Le ministère renforce l'accueil des enfants de deux ans à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le ministère renforce l'accueil des enfants de deux ans à l'école

Message par John le Lun 21 Jan 2013 - 22:05

Circulaire du ministère :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=66627

Le développement de l'accueil en école maternelle des enfants de moins de trois ans est un aspect essentiel de la priorité donnée au primaire dans le cadre de la refondation de l'école ; de nouveaux effectifs y seront consacrés dès la rentrée 2013.

La scolarisation d'un enfant avant ses trois ans est une chance pour lui et sa famille lorsqu'elle correspond à ses besoins et se déroule dans des conditions adaptées. Elle est la première étape de la scolarité et, pour beaucoup d'enfants, la première expérience éducative en collectivité.

Il s'agit notamment d'un moyen efficace de favoriser sa réussite scolaire, en particulier lorsque, pour des raisons sociales, culturelles ou linguistiques, sa famille est éloignée de la culture scolaire. Cette scolarisation précoce doit donc être développée en priorité dans les écoles situées dans un environnement social défavorisé, que ce soit dans les zones urbaines, rurales et de montagne ainsi que dans les départements et régions d'outre-mer.

Parce qu'elle concerne des « tout-petits » ayant des besoins spécifiques, cette scolarisation requiert une organisation des activités et du lieu de vie qui se distinguent nettement de ce qui existe dans les autres classes de l'école maternelle. Elle nécessite donc un projet particulier, inscrit dans le projet d'école. Elle constitue cependant bel et bien la première étape d'un parcours scolaire et ne se substitue donc pas aux autres structures pouvant accueillir ces enfants : elle doit être pensée dans une logique d'articulation avec celles-ci, et fait à ce titre l'objet d'une concertation au niveau local.

Aussi, pour garantir une répartition efficace des moyens en réponse aux besoins identifiés en concertation avec les partenaires, les directeurs académiques des services de l'éducation nationale (DASEN) engageront des discussions avec les collectivités territoriales pour s'assurer des conditions d'accueil à la mesure des besoins spécifiques des tout-petits et mettre en œuvre la priorité que constitue la scolarisation des moins de trois ans dans les secteurs concernés.

[...]

Principes de référence pour la mise en place de dispositifs d'accueil et de scolarisation des enfants de moins de trois ans

Les différents principes sont communs à toutes les modalités d'accueil et de scolarisation d'enfants de moins de trois ans.

Les dix points énoncés sont les principes nationaux qui doivent permettre une mise en œuvre adaptée aux besoins locaux et aux moyens réunis pour mener à bien chaque projet.

Ce cadre peut être complété en fonction des conditions de mise en œuvre des projets ; c'est par exemple le cas lorsque les dispositifs prévoient l'usage de transports scolaires.

1. La scolarisation des enfants de moins de trois ans concerne les enfants dès l'âge de deux ans, ce qui peut conduire à un accueil différé au-delà de la rentrée scolaire en fonction de la date anniversaire de l'enfant.

2. La solarisation des enfants de moins de trois ans nécessite un local adapté, ou une adaptation des locaux et un équipement en matériel spécifique, définis en accord avec la collectivité compétente.

3. La structure mise en place accueille prioritairement des enfants du secteur de l'école où elle est implantée.

4. Le projet pédagogique et éducatif est inscrit au projet d'école. Lorsqu'un dispositif d'accueil est implanté hors des locaux d'une école maternelle, il est inscrit au projet de l'école de laquelle il dépend.

5. Le projet pédagogique est présenté aux parents. Dans les secteurs les plus défavorisés un travail avec les partenaires locaux concernés est déterminant.

6. Le projet pédagogique et éducatif prévoit explicitement les modalités d'accueil et de participation des parents à la scolarité de leur enfant.

7. Les horaires d'entrée et de sortie le matin et l'après-midi peuvent être assouplis par rapport à ceux des autres classes, en conservant toutefois un temps significatif de présence de chaque enfant selon une organisation régulière, négociée avec les parents qui s'engagent à la respecter.

8. Dans les écoles qui les scolarisent, les enfants de moins de trois ans sont comptabilisés dans les prévisions d'effectifs de rentrée.

9. Les enseignants qui exercent dans ces structures reçoivent une formation dont certaines actions peuvent être communes avec les personnels des collectivités territoriales. Ces formations concernent l'ensemble des membres de l'équipe d'école pour maîtriser les connaissances et compétences spécifiques à la scolarisation des moins de trois ans.

10. Les formateurs, et notamment les conseillers pédagogiques des circonscriptions concernées par ces dispositifs, suivront une formation adaptée au niveau départemental ou académique pour faciliter l'accompagnement des équipes dans la définition et la mise en œuvre de leur projet.

Commentaire de la sociologue Marie Duru-Bellat :
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/761361-les-enfants-de-2-ans-a-l-ecole-une-bonne-chose-pour-reduire-les-inegalites.html

L'école maternelle, la meilleure structure existante

Aujourd'hui, il est reconnu qu'intégrer dès 2 ans un enfant à une structure sociale et éducative est une bonne chose (l’OCDE le défend énergiquement, sur la base des recherches existantes).

L'école maternelle est-elle la meilleure d'entre elles ? Peut-être pas, mais dans le contexte économique actuel, il faut mobiliser, et le plus rapidement possible, cette structure qui existe et qui a des qualités indéniables. Dans un monde idéal, on pourrait imaginer une structure comme celle que vantait Bentolila, ou imaginer des structures ou des dispositifs spécifiques à cette tranche d’âge… Il faudra de toute façon évaluer les effets de cette politique.

L'école maternelle permet la socialisation de l'enfant, mais aussi l'apprentissage d'éléments cognitifs capitaux. Certaines familles les transmettent à l'enfant sans s’en rendre compte, sur le mode de l’évidence, d'autres non. L'école peut alors pallier ce manque, en apprenant dès 2 ans à l'enfant la latéralisation (gauche-droite), les repères avant-après, l'aisance avec le langage, le jeu avec la langue, le goût des livres, etc.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère renforce l'accueil des enfants de deux ans à l'école

Message par doublecasquette le Lun 21 Jan 2013 - 22:13

Droite/gauche à deux ans ? scratch Et libéraux, libertaires, c'est vers quel âge alors ? mdr

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère renforce l'accueil des enfants de deux ans à l'école

Message par Rikki le Mar 22 Jan 2013 - 0:06

Demande à Qui-tu-sais, une de ses disciples m'a récemment affirmé sans sourire que si on employait La Bonne Méthode, on pouvait rééduquer (!!!!) un enfant de 3 ou 4 ans sur du papier Seyès ordinaire !

La rééducation à 3 ou 4 ans, déjà, comme concept, j'adore...

Bon sang, mais c'est bien sûr ! C'est ceux qui n'auront pas été éduqués correctement à 2 ans, avec La Bonne Méthode ! Il faudra les rééduqer à 4 ans !


Cela dit, l'ouverture ou plutôt la ré-ouverture des classes aux moins de 3 ans est dans le fond une bonne nouvelle. Même si on peut espérer très fort qu'école ne veuille pas dire compétences / évaluations et tout le toutim.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère renforce l'accueil des enfants de deux ans à l'école

Message par Sapotille le Mar 22 Jan 2013 - 0:09

@Rikki a écrit:


Cela dit, l'ouverture ou plutôt la ré-ouverture des classes aux moins de 3 ans est dans le fond une bonne nouvelle. Même si on peut espérer très fort qu'école ne veuille pas dire compétences / évaluations et tout le toutim.



Et pas 30 gamins par classe !

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère renforce l'accueil des enfants de deux ans à l'école

Message par titecacahouette le Mar 22 Jan 2013 - 9:09

c'est dans le pack avec la réforme du congé parental...
http://www.carrieresdeparents.fr/le-mag/article/verrons-nous-bientot-un-projet-de-reforme-du-conge-parental
1 an de congé parental dont 2 mois pour le père non transférable à la mère.
(bon si je ne peux même pas prendre 1 an, mon mari prendra juillet aout et moi je me remettrai en activité ces 2 mois là...)
Se pose le problème de la garde des enfants ! Pour le ministère des droits de la femme c'est une avancée... pour moi une maman qui est caissière à temps partiel avec des horaires découpés ne va pas aller bosser pour gagner 50 euros !!! Beaucoup devront démissionner pour s'occuper de leurs enfants (pas assez de crèches), des reconversions en "nounou" par des personnes qui ne sont pas faites pour ça... et l'école à 2ans (sans réserve de propreté). Leurs avancées sociales sont faites pour une minorités de bobo et ça m'énerve.

titecacahouette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère renforce l'accueil des enfants de deux ans à l'école

Message par arcenciel le Mar 22 Jan 2013 - 9:19

@Sapotille a écrit:
@Rikki a écrit:


Cela dit, l'ouverture ou plutôt la ré-ouverture des classes aux moins de 3 ans est dans le fond une bonne nouvelle. Même si on peut espérer très fort qu'école ne veuille pas dire compétences / évaluations et tout le toutim.



Et pas 30 gamins par classe !
14 par classe ce serait très bien.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum