Profs : rééquilibrer les salaires.

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Rikki le Mar 22 Jan 2013 - 22:59

Les vacataires qui donnent des cours sur des points précis n'ont pas forcément besoin d'avoir un niveau académique très élevé. Mon mari a donné des cours en licence 1, 2 et 3 alors que lui-même a un niveau maîtrise.

Sauf que... Ah, oui, je savais bien qu'il y avait une légère différence : ce sont peut-être ses 25 ans d'expérience professionnelle dans le domaine enseigné qui changent un tout petit peu la donne ? Ou pas ?

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Héliandre le Mar 22 Jan 2013 - 23:03

@Marcel Khrouchtchev a écrit: je préférerais une actions commune de tous les enseignants, plutôt qu'un combat entre les corps de l'EN.

+1

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 22 Jan 2013 - 23:04

@Rikki a écrit:Sauf que... Ah, oui, je savais bien qu'il y avait une légère différence : ce sont peut-être ses 25 ans d'expérience professionnelle dans le domaine enseigné qui changent un tout petit peu la donne ? Ou pas ?

Oh que oui, et pas qu'un peu!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par archeboc le Mar 22 Jan 2013 - 23:08


Si tous les enseignants de Paris-Créteil, quand ils mentionnent leur appartenance, s'entendent répondre "a oui, tu es collègue de Jean Sarkozy", la situation ne durerait pas. De même, si tous ceux qui sont à Paris 8 s'entendaient étiquetés "fac du plagiat", la situation là-bas s'améliorerait assez vite. Je plains le MCF qui a quitté Paris 8 pour Créteil (ou l'inverse).


Retour au sujet. A mes yeux, cette "promesse" de Peillon d'un rééquilibrage au profit des PE n'est qu'un simple rideau de fumée pour dissimuler le succès de la grève d'aujourd'hui. C'est tellement grossier que cela devrait faire rire.


archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Igniatius le Mar 22 Jan 2013 - 23:13

@Rikki a écrit:Les vacataires qui donnent des cours sur des points précis n'ont pas forcément besoin d'avoir un niveau académique très élevé. Mon mari a donné des cours en licence 1, 2 et 3 alors que lui-même a un niveau maîtrise.

Sauf que... Ah, oui, je savais bien qu'il y avait une légère différence : ce sont peut-être ses 25 ans d'expérience professionnelle dans le domaine enseigné qui changent un tout petit peu la donne ? Ou pas ?


Disons que le vrai problème, c'est surtout qu'il a mis 3 ans pour obtenir sa licence.
Je sais bien que certains CDE pensent que le corps enseignant améliorerait ses compétences en recrutant parmi les anciens élèves en difficulté, mais je ne sais pas si cela va jusqu'à charger de cours universitaires l'équivalent politique de Steevy Boulay.

JE ne peux croire qu'il va réellement pratiquer.
Cela me paraît impossible pour la crédibilité de cette fac.
Même la Mordovie ne ferait pas ça.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Igniatius le Mar 22 Jan 2013 - 23:14

@Provence a écrit:
@Presse-purée a écrit:ça ne pose pas de problèmes, non? vu qu'il a pas mal redoublé, il doit être plus âgé qu'eux...

En fait, il a été mis en échec par le redoublement; en vrai il est brillant...


topela

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Daphné le Mar 22 Jan 2013 - 23:49

@cunégonde a écrit:
@Paratge a écrit:
@cunégonde a écrit:
Si les agrégés passent à 18h, les certifiés passeront à 21h, 21h, c'est ce que faisaient les PEGC jadis, PEGC qui st passés progressivement à 18h avant d'être nommés certifiés ou classe exceptionnelle, donc de terminer leur carrière avec un salaire d'agrégé
C'est la seule catégorie d'enseignants à avoir bénéficié de la prétendue revalorisation Jospin
Alors prêt pr 21h Zorglub?

J'ai connu en début de carrière une collègue sans le bac qui était passée certifiée de technologie au fil des "intégrations" grâce à la politique du PS.

Elle faisait faire aux élèves du 'traitement de texte" sur l'écran noir avec l'invite du DOS... affraid
Cela me semble peu vraisemblable, pr être gentille
N'ont été intégrés ds le corps des certifiés que les PEGC qui avaient une licence, les autres st allés ds la filière classe exceptionnelle

D'abord ce sont deux choses différentes !
Les PEGC ont tous pu choisir de passer certifiés, licence ou pas (décret 93)
Ensuite la carrière de PEGC a une classe normale, rémunérée en dessous de certifié, une HCL, qui correspond à la classe normale des certifiés, puis une classe exceptionnelle qui correspond à la HCL des certifiés.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par User5899 le Mar 22 Jan 2013 - 23:54

@Igniatius a écrit:
@Rikki a écrit:Les vacataires qui donnent des cours sur des points précis n'ont pas forcément besoin d'avoir un niveau académique très élevé. Mon mari a donné des cours en licence 1, 2 et 3 alors que lui-même a un niveau maîtrise.

Sauf que... Ah, oui, je savais bien qu'il y avait une légère différence : ce sont peut-être ses 25 ans d'expérience professionnelle dans le domaine enseigné qui changent un tout petit peu la donne ? Ou pas ?


Disons que le vrai problème, c'est surtout qu'il a mis 3 ans pour obtenir sa licence.
Ben, ce n'est pas en trois ans, la licence ? Vous voulez dire sa L3 ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par User5899 le Mar 22 Jan 2013 - 23:55

@Daphné a écrit:
@cunégonde a écrit:
@Paratge a écrit:
@cunégonde a écrit:
Si les agrégés passent à 18h, les certifiés passeront à 21h, 21h, c'est ce que faisaient les PEGC jadis, PEGC qui st passés progressivement à 18h avant d'être nommés certifiés ou classe exceptionnelle, donc de terminer leur carrière avec un salaire d'agrégé
C'est la seule catégorie d'enseignants à avoir bénéficié de la prétendue revalorisation Jospin
Alors prêt pr 21h Zorglub?

J'ai connu en début de carrière une collègue sans le bac qui était passée certifiée de technologie au fil des "intégrations" grâce à la politique du PS.

Elle faisait faire aux élèves du 'traitement de texte" sur l'écran noir avec l'invite du DOS... affraid
Cela me semble peu vraisemblable, pr être gentille
N'ont été intégrés ds le corps des certifiés que les PEGC qui avaient une licence, les autres st allés ds la filière classe exceptionnelle

D'abord ce sont deux choses différentes !
Les PEGC ont tous pu choisir de passer certifiés, licence ou pas (décret 93)
Ensuite la carrière de PEGC a une classe normale, rémunérée en dessous de certifié, une HCL, qui correspond à la classe normale des certifiés, puis une classe exceptionnelle qui correspond à la HCL des certifiés.
Disons synthétiquement que c'est un corps qui n'a pas beaucoup souffert...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Barnafée la Patouille le Mer 23 Jan 2013 - 0:05

@philann a écrit:surtout on est pas bien sûr que le passage au grand choix résulte des grandes capacités pédagogiques des enseignants, suivant les disciplines et les académies, je dirais aussi l'art de plaire aux IPRs

Et de la fréquence des inspections...

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Igniatius le Mer 23 Jan 2013 - 0:09

Cripure a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Rikki a écrit:Les vacataires qui donnent des cours sur des points précis n'ont pas forcément besoin d'avoir un niveau académique très élevé. Mon mari a donné des cours en licence 1, 2 et 3 alors que lui-même a un niveau maîtrise.

Sauf que... Ah, oui, je savais bien qu'il y avait une légère différence : ce sont peut-être ses 25 ans d'expérience professionnelle dans le domaine enseigné qui changent un tout petit peu la donne ? Ou pas ?


Disons que le vrai problème, c'est surtout qu'il a mis 3 ans pour obtenir sa licence.
Ben, ce n'est pas en trois ans, la licence ? Vous voulez dire sa L3 ?

Oui, oui, bien sûr.

Dans ma tête, j'en suis resté au DEUG, puis Licence.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Daphné le Mer 23 Jan 2013 - 8:57

@cunégonde a écrit:
Si les agrégés passent à 18h, les certifiés passeront à 21h, 21h, c'est ce que faisaient les PEGC jadis, PEGC qui st passés progressivement à 18h avant d'être nommés certifiés ou classe exceptionnelle, donc de terminer leur carrière avec un salaire d'agrégéC'est la seule catégorie d'enseignants à avoir bénéficié de la prétendue revalorisation Jospin
Alors prêt pr 21h Zorglub?

Non.
Ils terminent avec un échelon de certifié HCL, ce qui correspond au 10ème échelon de la classe normale des agrégés.


Dernière édition par Daphné le Mer 23 Jan 2013 - 9:07, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 23 Jan 2013 - 9:04

@Daphné a écrit:
Cripure a écrit:
@Daphné a écrit:
@cunégonde a écrit:
@Paratge a écrit:

J'ai connu en début de carrière une collègue sans le bac qui était passée certifiée de technologie au fil des "intégrations" grâce à la politique du PS.

Elle faisait faire aux élèves du 'traitement de texte" sur l'écran noir avec l'invite du DOS... affraid
Cela me semble peu vraisemblable, pr être gentille
N'ont été intégrés ds le corps des certifiés que les PEGC qui avaient une licence, les autres st allés ds la filière classe exceptionnelle

D'abord ce sont deux choses différentes !
Les PEGC ont tous pu choisir de passer certifiés, licence ou pas (décret 93)
Ensuite la carrière de PEGC a une classe normale, rémunérée en dessous de certifié, une HCL, qui correspond à la classe normale des certifiés, puis une classe exceptionnelle qui correspond à la HCL des certifiés.
Disons synthétiquement que c'est un corps qui n'a pas beaucoup souffert...

Là on est bien d'accord.

Les PEGC sont les symboles d'une génération ayant quand même bien profité (je vois par exemple la difficulté actuelle des enseignants à se loger correctement, alors que les collègues de cette génération ont pu le plus souvent acheter des maisons au temps heureux de l'immobilier raisonnable). Tant mieux pour eux, je ne conteste pas la légitimité de leur confort, mais je regrette que cette époque dorée leur ait été réservée à eux seuls.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Daphné le Mer 23 Jan 2013 - 9:08

Cripure a écrit:
@Daphné a écrit:
@cunégonde a écrit:
@Paratge a écrit:
@cunégonde a écrit:
Si les agrégés passent à 18h, les certifiés passeront à 21h, 21h, c'est ce que faisaient les PEGC jadis, PEGC qui st passés progressivement à 18h avant d'être nommés certifiés ou classe exceptionnelle, donc de terminer leur carrière avec un salaire d'agrégé
C'est la seule catégorie d'enseignants à avoir bénéficié de la prétendue revalorisation Jospin
Alors prêt pr 21h Zorglub?

J'ai connu en début de carrière une collègue sans le bac qui était passée certifiée de technologie au fil des "intégrations" grâce à la politique du PS.

Elle faisait faire aux élèves du 'traitement de texte" sur l'écran noir avec l'invite du DOS... affraid
Cela me semble peu vraisemblable, pr être gentille
N'ont été intégrés ds le corps des certifiés que les PEGC qui avaient une licence, les autres st allés ds la filière classe exceptionnelle

D'abord ce sont deux choses différentes !
Les PEGC ont tous pu choisir de passer certifiés, licence ou pas (décret 93)
Ensuite la carrière de PEGC a une classe normale, rémunérée en dessous de certifié, une HCL, qui correspond à la classe normale des certifiés, puis une classe exceptionnelle qui correspond à la HCL des certifiés.
Disons synthétiquement que c'est un corps qui n'a pas beaucoup souffert...

On est bien d'accord là-dessus.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par If_Then_Else le Mer 23 Jan 2013 - 9:19

If_Then_Else a écrit:
Je précise que j'ai un diplôme d'ingénieur ( CNAM), maîtrise et prep-ENA au cas où...

Et pourtant tu as fait le choix de passer le concours qui t'a mené là où tu es.
Alors pourquoi te plaindre en demandant que les autres subissent ton sort, au lieu de te battre pour améliorer le tien?

Je suis en fin de carrière, "tout en haut de l'échelle hors-classe".
Je m'exprime ici pour mes jeunes collègues PE qui touchent une misère et qui rament pour se loger. Le métier est très contraignant et risque de l'être davantage avec la Refondation.
Je comprends la fierté des agrégés sur leurs compétences académiques, fleuron de la méritocratie républicaine qui se périme à grand vitesse. La plupart ont bénéficié d'un cadre social favorisé culturellement et ont eu l'énergie pour l'exploiter.Soit.

Mais sur le terrain, d'autres compétences moins livresques sont nécessaires. Rappelons par exemple que 50% des étudiants de FAC décrochent lors des 2 premières années.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par dandelion le Mer 23 Jan 2013 - 9:23

Désolée, j'ai toujours eu la bourse la plus élevée (mais toujours eu des remarques de collègues sur ma prétendue 'richesse', c'est con, moi c'est grâce à l'école - donc à eux- que j'ai réussi). Dans mon souvenir, il y avait peu de personnes 'socialement favorisées' dans ma promo. C'est quand même extraordinaire que ce soient des enseignants qui en méprisent d'autres parce qu'ils ont réussi grâce à l'école républicaine.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 23 Jan 2013 - 9:35

@If_Then_Else a écrit:Je suis en fin de carrière, "tout en haut de l'échelle hors-classe".
Je m'exprime ici pour mes jeunes collègues PE qui touchent une misère et qui rament pour se loger. Le métier est très contraignant et risque de l'être davantage avec la Refondation.

Vivant avec une PE, je connais bien le problème. Mais sache que les jeunes agrégés ont aussi des problèmes pour se loger. Un ami agrégé ayant 10 ans de plus que moi a réussi à acheter à la fin des années 1990 une maison de ville. Moi, 10 ans plus tard, je vis dans un appartement assez petit avec un prêt dont j'ai les plus grandes difficultés à payer les mensualités. Les problèmes de pouvoir d'achat, ça touche tout le monde.

@If_Then_Else a écrit:Je comprends la fierté des agrégés sur leurs compétences académiques, fleuron de la méritocratie républicaine qui se périme à grand vitesse. La plupart ont bénéficié d'un cadre social favorisé culturellement et ont eu l'énergie pour l'exploiter.Soit.

La plupart de ceux qui ont un cadre social favorisé essaient de fuir l'enseignement. J'ai été boursier et caissier pendant toutes mes études pour les financer, et je connais bien des collègues dans ce cas. Par contre, sur la méritocratie républicaine, je reconnais y être très attaché.

@If_Then_Else a écrit:Mais sur le terrain, d'autres compétences moins livresques sont nécessaires. Rappelons par exemple que 50% des étudiants de FAC décrochent lors des 2 premières années.

J'en suis parfaitement conscient, puisque je suis désormais dans le supérieur et je le constate tous les jours.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par philann le Mer 23 Jan 2013 - 9:42

If then Else: en philo, 50% d'échec dès la première année de fac, mais quantité d'étudiants qui arrivent sans savoir lire correctement ni méthode de travail efficace!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par If_Then_Else le Mer 23 Jan 2013 - 9:48

"L'école du socle", c'est à dire le segment scolaire Cours Préparatoire de l'école élémentaire jusqu'à la 3ème de collège devrait de toute façon s'accompagner d'un lissage des salaires.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par If_Then_Else le Mer 23 Jan 2013 - 9:49

If then Else: en philo, 50% d'échec dès la première année de fac, mais quantité d'étudiants qui arrivent sans savoir lire correctement ni méthode de travail efficace!

Tu évoques certainement nos amis étudiants chinois...

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 23 Jan 2013 - 9:51

@If_Then_Else a écrit:"L'école du socle", c'est à dire le segment scolaire Cours Préparatoire de l'école élémentaire jusqu'à la 3ème de collège devrait de toute façon s'accompagner d'un lissage des salaires.

Bien sûr! Puisqu'on nivelle par le bas les "compétences", autant niveler par le bas les statuts et les salaires!

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Lefteris le Mer 23 Jan 2013 - 10:03

@dandelion a écrit:Désolée, j'ai toujours eu la bourse la plus élevée (mais toujours eu des remarques de collègues sur ma prétendue 'richesse', c'est con, moi c'est grâce à l'école - donc à eux- que j'ai réussi). Dans mon souvenir, il y avait peu de personnes 'socialement favorisées' dans ma promo. C'est quand même extraordinaire que ce soient des enseignants qui en méprisent d'autres parce qu'ils ont réussi grâce à l'école républicaine.
Tout à fait d'accord . Les socialement favorisés, dans leur grande majorité , ne deviennent pas enseignants, même agrégés , et rarement fonctionnaires tout court (on trouvera toujours des exceptions si l'on veut ergoter ...) : ils font des écoles de commerce, ont un carnet d'adresse et sont embauchés avec des salaires et des perspectives d'évolution tout autres. L'agrégation est le seul moyen d'évolution professionnelle dans un métier déclassé. Si l'on supprime cet espoir, ou on abattra encore plus le métier. Combien sont entrés dans l'EN en ne passant QUE ce concours? Combien ne sont entrés comme certifiés que dans l'idée de pouvoir passer le concours ? Il y avait de nombreux témoignages là-dessus, sur je ne sais plus quel fil.
Massacrons donc l'agreg pour satisfaire le ressentiment de quelques uns, et on verra l'apport considérable à la profession... Rolling Eyes

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Marcel Khrouchtchev le Mer 23 Jan 2013 - 10:09

@Lefteris a écrit:
@dandelion a écrit:Désolée, j'ai toujours eu la bourse la plus élevée (mais toujours eu des remarques de collègues sur ma prétendue 'richesse', c'est con, moi c'est grâce à l'école - donc à eux- que j'ai réussi). Dans mon souvenir, il y avait peu de personnes 'socialement favorisées' dans ma promo. C'est quand même extraordinaire que ce soient des enseignants qui en méprisent d'autres parce qu'ils ont réussi grâce à l'école républicaine.
Tout à fait d'accord . Les socialement favorisés, dans leur grande majorité , ne deviennent pas enseignants, même agrégés , et rarement fonctionnaires tout court (on trouvera toujours des exceptions si l'on veut ergoter ...) : ils font des écoles de commerce, ont un carnet d'adresse et sont embauchés avec des salaires et des perspectives d'évolution tout autres. L'agrégation est le seul moyen d'évolution professionnelle dans un métier déclassé. Si l'on supprime cet espoir, ou on abattra encore plus le métier. Combien sont entrés dans l'EN en ne passant QUE ce concours? Combien ne sont entrés comme certifiés que dans l'idée de pouvoir passer le concours ? Il y avait de nombreux témoignages là-dessus, sur je ne sais plus quel fil.
Massacrons donc l'agreg pour satisfaire le ressentiment de quelques uns, et on verra l'apport considérable à la profession... Rolling Eyes

topela

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par Igniatius le Mer 23 Jan 2013 - 10:11

@If_Then_Else a écrit:"L'école du socle", c'est à dire le segment scolaire Cours Préparatoire de l'école élémentaire jusqu'à la 3ème de collège devrait de toute façon s'accompagner d'un lissage des salaires.


Tu milites à l'UNSA ou au SGEN ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par maikreeeesse le Mer 23 Jan 2013 - 10:15

Bonjour Marcel mais une réponse comme "niveller vers le bas " lorsque l'on pense harmonisation des statuts des PE et professeur des collèges, cela me heurte. J'ai l'impression d'être un sous enseignant.
Le terme lissage des salaires n'est peut -être pas celui qu 'il faut utiliser mais égalité certainement.

maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Profs : rééquilibrer les salaires.

Message par If_Then_Else le Mer 23 Jan 2013 - 10:16

Massacrons donc l'agreg pour satisfaire le ressentiment de quelques uns

Tout de suite les grands mots.

Il ne s'agit ici que de contribuer, peut-être assez vivement- à faire reconnaître le statut des Professeurs des Ecoles qui a perdu son triple "A", notamment sur la base du salaire.

Plus haut, on nous parlait du tuilage des rémunérations "au mérite", c'est à dire selon la complexité du concours obtenu. Force est de constater que sur ce seul critère, on est à côté de la plaque, même s'il s'agit d'un bel effort intellectuel qui mérite toute notre admiration.

Pour en revenir aux tuiles, il est temps que les PE ne les reçoivent plus sur la tête" puisqu'ils se situeraient, selon les avis affichés ici par quelques uns, "tout en bas de l'échelle" dans une sorte de nomenclatura intellectuelle, "numerus closus" académiques.

Les gamins de France ont besoin de talents, à tous les niveaux! Le classicisme a toute sa place, mais l'ouverture d'esprit est de rigueur, que diable!
La polyvalence de plus en plus complexe des PE doit être justement reconnue.


_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est.  »

If_Then_Else
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 22 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum