[Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par JPhMM le Sam 19 Jan 2013 - 22:06

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/01/19/les-prepas-s-irritent-du-projet-de-genevieve-fioraso-de-les-rattacher-a-l-universite_1819455_3224.html

Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université



LE MONDE | 19.01.2013 à 10h54 Par Nathalie Brafman et Benoît Floc'h

Attention, terrain miné... Il a suffi que Geneviève Fioraso, la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, annonce que sa loi imposera un rattachement des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) aux universités pour mettre le feu aux poudres dans les prépas... rappelant, s'il en était besoin, que l'on ne touche pas sans risque à ce fleuron de l'élitisme républicain. Que le rapporteur de la loi, le député Jean-Yves Le Déaut (PS, Meurthe-et-Moselle), estime qu'il faille examiner l'idée de Terra Nova, un club de réflexion proche du PS, de réduire le nombre de places en prépas et c'en fut trop.

Citadelles assiégées, les classes préparatoires relèvent le pont-levis sitôt qu'un ministre s'avance sur la plaine. Cela fait des années que les ministres successifs souhaitent rapprocher les CPGE des universités pour atténuer la dualité du système français.

La réalité sur le terrain a déjà beaucoup évolué. Ainsi, parmi les élèves qui intègrent les grandes écoles, seuls quatre sur dix sont aujourd'hui issus d'une prépa. Par ailleurs, les rapprochements ont commencé. Ainsi, l'université Versailles-Saint-Quentin (Yvelines) a signé une convention avec le lycée Descartes de Montigny-le-Bretonneux. Les élèves, qui paient 30 euros de droits d'inscription à l'université, sont accueillis à l'UFR de sciences. Les enseignants-chercheurs de l'université se déplacent au lycée pour encadrer les travaux d'initiative personnelle encadrés.

NE PAS DÉSTABILISER CE QUI FONCTIONNE

Mais Mme Fioraso irait bien plus loin. Car de ces conventions découleraient le paiement de droits d'inscription par certains élèves de prépa, un contact avec la recherche dès la première année et une collaboration plus étroite entre les professeurs des deux camps, chacun pouvant enseigner chez l'autre.

La réaction n'a pas traîné. Des professeurs de prépa, relayés par leurs syndicats et la Société des agrégés sont immédiatement montés au créneau. Inquiets de voir un jour disparaître ce modèle unique au monde.

Leur argumentation est bien rodée : ils disent notamment que, primo, beaucoup des élèves de prépa sont déjà inscrits à l'université – c'est surtout vrai en lettres – sans assister aux cours, et les concours qu'ils passent coûtent très cher – jusqu'à 1 500 euros pour les écoles de commerce – ; secundo, on ne fait pas de recherche à ce stade des études supérieures, ni en prépa ni à la fac ; tertio, il faut prendre garde à ne pas déstabiliser ce qui fonctionne.

DIMINUTION DES SALAIRES

De fait, les classes préparatoires représentent une formation de haut niveau où des enseignants triés sur le volet apprennent, en un temps record, à des élèves brillants et scolaires à travailler beaucoup, vite et bien.

En dépit de leur indéniable efficacité, les CPGE prêtent cependant le flanc aux critiques : trop marquées socialement et onéreuses pour l'Etat (un élève de prépa coûte 50 % de plus qu'un étudiant).

"Il n'y a aucun inconvénient à ce que des professeurs de prépa aillent enseigner à l'université, assure Dominique Schiltz, du Syndicat national des lycées et collèges (Snalc). Le problème, c'est l'inverse : que des enseignants-chercheurs viennent en prépa. Car cela impliquerait que nous perdrions des heures et de la disponibilité par rapport à nos étudiants. Nous sommes très attachés au principe une classe, un prof, une matière. Et ce principe serait menacé." Avec une conséquence non négligeable : celle de voir leur salaire diminuer. Or ces professeurs sont très bien payés.

"Les professeurs de prépa sont docteurs. Ils ont fait huit ans d'études. Leur rémunération correspond à cette formation. Ce sont les profs de fac qui sont sous-payés, pas nous !", répond M. Schiltz

"AUCUNE OBLIGATION"

Du côté des proviseurs, les positions sont un peu plus nuancées. "Rapprocher les deux systèmes est une évolution normale et naturelle. Il faut que les classes prépa s'intéressent à la recherche", souligne Pascal Charpentier, proviseur du lycée du Parc, à Lyon.

Assuré de pouvoir bénéficier de l'anonymat, un autre confie : "Travailler avec les universités pourrait permettre de faire circuler les personnels. Vous savez, certains de mes professeurs de prépa sont là depuis trente ans ! Alors, s'ils allaient à l'université pendant que des enseignants-chercheurs viendraient en prépa, ils en tireraient un intérêt pédagogique et professionnel certain !"

La ministre de l'enseignement supérieur a immédiatement désamorcé la polémique. "Il n'y aura aucune obligation dans les contenus des conventions. Notre objectif, c'est le décloisonnement. Pas la destruction du système !"

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Employé oxymorique le Sam 19 Jan 2013 - 22:18

s'ils allaient à l'université pendant que des enseignants-chercheurs viendraient
Ah bon... C'est nouveau ça.

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.
avatar
Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Condorcet le Sam 19 Jan 2013 - 23:19

Un contact avec la recherche dès la 1ère année
lol!

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Clarinette le Sam 19 Jan 2013 - 23:24

Dites-moi : c'est pour la rentrée prochaine ? Parce que ma belle-fille, en terminale et qui veut faire maths sup, a déjà subi la réforme du lycée, alors, les réformes, ça va bien, hein... furieux

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Employé oxymorique le Dim 20 Jan 2013 - 0:42

Si tout le monde fait front contre, ça ne sera jamais là...

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.
avatar
Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par User5899 le Dim 20 Jan 2013 - 1:16

@Clarinette a écrit:Dites-moi : c'est pour la rentrée prochaine ? Parce que ma belle-fille, en terminale et qui veut faire maths sup, a déjà subi la réforme du lycée, alors, les réformes, ça va bien, hein... furieux
topela

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par User5899 le Dim 20 Jan 2013 - 1:17

Si je me rappelle bien, à l'arrivée de Mitterrand en 81, c'étaient les mêmes projets Rolling Eyes

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par grandesvacances le Dim 20 Jan 2013 - 1:28

Il y en avait une pleine page dans le Figaro de jeudi dernier : les profs de prépa ont l'air assez remontés, ce qui peut se comprendre.
avatar
grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par MrBrightside le Dim 20 Jan 2013 - 1:50

Fiou, j'ai déjà pas eu le temps de lire les 126543e-mails de l'APHEC à ce sujet... mais oui, apparemment personne n'en veut. Je vais me plonger le dedans demain tiens, et essayer d'avoir un avis constructif sur la question puisque je suis concerné.

Déjà au conseil de classe hier la CDE nous à parlé de semestrialisation scratch J'ai du mal à voir comment semestrialiser une deuxième année qui se fait réellement sur six mois.

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
avatar
MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par John le Dim 20 Jan 2013 - 2:03

"Les professeurs de prépa sont docteurs. Ils ont fait huit ans d'études. Leur rémunération correspond à cette formation. Ce sont les profs de fac qui sont sous-payés, pas nous !", répond M. Schiltz
Et ça ne fait sursauter personne, ça ? 0_o

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Condorcet le Dim 20 Jan 2013 - 3:02

@John a écrit:
"Les professeurs de prépa sont docteurs. Ils ont fait huit ans d'études. Leur rémunération correspond à cette formation. Ce sont les profs de fac qui sont sous-payés, pas nous !", répond M. Schiltz
Et ça ne fait sursauter personne, ça ? 0_o

Alberto79 aurait sûrement relevé cette (double) approximation...
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Moonchild le Dim 20 Jan 2013 - 3:18

@John a écrit:
"Les professeurs de prépa sont docteurs. Ils ont fait huit ans d'études. Leur rémunération correspond à cette formation. Ce sont les profs de fac qui sont sous-payés, pas nous !", répond M. Schiltz
Et ça ne fait sursauter personne, ça ? 0_o
Bien ça dépend si on se réfère au statut où à la pratique ; en maths par exemple, la politique de l'IG fait que le doctorat est devenu un sésame quasi indispensable pour obtenir un poste en prépa (et il vaut mieux aussi avoir moins de 35 ans). Après, il est effectivement étrange de vouloir baser les revendications salariales sur des pratiques qui ne sont pas officielles.

.../...

Mais Mme Fioraso irait bien plus loin. Car de ces conventions découleraient le paiement de droits d'inscription par certains élèves de prépa, un contact avec la recherche dès la première année et une collaboration plus étroite entre les professeurs des deux camps, chacun pouvant enseigner chez l'autre.

La réaction n'a pas traîné. Des professeurs de prépa, relayés par leurs syndicats et la Société des agrégés sont immédiatement montés au créneau. Inquiets de voir un jour disparaître ce modèle unique au monde.

Leur argumentation est bien rodée : ils disent notamment que, primo, beaucoup des élèves de prépa sont déjà inscrits à l'université – c'est surtout vrai en lettres – sans assister aux cours, et les concours qu'ils passent coûtent très cher – jusqu'à 1 500 euros pour les écoles de commerce – ; secundo, on ne fait pas de recherche à ce stade des études supérieures, ni en prépa ni à la fac ; tertio, il faut prendre garde à ne pas déstabiliser ce qui fonctionne.

.../...
Sans avoir un avis définitif sur le rapprochement entre les CPGE et l'université, il me semble que parler d'un "contact avec la recherche dès la première année" relève pour le moins d'une certaine méconnaissance de la réalité des cursus de l'enseignement supérieur - à moins de considérer que les TPE au lycée sont déjà un contact avec la recherche. Twisted Evil

@MrBrightside a écrit:Déjà au conseil de classe hier la CDE nous à parlé de semestrialisation scratch J'ai du mal à voir comment semestrialiser une deuxième année qui se fait réellement sur six mois.
Alors là c'est très simple, il y a deux possibilités : soit faire une année d'un semestre, soit faire deux semestres de trois mois. professeur

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Celeborn le Dim 20 Jan 2013 - 9:32

@John a écrit:
"Les professeurs de prépa sont docteurs. Ils ont fait huit ans d'études. Leur rémunération correspond à cette formation. Ce sont les profs de fac qui sont sous-payés, pas nous !", répond M. Schiltz
Et ça ne fait sursauter personne, ça ? 0_o

Je mise plutôt sur un raccourci du journaliste. Le communiqué écrit par M'sieur Schiltz était plus nuancé :

…elle revient à dénier les capacités d'évaluation des qualités de recherche par le professeur de CPGE, alors que celui-ci est la plupart du temps docteur et souvent en contact avec la recherche universitaire.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par MrBrightside le Dim 20 Jan 2013 - 9:38

"Les professeurs de prépa sont docteurs. Ils ont fait huit ans d'études. Leur rémunération correspond à cette formation. Ce sont les profs de fac qui sont sous-payés, pas nous !", répond M. Schiltz

Ca par contre on ne peut qu'être d'accord.

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
avatar
MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Iphigénie le Dim 20 Jan 2013 - 9:42

Cripure a écrit:
@Clarinette a écrit:Dites-moi : c'est pour la rentrée prochaine ? Parce que ma belle-fille, en terminale et qui veut faire maths sup, a déjà subi la réforme du lycée, alors, les réformes, ça va bien, hein... furieux
topela
ah ben ceci explique aussi cela, hein! Y a une logique Sad
professeur si le lycée explore, faut bien que la prépa recherche idee
et que la Corée trouve
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Clarinette le Dim 20 Jan 2013 - 9:48

@iphigénie a écrit:
Cripure a écrit:
@Clarinette a écrit:Dites-moi : c'est pour la rentrée prochaine ? Parce que ma belle-fille, en terminale et qui veut faire maths sup, a déjà subi la réforme du lycée, alors, les réformes, ça va bien, hein... furieux
topela
ah ben ceci explique aussi cela, hein! Y a une logique Sad
professeur si le lycée explore, faut bien que la prépa recherche idee
et que la Corée trouve

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Will.T le Dim 20 Jan 2013 - 9:49

@Clarinette a écrit:Dites-moi : c'est pour la rentrée prochaine ? Parce que ma belle-fille, en terminale et qui veut faire maths sup, a déjà subi la réforme du lycée, alors, les réformes, ça va bien, hein... furieux

Elle subira de toute façon au moins la réforme des programmes de sup, puis de spé...
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid66194/consultation-sur-les-projets-de-programmes-des-c.p.g.e-rentree-2013.html
avatar
Will.T
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par philann le Dim 20 Jan 2013 - 10:02

Ce gouvernement me fait l'effet d'une bande de pieds nickelés qui penserait à haute voix pour voir quelles bêtises peuvent passer.

1) Recherche au niveau 1er cycle, c'est tellement surréaliste que je ne commente pas.
2) Docteur = 8 ans d'études. Bah sans être prof en prépa loin de là, mon propre cas, c'est plutôt 5ans d'étude + 2 de prépa agreg'+ 7 de thèse: j'en suis déjà à 14!! Rolling Eyes Suspect

3) Les profs de prépa ne rêvent pas du tout d'un rapprochement avec la fax et on les comprend. Bcp, je prends le cas de la philo, sont mieux payés que les EC ET SURTOUT ne voient pas leur tomber dessus toutes les obligations administrativo-organisationalo-délirantes des facs. Je connais des profs de prépa, qui ont le temps de bosser leur discipline, de faire des cours de haut niveau tout en publiant des bouquins, faisant des interv' ...

4) Et le fin du fin:

La ministre de l'enseignement supérieur a immédiatement désamorcé la polémique. "Il n'y aura aucune obligation dans les contenus des conventions. Notre objectif, c'est le décloisonnement. Pas la destruction du système !"

Ca c'est typique de cette gauche que j'adore décidément!!! Si l'on note une inégalité sociale due à la coexistence de deux systèmes, dont un favorisant grandement une classe sociale particulière. Alors au choix, on DETRUIT effectivement ce système bis, on le raye de la carte, quitte à subir les foudres de tous ceux qui seront contre. Soit on ne veut pas vraiment modifier cet état de fait, on le considère comme acceptable et à ce moment là on ne touche pas à sa logique, qui intrinsèquement fonctionne pas mal.

Mais ce double discours-emfumage contre les inégalités sociales commence à me faire fumer!!! furieux

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Clarinette le Dim 20 Jan 2013 - 10:02

Oui, comme dit Iphigénie, c'est logique... Sad Merci pour le lien, Will.

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Iphigénie le Dim 20 Jan 2013 - 10:06

Cette réforme du lycée a été un désastre: on le disait avant mais il faut reconnaître que les profs ne se sont pas assez mobilisés pour l'empêcher à tout prix pour toutes les raisons que l'on sait: maintenant que le maillon lycée a sauté, le système garderie pour tous est en place : les prépas, ce n'est qu'un élément: les facs aussi, déjà pas brillantes vont descendre d'un sacré cran avec ce qu'on leur envoie.
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par dandelion le Dim 20 Jan 2013 - 10:15

La multiplication de petites prépas pas toujours très exigeantes a aussi fait que certaines grandes écoles de milieu de tableau préférent recruter les meilleurs étudiants de la fac plutôt que les derniers au concours (ils sont nettement plus bosseurs et motivés, et ... ça donne du travail aux profs d'anglais veneration ). Et comme de toute façon il faut faire de la remise à niveau en maths et en français pour tout le monde (en anglais c'est fou comme on perd vite son niveau B2 entre le lycée et la grande école). Etonnant, non?
avatar
dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Condorcet le Dim 20 Jan 2013 - 14:25

Philann topela veneration

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 20 Jan 2013 - 14:42

@MrBrightside a écrit:
"Les professeurs de prépa sont docteurs. Ils ont fait huit ans d'études. Leur rémunération correspond à cette formation. Ce sont les profs de fac qui sont sous-payés, pas nous !", répond M. Schiltz

Ca par contre on ne peut qu'être d'accord.

Oh que oui!
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Collier de Barbe le Dim 20 Jan 2013 - 14:52

Comme d'habitude, on crie au loup, pour? pour?
Je ne vois même pas.

Ces dernières années, les prépas se sont multipliées, les effectifs augmentent constamment et je ne crois qu'on pense sérieusement les remettre en cause.
(http://www.cefi.org/CEFINET/DONN_REF/HISTOIRE/histoire_preps.htm)
Pourquoi s'inquiéter d'éventuelles liens avec l'université? si des structures parallèles fondés sur des bases comparables (faibles effectifs, encadrement important, enseignement exigeant) se développent, ça ne peut que faire du bien aux facs.

_________________
CdB
@AbbeCordillere
avatar
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article] Les prépas s'irritent du projet de Geneviève Fioraso de les rattacher à l'université

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 20 Jan 2013 - 14:54

@Collier de Barbe a écrit:Comme d'habitude, on crie au loup, pour? pour?
Je ne vois même pas.

Ces dernières années, les prépas se sont multipliées, les effectifs augmentent constamment et je ne crois qu'on pense sérieusement les remettre en cause.
(http://www.cefi.org/CEFINET/DONN_REF/HISTOIRE/histoire_preps.htm)
Pourquoi s'inquiéter d'éventuelles liens avec l'université? si des structures parallèles fondés sur des bases comparables (faibles effectifs, encadrement important, enseignement exigeant) se développent, ça ne peut que faire du bien aux facs.

Oui, mais au risque de paraître entêté, je rajouterais "juste rémunération des enseignants" à ta liste des bienfaits potentiels pour les universités.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum