L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Page 27 sur 29 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Roumégueur Ier le Dim 13 Jan 2013 - 9:05

Ce qui me désole le plus, c'est que je suis persuadé que beaucoup militent contre le mariage pour tous en croyant qu'en leur refusant le mariage, c'est comme si on leur refusait le droit d'exister... comme si ça 'réglait le problème', à l'instar de ces charlatans qui disaient pouvoir soigner les penchants homosexuels et qui ont fait les dégâts que l'on sait.
C'est vraiment un grand bond dans le temps auquel nous assistons aujourd'hui, un combat d'arrière-garde totalement anachronique.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par John le Dim 13 Jan 2013 - 9:14

Moonchild, tu ne vois pas les contradictions de ta propre argumentation, et tu en es réduit à m'appeler Johnny Rolling Eyes
Je te laisse là où tu en es, et d'où apparemment tu ne sortiras pas. Voltaire disait : Vous pouvez sortir de vos galères, mais enfin si vous vous y plaisez, eh bien restez-y.


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Roumégueur Ier le Dim 13 Jan 2013 - 9:23

@John a écrit:Moonchild, tu ne vois pas les contradictions de ta propre argumentation, et tu en es réduit à m'appeler Johnny Rolling Eyes
Je te laisse là où tu en es, et d'où apparemment tu ne sortiras pas. Voltaire disait : Vous pouvez sortir de vos galères, mais enfin si vous vous y plaisez, eh bien restez-y.


En même temps, quand on affiche partout qu'on est le fils de la Lune (Moon child), il convient d'être un peu plus mesuré avec ceux qui ont été élevés par des parents humanoïdes...
Non mais, où on va là? Et pourquoi pas le fils de Dieu tant qu'on y est ! (D'ailleurs, du coup, son géniteur s'est un peu défilé et a confié l'éducation du gringalet à d'autres, c'est courageux ça, quand on sait comment ça a fini!)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Reine Margot le Dim 13 Jan 2013 - 9:32

@Moonchild a écrit:
Will.T a écrit:
@archeboc a écrit:

Je ne comprends toujours pas comment un argument de principe contre un mariage consanguin peut être légitime, et devenir un argument homophobe si on l'applique aux homosexualités.

N'importe quel biologiste peut expliquer les conséquences de la consanguinité sur la progéniture.
Tiens donc, maintenant vous vous retranchez derrière les impératifs biologiques. Shocked

Cripure a écrit:
@archeboc a écrit:
Will.T a écrit:N'importe quel biologiste peut expliquer les conséquences de la consanguinité sur la progéniture.

Nous ne parlons pas de progéniture ici. La PMA est renvoyée à une loi ultérieure. Nous parlons du mariage.

Et même si on se place dans le cadre rétrograde du mariage en tant que cellule reproductive, pourquoi deux frères ne pourraient-ils pas se marier ? Ou bien une femme avec sa fille ?

Question sérieuse.
Parce qu'on a décidé que ce ne serait pas le cas. Réponse très sérieuse.
En même temps, on me souffle qu'à une certaine époque pas si lointaine on avait décidé que les homosexuels ne pourraient pas se marier.
Finalement vous êtes décevant Cripure, je ne vous imaginais pas si réactionnaire ; dites-vous bien que les générations futures s'étonneront qu'on ait pu à notre époque interdire l'union d'amour entre des frères et/ou des soeurs.

@Jacq a écrit:J'appartiens sans doute au groupe des "alors que vous affligez la plupart des intervenants, à l'exception de deux ou trois qui ont trouvé ce sujet pour se faire remarquer".
Je tiens à préciser. Peu chaud pour le "mariage dit pour tous" à l'origine, de plus en plus pour par contre.
Mais n'en déplaise je poursuis.
La consanguinité est bien évidemment à l'origine de l'interdit de "l'amour" entre gens du même sang, avec les exceptions que nous connaissons au fil de l'histoire. C'est l'origine du tabou, finalement plus biologique que morale. Je voudrais un instant qu'on oublie le mariage "pour tous" de façon à réfléchir à cela et le débat immédiat concernant ce mariage.
Etant donné que le "couple" n'aurait plus vocation à la reproduction entre les personnes mariées, si on y réfléchit, "l'amour ou l'accouplement" entre personnes de même famille (du fait de la contraception) peut-il être envisagé ? Oublions le côté moral.
JE PRECISE : contrairement à ce que vont dire ou vont penser certains, je ne fait AUCUN RAPPORT ENTRE HOMOSEXUALITE ET INCESTE, CONSANGUINITE ou autre. Cela n'a pas de rapport. Ma question porte juste sur la loi ou plutôt la norme. La plupart des dérives s'effectuent au sein de couples hétéro, et cela n'a aucun rapport avec l'homosexualité.
Mais la remise en question de la supposée "norme" (hétéro) n'appelle-t-elle pas à s'interroger sur la réalité d'autres normes ?
De la même façon, la norme impliquait jusqu'à maintenant "couple" de sexes différents. Très bien, nous changeons cette norme. J'y suis de plus en plus favorable. Le couple sous entend "deux". Mais après tout....
En fait c'est la remise à plat du mariage qui m'appelle à m'interroger.
LA POLYGAMIE. Ok, elle n'est pas culturelle "chez nous". Mais après tout en quoi est-elle moins légitime que la monogamie ? JE RE PRECISE : aucun rapport avec les homosexuels.
Mais si demain certains venaient à plaider en faveur de la polygamie (ok, ils sont ultra minoritaires) ? Quel argument auront nous face à eux. Et dans le fond, quel argument avons nous pour déclarer la monogamie meilleure que la polygamie ?

JE RE PRECISE : si j'étais député et devais voter demain ? Mon vote serait finalement oui au "mariage pour tous".... mais cela n'empêche pas de se poser certaines questions. Le modèle du couple (de l'amour) monogame, qui est celui des hétéro comme celui des homo, est-il véritablement le seul "modèle" valable... et finalement y a-t-il un "modèle" ?

Je suis désolé pour le désordre des idées, je suis aussi désolé si mes propos blessent certains. Ce n'est pas le but, loin de là (sinon j'ira brailler anonymement avec la meute infecte sur le forums des TV ou radio, et pas ici). J'ai des interrogations.
C'était exactement le sens d'une de mes premières interventions au sujet de ce projet de loi il y a maintenant quelques mois ; mais comme je n'avais pas eu recours à d'aussi importantes précautions sémantiques, je me suis retrouvé irrémédiablement marqué du sceau de l'infâmie homophobe. J'espère qu'on vous apportera des réponses plus constructives car il me semble que vous avez raison : même s'il n'y a pas de lien effectif entre homosexualité et polygamie ou entre homosexualité et inceste, les arguments employés en faveur du mariage des homosexuels (remise en cause de la norme, droit des individus, régularisation de situations existantes) peuvent parfaitement permettre de défendre la polygamie ou l'inceste (consenti) et la chute de ce tabou devrait mécaniquement en appeler d'autres, comme avec les dominos.
Jusqu'à présent, face à ces questions, les partisans du mariage pour tous réagissent en bottant en touche : soit ils poussent des cris d'orfraie pour dénoncer le soit-disant amalgame nauséabond entre homosexualité et polygamie ou inceste (en rajoutant au passage la zoophilie en guise de bonus pour une meilleure indignation), soit ils répliquent que ce n'est pas le sujet en ce moment, circulez y'a rien à voir.
On retrouve globalement le même problème concernant l'adoption, la PMA et la GPA : il règne une certaine opacité sur les futurs corollaires du mariage pour tous, mais il paraît que c'est homophobe de le dire.

Pour la polygamie on vous dira qu'il y a plus de 2 personnes, et que l'inégalité règne au sein de cette union -les femmes elles n'ayant qu'un seul mari-, c'est donc contraire à la Constitution. On peut également interroger la libre volonté des épouses, parfois mariées de force à 15 ans à un barbon qui en a déjà une ou deux...

Pour l'inceste idem: il y a le problème de la consanguinité (parce que malgré tout le mariage institue bien AUSSI une filiation, c'est une des raisons pour lesquelles ses défenseurs veulent que les enfants des couples homos soient protégés), et du consentement. Pas mal de ces relations sont forcées, et puis comme disent les psys il y a confusion des places (parent-fratrie-couple).

Donc je ne pense pas que le mariage homo amène systématiquement l'inceste et la polygamie.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par titecacahouette le Dim 13 Jan 2013 - 9:33

Cripure a écrit:
@victor44 a écrit:
@titecacahouette a écrit:dans la série "j'utilise l'école pour faire passer des questions de société" je vous transmet une vidéo qu'on m'a envoyé. Elle a été faite par l'APPEL. Qui est l'APPEL? Professionnels de l'enfance? jamais entendu parler.
http://www.youtube.com/watch?v=aAlkU3bRp2c

Personnellement le jour où j'explique comment on fait les bébés je reste dans le cadre biologique. Le mode de vie et d'éducation est autre chose. (un autre cours) Et finalement cette vidéo me fait pencher sur l'adoption du mariage pour tous ! Au moins les repères pour l'enfant seraient clairs: il y a les liens biologiques d'une part, et ils sont importants. De l'autre coté il y a la cellule familiale qui peut être bien différente mais l'important c'est d'avoir autour de l'enfant des gens qui l'aiment et qui restent près de lui de façon durable.
(bon ça c'est mon avis pour une fois)


L'APEL est l'association des parents de l'enseignement libre...
Enseignement libre : enseignement privé Very Happy


Attention, dans la vidéo il est bien marqué APPEL. Justement l'association des parents d'élèves de l'enseignement libre je connais... mais ce qui est drôle c'est qu'il existe encore 2 autres associations appelée APPEL :
http://www.debattons.org/ des médecins et des psy contre le mariage opur tous
http://appel-lgbt.blogspot.fr/ personnels educatif LGBT (il faut comprendre lesbien gay bi trans) pour le mariage pour tous.

titecacahouette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par invitéW le Dim 13 Jan 2013 - 10:12

@Moonchild a écrit:
Will.T a écrit:
@archeboc a écrit:

Je ne comprends toujours pas comment un argument de principe contre un mariage consanguin peut être légitime, et devenir un argument homophobe si on l'applique aux homosexualités.

N'importe quel biologiste peut expliquer les conséquences de la consanguinité sur la progéniture.
Tiens donc, maintenant vous vous retranchez derrière les impératifs biologiques. Shocked

Il s'agit de donner aux couples homos, le même mariage que celui, pour le moment, réservé aux couple hétéros.
Actuellement, le mariage consanguin étant interdit, pour des raisons que j'ai rappelé, et qui, bien sûr, sont liées à la biologie.
Un frère et une soeur ne peuvent et ne pourront toujours pas se marier, il en sera de même pour 2 frères ou 2 soeurs : tout le monde sera à égalité !
Je ne vois pas pourquoi il intervient dans le débat.

Il en est de même pour l'inceste.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Moonchild le Dim 13 Jan 2013 - 10:29

@Reine Margot a écrit:Pour la polygamie on vous dira qu'il y a plus de 2 personnes, et que l'inégalité règne au sein de cette union -les femmes elles n'ayant qu'un seul mari-, c'est donc contraire à la Constitution. On peut également interroger la libre volonté des épouses, parfois mariées de force à 15 ans à un barbon qui en a déjà une ou deux...

Pour l'inceste idem: il y a le problème de la consanguinité (parce que malgré tout le mariage institue bien AUSSI une filiation, c'est une des raisons pour lesquelles ses défenseurs veulent que les enfants des couples homos soient protégés), et du consentement. Pas mal de ces relations sont forcées, et puis comme disent les psys il y a confusion des places (parent-fratrie-couple).

Donc je ne pense pas que le mariage homo amène systématiquement l'inceste et la polygamie.
Déjà il faut prendre polygamie au sens sociologique du terme : "avoir plusieurs conjoints" sans distinction de sexe et alors le problème de l'inégalité homme/femme est réglé.

Ensuite, de l'avis général des spécialistes autorisés à donner leur avis sur la question, le mariage a perdu sa fonction traditionnelle de norme familiale exclusive définissant la filiation - filiation dont on nous explique que ses liens avec la biologie sont voués à se distendre suite aux évolutions de la société (divorce, homoparentalité, adoption, PMA...) - pour devenir la célébration de l'amour. Donc en vertu du principe d'égalité des droits, il ne doit exclure aucune forme de relation amoureuse librement consentie quel que soit le nombre de personnes impliquées ou leur proximité généalogique.

Quant aux psys, certains d'entre eux disent aussi qu'avec l'homoparentalité la fiction parentale n'est pas crédible ; vous n'allez tout de même pas écouter la f(r)ange la plus réactionnaire de cette profession. D'autres, plus progressistes, expliquent qu'aucune norme n'est définitive et que ce qui importe c'est que chaque structure familiale définisse son propre équilibre ; on se rangera évidemment à l'avis éclairé de ces derniers.

Finalement, je m'étonne de votre conservatisme. En quoi cela vous gêne-t-il qu'un frère et une soeur (ou deux frères, ou deux soeurs) qui éprouvent un amour réciproque puissent se marier ? Pourquoi refuseriez vous la possibilité de se marier à trois ou quatre personnes (ou plus) désirant librement le faire ? Cela ne vous ôte aucun droit alors pourquoi voulez-vous leur en refuser un ?

Will.T a écrit:Il s'agit de donner aux couples homos, le même mariage que celui, pour le moment, réservé aux couple hétéros.
Donc l'objectif est de donner aux couples homos le droit de se marier avec quelqu'un du sexe opposé ? Sinon ce n'est pas le même mariage stricto sensu... ooops, je crois que je suis atteint d'une crise de johnite aiguë Embarassed

Will.T a écrit:Actuellement, le mariage consanguin étant interdit, pour des raisons que j'ai rappelé, et qui, bien sûr, sont liées à la biologie.
A une certaine époque l'homosexualité était considérée comme une maladie, pour des raisons, bien sûr, liées à la biologie disait-on...

Will.T a écrit:Un frère et une soeur ne peuvent et ne pourront toujours pas se marier, il en sera de même pour 2 frères ou 2 soeurs : tout le monde sera à égalité !
Mais s'ils s'aiment, qui êtes-vous pour vous opposer à leur bonheur ? Et il n'y aura évidemment pas égalité puisque la loi refusera de reconnaître certaines unions.


Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Jan 2013 - 10:35

@Moonchild a écrit:Finalement, je m'étonne de votre conservatisme. En quoi cela vous gêne-t-il qu'un frère et une soeur (ou deux frères, ou deux soeurs) qui éprouvent un amour réciproque puissent se marier ? Pourquoi refuseriez vous la possibilité de se marier à trois ou quatre personnes (ou plus) désirant librement le faire ? Cela ne vous ôte aucun droit alors pourquoi voulez-vous leur en refuser un ?

Le mariage est un acte social et il existe une forte revendication sociale pour l'ouverture du mariage tel qu'il existe actuellement aux couples homosexuels. Le jour où se présentera une forte revendication sociale des frères et soeurs pour se marier, on pourra à nouveau débattre (et quelque chose me dit que c'est parmi ceux qui défilent que la revendication de l'amour charnel au sein de la famille proche est la plus forte, allez demander aux familles Boutin et de Villiers ce qu'elles en pensent).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Jan 2013 - 10:37

@Moonchild a écrit:
Will.T a écrit:Il s'agit de donner aux couples homos, le même mariage que celui, pour le moment, réservé aux couple hétéros.
Donc l'objectif est de donner aux couples homos le droit de se marier avec quelqu'un du sexe opposé ? Sinon ce n'est pas le même mariage stricto sensu... ooops, je crois que je suis atteint d'une crise de johnite aiguë Embarassed

Cet argument, déjà avancé par Boutin, ridiculise franchement celui qui l'avance.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par invitéW le Dim 13 Jan 2013 - 10:45

@Moonchild a écrit:

Donc l'objectif est de donner aux couples homos le droit de se marier avec quelqu'un du sexe opposé ? Sinon ce n'est pas le même mariage stricto sensu... ooops, je crois que je suis atteint d'une crise de johnite aiguë Embarassed
oui et celui de donner aux hétéros le droit de se marier avec des personnes du même sexe : pour que stricti sensu ce soit le même mariage.

@Moonchild a écrit:A une certaine époque l'homosexualité était considérée comme une maladie, pour des raisons, bien sûr, liées à la biologie disait-on...
sauf que depuis ce n'est plus le cas, alors que les effets de la consanguinité sont prouvés.

@Moonchild a écrit:Mais s'ils s'aiment, qui êtes-vous pour vous opposer à leur bonheur ? Et il n'y aura évidemment pas égalité puisque la loi refusera de reconnaître certaines unions.
non ils y aura égalité puisque ce sera vrai indépendamment du fait qu'ils soient homos ou hétéros.
Si vous voulez demander la possibilité du mariage entre frères et soeurs, libre à vous, mais ce n'est pas le propos de la loi qui sera discutée, on est donc hors sujet.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Moonchild le Dim 13 Jan 2013 - 11:23

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Moonchild a écrit:
Will.T a écrit:Il s'agit de donner aux couples homos, le même mariage que celui, pour le moment, réservé aux couple hétéros.
Donc l'objectif est de donner aux couples homos le droit de se marier avec quelqu'un du sexe opposé ? Sinon ce n'est pas le même mariage stricto sensu... ooops, je crois que je suis atteint d'une crise de johnite aiguë Embarassed

Cet argument, déjà avancé par Boutin, ridiculise franchement celui qui l'avance.
Ah bon, Boutin a avoué être atteinte d'une crise de johnite aiguë ? Shocked

Allez, je vais être indulgent, je vais sous-titrer mon message : Will.T a dit qu'il s'agit de donner aux couples homos, le même mariage que celui, pour le moment, réservé aux couple hétéros pour arriver à conclure que la consanguinité resterait donc exclue. Or si on veut vraiment pinailler sur les mots avec une certaine dose de mauvaise foi (d'où la référence à John Very Happy ), le mariage pour le moment réservé aux hétéros est par définition réservé aux hétéros et donc si on l'offre aux couples homos ce ne sera plus rigoureusement le même mariage - et que tant qu'à le changer un peu (plus que ça en fait, puisqu'il devient dès lors officiellement centré sur l'amour et non plus sur la filiation), autant le changer beaucoup et accepter la consanguinité et la multiplicité des partenaires (y compris en nombre impair). Bref tout ça pour dire, Marcel K, que vous n'êtes décidément pas très chanceux avec le second degré qui se trouve parfois dans mes messages. Razz

Will.T a écrit:
@Moonchild a écrit:A une certaine époque l'homosexualité était considérée comme une maladie, pour des raisons, bien sûr, liées à la biologie disait-on...
sauf que depuis ce n'est plus le cas, alors que les effets de la consanguinité sont prouvés.
Mais enfin il y a maintenant une solution très simple : il suffit d'autoriser la PMA pour régler les problèmes posés par la consanguinité. L'argument biologique ne tient plus.

Will.T a écrit:non ils y aura égalité puisque ce sera vrai indépendamment du fait qu'ils soient homos ou hétéros.
Donc pour vous l'égalité ne se définit que selon le critère de comparaison entre homos et hétéros ? Ca ne vous dérange pas plus que ça que la loi refuse de reconnaître l'union de certaines personnes qui s'aiment à cause d'un profil atypique (nombre de partenaires ou proximité familiale) ? Mais que faites-vous de l'égalité entre tous les individus ? Pourquoi certains pourraient-ils se marier avec la personne qu'ils aiment alors que d'autres seraient privés de ce droit élémentaire ?

Will.T a écrit:Si vous voulez demander la possibilité du mariage entre frères et soeurs, libre à vous, mais ce n'est pas le propos de la loi qui sera discutée, on est donc hors sujet.
Et ouais, entre retrograde et visionnaire, j'ai quelques difficultés à me positionner. angedemon


Dernière édition par Moonchild le Dim 13 Jan 2013 - 11:26, édité 1 fois

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par John le Dim 13 Jan 2013 - 11:25

j'ai quelques difficultés à me positionner.
Oh c'est beaucoup plus simple que ça, en réalité.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Jan 2013 - 11:27

@Moonchild a écrit:
Will.T a écrit:Si vous voulez demander la possibilité du mariage entre frères et soeurs, libre à vous, mais ce n'est pas le propos de la loi qui sera discutée, on est donc hors sujet.
Et ouais, entre retrograde et visionnaire, j'ai quelques difficultés à me positionner. angedemon

Je suis désolé de m'auto-citer, c'est très malpoli, mais je crois que cela répond en partie à vos craintes:

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Moonchild a écrit:Finalement, je m'étonne de votre conservatisme. En quoi cela vous gêne-t-il qu'un frère et une soeur (ou deux frères, ou deux soeurs) qui éprouvent un amour réciproque puissent se marier ? Pourquoi refuseriez vous la possibilité de se marier à trois ou quatre personnes (ou plus) désirant librement le faire ? Cela ne vous ôte aucun droit alors pourquoi voulez-vous leur en refuser un ?

Le mariage est un acte social et il existe une forte revendication sociale pour l'ouverture du mariage tel qu'il existe actuellement aux couples homosexuels. Le jour où se présentera une forte revendication sociale des frères et soeurs pour se marier, on pourra à nouveau débattre (et quelque chose me dit que c'est parmi ceux qui défilent que la revendication de l'amour charnel au sein de la famille proche est la plus forte, allez demander aux familles Boutin et de Villiers ce qu'elles en pensent).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Jan 2013 - 11:28

@Moonchild a écrit:[Bref tout ça pour dire, Marcel K, que vous n'êtes décidément pas très chanceux avec le second degré qui se trouve parfois dans mes messages. Razz

Alors là, je suis désolé, mais non. Votre "second degré" n'est que la reprise d'un argument de Boutin et de ses alliés. Et il est franchement ridicule. Même au "second degré" (que vous employez visiblement trop face à un crétin comme moi).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par John le Dim 13 Jan 2013 - 11:30

Ecrire n'importe quoi, et le faire passer pour du second degré... Rolling Eyes

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par John le Dim 13 Jan 2013 - 11:32


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par invitéW le Dim 13 Jan 2013 - 11:33

@Moonchild a écrit:

Will.T a écrit:
@Moonchild a écrit:A une certaine époque l'homosexualité était considérée comme une maladie, pour des raisons, bien sûr, liées à la biologie disait-on...
sauf que depuis ce n'est plus le cas, alors que les effets de la consanguinité sont prouvés.
Mais enfin il y a maintenant une solution très simple : il suffit d'autoriser la PMA pour régler les problèmes posés par la consanguinité. L'argument biologique ne tient plus.

Will.T a écrit:non ils y aura égalité puisque ce sera vrai indépendamment du fait qu'ils soient homos ou hétéros.
Donc pour vous l'égalité ne se définit que selon le critère de comparaison entre homos et hétéros ? Ca ne vous dérange pas plus que ça que la loi refuse de reconnaître l'union de certaines personnes qui s'aiment à cause d'un profil atypique (nombre de partenaires ou proximité familiale) ? Mais que faites-vous de l'égalité entre tous les individus ? Pourquoi certains pourraient-ils se marier avec la personne qu'ils aiment alors que d'autres seraient privés de ce droit élémentaire ?

Will.T a écrit:Si vous voulez demander la possibilité du mariage entre frères et soeurs, libre à vous, mais ce n'est pas le propos de la loi qui sera discutée, on est donc hors sujet.
Et ouais, entre retrograde et visionnaire, j'ai quelques difficultés à me positionner. angedemon

Ce sont les opposants à l'extension du mariage aux couples homos qui parlent de l'étendre aux couples consanguins, incestueux...
Ce n'est pas le propos de projet de loi qui sera discuté fin janvier. Je ne comprends donc pas pourquoi cela revient toujours sur le tapi.

Et donc, oui, pour moi, dans ce qui nous occupe actuellement, l'égalité ne se définit que selon le critère de comparaison entre homos et hétéros.

Quand à la PMA, vous savez bien, qu'elle a été enlevée du projet. Elle n'a donc plus rien à faire dans le débat.

sur ce, bon appétit.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Moonchild le Dim 13 Jan 2013 - 11:47

@John a écrit:Ecrire n'importe quoi, et le faire passer pour du second degré... Rolling Eyes
En même temps quand je ponctue ma phrase en disant que je suis atteint d'une crise de johnite aiguë, tu m'accorderas qu'il est peu probable que je me prenne vraiment au sérieux. Wink

Will.T a écrit:Ce sont les opposants à l'extension du mariage aux couples homos qui parlent de l'étendre aux couples consanguins, incestueux...
Ce n'est pas le propos de projet de loi qui sera discuté fin janvier. Je ne comprends donc pas pourquoi cela revient toujours sur le tapi.

Et donc, oui, pour moi, dans ce qui nous occupe actuellement, l'égalité ne se définit que selon le critère de comparaison entre homos et hétéros.

Quand à la PMA, vous savez bien, qu'elle a été enlevée du projet. Elle n'a donc plus rien à faire dans le débat.

sur ce, bon appétit.
Oublions un instant mes réticences à ce projet de loi... ou mieux : imaginons que j'en sois un défenseur ; vous me trouvez donc très sympa, nous avons plein de discussions amicales et au cours de l'une d'entre elles je vous pose la question suivante : Mais mon cher Will.T, une fois que nous aurons remporté ce combat, pourquoi diable refuserions-nous d'étendre ce droit aux unions polygames et aux unions consanguines ?
Si vous avez quelques difficultés à entrer dans cette fiction - qui je le reconnais demande une énorme capacité d'imagination - vous pouvez revenir quelques pages en arrière et répondre à un message de Jacq qui est beaucoup plus crédible que moi en mec sympa favorable au mariage pour tous et qui a grosso-modo posé la même question.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 13 Jan 2013 - 11:51

@Moonchild a écrit:Oublions un instant mes réticences à ce projet de loi... ou mieux : imaginons que j'en sois un défenseur ; vous me trouvez donc très sympa, nous avons plein de discussions amicales et au cours de l'une d'entre elles je vous pose la question suivante : Mais mon cher Will.T, une fois que nous aurons remporté ce combat, pourquoi diable refuserions-nous d'étendre ce droit aux unions polygames et aux unions consanguines ?
Si vous avez quelques difficultés à entrer dans cette fiction - qui je le reconnais demande une énorme capacité d'imagination - vous pouvez revenir quelques pages en arrière et répondre à un message de Jacq qui est beaucoup plus crédible que moi en mec sympa favorable au mariage pour tous et qui a grosso-modo posé la même question.

Vous ne répondez toujours pas à mon objection (et c'est votre droit), mais il est évident que ceux qui défendent le projet de loi actuel ne seraient pas les mêmes que ceux qui défendraient le mariage entre frères et soeurs ou la polygamie. Entre Boutin et de Villiers, les amours incestueuses ont leurs porte-parole, et les défenseurs de la polygamie défilent aujourd'hui contre le mariage ouvert aux homosexuels (belle alliance d'ailleurs, vous pouvez être fière d'être dans ce camp).

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par John le Dim 13 Jan 2013 - 11:53

Oublions un instant mes réticences à ce projet de loi... ou mieux : imaginons que j'en sois un défenseur ; vous me trouvez donc très sympa, nous avons plein de discussions amicales et
Il faudrait beaucoup plus d'imagination que n'en est capable la nature humaine.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Moonchild le Dim 13 Jan 2013 - 12:11

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Vous ne répondez toujours pas à mon objection (et c'est votre droit), mais il est évident que ceux qui défendent le projet de loi actuel ne seraient pas les mêmes que ceux qui défendraient le mariage entre frères et soeurs ou la polygamie. Entre Boutin et de Villiers, les amours incestueuses ont leurs porte-parole, et les défenseurs de la polygamie défilent aujourd'hui contre le mariage ouvert aux homosexuels (belle alliance d'ailleurs, vous pouvez être fière d'être dans ce camp).
Là c'est moi qui vous ai mal compris, je prenais votre objection pour une boutin boutade. Very Happy
Je connais mal ce milieu, mais selon la rumeur il semblerait que chez les cathos purs et durs, les amours incestueuses doivent se faire discrètes dès lors qu'on pénètre dans le cercle le plus restreint de la famille ; je crois peu probable de voir un jour ces fidèles croyants revendiquer l'officialisation de pratiques qui doivent selon les textes sacrés doivent rester cachées interdites.
Quant aux défenseurs de la polygamie auxquels vous semblez penser, j'en parlais quelques messages auparavant : il n'ont pas encore les réseaux intellectuels et politiques pour appuyer leurs revendications. Patience.
Après quand vous dites qu'il est évident que ceux qui défendent le projet de loi actuel ne seraient pas les mêmes que ceux qui défendraient le mariage entre frères et soeurs ou la polygamie, sous-entendez-vous aussi que les partisans actuel du mariage pour tous s'opposeraient à son extension aux unions polygames et consanguines ?

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Reine Margot le Dim 13 Jan 2013 - 12:12

je maintiens ma réponse: la multiplicité du nombre de partenaires, les relations incestueuses, ce n'est pas la même chose que l'homosexualité.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par John le Dim 13 Jan 2013 - 12:13

Oui, et ça n'a rien à voir.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par Tristana le Dim 13 Jan 2013 - 12:14

Encore faudrait-il que le mariage polygame ou polyandre soit réclamé par des centaines de milliers de personnes : on pourrait effectivement s'interroger sur le bien-fondé d'une telle réforme si la revendication existait, mais actuellement elle n'existe pas. Oui, je sais : parce que les polygames sont tous des arabes pauvres et sans possibilité d'expression médiatique (c'est vous qui l'avez dit Moonchild, pas moi...). Je pense que la raison est toute autre : parce que ces unions sont rares et surtout, que les personnes concernées se moquent d'officialiser leur union. Ce qui n'est pas le cas de beaucoup de couples homosexuels qui eux réclament le droit de se marier.
Idem pour les frères et les soeurs : le jour où ils seront aussi nombreux dans la rue que lors de la Gay Pride, je pense qu'il sera grand temps de s'interroger sur la question. Mais ce n'est pas le cas.
D'ailleurs : les Pays-Bas ont-ils légalisé le mariage polygame et le mariage entre frères et soeurs ? Non. Qu'en est-il de l'Espagne, des Etats-Unis ?... Ah, ben eux non plus. C'est surprenant quand même... Pourtant, aux US, il y a ce qu'on appelle les mormons et qui ont souvent plusieurs épouses ; mais voilà, même l'Etat américain ne reconnaît pas leurs unions et prohibe la polygamie.

Maintenant, que ce soit clair : je l'ai déjà dit X fois en répondant à Moonchild, je n'ai strictement rien contre l'ouverture du mariage aux polygames, polyandres, frères et soeurs, etc. Chacun fait ce qu'il veut. Néanmoins, ce que je réfute, c'est le lien avec le mariage homosexuel : de nombreux pays ont permis le mariage des couples homosexuels sans en arriver à légaliser le mariage polygame ou incestueux. Il serait donc de bon ton de réfléchir légèrement à ça avant de venir sortir des arguments aussi grotesques.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement catholique prend position contre le mariage pour tous au nom de "la croissance harmonieuse de chaque jeune".

Message par John le Dim 13 Jan 2013 - 12:19

Maintenant, que ce soit clair : je l'ai déjà dit X fois en répondant à Moonchild, je n'ai strictement rien contre l'ouverture du mariage aux polygames, polyandres, frères et soeurs, etc. Chacun fait ce qu'il veut. Néanmoins, ce que je réfute, c'est le lien avec le mariage homosexuel : de nombreux pays ont permis le mariage des couples homosexuels sans en arriver à légaliser le mariage polygame ou incestueux. Il serait donc de bon ton de réfléchir légèrement à ça avant de venir sortir des arguments aussi grotesques.
Ca ne doit pas être possible à comprendre dans sa logique personnelle.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 27 sur 29 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum