Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Condorcet le Sam 2 Fév 2013 - 12:12

Et la résistance à laquelle Sauvons l'Université :

Face à la gravité et à l’urgence de la situation, S.L.U. appelle à ce que tous les conseils, quels qu’ils soient, conseils centraux, conseils d’U.F.R., conseils de département, conseils de laboratoires, se saisissent des questions posées par la nouvelle loi de l’E.S.R. comme par la réforme de la F.D.E. (formation des enseignants) et fassent voter des motions pour faire entendre la voix des universitaires et des chercheurs. Comme en 2008-2009, le site de SLU regroupera et diffusera toutes les motions qui lui seront envoyées (et a d’ores et déjà commencé à le faire : motions de Paris III, Paris-X Nanterre, Université Paris-Est Créteil, 11e section du CNU….).

SLU appelle aussi à ne pas élaborer et à ne pas faire remonter les maquettes en vue de la réforme de la F.D.E. Nous savons depuis 2009 que nous pouvons bloquer une partie du processus en refusant d’y participer.

Enfin, nous vous appelons à relayer le plus largement possible cet appel auprès des collègues de toutes disciplines. Seul un mouvement d’ampleur nous permettra de peser sur notre avenir.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par philann le Sam 2 Fév 2013 - 12:16

J'ai tendance à croire que la gauche a laissé la droite faire le sale boulot!

Il y a entente sur le fond depuis une quinzaine d'années. Voir sur ce point le soutien qu'avait apporté Lang à la réforme de Pécresse, qu'il ne trouvait critiquable qu'à la marge!!! furieux

La REFORME et la MODERNISATION sont les deux mamelles de la sociale démocratie.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Condorcet le Lun 11 Fév 2013 - 18:50

http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5941
APPEL DE SLR et SLU à L’Assemblée Générale nationale du 18 février A TOUS LES PERSONNELS DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

Aujourd’hui la situation est grave et il y a urgence.
Les deux projets de loi sur la Formation des Enseignants et sur l’Enseignement Supérieur et la Recherche, pourraient, s’ils sont votés en l’état, entériner définitivement les logiques de précarisation, de pilotage autoritaire et d’affaiblissement des disciplines que la L.R.U., le passage aux R.C.E., le décret sur le statut des enseignants-chercheurs et la mastérisation avaient initiées.
Une fois ces textes votés, aucune majorité politique ne reviendra plus sur ces questions.
Encore faut-il nous faire entendre ! Encore faut-il agir !
C’est pourquoi Sauvons la Recherche et Sauvons L’Université ! appellent avec l’intersyndicale de l’E.S.R. à participer à

Une Assemblée Générale d’information et de mobilisation ouverte à tous les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche
Le lundi 18 février 2013, horaire à préciser

À Paris, (lieu précisé ultérieurement [1])

Pour dire ce que nous voulons !

La mobilisation, c’est maintenant ! Venez nombreux, nous comptons sur vous !

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Condorcet le Mar 12 Fév 2013 - 2:51

http://www.franceculture.fr/2013-02-05-dur-dur-d%E2%80%99etre-un-chercheur
A Nantes se tient actuellement un procès opposant une ingénieure-chercheuse, spécialiste du cancer, à l’Inserm : après avoir enchainé 12 CDD – dont seul le nom de l'employeur variait – pendant 11 ans, la scientifique a demandé à l’organisme de recherche à être titularisée. Un changement de statut que lui a refusé l’Inserm, cessant par la même occasion de renouveler son contrat. Le tribunal administratif de Nantes rendra sa décision le 19 février prochain.

A travers cette affaire, c'est la dégradation des conditions de travail dans la recherche qui est une nouvelle fois mise en lumière. Puisque le manque de postes statutaires entraine une multiplication des emplois précaires et un nombre croissant de doctorants sans emplois – qui dénoncent par ailleurs des campagnes de recrutement noyautées.


Une précarisation des chercheurs ?



Il y aurait entre 37 et 50 000 précaires dans l’enseignement supérieur et la recherche. Si la précarité a toujours existé dans ce secteur, elle serait en constante augmentation selon de nombreux acteurs. Pour le collectif P.E.C.R.E.S. (Pour l’Etude des Conditions de travail dans la Recherche et Enseignement Supérieur), la situation s’est surtout détériorée à partir des années 2000, et tend encore à s’aggraver, pour deux raisons principales : d’une part, le développement des appels à projets de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) finançant des projets courts (de 1 à 3 ans) favorise le développement des emplois non permanents ; d’autre part, la loi LRU, qui a mené à l'autonomie des universités en même temps que leur mise en concurrence, a entrainé une flexibilité du système de recherche français concernant l’emploi.

Des ATER aux CDD, des vacations aux contrats postdoctoraux, l'on trouve moult statuts et types d'emploi dans l'enseignement supérieur et la recherche. Et face à un manque criant de budget pour la création de postes statutaires, l’enjeu principal reste pour tous le même : trouver un travail stable. Pourtant, les problématiques semblent différentes entre ce que l’on nomme communément les sciences dures et les sciences humaines et sociales

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Condorcet le Ven 15 Fév 2013 - 11:03

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2013/02/loi-universit%C3%A9-et-recherche-slu-et-slr-mobilisent.html

Lundi 18 février, SLU et SLR appellent à une Assemblée à l'Université Paris-7 Diderot. Un rendez-vous fixé à 10h à 13h, dans Amphi 10 E (Halle aux farines), Métro François Mitterand. Son succès ou son échec permettra probablement de savoir si la loi "Fioraso" destinée à remplacer la LRU sera l'occasion d'un conflit délicat à gérer pour le gouvernement, alors que les difficultés de Vincent Peillon avec sa réforme des rythmes scolaires se confirment [...].

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Philomèle le Ven 15 Fév 2013 - 12:09

Merci, Condorcet, de faire suivre l'appel à l'Assemblée générale de SLU pour lundi prochain.

C'est n'est pas évident de se libérer (trouver du temps !) mais je vais essayer d'être.

Dans mon coin, en Lettres, la réforme des concours et la création des ESPE inquiète beaucoup : elle risque de vider quelques UFR (et de les vider des derniers étudiants de niveau correct...).

Entre autres sujets d'inquiétude pour l'ESR, naturellement.

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Condorcet le Ven 15 Fév 2013 - 12:13

Philomèle topela
J'ai l'impression que cette loi est encore plus dangereuse que celle de 2009 (ce qui n'est pas peu dire).

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 15 Fév 2013 - 12:15

Des réunions d'information plus locales ont lieu également cette semaine et la semaine prochaine, notamment dans les Universités de province, car il est effectivement parfois difficile de se déplacer. Je crois que de très nombreux acteurs de l'enseignement supérieur ne savent pas du tout ce qui nous attend et la catastrophe que cela risque d'être.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Condorcet le Ven 15 Fév 2013 - 12:16

C'est inquiétant : je croyais la mobilisation mieux amorcée que cela.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 15 Fév 2013 - 12:18

@condorcet a écrit:C'est inquiétant : je croyais la mobilisation mieux amorcée que cela.

Pas partout. Là où je travaille, la réunion d'information et de préparation à une éventuelle mobilisation n'a lieu que mardi prochain Rolling Eyes
Beaucoup de collègues font les autruches et préfèrent ne pas savoir j'ai l'impression.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Philomèle le Ven 15 Fév 2013 - 12:23

J'ai l'impression que cette loi est encore plus dangereuse que celle de 2009 (ce qui n'est pas peu dire).

Entièrement d'accord.

Je redonne un lien édifiant (pour tous ceux qui nous lisent, derrière leur écran, cliquez) : http://www.sauvonsluniversite.com/IMG/pdf/LRU-2_par_SLU-2.pdf
C'est un tableau qui compare avant la LRU - la LRU - le projet de loi.

Attention aux frisés : ça défrise !


Dernière édition par Philomèle le Ven 15 Fév 2013 - 12:26, édité 1 fois

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Philomèle le Ven 15 Fév 2013 - 12:24

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@condorcet a écrit:C'est inquiétant : je croyais la mobilisation mieux amorcée que cela.

Pas partout. Là où je travaille, la réunion d'information et de préparation à une éventuelle mobilisation n'a lieu que mardi prochain Rolling Eyes
Beaucoup de collègues font les autruches et préfèrent ne pas savoir j'ai l'impression.

Pareil où je suis (en province, pas très loin de l'Ile de France) : absolument rien.

On se mobilise en réunions pour les ESPE, qui doivent être "adossées à la recherche" : certains collègues du labo essaient de se faire entendre. Rolling Eyes

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 15 Fév 2013 - 15:51

Je ne comprends même pas de quoi se plaignent les enseignants-chercheurs, puisque je viens d'apprendre d'un article de fond, rédigé par les meilleurs journalistes d'investigation, que le métier le moins stressant était "professeur d'université".

http://fr.finance.yahoo.com/photos/les-m%C3%A9tiers-les-moins-stressants-slideshow/1-professeur-d-universit%C3%A9-photo--575325230.html

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Condorcet le Ven 15 Fév 2013 - 15:57

"«Tourneur/Fraiseur»: Traduction de 'Drill Press Operator', qui correspond en réalité aux ouvriers qui percent des pièces à l’usine... Malgré la manipulation de machines lourdes et un environnement industriel, ils ne sont pas exposés aux dangers. C'est l'un des métiers les plus demandés dans l’industrie américaine. Salaire moyen annuel: 24.317 euros. Taux de stress: 11,32 %".

Suspect

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 15 Fév 2013 - 16:08

@condorcet a écrit:
"«Tourneur/Fraiseur»: Traduction de 'Drill Press Operator', qui correspond en réalité aux ouvriers qui percent des pièces à l’usine... Malgré la manipulation de machines lourdes et un environnement industriel, ils ne sont pas exposés aux dangers. C'est l'un des métiers les plus demandés dans l’industrie américaine. Salaire moyen annuel: 24.317 euros. Taux de stress: 11,32 %".

Suspect

Je pense que le métier le plus peinard du monde, c'est journaliste sur des sites sans crédibilité journalistique. On peut écrire n'importe quoi.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par barèges le Ven 15 Fév 2013 - 16:13

@Philomèle a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@condorcet a écrit:C'est inquiétant : je croyais la mobilisation mieux amorcée que cela.

Pas partout. Là où je travaille, la réunion d'information et de préparation à une éventuelle mobilisation n'a lieu que mardi prochain Rolling Eyes
Beaucoup de collègues font les autruches et préfèrent ne pas savoir j'ai l'impression.

Pareil où je suis (en province, pas très loin de l'Ile de France) : absolument rien.

On se mobilise en réunions pour les ESPE, qui doivent être "adossées à la recherche" : certains collègues du labo essaient de se faire entendre. Rolling Eyes

Et pour le CAPES ? En 2009, on avait eu ce genre de maquettes, le gouvernement avait fini par reculer et avait rétabli des épreuves dans la discipline ; là j'ai l'impression que ça "passe" mieux (malgré les motions sur SLU...)

J'ai la berlue, ou je vois dans le comparatif donné en lien que le projet supprime carrément le paragraphe sur l'organisation des UFR (conseil d'UFR, élection du président d'UFR) ? Comment faut-il l'interpréter ?

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 15 Fév 2013 - 16:15

@barèges a écrit:J'ai la berlue, ou je vois dans le comparatif donné en lien que le projet supprime carrément le paragraphe sur l'organisation des UFR (conseil d'UFR, élection du président d'UFR) ? Comment faut-il l'interpréter ?

La mode est plutôt à des regroupements plus larges encore que les UFR, au sein d'établissements eux-mêmes fusionnés. Après, je ne sais pas comment il faut interpréter ça et si cela signifie la mort à terme des UFR.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Philomèle le Ven 15 Fév 2013 - 20:36

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@barèges a écrit:J'ai la berlue, ou je vois dans le comparatif donné en lien que le projet supprime carrément le paragraphe sur l'organisation des UFR (conseil d'UFR, élection du président d'UFR) ? Comment faut-il l'interpréter ?

La mode est plutôt à des regroupements plus larges encore que les UFR, au sein d'établissements eux-mêmes fusionnés. Après, je ne sais pas comment il faut interpréter ça et si cela signifie la mort à terme des UFR.

"Chez moi", le directeur de l'UFR l'entend bien ainsi : disparition de l'UFR (et des UFR). Je n'ai pas davantage de tuyaux.

Philomèle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport des Assises de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 18 Fév 2013 - 12:36

C'est sans doute un peu tard, mais on pouvait suivre la tenue de l'AG en direct:
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5948

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum