre en cursive.»

Et puis il y a la rapidité de rédaction. Eldra Avery doit réapprendre à ses élèves de terminale l'attaché, pour qu'ils réussissent mieux leurs examens de fin d'année. «Ils doivent écrire trois rédactions en deux heures. Ils ont besoin d'aller vite. La plupart ont appris l'écriture cursive en CE1 et l'ont oubliée. Leur calligraphie est déplorable».

Les dégâts sont là. Sur 32 élèves de CM1, seuls trois écrivent en attaché, note Dustin Ellis, enseignant à l'école élémentaire Big Springs, à Simi Valley en Californie. Si cela ne tenait qu'à lui, il limiterait le programme à l'apprentissage de la lecture des lettres attachées, pas à leur écriture. «Les élèves peuvent réussir aussi bien avec les lettres d'imprimerie», affirme Dustin Ellis. «Quand un jeune peut écrire par texto 60 mots en une minute, cela signifie qu'on part dans une nouvelle direction. L'écriture cursive est de moins en moins importante.» Monica approuve. Elle ne voit qu'un seul intérêt à l'écriture cursive: «Tout le monde veut une signature cool avec plein de belles boucles.»

(Avec AP)"

_________________
保持警惕

« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (José Saramago).

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par krungthep le Mar 11 Déc 2012 - 16:17

En fait, il y a déjà eu un topic sur cet article.
Je n'étais pas parvenue à joindre des fichiers mais le problème semble résolu.
Voici quelques exemples de rédactions de début d'année de Grade 2 (CE1) dans une école de curriculum californien mais dont les enfants n'ont pas l'anglais en langue maternelle.
Je trouve que l'écriture scripte a l'avantage d'être lisible, propre et claire.

Fichiers joints
Grade 2 writing - 2.jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(1.1 Mo) Téléchargé 35 fois
Grade 2 writing - 1.jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(1.1 Mo) Téléchargé 20 fois
Grade 2 writing - 3.jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(1.1 Mo) Téléchargé 17 fois

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par krungthep le Mar 11 Déc 2012 - 16:29

Pour ce qui est de l'article sur la lecture, c'est effectivement extrêmement inquiétant.

Que signifie la compétence "inférer"?

L'article en lien est également très intéressant.

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/12/11/performances-scolaires-la-finlande-cest-fini-lasie-arrive/

Le fait que le classement des enfants de 8 ans par pays soit le même qu'en milieu de collège est particulièrement interpellant.

Que des écoles et des sociétés aussi radicalement différentes que Singapour ou le Japon tiennent le haut du pavé également.





Dernière édition par krungthep le Mar 11 Déc 2012 - 16:36, édité 1 fois

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par almuixe le Mar 11 Déc 2012 - 16:35

@krungthep a écrit:Pour ce qui est de l'article sur la lecture, c'est effectivement extrêmement inquiétant.

Que signifie la compétence "inférer"?


Déduire ? l'implicite du texte ?

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par albertine02 le Mar 11 Déc 2012 - 17:16

Oui, les inférences font partie des compétences que tout lecteur doit posséder; elles signifient que l'on comprend la part d'implicite d'un texte et que l'on rétablit les liens implicites du texte en question.
Par exemple, s'il est question d'un décor, dans un récit, avec un tramway, théoriquement, on comprendra que le récit est situé en ville.
Un mauvais lecteur, par manque de culture ou/et de vocabulaire, ne le comprendra pas; et ainsi de suite

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par bretagne le Mar 11 Déc 2012 - 18:13

Il faut toujours connaître la méthodologie des enquêtes, surtout sur la comparaison des systèmes éducatifs nationaux.
Il faut aussi savoir quel organisme a produit cette enquête...l'OCDE ?!

Il est malgré tout probable que le niveau de lecture ait baissé en France...

Ce qui est dramatique est que Peillon, à la fin de l'article, en tire la conclusion qu'il faut accélérer les "réformes", c'est-à-dire achever de détruire le service public d'éducation !

Peillon, c'est quand que tu t'en vas ?

bretagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par Presse-purée le Mar 11 Déc 2012 - 18:35

@bretagne a écrit:Il faut toujours connaître la méthodologie des enquêtes, surtout sur la comparaison des systèmes éducatifs nationaux.
Il faut aussi savoir quel organisme a produit cette enquête...l'OCDE ?!

Il est malgré tout probable que le niveau de lecture ait baissé en France...

Ce qui est dramatique est que Peillon, à la fin de l'article, en tire la conclusion qu'il faut accélérer les "réformes", c'est-à-dire achever de détruire le service public d'éducation !

Peillon, c'est quand que tu t'en vas ?

Peillon n'y est pour rien sur ce sujet... mais il ne semble pas vouloir trancher dans ce débat, voir son itw à Télérama avec Jean-Claude Terrail. Le seul qui l'a fait a été humilié par ses subordonnés lorsqu'il s'y est frotté. Certains ont encore de beaux jours devant eux...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par bretagne le Mar 11 Déc 2012 - 18:40

Peillon n'est évidemment pas responsable du passé. Mais sa volonté d'accélerer les "réformes", son discours hypocrite, sont des menaces précises pour l'avenir.

bretagne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par Docteur OX le Mar 11 Déc 2012 - 20:12

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/12/11/alerte-sur-le-niveau-de-la-france-en-lecture/

Alerte sur le niveau de la France en lecture

520 points : le score sonne comme l’aveu d’un échec. Il place la France au 29e rang sur 45 dans le classement opéré par le Programme international de recherche en lecture scolaire (PIRLS), et divulgué ce mardi 11 décembre matin. Celui-ci mesure, tous les cinq ans, les performances en lecture des élèves à la fin de leur quatrième année de scolarité obligatoire - soit le CM1. La France est distancée par la Pologne (526 points), l’Australie (527 points), la Lituanie (528)… loin derrière le « trio gagnant » que constituent Hong Kong (571 points), la Russie et la Finlande (568 points ex-aequo).


520 points, c’est au-dessus de la moyenne internationale (500 points) mais en deçà de la moyenne européenne (534 points). Et l’évolution dans le temps ne nous est pas favorable : la France se classe parmi les - seuls - quatre pays dont les performances ont diminué en dix ans. En 2001 comme en 2006, l’Hexagone avait fait légèrement mieux - avec respectivement 525 et 522 points. Les performances sur la compréhension des textes informatifs ont chuté de 13 points en une décennie, celles pour les compétences les plus complexes, de 11 points.

Justifier la refondation de l'école

Les scores moyens des compétences les moins exigeantes, comme « Prélever » et « Inférer » restent stables sur la décennie, estime le ministère de l’éducation nationale dans une Note d’information mise en ligne en décembre. Il y relève, sans surprise, que les élèves français se trouvent surreprésentés dans le groupe de niveau le plus faible, et sous-représentés dans le groupe le plus fort. Qu’ils sont toujours les plus nombreux à ne pas terminer leurs épreuves et à s’abstenir de répondre lorsqu’il leur est demandé de rédiger.

« L’enquête PIRLS rappelle plus que jamais l’urgence d’une évolution de l’Ecole et nous oblige aussi à réussir cette refondation de l’Ecole qui est un enjeu majeur pour le pays », a immédiatement réagi le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon.

Mattea Battaglia

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par kensington le Mar 11 Déc 2012 - 20:26

Il y a déjà un topic là-dessus mais c'est le genre d'information à rappeler encore et encore, non?

C'est quand même terrible!

Est-ce que le ministre et ses acolytes de la Rue de Grenelle vont ouvrir les yeux, les oreilles et surtout agir dans le bon sens au lieu de continuer à vouloir nous enfoncer davantage et les élèves avec?

furieux


Dernière édition par kensington le Mer 12 Déc 2012 - 5:52, édité 1 fois

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par Presse-purée le Mar 11 Déc 2012 - 20:53

@bretagne a écrit:Peillon n'est évidemment pas responsable du passé. Mais sa volonté d'accélerer les "réformes", son discours hypocrite, sont des menaces précises pour l'avenir.

Ben, il n'y a rien de précis sur le sujet de la lecture. La seule chose étant qu'il refuse de trancher entre "syllabique" et "globale" (je mets des guillemets car depuis la mise au point de certains membres, j'ai pris conscience que les choses étaient plus compliquées que cette dichotomie) et qu'il a dans ses soutiens affirmés un certain nombre de personnes qui ont une part de responsabilité dans le recul actuel. Le prisme n'est pas favorable, mais attendons de voir.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par philann le Mar 11 Déc 2012 - 21:41

suis pas sûre qu'on prenne le bon chemin... No

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par Jacq le Mer 12 Déc 2012 - 1:22

Moi je mesure sur trois ans.... le temps de "monter une classe" sur trois années, et de reprendre des secondes.... En six ans (donc deux "séries" de classes) je constate que le niveau de lecture et d'appréhension globale d'un texte s'effondre...

Ce jour et hier nous avons étudié avec mes deux nouvelles classes un texte étudié il y a trois ans avec mes secondes. Le bilan est édifiant : ils ont lu, compris "les mots", et dans leur écrasante majorité rien compris du texte...

IL y a trois ans cela n'avait posé aucun problème, même aux élèves les plus en difficulté de l'époque (... il y a trois ans...). Ce constat est fait par tous les profs des deux classes. C'est le même en filières générales ou nous constatons depuis trois un effondrement complet (rappel : je suis en LP). Trois ans ce n'est pourtant rien, mais entre ces classes nous (avec les collègues) constatons un abime.

A cela s'ajoute l'incapacité grandissante à lire et comprendre une simple question, à y répondre complètement, et plus encore à en rédiger la réponse.

Dernier point : même mes élèves les plus en difficulté, il y a trois ans, étaient capables de réfléchir, de se concentrer un peu sur un problème ou questionnement. Cette année, les élèves de seconde en sont incapables. J'ai sérieusement l'impression d'avoir affaire non pas à des gens qui ne veulent pas travailler ou réfléchir, mais à des élèves qui n'ont jamais eu à le faire et n'ont jamais su le faire.
Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par Bartleby le Mer 12 Déc 2012 - 2:19

Entièrement d'accord avec Jacq, et pourtant je ne suis pas en LP... c'est vraiment l'écrit qui pose problème, parce que j'ai l'impression que mes élèves de Seconde comprennent toutes (ou la plupart de) mes explications à l'oral. Bon, je peux me tromper, mais j'ai eu des témoignages rassurants : lueurs dans les regards, questions qui portent pile poil sur le point que je suis en train d'expliquer, etc. Je me demande si on n'a pas un peu abusé des séances d'oral à l'école primaire et au collège.
J'ai tellement déprimé lorsque j'ai lu leurs premières copies que je leur ai même demandé s'ils me comprenaient lorsque je faisais cours, tant je doutais ! Ils m'ont tous répondu, presque offusqués : "Ben bien sûr !" Et alors une question terrible a jailli dans mon esprit : "mais alors, pourquoi écrivez-vous ces choses incompréhensibles dans vos copies ?"

Bref, on parle la même langue, mais ils ne savent pas l'écrire, ni la lire.... Seuls face à un texte, ils sont complètement largués. Et quand je les fais lire à l'oral, je constate qu'ils se trompent très souvent (un mot à la place d'un autre, des oublis, la ponctuation n'est pas respectée, etc... du coup cela n'a plus aucun sens, et c'est normal qu'ils ne comprennent rien quand ils lisent seuls en silence). En somme, ils sont comme les élèves de 6° et 5° que j'ai eus dans le passé. C'est flippant !

Hélas, je n'ai aucun espoir qu'on nous redonne les heures de Français qui ont disparu, je n'y crois pas une seconde : c'est trop dur, enfin ! il faut se mettre à la place des petits chéris, on ne va quand même pas leur demander des efforts, voyons !

Bartleby
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par krungthep le Mer 12 Déc 2012 - 4:16

Il faut quand même prendre en compte que les enfants ont 1 an de plus en Finlande et en Russie où la scolarité obligatoire commence à 7 ans, mais où dans la pratique tous les enfants sont scolarisés dès 6 ans pour une sorte d'année d'adaptation. Ils savent en réalité déjà lire avant le début de la scolarité obligatoire.
Il n'est donc pas tout à fait juste de comparer un CM1 francais avec une 4e année finlandaise où les enfants sont logiquement plus mûrs car plus âgés.
Je me demande où se situe la Grande-Bretagne dans cette étude où la scolarité obligatoire commence, elle, à 5 ans.

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par krungthep le Mer 12 Déc 2012 - 6:07

L'Angleterre (c'est elle qui est classée, non la Grande-Bretagne) est bien classée également, de même que l'Irlande du Nord. Cela exclut donc mon hypothèse sur l'âge comme facteur favorisant car la scolarité commence à 4 ou 5 ans dans ces deux pays.

Les USA sont très bien classés également, ce qui me surprend beaucoup.

Et donc, je comprends encore moins le classement de la France.

Il faut prendre le temps de lire ce rapport très riche pour essayer d'en tirer des conclusions.

L'Exhibit 4.7 me laisse perplexe également, car on ne peut en tirer aucune conclusion.

Certains pays ont une école maternelle de type "jardins d'enfants" (sans enseignements formels), tel que la Russie et Singapour, et s'en tirent mieux que les pays qui ont une école maternelle de type académique (plupart des pays).

Et inversement.

J'attends vos réflexions avec impatience.
Malheureusement le rapport ne dit absolument rien sur les méthodes de lecture utilisées dans les divers pays.
Mais il est clair que la plupart des pays utilisent, de même que la France, une combinaison des méthodes phoniques et globales, avec parfois un peu plus de l'un ou de l'autre. Toujours beaucoup de globale aux USA qui sont pourtant bien classés par exemple. Il semblerait que les explications soient à chercher ailleurs.


Le rapport insiste sur:
* l'importance du milieu familial , en particulier de l'attitude des parents par rapport à la lecture
* et de l'école maternelle, peu importe qu'elle soit de type académique ou non

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par caribouc le Mer 12 Déc 2012 - 6:48

@Bartleby a écrit:Entièrement d'accord avec Jacq, et pourtant je ne suis pas en LP... c'est vraiment l'écrit qui pose problème, parce que j'ai l'impression que mes élèves de Seconde comprennent toutes (ou la plupart de) mes explications à l'oral. Bon, je peux me tromper, mais j'ai eu des témoignages rassurants : lueurs dans les regards, questions qui portent pile poil sur le point que je suis en train d'expliquer, etc. Je me demande si on n'a pas un peu abusé des séances d'oral à l'école primaire et au collège.
J'ai tellement déprimé lorsque j'ai lu leurs premières copies que je leur ai même demandé s'ils me comprenaient lorsque je faisais cours, tant je doutais ! Ils m'ont tous répondu, presque offusqués : "Ben bien sûr !" Et alors une question terrible a jailli dans mon esprit : "mais alors, pourquoi écrivez-vous ces choses incompréhensibles dans vos copies ?"

Bref, on parle la même langue, mais ils ne savent pas l'écrire, ni la lire.... Seuls face à un texte, ils sont complètement largués. Et quand je les fais lire à l'oral, je constate qu'ils se trompent très souvent (un mot à la place d'un autre, des oublis, la ponctuation n'est pas respectée, etc... du coup cela n'a plus aucun sens, et c'est normal qu'ils ne comprennent rien quand ils lisent seuls en silence). En somme, ils sont comme les élèves de 6° et 5° que j'ai eus dans le passé. C'est flippant !

Hélas, je n'ai aucun espoir qu'on nous redonne les heures de Français qui ont disparu, je n'y crois pas une seconde : c'est trop dur, enfin ! il faut se mettre à la place des petits chéris, on ne va quand même pas leur demander des efforts, voyons !
topela et notamment pour le passage que j'ai mis en gras. Ca me sidère chaque fois un peu plus... ils ne savent pas lire et encore moins à haute voix pale

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par Celadon le Mer 12 Déc 2012 - 6:50

L'inspecteur veut voir une séance d'oral à chaque inspection. J'ignore si c'est pareil partout. Mais nous sommes à l'étranger, cela s'explique.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par sand le Mer 12 Déc 2012 - 6:59

@krungthep a écrit:
Le rapport insiste sur:
* l'importance du milieu familial , en particulier de l'attitude des parents par rapport à la lecture
* et de l'école maternelle, peu importe qu'elle soit de type académique ou non

La dégradation de l'image des enseigants s'est accrue ces derniers années, et on clame partout que les devoirs sont interdits. Les gens ne font peut-être plus lire leurs enfants le soir ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par krungthep le Mer 12 Déc 2012 - 7:09

@sand a écrit:
@krungthep a écrit:
Le rapport insiste sur:
* l'importance du milieu familial , en particulier de l'attitude des parents par rapport à la lecture
* et de l'école maternelle, peu importe qu'elle soit de type académique ou non

La dégradation de l'image des enseigants s'est accrue ces derniers années, et on clame partout que les devoirs sont interdits. Les gens ne font peut-être plus lire leurs enfants le soir ?

Il semblerait en effet que les écoles qui ont les meilleurs résultats sont celles qui associent le plus les parents à l'apprentissage de leurs enfants, de manière informelle le plus souvent.

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par Celadon le Mer 12 Déc 2012 - 7:12

29è c'est bien ! Attendons le 44ème...
Quand je pense qu'on avait le meilleurs système éducatif du monde !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de lecture : la France recule au 29e rang sur 45 pays

Message par krungthep le Mer 12 Déc 2012 - 9:20

@bretagne a écrit:Il faut toujours connaître la méthodologie des enquêtes, surtout sur la comparaison des systèmes éducatifs nationaux.
Il faut aussi savoir quel organisme a produit cette enquête...l'OCDE ?!

Il est malgré tout probable que le niveau de lecture ait baissé en France...

Ce qui est dramatique est que Peillon, à la fin de l'article, en tire la conclusion qu'il faut accélérer les "réformes", c'est-à-dire achever de détruire le service public d'éducation !

Peillon, c'est quand que tu t'en vas ?

Non ce n'est pas l'OCDE mais l'IEA. La méthodologie est entièrement disponible dans le rapport accessible en ligne.

krungthep
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum