Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par MissCata le Mar 1 Jan - 15:15

@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je pense simplement que cette histoire montre qu'il vaut mieux éviter de donner son numéro aux élèves, c'est tout.

Oui, c'est ce qu'on appelle une leçon de morale. Comme dire à quelqu'un qui s'est fait agressé qu'il vaut mieux ne pas sortir la nuit venue ou court vêtue. Mais passons, ça n'est pas le sujet du post.

la comparaison est...comment dire? Shocked Je ne sais pas ce qui se passe ici depuis quelques temps, j'ai l'impression qu'un rien réveille les tensions.


Ben disons Reine que dans ce genre de situation, un brin d'humanité et de compassion ne fait pas de mal, sans passer directement à la case: "Ben t'avais qu'à ne pas faire ci...". Je ne sais pas ce qui se passe sur ce forum ces derniers temsps, je ne m'en soucie guère, mais ta réaction était franchement glaçante.

MissCata
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par MarieL le Mar 1 Jan - 15:15

@MissCata a écrit:Axel, que ce soit un élève ou pas, on m'a insultée par téléphone de façon anonyme. Ce fait seul, sas présumer de l'identité du coupable, autorise un dépôt de plainte...il n'y a même pas besoin que ce soit un élève pour que ma plainte soit recevable.

Tu as raison, mais une plainte sans enquête derrière... Enfin, à toi de voir. fleurs2

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Pseudo le Mar 1 Jan - 15:16

@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je pense simplement que cette histoire montre qu'il vaut mieux éviter de donner son numéro aux élèves, c'est tout.

Oui, c'est ce qu'on appelle une leçon de morale. Comme dire à quelqu'un qui s'est fait agressé qu'il vaut mieux ne pas sortir la nuit venue ou court vêtue. Mais passons, ça n'est pas le sujet du post.

la comparaison est...comment dire? Shocked Je ne sais pas ce qui se passe ici depuis quelques temps, j'ai l'impression qu'un rien réveille les tensions.


Ecoute, on ne va peut-être pas en faire un formage ici, ma comparaison me semble excellente, dans les deux cas c'est une agression.
Quand un élève a tagué le mur près de chez toi, tu as très mal vécu les réflexions t'incitant à penser que tu y étais peut-être bien pour quelque chose. Là, c'est pareil, tu dis à MissCata qu'elle est en partie fautive, qu'elle a eu un comportement irresponsable en donnant son numéro. C'est bien une leçon de morale. Voilà.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par LadyC le Mar 1 Jan - 15:20

Oui oui.
Ou bien, Reine pensait à voix haute - certes maladroitement puisque MissCata pouvait le prendre mal - en se disant "aïe aïe, décidément, il faut faire attention à ne pas donner ses coordonnées personnelles"... sans que ça prenne le ton "t'avais qu'à pas donner ton numéro, c'est bien fait pour toi".
Voilà, question d'interprétation, inutile d'aller dans les extrêmes.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Oudemia le Mar 1 Jan - 15:21

Anecdote, j'en ris maintenant: mon numéro, ils l'avaient eu en chargeant un élève d'une autre classe, placé tout devant mon bureau sur lequel je posais ma serviette (classe exiguë), de subtiliser mon carnet de chèque, rangé dans une poche ad hoc et bien visible, pour lire mon adresse (en remettant le carnet aussitôt bien sûr). Shocked
Et après un tour dans l'annuaire...

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Niel le Mar 1 Jan - 15:23

@MissCata a écrit:Axel, que ce soit un élève ou pas, on m'a insultée par téléphone de façon anonyme. Ce fait seul, sas présumer de l'identité du coupable, autorise un dépôt de plainte...il n'y a même pas besoin que ce soit un élève pour que ma plainte soit recevable.

Demande l'application de l'article 11 protection juridique des personnels ,et porter plainte ou demander à l'administration de le faire
pour toi; lappellation 'agression d'un prof ne se limite pas à l''enceinte de l'établissement.
Si tu as des doutes essaie d'impliquer le CPE le CDE;
Courage et meilleurs voeux!!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par JaneB le Mar 1 Jan - 15:26

MissCata fleurs
Ils sont pathétiques, ces sales gosses...rien de mieux à faire le 1er janvier que d'insulter leurs profs??

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Babayaga le Mar 1 Jan - 15:34

Deux choses à ajouter à ce qui a été dit :
- On ne peut pas t'empêcher de porter plainte car c'est ton droit. La tentative de minimiser pour faire une main courante à la place est une honte, car les mains courantes ne servent strictement à rien. S'ils refusent de prendre ta plainte, fais comme moi la dernière fois : je leur ai dit que mon avocate m'avait dit de porter plainte. C'était du bluff mais je me savais dans mon droit et ça m'évitait de leur expliquer leur métier en leur disant qu'ils étaient obligés, car après ils te salopent le travail et tu te retrouves avec une plainte toute pourrie.

- Configure ton téléphone pour rejeter tous les appels inconnus et masqués. Plus de pubs au passage. Les gens qui ont réellement besoin de te joindre sauront comment faire pour t'appeler. Dans le rejet, il faut aussi empêcher de laisser un message, si tu peux.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Babayaga le Mar 1 Jan - 15:43

Axel a écrit:
@MissCata a écrit:Axel, que ce soit un élève ou pas, on m'a insultée par téléphone de façon anonyme. Ce fait seul, sas présumer de l'identité du coupable, autorise un dépôt de plainte...il n'y a même pas besoin que ce soit un élève pour que ma plainte soit recevable.

Tu as raison, mais une plainte sans enquête derrière... Enfin, à toi de voir. fleurs2

Une plainte n'ouvre pas forcément une enquête. Par exemple pour une voiture saccagée, tu dois porter plainte contre X car l'assurance exige la plainte pour traiter le dossier. Et d'ailleurs les policiers ne rechignent pas du tout dans ce genre de cas car ils savent que tu n'attends aucun travail supplémentaire de leur part que l'enregistrement de la plainte, et ils ont des formulaires pré-remplis.
Donc j'ai porté 5 fois plainte dans ma vie : pour la voiture, à trois reprises, zéro problème c'est allé très vite. Pour les insultes sur Facebook de la mère d'élève : ils m'ont cherché des poux comme pas possible alors que j'avais l'identité de la personne qui m'avait insultée, j'ai mis 2 heures à faire enregistrer la plainte, et ils n'arrêtaient pas de me dire que ça n'aboutirait à rien, que le procureur allait classer la plainte sans suite etc.
Sauf que c'est faux Miss Cata. (Elle a été condamnée).

Donc à toi de voir ce que tu veux, mais moi à ta place je porterais plainte. Car si après coup j'apprends qui c'est, tu peux retourner au commissariat et faire un ajout à la plainte initiale. Et autant au départ tu n'as pas d'élément pour une enquête et ça va rester au point mort, autant par la suite ça peut évoluer. Et puis ça peut filtrer ce genre d'information (que tu as porté plainte), les élèves peuvent avoir peur et ça peut les dissuader de recommencer. Dans le cas inverse, ça peut les conforter dans leur sentiment d'agir en toute impunité. Je n'ai pas raconté à mes élèves mon procès etc, mais ça m'arrive de leur dire de prendre garde à leurs actes car la justice fonctionne bien, avec aplomb, et je suis convaincue et convaincante.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Babayaga le Mar 1 Jan - 15:45

@Niel a écrit:
@MissCata a écrit:Axel, que ce soit un élève ou pas, on m'a insultée par téléphone de façon anonyme. Ce fait seul, sas présumer de l'identité du coupable, autorise un dépôt de plainte...il n'y a même pas besoin que ce soit un élève pour que ma plainte soit recevable.

Demande l'application de l'article 11 protection juridique des personnels ,et porter plainte ou demander à l'administration de le faire
pour toi; lappellation 'agression d'un prof ne se limite pas à l''enceinte de l'établissement.
Si tu as des doutes essaie d'impliquer le CPE le CDE;
Courage et meilleurs voeux!!

Alors ça par contre je pense que légalement ce n'est pas possible, j'avais étudié la question. Tout comme il n'est pas possible de porter plainte en tant que fonctionnaire de l'état sans donner son nom. Une plainte est nominative.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Oudemia le Mar 1 Jan - 15:50

Est-ce que tu habites près de ton lieu de travail?
Si ce n'est pas le cas, tu peux aller à ton commissariat car il s'agit de la sphère privée.
A Paris il y a un service spécialisé où on m'avait envoyée, rue Chateau-des-rentiers.
J'avais vraiment été très bien reçue partout, j'ai eu de la chance apparemment.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Reine Margot le Mar 1 Jan - 15:53

@LadyC a écrit:Oui oui.
Ou bien, Reine pensait à voix haute - certes maladroitement puisque MissCata pouvait le prendre mal - en se disant "aïe aïe, décidément, il faut faire attention à ne pas donner ses coordonnées personnelles"... sans que ça prenne le ton "t'avais qu'à pas donner ton numéro, c'est bien fait pour toi".
Voilà, question d'interprétation, inutile d'aller dans les extrêmes.

exactement, c'était dans le 1er sens que je l'entendais.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Reine Margot le Mar 1 Jan - 15:56

@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je pense simplement que cette histoire montre qu'il vaut mieux éviter de donner son numéro aux élèves, c'est tout.

Oui, c'est ce qu'on appelle une leçon de morale. Comme dire à quelqu'un qui s'est fait agressé qu'il vaut mieux ne pas sortir la nuit venue ou court vêtue. Mais passons, ça n'est pas le sujet du post.

la comparaison est...comment dire? Shocked Je ne sais pas ce qui se passe ici depuis quelques temps, j'ai l'impression qu'un rien réveille les tensions.


Ecoute, on ne va peut-être pas en faire un formage ici, ma comparaison me semble excellente, dans les deux cas c'est une agression.
Quand un élève a tagué le mur près de chez toi, tu as très mal vécu les réflexions t'incitant à penser que tu y étais peut-être bien pour quelque chose. Là, c'est pareil, tu dis à MissCata qu'elle est en partie fautive, qu'elle a eu un comportement irresponsable en donnant son numéro. C'est bien une leçon de morale. Voilà.

je n'ai pas parlé de faute, ni traité quiconque d'irresponsable, que je sache. Comme l'a dit lady C c'était plus une réflexion sur l'opportunité de donner son numéro aux élèves, qui a été mal prise, point. maintenant j'arrête là car ce n'est pas le sujet ici et que je n'ai rien à ajouter.


Dernière édition par Reine Margot le Mar 1 Jan - 15:56, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par MissCata le Mar 1 Jan - 15:56

@Oudemia a écrit:Est-ce que tu habites près de ton lieu de travail?
Si ce n'est pas le cas, tu peux aller à ton commissariat car il s'agit de la sphère privée.
A Paris il y a un service spécialisé où on m'avait envoyée, rue Chateau-des-rentiers.
J'avais vraiment été très bien reçue partout, j'ai eu de la chance apparemment.

J'habite à 5 km...mais j'irai à la gendarmerie. J'ai assez subi la bêtise humaine des flics de mon commissariat les années passées.

_________________

MissCata
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par MissCata le Mar 1 Jan - 15:57

@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je pense simplement que cette histoire montre qu'il vaut mieux éviter de donner son numéro aux élèves, c'est tout.

Oui, c'est ce qu'on appelle une leçon de morale. Comme dire à quelqu'un qui s'est fait agressé qu'il vaut mieux ne pas sortir la nuit venue ou court vêtue. Mais passons, ça n'est pas le sujet du post.

la comparaison est...comment dire? Shocked Je ne sais pas ce qui se passe ici depuis quelques temps, j'ai l'impression qu'un rien réveille les tensions.


Ecoute, on ne va peut-être pas en faire un formage ici, ma comparaison me semble excellente, dans les deux cas c'est une agression.
Quand un élève a tagué le mur près de chez toi, tu as très mal vécu les réflexions t'incitant à penser que tu y étais peut-être bien pour quelque chose. Là, c'est pareil, tu dis à MissCata qu'elle est en partie fautive, qu'elle a eu un comportement irresponsable en donnant son numéro. C'est bien une leçon de morale. Voilà.

je n'ai pas parlé de faute, ni traité quiconque d'irresponsable, que je sache. Comme l'a dit lady C c'était plus une réflexion sur l'opportunité de donner son numéro aux élèves, qui a été mal prise, point.

Mal prise parce que formulée dans des circonstances où il aurait été plus judicieux de la taire, voilà tout... cela s'appelle ne pas faire preuve de tact. Mais il n'est guère intéressant de poursuivre ce débat...

MissCata
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Reine Margot le Mar 1 Jan - 15:58

@MissCata a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:Je pense simplement que cette histoire montre qu'il vaut mieux éviter de donner son numéro aux élèves, c'est tout.

Oui, c'est ce qu'on appelle une leçon de morale. Comme dire à quelqu'un qui s'est fait agressé qu'il vaut mieux ne pas sortir la nuit venue ou court vêtue. Mais passons, ça n'est pas le sujet du post.

la comparaison est...comment dire? Shocked Je ne sais pas ce qui se passe ici depuis quelques temps, j'ai l'impression qu'un rien réveille les tensions.


Ben disons Reine que dans ce genre de situation, un brin d'humanité et de compassion ne fait pas de mal, sans passer directement à la case: "Ben t'avais qu'à ne pas faire ci...". Je ne sais pas ce qui se passe sur ce forum ces derniers temsps, je ne m'en soucie guère, mais ta réaction était franchement glaçante.

comme quoi sur le net les choses peuvent donner lieu à interprétation. je relis mon message et je n'y vois qu'un simple conseil. je suis désolée si ma réaction t'a blessée ce n'était pas le but.


Dernière édition par Reine Margot le Mar 1 Jan - 16:02, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par neomath le Mar 1 Jan - 15:59

@MissCata a écrit:Oh, je précise...le mot remplacé par des étoiles est "péripatéticienne" en langage moins fleuri.

Je dois avoir un ado boutonneux qui sommeille en moi car j'avais tout de suite deviné le mot à mettre à la place des trois étoiles. Smile
A mon humble avis fais ce qui te paraît le mieux pour toi. Si c'est de partir au combat et d'aller affronter des policiers hostiles pour porter plainte, fais le. Si c'est d'oublier immédiatement l'incident et de passer à autre chose, fais le aussi. C'est à toi de voir.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Niel le Mar 1 Jan - 16:01

@Babayaga a écrit:
@Niel a écrit:
@MissCata a écrit:Axel, que ce soit un élève ou pas, on m'a insultée par téléphone de façon anonyme. Ce fait seul, sas présumer de l'identité du coupable, autorise un dépôt de plainte...il n'y a même pas besoin que ce soit un élève pour que ma plainte soit recevable.

Demande l'application de l'article 11 protection juridique des personnels ,et porter plainte ou demander à l'administration de le faire
pour toi; lappellation 'agression d'un prof ne se limite pas à l''enceinte de l'établissement.
Si tu as des doutes essaie d'impliquer le CPE le CDE;
Courage et meilleurs voeux!!

Alors ça par contre je pense que légalement ce n'est pas possible, j'avais étudié la question. Tout comme il n'est pas possible de porter plainte en tant que fonctionnaire de l'état sans donner son nom. Une plainte est nominative.
r
En fait si mais c'est assez compliqué :
il y a bien une circulaire du 5 mai 2008 qui prétend cela /mais elle est dénué de tout fondement légal!

L'administration se défausse ainsi à bon compte d'un travail qu'elle n'a pas envie de prendre en charge; dans tous les cas il incombe à l'administration de signaler toute infraction pénale dont elle aurait connaissance auprès du procureur de la République en application de l'article 40 du code de la procédure pénale, ce dernier appréciant l'opportunité d'engager des poursuites; en résumé l'agent peut soit solliciter la justice soit solliciter l'administration soit les deux à la fois ; mais bien sûr il ne sera indemnisé qu'une seule fois!


Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Invité-B le Mar 1 Jan - 16:05

Et pourquoi n'utilises-tu pas la technique du Père Noël Est Une Ordure?




Dans le même genre, j'ai reçu le message suivant d'un élève sur ma messagerie FB :
"Chauve con ;-)" (précision : j'ai le crâne rasé). Sauf que je l'ai reçu du compte d'un élève.
Trois possibilités :
1)Il était bourré.
2)Il s'est fait hacker son compte.
3)Il est con.
J'hésite.

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Niel le Mar 1 Jan - 16:08

@Babayaga a écrit:Deux choses à ajouter à ce qui a été dit :
- On ne peut pas t'empêcher de porter plainte car c'est ton droit. La tentative de minimiser pour faire une main courante à la place est une honte, car les mains courantes ne servent strictement à rien. S'ils refusent de prendre ta plainte, fais comme moi la dernière fois : je leur ai dit que mon avocate m'avait dit de porter plainte.

Beaucoup d'entre nous ont eu ce genre d'expérience très désagréable au commissariat ou à la gendarmerie: en ce qui me concerne j'ai demandé faussement naïvement au gendarme qui faisait mine de chercher dans le code pénal si la plainte que je voulais déposer était recevable; "alors si je comprends bien si quelqu'un vous insulte dans la rue ce n'est pas un délit ? Outrage à fonctionnaire dans l'exercice de ses fonctions, ça a été aboli?
Le résultat a été immédiat et ma plainte enregistrée tout de suite!

Un autre moyen auquel j'ai eu recours pour ne pas avoir de problème a été la plainte envoyée directement au procureur de la république en RAR!

-


Dernière édition par LadyC le Mar 1 Jan - 16:29, édité 1 fois (Raison : balises)

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par MissCata le Mar 1 Jan - 16:13

La dernière fois, quand j'ai dit que mon avocate m'avait dit de porter plainte, les flics m'ont dit: "Ben votre avocate, on s'en fiche. C'est nous qui décidons de ce qu'on va faire concernant votre demande de dépôt de plainte."

Sympa, hein? Bref, j'irai à la gendarmerie.


Dernière édition par MissCata le Mar 1 Jan - 16:30, édité 1 fois (Raison : erreur entre commissariat et gendarmerie...)

MissCata
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Babayaga le Mar 1 Jan - 16:24

@MissCata a écrit:
@Oudemia a écrit:Est-ce que tu habites près de ton lieu de travail?
Si ce n'est pas le cas, tu peux aller à ton commissariat car il s'agit de la sphère privée.
A Paris il y a un service spécialisé où on m'avait envoyée, rue Chateau-des-rentiers.
J'avais vraiment été très bien reçue partout, j'ai eu de la chance apparemment.

J'habite à 5 km...mais j'irai à la gendarmerie. J'ai assez subi la bêtise humaine des flics de mon commissariat les années passées.

Tu n'es pas obligée d'aller dans un commissariat en particulier, d'autant que l'appel, tu l'as reçu sur un téléphone portable, mais même sans ça.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Babayaga le Mar 1 Jan - 16:27

@MissCata a écrit:La dernière fois, quand j'ai dit que mon avocate m'avait dit de porter plainte, les flics m'ont dit: "Ben votre avocate, on s'en fiche. C'est nous qui décidons de ce qu'on va faire concernant votre demande de dépôt de plainte."

Sympa, hein? Bref, j'irai au commissariat.

Ils ont tort, mais épargne-toi des contrariétés et va effectivement ailleurs.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Cath le Mar 1 Jan - 16:30

@LadyC a écrit:Oui oui.
Ou bien, Reine pensait à voix haute - certes maladroitement puisque MissCata pouvait le prendre mal - en se disant "aïe aïe, décidément, il faut faire attention à ne pas donner ses coordonnées personnelles"... sans que ça prenne le ton "t'avais qu'à pas donner ton numéro, c'est bien fait pour toi".
Voilà, question d'interprétation, inutile d'aller dans les extrêmes.

C'est ce que j'avais compris aussi, je m'étonne qu'on y voit des sens cachés.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Cath le Mar 1 Jan - 16:31

A part ça, Miss cata: plainte!
Enfin, c'est ce que je ferais.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux anonymes et insultants d'un élève...

Message par Kilmeny le Mar 1 Jan - 16:34

S'il rappelle, tu dis : "je suis très heureuse de cet appel. La police est en train de vous localiser! ". Cela va lui passer l'envie de recommencer

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum