Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mehitabel
Doyen

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Mehitabel le Mar 8 Jan 2013 - 16:04
Cripure a écrit:
@caribouc a écrit:
@sinan a écrit:je serais très intéressée par un descriptif précis d'une étude de pièce par l'un d'entre vous...
Si tu arrives à obtenir un truc de Cripure qui ne note jamais rien, chapeau !
(on rêve tous - en tout cas, moi - d'aller suivre ses cours pendant un mois, mais bizarrement, mon lycée refuse de me lâcher tout ce temps Razz )
Vous vous faites des idées :shock:

Non, non, je rêve de voir ce regard noir se poser sur des élèves dont beaucoup sont seulement mi-dupes, car ils savent qu'ils ont aussi (et avant tout!) quelqu'un, j'en suis certaine, d'une très grande bienveillance à leur égard (mais en leur bottant les fesses quand nécessaire!). Wink
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Lilypims le Mar 8 Jan 2013 - 16:18
@retraitée a écrit:
Cripure a écrit:
@retraitée a écrit:Un petit "arbre généalogique" est fort utile !

Oserais-je dire que, lorsque j'ai étudié cette pièce (en seconde autrefois), je l'étudiais in extenso, en expliquant les scènes majeures en détail, et en faisant en classe une lecture commentée des autres?
Ben tout pareil. Que voulez-vous faire d'autre ? heu

Moi, rien, je n'ai jamais fait autrement, quel que soit le texte que j'étudie, mais certains amateurs de séquence n'étudient que quelques passages, en demandant aux élèves de lire les autres et en vérifiant vaguement (ou pas) qu'ils ont compris (en gros, pas en détail).
J'ai eu une remplaçante qui, pire, n'avait pas lu elle-même le roman de Zola que nous étudiions, se contentant d'un vague profil d'une oeuvre ou qch du même tonneau, qui avait donné le commentaire d'un passage, en DM, et qui, dans son "corrigé" (???) accumulait les erreurs et les contresens.
J'avais dû TOUT recommencer en 4e vitesse, après 6 semaines d'arrêt pour burn out, et avec l'imminence du bac!

C'est ce qu'on nous a appris à faire durant notre année de formation. Enfin, "appris" ... Disons que c'est le seul modèle qu'il nous ait été donné de voir.

EDIT : pour un problème de citation.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par User5899 le Mer 9 Jan 2013 - 0:07
@Mehitabel a écrit:
Cripure a écrit:
@caribouc a écrit:
@sinan a écrit:je serais très intéressée par un descriptif précis d'une étude de pièce par l'un d'entre vous...
Si tu arrives à obtenir un truc de Cripure qui ne note jamais rien, chapeau !
(on rêve tous - en tout cas, moi - d'aller suivre ses cours pendant un mois, mais bizarrement, mon lycée refuse de me lâcher tout ce temps Razz )
Vous vous faites des idées :shock:

Non, non, je rêve de voir ce regard noir se poser sur des élèves dont beaucoup sont seulement mi-dupes, car ils savent qu'ils ont aussi (et avant tout!) quelqu'un, j'en suis certaine, d'une très grande bienveillance à leur égard (mais en leur bottant les fesses quand nécessaire!). Wink
C'est marrant, je ne fais que reproduire l'enseignement que j'ai reçu, je ne me suis jamais posé de grandes questions de didactique ou de pédagogie. J'entre, je m'assois, je cause Razz Je dois avoir eu de la chance, parce que depuis 25 ans, je fais ça et seulement ça, et mon dieu, ça marche. Sauf que, comme tout le monde, je constate qu'ils ne bossent pas chez eux. Et donc que les notes baissent beaucoup. Mais en même temps, ils ne comprennent pas un truc très simple, au fond : ce n'est pas moi qui fais les devoirs ou qui passe les examens Razz


Dernière édition par Cripure le Mer 9 Jan 2013 - 10:26, édité 2 fois (Raison : Solécisme abominablement horrible)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Abraxas le Mer 9 Jan 2013 - 3:49
Tout pareil — sauf que je ne m'assois pas. Ou sur un coin de table.
Mais les miens bossent chez eux, quand même.

Bon, c'est pas tout, j'ai un cours à préparer sur les Fausses confidences.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par retraitée le Mer 9 Jan 2013 - 10:25
Tout pareil pour moi : cours bien bossés chez moi, bien en tête, ensuite, on peut parler libéré de ses notes, après quelques années d'expérience, et, par conséquent, être réactif.
Aucun pb de séquences et autres fariboles : des textes à expliquer, des oeuvres à étudier (et pas à survoler).

La grande récompense : quand des élèves vous disent qu'ils ont plus travaillé en un mois que dans toute l'année précédente!
avatar
egomet
Grand sage

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par egomet le Mer 9 Jan 2013 - 10:40
@retraitée a écrit:
La grande récompense : quand des élèves vous disent qu'ils ont plus travaillé en un mois que dans toute l'année précédente!

C'est vrai que c'est bon! Malheureusement ça arrive souvent avec des élèves qui n'ont vraiment rien foutu avant et il faut bien ramer pour les récupérer.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par retraitée le Mer 9 Jan 2013 - 10:44
Pour n'avoir rien foutu, ils n'avaient rien foutu. Deux rédactions, en tout et pour tout.La collègue (?) s'apprêtait à devenir CDE, et soignait sa popularité en mettant de bonnes notes. La classe avait 14 de moyenne, et, au premier trimestre, j'avais tout juste 9!
avatar
egomet
Grand sage

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par egomet le Mer 9 Jan 2013 - 10:55
C'est triste de penser que les grosses satisfactions personnelles reposent en dernière analyse sur la ruine du système. Sad

Je me croyais bon, c'est juste que les autres sont nuls. Sad Sad

J'ai eu le cas aussi en latin.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par retraitée le Mer 9 Jan 2013 - 11:12
Rassurez-vous, j'ai moi aussi relativisé, mais il est parfois utile de succéder à un branleur, ou d'être remplacé par un jean foutre lors d'un long congé. Même s'il faut carburer pour combler le retard et les lacunes, les élèves lucides vous savent gré de vos efforts!
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Iphigénie le Mer 9 Jan 2013 - 12:17
Voui et puis méfiance devant ce que disent les élèves:
cette année j'ai eu droit de la part d'une maman d'élève en difficulté, à:
"Mais je ne comprends pas, ça allait beaucoup mieux avec le professeur de l'an dernier"
Spoiler:
Et là, la fille donne un coup de coude à la maman:
"Tais-toi, c'était elle que j'avais l'an dernier"...

Voyez qu'il y a des jouissances aussi à se succéder à soi-même Laughing
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par retraitée le Mer 9 Jan 2013 - 12:32
Oui, c'est aussi le cas quand vous les retrouvez l'année suivante et qu'ils vous soutiennent mordicus qu'ils n'ont jamais fait certaines leçons!
Contenu sponsorisé

Re: Ouvrir l'étude de Britannicus

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum