Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par John le Mar 22 Jan 2013 - 0:51

1) Pétition de parents lancée contre la direction du collège expérimental Anne Frank :

Mr le Ministre de l'Education Nationale

Collectif de soutien au projet pédagogique du collège public expérimental Anne Frank, en danger

Créé depuis 2001 à l'initiative d’un groupe d'enseignants et de parents volontaires fédérés autour de Marie Danièle Pierrelée, avec un fort appui du ministre de l’éducation, le collège expérimental Anne Frank connaît depuis 2011 une crise grave qui s'est accentuée à la dernière rentrée et met en péril son existence.
En effet l'introduction d'un règlement intérieur de l'établissement par les services académiques s'oppose sur de nombreux points au projet pédagogique : collégialité de l'équipe pédagogique remplacée par un fonctionnement hiérarchisé, recours aux sanctions et au conseil de discipline plutôt qu'à la régulation verbale des conflits, les parents normalement associés au projet ne le sont plus.
A ce jour l'équipe pédagogique est profondément divisée. Le fonctionnement au quotidien, actuellement induit par les nouveaux rapports créés entre la direction du collège, l'équipe éducative, les élèves et les parents suspend les conditions de mise en œuvre du projet d'établissement du collège Anne Frank. Les réformes menées par la direction s’appuient sur sa lecture très négative et partiale de l’expérience du collège.
Le déménagement sur le site du collège de Val d'Huisne prévu début 2013, va faire perdre son caractère expérimental au collège Anne Frank pour le fondre dans un fonctionnement de collège ordinaire avec une direction unique.

Pour toutes ces raisons le collectif de soutien au projet pédagogique est créé aujourd'hui. Il entend rassembler d’anciens élèves, parents, profs ainsi que des personnalités de la société civile.

Son objectif est de préserver les méthodes pédagogiques qui permettent d'accueillir ensemble des élèves sans problématique particulière avec des enfants présentant des difficultés pour s'intégrer dans le système traditionnel (dyslexie, dyspraxie, phobie scolaire, hyperactivité…). Cela passe par une relecture du projet d'établissement et du règlement intérieur et également par la mise en place d'une direction dont les attributions administratives soient clairement séparées de la mission de l'équipe pédagogique qui doit conserver son fonctionnement collégial comme dans la plupart des établissements expérimentaux.

Vous êtes anciens élèves, parents, professeurs, témoins de cette expérience ?

Vous êtes attachés à la transformation de l’école, à l’existence d’expériences de terrain axées sur la coopération, les pédagogies actives, la pratique de la démocratie dans l’école… ?

Vous êtes élus, membres d’associations, citoyens … ?


Soutenez et rejoignez le collectif pour défendre le projet expérimental du collège Anne FRANK au Mans.


2) Texte du CRAP-Cahiers Pédagogiques au sujet de la pétition des parents contre la direction :


Pétition
Soutien au projet pédagogique du collège public expérimental Anne-Frank

Le collège Anne-Frank est un collège expérimental, initié en 2001 par Marie-Danielle Pierrelée. Pendant une dizaine d’années, l’équipe a porté des choix forts comme la suppression du regroupement par classe, la réalisation de projets en prise avec le monde, le tutorat qui regroupe quotidiennement les élèves dans de petits groupes hétérogènes autour d’un adulte référent, des dispositifs en alternative aux sanctions pratiquées ailleurs, un fonctionnement collégial.

Ce collège connaît depuis quelques mois de graves difficultés, des tensions fortes avec les élèves, des dissensions dans l’équipe, des relations conflictuelles avec des parents. Il ne nous appartient pas de nous prononcer sur une situation locale, et nous ne pouvons qu’espérer que les collègues impliqués trouveront les meilleures solutions. Mais nous ne pouvons que partager l’inquiétude des parents à l’initiative d’une pétition devant le recours à des conseils de discipline, le rétablissement d’un fonctionnement hiérarchique traditionnel, les difficultés de communication avec la direction de l’établissement. Nous ne pouvons que partager leurs préoccupations de voir reculer des innovations pédagogiques pour les remplacer par des mesures dont on connaît bien l’efficacité très faible dans bon nombre d’établissement.

Nous soutenons leurs demandes auprès de l’institution d’une intervention positive, pour traduire en actes la volonté proclamée de soutenir les innovations pédagogiques. Les deux ministres, Vincent Peillon et Georges Pau-Langevin, ont indiqué à de nombreuses reprises leur volonté d’encourager l’innovation pédagogique, en annonçant par exemple le rétablissement d’un conseil de l’innovation. Iil est en effet essentiel de ne pas laisser des équipes innovantes au mieux livrées à elles-mêmes, au pire considérées avec méfiance. Des établissements comme le collège Anne Frank ont besoin d’un accompagnement fort en termes de moyens, des statuts du personnel, de formation, de recherche pour évaluer les actions entreprises. C’est bien ainsi que l’on pourra permettre à des équipes de pérenniser leur action, que l’on pourra contribuer à diffuser des innovations dans l’ensemble du système, plutôt que l’inverse comme ce qui semble se produire dans cet établissement.


3) Réponse d'un enseignant du collège expérimental Anne Frank suite au texte des Cahiers pédagogiques rédigé au sujet de la pétition lancée par des parents contre la direction...:


1. Collège public expérimental Anne-Frank, 17 janvier, 22:06
J’enseigne au collège expérimental Anne Frank et je suis en profond désaccord avec l’article ci-dessus ainsi qu’avec la pétition !
Je souhaite m’expliquer dans un autre message.
Loïc Jouvin
Enseignant au collège Expériemental Anne Frank pour la 7ème année.
(3 en tant que faisant fonction de principal et 4 comme professeur de technologie).

2. Collège public expérimental Anne-Frank, 20 janvier, 21:54
Loïc Jouvin, enseignant au collège Anne Frank.
Je souhaite apporter des rectificatifs après la lecture de votre article.

Avant tout notre collège c’est 78 élèves inscrits au début de l’année scolaire.
Notre collège est non-sectorisé, les familles inscrivent donc leur enfant sur la base du volontariat.
Lien à voir pour connaitre le profil des élèves jusqu’à maintenant (cadre vert à consulter) http://ecolesdifferentes.free.fr/COLAFRANKLEMDE.html
Le projet initial avait été écrit pour 96 élèves.
14 enseignants pour 13 ETP (1 documentaliste et 1 professeur des écoles compris). 4 assistants d’éducation pour 2,5 ETP. 1 Principal et 1 Adjoint (communs avec un établissement ECLAIR).

Votre premier paragraphe énumère succinctement certains de nos dispositifs, j’y reviendrai dans une autre partie ou un autre message.

Le second paragraphe de votre article précise que le collège traverse de graves difficultés depuis quelques mois. Je conteste la présentation qui est faite des problèmes.

« Des tensions fortes avec les élèves » :
En effet la vie au collège n’est pas aussi calme qu’on pourrait l’espérer. A ce jour nous recensons plus de 430 incidents en 4 mois d’exercice. J’entends par incidents, conflits entre élèves, à la cantine, élèves/professeurs.... Nous recensons aussi 330 auto-exclusions d’élèves de cours. Derrière ces chiffres ce sont de nombreuses situations que nous gérons tous au quotidien. Mais si vous interrogez les enseignants déjà présents les années précédentes , ils vous diront que le climat scolaire en ce moment est beaucoup plus serein par rapport à celui de l’année dernière… Ils vous expliqueront aussi avoir vécu cette fameuse année comme la plus difficile d’ Anne Frank.
On peut donc affirmer que ses tensions fortes avec les élèves ne sont pas apparues cette année scolaire avec l’arrivée d’une nouvelle direction mais étaient bien présentes avant.

« Des relations conflictuelles avec des parents » :
On peut dire qu’il y a des relations difficiles avec des parents mais pas avec tous les parents, la nuance est là. Les parents avec qui nous sommes en conflit sont surtout quelques membres de la FCPE locale de notre établissement.
Nous avons bien au contraire de nombreux échanges sereins et constructifs avec les parents de nos élèves dont vous auriez pu être témoin, toute la journée de jeudi et vendredi, si vous aviez assisté à nos conseils d’équipe (équivalent des conseils de classe).
Ces conflits avec quelques parents membres du bureau de la FCPE sont nouveaux je vous l’accorde. Cette image de presse en témoigne (voir lien ci-dessous) :

http://www.lemainelibre.fr/actualite/le-mans-colere-au-college-experimental-anne-franck-18-12-2012-48990
C’est la première fois que je vis cette situation au collège Anne Frank. La première fois que l’équipe s’oppose à des parents. J’en suis attristé croyez-moi…

« Des dissensions dans l’équipe » :
Ceux qui nous connaissent vraiment, pourront vous dire que les clivages au sein du collège Anne Frank sont apparus très tôt après la création du collège, vers la fin de la deuxième année d’existence de notre établissement plus précisément, et plus intensément. Ils sauront aussi vous dire ce qui opposait les personnes. Mais cette année, je peux témoigner qu’un groupe d’enseignant très majoritaire s’est trouvé, soudé, solidaire, et avançant dans le même sens (il n’y a que 3 nouveaux collègues cette année en me comptant). Je précise que tous les membres de cette équipe ont été cooptés à l’origine de leur arrivée par les autres, (sauf un collègue à mi-temps qui a été affecté cette année à Anne Frank).
Devrais-je nier alors des divergences de position ? Non. Pour ma part et pour ne parler que de moi, je ne suis pas en accord avec les positions éducatives et pédagogiques de notre coordonnateur pédagogique, ces différences de vues existent depuis de nombreuses années et ne sont pas le fait de la présence d’une nouvelle équipe de direction.

3. Collège public expérimental Anne-Frank, 20 janvier, 22:07

Suite de mon message évoquant mon désaccord avec votre article.
Loïc Jouvin Enseignant au collège Anne Frank.

Alors ce qui vous inquiète se sont "le recours à des conseils de discipline, le rétablissement d’un fonctionnement hiérarchique traditionnel, les difficultés de communication avec la direction de l’établissement."

Les conseils de discipline
Que n’ai-je entendu maintes fois ""quoi !! dans un collège expérimental il existe des conseils de discipline" ? c’est pas possible !!."
Alors oui il y en a beaucoup depuis le début de l’année. Ils sont mis en place avec l’accord de la majorité de l’équipe car pour l’instant nos instances de régulation ne produisent que très peu d’effets sur certains élèves, parce que les faits concernés sont des violences physiques graves contre des adultes et des élèves, parce que nous reprenons en main une vie scolaire qui avait dysfonctionné auparavant, laissant des jeunes en manque de cadre et en possibilité de commettre des actes dangereux, parce que notre travail au quotidien sur le respect du vivre ensemble et la médiation est intense et non inexistant comme nous l’entendons trop souvent, parce que nous, adultes, refusons d’élever notre seuil de tolérance plus que nous ne pouvons le tolérer sous prétexte d’être dans un collège expérimental.

Voici un lien sur un autre témoignage de notre situation (LMTV chaîne locale) :
http://www.youtube.com/watch?v=_yNylCZKJ6Y_

Les conseils de discipline de ce début de l’année ont permis tout de même de corriger, lors de cette instance très solennelle, l’accompagnement de plusieurs élèves, avec des effets positifs pour la majorité des élèves sauf pour un que nous avons exclu. Je vous l’accorde c’est un échec.

J’espère sincèrement que nous allons changer les choses.
A nous de réinterroger notre fonctionnement, d’évaluer nos dispositifs, nos procédures, notre projet est-il encore efficace en l’état.... nous travaillons durement à toutes ces questions, ensemble, et collégialement.

Rétablissement d’un fonctionnement hiérarchique traditionnel
Est-ce que Marie Danielle Pierrelée avait un fonctionnement traditionnel de Principale (les deux premières années du collège) ? est-ce que moi j’avais un fonctionnement traditionnel (3 années suivantes) oui, sans doute. Notre nouveau principal n’est pas un inconnu, il a postulé au collège expérimental en même temps que moi. Nous étions en concurrence sur le poste de technologie, nous avions travaillé ensemble pendant plusieurs réunions de travail. Pour m’être fait connaître une semaine avant lui j’ai eu le poste...

Qu’a-t-il rétabli au sein de l’équipe ?
Un fonctionnement démocratique dans l’équipe, les décisions sont maintenant votés, les avis de tous sont attendus.
Une écoute auprès de tous les acteurs de ce collège.
Il a permis, par exemple, l’émergence d’un dispositif au sein de notre établissement pour nos élèves les plus décrocheurs, absentéistes qui porte ses fruits.
La venue d’un psychologue clinicien pour nos élèves.
Il nous aide à mieux évaluer nos actions afin d’être plus efficace dans le cadre de notre projet.

Est-ce traditionnel ou expérimental comme fonctionnement ? j’en sais rien.
La seule chose que je sais c’est que j’en vois les effets positifs sur le terrain et que pour témoigner de cela il faut être dans l’équipe au quotidien.

"les difficultés de communication avec la direction de l’établissement" :
Les quelques parents que je cite un peu plus haut se plaignent de cela. Mais ces mêmes difficultés existent aussi avec l’équipe et ces parents.
Elles ne sont pas propres à la nouvelle direction. Plusieurs évènements ont été ressentis comme des blessures.
Cette pétition qui circule semble vouloir opposer tous les parents du collège contre une direction alors que sur le terrain elle affecte une équipe entière en opposition sur certains points avec une poignée de parents.

Le collège Anne Frank vit et vivra encore, nous allons déménager dans de nouveaux locaux après les vacances de Février, ils ne seront qu’à nous !, j’attends cela avec impatience.

Aujourd’hui nous avons eu des témoignages touchants, de la part des familles, sur les effets de notre travail (dans le cadre de nos conseils de classe). Enseignants, Assistants d’éducation, équipe de direction pouvons être collégialement fiers de cela.

Loïc Jouvin.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par philann le Mar 22 Jan 2013 - 4:55

Collectif de soutien au projet pédagogique du collège public expérimental Anne Frank
Créé depuis 2001 à l'initiative d’un groupe d'enseignants et de parents volontaires fédérés autour de Marie Danièle Pierrelée, avec un fort appui du ministre de l’éducation, le collège expérimental Anne Frank connaît depuis 2011 une crise grave qui s'est accentuée à la dernière rentrée et met en péril son existence.
En effet l'introduction d'un règlement intérieur de l'établissement par les services académiques s'oppose sur de nombreux points au projet pédagogique : collégialité de l'équipe pédagogique remplacée par un fonctionnement hiérarchisé, recours aux sanctions et au conseil de discipline plutôt qu'à la régulation verbale des conflits, les parents normalement associés au projet ne le sont plus.

Le prof qui témoigne
Les conseils de discipline
Que n’ai-je entendu maintes fois ""quoi !! dans un collège expérimental il existe des conseils de discipline" ? c’est pas possible !!."
Alors oui il y en a beaucoup depuis le début de l’année. Ils sont mis en place avec l’accord de la majorité de l’équipe car pour l’instant nos instances de régulation ne produisent que très peu d’effets sur certains élèves, parce que les faits concernés sont des violences physiques graves contre des adultes et des élèves, parce que nous reprenons en main une vie scolaire qui avait dysfonctionné auparavant, laissant des jeunes en manque de cadre et en possibilité de commettre des actes dangereux, parce que notre travail au quotidien sur le respect du vivre ensemble et la médiation est intense et non inexistant comme nous l’entendons trop souvent, parce que nous, adultes, refusons d’élever notre seuil de tolérance plus que nous ne pouvons le tolérer sous prétexte d’être dans un collège expérimental.


Qu’a-t-il rétabli au sein de l’équipe ?
Un fonctionnement démocratique dans l’équipe, les décisions sont maintenant votés, les avis de tous sont attendus.
Une écoute auprès de tous les acteurs de ce collège.
Il a permis, par exemple, l’émergence d’un dispositif au sein de notre établissement pour nos élèves les plus décrocheurs, absentéistes qui porte ses fruits.
La venue d’un psychologue clinicien pour nos élèves.
Il nous aide à mieux évaluer nos actions afin d’être plus efficace dans le cadre de notre projet.

Est-ce traditionnel ou expérimental comme fonctionnement ? j’en sais rien.
La seule chose que je sais c’est que j’en vois les effets positifs sur le terrain et que pour témoigner de cela il faut être dans l’équipe au quotidien.

J'ai rapproché ces citations parce que je trouve que tout est dit, pas sur ce collège dont je ne connais rien réellement, mais sur la logique.
On oppose un idéal de collège sans sanction et règles au vécu réel et parfois violent des profs mais aussi des élèves. Et ce qu'il faut sauver en priorité ... c'est le projet!! Suspect Rolling Eyes
En tout cas est-ce la position de quelques parents de la FCPE, ce qui est embêtant, mais surtout celle du CRAP-C.P. ce qui est beaucoup plus problématique et violent.
Faire passer l'idée, la théorie, la pédagogie mal comprise avant les acteurs réels... (quels qu'ils soient)

C'est surtout une sinistre incompréhension de la pédagogie elle-même, qui sauf dévoiement sert à s'adapter à des conditions réelles de travail et d'apprentissage.

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par egomet le Mar 22 Jan 2013 - 6:24

C'est beau d'offrir ses enfants comme cobayes!

Blague à part, un tel nombre d'incidents pour un si petit collège, il y avait urgence.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par JEMS le Mar 22 Jan 2013 - 6:41

430 incidents... ça laisse en effet rêveur !
Les parents de la FCPE ne peuvent pas laisser souffler ces collègues un petit peu non ?

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par François mister pdf le Mar 22 Jan 2013 - 20:15

@ philann... qui a écrit
On oppose un idéal de collège sans sanction et règles au vécu réel et parfois violent des profs mais aussi des élèves. Et ce qu'il faut sauver en priorité ... c'est le projet!

Vous avez bien lu la réaction de Loïc Jouvin, je crois, et je trouve, comme vous, le texte des Cahiers Pédagogiques "problématique et violent". J'espère que le ton que votre réaction donne à ce fil nous dispensera de contributions "problématiques et violentes" en sens inverse.

J'ai participé à la fondation du collège Anne-Frank avec Marie-Danielle Pierrelée, et j'y ai été prof pendant 6 ans, y compris avec Loïc Jouvin comme "faisant office" de principal, avant de prendre ma retraite, en 2007. Vous voyez mon age, vous voyez ma sagesse (lol)!

Si j'interviens ici, c'est parce que je voudrais que les difficultés d'Anne-Frank servent un débat sur les façons de faire évoluer de notre système scolaire, qui en a bien besoin... à l'heure où l'essentiel des syndicats d'enseignants ne trouve rien de mieux que d'appeler à une grève massive contre la modification des rythmes scolaires.

Enfin je voudrais ajouter à votre fine lecture des Cahiers Pédagogiques et de Loïc Jouvin que le "projet" qu'il faudrait sauver "avant tout, avant toute prise en compte de la réalité" n'avait plus grand chose à voir avec celui de Marie-Danielle Pierrelée... qui reste d'actualité, me semble-t-il, et dont on peut trouver trace sur ce site, en cliquant sur "manifeste", et sur "charte pédagogique".

http://www.changeonslecole.org/

François mister pdf
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par Presse-purée le Mar 22 Jan 2013 - 20:22

Bonsoir, et merci pour cette contribution.

P.S.: je suis fan de votre pseudo! veneration

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par Schéhérazade le Mar 22 Jan 2013 - 20:27

Vous qui avez vu évoluer les choses, pouvez-vous nous expliquer en quoi le fonctionnement du collège était dévoyé ces dernières années par rapport au projet de Madame Pierrelée, et comment vous expliquez ce dévoiement?
Par ailleurs, je m'étonne que vous reprochiez aux syndicats de "n'avoir rien de mieux à faire" qu'une grève contre la modification des rythmes scolaires: approuvez-vous les contraintes supplémentaires imposées aux PE sans rémunération supplémentaire? Trouvez-vous que c'est un détail négligeable?

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par Marcassin le Mar 22 Jan 2013 - 20:31

@François mister pdf a écrit:Si j'interviens ici, c'est parce que je voudrais que les difficultés d'Anne-Frank servent un débat sur les façons de faire évoluer de notre système scolaire, qui en a bien besoin... à l'heure où l'essentiel des syndicats d'enseignants ne trouve rien de mieux que d'appeler à une grève massive contre la modification des rythmes scolaires.
Sauf certains syndicats courageux (mais qui s'abstiennent quand même au moment de voter, pour ne pas trop se compromettre).

La phrase mérite d'être réécrite : à l'heure où le Ministère n'a rien trouvé de mieux que la modification des rythmes scolaires pour éviter une réflexion de fond sur les maux actuels de l'école.


Dernière édition par Marcassin le Mar 22 Jan 2013 - 20:36, édité 1 fois

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par Marcassin le Mar 22 Jan 2013 - 20:35

L'enseignement choisi, voilà qui donne aux parents des exigences sympathiques.

@Loïc Jouvin a écrit:Notre collège est non-sectorisé, les familles inscrivent donc leur enfant sur la base du volontariat.
Collectif de soutien au projet pédagogique du collège public expérimental Anne Frank, en danger a écrit:En effet l'introduction d'un règlement intérieur de l'établissement par les services académiques s'oppose sur de nombreux points au projet pédagogique : collégialité de l'équipe pédagogique remplacée par un fonctionnement hiérarchisé, recours aux sanctions et au conseil de discipline plutôt qu'à la régulation verbale des conflits, les parents normalement associés au projet ne le sont plus.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par François mister pdf le Mar 22 Jan 2013 - 21:06

Pour ne pas dénaturer ce fil, je retire immédiatement ma critique, mal-venue ici, du corporatisme des syndicats d'enseignants, d'ailleurs persuadé que d'autres fils, tout près d'ici, permettent d'en débattre.

Toute structure expérimentale au sein de l'EN doit résoudre la quadradature du cercle : Changer l'école, mettre en place des apprentissages qui aient du sens, prendre ses distances avec les programmes (ça veut dire pareil), faire collaborer des "donnés bons" et des "donnés mauvais", prendre en compte l'expression de chaque élève tout en proposant, en maintenant, en défendant un cadre de travail acceptable pour tous... Et tout ça avec l'inévitable réalité qui est que la réussite de nos élèves sera le plus souvent l'intégration d'une structure "traditionnelle", une classe de seconde générale, un BEP, un apprentissage, les Compagnons...
L'équipe qui a succédé à Loïc Jouvin à la tête du collège a jeté aux orties cette "inévitable réalité", faisant fi des apprentissages scolaires, et de leur évaluation. Je ne dis pas que c'était facile! Il me semble qu'on peut en faire découler une difficulté à recruter des "bons élèves", et aussi à recruter des profs expérimentés, volontaires et engagés...
Si Anne-Frank a une chance de s'en sortir, c'est en affrontant à nouveau cette quadrature du cercle, et non pas en revendiquant de rester un ghetto pour élèves paumés, sans règlement intérieur et sans hiérarchie.

François mister pdf
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par Schéhérazade le Mar 22 Jan 2013 - 21:48

Merci pour votre réponse. Justement, on a le sentiment que les professeurs qui se défendent face à la FCPE veulent précisément mettre fin à une situation d'anomie préjudiciable à tous. C'est peut-être la priorité absolue dans la situation effarante que semble vivre ce collège.
Cela dit, pour ma matière, le français, je ne vois pas en quoi les programmes sont un obstacle, et pourquoi il faudrait s'en éloigner pour que les apprentissages aient du sens...les "textes fondateurs" de 6ème par exemple peuvent beaucoup "parler" aux élèves.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Mans : Violences physiques, conflits internes et ambiance délétère au collège expérimental Anne Frank

Message par François mister pdf le Mar 22 Jan 2013 - 22:50

- Je ne comprends pas bien ce que vous entendez par "situation d'anomie",
- Je n'ai pas l'impression qu'il y ait un conflit entre les profs et la FCPE, mais avec quelques parents d'élèves affiliés à cette fédération.
- La situation dans ce collège, à l'issue de l'année dernière, était certainement insupportable, aussi insupportable que celle de bien des collèges des quartiers difficiles des banlieues parisiennes, lyonnaises, marseillaises, grenobloises etc...

Quant à la pédagogie du français... Disons que ce qui me mobilisait, quand je travaillais à Anne-Frank, c'était le nombre de lecteurs ânonnant, d'élèves en difficulté pour exprimer par écrit ce qu'ils avaient en tête. Du coup, je cherchais d'abord ce qui pouvait les faire entrer en lecture: ça passait plus souvent par Harry Potter et autres ouvrages pour la jeunesse (y compris les "Club des Cinq", les "Grand Galop"...) que par l'Iliade, la Bible ou le Coran... Et j'évaluais (mais oui!) l'évolution de leur compréhension et de leur vitesse de lecture. Mais vous n'avez peut-être, dans vos classes de 6ème, que des élèves déjà familiers de l'écrit, que les textes fondateurs ne rebutent pas.

François mister pdf
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum