Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par arcenciel le Mer 23 Jan 2013 - 12:31

@Mareuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Rikki a écrit:Non, non, Pseudo, on n'aura pas d'heures en plus, juste des "horaires Mc Do" :

- 8 h 30 - 11 h 30
- 14 h 15 - 16 h 30

Et comme du coup on "gagne" 3/4 d'heure par jour, on les regroupe pour travailler le mercredi matin.

Je vais leur proposer ça, moi, aux autres salariés : vous commencez à ma même heure le matin, vous finissez à la même heure le soir, mais on vous rajoute 45 mn de pause-déjeuner, et en échange vous faites une demi-journée de rab, c'est pareil, pas une minute de plus.

Ca va beaucoup plaire à tout le monde.

C'est acté la pause de 11h30 à 14h15 ?

A vrai dire, les autres salariés s'adaptent aux contraintes de leur boite, assez souvent, pas que chez Mac Do. Et même à l'intérieur de l'EN, par exemple les docs, leurs emploi du temps est également adaptables. Il m'est arrivé d'avoir une longue pause entre 12 et 14, ou au contraire de n'avoir que 45 minutes pour déjeuner. J'ai eu aussi des journées à rallonge pour assurer des clubs, des semaines où j'allais bosser tous les jours, etc...

Mais ca n'est pas vraiment le propos. Moi, ce qui me chagrine, c'est que je suis pour la réduction de la journée pour les gosses. Sauf que là, la journée ne diminue pas.
Je pense que si les locaux scolaires étaient adaptée, qu'ils ressemblaient à des vrais endroits où on peut se sentir bien, à des vrais endroits pour des gens, avec des salles dédiée vraiment aux repos, avec des vrais chiottes (si, si, ça compte), avec du vrai chauffage, du vrai matériel, avec de vrais lieux de réunions, de vrais lieux de travail au calme pour les enseignants, etc.... cela ne poserait pas tant de problème.
Le problème de l'école c'est que dès qu'on y met un pied (adultes comme élèves) la seule idée qu'on ait c'est de foutre le camps.

Résultat, les gamins vont avoir des journées tout aussi longues. Ils vont être encore plus longtemps entassés, dans le bruit, avec des activité à la pause méridienne ou pas (et assez souvent pas, et assez souvent bricolée, assez nulles, et fatigantes pour rien).

Vous mélangez beaucoup de questions, et sur beaucoup d'entre elles, notamment le confort et la salubrité des écoles, en total accord avec vous. En revanche sur "je suis pour la réduction de la journée pour les gosses.", il faut débattre. Si vous parlez de la journée des lycéens, je suis d'accord ; il y a des sections où l'horaire scolaire est démentiel ( pour mémoire je rappelle que l'horaire scolaire moyen d'un lycéen en 1964 était de 28 heures). Si vous parlez du primaire, alors là, pas d'accord du tout : les jeunes élèves ont besoin de temps, et d'un temps long, non haché ; ils ont besoin de lenteur et de régularité. Pour eux, les horaires Darcos revus Peillon, c'est un risque d'échec programmé. De même que l'absurde rythme 7 semaines de cours/ 2 semaines de vacances.
+1

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par phi le Mer 23 Jan 2013 - 12:44

@arcenciel a écrit:
@Mareuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Rikki a écrit:Non, non, Pseudo, on n'aura pas d'heures en plus, juste des "horaires Mc Do" :

- 8 h 30 - 11 h 30
- 14 h 15 - 16 h 30

Et comme du coup on "gagne" 3/4 d'heure par jour, on les regroupe pour travailler le mercredi matin.

Je vais leur proposer ça, moi, aux autres salariés : vous commencez à ma même heure le matin, vous finissez à la même heure le soir, mais on vous rajoute 45 mn de pause-déjeuner, et en échange vous faites une demi-journée de rab, c'est pareil, pas une minute de plus.

Ca va beaucoup plaire à tout le monde.

C'est acté la pause de 11h30 à 14h15 ?

A vrai dire, les autres salariés s'adaptent aux contraintes de leur boite, assez souvent, pas que chez Mac Do. Et même à l'intérieur de l'EN, par exemple les docs, leurs emploi du temps est également adaptables. Il m'est arrivé d'avoir une longue pause entre 12 et 14, ou au contraire de n'avoir que 45 minutes pour déjeuner. J'ai eu aussi des journées à rallonge pour assurer des clubs, des semaines où j'allais bosser tous les jours, etc...

Mais ca n'est pas vraiment le propos. Moi, ce qui me chagrine, c'est que je suis pour la réduction de la journée pour les gosses. Sauf que là, la journée ne diminue pas.
Je pense que si les locaux scolaires étaient adaptée, qu'ils ressemblaient à des vrais endroits où on peut se sentir bien, à des vrais endroits pour des gens, avec des salles dédiée vraiment aux repos, avec des vrais chiottes (si, si, ça compte), avec du vrai chauffage, du vrai matériel, avec de vrais lieux de réunions, de vrais lieux de travail au calme pour les enseignants, etc.... cela ne poserait pas tant de problème.
Le problème de l'école c'est que dès qu'on y met un pied (adultes comme élèves) la seule idée qu'on ait c'est de foutre le camps.

Résultat, les gamins vont avoir des journées tout aussi longues. Ils vont être encore plus longtemps entassés, dans le bruit, avec des activité à la pause méridienne ou pas (et assez souvent pas, et assez souvent bricolée, assez nulles, et fatigantes pour rien).

Vous mélangez beaucoup de questions, et sur beaucoup d'entre elles, notamment le confort et la salubrité des écoles, en total accord avec vous. En revanche sur "je suis pour la réduction de la journée pour les gosses.", il faut débattre. Si vous parlez de la journée des lycéens, je suis d'accord ; il y a des sections où l'horaire scolaire est démentiel ( pour mémoire je rappelle que l'horaire scolaire moyen d'un lycéen en 1964 était de 28 heures). Si vous parlez du primaire, alors là, pas d'accord du tout : les jeunes élèves ont besoin de temps, et d'un temps long, non haché ; ils ont besoin de lenteur et de régularité. Pour eux, les horaires Darcos revus Peillon, c'est un risque d'échec programmé. De même que l'absurde rythme 7 semaines de cours/ 2 semaines de vacances.
+1
topela

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Pseudo le Mer 23 Jan 2013 - 12:53

@Mareuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Rikki a écrit:Non, non, Pseudo, on n'aura pas d'heures en plus, juste des "horaires Mc Do" :

- 8 h 30 - 11 h 30
- 14 h 15 - 16 h 30

Et comme du coup on "gagne" 3/4 d'heure par jour, on les regroupe pour travailler le mercredi matin.

Je vais leur proposer ça, moi, aux autres salariés : vous commencez à ma même heure le matin, vous finissez à la même heure le soir, mais on vous rajoute 45 mn de pause-déjeuner, et en échange vous faites une demi-journée de rab, c'est pareil, pas une minute de plus.

Ca va beaucoup plaire à tout le monde.

C'est acté la pause de 11h30 à 14h15 ?

A vrai dire, les autres salariés s'adaptent aux contraintes de leur boite, assez souvent, pas que chez Mac Do. Et même à l'intérieur de l'EN, par exemple les docs, leurs emploi du temps est également adaptables. Il m'est arrivé d'avoir une longue pause entre 12 et 14, ou au contraire de n'avoir que 45 minutes pour déjeuner. J'ai eu aussi des journées à rallonge pour assurer des clubs, des semaines où j'allais bosser tous les jours, etc...

Mais ca n'est pas vraiment le propos. Moi, ce qui me chagrine, c'est que je suis pour la réduction de la journée pour les gosses. Sauf que là, la journée ne diminue pas.
Je pense que si les locaux scolaires étaient adaptée, qu'ils ressemblaient à des vrais endroits où on peut se sentir bien, à des vrais endroits pour des gens, avec des salles dédiée vraiment aux repos, avec des vrais chiottes (si, si, ça compte), avec du vrai chauffage, du vrai matériel, avec de vrais lieux de réunions, de vrais lieux de travail au calme pour les enseignants, etc.... cela ne poserait pas tant de problème.
Le problème de l'école c'est que dès qu'on y met un pied (adultes comme élèves) la seule idée qu'on ait c'est de foutre le camps.

Résultat, les gamins vont avoir des journées tout aussi longues. Ils vont être encore plus longtemps entassés, dans le bruit, avec des activité à la pause méridienne ou pas (et assez souvent pas, et assez souvent bricolée, assez nulles, et fatigantes pour rien).

Vous mélangez beaucoup de questions, et sur beaucoup d'entre elles, notamment le confort et la salubrité des écoles, en total accord avec vous. En revanche sur "je suis pour la réduction de la journée pour les gosses.", il faut débattre. Si vous parlez de la journée des lycéens, je suis d'accord ; il y a des sections où l'horaire scolaire est démentiel ( pour mémoire je rappelle que l'horaire scolaire moyen d'un lycéen en 1964 était de 28 heures). Si vous parlez du primaire, alors là, pas d'accord du tout : les jeunes élèves ont besoin de temps, et d'un temps long, non haché ; ils ont besoin de lenteur et de régularité. Pour eux, les horaires Darcos revus Peillon, c'est un risque d'échec programmé. De même que l'absurde rythme 7 semaines de cours/ 2 semaines de vacances.

Oui, je mélange tout, je suis un peu stupide, j'en suis désolée.

Le problème c'est qu'on annonce un truc : on va raccourcir les journées d'école. Pour ne rien raccourcir du tout. Avec des locaux et des moyens constants (et peut-être même en baisse).
Le deuxième problème, c'est que si on veut organiser le temps scolaire différemment mais de façon réellement intéressante pour les gamins, ca demande des moyens. Que nous n'avons pas.
Les jeunes élèves ont besoin de temps non haché, certainement. Les plus grands aussi. Les adultes aussi. Je serais même pour arrêter ce stupide découpage en heure "sonnées" dans le secondaire, absolument in-humain. Mais même dans la version Peillon les plages de travail scolaire me semble assez longues.
En revanche, récupérer à 14h15 des gamins qui se seront emmerdés ou bien énervés dans la cour (et par tous les temps), ca me semble hautement stupide.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Ronin le Mer 23 Jan 2013 - 12:55

Ah non, ça n'est pas stupide, au contraire puisque ça vient du PS. Si ça vient du PS c'est forcément bien, progressiste. D'ailleurs le fait que tu trouves cela stupide m'interroge, regrettes tu Sarko ? Razz furieux Razz

Julliard sort de mon corps !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par C'est pas faux le Mer 23 Jan 2013 - 12:56

Tout de même, c'est moche, de la part du Monstre et de Camille Boudin.
pingouin

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Raoul Volfoni le Mer 23 Jan 2013 - 12:57

(HS, désolée)
Qu'envisagerais-tu à la place des heures "sonnées" dans le secondaire, Pseudo ? Je ne me suis jamais posé de question sur ce découpage et ce que tu dis m'intrigue...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Amaliah le Mer 23 Jan 2013 - 13:00

Je suis tombée par hasard sur Camille Bedin hier soir sur BFM TV et j'ai rarement été aussi choquée : les propos qu'elle a pu tenir sur les enseignants sont inadmissibles et proprement scandaleux. Ses raccourcis sont ignobles : les enfants d'enseignants qui ne redoublent pas, preuve de l'attachement des enseignants à leurs privilèges... furieux

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par arcenciel le Mer 23 Jan 2013 - 13:03

@Amaliah a écrit:Je suis tombée par hasard sur Camille Bedin hier soir sur BFM TV et j'ai rarement été aussi choquée : les propos qu'elle a pu tenir sur les enseignants sont inadmissibles et proprement scandaleux. Ses raccourcis sont ignobles : les enfants d'enseignants qui ne redoublent pas, preuve de l'attachement des enseignants à leurs privilèges... furieux
A gerber.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par InvitéeSS le Mer 23 Jan 2013 - 13:03

@Pseudo a écrit:
@Rikki a écrit:Non, non, Pseudo, on n'aura pas d'heures en plus, juste des "horaires Mc Do" :

- 8 h 30 - 11 h 30
- 14 h 15 - 16 h 30

Et comme du coup on "gagne" 3/4 d'heure par jour, on les regroupe pour travailler le mercredi matin.

Je vais leur proposer ça, moi, aux autres salariés : vous commencez à ma même heure le matin, vous finissez à la même heure le soir, mais on vous rajoute 45 mn de pause-déjeuner, et en échange vous faites une demi-journée de rab, c'est pareil, pas une minute de plus.

Ca va beaucoup plaire à tout le monde.

C'est acté la pause de 11h30 à 14h15 ?

A vrai dire, les autres salariés s'adaptent aux contraintes de leur boite, assez souvent, pas que chez Mac Do. Et même à l'intérieur de l'EN, par exemple les docs, leurs emploi du temps est également adaptables. Il m'est arrivé d'avoir une longue pause entre 12 et 14, ou au contraire de n'avoir que 45 minutes pour déjeuner. J'ai eu aussi des journées à rallonge pour assurer des clubs, des semaines où j'allais bosser tous les jours, etc...

Mais ca n'est pas vraiment le propos. Moi, ce qui me chagrine, c'est que je suis pour la réduction de la journée pour les gosses. Sauf que là, la journée ne diminue pas.
Je pense que si les locaux scolaires étaient adaptée, qu'ils ressemblaient à des vrais endroits où on peut se sentir bien, à des vrais endroits pour des gens, avec des salles dédiée vraiment aux repos, avec des vrais chiottes (si, si, ça compte), avec du vrai chauffage, du vrai matériel, avec de vrais lieux de réunions, de vrais lieux de travail au calme pour les enseignants, etc.... cela ne poserait pas tant de problème.
Le problème de l'école c'est que dès qu'on y met un pied (adultes comme élèves) la seule idée qu'on ait c'est de foutre le camps.

Résultat, les gamins vont avoir des journées tout aussi longues. Ils vont être encore plus longtemps entassés, dans le bruit, avec des activité à la pause méridienne ou pas (et assez souvent pas, et assez souvent bricolée, assez nulles, et fatigantes pour rien).


Bah c'est bien pour ça que les PE sont contre cette réforme, même si pour la plupart on n'est pas contre 4,5 jours de classe.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Marie Laetitia le Mer 23 Jan 2013 - 13:05

@condorcet a écrit:
La crise dure depuis 1973... ce n'est donc plus une crise...

quand je lis ça... furieux Nous n'avons vraiment pas vécu la même chose, alors...

Pour le reste, à quoi s'attendre de la part de Camille Bedin? Rolling Eyes Quelles qualifications a cette demoiselle sur le sujet? Aucunes. Quant au Monde... Mais qu'ils y viennent bosser dans un bahut "ordinaire" ou moins ordinaires, qu'ils y viennent...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Pseudo le Mer 23 Jan 2013 - 13:09

@Raoul Volfoni a écrit:(HS, désolée)
Qu'envisagerais-tu à la place des heures "sonnées" dans le secondaire, Pseudo ? Je ne me suis jamais posé de question sur ce découpage et ce que tu dis m'intrigue...

A titre personnel, je n'envisage rien. Mais je rêve.

Par exemple, des temps organisés en demi journée. Soit une classe prise en charge par plusieurs profs, sur des ateliers tournants selon les envies des élèves. Ils pourraient ainsi passer toute la demi journée sur une seul discipline ou au contraire changer plusieurs fois.
Ou de vrais demi-journées trans-disciplinaires : une classe (ou un groupe) avec plusieurs enseignants en même temps.

Ca demande de casser complètement le format "cours".


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Presse-purée le Mer 23 Jan 2013 - 13:14

Camille Bebin ne fait que reprendre des arguments issus des plus "progressistes" de nos collègues et de leurs syndicats... ceux qui votent la "flexisécurité" (flexibilité de suite / sécurité on verra bien... syndicats par ailleurs minoritaires sauf au Monde et à TF1).

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Presse-purée le Mer 23 Jan 2013 - 13:18

@Pseudo a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:(HS, désolée)
Qu'envisagerais-tu à la place des heures "sonnées" dans le secondaire, Pseudo ? Je ne me suis jamais posé de question sur ce découpage et ce que tu dis m'intrigue...

A titre personnel, je n'envisage rien. Mais je rêve.

Par exemple, des temps organisés en demi journée. Soit une classe prise en charge par plusieurs profs, sur des ateliers tournants selon les envies des élèves. Ils pourraient ainsi passer toute la demi journée sur une seul discipline ou au contraire changer plusieurs fois.
Ou de vrais demi-journées trans-disciplinaires : une classe (ou un groupe) avec plusieurs enseignants en même temps.

Ca demande de casser complètement le format "cours".

Et que fait-on des collègues qui ne souhaitent pas procéder ainsi?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Ronin le Mer 23 Jan 2013 - 13:19

on les vire, ce sont des réacs bounce

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Chocolat le Mer 23 Jan 2013 - 13:26

@John a écrit:Editorial du Monde sur les rythmes scolaires :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/22/l-ecole-ou-le-triomphe-du-corporatisme_1820599_3232.html

Extraits :
L'école, ou le triomphe du corporatisme
LE MONDE | 22.01.2013 à 12h28

Depuis le jour de son entrée en fonctions, le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, a rouvert le dossier avec énergie et engagé une longue concertation avec tous les acteurs concernés. Son objectif ? Rétablir la semaine de quatre jours et demi afin de réduire la journée de classe d'au moins... une demi-heure, en l'accompagnant, jusqu'à 16 h 30, d'activités périscolaires prises en charge par les collectivités locales. Il s'est bien gardé de toucher à la durée de l'année scolaire. Trop explosif ! Et, après arbitrage du président de la République, s'il pose le principe que cette réforme sera appliquée à la rentrée 2013, il admet que des villes puissent la reporter à 2014.

Et que croyez-vous qu'il se passe, devant cette considérable révolution ? La grève, annoncée massive, des enseignants des écoles parisiennes, ce 22 janvier, et une journée nationale d'action de leurs syndicats le lendemain.

Il est vrai que le maire de la capitale a annoncé son intention d'appliquer la réforme à la rentrée prochaine. Vrai aussi que les instituteurs parisiens craignent de perdre dans l'affaire un privilège qui remonte à la monarchie de Juillet : ne pas enseigner la musique, les arts plastiques et l'éducation physique, pris en charge, à Paris, par des enseignants "municipaux". Vrai encore qu'il leur est demandé de (re)travailler une demi-journée de plus, sans augmentation de salaire. Vrai, enfin, qu'ils tentent d'entraîner les parents dans leur combat.

Disons-le tout net : ce corporatisme étriqué est lamentable. Les performances médiocres de l'école française, attestées par toutes les enquêtes internationales, devraient plutôt inciter tous ses acteurs à se mobiliser, avant tout, dans l'intérêt des enfants.

L'éditorial n'est pas signé.

En parallèle, Camille Bedin, à l'instant sur BFMTV, s'est lancée dans une charge d'une violence incroyable contre les enseignants, dont je n'ai malheureusement retenu que quelques phrases tellement c'était hors de propos : "Les enseignants sont des privilégiés. Leurs enfants réussissent mieux que les enfants de cadres. Leurs enfants redoublent moins que les enfants de médecins. Les syndicats défendent le système et le mammouth. On ne parle pas de l'intérêt des enfants, on ne parle que du temps de travail des profs."


Quelle hypocrisie populiste !


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Presse-purée le Mer 23 Jan 2013 - 13:32

@Ronin a écrit:on les vire, ce sont des réacs bounce

Si on envisage la proposition de Pseudo, soit elle est imposée d'en haut et cela acte la destruction d'un autre savoir-faire et d'un certain vécu professionnel, et donc il y aura de fortes résistances, soit tu vas vers un chèque-éducation, comme certains (et pas qu'à droite) en rêvent plus ou moins ouvertement...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

journaliste et avantage fiscal.

Message par nigousse le Mer 23 Jan 2013 - 14:48

Si on proposait aux journalistes de renoncer à leur ristourne fiscale de 7650 euros par an, histoire d'être solidaires, c'est la crise après tout...

nigousse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Ronin le Mer 23 Jan 2013 - 14:54

@Presse-purée a écrit:
@Ronin a écrit:on les vire, ce sont des réacs bounce

Si on envisage la proposition de Pseudo, soit elle est imposée d'en haut et cela acte la destruction d'un autre savoir-faire et d'un certain vécu professionnel, et donc il y aura de fortes résistances, soit tu vas vers un chèque-éducation, comme certains (et pas qu'à droite) en rêvent plus ou moins ouvertement...

Effectivement, je pense que l'on y va à grand pas, mais pas de soucis, l'unsa négociera un plan social sympa...

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Lilypims le Mer 23 Jan 2013 - 15:11

@victor44 a écrit:
@John a écrit:
@victor44 a écrit:
@condorcet a écrit:
Privilégiés mais en quoi ?
Essaies autre chose et tu vas comprendre
La preuve qu'on est privilégiés : il n'y a pas assez de candidats pour remplir tous les postes proposés aux concours.
Si Camille Bedin trouve que prof, c'est si privilégié, pourquoi a-t-elle préféré faire l'Essec plutôt que de passer le concours à Bac +5 ?

Recruter a bac + 5 plutot qu'à bac+3 forcément ça diminue le nombre de candidats potentiels forcément. Et ceci est une erreur, j'en convient parfaitement.

les écoles de profs recruteront bientot à bac+3 avec deux années de formations payées et le tour est joué (2 concours en 2013 déjà). Les emplois d'avenir pour les étudiants boursiers dans les écoles et collège= le salaire d'un MI-SE temps plein pour entre 6 et 9h semaine. Ca devrait aider à regler le problème.

Peillon fait tout sauf n'importe quoi.

Oui on est privilégiés, c'est clair, surtout en temps de crise.

J'ai essayé autre chose et je ne comprends pas. Je ne me considère pas comme une privilégiée (si ce n'est parce que j'aime, enfin, ce que je fais).

@Mareuil a écrit:
@Pseudo a écrit:

Vous mélangez beaucoup de questions, et sur beaucoup d'entre elles, notamment le confort et la salubrité des écoles, en total accord avec vous. En revanche sur "je suis pour la réduction de la journée pour les gosses.", il faut débattre. Si vous parlez de la journée des lycéens, je suis d'accord ; il y a des sections où l'horaire scolaire est démentiel ( pour mémoire je rappelle que l'horaire scolaire moyen d'un lycéen en 1964 était de 28 heures). Si vous parlez du primaire, alors là, pas d'accord du tout : les jeunes élèves ont besoin de temps, et d'un temps long, non haché ; ils ont besoin de lenteur et de régularité. Pour eux, les horaires Darcos revus Peillon, c'est un risque d'échec programmé. De même que l'absurde rythme 7 semaines de cours/ 2 semaines de vacances.

Qu'est-ce que vous reprochez à ce rythme, Mareuil ? C'est une question naïve ; je ne connais rien à cette question de rythme.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Olympias le Mer 23 Jan 2013 - 16:08

C'est vrai que côté éducation, Camille Bedin en connaît un rayon...Il y a un moment qu'on ne l'avait pas entendue celle-là, le [modéré] de service.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Provence le Mer 23 Jan 2013 - 16:13

@Pseudo a écrit:

A titre personnel, je n'envisage rien. Mais je rêve.

Par exemple, des temps organisés en demi journée. Soit une classe prise en charge par plusieurs profs, sur des ateliers tournants selon les envies des élèves. Ils pourraient ainsi passer toute la demi journée sur une seul discipline ou au contraire changer plusieurs fois.
Ou de vrais demi-journées trans-disciplinaires : une classe (ou un groupe) avec plusieurs enseignants en même temps.

Ca demande de casser complètement le format "cours".


Les rêves des uns sont le cauchemar des autres.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Mareuil le Mer 23 Jan 2013 - 16:24

@Provence a écrit:
@Pseudo a écrit:

A titre personnel, je n'envisage rien. Mais je rêve.

Par exemple, des temps organisés en demi journée. Soit une classe prise en charge par plusieurs profs, sur des ateliers tournants selon les envies des élèves. Ils pourraient ainsi passer toute la demi journée sur une seul discipline ou au contraire changer plusieurs fois.
Ou de vrais demi-journées trans-disciplinaires : une classe (ou un groupe) avec plusieurs enseignants en même temps.

Ca demande de casser complètement le format "cours".


Les rêves des uns sont le cauchemar des autres.
Les rêves des casseurs ont toujours été les cauchemars des constructeurs. Le "machin" rêvé par notre collègue est né dans les CEMEA à la fin des années soixante. Les colonies de vacances n'y ont pas survécu.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Celadon le Mer 23 Jan 2013 - 16:24

Ce rythme est en effet absurde : le bon est 2 semaines de travail, 5 semaines de congé.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par Mareuil le Mer 23 Jan 2013 - 16:25

@Celadon a écrit:Ce rythme est en effet absurde : le bon est 2 semaines de travail, 5 semaines de congé.
yesyes

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par ysabel le Mer 23 Jan 2013 - 16:27

@Provence a écrit:
@Pseudo a écrit:

A titre personnel, je n'envisage rien. Mais je rêve.

Par exemple, des temps organisés en demi journée. Soit une classe prise en charge par plusieurs profs, sur des ateliers tournants selon les envies des élèves. Ils pourraient ainsi passer toute la demi journée sur une seul discipline ou au contraire changer plusieurs fois.
Ou de vrais demi-journées trans-disciplinaires : une classe (ou un groupe) avec plusieurs enseignants en même temps.

Ca demande de casser complètement le format "cours".


Les rêves des uns sont le cauchemar des autres.

+1

Et comment enseignet-on dans ces conditions ? Suspect

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Monde et Camille Bedin tirent à boulets rouges sur les enseignants

Message par LadyC le Mer 23 Jan 2013 - 16:30

@Mareuil a écrit:
@Provence a écrit:
@Pseudo a écrit:

A titre personnel, je n'envisage rien. Mais je rêve.

Par exemple, des temps organisés en demi journée. Soit une classe prise en charge par plusieurs profs, sur des ateliers tournants selon les envies des élèves. Ils pourraient ainsi passer toute la demi journée sur une seul discipline ou au contraire changer plusieurs fois.
Ou de vrais demi-journées trans-disciplinaires : une classe (ou un groupe) avec plusieurs enseignants en même temps.

Ca demande de casser complètement le format "cours".


Les rêves des uns sont le cauchemar des autres.
Les rêves des casseurs ont toujours été les cauchemars des constructeurs. Le "machin" rêvé par notre collègue est né dans les CEMEA à la fin des années soixante. Les colonies de vacances n'y ont pas survécu.

Bon, je ne suis pas non plus d'accord avec ce "rêve", mais Pseudo a comme tout le monde, il me semble, l'envie d'offrir le meilleur aux élèves, pas de tout changer pour le plaisir de tout changer. Donc l'assimiler aux "casseurs"... humhum

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum