Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Paratge le Dim 20 Jan 2013 - 19:18

Une vaste étude affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect par Jay Mathews

http://www.washingtonpost.com/blogs/class-struggle/post/large-study-says-great-teachers-get-little-respect/2012/07/30/gJQAy6NqKX_blog.html

L’institutrice de CM1 était à tous les égards une étoile. Les élèves agités se comportaient bien dans sa classe. Les résultats des tests étaient élevés. Elle était venue dans l’école du quartier à faibles revenus pour influencer les choses. Dans sa classe, elle l’a fait. Mais peu de ses supérieurs ou collègues semblaient s’en soucier. »

« La direction de l’école avait peu de reconnaissance pour elle », affirme une nouvelle étude sur la façon dont les écoles traitent les meilleurs enseignants. Ils « ont échoué à profiter de son expertise pédagogique et ont fait obstacle au genre de construction d’une équipe et à la collaboration qui l’avait aidée à augmenter les performances chez les élèves et ses collègues enseignants d’autres écoles pendant des décennies. »

Alors, cet été, elle est partie pour une autre école qui voulait son talent. Elle a dit aux chercheurs que quand elle a démissionné, le principal « a signé mes papiers et n’a même pas dit un mot… Il m’a fait sentir combien ça lui était égal, à propos de moi et de cette école. »

Le rapport du New Teacher Project, une organisation à but non lucratif de recherche et de formation, est intitulé « Les Irremplaçables : Comprendre la vraie crise de stabilité dans les écoles urbaines de l’Amérique ». Il s’est penché sur quatre districts urbains, avec 90.000 enseignants. Les chercheurs ont découvert que seulement 47 % des enseignants les plus performants ont dit qu’ils ont été félicités par leurs patrons pour leur bon travail. Seulement 26 % ont été encouragés à assumer des rôles de leadership. Et seulement 37 % ont été invités à rester alors qu’ils envisageaient d’autres postes.

« Les meilleurs enseignants semblent être lésés à tout moment », conclut le rapport. « Les politiques au niveau national et local les amènent souvent à gagner moins que leurs collègues moins efficaces et ne parviennent pas à les protéger en cas de licenciements. Ils doivent supporter des districts et des écoles qui ne parviennent pas à valoriser leurs talents et à leur fournir des cultures scolaires favorables. »

Ce n’est pas nouveau pour tous ceux qui ont passé du temps avec de bons enseignants. Rafe Esquith, à mon avis, le meilleur enseignant du pays, gagne moins d’argent que la plupart de ses collègues de l’École primaire Hobart Boulevard à Los Angeles parce qu’il lui manque une maîtrise. Dave Levin, co-fondateur du réseau des écoles à charte KIPP, a été licencié au début de sa carrière, peu de temps après avoir été élu professeur de l’année par les professeurs de son école, parce qu’il avait défié son directeur et avait prouvé que ses élèves immigrants pouvaient réussir un examen d’État.

Les grands enseignants ont tendance à pousser vers des normes plus élevées. Ils disent ce qu’ils pensent quand ils voient quelque chose qui bride les élèves. De nombreux directeurs sont irrités par cela. Ils préfèrent les enseignants qui ne se plaignent pas, même s’ils ne sont pas aussi efficaces dans la salle de classe.

L’étude New Teacher Project définit les enseignants irremplaçables comme ceux qui sont dans les 20 % meilleurs d’après la mesure de l’amélioration des élèves aux tests de réussite. Ces évaluations ont des défauts, mais dans ce cas, les données de l’enquête étayaient les distinctions. Les élèves des meilleurs enseignants ont également été interrogés et leur ont donné plus de points pour les avoir aidés pendant les leçons difficiles et pour avoir rendu l’apprentissage agréable. Plus de 22.000 enseignants et plus de 1.700 chefs d’établissement ont répondu au sondage.

Fait intéressant, l’étude contredit une croyance centrale de la fondatrice du New Teacher Project, l’ancienne chancelière des écoles du district de Columbia, Michelle Rhee, selon laquelle les meilleurs éducateurs sont plus susceptibles de croire que les enseignants peuvent conduire les élèves à la réussite malgré les difficultés. Seulement 53 % des enseignants irremplaçables pensent de cette façon, pas beaucoup plus que les 50 % de tous les enseignants ou que 44 % des enseignants inefficaces qui partagent ce point de vue.

Que devraient changer les écoles dans la façon dont elles traitent les enseignants irremplaçables ? L’étude suggère que les districts fassent du maintien des meilleurs enseignants une priorité et notent les directeurs d’après leur succès à le faire. Les directeurs devraient également aborder les problèmes des enseignants à faible rendement en les aidant à s’améliorer et à leur conseiller d’autres domaines s’ils ne s’améliorent pas, dit l’étude.

Les grands enseignants que je connais seraient ravis juste d’avoir leurs idées prises au sérieux. Même si je pense qu’ils souscriraient également à la recommandation de l’étude qu’ils soient payés plus et qu’on leur donne plus de chances d’aboutir.


Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Edgar le Dim 20 Jan 2013 - 19:27

Intéressant. Encore faut-il savoir ce que l'on qualifie de supers enseignants dans cette étude. Quels sont les critères ? Quelle est la notion évoquée de "rendement"?


Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Celadon le Lun 21 Jan 2013 - 6:58

CE ne seraient pas des enseignants traditionnalistes par hasard ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Reine Margot le Lun 21 Jan 2013 - 7:02

+1 c'est quoi les "bons enseignants"?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Robin le Lun 21 Jan 2013 - 7:13

Je ne sais pas trop ce que signifie un "bon" enseignant, mais je sais que les enseignants qui se donnent à fond, qui essayent vraiment de faire progresser les élèves, de tenir compte de leurs difficultés, etc., sont rarement récompensés de leurs efforts. Si j'ai pris ma retraite de l'enseignement public à 60 ans alors que j'aurais pu et voulu continuer pour exercer dans un organisme de formation privé, c'est que je me sentais de plus en plus inutile et incompris, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Pseudo le Lun 21 Jan 2013 - 7:18

Un bon enseignant, c'est ça :
@Paratge a écrit:
L’étude New Teacher Project définit les enseignants irremplaçables comme ceux qui sont dans les 20 % meilleurs d’après la mesure de l’amélioration des élèves aux tests de réussite. Ces évaluations ont des défauts, mais dans ce cas, les données de l’enquête étayaient les distinctions. Les élèves des meilleurs enseignants ont également été interrogés et leur ont donné plus de points pour les avoir aidés pendant les leçons difficiles et pour avoir rendu l’apprentissage agréable. Plus de 22.000 enseignants et plus de 1.700 chefs d’établissement ont répondu au sondage.


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Reine Margot le Lun 21 Jan 2013 - 7:25

la définition telle qu'on la trouve dans la gestion des ressources humaines, donc: selon qu'on atteint de objectifs fixés et que l'enquête de satisfaction est positive. ça me rappelle mon cours de l'IRA sur la Gestion Prévisionnelle des Effectifs, Emplois et Compétences.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Edgar le Lun 21 Jan 2013 - 8:26

@Robin a écrit:Je ne sais pas trop ce que signifie un "bon" enseignant, mais je sais que les enseignants qui se donnent à fond, qui essayent vraiment de faire progresser les élèves, de tenir compte de leurs difficultés, etc., sont rarement récompensés de leurs efforts. Si j'ai pris ma retraite de l'enseignement public à 60 ans alors que j'aurais pu et voulu continuer pour exercer dans un organisme de formation privé, c'est que je me sentais de plus en plus inutile et incompris, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Je comprends bien ce que vous dites et à quel point le système français égalitariste pour les profs est peu incitatif à la motivation et à l'excellence dans le métier, mais justement ici, il s'agit des USA, d'un autre système, d'autres objectifs. Que j'estime ne jamais avoir reçu de gratification décente sur le plan financier, c'est un fait, mais je n'ai jamais eu de dédain ou de mépris pour mon action dans mes établissements. Remarquez, il est possible que je ne sois pas un bon prof, ce qui corroborerait la thèse Américaine.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Robin le Lun 21 Jan 2013 - 8:41

@Edgar a écrit:
@Robin a écrit:Je ne sais pas trop ce que signifie un "bon" enseignant, mais je sais que les enseignants qui se donnent à fond, qui essayent vraiment de faire progresser les élèves, de tenir compte de leurs difficultés, etc., sont rarement récompensés de leurs efforts. Si j'ai pris ma retraite de l'enseignement public à 60 ans alors que j'aurais pu et voulu continuer pour exercer dans un organisme de formation privé, c'est que je me sentais de plus en plus inutile et incompris, ce qui n'est plus le cas actuellement pour moi.

Je comprends bien ce que vous dites et à quel point le système français égalitariste pour les profs est peu incitatif à la motivation et à l'excellence dans le métier, mais justement ici, il s'agit des USA, d'un autre système, d'autres objectifs. Que j'estime ne jamais avoir reçu de gratification décente sur le plan financier, c'est un fait, mais je n'ai jamais eu de dédain ou de mépris pour mon action dans mes établissements. Remarquez, il est possible que je ne sois pas un bon prof, ce qui corroborerait la thèse Américaine.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Robin le Lun 21 Jan 2013 - 8:50

La vérité, c'est qu'en France, les chefs d'établissements sont rarement aussi d'anciens enseignants, quand ce ne sont pas des enseignants qui ont fui le terrain et que la finalité du "collège unique" n'est pas l'instruction et l'éducation, mais "gérer des flux", "ne pas faire de vagues", "contenir les parents", faire fonctionner les ordinateurs et se faire bien voir de la hiérarchie, donner systématiquement raison aux élèves et sanctionner les enseignants en leur faisant comprendre que si Kevin ou Samantha ont pété les plombs, c'est forcément de leur faute...

J'ai connu dans ma vie d'avant deux exceptions notables, une en ZEP et une autre dans un collège "normal" en banlieue parisienne de chefs d'établissements cultivés (oxymore !) ayant aussi une dimension humaine et un souci éducatif. Ces gens-là prenaient des risques et ils n'étaient pas spécialement bien vus non plus.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Iphigénie le Lun 21 Jan 2013 - 8:52

Cette vieille antienne sur la reconnaissance du "mérite" des enseignants est à mes yeux détestable: d'abord parce que pour comparer il faudrait que nous ayons tous la même classe, exactement; et ensuite, qu'"on puisse mesurer ce que la classe aurait fait sans nous, ce qui est tout aussi impossible.
La grandeur du métier, c'est que chacun est libre de sa conscience dans ce qu'il fait face aux élèves.
La rémunération, c'est un problème collectif, pas individuel, à mon sens. La reconnaissance, c'est un rapport individuel à ses élèves. Pour moi ce sont deux choses différentes et qu'il ne serait pas du tout sain de lier.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Mike92 le Lun 21 Jan 2013 - 9:27

système français égalitariste pour les profs est peu incitatif à la motivation et à l'excellence dans le métier
Pourquoi égalitariste ? les concours existent, les notes administratives et pédagogiques aussi, même si c'est loin d'être parfait ! pouvoir enseigner en classes préparatoires est fort agréable, même si l'investissement en travail est important.

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Edgar le Lun 21 Jan 2013 - 9:52

Parce que vous n'allez quand même pas me faire croire que la note pédagogique et / ou administrative permet de réellement récompenser celui qui s'investit dans son travail, et quand je parle de récompense, je parle d'euros. Dans certaines matières, des professeurs ne voient de toutes façons jamais l'IPR, alors même quand ils le verront et si cela se passe très bien, ce ne sont pas 4 ou 5 pts qui combleront leur stagnation.

Quant aux concours, une fois obtenus, qu'est ce qui differencie les professeurs dans l'exercice de leur métier ?

Je pense que le problème est aujourd'hui particulièrement sensible du fait que nous sommes sous-payés en comparaison du coût de la vie qui a explosé. Les tensions sur le sujet sont donc accrues.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Mike92 le Lun 21 Jan 2013 - 9:55

Nous acceptons notre statut de fonctionnaire, avec ses avantages et ses inconvénients.
Ce qui différencie les professeurs une fois le concours obtenu ? Sur le plan individuel, c'est à voir, sur le plan collectif, cela me semble clair. Pourquoi ne met-on pas en Ile de France des certifiés en classes préparatoires ?

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Edgar le Lun 21 Jan 2013 - 10:10

@Mike92 a écrit:Nous acceptons notre statut de fonctionnaire, avec ses avantages et ses inconvénients.
Ce qui différencie les professeurs une fois le concours obtenu ? Sur le plan individuel, c'est à voir, sur le plan collectif, cela me semble clair. Pourquoi ne met-on pas en Ile de France des certifiés en classes préparatoires ?

C'est un point de vue. Je ne crois pas dans les systèmes de gestion des groupes qui ne prennent en charge la dimension individuelle de la motivation. Cela ne fonctionne jamais bien longtemps et c'est normal.

Je ne comprends pas votre dernière phrase. Ironique ?


Dernière édition par Edgar le Lun 21 Jan 2013 - 10:17, édité 1 fois

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Mike92 le Lun 21 Jan 2013 - 10:16

Ce n'est pas ironique du tout, et le mérite personnel n'est pas en cause. Mais on ne peut enseigner que ce que l'on maîtrise parfaitement. En tout cas ,en LV, c'est clair. Par exemple, je ne vois pas comment on peut réussir l'agrégation sans séjours renouvelés dans le pays étranger, ni sans parler vraiment couramment.. Ce qui ne veut pas dire qu'un agrégé ferait un bon instit : chacun son métier !

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Edgar le Lun 21 Jan 2013 - 10:24

@Mike92 a écrit:Ce n'est pas ironique du tout, et le mérite personnel n'est pas en cause. Mais on ne peut enseigner que ce que l'on maîtrise parfaitement. En tout cas ,en LV, c'est clair. Par exemple, je ne vois pas comment on peut réussir l'agrégation sans séjours renouvelés dans le pays étranger, ni sans parler vraiment couramment.. Ce qui ne veut pas dire qu'un agrégé ferait un bon instit : chacun son métier !

Mais l'agreg de LV ne repose pas fondamentalement sur votre aisance dans la langue, notamment orale. Littérature, civi, grammaire, phonétique, etc. Il n'y a que sur une des épreuves orales que votre aisance orale est valorisée.

Je partais de toutes façons du principe que des professeurs certifiés ou agrégés maîtrisaient leur discipline et qu'on les jugeait sur leur investissement et leur pédagogie. Effectivement, si on en est à se demander s'ils ont simplement le niveau pour enseigner, alors la situation est bien plus grave que je ne le pensais. Vous m'inquiétez : voyez-vous beaucoup de certifiés en allemand qui ne parlent pas très bien allemand ? En 2013?

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Mike92 le Lun 21 Jan 2013 - 10:30

je vous assure que pour réussir en classes préparatoires, il faut avoir beaucoup travaillé ! je ne parle pas d'enseigner en 2de.
L'aisance dans la langue, si on ne l'a pas vraiment, je ne vois pas comment on pourrait écrire une dissertation de 7h et traduire un texte difficile en 4h..

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Marcassin le Lun 21 Jan 2013 - 10:39

@Paratge a écrit:Les élèves des meilleurs enseignants ont également été interrogés et leur ont donné plus de points pour les avoir aidés pendant les leçons difficiles et pour avoir rendu l’apprentissage agréable. Plus de 22.000 enseignants et plus de 1.700 chefs d’établissement ont répondu au sondage.
Je voudrais savoir dans quelle proportion les avis des élèves entrent en compte pour évaluer un "bon enseignant", d'autant qu'ils semblent ici particulièrement subjectifs. Comment mesure-t-on l'aide plus importante ou plus faible apportée par un enseignant ? Comment se mesure le caractère agréable, si ce n'est par l'affectif ? Et quel rapport entre le caractère agréable et les objectifs de l'éducation ? scratch


_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par dandelion le Lun 21 Jan 2013 - 11:11

Les enseignants américains sont généralement évalués à partir de QCM et leur rémunération est indexée sur ces résultats (on ne peut donc parler d'absence de reconnaissance à ce niveau, même si cette évaluation semble pour le moins discutable). Il me semble que l'article se réfère plutôt à une reconnaissance du type progression de carrière/ passage à un statut fixe (tenure), obtention de moyens pour travailler, ou tout simplement 'reconnaissance' en termes de gratitude exprimée.
Mike92 je suis agrégée moi aussi (et j'ai fait une prépa) et je ne suis pas sûre que les critères qui permettent l'affectation d'un enseignant en classe prépa soient aussi transparents que tu le dis -et je connais des certifiés très brillants et maîtrisant parfaitement bien la langue anglaise. Dans tous les cas, comment un enseignant affecté en ZEP ou TZR pourra-t-il démontrer qu'il a les aptitudes pour enseigner en prépa?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Mike92 le Lun 21 Jan 2013 - 11:25

L'affectation en prépa est, malgré les commissions ad hoc, plus ou moins dépendante du bon vouloir des IG. Je n'y suis entré qu'au bout de 8 ans dans le secondaire. Il y a aussi une part de chance !
Cela dit, celui qui ne fait pas l'affaire est vite mis sous pression par les étudiants et le proviseur... et ne peut pas rester.
On ne peut que conseiller à des certifiés brillants de passer l'agreg...

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Edgar le Lun 21 Jan 2013 - 13:38

@Mike92 a écrit:L'affectation en prépa est, malgré les commissions ad hoc, plus ou moins dépendante du bon vouloir des IG. Je n'y suis entré qu'au bout de 8 ans dans le secondaire. Il y a aussi une part de chance !
Cela dit, celui qui ne fait pas l'affaire est vite mis sous pression par les étudiants et le proviseur... et ne peut pas rester.
On ne peut que conseiller à des certifiés brillants de passer l'agreg...

Mais je ne vois absolument pas le rapport avec le sujet de départ, si ce n'est de dire que le seul intérêt de ce métier est d'enseigner en prépas et d'avoir l'agreg, ce qui, d'un point de vue purement professionnel reste assez contestable, mettant dans une catégorie de seconde classe tout ce qui concerne l'enseignement secondaire, qui est pourtant le coeur de notre métier je le rappelle. Quant aux prépas, certes ce doit être plus intellectuellement motivant, mais pourquoi alors ne pas viser encore plus haut, les grandes écoles, les hauts niveaux universitaires ? Je ne vois pas en quoi la prépa représenterait un idéal du professeur.

Je ne parlais pas moi non plus d'enseigner en 2nde comme représentant le moindre challenge dans notre matière, à moins d'être vraiment très nul, mais je ne vois pas souvent de collègues étant mis en défi par un quelconque sujet de lycée; j'ai peut-être la chance d'avoir des collègues d'un certain niveau ?

J'ai un ancien collègue de maths, ex-ingénieur d'une Grande-Ecole bien connue qui a d'abord vendu des projets à l'aérospatiale avant de passer le Capes et se recycler. Sa vie de famille et son travail ne lui ont jamais permis d'envisager d'avoir le temps de préparer l'agreg et il ne le fera donc jamais vu son âge aujourd'hui, mais je peux vous dire que même en prépas, ce certifié ne serait pas mis en difficulté par les sujets. Dans son même établissement, un collègue de la même matière, absent la plupart du temps et en difficulté avec ses classes, a pris une dispo (célibataire sans enfants) pour préparer l'agreg et l'a eue, sauf que l'IPR a failli ne pas le valider et que c'est grâce à ses collègues de maths qu'il a été confirmé dans des conditions discutables. Il gagne déjà plus que l'autre collègue certifié qui a plus d'années d'expérience, de meilleurs résultats, qui est formateur à l'IUFM et a gagné avec ses classes de nombreux concours scientifiques. Je peux vous dire que les dents grincent dans l'équipe.

La plupart des collègues, et ils existent, qui ne rentrent pas exactement dans le circuit préformé, n'ont que peu de chances d'avoir une reconnaissance à la hauteur de leurs compétences réelles et de leur savoir-réel. Savoir faire parler en langues à l'oral des élèves de 4ème ou de 3ème par exemple , c'est un talent exceptionnel qu'aucune agreg. ne donnera jamais. Savoir intéresser aux maths des élèves de 6ème ou de 1ère c'est une compétence sur laquelle les professeurs venant ensuite pourront s'appuyer alors que dans le cas contraire, on connait bien la suite. C'est cela que je voulais mettre en relief.




Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Mike92 le Lun 21 Jan 2013 - 13:56

Le rapport avec le sujet, c'est, dit par Edgar :

Je comprends bien ce que vous dites et à quel point le système français égalitariste pour les profs est peu incitatif à la motivation et à l'excellence dans le métier
Or, il m'a semblé que les différents concours et les différents parcours possibles permettaient, selon ses goûts, de dépasser l'aspect "égalitariste" de notre métier évoqué ci-dessus.
Pour enseigner en prépa, si on en a envie, on peut commencer par faire des kholles (interros orales), demander à corriger le CAPES, participer à des manuels scolaires, corriger les épreuves des concours de grandes écoles, écrire dans des revues de spécialité ou de pédagogie... Vu le travail induit, il faut aimer sa matière et ne pas craindre le travail...
Dire que les agrégés ont des avantages dans le système ne signifie pas que les autres soient "de seconde classe" !!

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Edgar le Lun 21 Jan 2013 - 14:01

Oui mais on en reste au stade ou pour espérer une reconnaissance dans ce métier, il faut quitter le secondaire, ce que je ne comprends pas du tout dans sa logique. Un enseignant qui a réussi c'est donc un professeur qui a quitté le secondaire, ou qui a quitté l'enseignement tout court, ou qui est CDE, ou IPR. C'est une logique qui m'échappe totalement et à laquelle je refuse de devoir me soumettre.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une étude américaine affirme que les bons enseignants obtiennent peu de respect

Message par Mike92 le Lun 21 Jan 2013 - 14:07

Un enseignant qui a réussi c'est donc un professeur qui a quitté le secondaire
j'ignore si on peut employer ici le verbe réussir, qui veut dire bien des choses.. Mais on quitte l'aspect égalitariste du métier, ça c'est clair.
Quel que soit son emploi, si un enseignant n'aime ni sa matière ni les élèves, on peut parler d'échec.

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum