Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par John le Sam 19 Jan 2013 - 15:52

http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles-les-nouveaux-rythmes-scolaires-en-debat-2013-01-19#.UPph1wCSLjc.facebook

Les nouveaux rythmes scolaires en débat 1
19.01.2013 - 19:00

Les Nouveaux Rythmes scolaires :
Est-il impossible de réformer l’Education Nationale ?
Sommes-nous devant un cas d’école en la matière avec le dossier des rythmes scolaires ?

Presque tous les acteurs du monde éducatif étaient favorables à la fin de la semaine de 4 jours, une organisation qui n’a que 4 ans. Pourtant, à l’heure des décrets d’application, la nouvelle réforme qui consiste à revenir à la semaine de 4 jours et demi et à réorganiser les journées, est très contestée. Des grèves se préparent chez les enseignants, c’est le cas à Paris mardi prochain… et des spécialistes des rythmes des enfants comme la chronobiologiste Claire Leconte interpellent Vincent Peillon pour dire que le texte n’est pas assez ambitieux.

Claire Leconte est avec nous pour un débat à trois voix ce soir dans Rue des écoles avec le Directeur général de l’enseignement scolaire, Jean-Paul Delahaye, et une professeure des écoles du collectif des « Dindons », vent debout contre la réforme.

Trois invités pour en débattre :
- Jean-Paul Delahaye, Directeur général de l'Enseignement scolaire au Ministère de l'Education Nationale depuis novembre 2012.
- Claire Leconte, Professeur émérite de psychologie de l'éducation, Chercheur en chronobiologie et présidente de l'AEPU, auteur de l'essai "Des rythmes de vie aux rythmes scolaires : Quelle histoire !" (Editions Septentrion, 2011).
Elle évoquera la cohérence entre les temps scolaires et le rythme biologique de l'enfant.
- Céline, du Collectif "Dindons", Professeur des Ecoles en CE1 en Ille & Vilaine (elle sera en duplex de France Bleu Armorique à Rennes)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par arcenciel le Sam 19 Jan 2013 - 15:58

Merci de le rappeler! J'allais oublier.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par John le Sam 19 Jan 2013 - 19:22

Pour se remettre en mémoire les propositions de Claire Leconte, chronobiologiste :
http://ecolededemain.files.wordpress.com/2012/09/propositions-de-claire-leconte.pdf

Pour (re)découvrir le collectif des Dindons :
http://paroleauxdindons.canalblog.com/

Rappelons que JP Delahaye avait commis un petit article sur la question des rythmes :
DELAHAYE Jean-Paul. Le temps des élèves et le temps des enseignants : quelques repères historiques. Administration et éducation, 2006, n° 109, p. 89-95

On lui doit également une présentation du problème à visée plutôt historique, retranscrite ici : http://falroubaix.fr/userfiles/file/delahaye_place_eleve_ecole.pdf

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par If_Then_Else le Sam 19 Jan 2013 - 19:43

Celine, dindon-dindonnante, a très bien communiqué sur l'équilibre relationnel de qualité entre l'élève et son enseignant. Elle a su éviter le piège du corporatisme, exercice délicat face aux questions de la journaliste qui sait jouer "les amies critiques".

Il a été rappelé que les élèves- et donc leur enseignant- étaient maltraités d'avoir autant à faire en aussi peu de temps dans la journée, la semaine et l'année et surtout dans une classe surchargée, dans un contexte de réduction du nombre des fonctionnaires voulue par le précédent gouvernement. Les programmes de 2008 devront être logiquement allégés si les temps d'apprentissage sont réduits à nouveau.

Claire Leconte invite à élargir la problématique des rythmes scolaires en s'intéressant davantage au temps de l'enfance en rappelant, preuves à l'appui, que 5heures de bourrage de crâne -ou d'oisiveté- sont bien plus fatiguantes que 6heures organisées astucieusement en tenant compte des capacités d'attention des enfants.

Jean Paul Delahaye a bien exposé les enjeux critiques de la Réforme, auxquels tout le monde ou presque adhère, sans pour autant réussir à rassurer, semble-t-il, les enseignants sur les aspects pratico-pratiques évoqués par Céline, collègue que je salue confraternellement.

L'accueil des enfants de moins de 3 ans et le programme "plus d'enseignants que de classe" sont des pas supplémentaires dans la lutte contre les inégalités qui caractérisent notre système scolaire actuel.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par arcenciel le Sam 19 Jan 2013 - 20:03

Qui pourrait m'expliquer pourquoi le Ministère veut à tout prix modifier nos pratiques pédagogiques ?
Comment toutes ces personnes haut-placées ont-elles été instruites?
Les propos de Delahaye m'ont hérissée (tiens tt me hérisse en ce moment): nous maltraitons les enfants avec nos 6h par jour! Que c'est un véritable scandale, une anomalie mondiale! Rien que ça!
Profs du secondaire vous êtes les prochains sur leurs tablettes (il était tt content de l'annoncer)!
.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par Morgared le Sam 19 Jan 2013 - 20:21

@arcenciel a écrit:Qui pourrait m'expliquer pourquoi le Ministère veut à tout prix modifier nos pratiques pédagogiques ?

J'ai appris il y a quelques mois, dans une réunion sur le renouvellement des contrats d'objectifs destinée aux chefs d'établissement, que les enseignants avaient désormais obligation d'"innover et d'expérimenter". Les deux termes ont été définis pendant une demi-heure. A la fin, bien sûr, on ne savait pas pourquoi il fallait innover et expérimenter, si ce n'est pour "changer l'école", nécessité qui allait bien sûr de soi - dans quel sens, on n'en a jamais rien su.

Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par arcenciel le Sam 19 Jan 2013 - 20:26

@Morgared a écrit:
@arcenciel a écrit:Qui pourrait m'expliquer pourquoi le Ministère veut à tout prix modifier nos pratiques pédagogiques ?

J'ai appris il y a quelques mois, dans une réunion sur le renouvellement des contrats d'objectifs destinée aux chefs d'établissement, que les enseignants avaient désormais obligation d'"innover et d'expérimenter". Les deux termes ont été définis pendant une demi-heure. A la fin, bien sûr, on ne savait pas pourquoi il fallait innover et expérimenter, si ce n'est pour "changer l'école", nécessité qui allait bien sûr de soi - dans quel sens, on n'en a jamais rien su.
C'est désolant.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par Celadon le Sam 19 Jan 2013 - 20:50

RESISTANCE. Un point, c'est tout.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par LouisBarthas le Dim 20 Jan 2013 - 2:04

@If_Then_Else a écrit:
Les programmes de 2008 devront être logiquement allégés si les temps d'apprentissage sont réduits à nouveau.
L'accueil des enfants de moins de 3 ans et le programme "plus d'enseignants que de classe" sont des pas supplémentaires dans la lutte contre les inégalités qui caractérisent notre système scolaire actuel.
En effet, quelle logique implacable : les temps d'apprentissage étant réduits, réduisons les programmes !
En paraphrasant Georges Orwell et être dindon jusqu'au bout, ce Collectif pourrait adopter le slogan suivant:

"L'IGNORANCE C'EST L'INSTRUCTION"
Mais il faudrait employer pour cela un mot tabou que je n'ai entendu prononcer qu'une seule fois en trente ans, et d'une manière dévalorisante. Car évidemment, dans toutes ces revendications, on évite de parler de l'essentiel, du droit à l'instruction.
Ils ne faudrait pas demander d'alléger les programmes mais au contraire les renforcer et les rendre plus cohérents. Lorsque j'étais enfant, nous étions instruits 30 heures par semaine, c'est un jour d'instruction par semaine qui a été perdu !
Les enfants de moins de 3 ans n'ont rien à faire dans une école qui doit être un lieu d'instruction. Ce que cache cette revendication, c'est l'idée de "l'école obligatoire", de l'encadrement de la jeunesse.
Il faudrait lutter contre l'école de l'acquisitions des compétences inscrites dans d'absurdes livrets et revenir à un enseignements des savoirs disciplinaires.
Il faudrait lutter contre la dépossession des pratiques enseignantes au profit de la culture des "experts" et de leur arme de l'évaluation permanente.
Lutter contre les "projets" et le "travail d'équipe" obligatoires qui paralysent les initiatives, contre l'uniformisation des pratiques pédagogiques imposées par les pseudo-sciences de l'éducation (qui pourrait supporter qu'on lui dise qu'on va éduquer ses enfants scientifiquement !).
On aiderait vraiment les enfants en difficulté en demandant la réouverture des classes d'adaptation et de perfectionnement dans le primaire au lieu du saupoudrage des RASED.
Il faudrait revendiquer la liberté pour les enseignants de pouvoir instruire correctement les enfants.

Ce qui nous incite à revenir en arrière est aussi humain et nécessaire que ce qui nous pousse à aller de l'avant.
Pier Paolo Pasolini


Dernière édition par LouisBarthas le Dim 20 Jan 2013 - 11:06, édité 1 fois

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par arcenciel le Dim 20 Jan 2013 - 4:29

@LouisBarthas a écrit:
@If_Then_Else a écrit:
Les programmes de 2008 devront être logiquement allégés si les temps d'apprentissage sont réduits à nouveau.
L'accueil des enfants de moins de 3 ans et le programme "plus d'enseignants que de classe" sont des pas supplémentaires dans la lutte contre les inégalités qui caractérisent notre système scolaire actuel.
Evidemment, dans toutes ces revendications, on évite de parler de l'essentiel, du droit à l'instruction, mot tabou que je n'ai entendu prononcer qu'une seule fois en trente ans, et d'une manière dévalorisante.
Ils ne faudrait pas demander d'alléger les programmes mais au contraire les renforcer et les rendre plus cohérents. Lorsque j'étais enfant, nous étions instruits 30 heures par semaine, c'est un jour d'instruction par semaine qui a été perdu !
Les enfants de moins de 3 ans n'ont rien à faire dans une école qui doit être un lieu d'instruction. Ce que cache cette revendication, c'est l'idée de "l'école obligatoire", de l'encadrement de la jeunesse.
Il faudrait lutter contre l'école de l'acquisitions des compétences inscrites dans d'absurdes livrets et revenir à un enseignements des savoirs disciplinaires.
Il faudrait lutter contre la dépossession des pratiques enseignantes au profit de la culture des "experts" et de leur arme de l'évaluation permanente.
Lutter contre les "projets" et le "travail d'équipe" obligatoires qui paralysent les initiatives, contre l'uniformisation des pratiques pédagogiques imposées par les pseudo-sciences de l'éducation (qui pourrait supporter qu'on lui dise qu'on va éduquer ses enfants scientifiquement !).
On aiderait vraiment les enfants en difficulté en demandant la réouverture des classes d'adaptation et de perfectionnement dans le primaire au lieu du saupoudrage des RASED.
Il faudrait revendiquer la liberté pour les enseignants de pouvoir instruire correctement les enfants.

Ce qui nous incite à revenir en arrière est aussi humain et nécessaire que ce qui nous pousse à aller de l'avant.
Pier Paolo Pasolini
+10

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par doublecasquette le Dim 20 Jan 2013 - 8:57

+ 10 et même + 1 000 pour certaines choses : le droit à l'instruction, la cohérence des programmes, les horaires qui réduisent pire qu'une peau de chagrin, la liberté pédagogique qui laisserait au bon vouloir des équipes le droit de travailler en équipes et de monter des projets sans pour cela rendre cela obligatoire pour tous, la lutte contre les experts qui raisonnent autour d'un enfant parfait complètement fantasmé, les savoirs disciplinaires plutôt que les compétences qui, grâce aux attitudes et aux savoir-faire, rattrapent le bouchon et permettent de faire filer de classe en classe des élèves qui ne maîtrisent rien, sauf le fait de savoir nager, d'être capables de se moucher et d'avoir presque toujours envie de venir à l'école le matin (pour faire un foot dans la cour) !

- 10, - 100 et même - 10 000 pour "Les enfants de moins de 3 ans n'ont rien à faire dans une école qui doit être un lieu d'instruction" alors qu'ils y ont été accueillis sans dommage de 1882 à la fin des années 1990 ! Ce n'est qu'après, lorsqu'on a eu l'idée de retarder d'un an la scolarisation préélémentaire afin de commencer par le bas la disparition de l'école maternelle, que tout à coup, dans certaines écoles, particulièrement avec les jeunes PE qui avaient subi le bourrage de crâne de l'IUFM qu'ils se sont mis à gêner. Ailleurs, là où ils ont toujours été scolarisés, ils ne gênent toujours pas et profitent toujours autant de l'accueil en maternelle avec du personnel ayant les possibilités de recul que donnent des études longues.

Virez les programmes et les méthodes de m** qui sévissent actuellement en maternelle, relisez la prose des pères fondateurs de l'école publique, et surtout venez comparer les enfants de trois ans entrant en maternelle après une année de scolarisation active (pas les galéjades à coup de compétences et d'évaluation, les files numériques, les contrôles sur l'alphabet et les exploitations d'albums à la couverture découpée façon puzzle) avec ceux qui arrivent de chez eux, de la halte-garderie ou de la crèche ! Ils parlent, jouent à plusieurs, participent activement aux jeux, aux exercices, sont dégourdis manuellement et corporellement et arrivent à obéir sans piquer de colère, griffer ou mordre l'adulte... ce qui n'est pas toujours le cas pour les autres !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par Ronin le Dim 20 Jan 2013 - 12:38

Pfff, t'as rien compris, instruire le peuple c'est dépassé, c'est réac ! il faut juste occuper les lardons pour qu'ils ne contestent pas et ne coûtent pas cher, c'est tout, les trucs moisis de la troisième République, franchement...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par profecoles le Dim 20 Jan 2013 - 13:02

Ouf, je me sens moins seule ici.
Sur FNDLPN, mon message un peu similaire à celui de Louis Barthas m'a valu les foudres de quelques-uns.
J'ai osé dire que les jeunes enseignants, eux-mêmes victimes de la fonte des horaires dévolus aux fondamentaux , étaient nombreux à ne plus avoir une orthographe correcte.
Ma jeune collègue de mi-temps a écrit à nos deux noms un mot de remerciement pour la COOP : nous vous remerçions de votre participation (sur 7 ou 8 carnets au moins ...).

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par arcenciel le Dim 20 Jan 2013 - 13:14

@profecoles a écrit:Ouf, je me sens moins seule ici.
Sur FNDLPN, mon message un peu similaire à celui de Louis Barthas m'a valu les foudres de quelques-uns.
J'ai osé dire que les jeunes enseignants, eux-mêmes victimes de la fonte des horaires dévolus aux fondamentaux , étaient nombreux à ne plus avoir une orthographe correcte.
Ma jeune collègue de mi-temps a écrit à nos deux noms un mot de remerciement pour la COOP : nous vous remerçions de votre participation (sur 7 ou 8 carnets au moins ...).
Smile
(je ne connais pas du tout le forum dont tu parles)

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par Roumégueur Ier le Lun 21 Jan 2013 - 7:43

Très bonne émission, merci à la PE pour la clarté de ses propos. Et que dire de C. Leconte, plus pertinente que jamais et qui va donc se retrouver hors la loi!
Dites-moi m. Delahaye, il disait quoi en 2008 de la semaine des 4 jours?
Juste son point de vue sur le collège unique : http://www.afae.fr/IMG/pdf/Conference_JP_Delahaye_H_IV.pdf


Dernière édition par Roumégueur Ier le Lun 21 Jan 2013 - 8:25, édité 1 fois (Raison : ajout du lien)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Delahaye, Claire Leconte et une représentante des Dindons (PE) dans Rue des Ecoles le 19 janvier 2013

Message par Roumégueur Ier le Lun 21 Jan 2013 - 8:31

@LouisBarthas a écrit:
@If_Then_Else a écrit:
Les programmes de 2008 devront être logiquement allégés si les temps d'apprentissage sont réduits à nouveau.
L'accueil des enfants de moins de 3 ans et le programme "plus d'enseignants que de classe" sont des pas supplémentaires dans la lutte contre les inégalités qui caractérisent notre système scolaire actuel.
En effet, quelle logique implacable : les temps d'apprentissage étant réduits, réduisons les programmes !
En paraphrasant Georges Orwell et être dindon jusqu'au bout, ce Collectif pourrait adopter le slogan suivant:

"L'IGNORANCE C'EST L'INSTRUCTION"
Il faudrait revendiquer la liberté pour les enseignants de pouvoir instruire correctement les enfants.

Ce qui nous incite à revenir en arrière est aussi humain et nécessaire que ce qui nous pousse à aller de l'avant.
Pier Paolo Pasolini


L'ignorance, c'est la force, La paix c'est la guerre, La liberté c'est l'esclavage
P'tit hommage à ce bon vieux George, qui a rendu les armes le 21/01/1950
http://www.force-ouvriere.fr/page_principal/acceuil/ephemeride_rss.asp?id=494&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum