Constante macabre

Page 23 sur 23 Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Provence le Dim 20 Jan 2013 - 21:46


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Igniatius le Dim 20 Jan 2013 - 21:48

Ainsi soit-il...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Trinity le Dim 20 Jan 2013 - 21:48


_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Provence le Dim 20 Jan 2013 - 21:50

@Igniatius a écrit:Ainsi soit-il...

Amen.

@Trinity a écrit:

Magnifique! Je suis coiffée au poteau!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Igniatius le Dim 20 Jan 2013 - 21:52

Non.

Comment n'ai-je pas pensé plus tôt à celui-ci !?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par dandelion le Dim 20 Jan 2013 - 21:54

When in Rome... (hors sujet: j'adorais les autres robes mais celle là est particulièrement sublime Provence).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par doublecasquette le Dim 20 Jan 2013 - 22:17

Merci... mais... je ne sais plus faiaiaiaiaiaiaire ! Demain ! Là, ça m'énerve trop !

En échange :


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par *Lady of Shalott* le Lun 21 Jan 2013 - 15:42

@Marcassin a écrit:*Lady of Shalott* (2006), Vin sur vin, ou la réussite par les itinéraires de découverte en Bourgogne, Thèse d'état soutenue à Beaune, mention Grand cru classé.

Doux Jésus emballé dans une feuille de vigne, ceci m'avait échappé. Quel beau titre ! santeverre

Merci Marcassin cheers yesyes cheers yesyes

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par adelaideaugusta le Jeu 24 Jan 2013 - 10:24

@adelaideaugusta a écrit:
@archeboc a écrit:
Vous êtes sympa de polluer ce thread, mais ce n'est pas comme cela que nous aurons la référence d'une publication scientifique sur la constante macabre.

Bande de saboteurs.

Je poste cela à tout hasard : il ne me semble pas l'avoir déjà vu ici.

http://www.sauv.net/antibi.php

Je reviens à la Constante macabre avec cela :

http://www.cge-news.com/main.php?p=506

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Luigi_B le Jeu 24 Jan 2013 - 10:55

Dans cet article, cette phrase d'Antibi :

Mal-être des élèves français à l’école. À ce sujet, une enquête internationale PISA est particulièrement éloquente : sur 41 pays (250 000 élèves interrogés), la France occupe la dernière place dans le domaine du bien-être à l’école.

Et réfutation de cette contre-vérité tenace et dangereuse répétée en boucle dans les médias depuis 2004 : "La souffrance scolaire, mythe utile"

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par egomet le Jeu 24 Jan 2013 - 11:10

@Luigi_B a écrit:Dans cet article, cette phrase d'Antibi :

Mal-être des élèves français à l’école. À ce sujet, une enquête internationale PISA est particulièrement éloquente : sur 41 pays (250 000 élèves interrogés), la France occupe la dernière place dans le domaine du bien-être à l’école.

Et réfutation de cette contre-vérité tenace et dangereuse répétée en boucle dans les médias depuis 2004 : "La souffrance scolaire, mythe utile"

Rassure-toi, dans quelques années ce mythe sera devenu réalité. A force de dire aux élèves qu'ils sont malheureux et de les soigner pour une maladie fictive, ils vont tomber malades et on pourra prescrire encore plus de traitements. Une maladie iatrogène en somme. Rolling Eyes

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par doctor who le Jeu 24 Jan 2013 - 11:49

@Luigi_B a écrit:Dans cet article, cette phrase d'Antibi :

Mal-être des élèves français à l’école. À ce sujet, une enquête internationale PISA est particulièrement éloquente : sur 41 pays (250 000 élèves interrogés), la France occupe la dernière place dans le domaine du bien-être à l’école.

Et réfutation de cette contre-vérité tenace et dangereuse répétée en boucle dans les médias depuis 2004 : "La souffrance scolaire, mythe utile"

Bravo ! C'est aberrant de connerie, une telle erreur ! A faire circuler partout.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par adelaideaugusta le Jeu 24 Jan 2013 - 16:29

@Luigi_B a écrit:Dans cet article, cette phrase d'Antibi :

Mal-être des élèves français à l’école. À ce sujet, une enquête internationale PISA est particulièrement éloquente : sur 41 pays (250 000 élèves interrogés), la France occupe la dernière place dans le domaine du bien-être à l’école.

Et réfutation de cette contre-vérité tenace et dangereuse répétée en boucle dans les médias depuis 2004 : "La souffrance scolaire, mythe utile"

Certains enfants normalement intelligents qui sont mis dans l'impossibilité d'apprendre à lire sont très malheureux. Ils se rendent compte de leur extrême difficulté à suivre normalement, et se sentent floués.
J'en ai connu un qui était désespéré, qui faisait des cauchemars, disait : "A quoi ça sert que je vive, je suis si nul", faisait des fugues, à neuf ans.
Il faisait des crises tellement violentes que sa mère a dû le faire soigner par un pedo-psychiatre.

Mais la plupart du temps, ils sont parfaitement ignorants de leur retard et se complaisent dans leur fainéantise (ou leur "nonchaloir" , quel joli mot !): on exige si peu d'eux !

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par Paratge le Jeu 24 Jan 2013 - 16:44


Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par géohistoire le Jeu 24 Jan 2013 - 18:01

Si j'ai bien compris, l'élève de 6° que j'avais en aide aux devoirs lors de mon dernier remplacement qui réussit habituellement tous ses exercices mais qui ne les fait pas n'est pas paresseux. Il est quoi alors?

géohistoire
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par adelaideaugusta le Jeu 24 Jan 2013 - 19:37

@géohistoire a écrit:
Si j'ai bien compris, l'élève de 6° que j'avais en aide aux devoirs lors de mon dernier remplacement qui réussit habituellement tous ses exercices mais qui ne les fait pas n'est pas paresseux. Il est quoi alors?

Tu as compris quelque chose à ce baratin ?? Elle a vraiment des neurones emberlificotés !!
Quand je pense que certains parents leur confient leurs gamins !

Bien sûr, qu'il y a des enfants paresseux ! Je viens d'en laisser un à son nonchaloir : en 3 mois1/2, et deux heures par semaine, ce gamin de troisième n'a pas fait un iota de progrès. Je lui ai donné des pistes pour s'améliorer, par exemple comment reconnaître un sujet dans une phrase, pour éviter que le verbe soit au singulier et le sujet au pluriel.
Il m'a dit : "Le sujet, c'est le mot à la gauche du verbe".
Moi : "c'est ce qu'on t'a appris ?" "Oui".

Le plus triste, c'est que c'est vrai.


2. Le sujet.


Identification du sujet par déplacement.

Si, dans une construction de type sujet-verbe-objet, on inverse la place des mots ou groupes de mots qui sont «à droite» et à «gauche» du verbe, on permute les fonctions sujet et complément d’objet.
-Parfois, en raison du verbe utilisé, le sens de la phrase peut ne pas changer beaucoup :

Vanessa aperçut le chien au détour du chemin.

Le chien aperçut Vanessa au détour du chemin.

-ou aboutir à un non sens:

Pierre a mangé le chocolat.

Le chocolat a mangé Pierre.

-ou bien encore entraîner un changement de sens de certains mots:

La voiture brûle le feu.

Le feu brûle la voiture.

Dominique a fabriqué un avion de ses propres mains.

-La phrase devient «impossible» si l’on déplace le sujet à la droite du verbe:

De ses propres mains a fabriqué Dominique un avion.

Les enfants ont ramassé les champignons.

Les champignons ont ramassé les enfants.


Même si la phrase évoque une réalité peu vraisemblable, le sujet est le mot (ou le groupe de mots) qui se trouve «à gauche» du verbe; ici, les champignons.

Le vent plie l’arbre.

L’arbre plie le vent.
Remarquons que si toutes les phrases ainsi obtenues n’ont pas de sens, elles restent cependant grammaticalement correctes.

Dans ces phrases, on a fait appel à la procédure de permutation.

Il existe d’autres procédures de manipulations, qui sont:

-La réduction.
La phrase obtenue est moins riche en information et son sens d’origine est modifié.

Le paysan monte un sac de blé.
Le paysan monte.

La phrase obtenue n’a plus de sens et n’est plus correcte grammaticalement.

Elsa arrivera par le train de 5 heures.

Arrivera par le train de 5 heures.

Le test de la réduction révèle le caractère obligatoire (essentiel, indispensable) ou le caractère facultatif (non essentiel) d’un mot dans un groupe ou d’un groupe dans une phrase.
On appelle aussi cette manipulation suppression, effacement, ou encore soustraction.

-L’expansion.
Elle consiste à ajouter des mots dans un groupe ou des groupes de mots dans une phrase;
on apporte ainsi des informations supplémentaires.

Le linge sèche.
Le linge mouillé sèche.
Le linge mouillé sèche sur le fil.
Depuis hier, le linge mouillé sèche sur le fil.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par egomet le Jeu 24 Jan 2013 - 20:03


Ça me fait bien rire, le pseudo-consensus sur la question. Biais de sélection à mon avis, chez cette dame. Je ne sais pas ce qu'elle est exactement, psy ou je ne sais quoi. Mais j'imagine que tous les enfants qui vont la voir sont déjà rentrés dans une démarche de remise à niveau. Et de toute façon, ils n'avoueront pas leur paresse à une pro.

Sinon, un élève paresseux, c'est un élève qui optimise son effort et l'ajuste strictement à la nécessité. Au fond, c'est un être profondément rationnel (au sens économique du terme). Very Happy

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par bruno09 le Jeu 24 Jan 2013 - 21:29

@adelaideaugusta a écrit:

Le linge sèche.
Le linge mouillé sèche.
Le linge mouillé sèche sur le fil.
Depuis hier, le linge mouillé sèche sur le fil.

Et le linge qui sèche mouille les cordes. Ok je sors ...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par JPhMM le Jeu 24 Jan 2013 - 21:32

Laughing Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constante macabre

Message par adelaideaugusta le Jeu 24 Jan 2013 - 22:11

@bruno09 a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:

Le linge sèche.
Le linge mouillé sèche.
Le linge mouillé sèche sur le fil.
Depuis hier, le linge mouillé sèche sur le fil.

Et le linge qui sèche mouille les cordes. Ok je sors ...

yesyes yesyes yesyes

Donc, tu as lu cet extrait absurde de la grammaire Bescherelle.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 23 Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum