SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cours manqués (ou presque) pour des raisons professionnelles

50% 50% 
[ 68 ]
15% 15% 
[ 21 ]
2% 2% 
[ 3 ]
8% 8% 
[ 11 ]
12% 12% 
[ 16 ]
6% 6% 
[ 8 ]
3% 3% 
[ 4 ]
2% 2% 
[ 3 ]
2% 2% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 137

SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par InvitéMA le Mer 19 Déc 2012 - 14:23

Bonjour à tous!
Suite aux évènements récents et aux différentes discussions sur nos conditions de travail, je me demandais quelle était la proportion de néos ayant déjà eu un sentiment d'abattement total, au point de ne pas aller en cours ou bien d'y aller mais sans savoir jusqu'au dernier moment si vous n'alliez pas plutôt rentrer chez vous. En gros, la proportion de néo ayant déjà été "déprimés" par des évènements professionnels.

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Daphné le Mer 19 Déc 2012 - 14:29

Ça me fait penser à un collègue qui a dit en SDP qu'on faisait du "présentéisme" quand on nous attaque sur l'absentéisme des professeurs. En effet on était souvent KO, malade, pas du toute envie voire déprimé, mais qu'on y allait quand même parce que nos élèves, nos cours gna gna gna.......... Il a parfaitement raison.

Jamais été absente, sauf pour mes congés maternité, garde d'enfant(2 jours) et 15 jours d'arrêt maladie pour une intervention chirurgicale.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Nestya le Mer 19 Déc 2012 - 16:05

ca m'est arrive une fois. Je faisais un complement de service dans un college tres difficile ou j'avais une classe cauchemardesque. Juste avant les vacances de noel, un jeudi apres midi, j'avais 3h de cours avec eux: 2h en classe entiere et 1h en demi groupe (notez les supers emploi du temps qu'on a quand on est en complement). Le matin, je me suis sentie mal (vertiges, maux de ventre). Je suis donc partie chez le medecin et pendant que je patientais dans la salle d'attente, quand j'ai vu que l'apres midi etait bien entame, je me suis sentie bien mieux. A posteriori, je pense que c'etait psychosomatique.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Mama le Mer 19 Déc 2012 - 16:44

le sondage prend-il en compte les heures syndicales spontanées en pleine journée après un évènement grave mal géré par la direction ? Cela m'est arrivé en stage (refus d'exclure même provisoirement un 5e récidiviste qui avait brûlé le cou d'une camarade avec un briquet)

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Invité14 le Mer 19 Déc 2012 - 17:22

J'ai été arrêtée 1 mois à mes débuts, il y a plus de 10 ans. Depuis, je n'ai jamais eu d'arrêt, car par chance, j'échappe à tous les maux de l'hiver. Je croise les doigts.

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par CatLea le Mer 19 Déc 2012 - 17:36

J'ai failli m'arrêter l'an dernier mais ça n'était pas professionnel : c'était suite à ma rupture brutale et ô combien humiliante. Avec le recul je me dis que j'aurais peut être du m'arrêter.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Mehitabel le Mer 19 Déc 2012 - 17:48

Insultée un mardi matin, je retrouve la gamine en classe le lendemain à 8h, un large sourire aux lèvres, la CPE l'avait reçue dans son bureau pour "parler", pauvre choupette qui devait vider son sac. Mon sang n'a fait qu'un tour, à la récrée, j'ai foncé chez la CPE: "Vous comptez faire quelque chose, exclusion, sanction?", réponse :"Non".
"Très bien, je me mets en arrêt jusqu'à ce que vous fassiez votre job".
Je suis rentrée chez moi, mise en arrêt 15 jours. 2 jours avant la reprise, j'ai appelé l'adjointe pour savoir si quelque chose avait été fait, RIEN. Rebelotte 15 jours.
Collège ZEP, très dur, aucun TZR de dispo, pas de contractuels acceptant de venir. Au bout d'un mois, l'élève a fini par avoir 3 jours d'exclusion.
Je suis revenue.

Et une autre fois, je me suis mise en arrêt suite à un harcèlement moral avec une directrice, mais c'était à l'étranger, ce type de relation et de conflits est difficilement transposable en France. (petite école, aucun soutien, contrat local donc grosse pression...)

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Mama le Mer 19 Déc 2012 - 17:51

bravo pour ta ténacité dans la première affaire, Mehitabel, tu as eu du courage et tu as vraiment bien fait. Si tout le monde faisait comme toi les gamins et les administrations auraient les coudées un peu moins franches.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par adrifab le Mer 19 Déc 2012 - 17:57

mamamanette a écrit:bravo pour ta ténacité dans la première affaire, Mehitabel, tu as eu du courage et tu as vraiment bien fait. Si tout le monde faisait comme toi les gamins et les administrations auraient les coudées un peu moins franches.

Oui enfin, ça me semble un peu excessif tout de même de s'arrêter de bosser 1 mois juste pour une seule élève non sanctionnée. Et les autres élèves dans tout ça ? Privés de cours pendant 1 mois ?? De plus, j'aimerais savoir quel motif a été donné pour cet arrêt de travail. Dépression ? Car sans certif médical, c'est 1 mois sans paye quand même !
Moi ça m'est déjà arrivé qu'un élève se comporte mal avec moi sans qu'il y ait sanction de la part du CPE ou du proviseur. Dans ce cas, je fais savoir bien fort mon désaccord puis je décide de ne plus accepter en cours l'élève en question tant qu'il n'aura pas été sanctionné à la hauteur de ses actes et tant qu'il ne m'aura pas fait une lettre d'excuse en bonne et due forme.

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Invité le Mer 19 Déc 2012 - 18:00

Je pense que tu ne connais pas le contexte et que juger dans ces conditions, c'est très moyen. Un collège de ZEP très dur avec une direction mollasse, c'est juste invivable. Bravo Mehitabel!
D'ailleurs, puisqu'on chipote: l'exclusion systématique d'un élève plusieurs cours à la file, ce n'est pas très légal non plus. Chacun fait comme il peut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Mama le Mer 19 Déc 2012 - 18:02

Adrifab, dans certains établissements on te force à prendre les élèves en cours et on refuse systématiquement de les sanctionner. Et là, l'élève gagne. C'est dans ce cas que j'ai trouvé bien et courageux de faire un exemple, avec une baisse de salaire qui plus est, même en arrêt. Les autres élèves n'ont peut-être pas eu cours un mois, mais ils ont vu qu'on n'insulte pas impunément, avec tout qui continue comme avant.
Et les lettres d'excuse, franchement, l'élève s'en moque totalement.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Mehitabel le Mer 19 Déc 2012 - 18:03

@adrifab a écrit:
mamamanette a écrit:bravo pour ta ténacité dans la première affaire, Mehitabel, tu as eu du courage et tu as vraiment bien fait. Si tout le monde faisait comme toi les gamins et les administrations auraient les coudées un peu moins franches.

Oui enfin, ça me semble un peu excessif tout de même de s'arrêter de bosser 1 mois juste pour une seule élève non sanctionnée. Et les autres élèves dans tout ça ? Privés de cours pendant 1 mois ?? De plus, j'aimerais savoir quel motif a été donné pour cet arrêt de travail. Dépression ? Car sans certif médical, c'est 1 mois sans paye quand même !
Moi ça m'est déjà arrivé qu'un élève se comporte mal avec moi sans qu'il y ait sanction de la part du CPE ou du proviseur. Dans ce cas, je fais savoir bien fort mon désaccord puis je décide de ne plus accepter en cours l'élève en question tant qu'il n'aura pas été sanctionné à la hauteur de ses actes et tant qu'il ne m'aura pas fait une lettre d'excuse en bonne et due forme.

Et tu justifies cela comment? L'exclusion de cours n'est acceptée que si l'élève cause un danger pour autrui, ce n'est pas le cas ici.
Si ta direction te suit pour cela, elle te suivra pour une réelle sanction.
Dans le cas où une direction ne te soutient et bien qu'il se débrouille.
Je me fais traiter de p*** devant l'ensemble de la classe, menacée de mort, et il faudrait que j'accepte de nouveau l'élève comme si de rien n'était, et bien non, désolée. Je suis fonctionnaire, je suis insultée, je suis en droit de porter plainte (ce que j'ai fait d'ailleurs) et d'exiger que l'administration me soutienne. Si elle ne le fait pas, et bien qu'elle gère ses problèmes toute seule. Et la preuve en est que l'on devrait TOUS exiger réparation face à ce que trop souvent de trop nombreux collègues considèrent comme normal. Le jour où je considérerais normal d'aller au travail la peur au ventre, et baisser la tête face aux insultes et bien franchement je changerais de métier. Chacun sa vision du monde, pour moi, cela reste ENCORE grave.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par LadyC le Mer 19 Déc 2012 - 18:07

Bien d'accord.

Personnellement, jamais arrêtée pour raison professionnelle, j'ai juste eu deux jours ma première année pour extinction de voix.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par littlemary le Mer 19 Déc 2012 - 18:10

Bravo Mehitabel (mais encore faut-il avoir un médecin compréhensif...Le mien ne me donne un arrêt que si je suis à l'article de la mort !)
Sinon jamais arrêté pour raison professionnel si ce n'est un accident du travail...(Problèmes importants de dos pour avoir tenté d'éviter un cartable d'élève dans une chamaillerie entre 2 gamins)

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par lilith888 le Mer 19 Déc 2012 - 18:11

Je suis d'accord avec ce que tu exprimes Mehitabel, mais le terme "je me mets en arrêt, jusqu'à ce que vous fassiez votre job" me pose problème. Pour moi, on ne décide pas de se "mettre en arrêt". Il y a la grève pour ça ou le droit de retrait. Un arrêt est décidé par un médecin pour une raison médicale, après consultation, pas avant.
Jouer sur le chantage à l'arrêt pour faire plier une direction mollassonne, je pense qu'à terme, cela décrédibilise les arrêts maladie.

Après, je ne donne pas de leçon et je n'ai pas de solution, mais je tenais juste à le souligner.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Mehitabel le Mer 19 Déc 2012 - 18:13

holderfar a écrit:Je pense que tu ne connais pas le contexte et que juger dans ces conditions, c'est très moyen. Un collège de ZEP très dur avec une direction mollasse, c'est juste invivable. Bravo Mehitabel!
D'ailleurs, puisqu'on chipote: l'exclusion systématique d'un élève plusieurs cours à la file, ce n'est pas très légal non plus. Chacun fait comme il peut.

topela C'était l'enfer, élèves qui se promenaient dans les couloirs toute la journée, une CDE planquée dans son bureau (elle avait peur des élèves heu ), une CPE qui passait sa journée à jouer la psy avec des élèves qui se moquaient d'elle, les gamins qui faisaient les allers-retours entre les classes relais et le collège. On a même eu une descente de police parce que le collège était considéré comme la plaque tournante du cannabis de cette toute petite ville de province. Bref tous les ans, il y a des postes ECLAIRS proposés, et tous les ans mes anciens collègues me disent qu'il ne se trouve pas l'ombre d'un seul candidat à l'horizon tellement la réputation de cet établissement est faite.
Parce que j'ai tenu, j'ai eu la paix jusqu'en juin. Pas de bagarres, plus d'insultes. Juste le minimum de discipline que l'on connaît dans ce type d'établissement.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par lilith888 le Mer 19 Déc 2012 - 18:13

@littlemary a écrit:Bravo Mehitabel (mais encore faut-il avoir un médecin compréhensif...Le mien ne me donne un arrêt que si je suis à l'article de la mort !)

Mais c'est un peu le principe non ? Si le doc devait signer des arrêts à tout va, pour de la fatigue ou un rhume, ça finirait par lui retomber dessus et ça irait contre le principe même de l'arrêt non ? (arrêt car on NE PEUT PLUS travailler)... enfin, c'est comme ça que je l'ai toujours vu.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par User5899 le Mer 19 Déc 2012 - 18:14

MarieAnne a écrit:Bonjour à tous!
Suite aux évènements récents et aux différentes discussions sur nos conditions de travail, je me demandais quelle était la proportion de néos ayant déjà eu un sentiment d'abattement total, au point de ne pas aller en cours ou bien d'y aller mais sans savoir jusqu'au dernier moment si vous n'alliez pas plutôt rentrer chez vous. En gros, la proportion de néo ayant déjà été "déprimés" par des évènements professionnels.
Il vaudrait mieux être plus précis. J'ai manqué quatre heures de cours ce matin pour raison professionnelle, un stage mi-génial mi-nul Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Mehitabel le Mer 19 Déc 2012 - 18:15

@lilith888 a écrit:Je suis d'accord avec ce que tu exprimes Mehitabel, mais le terme "je me mets en arrêt, jusqu'à ce que vous fassiez votre job" me pose problème. Pour moi, on ne décide pas de se "mettre en arrêt". Il y a la grève pour ça ou le droit de retrait. Un arrêt est décidé par un médecin pour une raison médicale, après consultation, pas avant.
Jouer sur le chantage à l'arrêt pour faire plier une direction mollassonne, je pense qu'à terme, cela décrédibilise les arrêts maladie.

Après, je ne donne pas de leçon et je n'ai pas de solution, mais je tenais juste à le souligner.

Je suis d'accord avec toi Lilith, et cela m'a posé question sur le moment, c'était mon premier arrêt maladie, mais je suis rentrée en larmes, je me suis sentie humiliée, rabaissée. C'est vrai que je n'étais pas malade, mais je n'étais pas apte à reprendre le travail dans ces conditions.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par User5899 le Mer 19 Déc 2012 - 18:17

@Mehitabel a écrit:Insultée un mardi matin, je retrouve la gamine en classe le lendemain à 8h, un large sourire aux lèvres, la CPE l'avait reçue dans son bureau pour "parler", pauvre choupette qui devait vider son sac. Mon sang n'a fait qu'un tour, à la récrée, j'ai foncé chez la CPE: "Vous comptez faire quelque chose, exclusion, sanction?", réponse :"Non".
"Très bien, je me mets en arrêt jusqu'à ce que vous fassiez votre job".
Je suis rentrée chez moi, mise en arrêt 15 jours. 2 jours avant la reprise, j'ai appelé l'adjointe pour savoir si quelque chose avait été fait, RIEN. Rebelotte 15 jours.
Collège ZEP, très dur, aucun TZR de dispo, pas de contractuels acceptant de venir. Au bout d'un mois, l'élève a fini par avoir 3 jours d'exclusion.
Je suis revenue.

Et une autre fois, je me suis mise en arrêt suite à un harcèlement moral avec une directrice, mais c'était à l'étranger, ce type de relation et de conflits est difficilement transposable en France. (petite école, aucun soutien, contrat local donc grosse pression...)
Excellente réaction. La plupart de nos problèmes en établissements proviennent de l'incurie de la direction et des CPE (ceux-là, je ne sais pas comment on les évalue, mais ça va vraiment de l'excellent au nullissime sans grand milieu...).

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par littlemary le Mer 19 Déc 2012 - 18:17

@lilith888 a écrit:
@littlemary a écrit:Bravo Mehitabel (mais encore faut-il avoir un médecin compréhensif...Le mien ne me donne un arrêt que si je suis à l'article de la mort !)

Mais c'est un peu le principe non ? Si le doc devait signer des arrêts à tout va, pour de la fatigue ou un rhume, ça finirait par lui retomber dessus et ça irait contre le principe même de l'arrêt non ? (arrêt car on NE PEUT PLUS travailler)... enfin, c'est comme ça que je l'ai toujours vu.

Une seule journée pour une gastro ou deux jours pour une extinction de voix...(exercer notre boulot sans la voix...un peu dur quand même !)...Je suis en arrêt que très rarement , et quand ça ne va vraiment pas c'est moi qui demande l'arrêt (je trouve cela gênant) et n'ai obtenu guère plus de deux jours !

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par lilith888 le Mer 19 Déc 2012 - 18:17

Mais je comprends tout à fait hein Very Happy

Je pense juste qu'il manquerait une autre solution pour ce genre de situation

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Invité le Mer 19 Déc 2012 - 18:18

Change de médecin. Là c'est quand même limite, surtout pour une extinction de voix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par lilith888 le Mer 19 Déc 2012 - 18:19

@littlemary a écrit:
Une seule journée pour une gastro ou deux jours pour une extinction de voix...(exercer notre boulot sans la voix...un peu dur quand même !)...Je suis en arrêt que très rarement , et quand ça ne va vraiment pas c'est moi qui demande l'arrêt (je trouve cela gênant) et n'ai obtenu guère plus de deux jours !

Ben, ça ne me choque pas. Une gastro, ça fait mal mais ça ne dure pas longtemps. L'extinction de voix idem. Deux jours sans parler et généralement ça repart (j'en sors). Si ça ne va pas, on y retourne et on fait prolonger.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE: cours manqués à cause de problèmes professionnels

Message par Mehitabel le Mer 19 Déc 2012 - 18:19

@lilith888 a écrit:
@littlemary a écrit:Bravo Mehitabel (mais encore faut-il avoir un médecin compréhensif...Le mien ne me donne un arrêt que si je suis à l'article de la mort !)

Mais c'est un peu le principe non ? Si le doc devait signer des arrêts à tout va, pour de la fatigue ou un rhume, ça finirait par lui retomber dessus et ça irait contre le principe même de l'arrêt non ? (arrêt car on NE PEUT PLUS travailler)... enfin, c'est comme ça que je l'ai toujours vu.

On fait un arrêt quand on ne peut plus travailler, mais on peut ne plus être apte à travailler pour des raisons psychologiques. En témoignent de nombreux néos sur le forum qui vont très mal, qui se sentent mal, mais qui ne sont pas malades physiquement. Pour autant, ils ne peuvent pas travailler. C'était mon cas: je ne pouvais pas faire face à mes classes avec ce qui c'était passé, c'était au-dessus de mes forces. Et mon médecin ne fait pas des arrêts de complaisance, il m'a entendu et a très bien compris. Par ailleurs, je n'ai pris aucun arrêt quand je suis allée travailler avec gastro, angine, grippe et même bactérie intestinale ramenée du Cambodge m'obligeant à aller aux toilettes toutes les heures. Je ne voulais pas m'arrêter pour "si peu". Mais pour moi, ces insultes, c'était juste insoutenable.


Dernière édition par Mehitabel le Mer 19 Déc 2012 - 20:09, édité 1 fois

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum