j'hallucine (boulot)

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Cath le Mar 8 Jan 2013 - 22:17

Bah, fallait l'envoyer à la maternelle la plus proche, les instits ne font que ça...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par User5899 le Mar 8 Jan 2013 - 22:17

@Lora a écrit:Je me pose vraiment des questions en lisant vos remarques depuis 2-3 pages (je ne suis pas remontée plus loin) et en faisant le même constat avec mes propres élèves : que faire pour les mettre au travail, tant en classe qu'à la maison ? Je trouve vraiment cette situation préoccupante. Les élèves ne travaillent plus et n'ont plus aucun respect pour nous.

Cet après-midi, en 1/2 groupe, j'ai fait travailler mes élèves sur la méthodologie du devoir de réflexion. Ils ne choisissent jamais ce sujet (depuis le début de l'année, je leur donne le choix) alors que j'ai toujours proposé de les aider puisque c'est un exercice dont ils n'ont pas l'habitude. Je pensais qu'ils ne prenaient jamais ce type de sujet car ils ne voyaient pas comment construire leur réflexion (ahah !).
J'ai donc traité un sujet avec eux cet après-midi. En fait, le problème n'est pas tellement la forme, c'est le fond ! Au moment de la recherche d'idée, ils n'en avaient aucune ! Je savais qu'ils ne lisaient pas (les livres demandés, hein, je ne parle même pas d'une lecture personnelle), qu'ils ne connaissaient rien, mais vraiment rien en grammaire (je suis toujours autant stupéfaite, au bout de plusieurs mois, lorsque je lis ce qu'ils peuvent écrire dans les contrôles), qu'ils ne travaillaient pas à la maison, mais là, je touche à nouveau du doigt le vide intersidéral de leur cerveau.

J'aime toujours autant préparer mes cours, mais quoi que je fasse, ils ne retiennent rien, ils ne font rien, je ne sers à rien. Je peux faire un cours magistral, les faire travailler en groupe... rien ne rentre dans leur tête. De toute façon, ils ne veulent pas. J'ai l'impression de faire un cours... pour moi !

Mais que faire ? Que faire ??
"Quand on a les pieds dans la merde, il ne reste plus qu'à chanter" (S. Beckett). Perso, je regarde ma fiche de paie yesyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Infiniment le Mar 8 Jan 2013 - 22:21

@Hermione0908 a écrit:Mais techniquement Infiniment, tu t'y prends comment pour obtenir ce respect ? Je reste toujours polie envers mes élèves, je force même mon langage à être de plus en plus châtié au fur et à mesure que la colère monte en moi, pour éviter les débordements. Mais un élève qui continue à sortir des insanités, à moi ou aux autres élèves, à parler plus fort que moi, alors que je lui ai déjà dit vingt fois en cinq minutes de se taire, sur tous les tons, qui refuse de faire le travail que je demande, qui n'a pas ses affaires, qui ne cesse de bouger ou de se vautrer, je fais comment, pratiquement ? Moi, je n'ai plus de solution.

Je précise, pour les deux élèves en particulier auxquels je pense (dans la même classe, hein, sinon c'est pas drôle, et bien sûr, ils sont cul et chemise) : les punitions ne sont pas faites, les colles ne sont pas faites, le père n'est pas une solution pour l'un, l'autre est en foyer, et les éducs ne semblent pas prendre la mesure du problème. Alors je fais quoi, avec leur impolitesse, leur irrespect, leur insuffisance qui m'agressent, autant qu'eux m'agressent par leurs mots et leur attitude ? Je sors de cours avec eux comme une pile, j'ai envie de vomir, de pleurer, ou les deux (combo !). Et j'en ai une bonne vingtaine d'autres qui subissent et auxquels je ne sers pas à grand chose.

Au bout d'un certain nombre de rappels à l'ordre, exclusions de cours, punitions diverses et variées, assortis d'informations aux parents, voire de rencontres avec ces derniers, si rien ne change, j'avise la direction et je n'accepte plus des élèves qui ont de tels comportements en cours. J'ai la chance d'être dans un établissement où l'équipe de direction comprend et soutient les professeurs... Je reste persuadé que la clef de la bonne marche d'un établissement, c'est la cohésion entre les équipes administrative et enseignante. Si l'administration ne remplit pas son rôle, nous ne pouvons pas remplir le nôtre efficacement. Et là, je ne vois guère de solution miracle...

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Invité19 le Mar 8 Jan 2013 - 22:30

pour les faire bosser un peu, il n'y a que la carotte et le bâton...

quand vraiment ils ne veulent rien faire, j'annonce que je ramasse à la fin (secondes), et que je note.
Pour les terminales, j'ai mis en place parfois des systèmes de bonus (s'ils faisaient bien une recherche documentaire demandée) ou malus sur le prochain devoir. Je leur annonce maintenant que je colle tous ceux qui ont 6 et moins par défaut d'apprentissage, pour refaire le devoir (terminales).

J'ai bon espoir qu'en étant de plus en plus exigeante, j'aurai quelques résultats.

Je me souviens d'un prof de physique dont mes 1eL feignasses comme pas possibles m'avaient parlé, qu'elles avaient eu en seconde, et qui avait réussi à les faire progresser. il faisait le même genre de trucs (surtout côté bâton) mais en 10 fois plus sévère (du genre à faire recopier X fois, ou refaire X fois, tel exercice ou telle règle quand c'était raté en DS). Visiblement, non seulement les élèves l'appréciaient, mais surtout, ils s'étaient mis au boulot et avaient augmenté leur moyenne de plusieurs points !

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Babayaga le Mar 8 Jan 2013 - 22:39

@Hermione0908 a écrit:Mais techniquement Infiniment, tu t'y prends comment pour obtenir ce respect ? Je reste toujours polie envers mes élèves, je force même mon langage à être de plus en plus châtié au fur et à mesure que la colère monte en moi, pour éviter les débordements. Mais un élève qui continue à sortir des insanités, à moi ou aux autres élèves, à parler plus fort que moi, alors que je lui ai déjà dit vingt fois en cinq minutes de se taire, sur tous les tons, qui refuse de faire le travail que je demande, qui n'a pas ses affaires, qui ne cesse de bouger ou de se vautrer, je fais comment, pratiquement ? Moi, je n'ai plus de solution.

Je précise, pour les deux élèves en particulier auxquels je pense (dans la même classe, hein, sinon c'est pas drôle, et bien sûr, ils sont cul et chemise) : les punitions ne sont pas faites, les colles ne sont pas faites, le père n'est pas une solution pour l'un, l'autre est en foyer, et les éducs ne semblent pas prendre la mesure du problème. Alors je fais quoi, avec leur impolitesse, leur irrespect, leur insuffisance qui m'agressent, autant qu'eux m'agressent par leurs mots et leur attitude ? Je sors de cours avec eux comme une pile, j'ai envie de vomir, de pleurer, ou les deux (combo !). Et j'en ai une bonne vingtaine d'autres qui subissent et auxquels je ne sers pas à grand chose.

Es-tu TZR ?
Car pour moi, la grande différence c'est surtout ça, la pagaille je l'ai la première année. Donc là c'est dans mon complément de service que c'est dur, dans l'autre ça roule

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Hermione0908 le Mar 8 Jan 2013 - 22:54

Oui, je suis TZR, mais j'ai tout de même quelques années de boutique derrière moi. Et je sais que d'autres collègues en poste ont des problèmes avec ces mêmes élèves.
Etre TZR n'est pas une circonstance atténuante pour eux, j'en ai marre ! Déjà que tout conspire à ce qu'on se sente des profs de seconde zone ! Est-ce ma faute s'il n'y a pas de postes ? Est-ce ma faute si je suis dans une des rares, pour ne pas dire la seule académie métropolitaine où il y a encore des suppressions de postes à la rentrée prochaine ?
L'attitude de ces élèves n'est pas acceptable, que je sois TZR, contractuelle ou pilier de l'établissement ! Dois-je serrer les dents et me dire que c'est la vie ? Dois-je me laisser cracher à la figure par des mômes de 13 ans parce que je suis TZR ?

Pardonne-moi si je suis un peu vive, mais je ne veux pas leur trouver d'excuse. Qu'ils ne foutent rien, à la rigueur, tant pis. Mais qu'ils me manquent de respect, je ne peux plus l'accepter.

Mon cde a eu l'air ennuyé quand je lui ai réclamé une commission éducative. Chacun des deux élèves dont je parle tourne autour des 80 signalements dans pronote, et encore, tout n'y est pas. On attend quoi ?

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Ergo le Mar 8 Jan 2013 - 23:00

@moon a écrit:
Une question que je me pose régulièrement, en te lisant, Ergo. Comment fais-tu pour résister nerveusement à tout cela? Tu as l'air si sereine et déterminée quand tu parles de l'endroit ou tu travailles...ça force l'admiration. Bon courage, en tout cas, pour ce conseil de discipline.
flower
Merci. Je suis bien contente de ne pas être sur la liste du conseil de dis et d'être sur des trucs moins "explosifs" au niveau CA.
[mode comment tenir "chez les sauvages" - une appellation qui m'amuse tout autant que je la revendique, elle n'est pas de moi, bien sûr]
Spoiler:
Quand je suis arrivée l'an dernier, après avoir passé deux mois à pleurer et hurler chez moi en rentrant (plus mon punching-ball et mon jeu de fléchettes favoris), j'ai fini par m'ouvrir aux gens formidables que j'ai rencontrés: des collègues, Super CPE, Madame adjointe adorée et l'assistante sociale. Je m'étais promis de ne pas me construire de mur de protection et je crois que je l'ai fait quand même au mois de novembre (après le 12e récit de "ah oui, machine, elle s'est fait violer" qui suivait le 21e récit de "on en est au 3e signalement inquiétant pour truc", j'en passe et des pas mieux). Quand j'ai sorti un peu la tête hors du glauque et de l'éprouvant (mois de janvier), j'ai commencé à écrire. Depuis, j'écris pour évacuer, ça me permet de prendre de la distance.

Maintenant, après une journée "ordinaire" (qui est en fait juste hallucinante, comme tous les jours), je compartimentalise les trucs hallucinants, durs, je les mets à distance et je garde le souvenir des choses positives de la journée.

En rentrant, ma coloc et moi, on se raconte tous nos cours. Par exemple, ce soir, "et alors y a Sofiane que je ne connais même pas, enfin si, je le connais de nom, qui m'a dit "Madame, Brandon, il veut vous taper mais on va rester vous protéger, hein" et il est resté pile devant la porte avec quatre autres élèves, du coup, je pouvais pas sortir. Bon, en vrai, c'était plutôt que eux avaient envie de taper Brandon donc je leur ai dit de dégager. Et toi, ta journée ?" "Ah ben moi..." - ma coloc est dans le lycée de la ville, qui n'est pas mieux, mais quelque part, ça nous aide à compartimentaliser aussi, on n'est pas dupes. Et après les trucs hallucinants, on s'est raconté le petit Bilal qui va au tableau pour écrire un mot, le rire d'Houssam quand j'ai fait une blague, le sourire d'Océane quand je lui ai donné une feuille, la remarque pertinente d'Hamza quand ma coloc a évoqué la ségrégation, les mots de vocabulaires que Zaynab a su trouver en cours de soutien et on en a conclu qu'en fait, c'était une bonne journée, on avait eu une impression générale de "jsuis bien, à mon boulot, je l'aime bien".

Si ça a suffi, que la compartimentalisation s'est faite, je n'ai pas besoin d'écrire et je vais m'avachir pour le reste de la journée avec du yahourt à la place d'un cerveau (ce soir, par exemple, je suis censée rédiger un truc pour ma thèse, mais j'arrive pas, j'ai du vide dans la tête ou trop de choses au contraire. J'ai regardé House à la télé, je suis incapable de dire de quoi parlaient les épisodes et je serais incapable de lire autre chose qu'un livre de bibliothèque rose - et encore Laughing). Si la compartimentalisation ne s'est pas faite, j'écris, je raconte, je mets en scène des discussions qui n'ont pas lieu et après, je m'avachis pour le reste de la journée. Razz Il m'arrive régulièrement de m'effondrer et de pleurer pendant des heures sans raison apparente. Puis je rebondis. Je rebondis très bien, j'ai dû être un kangourou dans une vie antérieure. bounce

J'ai eu de la chance parce que je suis arrivée l'an dernier quand c'était la dernière année de Monsieur chef et de madame chef adjointe adorée. Du coup, le collège roulait pas trop mal (disons que surtout, ils agissaient en cas de dysfonctionnement et de problème - et des choses inadmissibles, ils en ont vues, on citera le combo d'il y a trois ans: disparition, défenestration, viol collectif et cocktail molotov) et ils avaient des méthodes rodées. Et ils organisaient des formations "nouveaux venus" où l'on découvrait cet autre monde invraisemblable dans lequel on avait atterri et où madame chef adjointe et Super CPE nous écoutaient / épaulaient / soutenaient / aidaient à trouver des solutions. Ca n'a pas marché pour tout le monde, mais pour moi, ça a marché. C'est ce qui fait qu'en fin d'année, madame chef adjointe m'a dit: "je ne me fais pas de soucis pour vous" et que j'y repense de temps en temps quand ça ne va pas. Smile

Je ne nie pas les dégâts à plus ou moins long terme (je ne me remettrai jamais de la classe relais, je ne peux même pas remettre les pieds dans cette partie du collège et j'en fais encore des cauchemars, mais je ferai avec), qui sont aussi une question de caractère (je suis sensible - mais j'ai un instinct de survie remarquable) mais pour l'instant, je rebondis. Razz
[/mode comment tenir "chez les sauvages"]

En fait, si je résume au-delà de "ma vie, mon oeuvre" (il faut croire que finalement, ce soir, j'avais envie d'écrire Razz), je rejoins Infiniment: de bons chefs, ça change la perception du quotidien. Et j'ai eu ça l'an dernier, ça m'a permis de me construire une réputation dans l'établissement. Dans ce type d'établissement où les changements d'enseignants sont la norme d'une année sur l'autre, quand on reste une 2e année, on fait partie des meubles. Il y en a pour qui ça fonctionne, il y en a pour qui malheureusement, ça ne fonctionne pas. Malgré tous les déboires que j'ai pu avoir avec des élèves de classe type (la classe relais, je ne la compte pas, ça relève d'encore autre chose), ça fonctionne. Et hélas, les clés ne sont pas toujours visibles / explicables mais en attendant, je touche du bois et je savoure tous les moments qui se passent bien. sunny

Et puis en-dehors du monde "réel", le monde virtuel de neo et vous lire, c'est une bonne bouffée d'oxygène aussi, ça me permet de garder le sens des mesures, les pieds sur terre et le contact avec un autre monde que celui que je vis au quotidien. Je pense que c'est essentiel pour rester équilibré. I love you


Edit: Hermione, quand tu vires, on te ramène les élèves ? Ne peux-tu pas les exclure jusqu'à ce que la direction soit obligée de prendre des mesures ? (Car j'imagine que les parents ne font rien / ne servent à rien dans ces cas ?)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Invité19 le Mar 8 Jan 2013 - 23:10

Hermione, Ergo, et tous ceux qui affrontent des situations de merde, avec parfois des chefs de merde : fleurs2 fleurs2

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Hermione0908 le Mar 8 Jan 2013 - 23:36

Dieu merci, on ne m'a pas fait l'affront de me ramener les élèves que j'ai sorti. Je crois que si on me le fait, je croise les bras et j'attends que l'heure se finisse, peu importe comment.
Quand je lis ce que tu vis et a vécu, je me dis que ce que je vis n'est rien à côté, même si ça reste minant au quotidien.
Et pour parachever, je me répète, mais chez moi, 450 élèves, 16 classes, et pas de CPE, une PA stagiaire, un CDE à six mois de la retraite. Ça manque d'huile dans les rouages.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Condorcet le Mer 9 Jan 2013 - 0:11

Oiseau phenix a écrit:Hermione, Ergo, et tous ceux qui affrontent des situations de merde, avec parfois des chefs de merde : fleurs2 fleurs2

Itou.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par caperucita le Mer 9 Jan 2013 - 0:16

Ergo, tu forces le respect... veneration fleurs2

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Malaga le Mer 9 Jan 2013 - 4:52

Courage à tous ceux qui ont des classes "difficiles" (doux euphémisme quand on lit certaines descriptions d'élèves). fleurs

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Celadon le Mer 9 Jan 2013 - 5:42

Oiseau phenix a écrit:Hermione, Ergo, et tous ceux qui affrontent des situations de merde, avec parfois des chefs de merde : fleurs2 fleurs2
itou fleurs2 sunny

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Ergo le Mer 9 Jan 2013 - 6:11

@Hermione0908 a écrit:Dieu merci, on ne m'a pas fait l'affront de me ramener les élèves que j'ai sorti. Je crois que si on me le fait, je croise les bras et j'attends que l'heure se finisse, peu importe comment.
Quand je lis ce que tu vis et a vécu, je me dis que ce que je vis n'est rien à côté, même si ça reste minant au quotidien.
Et pour parachever, je me répète, mais chez moi, 450 élèves, 16 classes, et pas de CPE, une PA stagiaire, un CDE à six mois de la retraite. Ça manque d'huile dans les rouages.
Là-dessus, il y a quand même un sérieux problème dans l'EN quant au choix des établissements d'un stagiaire (chez nous cette année: une CPE et une PA stagiaires, une nouvelle CDE) au niveau de la direction. Là, ça me paraît malvenu d'en mettre un dans un établissement sans CPE et un CDE à six mois de la retraite. furieux Je ne comprends même pas qu'il n'y ait pas de CPE à 450 élèves.

Bon courage ! fleurs

moon, Oiseau, malaga, Cape', condorcet, Celadon: sunny

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par caperucita le Mer 9 Jan 2013 - 9:02

Notre collège est un collège ZEP, qui mériterait une direction bien motivée et pleine d'idées, qui serrent la vis... Oui, sauf que dans les faits, comme c'est ce qu'on appelle un "gros" établissement (700 élèves je crois) et que plus l'établissement est gros plus les CDE sont payés, on ne récupère que les CDE en fin de carrière, dont fatalement moins motivés... Evil or Very Mad

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par moon le Mer 9 Jan 2013 - 9:12

@Ergo a écrit:
@Hermione0908 a écrit:Dieu merci, on ne m'a pas fait l'affront de me ramener les élèves que j'ai sorti. Je crois que si on me le fait, je croise les bras et j'attends que l'heure se finisse, peu importe comment.
Quand je lis ce que tu vis et a vécu, je me dis que ce que je vis n'est rien à côté, même si ça reste minant au quotidien.
Et pour parachever, je me répète, mais chez moi, 450 élèves, 16 classes, et pas de CPE, une PA stagiaire, un CDE à six mois de la retraite. Ça manque d'huile dans les rouages.
Là-dessus, il y a quand même un sérieux problème dans l'EN quant au choix des établissements d'un stagiaire (chez nous cette année: une CPE et une PA stagiaires, une nouvelle CDE) au niveau de la direction. Là, ça me paraît malvenu d'en mettre un dans un établissement sans CPE et un CDE à six mois de la retraite. Je ne comprends même pas qu'il n'y ait pas de CPE à 450 élèves.


Il y a quelque chose qui déraille sérieusement dans ton établissement, Hermione. Pour le même nombre d'élèves, chez nous on a toute la panoplie. PA, PA adjoint, et CPE, évidemment....Ce n'est pas normal, ce que tu vis dans tes classes. Je te souhaite plein de courage. Serre les deux, résiste, insiste, continue à les exclure à tour de bras, ton administration va bien finir par réagir, quand même! Et les collègues qui sont dans la même situation, ils en pensent quoi?
Tu sais, cette année en vrai, j'ai deux classes qui ne vont pas du tout, dont je sors lessivée. Mais j'ai la chance que les problèmes se répercutent dans tous les cours, donc on est tous concernés. Et quand il se passe quelque chose de grave, qu'un élève pète un plomb avec moi, ça a souvent déjà eu lieu avant, ou c'est pire après, et vice-versa...donc exclusion, et tout le toutim, et je ne culpabilise plus quand ils me parlent mal, vu que ça nous arrive à plusieurs en même temps.
Là où le bas blesse; c'est que pour un élève qui s'est enfermé dans son rôle on en est arrivé au stade où la seule solution efficace serait le conseil de disc, mais nada pour le moment....

Ergo, dans ton spoiler tu nommes précisément le problème que j'ai depuis quelques années. Même si maintenant j'arrive à fermer les écoutilles ( oui, mais machin, tu sais, son père a tué sa mère, mais bon là il est sorti, et il vit avec la mère de Truc, du coup Truc a peur...enfin, tu vois le genre) au travail et à gérer l'aberrant, au fond de moi, ça me plombe. Souvent je crois que ça va, et parfois il suffit d'une petite étincelle pour que je me sente mal. Je ne supporte plus la misère, ni la violence. C'est devenu épidermique. Et au quotidien, je suis devenue assez peureuse, car je sais d'expérience que ça peut partir à tout moment. C''est ça qui m'attriste. J'ai changé. Bref, je maintiens que tu forces l'admiration.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Daphné le Mer 9 Jan 2013 - 9:49

cath5660 a écrit:Bah, fallait l'envoyer à la maternelle la plus proche, les instits ne font que ça...

lol!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par roxanne le Mer 9 Jan 2013 - 11:28

@caperucita a écrit:Notre collège est un collège ZEP, qui mériterait une direction bien motivée et pleine d'idées, qui serrent la vis... Oui, sauf que dans les faits, comme c'est ce qu'on appelle un "gros" établissement (700 élèves je crois) et que plus l'établissement est gros plus les CDE sont payés, on ne récupère que les CDE en fin de carrière, dont fatalement moins motivés... Evil or Very Mad
nous aussi, mais ça a son avantage, ils nous foutent la paix, ne sont pas à fond sur les compétences et compagnie (nous c'est les collègues !).Je crois que je préfère ça au genre de notre adjointe aux dents longues qui quand elle va devenir CDE va être très motivée, elle .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par alprechac2 le Mer 9 Jan 2013 - 11:39

Alors, Roxane, la super sortie EPS pendant laquelle on fait du français, c'était comment ? (c'était bien ce matin ?)

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Ergo le Mer 9 Jan 2013 - 11:58

@moon a écrit:
Ergo, dans ton spoiler tu nommes précisément le problème que j'ai depuis quelques années. Même si maintenant j'arrive à fermer les écoutilles ( oui, mais machin, tu sais, son père a tué sa mère, mais bon là il est sorti, et il vit avec la mère de Truc, du coup Truc a peur...enfin, tu vois le genre) au travail et à gérer l'aberrant, au fond de moi, ça me plombe. Souvent je crois que ça va, et parfois il suffit d'une petite étincelle pour que je me sente mal. Je ne supporte plus la misère, ni la violence. C'est devenu épidermique. Et au quotidien, je suis devenue assez peureuse, car je sais d'expérience que ça peut partir à tout moment. C''est ça qui m'attriste. J'ai changé. Bref, je maintiens que tu forces l'admiration.
De même ! J'imagine qu'effectivement, à un moment, il faut fermer les écoutilles si on veut tenir...parce que le social sordide, c'est invivable et que les dégâts que ça peut nous causer à plus ou moins long terme sont difficiles à évaluer.
Je ne suis là que depuis l'an dernier. Comme me l'a dit Mme chef adjointe l'an dernier: "on ne fait pas dix ans à [collège]". Quand on voit déjà le décalage quand on rentre chez soi et qu'on se sent dans un autre monde - et qu'on est sans cesse dans un entre-deux (un monde incompréhensible et éprouvant d'un côté, un monde qui devient incompréhensible parce qu'éloigné de ce qu'on voit / vit au quotidien), c'est très spécial.

Bon courage !

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Hermiony le Mer 9 Jan 2013 - 12:23

@Clarinette a écrit:
@Hermiony a écrit:Quand j'ai a appris la méthode de lecture d'un de mes élèves de 5e : "La bibliothécaire a mangé des cornichons" comme première phrase du livre de CP.
Bien.
Je sais maintenant d'où viennent probablement ses gros problèmes de lecture et de compréhension. pale



@Sapotille a écrit:



Oui, j'ai pensé la même chose. J'ai même dit à sa mère, désespérée, que je regrettais par moment de ne pas savoir apprendre à lire aux enfants. Son fils fait partir de ceux, trop nombreux, qu'une méthode de lecture à la noix a réussi à gâcher. Plus ça va, moins je supporte ce constat, pourtant, il faudrait que je m'habitue... Crying or Very sad

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par moon le Mer 9 Jan 2013 - 12:29

@Ergo a écrit:
Je ne suis là que depuis l'an dernier. Comme me l'a dit Mme chef adjointe l'an dernier: "on ne fait pas dix ans à [collège]". Quand on voit déjà le décalage quand on rentre chez soi et qu'on se sent dans un autre monde - et qu'on est sans cesse dans un entre-deux (un monde incompréhensible et éprouvant d'un côté, un monde qui devient incompréhensible parce qu'éloigné de ce qu'on voit / vit au quotidien), c'est très spécial.

Précisément, j'y suis depuis dix ans....;)Il faut dire que ça s'est vraiment calmé depuis mes débuts, c'est un établissement beaucoup moins difficile maintenant.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Jan 2013 - 12:43

@Hermione0908 a écrit:
Mon cde a eu l'air ennuyé quand je lui ai réclamé une commission éducative. Chacun des deux élèves dont je parle tourne autour des 80 signalements dans pronote, et encore, tout n'y est pas. On attend quoi ?

Hermione et Ergo fleurs2

J'ai du mal à situer mon établissement par rapport à ce que vous dites. Enfin, ça n'atteind pas le niveau de celui d'Ergo, même si... Enfin bref.
Et pour la direction, globalement je n'ai pas à m'en plaindre. Commission éducative pour une 6e insupportable qui pourrissait la classe jusqu'ici. Et surtout un très précieux agent de prévention de la violence qui intervient en vie de classe, reçoit les élèves en rdv quand on lui demande et suit les élèves qui ont eu une mise en garde.
Même si - fatigue ou susceptibilité - parfois je n'apprécie pas certaines formules "Autant de rapports?!" Oui, autant, ne font même plus semblant de travailler en cours, cherchent les emmerdes et les trouvent, dégradent les bâtiments, sont violents entre eux, oui, autant... cafe Et non je n'ai pas l'intention de "sauver" tous les élèves, j'ai ma 6e affreuse, ça me suffit et de toute façon je n'ai vraiment pas l'intention de sauver qui que ce soit. Juste de faire cours dans de bonnes conditions et de ne pas lâcher sur les exigences de travail, au moins pour ceux pour lesquels ça sert encore à quelque chose.

Mais qu'est-ce que vous appelez "signalement dans Pronotes" (on a un autre logiciel, local) ?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par albertine02 le Mer 9 Jan 2013 - 12:46


je prends ce matin le carnet d'un gamin qui n'avait pas fait son travail (un habitué, du reste).
Quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai constaté que sa mère avait déjà signé, pré-signé donc, 8 observations pour travail non fait....
"parce qu'elle en a marre de signer mes croix", m'a expliqué l'élève.....

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Marie Laetitia le Mer 9 Jan 2013 - 12:46

Oiseau phenix a écrit:
Je me souviens d'un prof de physique dont mes 1eL feignasses comme pas possibles m'avaient parlé, qu'elles avaient eu en seconde, et qui avait réussi à les faire progresser. il faisait le même genre de trucs (surtout côté bâton) mais en 10 fois plus sévère (du genre à faire recopier X fois, ou refaire X fois, tel exercice ou telle règle quand c'était raté en DS). Visiblement, non seulement les élèves l'appréciaient, mais surtout, ils s'étaient mis au boulot et avaient augmenté leur moyenne de plusieurs points !

ben moi j'essaie et pour l'instant, chou blanc de chez chou blanc... Neutral

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: j'hallucine (boulot)

Message par Hermione0908 le Mer 9 Jan 2013 - 12:56

Dans Pronote, on a un onglet "sanction", dans lequel on rentre les signalements, punitions, retenues, exclusions pour tout ce qu'on peut imaginer : bavardages, oubli de matériel, travail non fait, punition non rendue, insolence, refus de travailler, attitude incorrecte, etc.
Donc depuis la rentrée, ces élèves ont en moyenne cinq notifications dans cet onglet, et encore, tout n'est pas mis, certains collègues ne rentrent pas tout. Plus une fiche de suivi, plus au moins une exclusion signifiée par le cde. Mais il a tout de même fallu que j'argumente pour avoir une commission éducative.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum