Constante macabre

Page 3 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par MissCata le Mer 9 Jan 2013 - 17:34

Ca sent vraiment le troll à plein nez...et quand on lit les autres messages de Giulietta, ça sent encore plus fort.

MissCata
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Cath le Mer 9 Jan 2013 - 17:39

@giulietta a écrit:Merci de ces réponses : c'est très instructif.
Cela montre qu'il faudra encore du temps, de la formation, des réformes pour faire évoluer les mentalités dans l'institution et changer le système archaïque de notation actuel.
Mais cela se fera...Au début du XXe siècle, on disait et écrivait que les femmes étaient trop bêtes pour pouvoir voter...puis les mentalités ont évolué et la démocratie aussi et elles votent aujourd'hui !
Pour les élèves aussi, cela évoluera, c'est affaire de temps pour que les mentalités acceptent qu'ils aient un système de notation plus juste qui laisse apparaître leurs réussites...
Bon courage à tous
giulietta

Mouah ah ah.
Ce n'est pas possible de sortir autant de sottises à la ligne.
C'est quoi ton secret?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par c0c0 le Mer 9 Jan 2013 - 17:39

@giulietta a écrit:Merci de ces réponses : c'est très instructif.
Cela montre qu'il faudra encore du temps, de la formation, des réformes pour faire évoluer les mentalités dans l'institution et changer le système archaïque de notation actuel.
Mais cela se fera...Au début du XXe siècle, on diasait et écrivait que les femmes étaient trop bêtes pour pouvoir voter...puis les mentalités ont évolué et la démocratie aussi et elles votent aujourd'hui !
Pour les élèves aussi, cela évoluera,
c'est affaire de temps pour que les mentalités acceptent qu'ils aient un système de notation plus juste qui laisse apparaître leurs réussites...
Bon courage à tous
giulietta

Quelle "drôle" de comparaison... Cela n'a AUCUN rapport ! Suspect
Je pense que c'est juste de la provoc mais je vais jouer le jeu et répondre quand même : ce n'est pas une histoire de débat entre note ou pas note, personnellement je n'évalue pas par note en sixième et je pense quand même que cette histoire de constante macabre c'est de la foutaise !!
Comme si tous le monde s'arrangeait pour avoir 1/3 de "mauvaises copies" !! heu Je ne sais même pas comment on peut y croire, ils suffit de lire les exemples que les collègues ont donné ici !

c0c0
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par c0c0 le Mer 9 Jan 2013 - 17:40

@MissCata a écrit:Ca sent vraiment le troll à plein nez...et quand on lit les autres messages de Giulietta, ça sent encore plus fort.
+1

c0c0
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Iphigénie le Mer 9 Jan 2013 - 17:43

moi je propose :
un tiers de bons, un tiers de bons et un tiers de bons. Rolling Eyes
ça s'appellerait la constance constante.

Je vais faire un bouquin, tiens. Suspect

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par giulietta le Mer 9 Jan 2013 - 17:45

Eh bien, vous êtes chatouilleux, vous les profs, sur la question des notes !
Quelle folie !
Giulietta

giulietta
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 17:45

@giulietta a écrit:Merci de ces réponses : c'est très instructif.
Cela montre qu'il faudra encore du temps, de la formation, des réformes pour faire évoluer les mentalités dans l'institution et changer le système archaïque de notation actuel.
Mais cela se fera...Au début du XXe siècle, on disait et écrivait que les femmes étaient trop bêtes pour pouvoir voter...puis les mentalités ont évolué et la démocratie aussi et elles votent aujourd'hui !
Pour les élèves aussi, cela évoluera, c'est affaire de temps pour que les mentalités acceptent qu'ils aient un système de notation plus juste qui laisse apparaître leurs réussites...
Bon courage à tous
giulietta
Oh oui, encore plein de formations à ta sauce où on se ferait traiter de cons mangeurs d"élèves! Ce serait tellement constructif! idee

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Ergo le Mer 9 Jan 2013 - 17:46

Oh, j'y pense, du coup, giulietta, que faut-il faire ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Iphigénie le Mer 9 Jan 2013 - 17:46

vous les profs?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par pop-corn le Mer 9 Jan 2013 - 17:46

cath5660 a écrit:
@Zorglub a écrit:
il reste toujours un tiers de la classe qui obtient des notes inférieures à celles des deux autres tiers.

cheers

Damned, les miens aussi!

topela

Mon dieu! je ne perds pas mon temps à calculer le pourcentage d'élève ayant des notes inférieures aux autres, c'est grave docteur?? Oups

pop-corn
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Daphné le Mer 9 Jan 2013 - 17:46

@giulietta a écrit:Eh bien, vous êtes chatouilleux, vous les profs, sur la question des notes !
Quelle folie !
Giulietta

CQFD ! Giulietta n'est pas professeur !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Cath le Mer 9 Jan 2013 - 17:46

@giulietta a écrit:Eh bien, vous êtes chatouilleux, vous les profs, sur la question des notes !
Quelle folie !
Giulietta

Et donc, tu es quoi?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 17:47

@giulietta a écrit:Eh bien, vous êtes chatouilleux, vous les profs, sur la question des notes !
Quelle folie !
Giulietta
Donc tu n'es pas prof et tu ne sais pas de quoi tu parles... Le vrai souci c'est que personne n'aime la condescendance et encore moins être traité comme un incompétent bourreau d'enfant par les idéologues de ton espèce.Voilà.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par MissCata le Mer 9 Jan 2013 - 17:47

@iphigénie a écrit:vous les profs?

J'allais le dire...

MissCata
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Iphigénie le Mer 9 Jan 2013 - 17:48

Qui êtes-vous?

un élève du troisième tiers, peut-être professeur



Dernière édition par iphigénie le Mer 9 Jan 2013 - 17:52, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Invité le Mer 9 Jan 2013 - 17:48

@Ergo a écrit:Oh, j'y pense, du coup, giulietta, que faut-il faire ?
Lire Antibi, le vénérer et brûler un cierge avant chaque correction de copies en son honneur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Zorglub le Mer 9 Jan 2013 - 17:48

@giulietta a écrit:Eh bien, vous êtes chatouilleux, vous les profs, sur la question des notes !
Quelle folie !
Giulietta

Paske de votre côté, vous êtes charcutière, plombière-zingueuse ou plâtrière-peintresse ?

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par doctor who le Mer 9 Jan 2013 - 17:49

De macabres cons, il y en a tant !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Heisenberg le Mer 9 Jan 2013 - 17:49

Moi, j'aimerais bien avoir un tiers de bonnes notes.

_________________
Winter is coming - Winter is here !

Heisenberg
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Daphné le Mer 9 Jan 2013 - 17:49

@giulietta a écrit:Eh bien, vous êtes chatouilleux, vous les profs, sur la question des notes !
Quelle folie !
Giulietta

Tsssssssssss, n'inversons pas les rôles voulez-vous !
Ce ne sont pas les professeurs qui disent le plus de bêtises ici.


Dernière édition par Daphné le Mer 9 Jan 2013 - 17:52, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Heisenberg le Mer 9 Jan 2013 - 17:51

@JPhMM a écrit:


idee J'ai trouvé la solution miracle. Il nous faut des classes de deux élèves. Le tiers macabre disparaitra automatiquement. idee

Attention, avec une classe de deux élèves, tu risques d'avoir un mauvais et un moyen. Tu continueras donc à ne pas mettre de bonnes notes !

_________________
Winter is coming - Winter is here !

Heisenberg
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Malaga le Mer 9 Jan 2013 - 18:08

J'adore ce genre de reproches... Rolling Eyes

Lorsqu'au mois de juillet, nous faisons la composition des classes de l'année suivante, notre direction nous demande de bien répartir les élèves selon leur niveau dans chaque classe. Nous mettons à chaque élève une lettre (de A à E) correspondant à son niveau. Et lorsque nous faisons la composition des classes, nous devons répartir les élèves A dans toutes les classes, les élèves B dans toutes les classes...

Pourquoi s'étonner, alors, que lors d'une évaluation, on se retrouve forcément avec des élèves qui ont des bonnes notes et d'autres avec de mauvaises notes ?

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par victor_hg le Mer 9 Jan 2013 - 18:09

cath5660 a écrit:
@giulietta a écrit:Eh bien, vous êtes chatouilleux, vous les profs, sur la question des notes !
Quelle folie !
Giulietta

Et donc, tu es quoi?

Une mère d'élève ?

victor_hg
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par JPhMM le Mer 9 Jan 2013 - 18:22

@giulietta a écrit:Eh bien, vous êtes chatouilleux, vous les profs, sur la question des notes !
C'est quand même vous qui avez consacré tout un topic à ça.
Pour ma part, si vous saviez à quel point extrême je m'en fiche de notes... Laughing Laughing Laughing
Et je vais vous dire : je pense que je ne suis vraiment pas le seul parmi les profs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par MissCata le Mer 9 Jan 2013 - 18:23

Après lecture des posts, je me demande si Cabestan et Giulietta ne seraient pas une seule et même personne...

_________________

MissCata
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par LJeanjeau le Mer 9 Jan 2013 - 18:25

Il me semble (et sans prendre position dans les engueulades entre intervenants) que ce fil est construit sur un malentendu concernant ce qu'est réellement la théorie de la constante macabre.

Premier niveau de malentendu : on a l'impression que tout le monde raisonne comme si les notes d'un devoir, dans une classe, répondaient à la logique de la courbe de Gauss. Or ce n'est que très rarement le cas, notamment parce que statistiquement, une courbe de gauss sur 25 ou 30 notes, ça n'a pas trop de sens. Même lorsqu'on étudie les notes sur un échantillon plus important, mettons par exemples les 350 à 400 élèves de seconde d'un lycée comme le mien, on n'obtient pas du tout un étalonnage en courbe de gauss, ou alors avec un début bien plus épais et une fin (les meilleures notes) bien plus fine voire famélique ... il y a toujours beaucoup plus de notes médiocres que de très bonnes notes quand on considère un échantillon important. Une moyenne de 10 ou 11 est souvent obtenue avec la majorité des notes entre 8 et 12, et beaucoup plus de notes inférieures à 8 que de notes supérieures à 14 ou 15 ... variation sur le thème "une moyenne n'a aucun sens"

Deuxième niveau de malentendu : Antibi ne dit pas qu'il y a toujours un tiers d'élèves plus faibles que les autres, car ça effectivement c'est une évidence. Si vous avez 30 élèves, que vous mettez 10 élèves à 16, 10 à 18 et 10 à 20 (je sais, je fantasme Razz), vous aurez évidemment un tiers de moins bons que les autres ... mais personnellement, être le moins bon à 16 ça me convient tout à fait, et être "moyen" à 18 encore plus !
Ce que dénonce Antibi, justement, est que la situation que je viens de décrire est impensable par les enseignants, et plus généralement (car il prend bien soin de ne stigmatiser personne, et surtout pas les profs, admettant que sa théorie est née de l'analyse de ses propres pratiques, transposées ensuite à l'observation de celles des autres, et qu'il a pris conscience qu'il pratiquait lui même cette constante macabre. Ce n'est pas un donneur de leçons) par l'ensemble des acteurs du système. Reprenons le raisonnement qui est souvent avancé pour démontrer simplement le phénomène de constante macabre : Soit un collège de 6 classes de 6e dans lesquelles on trouve en fin d'années toutes sortes de résultats, avec des élèves allant de 4 à 19 de moyenne dans une matière. Vous regroupez en 5e les 25 meilleurs élèves toutes classes confondues ... et vous observez les résultats un an plus tard. Les résultats auront baissé de façon très significative pour environ un tiers des élèves de cette classe d'élite, pourtant tout aussi bons qu'un an avant. Vous reprenez les deux tiers restants pour en faire une super classe de 4e, et à la fin de la 4e, un tiers encore de ce total aura vu ses résultats baisser.
C'est ça la constante macabre, l'impossibilité de penser une classe dans laquelle tous les élèves puissent avoir un niveau satisfaisant. Regardez autour de vous, et vous trouverez forcément un collègue qui a de bien meilleures notes que les autres, lors d'un conseil de classe. Quelle opinion a-t-on généralement de lui, que l'on soit prof, perdir, parent ou même élève ? C'est le fait de céder à cette pression qui fonde la constante macabre, car beaucoup de profs saquent certains de leurs élèves uniquement pour ne pas être emmerdés par leurs collègues.

Spoiler:
je sais de quoi je parle, je l'ai faite, cette auto-censure

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum