Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
micaschiste
Vénérable

Immunité : des globules blancs se déplaçant comme des pieuvres dans le sang

par micaschiste le Mar 22 Jan 2013 - 21:32
La vidéo


Décrivant le céphalopode dans Les Travailleurs de la mer, Victor Hugo pouvait-il imaginer que chacun de nous abrite quelque 30 milliards d'animalcules aux mouvements tentaculaires, qui ne sont pas sans évoquer le lancement d'un bras d'une microscopique pieuvre ?

Cette infime créature qui nous veut du bien et navigue inlassablement dans nos vaisseaux sanguins, c'est le neutrophile. Soit l'espèce la plus abondante de nos globules blancs. Retraçant son odyssée sanguine, une équipe américaine a découvert l'extravagant moyen de transport inventé par cet aventurier des torrents vasculaires. Extravagant mais efficace : le neutrophile est le seul globule blanc capable de résister aux forces de cisaillement énormes qui règnent dans les étroits capillaires sanguins : jusqu'à 20 dynes/cm2, quand les autres globules blancs sont balayés au-delà de 2 dynes/cm2.
SOLDAT DE L'IMMUNITÉ

"Les neutrophiles forment une des premières lignes de défense de l'organisme", rappelle Eric Vivier, directeur du Centre d'immunologie de Marseille-Luminy (Inserm-CNRS - Aix-Marseille université). Ce soldat de l'immunité innée patrouille dans nos vaisseaux, à raison de 2 000 à 7 500 cellules par millimètre cube de sang. Lorsqu'un microbe envahit l'organisme, le neutrophile arrive très rapidement sur le site de l'infection. Il a été alerté par les substances émises par d'autres vigiles de l'immunité résidant dans les tissus, tels les macrophages. Une fois sur le lieu de bataille, le neutrophile a pour mission d'éliminer le plus possible d'envahisseurs microbiens, pour éviter la septicémie. Il dispose de plusieurs armes. Par phagocytose, il englobe l'intrus puis le détruit à l'aide de substances libérées par des granules présentes dans son cytoplasme. Une autre stratégie kamikaze a été découverte en 2004 : "Le neutrophile peut aussi exploser : il "ouvre ses entrailles" pour libérer son propre ADN, qui sert de filet pour emprisonner les microbes alentour", raconte Eric Vivier.
la suite dans un article Le monde

Perso dans cet article, j'ai découvert que :
-l'ADN des neutrophiles, après leur explosion, pouvaient servir de filet pour capturer les bactéries
-une nouvelle unité les dynes/cm2
-une nouvelle technique de nanoscopie la TIRF

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum