Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Marie Laetitia le Mar 22 Jan 2013 - 20:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Juste pour dire que cette réforme des rythmes scolaires fait râler au delà des murs d'école. Je connais quelqu'un professeur au conservatoire de Paris. Elle et ses collègues s'inquiètent beaucoup des conséquences de cette réforme. Des intervenants mal choisis risquent de brouiller les élèves avec des disciplines comme la musique, car les professeurs du conservatoire n'ont de toute façon pas le droit d'enseigner dans les écoles tandis que les élèves ne peuvent pas suivre des cours d'éducation musicale hors de l'école pendant les heures prévues à l'école dans l'après-midi. Et puis bon, même s'ils en avaient le droit, venir avec son piano sous le bras à chaque séance est un poil complexe...

Réforme mal fichue à l'excès.

Ah, mais non, Madame Hidalgo a dit à la radio que les enfants qui auraient envie de faire de la musique pourraient en faire avec les professeurs de Conservatoire sur l'heure de culture du midi.

Dis à ta copine qu'elle travaillera tous les jours de 13 h 30 à 14 h 15 chez nous. Ca lui fera le même nombre d'heures que le mercredi matin, de quoi se plaindrait-elle ? Hum ?

mais de rien, de rien voyons ! Razz "Vous êtes trop bon, Monseigneur !"... bientôt c'est ce que l'on devra crier sur le passage des nos puissants !
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Celeborn le Mar 22 Jan 2013 - 20:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Dans la loi actuelle, le conseil d'école peut définir l'organisation de la semaine scolaire.


Non, c'est le DASEN qui définit l'organisation de la semaine scolaire. Le conseil d'école peut faire une PROPOSITION au DASEN. Qui est libre de l'accepter ou non.

La modification (grave) du nouveau décret est que le MAIRE pourrait lui aussi faire une proposition tout seul dans son coin d'organisation, sans consulter quelque enseignant que ce soit. Mais c'est bien connu que les maires n'ont rien que l'intérêt de l'enfant en tête… Descartes

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Ronin le Mar 22 Jan 2013 - 20:47
Et puis l'Instruction des enfants est une chose trop sérieuse pour être laissée aux enseignants. Ah pardon, la garderie...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par arcenciel le Mar 22 Jan 2013 - 20:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et puis l'Instruction des enfants est une chose trop sérieuse pour être laissée aux enseignants. Ah pardon, la garderie...
+1
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par If_Then_Else le Mer 23 Jan 2013 - 9:30
Non, c'est le DASEN qui définit l'organisation de la semaine scolaire. Le conseil d'école peut faire une PROPOSITION au DASEN. Qui est libre de l'accepter ou non.

Quand l'équipe des enseignants sait convaincre, cela donne de beaux projets, exemple: l'école Vitruve: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Rikki le Mer 23 Jan 2013 - 9:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Non, c'est le DASEN qui définit l'organisation de la semaine scolaire. Le conseil d'école peut faire une PROPOSITION au DASEN. Qui est libre de l'accepter ou non.

Quand l'équipe des enseignants sait convaincre, cela donne de beaux projets, exemple: l'école Vitruve: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Aaaaaaaaaaaaaargh ! L'école Vitruve !

J'ai travaillé à l'école juste à côté, et on récupérait en dérogation les enfants des classes populaires qui ne voulaient pas mettre leurs gamins à Vitruve ("parce que le directeur, il a une queue de cheval et une boucle d'oreille et il dit que les enfants ils doivent pas travailler, alors moi vous comprenez, j'ai dû quitter l'école à 12 ans dans mon pays pour faire le service, et ma fille je voudrais qu'elle travaille à l'école, qu'elle fasse des études, qu'elle ait des devoirs, pas que le directeur il donne le mauvais exemple..."), par contre tous les enquiquineurs patentés qui nous faisaient des procès d'intention à la maternelle parce qu'on ne respectait pas assez le Moi Profond de leur Choupidou Génial allaient là.

Une école "bobo only", dans un quartier populaire de Paris.

Je m'étais renseignée quand j'ai fait le mouvement : pour y postuler, il fallait rencontrer l'équipe, qui m'a dit directement "Si tu es du genre à dire 'moi, j'ai une vie privée', c'est pas la peine. Ici, on fait des repas d'équipes une fois par semaine, on tient beaucoup à ce que tout le monde soit impliqué, personne ne part jamais à 16 h 30, on fait au moins trois réunions par semaine".

Dans le collège de mon fils, il y avait une gamine (adorable au demeurant) qui sortait de Vitruve, l'adaptation à la réalité a été dure !

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par C'est pas faux le Mer 23 Jan 2013 - 9:51
"Une école "bobo only", dans un quartier populaire de Paris."

L'école Decroly à Saint-Mandé n'est pas mal non plus, dans le genre "bobo only" (dans un quartier pas populaire du tout) : quand j'y avais passé un petit moment comme stagiaire, j'avais été impressionné par le b.ordel ambiant qui y régnait.
phi
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par phi le Mer 23 Jan 2013 - 9:53
yesyes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(il faut juste remplacer par "et tout cela AU LIEU D'ENSEIGNER" )
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par If_Then_Else le Mer 23 Jan 2013 - 9:54
"Si tu es du genre à dire 'moi, j'ai une vie privée', c'est pas la peine. Ici, on fait des repas d'équipes une fois par semaine, on tient beaucoup à ce que tout le monde soit impliqué, personne ne part jamais à 16 h 30, on fait au moins trois réunions par semaine".

ça ressemble à ce qui se passe dans toutes les écoles, non?

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Rikki le Mer 23 Jan 2013 - 9:54
Sauf que là, c'est "et tout cela en dehors des heures de travail, en rab, pour le fun" !

J'ai pô postulé...

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
phi
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par phi le Mer 23 Jan 2013 - 9:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
"Si tu es du genre à dire 'moi, j'ai une vie privée', c'est pas la peine. Ici, on fait des repas d'équipes une fois par semaine, on tient beaucoup à ce que tout le monde soit impliqué, personne ne part jamais à 16 h 30, on fait au moins trois réunions par semaine".

ça ressemble à ce qui se passe dans toutes les écoles, non?

:shock:

On doit tous être des déprimés pas impliqués Laughing
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Rikki le Mer 23 Jan 2013 - 9:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
"Si tu es du genre à dire 'moi, j'ai une vie privée', c'est pas la peine. Ici, on fait des repas d'équipes une fois par semaine, on tient beaucoup à ce que tout le monde soit impliqué, personne ne part jamais à 16 h 30, on fait au moins trois réunions par semaine".

ça ressemble à ce qui se passe dans toutes les écoles, non?


:shock:


Des repas d'équipe un soir par semaine ? Chez nous, c'est une fois par an, et encore pas tous les ans...

Trois réunions par semaine ? Chez nous, c'est celles obligatoires à cause de nos 108 heures, et c'est déjà beaucoup.

Ne jamais partir à 16 h 30 ? Ben si, je suis chez moi tous les jours à 16 h 45, désolée. J'ai besoin de temps pour glander sur Néo, moi.

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Rikki le Mer 23 Jan 2013 - 9:56
Phi, on a posté en même temps, avec le même Smiley ! Very Happy

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par arcenciel le Mer 23 Jan 2013 - 9:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Non, c'est le DASEN qui définit l'organisation de la semaine scolaire. Le conseil d'école peut faire une PROPOSITION au DASEN. Qui est libre de l'accepter ou non.

Quand l'équipe des enseignants sait convaincre, cela donne de beaux projets, exemple: l'école Vitruve: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Aaaaaaaaaaaaaargh ! L'école Vitruve !

J'ai travaillé à l'école juste à côté, et on récupérait en dérogation les enfants des classes populaires qui ne voulaient pas mettre leurs gamins à Vitruve ("parce que le directeur, il a une queue de cheval et une boucle d'oreille et il dit que les enfants ils doivent pas travailler, alors moi vous comprenez, j'ai dû quitter l'école à 12 ans dans mon pays pour faire le service, et ma fille je voudrais qu'elle travaille à l'école, qu'elle fasse des études, qu'elle ait des devoirs, pas que le directeur il donne le mauvais exemple..."), par contre tous les enquiquineurs patentés qui nous faisaient des procès d'intention à la maternelle parce qu'on ne respectait pas assez le Moi Profond de leur Choupidou Génial allaient là.

Une école "bobo only", dans un quartier populaire de Paris.

Je m'étais renseignée quand j'ai fait le mouvement : pour y postuler, il fallait rencontrer l'équipe, qui m'a dit directement "Si tu es du genre à dire 'moi, j'ai une vie privée', c'est pas la peine. Ici, on fait des repas d'équipes une fois par semaine, on tient beaucoup à ce que tout le monde soit impliqué, personne ne part jamais à 16 h 30, on fait au moins trois réunions par semaine".

Dans le collège de mon fils, il y avait une gamine (adorable au demeurant) qui sortait de Vitruve, l'adaptation à la réalité a été dure !
Non assistance à enfants en danger! J'y ai fait des remplacements; quand tu voulais faire bosser les élèves ils te rétorquaient " je vais porter plainte contre toi"! J'ai adoré....
Les locaux crasseux, des ordinateurs juchés les uns sur les autres ds un couloir.... Pas un bon souvenir. Ca a peut-être changé depuis, je l'espère.
phi
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par phi le Mer 23 Jan 2013 - 9:57
Je vais téléphoner à ton inspectrice Rikki, pour lui dire que tu m'as l'air déprimé et solitaire et que c'est inquiétant... Pour ton bien et celui des enfants fleurs
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par If_Then_Else le Mer 23 Jan 2013 - 9:59
J'ai besoin de temps pour glander sur Néo, moi.

En effet.


_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Rikki le Mer 23 Jan 2013 - 10:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je vais téléphoner à ton inspectrice Rikki, pour lui dire que tu m'as l'air déprimé et solitaire et que c'est inquiétant... Pour ton bien et celui des enfants fleurs

Pas du tout, je m'amuse bien avec mes petits camarades virtuels, je fais des TICE, moi madame ! cheers

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
badin
Niveau 7

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par badin le Mer 23 Jan 2013 - 13:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
J'ai besoin de temps pour glander sur Néo, moi.

En effet.

toujours ce mépris de la part de ceux qui pensent détenir la vérité
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Sapotille le Mer 23 Jan 2013 - 13:44
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
J'ai besoin de temps pour glander sur Néo, moi.

En effet.

toujours ce mépris de la part de ceux qui pensent détenir la vérité

Et de ces mêmes qui ne voient pas que Néo est aussi beaucoup fait d'échanges pédagogiques qui nous permettent de nous enrichir mutuellement par des échanges de documents et de pratique quotidienne !
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Marie Laetitia le Mer 23 Jan 2013 - 13:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
J'ai besoin de temps pour glander sur Néo, moi.

En effet.


Mon petit doigt me dit ITE, que tu as un sens du second degré très développé. Et que tu as souvent lu les fils de Rikki... Razz


Dernière édition par Marie Laetitia le Mer 23 Jan 2013 - 17:23, édité 1 fois

_________________
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par User5899 le Mer 23 Jan 2013 - 13:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
"Si tu es du genre à dire 'moi, j'ai une vie privée', c'est pas la peine. Ici, on fait des repas d'équipes une fois par semaine, on tient beaucoup à ce que tout le monde soit impliqué, personne ne part jamais à 16 h 30, on fait au moins trois réunions par semaine".

ça ressemble à ce qui se passe dans toutes les écoles, non?
Mais oui, bien sûr Very Happy
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par User5899 le Mer 23 Jan 2013 - 13:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
J'ai besoin de temps pour glander sur Néo, moi.

En effet.

toujours ce mépris de la part de ceux qui pensent détenir la vérité
Oui, on a notre Victor du primaire Razz
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par doublecasquette le Mer 23 Jan 2013 - 14:22
Cripure a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
J'ai besoin de temps pour glander sur Néo, moi.

En effet.

toujours ce mépris de la part de ceux qui pensent détenir la vérité
Oui, on a notre Victor du primaire Razz

Eeeeeeh oui ! C'est la preuve que Néoprofs commence à être connu...

Vous m'excuserez, j'ai du taf ! :retard:

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
If_Then_Else
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par If_Then_Else le Mer 23 Jan 2013 - 14:22
WECH-WECH Cripure!

Quel avatar doit-on donner à ceux qui comme toi écrivent ce genre de truc à l'intention des PE sur ce forum:
Si vous évoquez par ce doux euphémisme l'incapacité croissante à apprendre à lire aux gosses, la question se pose en effet,peut-être pas selon vos présupposés. On les aimerait moins polyvalents, mais à l'efficacité plus patente.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par Sapotille le Mer 23 Jan 2013 - 14:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:WECH-WECH Cripure!

Quel avatar doit-on donner à ceux qui comme toi écrivent ce genre de truc à l'intention des PE sur ce forum:
Si vous évoquez par ce doux euphémisme l'incapacité croissante à apprendre à lire aux gosses, la question se pose en effet,peut-être pas selon vos présupposés. On les aimerait moins polyvalents, mais à l'efficacité plus patente.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Cripure a malheureusement raison !

Tu veux des exemples de la vraie vie ?
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: contre-propositions de la "base"

par supersoso le Mer 23 Jan 2013 - 14:41
Sauf que Cripure tape sur les instits plus que sur les IEN qui nous impose des méthodes qui ruinent l'avenir de plein d'enfants. Y'a un moment, faut arrêter, hein !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum