CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Celeborn le Dim 16 Déc - 9:58

@Roumégueur Ier a écrit:
La colère, l'abattement et les réactions épidermiques viennent d'une profession sinistrée, paupérisée, à qui l'on propose un projet de loi terriblement menaçant (sur les statuts, sur la pédagogie, sur les rythmes)

Je le redis quand même : il n'y a rien concernant les rythmes dans ce projet de loi. Hormis pour les COP (et encore, ce n'est pas une question de statut), il n'y a rien concernant les statuts.

Une fois cela dit, je sais très bien que la profession souffre (on n'arrête pas de demander une vraie revalorisation, des conditions de travail décente, etc.). Je ne suis pas certain qu'elle souffrira moins si on laisse le SGEN et l'UNSA dicter la politique pédagogique.
Quant à se montrer ultra-corporatistes, je crains que le paysage syndical dont j'ai tracé les contours dans mon précédent message ne le permette hélas pas, hors sur certains points bien précis (à voir ce que les gros syndicats du 1er degré vont décider sur cette réforme des rythmes. Nous, pour le coup, on a déjà choisi, et on est contre).

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par meskiangasher le Dim 16 Déc - 10:02

@Roumégueur Ier a écrit:L'argument 'y a pas de sous' est totalement fallacieux : dites demain à M. Peillon que l'on passe à 25 heures de cours, dans la journée il trouvera de quoi revaloriser le point d'indice, comme par magie!
Le point d'indice est commun à toute la fonction publique, cela ne relève pas du ministre. L'augmentation serait d'une autre nature.

Ensuite, une augmentation du temps de travail sert surtout à diminuer le nombre de postes, ce qui est donné d'un côté est donc repris de l'autre, tout peut se faire à budget constant.

Quand à ces 25 heures de cours, c'est surtout un discours préliminaire de négociations : annoncer le pire pour faire accepter le moins pire, ou tout simplement faire comprendre qu'il n'y aura aucune augmentation.

Faisons maintenant du cauchemar-fiction, si réellement on passait à 25 heures de cours, soit en arrondissant moitié plus de travail, à structure égale cela entraînerait un poste de supprimé sur 3, soit un plan social de plus de cent mille personnes dans le second degré.


Dernière édition par meskiangasher le Dim 16 Déc - 10:14, édité 2 fois

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par doublecasquette le Dim 16 Déc - 10:02

Et sur les PET ? Parce que cela aussi, c'est très inquiétant pour le Primaire où les disparités selon les communes sont déjà énormes...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par kensington le Dim 16 Déc - 10:10

Celeborn, merci pour tes explications. La tâche doit être bien rude en effet et votre position se défend mais la perspective de pouvoir s'exprimer lors des négociations sur les décrets ne peut pas complètement rassurer.

De fait, le projet, ausi vague soit-il pour le moment, réaffirme le principe du socle commun et (si ce n'était que ça après tout...) l'on sait quel type d'enseignement et d'évaluation va continuer d'être vanté et imposé (avec le renfort d'une nouvelle stratégie numérique qui va dans le même sens). Et rajouter le mot "culture" (comme s'il n'y en avait pas déjà dans le socle, quoi qu'on en pense par ailleurs), ça sent la gosse ficelle pour faire passer la pilule.

En même temps, pas de surprise, les déclarations du candidat Hollande et celles de son ministre, ont toujours annoncé la couleur. On sait depuis le début où ils veulent continuer de nous emmener. Et on ira d'une façon ou d'une autre, j'en ai bien peur. Je veux bien croire que Peillon soit "le moins pire" mais ça ne me suffit pas pour être optimiste. Il y a trop de signes qui ont été lancés dans une certaine direction.

Bon courage pour les discussiosn à venir, ça promet d'être intéressant de toutes façons.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Daphné le Dim 16 Déc - 10:11

@meskiangasher a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:L'argument 'y a pas de sous' est totalement fallacieux : dites demain à M. Peillon que l'on passe à 25 heures de cours, dans la journée il trouvera de quoi revaloriser le point d'indice, comme par magie!
Le point d'indice est commun à toute la fonction publique, cela ne relève pas du ministre. L'augmentation serait d'une autre nature.

Tout à fait !
Point d'indice, jour de carence, ce sont des décisions FP et pas EN.
Il ne pourrait donc y avoir que des primes /indemnités/compensations diverses.

Et même avec ce dispositif, on se casse le nez à chaque audience, les responsables du MEN et ceux de Bercy présents ne prêchent pas les mêmes solutions.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Roumégueur Ier le Dim 16 Déc - 10:43

@Daphné a écrit:
@meskiangasher a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:L'argument 'y a pas de sous' est totalement fallacieux : dites demain à M. Peillon que l'on passe à 25 heures de cours, dans la journée il trouvera de quoi revaloriser le point d'indice, comme par magie!
Le point d'indice est commun à toute la fonction publique, cela ne relève pas du ministre. L'augmentation serait d'une autre nature.

Tout à fait !
Point d'indice, jour de carence, ce sont des décisions FP et pas EN.
Il ne pourrait donc y avoir que des primes /indemnités/compensations diverses.

Et même avec ce dispositif, on se casse le nez à chaque audience, les responsables du MEN et ceux de Bercy présents ne prêchent pas les mêmes solutions.

Seule une augmentation du point d'indice (qui concernen presque 5 millions de personnes) serait un véritable revalorisation. Tout le reste ne serait pas pris en compte pour nos 'retraites'. Les hommes (ou femmes) de Bercy devraient comprendre qu'augmenter les fonctionnaires aurait un effet immédiat sur la consommation, mais là, c'est trop leur demander.
C'est aussi l'indexation sur l'inflation qu'il faut demander pour limiter la casse.
En l'absence de ces deux éléments, il faut être ferme : passage aux 35 heures de travail total (ce qui correspondrait à enlever au moins une classe à chaque professeur du secondaire). En faisant le calcul des embauches que cela induirait, le ministre prendrait vraiment peur. Il ne faut pas hésiter à demander la lune, lui-même n'hésite pas à laisser entendre qu'on pourrait passer à 25 heures de cours, il joue sur cette peur aussi.
J'entends bien Celeborn que les rythmes, évoqués dans l'annexe page 36 et l'allongement à plus de 36 semaines sont relégués dans un 'no man's land' de la loi. Il n'en reste pas moins que c'est une provocation de plus, on n'en avait vraiment pas besoin. Les socialistes sont-ils conscients que nos voix leur sont très précieuses?

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Padre P. Lucas le Dim 16 Déc - 10:51

Cripure a écrit:
@Celeborn a écrit:une remarque que je tiens à faire immédiatement : pour un vote dans une instance consultative, je trouve les réactions d'un certain nombre d'entre vous d'une violence absolument incroyable.
Il ne vous a pas échappé que la profession est, littéralement, à bout. J'ai un peu de bouteille, je ne connais pas la situation que j'observe dans ma sdp et dans quelques autres que j'ai eues à fréquenter ces dernières semaines.

Illustration :Réponse à la lettre de Peillon

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par User5899 le Dim 16 Déc - 11:15

@meskiangasher a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:L'argument 'y a pas de sous' est totalement fallacieux : dites demain à M. Peillon que l'on passe à 25 heures de cours, dans la journée il trouvera de quoi revaloriser le point d'indice, comme par magie!
Le point d'indice est commun à toute la fonction publique, cela ne relève pas du ministre. L'augmentation serait d'une autre nature.
Certes.Enfin, n'oublions pas que nous vivons une situation inédite : le point d'indice est gelé par Sarkozy puis par Hollande, et ça fait trois ans que ça dure.Or, je ne sais pas si vous avez vaguement remarqué, mais les prix autour de nous ne sont pas gelés furieux

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par User5899 le Dim 16 Déc - 11:16

@doublecasquette a écrit:Et sur les PET ? Parce que cela aussi, c'est très inquiétant pour le Primaire où les disparités selon les communes sont déjà énormes...
Dites les gens, c'est quoi vos PET, là? Vous ne pourriez pas expliquer un peu ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 16 Déc - 11:17

Cripure a écrit:
@doublecasquette a écrit:Et sur les PET ? Parce que cela aussi, c'est très inquiétant pour le Primaire où les disparités selon les communes sont déjà énormes...
Dites les gens, c'est quoi vos PET, là? Vous ne pourriez pas expliquer un peu ?

Je suis un peu perdu sur ce fil, mais je crois avoir compris que le "T" signifie territorial, il prépare la décentralisation (encore...) de l'enseignement et de la gestion des personnels.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par doublecasquette le Dim 16 Déc - 11:23


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Daphné le Dim 16 Déc - 11:28

@Roumégueur Ier a écrit:
@Daphné a écrit:
@meskiangasher a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:L'argument 'y a pas de sous' est totalement fallacieux : dites demain à M. Peillon que l'on passe à 25 heures de cours, dans la journée il trouvera de quoi revaloriser le point d'indice, comme par magie!
Le point d'indice est commun à toute la fonction publique, cela ne relève pas du ministre. L'augmentation serait d'une autre nature.

Tout à fait !
Point d'indice, jour de carence, ce sont des décisions FP et pas EN.
Il ne pourrait donc y avoir que des primes /indemnités/compensations diverses.

Et même avec ce dispositif, on se casse le nez à chaque audience, les responsables du MEN et ceux de Bercy présents ne prêchent pas les mêmes solutions.

............Il ne faut pas hésiter à demander la lune,

On n'y avait pas pensé dis donc Laughing

Ça me fait penser à une de mes belles-soeurs qui n'est pas dans l'EN et à 100 lieux d'imaginer ne serait-ce que le quart de la moitié de ce qu'on vit : quand je lui raconte comment ça se passe avec certains elle me dit : mais tu ne peux pas leur dire de se taire ! Ben voyons diable

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par meskiangasher le Dim 16 Déc - 11:30

Cripure a écrit:Enfin, n'oublions pas que nous vivons une situation inédite : le point d'indice est gelé par Sarkozy puis par Hollande, et ça fait trois ans que ça dure.Or, je ne sais pas si vous avez vaguement remarqué, mais les prix autour de nous ne sont pas gelés furieux
Effectivement, et dans cette situation les passages aux échelons supérieurs ne compensent même pas l'inflation. Seules les personnes arrivées aux indices terminaux ne sont pas impactées, grâce à la GIPA.

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Daphné le Dim 16 Déc - 11:32

@meskiangasher a écrit:
Cripure a écrit:Enfin, n'oublions pas que nous vivons une situation inédite : le point d'indice est gelé par Sarkozy puis par Hollande, et ça fait trois ans que ça dure.Or, je ne sais pas si vous avez vaguement remarqué, mais les prix autour de nous ne sont pas gelés furieux
Effectivement, et dans cette situation les passages aux échelons supérieurs ne compensent même pas l'inflation. Seules les personnes arrivées aux indices terminaux ne sont pas impactées, grâce à la GIPA.

Et encore, elle ne compense pas tout.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 16 Déc - 11:33

@Daphné a écrit:Ça me fait penser à une de mes belles-soeurs qui n'est pas dans l'EN et à 100 lieux d'imaginer ne serait-ce que le quart de la moitié de ce qu'on vit : quand je lui raconte comment ça se passe avec certains elle me dit : mais tu ne peux pas leur dire de se taire ! Ben voyons diable

Avec son don d'ubiquité, elle peut venir voir ce qui se passe dans les classes alors! Very Happy

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Igniatius le Dim 16 Déc - 11:38

@Abraxas a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Abraxas a écrit:(et je signale comme ça que personne, en ce moment, ne s'oppose à rien ni à personne — pas au niveau des inspecteurs en tout cas, du moins tant que l'on fait un boulot honorable — et je crois même que la tendance lourde est au grand retour de la transmission).
Je ne suis pas du tout sûr que cette tendance traverse toutes les inspections ; en tous cas en maths c'est très loin d'être évident. No

Visite d'un IG de Maths dans mon lycée cette semaine — et il a été très encourageant, dans la série "mettez-leur en plein la tronche". Bon, d'accord, il inspectait des profs de prépas, mais c'est un signe — ou alors, ils sont tellement schizoïdes que les uns ne savent même pas ce que les autres avancent.

Il est très clair qu'ils ont un discours schizophrène, voire pervers.
LA tendance n'est pas du tout à un retour de la transmission parmi les IPR : au contraire, ils ont conscience qu'avec les horaires de maths actuels, il sera impossible de n'avoir que la moitié des exigences antérieures.
J'ai eu deux inspections ces deux dernières années : l'une "normale", puis une à la suite d'un courrier écrit à l'IG pour me plaindre du caractère mensonger et diffamatoire du 1er rapport. Les deux IPR, quoique de caractères très différents, ont bien fait passer le message qu'il fallait arrêter de faire faire du calcul à des lycéens qui ne savent pas en faire.
En même temps, ils demandent à ce que ce calcul soit maîtrisé : il ne faut donc pas insister en classe, mais leur inculquer quand même ces bases. On ne sait pas comment faire, personne n'y arrive.
Là où leur discours est pervers, c'est que l'un de mes potes vient de se faire inspecter : il bosse dans l'un des 3 bahuts (très) cotés du centre-ville. Et là, l'IPR lui a quasiment reproché de ne pas filer d'exos de calculs assez compliqués à ses 1S, il est vrai d'élite.
Très clairement, la hiérarchie a laissé tomber les bahuts moyens à normaux (je ne parle même pas des établissements en difficulté) et met le paquet sur ceux où sont scolarisés l'élite sociale (et au passage leurs propres enfants, comme on peut s'en douter) : ils ne demandent plus l'égalité de traitement.

Mon pote et moi en avons longuement parlé et en sommes profondément choqués.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par JPhMM le Dim 16 Déc - 11:39

@Abraxas a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Abraxas a écrit:(et je signale comme ça que personne, en ce moment, ne s'oppose à rien ni à personne — pas au niveau des inspecteurs en tout cas, du moins tant que l'on fait un boulot honorable — et je crois même que la tendance lourde est au grand retour de la transmission).
Je ne suis pas du tout sûr que cette tendance traverse toutes les inspections ; en tous cas en maths c'est très loin d'être évident. No

Visite d'un IG de Maths dans mon lycée cette semaine — et il a été très encourageant, dans la série "mettez-leur en plein la tronche". Bon, d'accord, il inspectait des profs de prépas, mais c'est un signe — ou alors, ils sont tellement schizoïdes que les uns ne savent même pas ce que les autres avancent.
Il faut dire qu'en maths, il y a le feu au lac, nous ne sommes plus dans l'urgence mais dans la réanimation de cadavre.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Igniatius le Dim 16 Déc - 11:40

@Daphné a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:
@Daphné a écrit:
@meskiangasher a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:L'argument 'y a pas de sous' est totalement fallacieux : dites demain à M. Peillon que l'on passe à 25 heures de cours, dans la journée il trouvera de quoi revaloriser le point d'indice, comme par magie!
Le point d'indice est commun à toute la fonction publique, cela ne relève pas du ministre. L'augmentation serait d'une autre nature.

Tout à fait !
Point d'indice, jour de carence, ce sont des décisions FP et pas EN.
Il ne pourrait donc y avoir que des primes /indemnités/compensations diverses.

Et même avec ce dispositif, on se casse le nez à chaque audience, les responsables du MEN et ceux de Bercy présents ne prêchent pas les mêmes solutions.

............Il ne faut pas hésiter à demander la lune,

On n'y avait pas pensé dis donc Laughing

Ça me fait penser à une de mes belles-soeurs qui n'est pas dans l'EN et à 100 lieux d'imaginer ne serait-ce que le quart de la moitié de ce qu'on vit : quand je lui raconte comment ça se passe avec certains elle me dit : mais tu ne peux pas leur dire de se taire ! Ben voyons diable

MA mère est pareil : "MAis je ne comprends pas, tu es le prof, ils t'écoutent et puis c'est tout."

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Igniatius le Dim 16 Déc - 11:43

@JPhMM a écrit:
@Abraxas a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Abraxas a écrit:(et je signale comme ça que personne, en ce moment, ne s'oppose à rien ni à personne — pas au niveau des inspecteurs en tout cas, du moins tant que l'on fait un boulot honorable — et je crois même que la tendance lourde est au grand retour de la transmission).
Je ne suis pas du tout sûr que cette tendance traverse toutes les inspections ; en tous cas en maths c'est très loin d'être évident. No

Visite d'un IG de Maths dans mon lycée cette semaine — et il a été très encourageant, dans la série "mettez-leur en plein la tronche". Bon, d'accord, il inspectait des profs de prépas, mais c'est un signe — ou alors, ils sont tellement schizoïdes que les uns ne savent même pas ce que les autres avancent.
Il faut dire qu'en maths, il y a le feu au lac, nous ne sommes plus dans l'urgence mais dans la réanimation de cadavre.

Oui.
La critique des projets de programme pour les prépas par les collègues concernés est du même tonneau que celle des programmes de lycée par nous-mêmes : mais qui est le clown qui les a écrits ?
Là, apparemment, ils ont confié la mission à un fan de calcul matriciel...

Et surtout, toujours moins de cohérence avec le lycée.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par JPhMM le Dim 16 Déc - 11:47

Et après la dépression pédagogique généralisée des profs de 2nde, vient la dépression pédagogique généralisée des profs de 1ère S.
La lame de fond se répand et aucun prof de maths ne l'ignore. Ne restent que les yeux pour pleurer.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par User5899 le Dim 16 Déc - 12:01

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
@doublecasquette a écrit:Et sur les PET ? Parce que cela aussi, c'est très inquiétant pour le Primaire où les disparités selon les communes sont déjà énormes...
Dites les gens, c'est quoi vos PET, là? Vous ne pourriez pas expliquer un peu ?

Je suis un peu perdu sur ce fil, mais je crois avoir compris que le "T" signifie territorial, il prépare la décentralisation (encore...) de l'enseignement et de la gestion des personnels.
Ben, ça fait lurette que les PE sont gérés localement scratch

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par User5899 le Dim 16 Déc - 12:02

@meskiangasher a écrit:
Cripure a écrit:Enfin, n'oublions pas que nous vivons une situation inédite : le point d'indice est gelé par Sarkozy puis par Hollande, et ça fait trois ans que ça dure.Or, je ne sais pas si vous avez vaguement remarqué, mais les prix autour de nous ne sont pas gelés furieux
Effectivement, et dans cette situation les passages aux échelons supérieurs ne compensent même pas l'inflation. Seules les personnes arrivées aux indices terminaux ne sont pas impactées, grâce à la GIPA.
Oh, la GIPA concerne aussi des gens aux échelons intermédiaires !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par MUTIS le Dim 16 Déc - 12:02

Merci Celeborn,
Votre mise au point et vos précisions sont très intéressantes.
Et bravo pour ce boulot.
J'espère que votre analyse sera confirmée.

"En revanche, je suis moins malheureux que la définition du contenu du socle n'y soit plus (avec ses 7 compétences à la mords-moi-le-nœud). Cette loi fait tabula rasa du contenu de socle et de ses instruments d'évaluation (vous savez : le LPC) : tout reste à faire, et vous imaginez bien qu'on ne va pas défendre les mêmes positions que le SGEN et l'UNSA sur ce sujet dans la suite des débats."

Est-ce à dire que ce fumeux et ringard LPC sera abandonné ? On en rêve !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par kensington le Dim 16 Déc - 12:03

Cripure a écrit:
@doublecasquette a écrit:Et sur les PET ? Parce que cela aussi, c'est très inquiétant pour le Primaire où les disparités selon les communes sont déjà énormes...
Dites les gens, c'est quoi vos PET, là? Vous ne pourriez pas expliquer un peu ?

En tout cas, ça sent pas bon...

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par Zorglub le Dim 16 Déc - 12:04

JPhMM, si vous voulez vous affliger encore un peu, visitez une classe de 6ème d'un collège moyen de votre zone et dites-vous que ce sont vos futurs élèves !
Par chez-nous, tout le monde s'accorde à dire qu'un pas important vers l'horreur a été franchi depuis environ 2 ans.

Beaucoup ne comprennent pas le français courant, n'ont pas idée que le choix de l'opération (parmi + - x) dans un "problème" élémentaire (je parle pas de tâche complexe !) ne relève pas des goût de chacun, etc.
De très nombreux élèves n'ont pas appris à former les chiffres de manière lisible.
Il semble qu'on ne leur enseigne plus les "gestes" de l'écriture ?
L'une fait n'importe quoi : genre dessiner le "9" depuis le bas et parfois à l'envers ce qui donne une sorte de @, mais refuse de se corriger ; à l'écouter, je suis le premier à en être choqué ...

Z'inquiétez pas on vous les envoie tous au lycée (pro ou général).

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: CSE 14 décembre : avis favorable au projet de loi sur la refondation de l'école (détail des votes)

Message par User5899 le Dim 16 Déc - 12:04

@Igniatius a écrit:
@Abraxas a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Abraxas a écrit:(et je signale comme ça que personne, en ce moment, ne s'oppose à rien ni à personne — pas au niveau des inspecteurs en tout cas, du moins tant que l'on fait un boulot honorable — et je crois même que la tendance lourde est au grand retour de la transmission).
Je ne suis pas du tout sûr que cette tendance traverse toutes les inspections ; en tous cas en maths c'est très loin d'être évident. No

Visite d'un IG de Maths dans mon lycée cette semaine — et il a été très encourageant, dans la série "mettez-leur en plein la tronche". Bon, d'accord, il inspectait des profs de prépas, mais c'est un signe — ou alors, ils sont tellement schizoïdes que les uns ne savent même pas ce que les autres avancent.

Il est très clair qu'ils ont un discours schizophrène, voire pervers.
LA tendance n'est pas du tout à un retour de la transmission parmi les IPR : au contraire, ils ont conscience qu'avec les horaires de maths actuels, il sera impossible de n'avoir que la moitié des exigences antérieures.
J'ai eu deux inspections ces deux dernières années : l'une "normale", puis une à la suite d'un courrier écrit à l'IG pour me plaindre du caractère mensonger et diffamatoire du 1er rapport. Les deux IPR, quoique de caractères très différents, ont bien fait passer le message qu'il fallait arrêter de faire faire du calcul à des lycéens qui ne savent pas en faire.
En même temps, ils demandent à ce que ce calcul soit maîtrisé : il ne faut donc pas insister en classe, mais leur inculquer quand même ces bases. On ne sait pas comment faire, personne n'y arrive.
Là où leur discours est pervers, c'est que l'un de mes potes vient de se faire inspecter : il bosse dans l'un des 3 bahuts (très) cotés du centre-ville. Et là, l'IPR lui a quasiment reproché de ne pas filer d'exos de calculs assez compliqués à ses 1S, il est vrai d'élite.
Très clairement, la hiérarchie a laissé tomber les bahuts moyens à normaux (je ne parle même pas des établissements en difficulté) et met le paquet sur ceux où sont scolarisés l'élite sociale (et au passage leurs propres enfants, comme on peut s'en douter) : ils ne demandent plus l'égalité de traitement.

Mon pote et moi en avons longuement parlé et en sommes profondément choqués.
Pourquoi ne pas médiatiser ces discours officiels schizoïdes ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum