Salaire des enseignants : une maltraitance bien française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salaire des enseignants : une maltraitance bien française

Message par Luigi_B le Jeu 24 Jan 2013 - 20:30

A lire sur ce blog hébergé du "Monde" pour remettre quelques pendules à l'heure : "Le salaire des enseignants français à la loupe" (24/01/12)

Citations choisies :

En France, les enseignants débutants et après 15 ans d’exercice sont bien moins rémunérés par rapport à la moyenne des pays de l’OCDE. Ceci est vrai pour tous les niveaux d’enseignement : au niveau du primaire, les salaires sont inférieurs de 15 % environ à la moyenne de l’OCDE et dans le secondaire, l’écart est d’environ 10 %.
La France a donc choisi de mieux rémunérer ses enseignants en fin de carrière. Cependant, 34 années d’ancienneté sont nécessaires pour atteindre l’échelon maximum en France, contre seulement 24 années en moyenne dans les pays de l’OCDE.
Les écarts de salaire observés en France entre enseignants du primaire et du secondaire sont dans la moyenne de l’OCDE mais le temps de présence devant les élèves est bien plus élevé pour les enseignants du primaire par rapport à ceux du secondaire.
Les enseignants français gagnent beaucoup moins que les actifs occupés diplômés de l’enseignement supérieur.
Compte tenu de la hausse des prix, les salaires statutaires en prix constants ont diminué depuis une dizaine d’année en France.
C’est bien la statistique la plus alarmante pour la France : le salaire des enseignants avec 15 ans d’exercice a régressé en France entre 2000 et 2010, alors que dans le même temps, il a augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE. [...] Entre 2000 et 2010, les salaires de base des enseignants français en milieu de carrière ont ainsi diminué d’environ 8 % en prix constants (voir le graphique 2). À l’inverse, sur la même période, les salaires ont augmenté dans la quasi-totalité des autres pays de l’OCDE : pas loin de 20 % d’augmentation en moyenne car de nombreux pays ont décidé d’investir massivement dans le salaire des enseignants pour retenir les meilleurs d’entre eux dans la profession.


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire des enseignants : une maltraitance bien française

Message par philann le Jeu 24 Jan 2013 - 20:43

merci pour cet article que je fais tourner...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire des enseignants : une maltraitance bien française

Message par Olympias le Jeu 24 Jan 2013 - 21:39

Mais c'est tellement plus fréquent de lire que nous sommes privilégiés, fainéants, toujours en vacances (et aussi en grève le reste du temps !!!!!) furieux
Mais où sont donc tous les candidats pour passer les concours et obtenir nos privilèges ??? Il faudra leur préciser que le point d'indice est gelé.... professeur

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire des enseignants : une maltraitance bien française

Message par JPhMM le Jeu 24 Jan 2013 - 21:50

... mais qu'est-ce qu'on se marre. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire des enseignants : une maltraitance bien française

Message par coindeparadis le Mar 9 Avr 2013 - 17:14

On me demande mes prétentions salariales pour un poste à l'étranger en contrat local. Je propose ce que je vaux (on dirait une pub Barbara Go...d), la moyenne OCDE ou cette bonne vieille grille indiciaire ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire des enseignants : une maltraitance bien française

Message par Mehitabel le Mar 9 Avr 2013 - 17:16

21déjà a écrit:On me demande mes prétentions salariales pour un poste à l'étranger en contrat local. Je propose ce que je vaux (on dirait une pub Barbara Go...d), la moyenne OCDE ou cette bonne vieille grille indiciaire ?

Ca dépend: tu veux le poste ou pas? Very Happy
Sans plaisanter, difficile de comparer la situation à l'étranger et les grilles indiciaires françaises.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire des enseignants : une maltraitance bien française

Message par coindeparadis le Mar 9 Avr 2013 - 17:20

Oui et j'étais en train de regarder les ISVL des pays du golf, qui semblent montrer que le coût de la vie est élevé. Là ou je suis actuellement, je vis moins bien qu'en France car les produits du quotidien (nourriture, hygiène, vêtements...) sont y plus chers . Partir à l'étranger et se priver de tout non merci ! Je ne suis pas missionnaire !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire des enseignants : une maltraitance bien française

Message par Mehitabel le Mar 9 Avr 2013 - 17:47

21déjà a écrit:Oui et j'étais en train de regarder les ISVL des pays du golf, qui semblent montrer que le coût de la vie est élevé. Là ou je suis actuellement, je vis moins bien qu'en France car les produits du quotidien (nourriture, hygiène, vêtements...) sont y plus chers . Partir à l'étranger et se priver de tout non merci ! Je ne suis pas missionnaire !

Ce sont les loyers qui y sont chers, les charges du quotidien et l'alimentation y sont moins chers qu'en France. Et pas d'impôts.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum