Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ruthven
Monarque

Re: disparition de la série L ?

par Ruthven le Sam 26 Jan 2013 - 9:59
@lene75 a écrit:
@Kilmeny a écrit:La réforme est faite pour que les séries n'existent plus puisqu'il y a un tronc commun. Il ne devrait y avoir, dans l'esprit de la réforme, que des élèves de 1ère à spécialité L, ES, S

C'est exactement ça. Si je prends l'exemple de la philo, quand on a 8h avec les L, on n'empile pas les cours, on ne fait pas ceux des autres séries + des cours spécifiques pour les L, on ne fait quasiment pas plus de cours, quantitativement, que dans les autres séries, c'est qualitativement que ça change : on va plus loin avec les L au sein d'un même cours, sur une même idée, on prend plus de temps, on fait plus compliqué, sur un même sujet ; on appelle ça approfondir. Quand on a des L/ES, on fait un cours commun de 4h peu approfondi par manque de temps et on ajoute pour les L des annexes, des compléments, qui sont des éléments en plus mais qui ne peuvent pas constituer l'approfondissement d'une même réflexion. Dans le 1er cas on a un vrai cours pour littéraires, si on veut appeler ça comme ça, un cours de bout en bout pour spécialistes, dans le 2e cas ça correspond plus à un tronc commun auquel on ajoute une option philo, donc à une légère coloration qui n'est pas une réelle spécialisation.

La philo ne fait pas partie du tronc commun (à la différence des langues, du français, de l'EPS et de l'ECJS), le regroupement de série différente n'est pas défendable (les IPR n'hésite pas à intervenir d'ailleurs, dans la mesure de leurs moyens, quand les CdE ont cette lubie).
avatar
nuages
Doyen

Re: disparition de la série L ?

par nuages le Sam 26 Jan 2013 - 10:08
@Ruthven a écrit:La philo ne fait pas partie du tronc commun (à la différence des langues, du français, de l'EPS et de l'ECJS), le regroupement de série différente n'est pas défendable (les IPR n'hésite pas à intervenir d'ailleurs, dans la mesure de leurs moyens, quand les CdE ont cette lubie).

La littérature en TL (enfin...ce qu'il en reste!) ne fait pas non plus partie du tronc commun car le programme est spécifique. Les collègues me disent la même chose pour les langues: l'enseignement "littérature en langue étrangère" n'existe que pour les L . Seules l'EPS et l'ECJS justifieraient donc ce choix économique ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: disparition de la série L ?

par User5899 le Sam 26 Jan 2013 - 11:03
Ce n'est pas une lubie que du CDE, c'est ce que prévoit le réforme ministérielle du lycée. Les IPR n'ont pas grand-chose à dire...
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: disparition de la série L ?

par Celeborn le Sam 26 Jan 2013 - 11:07
@iphigénie a écrit:Aucun syndicat n'envisage de remettre la réforme du lycée sur (/sous ) le tapis? C'est trop tard? Parce que tout ça c'est ce qu'on refusait justement dans la réforme du lycée.

Si si, le SNALC et le SNES le disent sur tous les tons, mais il paraît qu'il faut laisser respirer les professeurs de lycée afin de pouvoir faire le bilan de cette belle réforme. Donc rendez-vous dans 3 ans.

No

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: disparition de la série L ?

par Iphigénie le Sam 26 Jan 2013 - 11:08
Rolling Eyes Twisted Evil
ok merci!
avatar
Ruthven
Monarque

Re: disparition de la série L ?

par Ruthven le Sam 26 Jan 2013 - 11:18
@nuages a écrit:
@Ruthven a écrit:La philo ne fait pas partie du tronc commun (à la différence des langues, du français, de l'EPS et de l'ECJS), le regroupement de série différente n'est pas défendable (les IPR n'hésite pas à intervenir d'ailleurs, dans la mesure de leurs moyens, quand les CdE ont cette lubie).

La littérature en TL (enfin...ce qu'il en reste!) ne fait pas non plus partie du tronc commun car le programme est spécifique. Les collègues me disent la même chose pour les langues: l'enseignement "littérature en langue étrangère" n'existe que pour les L . Seules l'EPS et l'ECJS justifieraient donc ce choix économique ?

Pour la Terminale, c'est aberrant, le tronc commun est très restreint (LV non spécialiste, ECJS, EPS); pour la première en revanche, il y a aussi le français (mais plus l'HG qui est sortie du tronc commun avec le retour en TS). Néanmoins, comme le programme d'HG est commun en ES et L (comme les horaires), c'est facile de fusionner (de même pour la spé maths des L qui correspond au cours des ES).

Dans mon établissement, il y a eu une première ES/L puis S/ES ; finalement, face aux difficultés d'organisation, le CdE a choisi de revenir à des classes séparées (quitte à prendre ailleurs sur la DHG qui ne prévoit que 8 divisions là où nous avons 9 classes (cela implique que nous renoncions à certains dédoublements par exemple)).
avatar
lene75
Empereur

Re: disparition de la série L ?

par lene75 le Sam 26 Jan 2013 - 18:23
@Ruthven a écrit:La philo ne fait pas partie du tronc commun (à la différence des langues, du français, de l'EPS et de l'ECJS), le regroupement de série différente n'est pas défendable (les IPR n'hésite pas à intervenir d'ailleurs, dans la mesure de leurs moyens, quand les CdE ont cette lubie).

Ça se fait dans plein de lycées par ici (TL/ES) et c'est pas super super nouveau : je dirais une bonne dizaine d'années. Les IPR n'ont aucun pouvoir, même pour les histoires de TS à 3h quand ça n'était pas encore légal ou pour les histoires de dédoublements dans les séries technos, ils n'arrivaient souvent pas à obtenir gain de cause.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Invité19
Enchanteur

Re: disparition de la série L ?

par Invité19 le Sam 26 Jan 2013 - 19:29
@lene75 a écrit:
@Kilmeny a écrit:La réforme est faite pour que les séries n'existent plus puisqu'il y a un tronc commun. Il ne devrait y avoir, dans l'esprit de la réforme, que des élèves de 1ère à spécialité L, ES, S

C'est exactement ça. Si je prends l'exemple de la philo, quand on a 8h avec les L, on n'empile pas les cours, on ne fait pas ceux des autres séries + des cours spécifiques pour les L, on ne fait quasiment pas plus de cours, quantitativement, que dans les autres séries, c'est qualitativement que ça change : on va plus loin avec les L au sein d'un même cours, sur une même idée, on prend plus de temps, on fait plus compliqué, sur un même sujet ; on appelle ça approfondir. Quand on a des L/ES, on fait un cours commun de 4h peu approfondi par manque de temps et on ajoute pour les L des annexes, des compléments, qui sont des éléments en plus mais qui ne peuvent pas constituer l'approfondissement d'une même réflexion. Dans le 1er cas on a un vrai cours pour littéraires, si on veut appeler ça comme ça, un cours de bout en bout pour spécialistes, dans le 2e cas ça correspond plus à un tronc commun auquel on ajoute une option philo, donc à une légère coloration qui n'est pas une réelle spécialisation.

la L/ES dont je suis pp a un prof de philo pr les ES, un en L (et un emploi du temps de merde)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: disparition de la série L ?

par User5899 le Sam 26 Jan 2013 - 22:20
@Celeborn a écrit:
@iphigénie a écrit:Aucun syndicat n'envisage de remettre la réforme du lycée sur (/sous ) le tapis? C'est trop tard? Parce que tout ça c'est ce qu'on refusait justement dans la réforme du lycée.

Si si, le SNALC et le SNES le disent sur tous les tons, mais il paraît qu'il faut laisser respirer les professeurs de lycée afin de pouvoir faire le bilan de cette belle réforme. Donc rendez-vous dans 3 ans.

No
Ca tombe bien, ça fera trois ans en juin. Allez hop !! chevalier chevalier
Invité
Invité

Re: disparition de la série L ?

par Invité le Sam 26 Jan 2013 - 22:46
Je ne voudrais pas casser l'ambiance, mais la filière L...

- cassée à la base avec la réduction des heures consacrées à l'enseignement du français (et des mathématiques) en primaire.

- cassée ensuite au collège par la prééminence :
1/ du sport (voyez les DGH... de quoi faire peur)
2/ des sciences (qui ont profité des IDD pour prendre des heures au français, à l'histoire-géo et aux maths, heures non rendues après la disparition de cette fumisterie) ;
3/ des langues : exit le latin, qui permet tout de même d'enseigner une rigueur non négligeable dans l'apprentissage de la langue, au profit des filières "anglais-espagnol ou anglais-allemand en 6ème - classes bilangues, et des classes européennes en 4ème).

Cassée lorsqu'ils ont occulté l'enseignement de l'histoire-géographie.
Ils ont osé faire en sorte que l'histoire-géo soit, dans certaines filières lycéennes, un enseignement optionnel, sans que nous soyons tous dans la rue à hurler contre cette absurdité.

{Je précise que je n'ai rien contre les classes européennes, ni contre les groupes (raisonnables si tant est que cela existe) en sciences}.

La filière L ?
"A quoi ça sert, madame ?" me demandent de toute bonne foi mes 4ème brillants (brillants dans toutes les disciplines, et qui ont donc déjà tracé leur parcours).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: disparition de la série L ?

par User5899 le Dim 27 Jan 2013 - 0:54
Thaline, vous pouvez ajouter que la lecture disparaît sous les coups des écrans (alors même que ces écrans sont des moyens extraordinaires d'accéder à des textes à lire :shock:)
avatar
Bartleby
Niveau 7

Re: disparition de la série L ?

par Bartleby le Dim 27 Jan 2013 - 1:09
C'est un crève-coeur, mais c'est tellement juste tout ce que tu écris, Thaline !
Et pour couronner le tout, les inscriptions dans la filière L se font de plus en plus souvent par défaut : lorsqu'en fin de Seconde un élève n'a pas d'assez bons résultats en sciences (donc refusé en S) et n'a pas non plus un profil "généraliste" (donc refusé en ES), on l'accepte en L (sous la pression des parents qui ne veulent pas entendre parler des filières technologiques pour leur bambin parce que c'est trop la honte). Même si le gamin n'aime pas lire, et fait quatre fautes d'orthographe par mot. Mes collègues de Lettres qui ont les 1ères L et T L s'arrachent les cheveux !
avatar
roxanne
Devin

Re: disparition de la série L ?

par roxanne le Dim 27 Jan 2013 - 8:43
Et bien au moins je ne regrette pas d'avoir eu l'âge du lycée dans les années 80 début 1990.Gros lycée plutôt de tradition scientifique, on était 23 A2 en première, puis on nous a mélangès avec les A1 (plus de maths moins de langue).Ca m'aurait gavée de ne pas être dans une vraie section littéraire..
Thaline, c'est tout à vrai ce que tu écris, notamment pour l'eps, chez nous tout se fait en fonction d'eux.
avatar
nuages
Doyen

Re: disparition de la série L ?

par nuages le Dim 27 Jan 2013 - 9:17
Thaline, tu oublies le passage des 4h de littérature en TL à 2h (autant que l'EPS effectivement) bien que de nombreux professeurs se soient battus (en vain, voir le collectif "les lettres volées" qui porte bien son nom) ; de plus le programme de littérature ne cesse de s'appauvrir (deux "oeuvres" seulement cette année dont Zazie , l'appauvrissement de la qualité et de la profondeur littéraires des oeuvres retenues a commencé depuis deux ans!)
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: disparition de la série L ?

par Iphigénie le Dim 27 Jan 2013 - 9:20
au profit d'un enseignement du "droit" qui infléchit bien plus vers une sorte de stt bis que vers la préparation aux grandes écoles....(l'idée étant que dans ce" fatras de disciplines inutiles" il y aura au moins un "truc" qui a l'air utile.)


Dernière édition par iphigénie le Dim 27 Jan 2013 - 9:36, édité 1 fois
avatar
nuages
Doyen

Re: disparition de la série L ?

par nuages le Dim 27 Jan 2013 - 9:35
@iphigénie a écrit:au profit d'un enseignement du "droit" qui infléchit bien plus vers une sorte de stt bis que vers la préparation au grandes écoles

C'est une collègue de Stmg (qui s'y investit beaucoup et dont les cours passionnent les élèves) qui assure cet enseignement à ceux ( peu nombreux) qui l'ont choisi dans notre seule TL encore survivante.Mais l'option musique vient de disparaitre et seule une élève suit le latin (qui disparaitra bientôt comme ce fut le cas pour le grec et comme cela s'annonce pour l'allemand )
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: disparition de la série L ?

par Iphigénie le Dim 27 Jan 2013 - 9:41
Voilà, c'est bien ça chez nous aussi.
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: disparition de la série L ?

par Hermione0908 le Dim 27 Jan 2013 - 11:06
Je mesure ma chance d'avoir pu faire, il n'y a pas si longtemps, une TL avec trois langues dont du grec ancien, et une option musique... No
Ceci dit, pour une grande partie des élèves de ma classe, soyons réalistes, ils avaient été orientés en L par défaut, "trop bons" si je puis dire pour une filière technologique, mais trop mauvais pour S ou ES... Nous n'étions que peu de L purs.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: disparition de la série L ?

par Une passante le Dim 27 Jan 2013 - 11:13
@iphigénie a écrit:au profit d'un enseignement du "droit" qui infléchit bien plus vers une sorte de stt bis que vers la préparation aux grandes écoles....(l'idée étant que dans ce" fatras de disciplines inutiles" il y aura au moins un "truc" qui a l'air utile.)

non, en fait, le "droit" est en concurrence avec les options math / langue renforcée
Les deux heures prises au cours de "littérature" ont été données aux profs de langues pour deux heures de "littérature en langue étrangère".
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: disparition de la série L ?

par User5899 le Dim 27 Jan 2013 - 11:32
@iphigénie a écrit:au profit d'un enseignement du "droit" qui infléchit bien plus vers une sorte de stt bis que vers la préparation aux grandes écoles....(l'idée étant que dans ce" fatras de disciplines inutiles" il y aura au moins un "truc" qui a l'air utile.)
Non, Iphigénie, le droit est une option. Au profit de la littérature en langue étrangère. Les TL de mon lycée, avec "nos" deux heures de littérature transférées aux LV, ont ainsi, à ce jour, lu deux extraits de 20 vers chacun de Roméo et Juliette, ce qui justifie bien 72 heures piquées à une autre discipline furieux
Peillon, tu fais quoi ?
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: disparition de la série L ?

par Iphigénie le Dim 27 Jan 2013 - 11:48
Bon enfin, que les deux heures soient versées à l'AP, le droit ou les LV peu importe: c'est le profil des L qui est sérieusement amoché. On rétrécit la part de la littérature qui ne "sert à rien" au profit de 'l"utile"...
avatar
lene75
Empereur

Re: disparition de la série L ?

par lene75 le Dim 27 Jan 2013 - 19:22
@Hermione0908 a écrit:Ceci dit, pour une grande partie des élèves de ma classe, soyons réalistes, ils avaient été orientés en L par défaut, "trop bons" si je puis dire pour une filière technologique, mais trop mauvais pour S ou ES... Nous n'étions que peu de L purs.

Et encore, tu avais de la chance : nous avons en L des élèves qui ont été refusés en STG en raison d'un niveau en maths vraiment trop faible. J'ai fait en AP un questionnaire pour les 1reL, à la question "Pourquoi avez-vous choisi une filière L ?", la moitié répond "Parce que j'étais trop mauvais en maths" ou "Je n'ai pas choisi, moi je voulais faire S/ES mais on m'a dit que je n'avais pas le niveau" et l'autre moitié "Parce que j'aime bien les langues". À la Pagnol, je rajouterai à ces deux moitiés 2 ou 3 élèves qui ont vraiment leur place en L.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
philann
Doyen

Re: disparition de la série L ?

par philann le Dim 27 Jan 2013 - 19:26
@Hermione0908 a écrit:Je mesure ma chance d'avoir pu faire, il n'y a pas si longtemps, une TL avec trois langues dont du grec ancien, et une option musique... No
Ceci dit, pour une grande partie des élèves de ma classe, soyons réalistes, ils avaient été orientés en L par défaut, "trop bons" si je puis dire pour une filière technologique, mais trop mauvais pour S ou ES... Nous n'étions que peu de L purs.

J'aurais pu écrire exactement la même chose!! Mais même dans mon bon lycée avec deux classes de L, il faut avouer que l'on avait pas la reconnaissance des S ou ES et que certains élèves n'étaient ni S ni ES ni L mais ....rien...et donc sont allés en L! Rolling Eyes
avatar
Olympias
Prophète

Re: disparition de la série L ?

par Olympias le Dim 27 Jan 2013 - 19:31
@nuages a écrit: Je suis allée hier au conseil pédagogique présentant la DHG de la prochaine rentrée et j'ai appris la suppression de notre pauvre 1ère L furieux Les futurs 40 élèves (de quoi faire 2 classes) qui la constitueront seront répartis dans différentes ES et S . Idem en terminale où les TL se retrouveront perdus et disséminés dans des TS où les S sont évidemment largement majoritaires (quels enseignements communs entre une TS et une TL à part l'EPS? :shock: ) . J'y vois l'arrêt de mort de la filière L pale Est-ce la même répartition et la même analyse dans vos lycées?

Mais comment est-ce possible ?? Nous avons deux 1èL et deux TL (environ 24-25 élèves pour chaque division, moins qu'il y a quelques années à cause de la décrue démographique...mais de là à les supprimer ??????) furieux
C'est une série qui a quand même sa spécificité même s'il y a des élèves qui sont là par défaut/ne travaillent pas du tout (y compris dans les options artistiques qu'ils ont pourtant choisies...) ; il reste toujours de bons et très bons élèves. Et dire qu'on voulait revaloriser cette série...On marche sur la tête !!
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: disparition de la série L ?

par neomath le Dim 27 Jan 2013 - 19:40
@Olympias a écrit:Et dire qu'on voulait revaloriser cette série...On marche sur la tête !!
On parlait de revaloriser, plus exactement.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
nuages
Doyen

Re: disparition de la série L ?

par nuages le Dim 27 Jan 2013 - 19:57
@neomath a écrit:On parlait de revaloriser, plus exactement.

revaloriser en diminuant de moitié l'enseignement de la littérature? Rolling Eyes
Contenu sponsorisé

Re: disparition de la série L ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum