Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Clarinette
Guide spirituel

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Clarinette le Mar 8 Jan 2013 - 21:47
Politiquement, je suis devenue fataliste en 2003, quand j'ai constaté que le pouvoir se foutait éperdument d'avoir des centaines de milliers de Français dans la rue, vent debout contre le projet des retraites.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par User5899 le Mar 8 Jan 2013 - 22:03
Une remarque au passage : à Marseille, dans les années 70 (et au moins jusqu'en 96, année de retraite pour mon institutrice de maman), la pause méridienne des maternelles et des primaires allait de 11h30 à 14h. La question n'a jamais suscité de remarques, de doléances, de problèmes évoqués.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par User5899 le Mar 8 Jan 2013 - 22:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Politiquement, je suis devenue fataliste en 2003, quand j'ai constaté que le pouvoir se foutait éperdument d'avoir des centaines de milliers de Français dans la rue, vent debout contre le projet des retraites.
Ca, c'était l'UMP. Le PS est beaucoup plus pleutre : j'entendais ce soir que le groupe socialiste à l'assemblée, devant les chiffres prévisibles (sic, rigoureusement sic), songe à retirer, préventivement, l'amendement sur la PMA pour les couples homosexuels. On les élit pour se débarrasser de dix années d'incompétence et de cauchemar, et hop ! ils se couchent !


Petit retour en arrière. Mois de mars, avril,mai, vous vous rappelez ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Votutil !
Votutil !
Votutil !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Clarinette le Mar 8 Jan 2013 - 22:11
Oui, mais en même temps, quand on voit la piètre prestation hier soir du champion des antivotutils... Suspect
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par User5899 le Mer 9 Jan 2013 - 0:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oui, mais en même temps, quand on voit la piètre prestation hier soir du champion des antivotutils... Suspect
Pas vu. Bah, il a bien le droit d'être las, non ?
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par C'est pas faux le Mer 9 Jan 2013 - 1:14
Sur le site de France-Info :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"C'est un non massif adressé à Vincent Peillon par le Conseil supérieur de l'Education : le décret instaurant la semaine de 4 jours et demi dès la rentrée 2013 (des dérogations sont possibles pour le samedi et le texte peut être reporté en 2014) a recueilli seulement 5 voix pour, 23 votes contre, 14 refus de vote et 30 abstentions.

"Un décret désavoué" pour les syndicats

Dans le détail l'Association des maires de France, l'Assemblée des départements de France, la Ligue de l'enseignement et Jeunesse au plein-air se sont prononcés pour le texte. Du côté des opposants : la FSU, Sud, la CGT, Snalc, FO et la fédération des parents d'élèves Peep. Parmi les abstentionnistes, on compte la Sgen-CFDT, la Fep-CFDT, les étudiants de l'Unef et les parents de la FCPE. "Le projet de décret a été désavoué par la communauté éducative", résume Sébastien Sihr, du SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire.

C'est un "très bon point d'équilibre" pour le ministère

Mais au ministère, on a une autre lecture. "Il y a des gens qui ont refusé de voter soit pour des considérations qui nous incitaient à aller plus loin, soit qui demandaient davantage d'informations, soit qui voulaient des choses différentes. on n'est pas très loin d'un point d'équilibre qui a vocation à être trouvé dans les jours qui viennent".
avatar
neo
Grand sage

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par neo le Mer 9 Jan 2013 - 1:18
le décret instaurant la semaine de 4 jours et demi dès la rentrée 2013 a recueilli seulement 5 voix pour, 23 votes contre, 14 refus de vote et 30 abstentions.
(...)
C'est un "très bon point d'équilibre" pour le ministère
:shock:

_________________
Human... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
henriette
Médiateur

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par henriette le Mer 9 Jan 2013 - 17:54
Ben oui : il part du principe que ceux qui se sont abstenus ne sont pas contre, sinon ils auraient votés contre avec les 23 autres, ou auraient même carrément refusé de voter sur le sujet avec les 14 autres.
Du coup, on a
- dans un camp 23+14=37 farouchement opposés
- face à 5+30=35 pas farouchement opposés
Ça fait en effet un très bon point d'équilibre vu comme ça, non ?
Rolling Eyes
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par If_Then_Else le Mer 9 Jan 2013 - 18:52
Une solution légale pour tout bazarder: mettre cette question à l'ordre du jour des prochains conseils d'école avec vote et remonter les résultats aux DASEN.
Position du SNUIPP semble-t-il.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Celeborn le Mer 9 Jan 2013 - 19:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Une solution légale pour tout bazarder: mettre cette question à l'ordre du jour des prochains conseils d'école avec vote et remonter les résultats aux DASEN.
Position du SNUIPP semble-t-il.

On a demandé la même chose il y a plusieurs mois. Ça aurait effectivement évité toute cette séquence bien pénible pour tout le monde, avec des perspectives pour les uns et les autres tout sauf agréables.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Will.T
Prophète

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Will.T le Jeu 10 Jan 2013 - 14:25
source





kitd.html5loader("flash_kplayer_47a5e64d637s");


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
lene75
Empereur

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par lene75 le Jeu 10 Jan 2013 - 18:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ben oui : il part du principe que ceux qui se sont abstenus ne sont pas contre, sinon ils auraient votés contre avec les 23 autres, ou auraient même carrément refusé de voter sur le sujet avec les 14 autres.
Du coup, on a
- dans un camp 23+14=37 farouchement opposés
- face à 5+30=35 pas farouchement opposés
Ça fait en effet un très bon point d'équilibre vu comme ça, non ?
Rolling Eyes

Allez, ne soyons pas chiches, pour un peu, on pourrait dire que c'est "un oui franc et massif" Rolling Eyes

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Jim Thompson
Expert

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Jim Thompson le Ven 11 Jan 2013 - 21:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le CSE rejette le projet : 5 pour, 23 contre, 30 abstention, 14 refus de vote.
1 bonne nouvelle.....

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU
archeboc
Expert spécialisé

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par archeboc le Sam 12 Jan 2013 - 0:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le CSE est un organe consultatif. Ça n'implique donc rien : ils peuvent faire passer le texte en l'état. Disons que cela permet de prendre le pouls de la communauté éducative (au sens très large) et d'amender les textes. Là, ils ont pris le pouls ; il indique une bonne montée de sang ; à vois s'ils en tiendront compte.

A-t-on des exemples antérieurs à 2007 de projets qui continuent leur trajet administratif avec 5/72 d'approbation en consultatif ? Ou bien : avec un tel score la poursuite du processus n'a-t-elle pas des allures un tantinet sarkoziste ?
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Roumégueur Ier le Sam 12 Jan 2013 - 8:02
Le plus inquiétant c'est que sur les 5 qui ont voté pour il y a l'AMF (les maires de France) : je crois qu'ils n'ont pas encore bien calculé tout le budget que nécessitera la réforme (de 50 à 100 euros par élève, et encore, c'est peut-être optimiste). Ils oublient d'ailleurs un point essentiel : l'Etat n'aide que lors de la première année (ils font même croire que les retardataires n'auront rien), mais passé 2015 ce sera zéro euro d'aide. Le budget municipal et donc plus tard les impôts vont faire un sacré bond.
Par exemple, G. Collomb à Lyon estime qu'il faudra embaucher 1200 employés supplémentaires... une paille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par doublecasquette le Dim 13 Jan 2013 - 10:28
[transmis par un ami]

Cher Monsieur Peillon,

L’illettrisme ? C’est ma faute. Ma méthode de lecture était sans doute trop globale.
Le décrochage scolaire ? C’est ma faute. Je ne suis pas capable d’intéresser mes élèves et rendre l’école attrayante. J’assume. La délinquance juvénile ? C’est ma faute. Je n’insiste pas suffisamment sur l’Instruction civique et morale. J’assume. L’obésité ? C’est ma faute. A cause du biscuit à la récré. J’assume.
Les caries ? C’est ma faute. Je devrais fournir le matériel nécessaire à mes élèves afin qu’ils puissent se brosser les dents sur le temps de classe. J’assume.
Théo a 12 ans et porte encore des baskets à scratch ? C’est ma faute. J’aurais dû lui apprendre à faire ses lacets. J’assume.
Arthur s’est fait renverser par une voiture ? C’est ma faute. Je ne lui ai pas fait passer son permis piéton. J’assume.
Zoé ne connait ni ses tables de multiplication, ni sa poésie, ni Jules César, ni Vercingétorix, ni les départements français, ni…. Encore ma faute.
J’aurais dû lui faire apprendre ses leçons pendant qu’elle se brossait les dents d’une main et nouait ses lacets de l’autre, avant de traverser la rue en courant pour éliminer les calories du biscuit que je l’avais forcée à ingurgiter à 10 heures !
Bref, j’assume tout. Même la crise économique. Il faut bien avouer que l’Etat me paie grassement pour finir mes journées à 16 h 30 et passer le plus clair de mon temps en vacances…. Et j’allais oublier la sécurité de l’emploi…

Alors vous avez raison, Monsieur le Ministre. Il est grand temps de réformer tout ça.
Le changement, c’est maintenant ! Vous avez enfin dévoilé votre plan pour une grande Refondation de l’École. Grandiose ! Magnifique ! Courageux ! Audacieux ! Mes collègues et moi-même sommes enfin investis d’une véritable mission d’intérêt général : supporter et soulager tous les maux de notre société. Alors, méprisez-nous, insultez-nous, frappez-nous, instrumentalisez les familles au nom du bien être et de l’avenir de leurs enfants…
C’est tout ce que nous méritons ! En plus, la FCPE se gausse et certains de nos syndicats applaudissent. Franchement, vous auriez tort de vous en priver.
Toutefois, bien qu’irresponsable, paresseuse, incompétente et quelque peu limitée
intellectuellement comparée aux cols blancs de la rue de Grenelle, j’ose vous dire,
Monsieur le Ministre, que votre projet est une hérésie voire même une involution.

1) Bon nombre d’enseignants ne veulent pas de votre semaine de 4 jours et demi.
Quel salarié accepterait de travailler plus pour gagner moins ? Sarkozy en a rêvé, vous l’avez fait !
2) Vous brandissez l’étendard des rythmes de l’enfant. Il est en effet d’une
logique implacable qu’ils seront moins fatigués en travaillant une demi-journée
supplémentaire. Vous êtes le Ministre de l’Éducation nationale et vous ne vous adressez qu’aux enseignants. Pourquoi n’expliqueriez-vous pas à moult parents qu’il est déraisonnable de coucher son enfant à 23h ?...
3) La journée d’école écourtée, bonne idée ! Expliquez à nos concitoyens que
leurs impôts vont financer l’accueil périscolaire (par ailleurs totalement inégalitaire
sur le territoire) et que leurs frais de garde vont augmenter. Je suis sûre qu’ils
apprécieront! Les maires qui doivent supporter le coût de votre réforme aussi !
4) Savez-vous que le mercredi est une journée de coupure nécessaire à la santé
mentale des enseignants qui gèrent une trentaine d’enfants chaque jour ?! Ignorez-vous que nous consacrons déjà la majeure partie de notre mercredi à l’école (formation, corrections, préparations…) ? Savez-vous que beaucoup de parents apprécient de travailler à 80 % pour passer le mercredi avec leurs enfants ? Ah oui ! Suis-je bête ! C’est vrai qu’ils sont mieux à l’école que chez eux …
5) Pensez-vous sérieusement qu’en supprimant les devoirs vous lutterez contre les inégalités sociales ? Venez dans nos classes et montrez-nous comment faire apprendre une leçon à 30 élèves en même temps ! Les parents investis continueront le suivi de leur enfant à la maison. Pour les autres, vous cautionnez leur manque d’intérêt pour l’école et les encouragez à se déresponsabiliser encore un peu plus. Les enseignants ne sont pas omnipotents et ne pourront jamais se substituer aux familles ! Leur faire croire le contraire est un mensonge éhonté et dangereux ! Dans notre métier, le temps consacré à l’éducation tend déjà à prendre le pas sur celui consacré à l’instruction (tant pis pour l’orthographe, Vercingétorix et Jules César !). Il est donc grand temps de redéfinir les missions de chacun !
6) Après les MDPH, les PPRE, les PPMS, les DUERP nouvelle révolution : vous tentez de nous enfumer avec vos PET ! Jamais un sigle n’aura aussi bien porté son nom !
7) Et les enfants dans tout ça ? On continue de les asphyxier sous le poids de programmes surchargés et inadaptés. A quand un vrai retour aux fondamentaux ? On continue de les accabler sous le poids d’évaluations toujours plus normatives et dévorantes. Quand va-t-on leur rendre le temps d’apprendre ? On continue le bricolage avec les élèves en difficulté. Quid des RASED dans votre réforme. A quand une véritable égalité sur le territoire des prises en charge en orthophonie, psychomotricité, psychothérapie…. ? (Jusqu’à un an d’attente dans le Cher !) On continue d’intégrer les enfants handicapés dans des classes surchargées avec, dans le meilleur des cas, la présence d’AVS sous- payés, plein de bonne volonté mais pas formés ! La négligence confine parfois à la maltraitance ! Et les collégiens qui décrochent ? On continue de briser des talents sous prétexte qu’on a raté sa vie si on ne finit pas col blanc ? Pas de manuels, pas de pâtissiers, pas de boulangers, pas de plombiers... Au nom de l’égalité, tous bacheliers !
Et tant pis pour ceux qui craquent avant : ils ne pourront plus être orientés à temps !

Je pourrais continuer ainsi bien longtemps. Vous l’aurez compris, Monsieur le
Ministre, il va falloir réviser votre copie ! Les enseignants ne sont pas hostiles à
toute réforme. Au contraire, nous voulons redresser notre école. La refondation doit se faire avec nous. Nous sommes les premiers acteurs du système éducatif. Qui peut prétendre mieux le connaître que nous ? Nous débordons d’idées, de suggestions alors écoutez-nous !
Je n’appartiens plus à aucun syndicat, je ne suis membre d’aucun parti politique, mes propos ne feront sans doute pas l’unanimité, c’est pourquoi je vous invite à consulter le blog du collectif des Dindons. Vous constaterez alors qu’il y a au moins deux points sur lesquels nous sommes tous d’accord : votre projet en l’état actuel des choses est inacceptable (aussi bien pour les élèves que leurs enseignants) et nous ne nous laisserons pas déplumer !

J’appelle maintenant les deux premiers syndicats enseignants de France à ne plus
rester sourds aux glouglous de leur base. J’appelle tous les enseignants dépités,
découragés, résignés à rester en colère. J’appelle tous les parents qui veulent pour leurs enfants une école publique, républicaine et laïque digne de ce nom à nous rejoindre. J’appelle tous les maires de France qui refusent d’assumer le poids de cette réforme à faire entendre leur voix. J’appelle tous ceux qui se considèrent comme les dindons de cette farce à la mobilisation ! Soyons la nouvelle grippe aviaire de cet hiver !

ZazMalaussène du 18


Dernière édition par doublecasquette le Dim 13 Jan 2013 - 23:05, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
arcenciel
Monarque

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par arcenciel le Dim 13 Jan 2013 - 13:34
Percutante!
avatar
Silice
Niveau 2

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Silice le Dim 13 Jan 2013 - 14:41
Waou ! Très pertinent !
avatar
Invité20
Habitué du forum

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Invité20 le Dim 13 Jan 2013 - 21:04
Elle est chouette cette lettre. J'ai bien envie de l'imprimer et d'aller la punaiser discrètement, à la nuit tombée, sur les panneaux d'affichage extérieurs des écoles de mon canton ...
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par doublecasquette le Dim 13 Jan 2013 - 21:07
doublecasquette véto a écrit: Elle est chouette cette lettre. J'ai bien envie de l'imprimer et d'aller la punaiser discrètement, à la nuit tombée, sur les panneaux d'affichage extérieurs des écoles de mon canton ...

T'auras vite fait ! Sad

Y'en a pas des masses, des panneaux d'affichage d'écoles, dans ton canton... No Par contre, c'est gentil, tu ne pleures pas ton essence pour nous soutenir ! fleurs

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Rikki le Dim 13 Jan 2013 - 21:26
J'ai juste un état d'âme : comment ça se fait que ça soit un monsieur qui l'ait écrite (à moins que je découvre ce soir qu'Olivier, comme Yannick, est un prénom mixte) et qu'elle est écrite au féminin ?

Toutefois, bien qu’irresponsable, paresseuse, incompétente et quelque peu limitée
intellectuellement comparée aux cols blancs de la rue de Grenelle, j’ose vous dire,
Monsieur le Ministre, que votre projet est une hérésie voire même une involution.

Et la référence à cette fichue lecture globale m'embête, évidemment... pour le reste, je me suis crue autoriser à l'envoyer par mél à tous les collègues de mon école.

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par doublecasquette le Dim 13 Jan 2013 - 21:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai juste un état d'âme : comment ça se fait que ça soit un monsieur qui l'ait écrite (à moins que je découvre ce soir qu'Olivier, comme Yannick, est un prénom mixte) et qu'elle est écrite au féminin ?

Toutefois, bien qu’irresponsable, paresseuse, incompétente et quelque peu limitée
intellectuellement comparée aux cols blancs de la rue de Grenelle, j’ose vous dire,
Monsieur le Ministre, que votre projet est une hérésie voire même une involution.

Et la référence à cette fichue lecture globale m'embête, évidemment... pour le reste, je me suis crue autoriser à l'envoyer par mél à tous les collègues de mon école.

Oui, ça m'a fait drôle aussi... Ça ne fait rien, ce qu'es (pronom personnel neutre, 3e personne du singulier) dit est simple et percutant. Et comme il est urgent de faire comprendre à tout le monde à quel point cette réforme des rythmes est une couill**ade qui ne dit pas son nom, c'est l'idéal !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Invité20
Habitué du forum

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Invité20 le Dim 13 Jan 2013 - 21:33
Moi, je l'ai pris pour une boutade, cette histoire de "globale". Après tout, on sait bien que ça ne veut rien dire et que le problème n'est pas là.
avatar
Invité20
Habitué du forum

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Invité20 le Dim 13 Jan 2013 - 21:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
doublecasquette véto a écrit: Elle est chouette cette lettre. J'ai bien envie de l'imprimer et d'aller la punaiser discrètement, à la nuit tombée, sur les panneaux d'affichage extérieurs des écoles de mon canton ...

T'auras vite fait ! Sad

Y'en a pas des masses, des panneaux d'affichage d'écoles, dans ton canton... No Par contre, c'est gentil, tu ne pleures pas ton essence pour nous soutenir ! fleurs


Et j'ai le droit, sinon, de faire ça ? heu
avatar
Lusten67
Niveau 5

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par Lusten67 le Dim 13 Jan 2013 - 22:30
Pour info, cette lettre a été prise sur le site du SNE.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
doublecasquette
Prophète

Re: CSE sur les rythmes scolaires

par doublecasquette le Dim 13 Jan 2013 - 22:54
Elle est aussi sur le site des Dindons :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum