Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par John le Mar 22 Jan - 23:18

Editorial du Monde sur les rythmes scolaires :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/22/l-ecole-ou-le-triomphe-du-corporatisme_1820599_3232.html

Extraits :
L'école, ou le triomphe du corporatisme
LE MONDE | 22.01.2013 à 12h28

Depuis le jour de son entrée en fonctions, le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, a rouvert le dossier avec énergie et engagé une longue concertation avec tous les acteurs concernés. Son objectif ? Rétablir la semaine de quatre jours et demi afin de réduire la journée de classe d'au moins... une demi-heure, en l'accompagnant, jusqu'à 16 h 30, d'activités périscolaires prises en charge par les collectivités locales. Il s'est bien gardé de toucher à la durée de l'année scolaire. Trop explosif ! Et, après arbitrage du président de la République, s'il pose le principe que cette réforme sera appliquée à la rentrée 2013, il admet que des villes puissent la reporter à 2014.

Et que croyez-vous qu'il se passe, devant cette considérable révolution ? La grève, annoncée massive, des enseignants des écoles parisiennes, ce 22 janvier, et une journée nationale d'action de leurs syndicats le lendemain.

Il est vrai que le maire de la capitale a annoncé son intention d'appliquer la réforme à la rentrée prochaine. Vrai aussi que les instituteurs parisiens craignent de perdre dans l'affaire un privilège qui remonte à la monarchie de Juillet : ne pas enseigner la musique, les arts plastiques et l'éducation physique, pris en charge, à Paris, par des enseignants "municipaux". Vrai encore qu'il leur est demandé de (re)travailler une demi-journée de plus, sans augmentation de salaire. Vrai, enfin, qu'ils tentent d'entraîner les parents dans leur combat.

Disons-le tout net : ce corporatisme étriqué est lamentable. Les performances médiocres de l'école française, attestées par toutes les enquêtes internationales, devraient plutôt inciter tous ses acteurs à se mobiliser, avant tout, dans l'intérêt des enfants.

L'éditorial n'est pas signé.

En parallèle, Camille Bedin, à l'instant sur BFMTV, s'est lancée dans une charge d'une violence incroyable contre les enseignants, dont je n'ai malheureusement retenu que quelques phrases tellement c'était hors de propos : "Les enseignants sont des privilégiés. Leurs enfants réussissent mieux que les enfants de cadres. Leurs enfants redoublent moins que les enfants de médecins. Les syndicats défendent le système et le mammouth. On ne parle pas de l'intérêt des enfants, on ne parle que du temps de travail des profs."

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Invité le Mar 22 Jan - 23:27

J'ai déjà dit ailleurs tout le mal que je pensais de cet édito, mais je réitère: ce papier est odieux. L'auteur aurait par ailleurs pu avoir le courage de signer son torchon, à moins que ce ne soit un encart publicitaire de Jean-Pierre Pernaut

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Ronin le Mar 22 Jan - 23:28

Mais, mais, Le Monde n'est il pas LE journal de référence ? si l'on compare aujourd'hui entre Figaro et Monde c'est Le Monde qui assassine le plus les enseignants. Pas un seul de ces ne survivraient une semaine dans un bahut ordinaire. Qu'elle aille enseigner la mère Bedin, on en reparlera. Ah non elle fait l'ESSEC, ça doit être par goût de l'autre, pour l'intérêt général...si l'on veut parler du rythme scolaire commençons donc par parler du ministère qui a reculé devant le lobby du tourisme qui, lui, ne pense qu'au bien-être des petits français.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par arcenciel le Mar 22 Jan - 23:30

@Ronin a écrit:Mais, mais, Le Monde n'est il pas LE journal de référence ? si l'on compare aujourd'hui entre Figaro et Monde c'est Le Monde qui assassine le plus les enseignants. Pas un seul de ces ne survivraient une semaine dans un bahut ordinaire. Qu'elle aille enseigner la mère Bedin, on en reparlera. Ah non elle fait l'ESSEC, ça doit être par goût de l'autre, pour l'intérêt général...si l'on veut parler du rythme scolaire commençons donc par parler du ministère qui a reculé devant le lobby du tourisme qui, lui, ne pense qu'au bien-être des petits français.
+1
Mais qu'ont-ils après nous??? Nous avons tant de privilèges que ça?

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Ronin le Mar 22 Jan - 23:34

La plupart de mes amis pensent vraiment que la journée de travail s'arrête à 16 h30. Puisque tout leur travail se fait sur leur lieu de travail, ils n'imaginent pas que l'on puisse bosser chez soi. Donc ils ne nous croient pas lorsque l'on parle de corrections, de préparations, de rencontres avec les parents.

Mais aucun souci pour moi, je vais passer aux 35 heures tout compris et pour le reste...tant pis, rien à faire.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Invité le Mar 22 Jan - 23:35

Je soupçonne fortement le plumitif de tenir rigueur aux PE de résister à Peillon et au PS. Résister à Agité premier, c'est du dévouement, résister à un gouvernement sicialiste c'est de la trahison. D'où une hargne toute sarkozienne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par philann le Mar 22 Jan - 23:35

D'ailleurs les enseignants sont tellement privilégiés que les gens se bousculent pour le devenir! Rolling Eyes
Je préfère ne pas commenter l'article lui même!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par philann le Mar 22 Jan - 23:36

holderfar a écrit:Je soupçonne fortement le plumitif de tenir rigueur aux PE de résister à Peillon et au PS. Résister à Agité premier, c'est du dévouement, résister à un gouvernement sicialiste c'est de la trahison. D'où une hargne toute sarkozienne.

Je partage, hélas, ton analyse!!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Dinosaura le Mar 22 Jan - 23:37

Cet article est puant. Il ne s'agit que de désinformation politique et d'enfumage de l'opinion... Les chiens de garde veillent, nos dirigeants peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

Tout mon soutien aux instits. D'autant qu'en tant que maman de deux petites filles, j'appréhende énormément les réformes qui se profilent.

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Ronin le Mar 22 Jan - 23:38

holderfar a écrit:Je soupçonne fortement le plumitif de tenir rigueur aux PE de résister à Peillon et au PS. Résister à Agité premier, c'est du dévouement, résister à un gouvernement sicialiste c'est de la trahison. D'où une hargne toute sarkozienne.

Je pense qu'il y a de ça aussi. Le PS étant le parti du progrès, du Bien, du bonheur absolu, des gentils et des bons, s'y opposer ne peux vouloir dire qu'une chose : nous sommes des salauds, des méchants, des aigris, des feignasses, nous ne comprenons pas le sens du progrès.

N'oublions pas, l'esclavage c'est la liberté.

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par arcenciel le Mar 22 Jan - 23:40

@Ronin a écrit:La plupart de mes amis pensent vraiment que la journée de travail s'arrête à 16 h30. Puisque tout leur travail se fait sur leur lieu de travail, ils n'imaginent pas que l'on puisse bosser chez soi. Donc ils ne nous croient pas lorsque l'on parle de corrections, de préparations, de rencontres avec les parents.

Mais aucun souci pour moi, je vais passer aux 35 heures tout compris et pour le reste...tant pis, rien à faire.
C'est ce que je disais à mon entourage...

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Presse-purée le Mar 22 Jan - 23:50

Cet article a été pas mal twitté par des membres d'associations pédagogiques. Il sert clairement les intérêts d'un camp (ou d'un clan?).


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Invité le Mar 22 Jan - 23:53

Moi je pense qu'il entend servir la cause réformiste mais tellement mal que non seulement ca ne rend service à personne mais qu'en plus, le dépit patent de l'auteur montre des accointances certaines avec le sarkozysme...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Tristana le Mar 22 Jan - 23:54

Je suis lassée de la désinformation constante autour de nombreux sujets d'actualité, et aujourd'hui concernant la grève des PE c'était flagrant : on a très peu entendu parler des raisons réelles de cette action ; en revanche pour déblatérer sur la mauvaise foi des enseignants et leur odieux corporatisme, il y avait du monde...

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Presse-purée le Mer 23 Jan - 0:13

L'article de blog de Luc Cédelle est assez rigolo aussi.
"La droite y sont vilains, alors, les profs, il faut chouchouter la gauche, parce que sinon la droite repassera et ce sera la fin de l'EN" (qui va territorialiser, au juste?)

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Invité le Mer 23 Jan - 0:18

Luc Cédelle est plus subtil, quand même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Condorcet le Mer 23 Jan - 0:40

@John a écrit:Editorial du Monde sur les rythmes scolaires :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/22/l-ecole-ou-le-triomphe-du-corporatisme_1820599_3232.html

Extraits :
L'école, ou le triomphe du corporatisme
LE MONDE | 22.01.2013 à 12h28

Depuis le jour de son entrée en fonctions, le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, a rouvert le dossier avec énergie et engagé une longue concertation avec tous les acteurs concernés. Son objectif ? Rétablir la semaine de quatre jours et demi afin de réduire la journée de classe d'au moins... une demi-heure, en l'accompagnant, jusqu'à 16 h 30, d'activités périscolaires prises en charge par les collectivités locales. Il s'est bien gardé de toucher à la durée de l'année scolaire. Trop explosif ! Et, après arbitrage du président de la République, s'il pose le principe que cette réforme sera appliquée à la rentrée 2013, il admet que des villes puissent la reporter à 2014.

Et que croyez-vous qu'il se passe, devant cette considérable révolution ? La grève, annoncée massive, des enseignants des écoles parisiennes, ce 22 janvier, et une journée nationale d'action de leurs syndicats le lendemain.

Il est vrai que le maire de la capitale a annoncé son intention d'appliquer la réforme à la rentrée prochaine. Vrai aussi que les instituteurs parisiens craignent de perdre dans l'affaire un privilège qui remonte à la monarchie de Juillet : ne pas enseigner la musique, les arts plastiques et l'éducation physique, pris en charge, à Paris, par des enseignants "municipaux". Vrai encore qu'il leur est demandé de (re)travailler une demi-journée de plus, sans augmentation de salaire. Vrai, enfin, qu'ils tentent d'entraîner les parents dans leur combat.

Disons-le tout net : ce corporatisme étriqué est lamentable. Les performances médiocres de l'école française, attestées par toutes les enquêtes internationales, devraient plutôt inciter tous ses acteurs à se mobiliser, avant tout, dans l'intérêt des enfants.

L'éditorial n'est pas signé.


En parallèle, Camille Bedin, à l'instant sur BFMTV, s'est lancée dans une charge d'une violence incroyable contre les enseignants, dont je n'ai malheureusement retenu que quelques phrases tellement c'était hors de propos : "Les enseignants sont des privilégiés. Leurs enfants réussissent mieux que les enfants de cadres. Leurs enfants redoublent moins que les enfants de médecins. Les syndicats défendent le système et le mammouth. On ne parle pas de l'intérêt des enfants, on ne parle que du temps de travail des profs."

Par tradition, l'éditorial du Monde n'est pas signé quand il engage toute la rédaction (ce qui a longtemps été le cas).
Privilégiés mais en quoi ?

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par victor44 le Mer 23 Jan - 1:16

@condorcet a écrit:
Privilégiés mais en quoi ?

Essaies autre chose et tu vas comprendre

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par John le Mer 23 Jan - 1:18

@victor44 a écrit:
@condorcet a écrit:
Privilégiés mais en quoi ?
Essaies autre chose et tu vas comprendre
La preuve qu'on est privilégiés : il n'y a pas assez de candidats pour remplir tous les postes proposés aux concours.
Si Camille Bedin trouve que prof, c'est si privilégié, pourquoi a-t-elle préféré faire l'Essec plutôt que de passer le concours à Bac +5 ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par victor44 le Mer 23 Jan - 1:36

@John a écrit:
@victor44 a écrit:
@condorcet a écrit:
Privilégiés mais en quoi ?
Essaies autre chose et tu vas comprendre
La preuve qu'on est privilégiés : il n'y a pas assez de candidats pour remplir tous les postes proposés aux concours.
Si Camille Bedin trouve que prof, c'est si privilégié, pourquoi a-t-elle préféré faire l'Essec plutôt que de passer le concours à Bac +5 ?

Recruter a bac + 5 plutot qu'à bac+3 forcément ça diminue le nombre de candidats potentiels forcément. Et ceci est une erreur, j'en convient parfaitement.

les écoles de profs recruteront bientot à bac+3 avec deux années de formations payées et le tour est joué (2 concours en 2013 déjà). Les emplois d'avenir pour les étudiants boursiers dans les écoles et collège= le salaire d'un MI-SE temps plein pour entre 6 et 9h semaine. Ca devrait aider à regler le problème.

Peillon fait tout sauf n'importe quoi.

Oui on est privilégiés, c'est clair, surtout en temps de crise.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par John le Mer 23 Jan - 1:39

On nous annonce quand même chaque année que le problème des recrutements est réglé... Il devait déjà l'être cette année.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Condorcet le Mer 23 Jan - 3:58

@victor44 a écrit:
@John a écrit:
@victor44 a écrit:
@condorcet a écrit:
Privilégiés mais en quoi ?
Essaies autre chose et tu vas comprendre
La preuve qu'on est privilégiés : il n'y a pas assez de candidats pour remplir tous les postes proposés aux concours.
Si Camille Bedin trouve que prof, c'est si privilégié, pourquoi a-t-elle préféré faire l'Essec plutôt que de passer le concours à Bac +5 ?

Recruter a bac + 5 plutôt qu'à bac+3 forcément ça diminue le nombre de candidats potentiels forcément. Et ceci est une erreur, j'en conviens parfaitement.

les écoles de profs recruteront bientôt à bac+3 avec deux années de formations payées et le tour est joué (2 concours en 2013 déjà). Les emplois d'avenir pour les étudiants boursiers dans les écoles et collège= le salaire d'un MI-SE temps plein pour entre 6 et 9h semaine. Ca devrait aider à régler le problème.

Peillon fait tout sauf n'importe quoi.

Oui on est privilégiés, c'est clair, surtout en temps de crise.

La crise dure depuis 1973... ce n'est donc plus une crise...
Hormis la garantie de l'emploi (un atout important, je te le concède), je ne vois pas de quel(s) privilège(s) tu veux parler.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Phénime le Mer 23 Jan - 5:52

Peut-être les 18 heures de cours ? C'est bien connu qu'on n'en fout pas une en préparation et correction... furieux

Phénime
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par linkus le Mer 23 Jan - 6:52

@John a écrit:On nous annonce quand même chaque année que le problème des recrutements est réglé... Il devait déjà l'être cette année.

Pourquoi l'an dernier, dans les prévisions il manquait 40 professeurs de mathématique dans l'académie de Grenoble? Smile

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Roumégueur Ier le Mer 23 Jan - 7:23

Papier indigne de figurer dans un journal dit 'sérieux', aucune investigation, zéro recul journalistique, un tombereau de saloperies que même le Figaro ne se permettrait pas!
Bravo le Monde, quelle leçon de journalisme...
La seule question qu'un journaliste devrait poser en une de son journal : 'Comment M. Peillon a-t-il pu mécontenter des enseignants favorables à de réels changements en faveur des élèves?'
Comment peut-on faire croire à la population que les enseignants défendent la semaine des 4 jours de Darcos, qui a fatigué tout le monde, réduit de 72 heures l'année scolaire des enfants bons et moyens et qui a été pointée du doigt par un rapport sans concession?
En faisant de la désinformation, ou en ne faisant pas son métier correctement. Ces plumitifs de bas étage ne tiendraient pas une classe de 4° (eux ne se laissent pas berner si facilement et ne sont pas dociles, je peux l'assurer!)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum