[France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par cléo le Mar 8 Jan 2013 - 16:21

@V.Marchais a écrit:Moi je veux bien montrer comment on fait un cours pas spécialement ludique, classique, néanmoins drôle parfois, plein d'inattendu souvent, en général dans l'énergie et la bonne humeur et, oui, plutôt passionné.
Expliquer pourquoi, pour m'adapter à mes élèves, j'ai tourné le dos aux pédagogies ludiques bordélifères et chronophages et choisi un classicisme structurant et rassurant pour les élèves.

cheers

cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Pili le Mar 8 Jan 2013 - 16:23

@Mehitabel a écrit:
@Pseudo a écrit:J'aimerais bien, parfois, sinon de la passion (c'est très personnel ça) mais de goût d'être là dans nos métiers. Parce que franchement, la salle des profs ou la cantoche avec une brochettes d'aigris qui sont toujours fatigués (y a la fatigue pré-vacances, la fatigue post vacances et la fatigue de mi parcours entre vacances) et toujours râlants, moi, ca me sape le moral. Je n'en puis plus...

+1, et ça met presque mal à l'aise de dire que non, nous ça va, on aime ce qu'on fait et qu'on n'est pas fatigué, sans parler de passion, qu'on prend du plaisir dans notre boulot, à être avec les élèves qui ne sont pas tous mal élevés, insupportables, idiots Embarassed

cheers
avatar
Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Provence le Mar 8 Jan 2013 - 16:26

@Anna Parlons Passion a écrit:
@V.Marchais a écrit:J'ai la fibre pédagogique jusqu'avec les journalistes. On ne se refait pas.

L'ensemble du corps journalistique vous en remercie !

Je ne pensais jeter un tel pavé dans la mare en utilisant l'adjectif "ludique" pour qualifier les méthodes créatives dont certains d'entre vous ont eu l'idée.

J'ai accepté ce programme car il ne parle pas à la place des professeurs, parce qu'il leur donne la parole.
J'ai lu vos posts avec intérêt et comprends vos avis, même les plus radicaux.

Si toutefois parmi vous il y a des personnes qui souhaite échanger, partager autour de leur vision de l'enseignement, des profs ou des élèves qui les ont marqués, des ateliers qu'ils ont monté, des projets qu'ils ont menés avec leur classe ou de ce qui leur a donné envie d'enseigner, je reste à votre disposition.

Bien à vous tous,

Anna

Le problème, à mon sens, c'est que vous vous focalisez sur ce qui est un peu spectaculaire. Un prof qui anime un atelier, ça rend bien à la télé; un prof qui, exercice après exercice, réussit à apprendre à la plupart de ses élèves quand on écrit "é" et quand on écrit "er" à la fin d'un verbe du premier groupe, c'est moins vendeur. Et pourtant, c'est essentiel. On peut être passionné par l'enseignement sans être passionné par l'animation et les projets à la noix.

L'un des professeurs qui m'a le plus marquée, c'est Mme F., en 5e: c'était un professeur de français rigoureux et exigeant. J'ai beaucoup appris avec elle, notamment en grammaire. L'année précédente, nous avions fait beaucoup de projets avec un autre professeur. Je n'en garde pas grand souvenir...
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par LJeanjeau le Mar 8 Jan 2013 - 16:30

@Lefteris a écrit:

Prof, c'est d'abord un métier. Un truc qui nous permet de gagner notre vie. C'est pas une passion, pas un passe-temps, même s'il vaut mieux que le métier nous semble un minimum intéressant.

Et dire qu'on (mais qui ?) reproche souvent aux IPR et CDE d'avoir abandonné leur métier d'enseignant par manque de passion Laughing
avatar
LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Anna Parlons Passion le Mar 8 Jan 2013 - 16:34

Cher Provence,

Vous me faites un procès d'intention !

S'il est vrai que l'annonce appelle des techniques pédagogiques hors du commun, il y est également question de quotidien, de métier et de vocation !

"Parlons passion" donne la parole à tous les passionnés. ce que vous me décrivez dans votre post à tout a fait sa place dans l'émission, croyez le bien !


Anna Parlons Passion
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Provence le Mar 8 Jan 2013 - 16:43

@Anna Parlons Passion a écrit:Cher Provence,

Vous me faites un procès d'intention !

Pardonnez-moi si je me suis méprise. Mais la forme prend si souvent le pas sur le contenu que ça en devient lassant. Les journaux produisent moult et moult articles sur "Gérard qui enseigne la lecture sur Twitter", "Josette qui enseigne la grammaire en faisant des claquettes" ou "Roger qui débute chacun de ses cours par une séance de yoga". On oublie trop souvent de préciser que ce que nous enseignons est intéressant en soi et qu'il est inquiétant de partir du présupposé que ça enquiquinera les élèves.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Clarinette le Mar 8 Jan 2013 - 16:46

@Provence a écrit:
@Anna Parlons Passion a écrit:Cher Provence,

Vous me faites un procès d'intention !

Pardonnez-moi si je me suis méprise. Mais la forme prend si souvent le pas sur le contenu que ça en devient lassant. Les journaux produisent moult et moult articles sur "Gérard qui enseigne la lecture sur Twitter", "Josette qui enseigne la grammaire en faisant des claquettes" ou "Roger qui débute chacun de ses cours par une séance de yoga". On oublie trop souvent de préciser que ce que nous enseignons est intéressant en soi et qu'il est inquiétant de partir du présupposé que ça enquiquinera les élèves.
Razz

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par cléo le Mar 8 Jan 2013 - 16:46

@Anna Parlons Passion a écrit:Cher Provence,

Vous me faites un procès d'intention !

S'il est vrai que l'annonce appelle des techniques pédagogiques hors du commun, il y est également question de quotidien, de métier et de vocation !

"Parlons passion" donne la parole à tous les passionnés. ce que vous me décrivez dans votre post à tout a fait sa place dans l'émission, croyez le bien !


Il est vrai que nos réactions ont pu être épidermiques...Mais dans les quelques messages que vous avez postés, vous semblez, de manière naturelle, associer passion à : 1/ vocation ; 2/ activités, projets, ateliers.

Ce sont ces implicites idéologiques qui nous hérissent. Mais si nous nous trompons, tant mieux !

Et moi je dis youpi si V.Marchais peut s'exprimer à la télé !
avatar
cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Mehitabel le Mar 8 Jan 2013 - 16:50

@Provence a écrit:
@Anna Parlons Passion a écrit:Cher Provence,

Vous me faites un procès d'intention !

Pardonnez-moi si je me suis méprise. Mais la forme prend si souvent le pas sur le contenu que ça en devient lassant. Les journaux produisent moult et moult articles sur "Gérard qui enseigne la lecture sur Twitter", "Josette qui enseigne la grammaire en faisant des claquettes" ou "Roger qui débute chacun de ses cours par une séance de yoga". On oublie trop souvent de préciser que ce que nous enseignons est intéressant en soi et qu'il est inquiétant de partir du présupposé que ça enquiquinera les élèves.

woohoo mdr
avatar
Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Lilypims le Mar 8 Jan 2013 - 16:51

@cléo a écrit:
@Anna Parlons Passion a écrit:Cher Provence,

Vous me faites un procès d'intention !

S'il est vrai que l'annonce appelle des techniques pédagogiques hors du commun, il y est également question de quotidien, de métier et de vocation !

"Parlons passion" donne la parole à tous les passionnés. ce que vous me décrivez dans votre post à tout a fait sa place dans l'émission, croyez le bien !


Il est vrai que nos réactions ont pu être épidermiques...Mais dans les quelques messages que vous avez postés, vous semblez, de manière naturelle, associer passion à : 1/ vocation ; 2/ activités, projets, ateliers.

Ce sont ces implicites idéologiques qui nous hérissent. Mais si nous nous trompons, tant mieux !

Et moi je dis youpi si V.Marchais peut s'exprimer à la télé !

Moi aussi. yesyes Pour la première fois depuis sa création, je poserai la main sur cet objet étrange et capricieux. Un petit pas pour moi, un grand pas pour ma télé. Very Happy

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par jonjon71 le Mar 8 Jan 2013 - 16:57

@cléo a écrit:
@Anna Parlons Passion a écrit:VOUS ENSEIGNEZ AVEC PASSION I love you

VOUS AVEZ MILLE ET UNE ASTUCES POUR RENDRE VOS COURS LUDIQUES idee

Parlez-nous de votre vocation dans « Parlons Passion »,
le programme court de France 5 dédié au métier d’enseignant. professeur

Nous cherchons des instituteurs, professeurs ou chercheurs passionnés et passionnants, toutes disciplines confondues, exerçant en région parisienne et prêts à partager leur passion.

Racontez-nous : comment votre vocation vous est venue, votre quotidien ou les techniques pédagogiques que vous avez dû mettre en place face à certaines situations.

En un mot, parlez-nous de vous et de votre métier ! javascript:emoticonp('topela')

Si vous êtes intéressé(e) ou si vous pensez à quelqu’un, contactez-moi ! yesyes

Anna-Lou 06 60 71 28 70 Very Happy
parlonspassion@hotmail.fr


Oyez oyez, qu'on se le dise : enseigner avec passion, c'est rendre les cours LUDIQUES...

Ce n'est pas ce qui est écrit ! Les deux phrases sont distinctes me semble-t-il dans le message initial. Il ne faut pas pousser le bouchon non plus.
avatar
jonjon71
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Lefteris le Mar 8 Jan 2013 - 16:57

@Pseudo a écrit:J'aimerais bien, parfois, sinon de la passion (c'est très personnel ça) mais de goût d'être là dans nos métiers. Parce que franchement, la salle des profs ou la cantoche avec une brochettes d'aigris qui sont toujours fatigués (y a la fatigue pré-vacances, la fatigue post vacances et la fatigue de mi parcours entre vacances) et toujours râlants, moi, ca me sape le moral. Je n'en puis plus...
Là, il y a une solution ultra simple, Very Happy que je mets en pratique avec bonheur : ne jamais manger à la cantine, et ne pas séjourner en salle des professeurs, où de toute manière on ne peut rien faire de sérieux avec le bruit, les passages, les gens qui viennent déranger... Il vaut encore mieux aller au bistro du coin pour corriger

@LJeanjeau a écrit:
@Lefteris a écrit:

Prof, c'est d'abord un métier. Un truc qui nous permet de gagner notre vie. C'est pas une passion, pas un passe-temps, même s'il vaut mieux que le métier nous semble un minimum intéressant.

Et dire qu'on (mais qui ?) reproche souvent aux IPR et CDE d'avoir abandonné leur métier d'enseignant par manque de passion Laughing
Pas moi en tout cas, je comprends qu'on puisse être CdE pour le logement, les primes, IPR pour ne plus voir d'élèves, ne plus avoir de copies etc. C'est la règle du jeu. La seule chose qu'on peut reprocher à certains, c'est d'avoir une mentalité de caporal, mais objectivement, ça ne m'est pas arrivé. L'essentiel, dans un boulot, c'est de le faire, la vocation n'est pas dans le pack , à part peut-être dans les ordres... Là où il est à peu près certain que la plupart des enseignants ont une certaine "vocation", c'est leur matière , ils n'ont pas entamé des années d'études, la pénibilité des concours après avoir tiré au sort une matière : c'est déjà pas mal.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Mama le Mar 8 Jan 2013 - 18:11

Il me semble qu'un enseignant "passionné", justement, se distingue de celui qui se passionne pour sa (ou ses) seule(s) matière(s) - dans ce cas, on peut vite être très frustré par le niveau des élèves, et très malheureux -: elle le passionne, bien sûr, mais il voue aussi un fort intérêt au simple fait de transmettre et de faire progresser les élèves, à la recherche des meilleurs moyens didactiques pour ce faire (en abandonnant le ludique à outrance, pour sûr, entre autres...). C'est bien l'impression que donne Véronique avec le GRIP, le Terre des Lettres, etc. Smile Ca n'empêche pas les moments de découragement, de ras-le-bol ; mais on croit encore qu'on peut apporter aux élèves, ça nous plaît, et quand on le constate dans un moment de grâce, ça nous console de tout. Et si on aime le contact avec eux, c'est encore mieux.
Quant à la "vocation", le terme est certes impropre, mais il n'empêche que certains ont toujours voulu faire ce métier, l'adorent, et lui sacrifient beaucoup de leur temps par envie. Tout cela n'est pas nécessaire pour faire un bon prof, bien sûr, mais quand ça existe, c'est beau à voir... Ceux qui ont vraiment la "vocation" la ramènent rarement et ne s'érigent pas en modèles, je trouve. Ca, c'est de la frime pour se rassurer.
Je ne considère absolument pas mon métier comme un "gagne-pain" : quoi qu'on en dise, si on le fait mécaniquement, ça devient vite ingrat, et si c'est dur, il y a toujours moyen de faire autre chose. Il faut savoir si on préfère souffrir, ou gagner moins, risquer le licenciement... Personnellement, j'ai renoncé à un métier beaucoup mieux payé, j'ai même risqué gros et renoncé à une bourse de thèse juridique en me réorientant vers ce métier, et je ne l'ai jamais regretté, parce qu'il me passionne, oui. Je suis impatiente avant les rentrées, même quand c'est dur. Je ne me sens jamais dans l'ennui, et jamais inutile ; j'adore ça. L'humour entre moi et eux, l'imprévu, les progrès, les crises diverses, le difficile maintien des exigences, l'organisation... j'évolue à mon rythme.
Les collègues que je vois souffrir le plus - dans l'ennui ou dans la vraie dépression - sont justement ceux qui adorent leur matière mais qui n'ont jamais aimé ou désiré, même avant leur concours, être en contact avec des jeunes et leur transmettre des choses. Ils aimaient la recherche, et ils ont "fini prof", ils ont fait ça "parce qu'il n'y avait rien d'autre à faire". D'après leurs propres mots. Certains se mettent à aimer ça, d'autre non. Pour eux, c'est vraiment dur. Bien sûr, il y en a plein aussi qui ont vraiment désiré ce métier et qui prennent la réalité de plein fouet, mais il me semble que ceux-là ont quand même davantage de ressource en eux face aux difficultés.
avatar
Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par JPhMM le Mar 8 Jan 2013 - 18:42

@Anna Parlons Passion a écrit:VOUS ENSEIGNEZ AVEC PASSION I love you
J'essaie d'enseigner avec raison.
Je suppose donc qu'il ne m'est même pas nécessaire de lire la suite.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Lefteris le Mar 8 Jan 2013 - 18:50

mamamanette a écrit:Il me semble qu'un enseignant "passionné", justement, se distingue de celui qui se passionne pour sa (ou ses) seule(s) matière(s) - dans ce cas, on peut vite être très frustré par le niveau des élèves, et très malheureux -: elle le passionne, bien sûr, mais il voue aussi un fort intérêt au simple fait de transmettre et de faire progresser les élèves,
Non, parce que le fait d'aimer sa matière fait qu'on essaie de la transmettre du mieux possible. Mais on ne se met pas martel en tête face à certains publics ...

Je ne considère absolument pas mon métier comme un "gagne-pain" : quoi qu'on en dise, si on le fait mécaniquement, ça devient vite ingrat, et si c'est dur, il y a toujours moyen de faire autre chose.
Oui et non, on ne peut pas changer de métier tous les quatre matins. Je viens moi-même d'un métier mieux payé, et on peut aussi apprécier dans ce métier autre chose : l'indépendance, le fait de bosser seul... Et le critère aimer /pas aimer, ou celui de la "vocation" , qui est généralisant, n'est pas d'ailleurs le plus pertinent : il y a des classes où l'on aime enseigner, d'autres non , des élèves et des classes entières même antipathiques, d'autres agréables.


Les collègues que je vois souffrir le plus - dans l'ennui ou dans la vraie dépression

Ca, c'est un truc que je ne comprends pas, sauf dans les cas de collèges où c'est l'agression physique , le harcèlement hiérarchique, ou des difficultés insurmontables à côté, comme l'éloignement de sa famille, le service sur plusieurs postes. Sinon, c'est justement un manque de recul par rapport au travail, qu'il me semble malsain de confondre avec sa vie. Il faut alors lever le pied et faire des choses intéressantes à côté.

ceux qui adorent leur matière mais qui n'ont jamais aimé ou désiré, même avant leur concours, être en contact avec des jeunes et leur transmettre des choses.

Pour être honnête, c'est la majorité , semble-t-il, quand on discute avec ceux qu'on connaît bien. Ce n'est pas pour ça qu'ils veulent se jeter à l'eau ou se pendre, et même le splus désabusés savent très bien qu'ils ne seraient pas plus heureux dans une banque, ou une autre administration, encore moins à l'usine ou à la caisse d'un supermarché.
Mais pour la "vocation", on constate dans les difficultés de recrutement, et même la désertion de filières qui plaisent pourtant, précisément parce qu'elle ne mènent qu'à l'EN.

Bien sûr, il y en a plein aussi qui ont vraiment désiré ce métier et qui prennent la réalité de plein fouet, mais il me semble que ceux-là ont quand même davantage de ressource en eux face aux difficultés.
Ils sont beaucoup plus durement déçus, sans doute par l'écart entre leurs aspirations et le choc qu'ils reçoivent face à des publics que rien n'intéresse et agressifs, ce qu'ils ressentent comme une injustice , une ingratitude, que sais-je...Je ne me suis pas amusé à faire des statistiques, mais si je regarde ceux que j'ai le plus vu péter les plombs (ne pas revenir du jour au lendemain concernant des TZR ou des vacataires , sortir en pleurant de leur cours...) c'est souvent des collègues assez jeunes, ayant des illusions, cherchant à s'impliquer plus qu'il ne le faudrait. Quand on aime sa matière, on sait par expérience de la vie que les mêmes choses n'intéressent pas tout le monde, on se fait une raison, on sème du mieux possible, on essaie de faire en sorte que ceux qui veulent travailler ne soient pas gênés , en sachant bien qu'il est impossible que tout germe, et partout... Rolling Eyes

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Clarinette le Mar 8 Jan 2013 - 18:56

mamamanette a écrit:Il me semble qu'un enseignant "passionné", justement, se distingue de celui qui se passionne pour sa (ou ses) seule(s) matière(s) - dans ce cas, on peut vite être très frustré par le niveau des élèves, et très malheureux -: elle le passionne, bien sûr, mais il voue aussi un fort intérêt au simple fait de transmettre et de faire progresser les élèves, à la recherche des meilleurs moyens didactiques pour ce faire (en abandonnant le ludique à outrance, pour sûr, entre autres...). C'est bien l'impression que donne Véronique avec le GRIP, le Terre des Lettres, etc. Smile Ca n'empêche pas les moments de découragement, de ras-le-bol ; mais on croit encore qu'on peut apporter aux élèves, ça nous plaît, et quand on le constate dans un moment de grâce, ça nous console de tout. Et si on aime le contact avec eux, c'est encore mieux.
Quant à la "vocation", le terme est certes impropre, mais il n'empêche que certains ont toujours voulu faire ce métier, l'adorent, et lui sacrifient beaucoup de leur temps par envie. Tout cela n'est pas nécessaire pour faire un bon prof, bien sûr, mais quand ça existe, c'est beau à voir... Ceux qui ont vraiment la "vocation" la ramènent rarement et ne s'érigent pas en modèles, je trouve. Ca, c'est de la frime pour se rassurer.
Je ne considère absolument pas mon métier comme un "gagne-pain" : quoi qu'on en dise, si on le fait mécaniquement, ça devient vite ingrat, et si c'est dur, il y a toujours moyen de faire autre chose. Il faut savoir si on préfère souffrir, ou gagner moins, risquer le licenciement... Personnellement, j'ai renoncé à un métier beaucoup mieux payé, j'ai même risqué gros et renoncé à une bourse de thèse juridique en me réorientant vers ce métier, et je ne l'ai jamais regretté, parce qu'il me passionne, oui. Je suis impatiente avant les rentrées, même quand c'est dur. Je ne me sens jamais dans l'ennui, et jamais inutile ; j'adore ça. L'humour entre moi et eux, l'imprévu, les progrès, les crises diverses, le difficile maintien des exigences, l'organisation... j'évolue à mon rythme.
Les collègues que je vois souffrir le plus - dans l'ennui ou dans la vraie dépression - sont justement ceux qui adorent leur matière mais qui n'ont jamais aimé ou désiré, même avant leur concours, être en contact avec des jeunes et leur transmettre des choses. Ils aimaient la recherche, et ils ont "fini prof", ils ont fait ça "parce qu'il n'y avait rien d'autre à faire". D'après leurs propres mots. Certains se mettent à aimer ça, d'autre non. Pour eux, c'est vraiment dur. Bien sûr, il y en a plein aussi qui ont vraiment désiré ce métier et qui prennent la réalité de plein fouet, mais il me semble que ceux-là ont quand même davantage de ressource en eux face aux difficultés.
Effectivement, il est à craindre qu'un prof passionné par sa discipline (et seulement celle-ci) soit vite dégoûté de l'enseignement. Après en avoir discuté avec de nombreux collègues de tous niveaux, j'ai tendance à penser, pour le dire vite, que la majorité des profs du secondaire aimaient une discipline et en ont fait leur métier, ce qui peut amener à une certaine amertume devant le niveau et l'investissement de leurs élèves, si ceux-ci ne sont pas au rendez-vous. Heureusement, ce n'est pas une règle.

Quand on se dirige vers le primaire, ce que l'on aime avant tout, de manière générale, c'est l'enseignement, l'établissement d'une relation prolongée avec un groupe classe, ce qui n'empêche pas, bien sûr, de préférer certaines disciplines à d'autres. Les élèves étant plus "frais" et généralement plus motivés, le métier est globalement plus agréable.

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Zorglub le Mar 8 Jan 2013 - 19:09

@JPhMM a écrit:
@Anna Parlons Passion a écrit:VOUS ENSEIGNEZ AVEC PASSION I love you
J'essaie d'enseigner avec raison.
C'est concis, efficace et n'appelle qu'un commentaire de ma part : "J'aurais aimé trouver la formule !".
avatar
Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par loukoumintergalactique le Mar 8 Jan 2013 - 19:13

Ici, pas de passion dans l'aigreur
avatar
loukoumintergalactique
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par V.Marchais le Mar 8 Jan 2013 - 19:19

@Provence a écrit:
@Anna Parlons Passion a écrit:
@V.Marchais a écrit:J'ai la fibre pédagogique jusqu'avec les journalistes. On ne se refait pas.

L'ensemble du corps journalistique vous en remercie !

Je ne pensais jeter un tel pavé dans la mare en utilisant l'adjectif "ludique" pour qualifier les méthodes créatives dont certains d'entre vous ont eu l'idée.

J'ai accepté ce programme car il ne parle pas à la place des professeurs, parce qu'il leur donne la parole.
J'ai lu vos posts avec intérêt et comprends vos avis, même les plus radicaux.

Si toutefois parmi vous il y a des personnes qui souhaite échanger, partager autour de leur vision de l'enseignement, des profs ou des élèves qui les ont marqués, des ateliers qu'ils ont monté, des projets qu'ils ont menés avec leur classe ou de ce qui leur a donné envie d'enseigner, je reste à votre disposition.

Bien à vous tous,

Anna

Le problème, à mon sens, c'est que vous vous focalisez sur ce qui est un peu spectaculaire. Un prof qui anime un atelier, ça rend bien à la télé; un prof qui, exercice après exercice, réussit à apprendre à la plupart de ses élèves quand on écrit "é" et quand on écrit "er" à la fin d'un verbe du premier groupe, c'est moins vendeur. Et pourtant, c'est essentiel. On peut être passionné par l'enseignement sans être passionné par l'animation et les projets à la noix.


C'est vrai, Provence. Nous sommes nombreux à ne pas nous reconnaître dans cette vitrine, voire à nous sentir trahis par cette mise en scène qui relègue à l'arrière-plan ce qui constitue l'essentiel de notre métier, loin des accessoires et gadgets séduisants. C'est agaçant - pire que cela, nuisible. Néanmoins, si, sous prétexte que les médias donnent souvent de notre métier une image réductrice et inadéquate, nous refusons de nous adresser aux journalistes, nous laissons les "animateurs" en mal de visibilité occuper tout le terrain médiatique - et nous bouclons nous-même le cercle de façon assez vicieuse.

Faisons-nous entendre et accordons assez de crédit aux journalistes pour penser qu'ils sauront faire écho à notre propos sans (trop) le déformer.
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Marinabebis le Mar 8 Jan 2013 - 19:20

@Lefteris a écrit:
@Pseudo a écrit:J'aimerais bien, parfois, sinon de la passion (c'est très personnel ça) mais de goût d'être là dans nos métiers. Parce que franchement, la salle des profs ou la cantoche avec une brochettes d'aigris qui sont toujours fatigués (y a la fatigue pré-vacances, la fatigue post vacances et la fatigue de mi parcours entre vacances) et toujours râlants, moi, ca me sape le moral. Je n'en puis plus...
Là, il y a une solution ultra simple, Very Happy que je mets en pratique avec bonheur : ne jamais manger à la cantine, et ne pas séjourner en salle des professeurs, où de toute manière on ne peut rien faire de sérieux avec le bruit, les passages, les gens qui viennent déranger... Il vaut encore mieux aller au bistro du coin pour corriger

+1 yesyes



Dernière édition par LadyC le Mer 9 Jan 2013 - 18:01, édité 1 fois (Raison : balises)

_________________
"Everyone is a genius. But if you judge a fish on its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." -Albert Einstein
Gné titanic
avatar
Marinabebis
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Marie Laetitia le Mar 8 Jan 2013 - 19:23

@Lilypims a écrit:
@cléo a écrit:
Et moi je dis youpi si V.Marchais peut s'exprimer à la télé !

Moi aussi. yesyes Pour la première fois depuis sa création, je poserai la main sur cet objet étrange et capricieux. Un petit pas pour moi, un grand pas pour ma télé. Very Happy

topela yesyes

il me passionne, oui. Je suis impatiente avant les rentrées, même quand c'est dur. Je ne me sens jamais dans l'ennui, et jamais inutile ; j'adore ça. L'humour entre moi et eux, l'imprévu, les progrès, les crises diverses, le difficile maintien des exigences, l'organisation... j'évolue à mon rythme.

topela

(dit celle qui va revenir demain en maudissant les 4e... ou les 5e... ou p'têt bien les 6e... Razz )

@Lefteris a écrit:
mamamanette a écrit:Il me semble qu'un enseignant "passionné", justement, se distingue de celui qui se passionne pour sa (ou ses) seule(s) matière(s) - dans ce cas, on peut vite être très frustré par le niveau des élèves, et très malheureux -: elle le passionne, bien sûr, mais il voue aussi un fort intérêt au simple fait de transmettre et de faire progresser les élèves,
Non, parce que le fait d'aimer sa matière fait qu'on essaie de la transmettre du mieux possible. Mais on ne se met pas martel en tête face à certains publics ...

entièrement d'accord !

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Provence le Mar 8 Jan 2013 - 19:25

@V.Marchais a écrit:
C'est vrai, Provence. Nous sommes nombreux à ne pas nous reconnaître dans cette vitrine, voire à nous sentir trahis par cette mise en scène qui relègue à l'arrière-plan ce qui constitue l'essentiel de notre métier, loin des accessoires et gadgets séduisants. C'est agaçant - pire que cela, nuisible. Néanmoins, si, sous prétexte que les médias donnent souvent de notre métier une image réductrice et inadéquate, nous refusons de nous adresser aux journalistes, nous laissons les "animateurs" en mal de visibilité occuper tout le terrain médiatique - et nous bouclons nous-même le cercle de façon assez vicieuse.

Faisons-nous entendre et accordons assez de crédit aux journalistes pour penser qu'ils sauront faire écho à notre propos sans (trop) le déformer.

Tu as raison, Véronique.

Je suis tout à fait disposée à m'entretenir avec un journaliste. Mais je ne m'imagine pas un seul instant être filmée ni passer à la télévision.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Pseudo le Mar 8 Jan 2013 - 19:27

@Marinabebis a écrit:
@Pseudo a écrit:J'aimerais bien, parfois, sinon de la passion (c'est très personnel ça) mais de goût d'être là dans nos métiers. Parce que franchement, la salle des profs ou la cantoche avec une brochettes d'aigris qui sont toujours fatigués (y a la fatigue pré-vacances, la fatigue post vacances et la fatigue de mi parcours entre vacances) et toujours râlants, moi, ca me sape le moral. Je n'en puis plus...
Là, il y a une solution ultra simple, Very Happy que je mets en pratique avec bonheur : ne jamais manger à la cantine, et ne pas séjourner en salle des professeurs, où de toute manière on ne peut rien faire de sérieux avec le bruit, les passages, les gens qui viennent déranger... Il vaut encore mieux aller au bistro du coin pour corriger



Voilà un autre travers qui me pourri la vie. Je suis documentaliste. Ca fait parti de mon job de nouer des liens avec les profs, pour pouvoir bosser. Et les profs qui refusent tout contact avec les autres, c'est tout sauf pratique pour moi.

Mais il m'arrive de me sentir trop peu capable de jouer la soeur sourire et de "louper" des récrés.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par Paratge le Mar 8 Jan 2013 - 19:57

@V.Marchais a écrit: Si donner à tous les élèves la maîtrise de leur langue maternelle, sans atelier ni vitrine particulière, vous paraît un projet suffisamment digne d'intérêt, je veux bien en parler avec vous.

Vous auriez droit à 32 secondes dans un extrait d'extrait de « reportage » ou alors à vous faire couper la parole à tout bout de champ sur un plateau par la journaliste ou les invités-professionnels.
C'est le principe de la télé ! affraid

Sinon, dans la presse écrite ça tombe le plus souvent dans le publi-reportage sur trois clampins du collège André-Moulin qui « renouvellent les approches et passionnent les jeunes », Vanessa Duchemolle nous dit : « Je vois bien le sourire dans les yeux de mes élèves quand je leur dit qu'à la place du devoir de maths on va faire un débat citoyen » et au collège Jean-Malraux Cédric Dugland raconte qu'en mettant deux doigts sur la table il calme les « jeunes les plus indisciplinés ». Suspect

avatar
Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par clairlaure le Mar 8 Jan 2013 - 20:04

Je me sens passionnée par mon métier et sans mentir, je vais avec bonheur en cours. Je veux bien en parler avec vous. Mais je ne crois pas faire des cours "ludiques". Les élèves semblent s'intéresser en général et accrocher à certaines activités mais je fais bien du français.
avatar
clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [France5] Cherche enseignants passionnés pour une émission TV

Message par gauvain31 le Mar 8 Jan 2013 - 20:14

D'accord avec une collègue qui disait qu'on doit enseigner avec raison , mais il faut aimer passionnément sa matière pour pouvoir la transmettre efficacement
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum