grammaire: un pas en avant, un en arrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

grammaire: un pas en avant, un en arrière

Message par Teodora29 le Mer 23 Jan 2013 - 12:46

Je suis stagiaire (et sans expérience en collège), j'ai une 6ème et deux 5èmes. J'ai besoin de vos lumières pour les leçons et progressions de langue...

Les progressions, vues par le chargé de missions qui m'a visité en décembre, sont cohérentes (dit-il).
Sur le papier....

Dans ma 6ème, ça se passe à peu près bien, une bonne classe, avec quelques 4 élèves en difficulté, mais s'accrochent et essayent de suivre.

Dans les 5èmes (et plus précisément dans une de mes 5èmes), je me pose plein de questions. En ce moment, je fais du "sur place", je les fais réviser encore et encore des bases. Ils ne distinguent pas nature et fonction, ils ne savent pas conjuguer, les phrases sont souvent ... pas des phrases etc. Et ils ne font pas d'exercice à la maison, à chaque cours il y a au moins 5-6 (jusqu'à la moitié de la classe) qui n'ont pas fait leur devoir maison. En plus, on travaille sur ces trois notions depuis le début de l'année....
Donc ma progression ne suit plus son cours, car je ne me vois pas aborder la relative et la conjonctive tant que la notion de phrase complexe n'est pas acquise et qu'ils identifient des propositions.... sans verbe (etc.....).

Contrainte: le devoir commun, mis en place dans mon collège. Je suis obligée de demander toujours d'enlever certaines questions, car je ne les ai pas traitées encore en classe. Ce matin, ma collègue qui s'occupe du sujet était .... surprise et tentait de m'expliquer qu'il faut avancer à tout prix, tant pis s'ils n'ont pas fixé les leçons d'avant.
En même temps, je suis stagiaire et.... oui, c'est important de faire le maximum de cette progression, l'inspection approche pale
Mais j'ai beaucoup de mal à voir les choses de cette façon, laisser les élèves se débrouiller, entasser lacune sur lacune et les expédier vers la 4ème sans un minimum vraiment acquis. Et puis, justement, il y a ces élèves qui... viennent me voir à la fin du cours ou bien qui s'exclament pendant le cours même : "Ah, mais enfin on comprend!!!" pour la moindre notion clairement (??! moi, j'ai des doutes, eux, ils disent apprécier le temps "perdu" dans des explications) expliquée...

Je suis dans le doute et je commence à me perdre entre toutes ces exigences qui se contredisent. Je ne sais pas comment faire pour avancer tout en leur donnant la possibilité de bien comprendre et bien fixer les notions, règles et autres abordés.

Teodora29
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: grammaire: un pas en avant, un en arrière

Message par Ancalimë le Jeu 24 Jan 2013 - 10:18

J'ai le même problème que toi, Teodora29. J'étais stagiaire l'année dernière et je me posais plein de questions sur la grammaire en 5eme. Je me sens toujours aussi démunie cette année. Pour l'instant peu de réponses...

Ancalimë
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: grammaire: un pas en avant, un en arrière

Message par doctor who le Jeu 24 Jan 2013 - 12:37

Pour l'année du stage, c'est peut-être un peu compromis. Il faut à la fois revenir sur les bases non acquise, notamment avec des exercices d'analyse grammaticale, qui obligent à réinvestir les leçons de grammaire, quitte à leur faire faire une fiche récapitulative qu'ils peuvent utiliser pendant l'exercice; et faire semblant d'avancer quelque peu pour dire de ne pas trop laisser de côté d'éléments du programme.
Mais n'espère pas finir le programme complètement. Mieux vaut essayer de leur faire comprendre comment identifier un nom que de leur faire des leçons sur les différents types de subordonnées conjonctives sans qu'ils n'y comprennent rien.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: grammaire: un pas en avant, un en arrière

Message par Teodora29 le Jeu 24 Jan 2013 - 20:52

Je pense que j'adopterai de manière définitive et systématique le principe de la phrase du jour... j'avais tenté en début d'année comme moyen d'établir le calme et de les mettre rapidement au travail.
Cela me permettra peut-être de revoir ces bases de manière régulière...
Mais de cette façon, ce qui va se compliquer encore plus, ce sera la gestion du temps. Souvent, j'arrive à faire observation, leçon et tout au plus 2-3 exercices faciles sur une heure (parfois moins, malheureusement).
pale

Teodora29
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum