Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Violet
Esprit sacré

jésuites et compagnie du saint-sacrement

par Violet le Lun 24 Déc 2012 - 15:30
Est-ce que les membres de la compagnie du saint-sacrement sont proches du courant de pensée des jésuites ?

avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: jésuites et compagnie du saint-sacrement

par Marcel Khrouchtchev le Lun 24 Déc 2012 - 15:44
Oui. Les jésuites étaient très proches de cette compagnie, qui rassemblait de façon secrète des initiés dont le but était d'empêcher la promotion sociale des protestants en France dans le deuxième tiers du XVIIe siècle. Ils formaient ce qu'on a appelé (mais c'est un nom compliqué à analyser et sujet à polémique) le "parti dévot".
Sur la compagnie du Saint-Sacrement, il y a un petit livre aux éditions Cerf (1990 je crois) écrit par Alain Tallon, c'est excellent.
avatar
John
Médiateur

Re: jésuites et compagnie du saint-sacrement

par John le Lun 24 Déc 2012 - 15:46
Coucou Violet qui prépare une séquence sur Tartuffe à la rentrée Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: jésuites et compagnie du saint-sacrement

par Marcel Khrouchtchev le Lun 24 Déc 2012 - 17:26
@John a écrit:Coucou Violet qui prépare une séquence sur Tartuffe à la rentrée Very Happy

Très beau sujet!
Dommage, au passage, que la seule fois que les lycéens entendent parler du XVIIe siècle, c'est par des professeurs de lettres. Moi j'aurais bien aimé en parler quand j'étais en lycée Twisted Evil Mais l'histoire contemporaine règne en lycée...
avatar
Invité20
Habitué du forum

Re: jésuites et compagnie du saint-sacrement

par Invité20 le Lun 24 Déc 2012 - 18:43
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit:Coucou Violet qui prépare une séquence sur Tartuffe à la rentrée Very Happy

Très beau sujet!
Dommage, au passage, que la seule fois que les lycéens entendent parler du XVIIe siècle, c'est par des professeurs de lettres. Moi j'aurais bien aimé en parler quand j'étais en lycée Twisted Evil Mais l'histoire contemporaine règne en lycée...

Oui. ce n'est pas normal, ça ! Mes gosses ont bien étudié le règne de Louis XIV en quatrième, avec des professeurs qui aimaient le faire étudier, mais niveau quatrième, et après plus rien.
Notez que c'était déjà ainsi auparavant et que mes gosses ont peut-être plus que moi étudié Louis XIV.
Pourtant, ça met bien les idées en place, le XVIIe siècle, pour comprendre la suite.
C'est dommage.
avatar
Invité20
Habitué du forum

Re: jésuites et compagnie du saint-sacrement

par Invité20 le Lun 24 Déc 2012 - 18:44
Mais, quand même, au bout d'un moment, la Compagnie du saint Sacrement, elle a un peu gonflé les Jésuites, non ? Ou c'est Louis XIV qui en a eu sa claque ?
avatar
Abraxas
Doyen

Re: jésuites et compagnie du saint-sacrement

par Abraxas le Lun 24 Déc 2012 - 19:02
Le fonctionnement et les motivations des Jésuites et du Saint-Sacrement ne se recoupent que sur deux points : la volonté de limiter les possibilités d'action des Protestants, dans la lignée de la Contre-Réforme, et une certaine inféodation à l'Espagne (la Compagnie bénéficie du soutien actif des deux reines, Anne d'Autriche et Marie-Thérèse, clés du "parti dévot", comme on dit alors).
Sinon, question puissance, rien à voir. Les Jésuites peuvent largement rivaliser avec la papauté, à l'époque — et ils sont une organisation internationale, comme 'Opus Dei aujourd'hui. La compagnie du Saint-Sacrement est gallicane. C'est plus un club — un think tank dirions-nous aujourd'hui — qu'une organisation protéiforme.
Ils ont eu le tort de condamner les plaisirs à un moment (le début des années 1660-1665) où le Roi s'y adonnait fort. Tort aussi d'être proches de l'Espagne, alors que nous venions de l'écraser définitivement en conclusion de la Guerre de Trente ans. Ils sont peuplés d'anciens frondeurs (cette ordure de Conti, par exemple — "un zéro qui ne multipliait que parce qu'il était rince du sang", dit Retz) dont Louis XIV se défie par principe. Et leur proximité avec Fouquet, via son frère ("l'abbé Fouquet") n'a pas aidé.
Leur interdiction à la fin des années 1660 ne signifie pas pour autant qu'ils renoncent à leurs menées — via Bossuet, entre autres. Le même courant d'idées inspire la Maintenon et le Père La Chaise, et aboutira à la Révocation de l'Edit de Nantes en 1685.
Voilà — en gros…
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: jésuites et compagnie du saint-sacrement

par Reine Margot le Lun 24 Déc 2012 - 19:34
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@John a écrit:Coucou Violet qui prépare une séquence sur Tartuffe à la rentrée Very Happy

Très beau sujet!
Dommage, au passage, que la seule fois que les lycéens entendent parler du XVIIe siècle, c'est par des professeurs de lettres. Moi j'aurais bien aimé en parler quand j'étais en lycée Twisted Evil Mais l'histoire contemporaine règne en lycée...

et généralement c'est essentiellement le règne de Louis XIV, versailles, et basta.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: jésuites et compagnie du saint-sacrement

par Marcel Khrouchtchev le Mar 25 Déc 2012 - 10:37
@Abraxas a écrit:Le fonctionnement et les motivations des Jésuites et du Saint-Sacrement ne se recoupent que sur deux points : la volonté de limiter les possibilités d'action des Protestants, dans la lignée de la Contre-Réforme, et une certaine inféodation à l'Espagne (la Compagnie bénéficie du soutien actif des deux reines, Anne d'Autriche et Marie-Thérèse, clés du "parti dévot", comme on dit alors).

Et c'est déjà énorme! Les jésuites sont actifs dans les "cellules" locales de la Compagnie, comme le montre bien Alain Tallon. Les "galaxies" jésuite et dévote se rencontrent dans d'autres structures également, comme les couvent de la Propagation de la Foi (qui assurent l'accueil des "hérétiques" qui veulent se convertir). Effectivement, les deux univers sont différents, mais ils se rejoignent sur certains points forts et les deux que vous évoquez, Abraxas, sont vraiment fondamentaux.

@Abraxas a écrit:
Leur interdiction à la fin des années 1660 ne signifie pas pour autant qu'ils renoncent à leurs menées — via Bossuet, entre autres. Le même courant d'idées inspire la Maintenon et le Père La Chaise, et aboutira à la Révocation de l'Edit de Nantes en 1685.

La Chaise était justement un jésuite et cela montre bien la proximité des jésuites et de la Compagnie. Quant au rôle de Maintenon et La Chaise dans la révocation, il a été remis à sa juste place depuis plusieurs années (au moins depuis 1985 et les travaux historiques réalisés dans le cadre du tricentenaire de la révocation). La révocation a des causes politiques, religieuses, sociales et même économiques qui dépassent largement les intrigues de cour.
Contenu sponsorisé

Re: jésuites et compagnie du saint-sacrement

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum