Constante macabre

Page 20 sur 23 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22, 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par roxanne le Sam 19 Jan 2013 - 8:06

Et bien on s'amuse plus sur ce post que son titre le laisserait imaginer !

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Malaga le Sam 19 Jan 2013 - 9:38

@giulietta a écrit:J'ai oublié de préciser : je ne suis pas prof d'hitoire-géo, plutôt mourir !!!!

Et maxime59, c'était moi ! Reste plus qu'à me bannir !

Sois plus prudent, Will, on peut se faire autant de boîtes mail qu'on veut !

Amusez-vous bien, les profs !
Giulietta


Quand je lis ces propos, je me dis que Giuletta n'est absolument pas sociologue mais probablement une ado dont les hormones bouillonnent (je suis sûre que Will est ravi d'avoir une touche) et qui vient faire la leçon à tous les profs "parce que ce sont tous les c...". Son comportement est tout de même particulièrement puéril.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Presse-purée le Sam 19 Jan 2013 - 9:43

@condorcet a écrit:C'est surtout très sujet à caution scientifiquement puisque l'échantillon (nous en l'occurrence) n'est pas vraiment connu et étudié en tant que tel.
+1 Espérons aussi que ce fil ne soit qu'une partie du panel...


Dernière édition par Presse-purée le Sam 19 Jan 2013 - 9:44, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Clarinette le Sam 19 Jan 2013 - 9:44

Il s'exprime quand même bien pour un élève. Non, moi, je pense plutôt à un twitto-pédago qui court se faire congratuler ailleurs en 140 caractères entre chaque échange.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Clarinette le Sam 19 Jan 2013 - 9:46

@Presse-purée a écrit:
@condorcet a écrit:C'est surtout très sujet à caution scientifiquement puisque l'échantillon (nous en l'occurrence) n'est pas vraiment connu et étudié en tant que tel.
+1 Espérons que ce fil ne soit qu'une partie du panel...
Bien sûr : il y aura aussi Twitter, Facebook et le club des lectrices de Femme actuelle ! cheers

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Trinity le Sam 19 Jan 2013 - 9:55

@neomath a écrit:M'est avis que Giulietta/Maxime59 n'est pas plus sociologue que prof d'histoire géo. C'est juste une sous variété assez rare de troll : le trollus neoprofus 'Antibi'
@ysabel a écrit:
lol!
Giuletta pas prof, on le savait depuis le début... si elle/il est vraiment sociologue, ça craint sérieusement.
et en fait je n'en ai rien à battre
boulet
@Malaga a écrit:
@giulietta a écrit:J'ai oublié de préciser : je ne suis pas prof d'hitoire-géo, plutôt mourir !!!!
Et maxime59, c'était moi ! Reste plus qu'à me bannir !
Sois plus prudent, Will, on peut se faire autant de boîtes mail qu'on veut !
Amusez-vous bien, les profs !
Giulietta
Quand je lis ces propos, je me dis que Giuletta n'est absolument pas sociologue mais probablement une ado dont les hormones bouillonnent (je suis sûre que Will est ravi d'avoir une touche) et qui vient faire la leçon à tous les profs "parce que ce sont tous les c...". Son comportement est tout de même particulièrement puéril.
@Clarinette a écrit:Il s'exprime quand même bien pour un élève. Non, moi, je pense plutôt à un twitto-pédago qui court se faire congratuler ailleurs en 140 caractères entre chaque échange.

Ça pourrait être mon chef, même. Shocked

Ahhhhhh, les diatribes sur Antibi en plénière...

Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 19 Jan 2013 - 10:08

@giulietta a écrit:J'ai oublié de préciser : je ne suis pas prof d'hitoire-géo, plutôt mourir !!!!

Me voilà parfaitement rassuré!

@neomath a écrit:M'est avis que Giulietta/Maxime59 n'est pas plus sociologue que prof d'histoire géo. C'est juste une sous variété assez rare de troll : le trollus neoprofus 'Antibi'

Je l'espère sincèrement (mais pour connaître deux ou trois étudiants en master de sociologie, je crains que ce ne soit pas impossible qu'elle en soit...)

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Marcassin le Sam 19 Jan 2013 - 10:10

Merci Clarinette, tu m'as bien fait rire ! veneration

Un petite synthèse, pour les plus pressés, de notre/de nos vrais-faux "professeurs" pleins d'expérience professionnelle et de sagesse. La relecture est savoureuse :

Spoiler:
@giulietta a écrit:Bonjour
André Antibi se bat depuis plusieurs années contre la "constante macabre" sévissant dans l'enseignement français :

http://mclcm.free.fr/

Il s'agit du fait que nombre de classes se voient toujours partagées en 3 en ce qui concerne les résultats quel que soit le niveau de la classe : un tiers de bons élèves, un tiers de moyens et un tiers de "mauvais" (la constante macabre). Et si cela n'est pas établi, André Antibi constate que la crédibilité du prof est mise à mal...Moi aussi, je le constate !
Pour moi également, cette tendance de l'enseignement français est terrible et j'en ai souffert comme élève...
Est-ce que certains d'entre vous la combattent, y arrivent car c'est très difficile d'aller à l'encontre d'une tradition si bien ancrée, j'en sais quelque chose...
Giulietta

@giulietta a écrit:Merci, j'irai voir ces liens.

Mais je e ne demandais pas ce typte de témoignages des personnes ci-dessus. Je sais bien que certains seront toujours opposés aux changements de fond ! Non, j'espérais des témoignages de ceux qui luttent courageusement, et il y en a, contre cette constante macabre des mauvaises notes d'un tiers de la classe à tout prix.
Qi'ils se manifestent, ce serait tellement bien de pouvoir partager, sur ce typte de nouvelles pratiques face aux notes, enfin!

Giulietta

@giulietta a écrit:Eh bien, je suis la recherche : j'essaie de faire des évaluations de remédiation avant les évaluations sommatives, etc...Je travaille aussi beaucoup sur la motivation et en histoitre-géo où l'on bénéficie de beaucoup de documents intéressants, c'est plus facile de motiver qu'en math par exemple. Et comme mes élèves ne sont pas des idiots, si j'arrive à avoir une discipline correcte, la plupart de mes élèves réussissent ! Je suis même surprise des terribles mauvaises notes en général en France: les étrangers aussi sont surpris, ce qui me rassure.
Mais ne t'en fais pas, je connais bien les collègues en France : ils sont plutôt frileux et je connais aussi leur férocité : je n'irais jamais parler de la constante macabre dans mon établissement, je trouve plus prudent d'essayer d'en parler ici....!
Giulietta

@giulietta a écrit:Bonjour
Certains "se lâchent" sur Internet parce que c'est anonyme, ça ne sert à rien.
Il ne s'agit pas d'attaquer des gens mais de réfléchir sur l'institution scolaire française. Chacun sait bien que celle-ci, bien qu'elle ait le mérite d'exister, souffre de dysfonctionnements : classes souvent surchargées, peu de moyens pour les élèves en difficulté, culture de l'échec, système de notation archaïque, peu de travail d'équipe qui permettrait d'harmoniser les pratiques face aux élèves, absence de respect des cycles vitaux des élèves et journées d'écoles les plus longues de l'Europe...et j'en passe ! Tout ceci a pour effet de générer découragement, refus et violence chez les élèves, et aussi désespoir chez certains collègues comme notre collègue de l'Aisne retrouvée pendue dans sa classe.
Antibi propose une réponse argumentée et intelligente à certains de ces dysfonctionnements et l'on peut utilement s'en inspirer. Espérons que d'autres le feront aussi et que plus de moyens soient mis à disposition dans l'avenir pour contrer les plus criants dysfonctionnements...
Bon courage à tous car il n'est pas facile de travailler avec de tels dysfonctionnements, j'en sais quelque chose, surtout quand on veut la réussite de ses éléèves et la préparation de leur avenir.
Giulietta

@giulietta a écrit:Bonjour
Encore une fois, des gens "se lâchent" n'importe commnent : pourquoi ? nous ne sommes ni des enfants ni des ennemis à combattre mais des collègues qui réfléchissent, on peut être calme et tolérant et je le resterai !Jamais je n'ai pensé ou dit qu'apprendre n'est rien. Bien au contraire : faire face aux dysfonctionnements de l'enseignement public qui engendrent découragement des profs et des élèves amènerait une bien meilleure qualité d'enseignement et de compétences chez les élèves, quelles que soient leur filières. Il y a beaucoup à faire, travailler ensemble et ne pas toujours se mettre, comme certains, en fureur à la moindre discussion !!!! Et je sais que des profs essaient de faire de leur mieux en ce sens, réfléchissent, sont actifs, tolérants, capables de discuter et je les tiens en forte estime....Moi aussi, j'essaie cela, même modestement mais avec espérance.
Bon courage à tous encore
Giulietta

@giulietta a écrit:Mais si, Will, c'est un argument !
On peut le dire de façon différente alors :
Refuser de reconnaître la contante macabre, c'est refuser une évidence décrite par de nombreux auteurs français et étrangers, ce qui laisse subsister dans le système éducatif français un dysfonctionnement important : si on ne met pas une bonne dose de mauvaises notes dans ses classes, on n'est pas reconnu comme un bon prof au sein même du système, ce qui est très malsain car cela freine toute tentative de remédiation d'un système d'évaluation dépassé, malgré toute la recherche faite à ce sujet, et qui laisse place aux idéologies les plus éculées.
Gulietta

@giulietta a écrit:J'ai lu sur Internet que l'insulte suprême en salle des profs est "espèce de néoprofs !"
Bien, j'ai tout compris : ce n'est pas ici le lieu d'un débat !
Bonne continuation, alors, loin de moi !
giulietta

@giulietta a écrit:Il ne faut pas être si naïfs sur Internet et mordre à tous les hameçons que je vous ai lancés pour faire mon petit mémoire de sociologie (j'avais besoin de réponses authentiques). Merci.
Cependant, il vaudrait mieux quand même songer à changer l'école qui va bien mal, vu les archaïsmes qu'elle trimballe.
Merci à Will : si la photo de ton avatar c'est toi, tu es bien mignon ! J'adore cette photo ! Je serai bien restée pour toi ! coeurs
A plus
Et soyez plus prudents sur vos fils
Giulietta (oui, j'apprends aussi l'italien !)
Felice anno nuovo !

@giulietta a écrit:J'ai oublié de préciser : je ne suis pas prof d'hitoire-géo, plutôt mourir !!!!

Et maxime59, c'était moi ! Reste plus qu'à me bannir !

Sois plus prudent, Will, on peut se faire autant de boîtes mail qu'on veut !

Amusez-vous bien, les profs !
Giulietta


La cause d'Antibi a bien avancé, je pense. Laughing

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Clarinette le Sam 19 Jan 2013 - 10:16

@Marcassin a écrit:Merci Clarinette, tu m'as bien fait rire ! veneration
D'habitude, c'est l'inverse ! topela

@Marcassin a écrit:Un petite synthèse, pour les plus pressés, de notre/de nos vrais-faux "professeurs" pleins d'expérience professionnelle et de sagesse. La relecture est savoureuse...
Savoureuse est le mot ! Laughing Au fait, cette dame, cet homme, ce prof, cet étudiant, bref, a probablement un passé douloureux lié à l'HG :
histoitre-géo
hitoire-géo
Laughing


_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par philann le Sam 19 Jan 2013 - 10:17

Merci Marcassin,

Grâce à toi j'ai vue que j'avais "loupé" certains moments d'anthologie!!
CE qui est rassurant je trouve, c'est la quasi-unanimité que G.et la C.M. ont fait contre eux!!

Comme quoi on doit se reconnaître un peu entre soi quand même, quelques soient nos différences et divergences sur le reste!! Very Happy

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Marcassin le Sam 19 Jan 2013 - 10:21

Je propose qu'on appelle les défenseurs de l'idéologie d'Antibi les Antibiotiques. Attention : posologie à respecter scrupuleusement.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Clarinette le Sam 19 Jan 2013 - 10:23

@Marcassin a écrit:Je propose qu'on appelle les défenseurs de l'idéologie d'Antibi les Antibiotiques. Attention : posologie à respecter scrupuleusement.
Razz

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Paratge le Sam 19 Jan 2013 - 10:25

@Marcassin a écrit:Je propose qu'on appelle les défenseurs de l'idéologie d'Antibi les Antibiotiques. Attention : posologie à respecter scrupuleusement.

Excellent ! veneration
Antibi vers le prix Jean-Michel Nobel de docimologie !

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par invitéW le Sam 19 Jan 2013 - 11:19

@giulietta a écrit:J'ai oublié de préciser : je ne suis pas prof d'histoire-géo, plutôt mourir !!!!

mouais... pas loin quand même Suspect
@giulietta a écrit:
Sois plus prudent, Will, on peut se faire autant de boîtes mail qu'on veut !

Je ne le savais pas, merci pour l'info, j'en prends note.
C'est dingue ce qu'on peut apprendre sur néo...

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Clarinette le Sam 19 Jan 2013 - 11:20

Te voilà prévenu ! professeur

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par *Lady of Shalott* le Sam 19 Jan 2013 - 11:35

@Clarinette a écrit:Département de sociologie de l'Université de J'me-la-pète-les-oies-wesh-chuis-une-chercheuse-qu'elle-est-trop-d'la-balle

Mémoire de master soutenu par Mme Giulietta le XX/XX/2013

Extrait des références bibliographiques

Cath5660 (2010), Ta constante macabre, c'est de la daube sidérale. Paris : Nathan

Celeborn (2008), Les trolls, ça me connaît ! Paris : A. Colin.

Cripure (2005), Coup de sang noir. Paris : Editions de Minuit.

Igniatius (2002), La conjuration des imbéciles. Nantes : PUF

Iphigénie (2004), En torride. Paris : La Dispute.

Jeanjeau L. (2012), Siffler en travaillant. L'Harmattan

MM, JPh. (2009), Douze à la treizaine. Paris : Editions Ophrys

Neomath (2009) Tu tiens vraiment à savoir ce que j'en pense ? Paris : PUF

Oiseau phenix (2011), Constante macabre et foutaises diverses. Paris : Didier

Philann (2008), Qui que voussoyez. Toulouse : Presses Universitaires du Mirail.

Victor44 (2013), Darla dirladada. Cahiers pédagogiques

Zorglub (2008), Maths et cynisme, une introduction. Paris : CREDIF.


Fantastique abi veneration mdr aai abi

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Zorglub le Sam 19 Jan 2013 - 11:36

Je suis très fier de figurer en si bonne compagnie dans une telle biblio !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Clarinette le Sam 19 Jan 2013 - 11:42

N'est-ce pas ? diable

Spoiler:
Je suis célib' ce week-end : faut bien que je corrige mes fiches de lecture je fasse du ménage je fasse les courses je m'occupe ! Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par JPhMM le Sam 19 Jan 2013 - 11:54

@*Lady of Shalott* a écrit:
@Clarinette a écrit:Département de sociologie de l'Université de J'me-la-pète-les-oies-wesh-chuis-une-chercheuse-qu'elle-est-trop-d'la-balle

Mémoire de master soutenu par Mme Giulietta le XX/XX/2013

Extrait des références bibliographiques

Cath5660 (2010), Ta constante macabre, c'est de la daube sidérale. Paris : Nathan

Celeborn (2008), Les trolls, ça me connaît ! Paris : A. Colin.

Cripure (2005), Coup de sang noir. Paris : Editions de Minuit.

Igniatius (2002), La conjuration des imbéciles. Nantes : PUF

Iphigénie (2004), En torride. Paris : La Dispute.

Jeanjeau L. (2012), Siffler en travaillant. L'Harmattan

MM, JPh. (2009), Douze à la treizaine. Paris : Editions Ophrys

Neomath (2009) Tu tiens vraiment à savoir ce que j'en pense ? Paris : PUF

Oiseau phenix (2011), Constante macabre et foutaises diverses. Paris : Didier

Philann (2008), Qui que voussoyez. Toulouse : Presses Universitaires du Mirail.

Victor44 (2013), Darla dirladada. Cahiers pédagogiques

Zorglub (2008), Maths et cynisme, une introduction. Paris : CREDIF.


Fantastique abi veneration mdr aai abi
Oui, excellent ! Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par doublecasquette le Sam 19 Jan 2013 - 11:56

Et voilà ! Avec cette connexion qui était toujours en panne, j'ai loupé un débat de très haute tenue qui a débouché sur des œuvres indispensables !
J'chuis trop deg' ! Vingt-cinq pages à rattraper sans pouvoir participer au débat (et avoir mon nom dans la bibliographie) Crying or Very sad ...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Marcassin le Sam 19 Jan 2013 - 12:05

Doublecasquette (2011), Plaidoyer pour des notes diplomatiques. Lyon : Cahiers du Sillon.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par doublecasquette le Sam 19 Jan 2013 - 12:09

@Marcassin a écrit:Doublecasquette (2011), Plaidoyer pour des notes diplomatiques. Lyon : Cahiers du Sillon.

Ah merci ! Ça me fait vraiment plaisir ! Embarassed

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par archeboc le Sam 19 Jan 2013 - 12:09

Je réclame la mienne. Sinon, je démolis le travail à la soutenance.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Clarinette le Sam 19 Jan 2013 - 12:10

@doublecasquette a écrit:Et voilà ! Avec cette connexion qui était toujours en panne, j'ai loupé un débat de très haute tenue qui a débouché sur des œuvres indispensables !
J'chuis trop deg' ! Vingt-cinq pages à rattraper sans pouvoir participer au débat (et avoir mon nom dans la bibliographie) Crying or Very sad ...
Bah, toi, tu es déjà célèbre ! Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Marcassin le Sam 19 Jan 2013 - 12:30

@archeboc a écrit:Je réclame la mienne. Sinon, je démolis le travail à la soutenance.

Archeboc (1967), Devenir toubib hors notes. Collection "La médecine pour les nuls", QCM éditions.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Clarinette le Sam 19 Jan 2013 - 12:36

@Marcassin a écrit:
@archeboc a écrit:Je réclame la mienne. Sinon, je démolis le travail à la soutenance.

Archeboc (1967), Devenir toubib hors notes. Collection "La médecine pour les nuls", QCM éditions.
aai

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 23 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22, 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum