Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par JPhMM le Dim 6 Jan 2013 - 18:10

Allons allons, le racisme anti-asiatique n'existe pas, c'est bien connu.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Celadon le Dim 6 Jan 2013 - 18:10

Tu devrais lire, JP.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par JPhMM le Dim 6 Jan 2013 - 18:13

@Celadon a écrit:Tu devrais lire, JP.
J'ai lu.
Mon propos était doublement ironique.
Qu'importe.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Celadon le Dim 6 Jan 2013 - 18:17

Bon alors tu as vu comment ils s'arrangent pour obtenir les profils ethniques qu'ils veulent sans en avoir l'air ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Gryphe le Dim 6 Jan 2013 - 18:48

Au secours. bounce

Et au passage, je ne vois pas pourquoi on serait meilleur ou moins bon a priori en fonction d'une origine ethnique donnée.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Celadon le Dim 6 Jan 2013 - 19:07

Ben non, mais il est de notoriété publique que les Asiatiques travaillent dur.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Patissot le Dim 6 Jan 2013 - 19:36

( moi qui croyais que c'était parce que les asiatiques étaient trop bonnes)

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par almuixe le Dim 6 Jan 2013 - 20:14

Pourtant, l'éducation nationale admet parfaitement qu'un élève soit meilleurs ou moins à priori en fonction d'une catégorie socioprofessionnelle donnée. Very Happy

Alors pourquoi la culture n'aurait-elle pas aussi une influence ?

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par JPhMM le Dim 6 Jan 2013 - 20:17

@almuixe a écrit:Pourtant, l'éducation nationale admet parfaitement qu'un élève soit meilleurs ou moins à priori en fonction d'une catégorie socioprofessionnelle donnée. Very Happy
Oui, les fameux "attendus" d'établissement (en fonction des "particularités du bassin local", lire : CSP). Horreur n'est-ce pas ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par philann le Dim 6 Jan 2013 - 20:50

@Gryphe a écrit:Au secours. bounce

Et au passage, je ne vois pas pourquoi on serait meilleur ou moins bon a priori en fonction d'une origine ethnique donnée.

... ou en fonction du système scolaire qu'ils ont connu eux ou leurs parents avant...

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Igniatius le Dim 6 Jan 2013 - 22:03

Voilà une belle conséquence de la haine de la méritocratie !

Pour moi, c'est un peu la logique ultime de la critique d'une école vomissant l'excellence, non ?
Les riches blancs moquent cet enseignement en lui préférant le "progressisme" : ça ne vous rappelle rien d'un peu plus proche ?


Et dire qu'il y a quelques années, je revois Pécresse expliquant à quel point la société américaine reproduisait moins les inégalités que notre école.
Ah ah ah.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Gryphe le Dim 6 Jan 2013 - 22:12

@Igniatius a écrit:Pour moi, c'est un peu la logique ultime de la critique d'une école vomissant l'excellence, non ?
Les riches blancs moquent cet enseignement en lui préférant le "progressisme" : ça ne vous rappelle rien d'un peu plus proche ?
Ben si, c'est transparent. Hélas.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par neomath le Lun 7 Jan 2013 - 0:16

@almuixe a écrit:Pourtant, l'éducation nationale admet parfaitement qu'un élève soit meilleurs ou moins à priori en fonction d'une catégorie socioprofessionnelle donnée. Very Happy

Alors pourquoi la culture n'aurait-elle pas aussi une influence ?
Tout simplement parce que les études qui ont été faites montrent toutes une très forte corrélation entre les revenus des parents et les résultats scolaires et rien de tel pour ce qui est de la "culture" des parents.

Exemple d'une telle étude :
http://www.inegalites.fr/spip.php?article1458

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Abraxas le Lun 7 Jan 2013 - 6:20

Article tout à fait passionnant. L'Affirmative action, sous prétexte de compenser les inégalités, renforce le racisme — et c'est forcé, dès qu'on laisse se réinstaller des "communautés".
Ça me fait vomir dès que j'entends en France un journaliste télé parler de "communauté" maghrébine, gitane — ou corse.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Celadon le Lun 7 Jan 2013 - 6:41

@Gryphe a écrit:
@Igniatius a écrit:Pour moi, c'est un peu la logique ultime de la critique d'une école vomissant l'excellence, non ?
Les riches blancs moquent cet enseignement en lui préférant le "progressisme" : ça ne vous rappelle rien d'un peu plus proche ?
Ben si, c'est transparent. Hélas.
Ben si Igniatius, c'est bien pour cette raison que j'ai posté cet article. On y va aussi. Crying or Very sad

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Paratge le Lun 7 Jan 2013 - 8:21

Je rappelle ce que j'avais posté sur une autre minorité, les Latinos :

Mathématiques : les Latinos peuvent réussir
http://www.neoprofs.org/t56018-mathematiques-les-latinos-peuvent-reussir

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Asiatiques sont les pestiférés des universités américaines parce qu'ils sont trop bons !

Message par Paratge le Lun 7 Jan 2013 - 8:34

Il y avait un article en première page du New York Times et il traitait de comment Harvard accepte les étudiants de 1re année chaque année. Le doyen des admissions - Marlyn E. McGrath, disait que Harvard rejette quatre sur cinq des prétendants qui se présentent.

Donc les bûcheurs qui travaillent dur et obtiennent de bonnes notes ont une chance sur cinq d'entrer à Harvard. Quand on lui demandait pourquoi, elle disait que Harvard accepte seulement les gens qui ont des « accomplissements significatifs » et les notes ne sont pas un accomplissement significatif. Évidemment le journaliste devrait être pendu haut et court parce qu’il aurait dû demander ce qu’est un « accomplissement significatif ».

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum