Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par neo le Mer 9 Jan 2013 - 23:13

[Snes national] message aux syndiqués : grève le 31 janvier
09/01/2013


Grève le 31 janvier
La nouvelle année pour laquelle nous vous souhaitons nos meilleurs vœux va débuter par une action forte et inévitable au vu des perspectives qui nous sont proposées.
La FSU, la CGT et Solidaires ont décidé d’un appel à la grève dans la Fonction Publique le 31 janvier prochain.
La dégradation des conditions de travail et de rémunération, l’instauration de la journée de carence dans la Fonction publique, seront au cœur de cette action.
Le SNES entend bien mettre en évidence dans le cadre de cette grève la situation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation du Second degré :

- Rémunération bloquée, aucune évolution indemnitaire contrairement à d’autres fonctionnaires.
- Conditions de travail dégradées, et charge de travail sans cesse alourdie : multiplication des postes sur plusieurs établissements, augmentation du nombre de classes à prendre en charge du fait des réformes (langues vivantes, SES …) et des suppressions d’emplois, multiplication des réunions, formation continue en dehors du temps de travail …

Aucune perspective n’est aujourd’hui tracée pour inverser cette évolution subie depuis tant d’années.
A cela s’ajoutent les inquiétudes légitimes sur l’avenir de l’organisation de la formation professionnelle, sur l’avenir de l’orientation scolaire et sur celui des Copsy à travers la décentralisation, mais aussi sur nos garanties statutaires et notre métier.
Toutes ces questions seront au centre de l’expression des personnels du Second degré le 31 janvier.

Nous appelons à participer massivement à la grève du 31 janvier et à populariser cet appel autour de vous, en particulier dans votre établissement.

Frédérique Rolet, Roland Hubert, Daniel Robin
Co-secrétaires généraux


Dernière édition par neo le Lun 28 Jan 2013 - 10:59, édité 5 fois (Raison : topic différencié du 2nd sur le même thème.)

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par neo le Jeu 10 Jan 2013 - 18:22

Appel unitaire Fonction Publique
http://www.solidaires.org/IMG/pdf/Greve_FP_du_31_janvier.pdf

Communiqué CGT, FSU, Solidaires
10 janvier2013


Journée de grève dans la Fonction publique le 31 janvier 2013 : le changement, c’est l’action !

La Fonction publique et les services publics sont indispensables pour tous les citoyens. Or, la situation s’est dégradée ces dernières années pour les personnels comme pour les usagers. Il est urgent et indispensable maintenant de changer de cap ! Et la crise ne peut pas servir de prétexte pour ne pas répondre aux légitimes revendications des agents publics.

Alors que des discussions sont en cours dans le cadre d’un agenda social de la Fonction publique, le gouvernement doit permettre à la Fonction Publique et aux services publics de jouer tout leur rôle. Leur action est un puissant moyen pour lutter contre les inégalités et les injustices sociales. Le rôle de l’État est aujourd’hui de donner les capacités d’agir pour améliorer la qualité des services rendus à tous les usagers sur l’ensemble du territoire et dans le même temps d’améliorer les conditions de travail et de rémunération des agents.

Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires appellent les agents de la Fonction publique à une journée de grève le 31 janvier prochain et à participer aux initiatives locales de mobilisation (rassemblements, manifestations...). Elles considèrent que les enjeux nécessitent une intervention la plus large possible des personnels. C’est pourquoi, elles poursuivent les contacts avec toutes les organisations syndicales de la Fonction publique pour une mobilisation massive le 31 janvier et pour construire ensemble les suites nécessaires.

Le 31 janvier, elles porteront des revendications pour :

• l’emploi en exigeant un moratoire immédiat sur les suppressions d’emplois et des créations partout où cela est nécessaire,

• les salaires et le pouvoir d’achat en exigeant notamment une augmentation urgente de la valeur du point d’indice

• l’abrogation du jour de carence

• l’amélioration du fonctionnement de la Fonction publique et des services publics.

Autant d’exigences que nous défendrons ensemble le 31 janvier pour peser sur les négociations à venir et en particulier sur la réunion du 7 février prévue avec la Ministre concernant les rémunérations.

Paris le 10 janvier 2013

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Clinostale le Jeu 10 Jan 2013 - 21:12

Je me pose la question : je fais grève ou pas ? D'un côté, je me demande si ça va vraiment servir à quelque chose. D'un autre, je me dis que si tout le monde raisonne comme moi, c'est sûr que ça ne servira à rien, et que ne rien faire, c'est accepter tacitement.

Que faites-vous ? Je ne pose pas cette question pour jouer le mouton, mais pour essayer de raisonner un peu plus en profondeur là-dessus...

Clinostale
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Clarinette le Jeu 10 Jan 2013 - 21:14

J'ai arrêté de faire grève depuis 2003, quand j'ai vu que même les longues grèves ne servaient plus à rien. Alors, les grévounettes d'un jour... Rolling Eyes

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Une passante le Jeu 10 Jan 2013 - 21:22

je fais toutes les grèves, par principe. Parce que j'ai du mal à me dire que si je ne fais pas grève, quelque part c'est comme si je cautionnais...
ça ressemble beaucoup à un coup d'épée dans l'eau, mais au moins, je ne suis pas restée sans rien faire !

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par jilucorg le Jeu 10 Jan 2013 - 22:04

@Clarinette a écrit:J'ai arrêté de faire grève depuis 2003, quand j'ai vu que même les longues grèves ne servaient plus à rien. Alors, les grévounettes d'un jour... Rolling Eyes
Ah tiens tiens, tope là ! Pour celle contre la réforme des retraites Fillon du printemps 2003, plus de 1 100 € que ça m'a coûté, avec le résultat qu'on connaît... furieux

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par stench le Jeu 10 Jan 2013 - 22:10

@Clarinette a écrit:J'ai arrêté de faire grève depuis 2003, quand j'ai vu que même les longues grèves ne servaient plus à rien. Alors, les grévounettes d'un jour... Rolling Eyes

Mais si les collègues ne font même plus les grèves courtes, comment espérer que les organisation syndicales se lancent dans un appel à une grève longue?

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par JLB le Jeu 10 Jan 2013 - 22:12

Ah, le fameux alibi de 2003... Il commence à dater celui-là, non ? Twisted Evil

Pour ma part j'ai tiré d'autres conclusions de 2003 (1ère année d'enseignement, deux mois de grève) :
- méfiance vis-à-vis de ceux qui se parent de radicalité pour en pas agir ; ce qui compte réside moins dans les discours que dans les actes ;
- avoir toujours un salaire d'avance de côté pour que la considération financière n'entre pas en ligne de compte dans mon choix de faire une grève (même longue) ;
- importance et enrichissement d'un engagement collectif, dont la grève (n')est (qu')une des formes.

Bref, grève sans hésitation et sans état d'âme de mon côté !

(l'occasion aussi de revoir des gens que j'apprécie et que je croise en manif, de loin en loin - et là ça commençait à faire vraiment loin ;-) ).



JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par jilucorg le Jeu 10 Jan 2013 - 22:14

J'ai un trou, là : depuis ce fameux printemps 2003, disons dans la dernière décennie, quelle grève éducnat a permis d'obtenir satisfaction pour au moins une des revendications l'ayant motivée ? (c'est une vraie question hein : j'aurais tendance à dire aucune, mais je suis peut-être inconsciemment de mauvaise foi !)

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par neo le Jeu 10 Jan 2013 - 22:18

@stench a écrit:
@Clarinette a écrit:J'ai arrêté de faire grève depuis 2003, quand j'ai vu que même les longues grèves ne servaient plus à rien. Alors, les grévounettes d'un jour... Rolling Eyes

Mais si les collègues ne font même plus les grèves courtes, comment espérer que les organisation syndicales se lancent dans un appel à une grève longue?
+ 1 !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 10 Jan 2013 - 22:21

@neo a écrit:
@stench a écrit:
@Clarinette a écrit:J'ai arrêté de faire grève depuis 2003, quand j'ai vu que même les longues grèves ne servaient plus à rien. Alors, les grévounettes d'un jour... Rolling Eyes

Mais si les collègues ne font même plus les grèves courtes, comment espérer que les organisation syndicales se lancent dans un appel à une grève longue?
+ 1 !

Dans ce cas-là on n'en sort plus: si ceux qui veulent une grève longue ne font plus les grèves courtes parce que c'est inefficace et si ceux qui appellent aux grèves courtes ne veulent pas appeler à la grève longue parce qu'ils ont peur de ne pas avoir assez de monde, on a un peu l'impression d'assister à un dialogue de sourds... Dommage.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par JLB le Jeu 10 Jan 2013 - 22:21

2007 : décret de Robien sur les compléments de service
sans parler des multiples grèves locales auxquelles j'ai participé et qui ont apporté des choses dans les établissements où j'étais.

Après, penser qu'une grève --> une satisfaction de revendication, c'est une conception un peu trop simple, non ?

Cette grève est un jalon dans un processus. C'est le premier appel franc depuis l'élection de Hollande et il intervient dans un contexte général où :
- les collègues commencent à se rendre compte que l'alternance, malgré d'heureux changements notables, est loin de résoudre la panade dans laquelle on se trouve (effectifs, pouvoir d'achat, conditions de travail en général...)
- les syndicats, même les plus conciliants, prennent de plus en plus leur distance avec une politique qui reproduit, "en light", les erremenents de années passées (pilotage à vue, effets d'annonce, démantèlement lié à la LOLF...).
Sans même parler du contexte hors fonction publique, national et europée...




Dernière édition par JLB le Jeu 10 Jan 2013 - 22:24, édité 1 fois

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par neo le Jeu 10 Jan 2013 - 22:22

@jilucorg a écrit:J'ai un trou, là : depuis ce fameux printemps 2003, disons dans la dernière décennie, quelle grève éducnat a permis d'obtenir satisfaction pour au moins une des revendications l'ayant motivée ? (c'est une vraie question hein : j'aurais tendance à dire aucune, mais je suis peut-être inconsciemment de mauvaise foi !)
- 2007 : abrogation des décrets Robien (bivalence)
- 2012 . abrogation du décret évaluation
- 2012, AEFE : augmentation de 130 euros mensuels ici suite à des grèves à répétition pendant plusieurs années, avec grève de plusieurs jours consécutifs pendant le bac les deux dernières années.
- ...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par JLB le Jeu 10 Jan 2013 - 22:24

Ne "t'inquiète" pas trop Marcel, d'expérience, ceux qui disent ne pas faire les grèves courtes dans l'attente de grèves longues ne font pas non plus les grèves longues... (parce qu'elles ne sont pas générales, parce qu'elles ne sont pas ceci ou celà...).

En 2003, la grève reconductible était TRES minoritaire - et je ne parle pas des retraites en 2010 où quasiment personne dans l'EN n'est entré en grève reconductible, alors que le contexte et les appels étaient là.

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 10 Jan 2013 - 22:26

@neo a écrit:
@jilucorg a écrit:J'ai un trou, là : depuis ce fameux printemps 2003, disons dans la dernière décennie, quelle grève éducnat a permis d'obtenir satisfaction pour au moins une des revendications l'ayant motivée ? (c'est une vraie question hein : j'aurais tendance à dire aucune, mais je suis peut-être inconsciemment de mauvaise foi !)
- 2007 : abrogation des décrets Robien (bivalence)
- 2012 . abrogation du décret évaluation
- 2012, AEFE : augmentation de 130 euros mensuels ici suite à des grèves à répétition pendant plusieurs années, avec grève de plusieurs jours consécutifs pendant le bac les deux dernières années.
- ...

C'est quoi les "..."? Parce que Karine B. et toi copiez-collez souvent ce message, avec toujours les mêmes trois exemples et toujours un "etc." ou des points de suspension. C'est pour donner l'impression d'une vraie liste longue?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 10 Jan 2013 - 22:27

@JLB a écrit:Ne "t'inquiète" pas trop Marcel, d'expérience, ceux qui disent ne pas faire les grèves courtes dans l'attente de grèves longues ne font pas non plus les grèves longues... (parce qu'elles ne sont pas générales, parce qu'elles ne sont pas ceci ou celà...).

En 2003, la grève reconductible était TRES minoritaire - et je ne parle pas des retraites en 2010 où quasiment personne dans l'EN n'est entré en grève reconductible, alors que le contexte et les appels étaient là.

Oh je ne m'inquiète de rien! J'ai toujours été partisan de la grève générale reconductible, mais j'ai toujours fait les grèves "perlées", par solidarité.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Clarinette le Jeu 10 Jan 2013 - 22:38

@JLB a écrit:Ne "t'inquiète" pas trop Marcel, d'expérience, ceux qui disent ne pas faire les grèves courtes dans l'attente de grèves longues ne font pas non plus les grèves longues... (parce qu'elles ne sont pas générales, parce qu'elles ne sont pas ceci ou celà...).

En 2003, la grève reconductible était TRES minoritaire - et je ne parle pas des retraites en 2010 où quasiment personne dans l'EN n'est entré en grève reconductible, alors que le contexte et les appels étaient là.
Je ne parle que pour moi, mais j'ai fait ma rentrée à l'EN en septembre 1995, l'année du plan Juppé : 15 jours de grève en décembre, et quand je dis grève, c'est AG le matin, manif l'aprèm et débriefing post-manif jusqu'à pas d'heure.

En 2000, mouvement des 630 : deux mois de grève et record personnel des nuits passées au bivouac de l'Esplanade...début février, en plein hiver, quoi... Là, déjà, mon enthousiasme a été un peu douché par la frilosité, au propre comme au figuré, de nombre de collègues, parce que j'étais partisane d'actions dures (mon passé trotskyste aux JCR, sans doute), histoire de ne pas passer pour les gentils nounours habituels, mais notre petit noyau n'a pas été suivi. Il vaut mieux défiler sagement dans la rue en chantant...

Et en 2003, grève de plusieurs semaines avec l'issue que l'on sait.

Bref, quand je dis que je ne veux plus faire les grévettes parce que je les trouve inefficaces, je ne fais que dire ce que je pense profondément... et qui s'est largement vérifié ces dernières années.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par JLB le Jeu 10 Jan 2013 - 22:51

Respect pour tes engagements passés ! (1995, j'ai tenté de m'y lancer mais je n'ai pas réussi à entraîner mes petits camarades de prépa...).

Mais si tu "attends" d'autres mouvements aussi durs pour rebouger, tu risques d'attendre un bon moment, je le crains... Voire de passer à côté de vrais gros mouvements - j'insiste, masi retraite 2010, c'était du lourd, et la plupart des collègues sont passés bien à côté...


JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Clarinette le Jeu 10 Jan 2013 - 22:57

J'accepte ton respect, jeune blanc-bec ! Laughing

Cela étant, vraiment, je ne "crois" plus à la grève... ou je vieillis, je ne sais pas... J'aimerais bien que les syndicats inventent autre chose, mais quoi ? Pas très constructif, hein...

Quant à 2010, je n'ai pas senti grand-monde frémir autour de moi, franchement...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par User5899 le Jeu 10 Jan 2013 - 23:32

Sans conviction, je fais les grèves d'un jour. Juste pour pouvoir dire "ta gueule" à ceux qui se plaignent sans cesse sans jamais envisager la moindre action collective.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par JLB le Jeu 10 Jan 2013 - 23:44

Hé, hé, plus si jeune, plus si jeune... ;-)

Mais oui, la grève c'est qu'une partie du possible - déjà du temps dégagé pour penser à "autre chose" comme types d'action. Et puis les meilleures initiatives viennent souvent (toujours ?) de "la base" - et c'est pourtant un affreux syndicaliste qui parle. :p


JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Instructeurpublic le Ven 11 Jan 2013 - 15:31

La grève est devenue anachronique, c'est tout. Certains se croient encore à l'époque de l'Etat providence alors que triomphe Globalia. Cela est d'autant plus accentué pour nous les profs qui ne produisons absolument rien d'utile au regard de la société actuelle. Quand bien même on s'arrêterait de bosser un an, que se passerait-il ? On se mettrait probablement toute la population à dos, tout en contribuant grassement au rééquilibrage des finances publiques. En bref, on aurait tout bon. Quant aux manifs n'en parlons même pas : un défilé pittoresque d'une heure et demi à base de gilets jaunes et mégaphones qui se termine à midi pile et pas une minute de plus avec service d'ordre, responsables déclarés et parcours balisé (surtout gêner personne hein ?). Tous ça pour, sur la ligne d'arrivée, mettre le feu, non pas à la préfecture ou aux locaux du medef, mais au 24/24 du coin de la rue sur lit de frites-merguez, pendant qu'en toile de fond, des orateurs tous plus médiocres les uns que les autres se passent le micro pour raconter, dans le meilleur des cas, une suite de banalités proprement abyssales. Alors quoi ? Offrir un jour de salaire au rectorat "par solidarité", "pour ma conscience" et continuer de cautionner cet entêtement ridicule, inefficace et anachronique. La vérité que l'on se cache c'est que les syndicats font partie du binz. Les syndicats institutionnels n'ont jamais été un obstacle au libéralisme économique mais en on toujours été, bien au contraire, les instruments nécessaires. C'est un régulateur social, une soupape de la colère et que les acteurs soient de bonne foi ou non n'y change absolument rien.

Edit : oui je sais, mon avatar n'est plus d'actualité... Smile

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Roumégueur Ier le Ven 11 Jan 2013 - 18:22

C'est certainement parce qu'il compte que beaucoup de fonctionnaires baissent les bras et estiment qu'une grève ne sert à rien que V. Peillon a cru bon de préciser hier à Brest que concernant les PE Il n’y aura pas de « compensation » comme le demandent certains, puisqu’il n’y aura pas plus de temps de travail, qu’il y aura des journées plus courtes pour les enseignants (en moyenne de 3 quarts d’heure en moins), que les conditions d’exercice du métier vont s’améliorer (plus de maîtres que de classes, remise en place d’une formation initiale des enseignants, d’une formation continue sur le temps de travail, nouvelles façons de gérer l’aide individualisée, remplacée par des activités pédagogiques complémentaires…).
Source : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/01/11012013Article634934791817618694.aspx

J'ai beau être d'accord avec toi (la grève est anachronique, les défilés sont parfois caricaturaux...), je ne vois pas d'autres moyens d'expression. Et il ne faut surtout pas oublier que le ministère regarde avec beaucoup d'attention les pourcentages de grévistes et de manifestants : cela modifie les rapports de force lorsqu'ils rencontrent les syndicats.
L'exemple de France Inter ces jours-ci : 4 jours de grève avant que la direction ne plie et ne veuille bien organiser une réunion avec les syndicats (lu sur Libération ce jour).
Faute de mieux, si vous voulez demander une revalorisation, il faut la faire (ne croyez pas qu'il y aura de meilleurs moments pour revendiquer de meilleurs salaires, ce ne sera jamais le moment, et encore moins si en 2017...)



Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Héliandre le Ven 11 Jan 2013 - 20:01

Comme toi Roumégueur je pensais à notre grève du 31 en entendant la musique sur France Inter hier, et encore aujourd'hui. Et bien là, ça dure, et on ne sait pas jusqu'à quand, on découvre juste que c'est la grève en allumant son poste. Pourquoi chez nous c'est -presque- toujours une journée ? Effectivement ça fait plus "petit rituel de rentrée", ou d'autre chose, que vrai blocage... On a débattu des moyens d'actions plusieurs fois, sur d'autre fil (bloquer les notes, faire durer la grève), rien ne recueille tous les suffrages... Il reste la journée de grève. Je suis de plus en plus sensible à l'argument des sous laissés à l'état, de l'inefficacité...
Je pense être gréviste cependant, comme dit plus haut pour agir, dire que je suis d'accord avec les mots d'ordre, parce que la situation pose de plus en plus de problèmes notamment avec le cas des PE et des Copsy.

Mais j'aimerais bien que ce soit une grève reconductible. Pour avoir l'impression que c'est du sérieux, qu'on revendique vraiment.
Et pour ce qui est du coût, je comprends que ce soit difficile voire impossible pour certains. Mais je ne dirais pas qu'une journée de grève me "coûte" telle somme. Parce que ce jour là je ne travaille pas, déjà je me paye le libre usage de mon temps, ensuite l'expression de ce que je pense.


Dernière édition par Héliandre le Ven 11 Jan 2013 - 21:55, édité 1 fois

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève 31 janvier dans toute la Fonction Publique

Message par Jim Thompson le Ven 11 Jan 2013 - 21:36

Cripure a écrit:Sans conviction, je fais les grèves d'un jour. Juste pour pouvoir dire "ta gueule" à ceux qui se plaignent sans cesse sans jamais envisager la moindre action collective.
veneration veneration

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum