Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Page 21 sur 23 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par phi le Lun 31 Déc 2012 - 13:29

@doublecasquette a écrit:
@philann a écrit:

Pour ma part, je trouvais plus intéressant le recrutement à Bac +3 pour les PE et certifiés, mais avec une exigence intellectuelle relevée à ce niveau et une revalorisation des salaires sans évolution du niveau de diplôme. C'est le contraire qui a été fait, on ne verra pas les gens se bousculer au portillon. Suspect

J'irais même plus loin que toi, philann, pour les PE.
Un recrutement au niveau Bac, suivi de trois à quatre ans d'études "larges" sans spécialisation, ce serait encore plus sûr pour avoir des gens qui assument d'avoir à raconter 3 000 fois les Trois Petits Cochons, à jouer au Fermier dans son Pré et à chanter Frère Jacques même pas en canon sans se sentir à sous-emploi au regard de leurs très hautes capacités littéraires et philologiques, scientifiques, historiques, géographiques, mathématiques, musicales ou autres tout en n'ayant pas oublié comment on analyse un adjectif qualificatif, comment on calcule une division à trois chiffres après la virgule, comment est morte Marie-Antoinette, où la Loire prend sa source et pourquoi "ça mousse" quand on verse du vinaigre sur du calcaire !

Moi je suis d'accord pour ce qui est de trois ou quatre ans d'études à la fois exigeantes et générales (de quoi donner une base solide dans toutes les matières, mais aussi des cours sur ce qu'est un enfant de 3 ans, de 6 ans, de 11 ans et un groupe d'élèves de ces âges...) associée à une image et un salaire revalorisés (comment ça ça ne se fait pas en un claquement de doigts ? Razz ça existe dans d'autres pays... ) il faudrait en plus éviter que ceux qui sortent de ce cursus se retrouvent au chômage et recrutables comme vacataires flexibles et sous payés... (je suppose que c'est pour ça que tu parlais d'un recrutement avant la formation ? )
Au passage ce qu'on disait l'autre jour sur le fait que tout le monde sait mieux que les autres et surtout que les p.e. Eux-mêmes ce qu'il faudrait faire me saute aux yeux ici Razz

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par Ronin le Lun 31 Déc 2012 - 13:43

@doublecasquette a écrit:
@philann a écrit:

Pour ma part, je trouvais plus intéressant le recrutement à Bac +3 pour les PE et certifiés, mais avec une exigence intellectuelle relevée à ce niveau et une revalorisation des salaires sans évolution du niveau de diplôme. C'est le contraire qui a été fait, on ne verra pas les gens se bousculer au portillon. Suspect

J'irais même plus loin que toi, philann, pour les PE.
Un recrutement au niveau Bac, suivi de trois à quatre ans d'études "larges" sans spécialisation, ce serait encore plus sûr pour avoir des gens qui assument d'avoir à raconter 3 000 fois les Trois Petits Cochons, à jouer au Fermier dans son Pré et à chanter Frère Jacques même pas en canon sans se sentir à sous-emploi au regard de leurs très hautes capacités littéraires et philologiques, scientifiques, historiques, géographiques, mathématiques, musicales ou autres tout en n'ayant pas oublié comment on analyse un adjectif qualificatif, comment on calcule une division à trois chiffres après la virgule, comment est morte Marie-Antoinette, où la Loire prend sa source et pourquoi "ça mousse" quand on verse du vinaigre sur du calcaire !

Fichtre je savais pas, le coup du vinaigre... pale

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par phi le Lun 31 Déc 2012 - 13:51

@Ronin a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@philann a écrit:

Pour ma part, je trouvais plus intéressant le recrutement à Bac +3 pour les PE et certifiés, mais avec une exigence intellectuelle relevée à ce niveau et une revalorisation des salaires sans évolution du niveau de diplôme. C'est le contraire qui a été fait, on ne verra pas les gens se bousculer au portillon. Suspect

J'irais même plus loin que toi, philann, pour les PE.
Un recrutement au niveau Bac, suivi de trois à quatre ans d'études "larges" sans spécialisation, ce serait encore plus sûr pour avoir des gens qui assument d'avoir à raconter 3 000 fois les Trois Petits Cochons, à jouer au Fermier dans son Pré et à chanter Frère Jacques même pas en canon sans se sentir à sous-emploi au regard de leurs très hautes capacités littéraires et philologiques, scientifiques, historiques, géographiques, mathématiques, musicales ou autres tout en n'ayant pas oublié comment on analyse un adjectif qualificatif, comment on calcule une division à trois chiffres après la virgule, comment est morte Marie-Antoinette, où la Loire prend sa source et pourquoi "ça mousse" quand on verse du vinaigre sur du calcaire !

Fichtre je savais pas, le coup du vinaigre... pale

Une fois en atelier mac Gyver (un genre de main à la pâte périscolaire ) nous avions voulu essayer mais il n'y avait plus de craie blanches... Je peux donc vous dire que ça ne marche pas avec celles de couleurs Razz

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par Gryphe le Lun 31 Déc 2012 - 13:54

@phi a écrit:Une fois en atelier mac Gyver (un genre de main à la pâte périscolaire )
Oh, mais c'est tout un concept, ça. Laughing

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par doublecasquette le Lun 31 Déc 2012 - 15:14

@phi a écrit:
@Ronin a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@philann a écrit:

Pour ma part, je trouvais plus intéressant le recrutement à Bac +3 pour les PE et certifiés, mais avec une exigence intellectuelle relevée à ce niveau et une revalorisation des salaires sans évolution du niveau de diplôme. C'est le contraire qui a été fait, on ne verra pas les gens se bousculer au portillon. Suspect

J'irais même plus loin que toi, philann, pour les PE.
Un recrutement au niveau Bac, suivi de trois à quatre ans d'études "larges" sans spécialisation, ce serait encore plus sûr pour avoir des gens qui assument d'avoir à raconter 3 000 fois les Trois Petits Cochons, à jouer au Fermier dans son Pré et à chanter Frère Jacques même pas en canon sans se sentir à sous-emploi au regard de leurs très hautes capacités littéraires et philologiques, scientifiques, historiques, géographiques, mathématiques, musicales ou autres tout en n'ayant pas oublié comment on analyse un adjectif qualificatif, comment on calcule une division à trois chiffres après la virgule, comment est morte Marie-Antoinette, où la Loire prend sa source et pourquoi "ça mousse" quand on verse du vinaigre sur du calcaire !

Fichtre je savais pas, le coup du vinaigre... pale

Une fois en atelier mac Gyver (un genre de main à la pâte périscolaire ) nous avions voulu essayer mais il n'y avait plus de craie blanches... Je peux donc vous dire que ça ne marche pas avec celles de couleurs Razz

Ça ne marche plus avec les craies actuelles qui sont en plâtre et non en calcaire. Nos instits avaient des craies parallélépipédiques, en vraie craie de falaise crayeuse, pour nous montrer comment un acide attaque une base.


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par phi le Lun 31 Déc 2012 - 15:22

Tout fout l'camp! Razz
Heureusement le chou rouge réagit toujours aussi bien au vinaigre ou au bicarbonate!

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par User5899 le Lun 31 Déc 2012 - 15:28

@Ronin a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@philann a écrit:

Pour ma part, je trouvais plus intéressant le recrutement à Bac +3 pour les PE et certifiés, mais avec une exigence intellectuelle relevée à ce niveau et une revalorisation des salaires sans évolution du niveau de diplôme. C'est le contraire qui a été fait, on ne verra pas les gens se bousculer au portillon. Suspect

J'irais même plus loin que toi, philann, pour les PE.
Un recrutement au niveau Bac, suivi de trois à quatre ans d'études "larges" sans spécialisation, ce serait encore plus sûr pour avoir des gens qui assument d'avoir à raconter 3 000 fois les Trois Petits Cochons, à jouer au Fermier dans son Pré et à chanter Frère Jacques même pas en canon sans se sentir à sous-emploi au regard de leurs très hautes capacités littéraires et philologiques, scientifiques, historiques, géographiques, mathématiques, musicales ou autres tout en n'ayant pas oublié comment on analyse un adjectif qualificatif, comment on calcule une division à trois chiffres après la virgule, comment est morte Marie-Antoinette, où la Loire prend sa source et pourquoi "ça mousse" quand on verse du vinaigre sur du calcaire !

Fichtre je savais pas, le coup du vinaigre... pale
Leçon de choses, CM1 Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par Ronin le Lun 31 Déc 2012 - 15:48

J'écoutais pas trop en CM1, faut dire que quand mêmes les intrigues des chevaliers du zodiaque c'était vachement plus passionnant lol!

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par Numéro 6 le Lun 31 Déc 2012 - 17:59

@Anaxagore a écrit:
@Numéro 6 a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Anaxagore a écrit:@Ignatius

Lorsque des "méthodes" altèrent les contenus, il y a du souci à se faire en tout cas.

Il faut encore être capable de s'en apercevoir.

Je pense que c'est le cas de certains apprentis sorciers dont l'objectif ne semble plus vraiment disciplinaire.
Mais, comme je le disais, c'est anecdotique, enfin j'espère.

Apprendre le mot qui dépeint une réalité c'est déjà enfermer la réalité dans une catégorie linguistique qui ne correspond jamais en tous points au réel. Par ailleurs, l'enseignement n'apprend pas des "contenus immuables" mais des représentations plus ou moins proches des modèles académiques. L'apprentissage déforme nécessairement, on n'apprend pas le "signifié-table" mais un concept plus ou moins complet plus ou moins transférable. ne pas en avoir conscience est problématique.


C'est quoi le réel?

Blague à part, la notion d'élément ne date pas d'hier.

Elémenter ne signifie pas altérer les connaissances.

Tiens, au fait:

http://skhole.fr/refonder-l%E2%80%99%C3%A9cole-%C3%A9l%C3%A9mentaire-aurait-dit-condorcet-par-dani%C3%A8le-cosson-sch%C3%A9r%C3%A9


Précisément le réel n'est pas vraiment définissable précisément, il est donc curieux de considérer qu'une méthode d'apprentissage puisse le déformer....

Pour le reste, je vais lire l'article que vous proposez... qu'est ce que vous appelez "élémenter "?

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par Igniatius le Lun 31 Déc 2012 - 18:16

@Numéro 6 a écrit:
@Anaxagore a écrit:
@Numéro 6 a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Anaxagore a écrit:@Ignatius

Lorsque des "méthodes" altèrent les contenus, il y a du souci à se faire en tout cas.

Il faut encore être capable de s'en apercevoir.

Je pense que c'est le cas de certains apprentis sorciers dont l'objectif ne semble plus vraiment disciplinaire.
Mais, comme je le disais, c'est anecdotique, enfin j'espère.

Apprendre le mot qui dépeint une réalité c'est déjà enfermer la réalité dans une catégorie linguistique qui ne correspond jamais en tous points au réel. Par ailleurs, l'enseignement n'apprend pas des "contenus immuables" mais des représentations plus ou moins proches des modèles académiques. L'apprentissage déforme nécessairement, on n'apprend pas le "signifié-table" mais un concept plus ou moins complet plus ou moins transférable. ne pas en avoir conscience est problématique.


C'est quoi le réel?

Blague à part, la notion d'élément ne date pas d'hier.

Elémenter ne signifie pas altérer les connaissances.

Tiens, au fait:

http://skhole.fr/refonder-l%E2%80%99%C3%A9cole-%C3%A9l%C3%A9mentaire-aurait-dit-condorcet-par-dani%C3%A8le-cosson-sch%C3%A9r%C3%A9


Précisément le réel n'est pas vraiment définissable précisément, il est donc curieux de considérer qu'une méthode d'apprentissage puisse le déformer....

Pour le reste, je vais lire l'article que vous proposez... qu'est ce que vous appelez "élémenter "?

Pour ma part, ce n'est pas du tout ce que j'évoquais.
D'abord, quand les maths se rattachent au réel, elles le décrivent sans qu'il y ait questionnement sur une éventuelle déformation.
Ensuite, je pensais plutôt à des méthodes vaseuses (voire des non-méthodes) qui ne permettent pas aux élèves de s'approprier une notion.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par Numéro 6 le Lun 31 Déc 2012 - 18:41

@Igniatius a écrit:
@Numéro 6 a écrit:
@Anaxagore a écrit:
@Numéro 6 a écrit:
@Igniatius a écrit:

Je pense que c'est le cas de certains apprentis sorciers dont l'objectif ne semble plus vraiment disciplinaire.
Mais, comme je le disais, c'est anecdotique, enfin j'espère.

Apprendre le mot qui dépeint une réalité c'est déjà enfermer la réalité dans une catégorie linguistique qui ne correspond jamais en tous points au réel. Par ailleurs, l'enseignement n'apprend pas des "contenus immuables" mais des représentations plus ou moins proches des modèles académiques. L'apprentissage déforme nécessairement, on n'apprend pas le "signifié-table" mais un concept plus ou moins complet plus ou moins transférable. ne pas en avoir conscience est problématique.


C'est quoi le réel?

Blague à part, la notion d'élément ne date pas d'hier.

Elémenter ne signifie pas altérer les connaissances.

Tiens, au fait:

http://skhole.fr/refonder-l%E2%80%99%C3%A9cole-%C3%A9l%C3%A9mentaire-aurait-dit-condorcet-par-dani%C3%A8le-cosson-sch%C3%A9r%C3%A9


Précisément le réel n'est pas vraiment définissable précisément, il est donc curieux de considérer qu'une méthode d'apprentissage puisse le déformer....

Pour le reste, je vais lire l'article que vous proposez... qu'est ce que vous appelez "élémenter "?

Pour ma part, ce n'est pas du tout ce que j'évoquais.
D'abord, quand les maths se rattachent au réel, elles le décrivent sans qu'il y ait questionnement sur une éventuelle déformation.
Ensuite, je pensais plutôt à des méthodes vaseuses (voire des non-méthodes) qui ne permettent pas aux élèves de s'approprier une notion.

L'article est intéressant... mais on peut supposer que cette approche élémentariste a des descendantes, moi ça me rappelle l'approche "conceptuelle" qui modélise autrement les connaissances mais qui part des mêmes constats et les exploite différemment.
Bien sur on ne peut qu'avoir des réserves sur la conception systématiquement pyramidale des savoirs et l'absence totale de "l'enseigné" dans la démarche.
Par ailleurs, si les professeurs disent maintenant: "il n'a pas les compétences" à la place de "il n'a pas les bases" cela demeure toujours aussi nébuleux. De quoi parle t'on ? personne ne le sait vraiment... Je crains que la définition du nombre et de la nécessité de ces éléments soit à peu près aussi vasouillarde que la définition des compétences du socle.

Encore merci pour l'article.

Bonjour chez vous...

https://twitter.com/SortirDuVillage

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par archeboc le Mar 1 Jan 2013 - 0:59

@doublecasquette a écrit:Ça ne marche plus avec les craies actuelles qui sont en plâtre et non en calcaire. Nos instits avaient des craies parallélépipédiques, en vraie craie de falaise crayeuse, pour nous montrer comment un acide attaque une base.

Hahaha, pour les craies actuelles, je me serais fait avoir, voilà, j'apprends quelque chose. Une expérience facile, mais qui demande de la patience, c'est de mettre une demi-coquille d'oeuf, bien lavée, le cul dans un fond de vinaigre blanc (plus concentré). Lorsque l'expérience sera finie, le cul de la coquille sera devenu tout mou. Et entre temps, le calcaire dissous aura migré par capillarité entre la coquille et la membrane interne, développant des cristaux fabuleux (parfois long d'un centimètre) tout autour de l'ouverture de la coquille. C'est très facile à faire, et très chouette.

Désolé pour le HS.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par doctor who le Mar 1 Jan 2013 - 3:06

@Numéro 6 a écrit:
Bien sur on ne peut qu'avoir des réserves sur la conception systématiquement pyramidale des savoirs et l'absence totale de "l'enseigné" dans la démarche.

Au contraire, l'enseigné est au centre du choix des éléments à enseigner. Cela fait partie de la définition de l'élément.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par User5899 le Mar 1 Jan 2013 - 11:51

@Ronin a écrit:J'écoutais pas trop en CM1, faut dire que quand mêmes les intrigues des chevaliers du zodiaque c'était vachement plus passionnant lol!
Shocked Shocked Shocked
Ché maime pas sékoua Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par User5899 le Mar 1 Jan 2013 - 11:54

@archeboc a écrit:
@doublecasquette a écrit:Ça ne marche plus avec les craies actuelles qui sont en plâtre et non en calcaire. Nos instits avaient des craies parallélépipédiques, en vraie craie de falaise crayeuse, pour nous montrer comment un acide attaque une base.

Hahaha, pour les craies actuelles, je me serais fait avoir, voilà, j'apprends quelque chose. Une expérience facile, mais qui demande de la patience, c'est de mettre une demi-coquille d'oeuf, bien lavée, le cul dans un fond de vinaigre blanc (plus concentré). Lorsque l'expérience sera finie, le cul de la coquille sera devenu tout mou. Et entre temps, le calcaire dissous aura migré par capillarité entre la coquille et la membrane interne, développant des cristaux fabuleux (parfois long d'un centimètre) tout autour de l'ouverture de la coquille. C'est très facile à faire, et très chouette.

Désolé pour le HS.
Non, au contraire. Quel dommage que je n'aie pas lu ceci hier soir, moi qui n'ai pas vraiment su que faire après ma lessive !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par retraitée le Mer 2 Jan 2013 - 15:27

@teach_me a écrit:Avec tout le jargon et les mots savants que l'on peut utiliser, en plus de la double-pensée (merci Orwell), cela donne une bouilli assez indigeste au final. Je ne pense pas qu'il y est de pédago officielle, aussi.

je prends votre pseudo au mot. Alors : une bouillie, et qu'il y ait .

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par retraitée le Mer 2 Jan 2013 - 15:29

@doublecasquette a écrit:
@phi a écrit:
@Ronin a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@philann a écrit:

Pour ma part, je trouvais plus intéressant le recrutement à Bac +3 pour les PE et certifiés, mais avec une exigence intellectuelle relevée à ce niveau et une revalorisation des salaires sans évolution du niveau de diplôme. C'est le contraire qui a été fait, on ne verra pas les gens se bousculer au portillon. Suspect

J'irais même plus loin que toi, philann, pour les PE.
Un recrutement au niveau Bac, suivi de trois à quatre ans d'études "larges" sans spécialisation, ce serait encore plus sûr pour avoir des gens qui assument d'avoir à raconter 3 000 fois les Trois Petits Cochons, à jouer au Fermier dans son Pré et à chanter Frère Jacques même pas en canon sans se sentir à sous-emploi au regard de leurs très hautes capacités littéraires et philologiques, scientifiques, historiques, géographiques, mathématiques, musicales ou autres tout en n'ayant pas oublié comment on analyse un adjectif qualificatif, comment on calcule une division à trois chiffres après la virgule, comment est morte Marie-Antoinette, où la Loire prend sa source et pourquoi "ça mousse" quand on verse du vinaigre sur du calcaire !

Fichtre je savais pas, le coup du vinaigre... pale

Une fois en atelier mac Gyver (un genre de main à la pâte périscolaire ) nous avions voulu essayer mais il n'y avait plus de craie blanches... Je peux donc vous dire que ça ne marche pas avec celles de couleurs Razz

Ça ne marche plus avec les craies actuelles qui sont en plâtre et non en calcaire. Nos instits avaient des craies parallélépipédiques, en vraie craie de falaise crayeuse, pour nous montrer comment un acide attaque une base.

J'allais le dire : les craies sont en plâtre. Ah, les craies "carrées" d'antan, qui grinçaient si horriblement sur le tableau!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par lene75 le Mer 2 Jan 2013 - 15:56

Je n'ai pas le temps de tout lire mais je voulais juste vous faire part de mon expérience des fêtes. Ma nièce qui est en CE1 - vous savez, celle dont je vous ai dit qu'elle avait une instit' bien qui lui faisait recopier les énoncés de maths - m'annonce qu'elle a deux livres à lire pendant les vacances cheers Elle en sort un et me le montre pale affraid "C'est qui qui a... ?", "C'est quand qu'on... ?", "Mais pas du tout, idiote !" + erreurs de concordance des temps et des tas d'autres tournures pleines de graves fôtes de français (socialement marquées, en plus, il ne manquait plus que le "qui-z-ont") ou de répliques irrespectueuses et agressives. En gros, un certain langage oral, qui est loin d'être celui de tous les milieux + une façon de parler d'enfants mal élevés. Ma question : c'est koi l'intérêt de mettre tout ça dans la tête des enfants ? Ce serait la fin du monde de leur faire lire des livres écrits dans un français correct ?

Mais là où j'ai frôlé la crise cardiaque, c'est quand j'ai regardé le nom de l'auteur : Marie-Aude Murail. Ce nom me rappelle quelque chose, mais quoi ? scratch Mes élèves ! Ce sont eux qui m'en ont parlé ! Ils m'ont dit qu'ils avaient étudié ses livres... au collège !!! affraid C'est où qu'il est, le smiley qui se pend, là ? parce que je commence à mieux comprendre qu'est-ce que je lis dans les devoirs à mes élèves, là pale

Si on donne ça à lire à ma fille, vous croyez que j'ai le droit de dire que je m'oppose à ce qu'elle le fasse ??? Sad

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par Mareuil le Mer 2 Jan 2013 - 16:00

@lene75 a écrit:Je n'ai pas le temps de tout lire mais je voulais juste vous faire part de mon expérience des fêtes. Ma nièce qui est en CE1 - vous savez, celle dont je vous ai dit qu'elle avait une instit' bien qui lui faisait recopier les énoncés de maths - m'annonce qu'elle a deux livres à lire pendant les vacances cheers Elle en sort un et me le montre pale affraid "C'est qui qui a... ?", "C'est quand qu'on... ?", "Mais pas du tout, idiote !" + erreurs de concordance des temps et des tas d'autres tournures pleines de graves fôtes de français (socialement marquées, en plus, il ne manquait plus que le "qui-z-ont") ou de répliques irrespectueuses et agressives. En gros, un certain langage oral, qui est loin d'être celui de tous les milieux + une façon de parler d'enfants mal élevés. Ma question : c'est koi l'intérêt de mettre tout ça dans la tête des enfants ? Ce serait la fin du monde de leur faire lire des livres écrits dans un français correct ?

Mais là où j'ai frôlé la crise cardiaque, c'est quand j'ai regardé le nom de l'auteur : Marie-Aude Murail. Ce nom me rappelle quelque chose, mais quoi ? scratch Mes élèves ! Ce sont eux qui m'en ont parlé ! Ils m'ont dit qu'ils avaient étudié ses livres... au collège !!! affraid C'est où qu'il est, le smiley qui se pend, là ? parce que je commence à mieux comprendre qu'est-ce que je lis dans les devoirs à mes élèves, là pale

Si on donne ça à lire à ma fille, vous croyez que j'ai le droit de dire que je m'oppose à ce qu'elle le fasse ??? Sad
Ah Murail ! C'est litté de d'jeuns et tout-çi tout ça, non ?

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par phi le Mer 2 Jan 2013 - 16:47

Lene, franchement si c'est le seul "problème" que tu rencontres avec cette maîtresse, ne te fais pas un sang d'encre non plus... Quel est cet ouvrage de Marie-Aude Murail? C'est une auteur "de référence" pour la littérature de jeunesse mais elle a écrit pour les très jeunes comme pour les plus âgés il me semble, alors j'espère que tes collégiens n'ont pas étudié non plus les folio cadets bleus qu'elle a écrits Smile Personnellement au collège j'ai étudié beaucoup de textes que je trouvais très bébé, mais ni moi ni mes parents n'ont jamais critiqué les professeurs pour ça. A présent avec le recul je trouve cela bien dommage mais ce n'est pas le plus grave.
En ce qui concerne cet auteur en particulier, j'ai un peu honte mais je crois que le seul texte que j'ai lu d'elle c'est "Mystère" lorsque j'étais très TRES jeune. Je ne me souviens donc pas de tournures très relâchées dans ses phrases. Il est d'ailleurs possible que la maîtresse n'ait pas vraiment regardé plus loin que le nom de l'auteur et ait fait confiance à sa réputation, surtout dans les derniers jours de classe avant noël, où qu'elle ait voulu faire plaisir à ses élèves en leur donnant à lire quelque chose qu'elle juge plus amusant et qu'elle réserve d'habitude à la lecture au fond de la classe pour les élèves qui se détendent après avoir fini leur travail... Ne critiquons pas trop vite des collègues dont nous ne savons que peu de choses Embarassed


Dernière édition par phi le Jeu 3 Jan 2013 - 11:13, édité 1 fois

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par lene75 le Mer 2 Jan 2013 - 17:15

La collègue n'y est pas pour grand chose : le livre va avec la méthode de lecture (ce qui est encore plus inquiétant), elle ne l'a donc probablement pas choisi ; je présume qu'il correspond au chapitre qu'elle vient de terminer. Je trouve très grave de faire lire à des enfants qui sont en train d'apprendre à maîtriser la langue des livres bourrés de fautes de français (il ne s'agit pas de tournures relâchées mais de fautes qu'on ne fait que dans certains milieux sociaux). J'en vois les conséquences avec mes élèves de terminale, à un âge où c'est quasiment irrécupérable, d'où mon rapprochement. Je ne vois vraiment pas l'intérêt de lire si c'est pour imprimer dans la tête des enfants des tournures fautives : déjà que j'ai du mal à voir l'intérêt de lire du langage oral, mais du langage oral fautif, ça me paraît carrément néfaste, surtout pour les enfants qui sont dans des milieux où on parle déjà comme ça, les autres pouvant plus facilement faire la part des choses, encore une fois. Le problème n'est donc pas que ce soit "bébé", pour des élèves de CE1, ce ne serait pas dramatique, mais bien que ce soit écrit dans un français incorrect, y compris à l'oral. Il existe d'ailleurs des livres pour vrais bébés tout à fait accessibles à des tout petits, qui les intéressent, voire qui les passionnent, et qui pourtant sont écrits en bon français écrit (et non pas oral) et leur permettent d'entrer progressivement et sans douleur dans la littérature mais aussi plus modestement de maîtriser le français : je pense notamment aux Pères Castor. Si on peut lire ces livres à des enfants de 2 ans et qu'ils en redemandent, je ne vois pas pourquoi des enfants d'école primaire ne seraient pas en mesure de lire des livres écrits dans un français correct.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par phi le Mer 2 Jan 2013 - 17:24

Je suis bien d'accord avec toi sur le principe, mais je préfère me faire l'avocat du diable que de casser du sucre sur le dos d'une collègue... Effectivement je vois le genre de méthode de lecture (j'aimerais quand même savoir de quel livre il est question, par curiosité) et je trouve cela dommageable, mais il se trouve que c'est la norme actuellement, malheureusement, et que si par ailleurs la maîtresse fait bien son travail, c'est le principal... Elle a sans doute choisi de faire confiance à la méthode de lecture, à un auteur réputé,... Ce qui est embêtant c'est que des livres scolaires promeuvent ce genre de lecture en classe Wink
Lorsque je parlais de lectures bébé, c'était des choses bêbêtes y compris au niveau du lexique et des tournures de phrases, pas juste des choses destinées à des plus jeunes, qui peuvent être de très bonne facture par ailleurs.

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par lene75 le Mer 2 Jan 2013 - 17:38

@phi a écrit:(j'aimerais quand même savoir de quel livre il est question, par curiosité)

Je ne me souviens plus du titre.

Pour le reste on est d'accord : je n'accuse pas la maîtresse, qui n'a probablement même pas choisi la méthode de lecture, c'est pour ça que j'ai rappelé que pour ce que j'en ai vu (sachant que je ne suis pas au quotidien ce que fait ma nièce), ça a l'air d'être une bonne instit', mais c'est justement pour verser de l'eau au moulin de cette discussion qui se veut générale. Indépendamment de la personne de la maîtresse en question, ça montre à mon sens une dérive de l'EN : on trouve normal d'enfoncer les enfants dans ce qu'on pense être leur quotidien plutôt que de chercher à les élever et à gommer les différences sociales, ce qui devrait à mon sens être le rôle de l'école. Plutôt que de mettre en place des dispositifs de "remédiation" au lycée, quand c'est trop tard, ne vaudrait-il pas mieux essayer de bien apprendre le français aux enfants dans les petites classes, ce qui en plus ne coûterait pas un sou de plus !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par Spinoza1670 le Mer 2 Jan 2013 - 17:38

Il y a déjà eu une discussion houleuse sur ce sujet :
http://www.neoprofs.org/t43835-la-litterature-de-jeunesse-c-est-quoi

Dc avait proposé de répertorier des lectures plus littéraires pour le primaire http://www.neoprofs.org/t43888-textes-de-la-litterature-accessibles-a-des-eleves-de-ce1-ce2-cm1-cm2

On a ensuite créé un petit blog pour essayer de cataloguer les trouvailles :
http://litteratureprimaire.eklablog.com/

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par Mareuil le Mer 2 Jan 2013 - 17:45

@Spinoza1670 a écrit:Il y a déjà eu une discussion houleuse sur ce sujet :
http://www.neoprofs.org/t43835-la-litterature-de-jeunesse-c-est-quoi

Dc avait proposé de répertorier des lectures plus littéraires pour le primaire http://www.neoprofs.org/t43888-textes-de-la-litterature-accessibles-a-des-eleves-de-ce1-ce2-cm1-cm2

On a ensuite créé un petit blog pour essayer de cataloguer les trouvailles :
http://litteratureprimaire.eklablog.com/
L'était pas houleuse cette discussion !

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a officiellement pas de pédagogie officielle.

Message par doublecasquette le Mer 2 Jan 2013 - 17:50

@phi a écrit:Je suis bien d'accord avec toi sur le principe, mais je préfère me faire l'avocat du diable que de casser du sucre sur le dos d'une collègue... Effectivement je vois le genre de méthode de lecture (j'aimerais quand même savoir de quel livre il est question, par curiosité) et je trouve cela dommageable, mais il se trouve que c'est la norme actuellement, malheureusement, et que si par ailleurs la maîtresse fait bien son travail, c'est le principal... Elle a sans doute choisi de faire confiance à la méthode de lecture, à un auteur réputé,... Ce qui est embêtant c'est que des livres scolaires promeuvent ce genre de lecture en classe Wink
Lorsque je parlais de lectures bébé, c'était des choses bêbêtes y compris au niveau du lexique et des tournures de phrases, pas juste des choses destinées à des plus jeunes, qui peuvent être de très bonne facture par ailleurs.

@lene75 a écrit:
@phi a écrit:(j'aimerais quand même savoir de quel livre il est question, par curiosité)

Je ne me souviens plus du titre.

Pour le reste on est d'accord : je n'accuse pas la maîtresse, qui n'a probablement même pas choisi la méthode de lecture, c'est pour ça que j'ai rappelé que pour ce que j'en ai vu (sachant que je ne suis pas au quotidien ce que fait ma nièce), ça a l'air d'être une bonne instit', mais c'est justement pour verser de l'eau au moulin de cette discussion qui se veut générale. Indépendamment de la personne de la maîtresse en question, ça montre à mon sens une dérive de l'EN : on trouve normal d'enfoncer les enfants dans ce qu'on pense être leur quotidien plutôt que de chercher à les élever et à gommer les différences sociales, ce qui devrait à mon sens être le rôle de l'école. Plutôt que de mettre en place des dispositifs de "remédiation" au lycée, quand c'est trop tard, ne vaudrait-il pas mieux essayer de bien apprendre le français aux enfants dans les petites classes, ce qui en plus ne coûterait pas un sou de plus !

Dans 99,999999 % des cas, les collègues ne sont pas fautifs et sont persuadés de bien faire et même de très bien faire.
Ils font confiance à des méthodes "clés en main", cherchent à donner aux élèves le goût de lire, différencient pour ne pas les noyer, se donnent un mal de chien pour tout réinventer à chaque rentrée, corrigent tout, font des évaluations et des livrets qui leur prennent des heures à concevoir, utiliser, remplir et même parfois distribuer aux parents qu'ils reçoivent un par un, en dehors des heures de classe.

Je suis d'accord avec vous deux, ceux que l'on doit juger et condamner, ce sont ceux qui leur assurent que c'est en faisant ainsi et en utilisant tel matériel plutôt que tel autre qu'ils sont les plus efficaces pour leurs élèves ! furieux

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 23 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum