Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
amarok
Habitué du forum

Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par amarok le Sam 15 Déc 2012 - 9:45
Bjr:
Trouvez-vous acceptable d'avoir 3 OI (mais lourdes cela dit: Fleurs du mal, Cyrano et Liaisons dangereuses) et 6 GT (pour les autres objets d'étude) pour les 1ères L? c'est la 1ère fois que j'ai une L, vos conseils ou remarques m'éclaireraient, me rassureraient..
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par User5899 le Sam 15 Déc 2012 - 19:11
Ben non, il faut des OI pour les réécritures, pour l'humanisme ! Les GT, c'est bien joli, mais bon, ça n'a aucune cohésion autre que celle qu'on veut bien leur donner.
avatar
amarok
Habitué du forum

Re: Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par amarok le Sam 15 Déc 2012 - 19:46
Mais je vais leur faire lire des OI pour les réécritures et l'humanisme, ça va de soi, mais en lecture cursive, on en étudiera un texte à chaque fois, mais je ne parle pas d'étude d'OI dans ce cas.
d'autres avis?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par User5899 le Sam 15 Déc 2012 - 21:03
@amarok a écrit:Mais je vais leur faire lire des OI pour les réécritures et l'humanisme, ça va de soi, mais en lecture cursive, on en étudiera un texte à chaque fois, mais je ne parle pas d'étude d'OI dans ce cas.
d'autres avis?
Houla, là, je ne suis plus. Des OI qu'on n'étudie pas ? Ca s'appelle des lectures cursives, ça, non ? Pas des OI.
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par eliam le Dim 16 Déc 2012 - 10:31
Même avis que Cripure. Le programme met l'accent sur les OI plus que sur les GT. Il te faut au moins une OI pour les réécritures. Mon descriptif comporte 5 OI + de larges extraits d'OI.
avatar
amarok
Habitué du forum

Re: Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par amarok le Dim 16 Déc 2012 - 11:03
bon bah, je vais revoir mes séq.. pour les réecritures, je verrai si je fais l'Antigone de Sophocle (traduction cela dit..) ou d'Anouilh en OI ou alors je ferai une OI pr la séq la question de l'homme..
avatar
amarok
Habitué du forum

Re: Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par amarok le Dim 16 Déc 2012 - 22:09
mais pas d'autres réponses quant au nombre d'OI et de GT??, la question est toute simple mais me tranquilliserait (car je m'arrache les cheveux à revoir mes progressions de séq&à tout remanier, avec livres à faire acheter un peu tard pour la séquence suivante, dont l'ordre a varié!) d'avance merci.. veneration
avatar
Daniel
Niveau 9

Re: Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par Daniel le Dim 16 Déc 2012 - 22:18
Et encore... si tu veux vraiment suivre les IO à la lettre :

Les réécritures, du XVIIème siècle jusqu'à nos jours
L'objectif est de faire réfléchir les élèves sur la création littéraire en l'abordant sous l'angle des relations de reprise et de variation par rapport aux œuvres, aux formes et aux codes d'une tradition dont elle hérite et dont elle joue. On leur fait ainsi prendre conscience du caractère relatif des notions d'originalité et de singularité stylistique, et du fait que l'écriture littéraire suppose des références et des modèles qui sont imités, déformés, transposés en fonction d'intentions, de situations et de contextes culturels nouveaux. On aborde dans cette étude les questions de genre, de registre et d'intertextualité et on travaille sur les phénomènes de citation, d'imitation, de variation et de transposition. Ce travail sera l'occasion d'entrer plus avant dans l'atelier de l'écrivain, mais aussi d'aborder l'œuvre dans son rapport au contexte historique et social qui la détermine.
Le professeur s'appuie sur les reprises et les variations afin de faire percevoir aux élèves les décalages d'un texte à l'autre, et surtout leur sens et leur valeur. On a soin de faire servir les analyses à une véritable interprétation des textes étudiés, sans isoler les procédés et en accordant aux éléments de contextualisation leur nécessaire importance. Le choix d'une entrée particulière - le traitement d'un mythe, la figure d'un héros ou la variation sur un type de personnage, par exemple - peut permettre d'aborder les problématiques de réécriture de manière plus concrète.
Corpus :
- Deux œuvres (ou de larges extraits présentant une forte unité) - appartenant éventuellement à des genres différents - permettant la convocation d'une version de référence et sa mise en regard avec sa ou ses réécritures.
- Un ou deux groupements de textes qui élargissent et structurent la culture littéraire des élèves et les incitent à problématiser leur réflexion. Le professeur veille à proposer dans ces groupements des textes qui permettent aux élèves de percevoir la nature et le sens des écarts, des variations et des transpositions.
- En liaison avec les langues et cultures de l'Antiquité, un choix de textes et de documents qui éclairent la notion même de réécriture en partant du traitement littéraire d'un mythe, ou d'une figure héroïque ou dramatique.
- En liaison avec l'histoire des arts, un choix de textes et de documents qui fassent comprendre aux élèves comment la peinture et la sculpture, mais également l'opéra, le cinéma et les arts visuels s'approprient, par exemple, un mythe, une figure héroïque, un type de personnage.

Je vais faire Phèdre et La Curée en OI comparées cette année.
avatar
amarok
Habitué du forum

Re: Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par amarok le Dim 16 Déc 2012 - 22:59
Merci pr ta réponse personnelle.
Sinon, les OI c'est bien mais j'aimerais des réponses concrètes de pratiques des collègues..car l'année scolaire n'est pas vraiment extensible.
Contenu sponsorisé

Re: Nombre de G.T. versus nb. d'O.I. en 1ère L?, je me fais peur..

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum