le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par lilicheng le Ven 25 Jan 2013 - 16:03

mon cde ne m'aime clairement pas (j'ai signé ma note admini qui a augmenté de façon je pense normale mais la conversation qui a suivi était franchement désagréable), ça m'ennuie un peu quand même parce d'abord j'aime bien qu'on m'aime Laughing et puis surtout je n'ai pas l'impression que ce soit de ma faute.
Et quand je vois qu'avec certains ce sont bises et autres éloges, ça m'énerve un peu...

On fait comment dans ces cas là ? d'autant qu'avec l'adjoint je sens bien que c'est pas l'extase non plus... Rolling Eyes



Dernière édition par lilicheng le Ven 25 Jan 2013 - 16:16, édité 2 fois

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Séréna le Ven 25 Jan 2013 - 16:07

Est-ce que ta note est justifiée, objectivement?
Si d'après toi il y a une réelle injustice, tu peux être aidée d'un syndicat.
Après, les CDE ont peu de pouvoir réel sur les enseignants, tant pis si l'entente n'est pas au beau fixe...

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par invitéW le Ven 25 Jan 2013 - 16:12

Je ne comprends pas ta question !
Tu n'est pas d'accord avec ta note ? ton appréciation ?

Si c'est ça; le fait d'avoir signé signifie juste que tu as pris connaissance de ta note, pas que tu est d'accord avec ce qui est écrit. Tu peux encore contester.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par lilicheng le Ven 25 Jan 2013 - 16:14

non non pardon ce n'était pas clair mais ma note a été augmentée de façon à peu près normale, enfin je crois, vu que personne dans mon etb n'a su/voulu me dire de combien il était augmenté.
bref j'ai eu 0,5.mais c'est la discussion qui a suivi qui ne m'a laissé aucun doute...

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par MarieL le Ven 25 Jan 2013 - 16:16

@lilicheng a écrit:mon cde ne m'aime clairement pas (j'ai signé ma note admini et c'était très clair), ça m'ennuie un peu quand même parce d'abord j'aime bien qu'on m'aime Laughing et puis surtout je n'ai pas l'impression que ce soit de ma faute.
Et quand je vois qu'avec certains ce sont bises et autres éloges, ça m'énerve un peu...

On fait comment dans ces cas là ? d'autant qu'avec l'adjoint je sens bien que c'est pas l'extase non plus... Rolling Eyes


On patiente.

Sérieusement. Les CDE passent, et on ne peut pas plaire à tout le monde, c'est comme ça. Même si je comprends bien la partie en gras pour l'avoir assez mal vécue également, mais le contraire ne s'explique pas davantage bien souvent (ceux qui vous apprécient particulièrement sans que vous sachiez vraiment pourquoi).

Edit : je viens de voir la précision. Là, non, pas au point d'être désagréable ! Il te fait des reproches précis ou c'est juste une impression générale ?


Dernière édition par Axel le Ven 25 Jan 2013 - 16:18, édité 1 fois

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par invitéW le Ven 25 Jan 2013 - 16:16

Donc en fait; quelle est ta question ? Comment faire pour que mon CDE m'aime ?

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par lilicheng le Ven 25 Jan 2013 - 16:20

Will.T a écrit:Donc en fait; quelle est ta question ? Comment faire pour que mon CDE m'aime ?

non plutôt comment on le gère..
parce que lorsque j'ouvre la bouche devant lui (en conseil de classe, en réunion quelconque) je me fais systématiquement tacler.C'est assez désagréable.voire vexant.
parfois je me dis que je devrais réagir et lui dire mais je pense que cela ne fera qu'envenimer les choses...

Si certains vivent ça et savent comment le gérer ça m'intéresse.

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Mehitabel le Ven 25 Jan 2013 - 17:16

@lilicheng a écrit:
Will.T a écrit:Donc en fait; quelle est ta question ? Comment faire pour que mon CDE m'aime ?

non plutôt comment on le gère..
parce que lorsque j'ouvre la bouche devant lui (en conseil de classe, en réunion quelconque) je me fais systématiquement tacler.C'est assez désagréable.voire vexant.
parfois je me dis que je devrais réagir et lui dire mais je pense que cela ne fera qu'envenimer les choses...

Si certains vivent ça et savent comment le gérer ça m'intéresse.

Pas forcément, je dirais que cela dépend de l'individu. J'ai une CDE cette année (je suis nouvelle dans l'établissement), elle a un caractère très fort, très dominant, elle est capable de colères monumentales, MAIS elle adore qu'on lui tienne tête et que l'on soit honnête y compris lorsque l'on est pas d'accord. Depuis que l'on s'est dit ouvertement un jour nos façons de penser (différentes sur le redoublement), elle m'adore, et pourtant je ne suis pas dans le moule, impliquée dans aucun projet, bref la prof lambda. Certains CDE veulent savoir à qui ils ont affaire. Ne te laisse pas faire, s'il te tacle, tu réponds, et tu verras bien, puisque tu dis toi même qu'il ne semble pas t'apprécier. Peut être veut-il voir ce que tu as en tête. Peut être certains collègues bien obligés ont-ils dit des choses peu agréables à ton sujet...

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par lilicheng le Ven 25 Jan 2013 - 17:19

c'est un peu quand même quitte ou double humhum
je viens d'arriver dans l'etb et franchement pas envie de prendre le risque que ce soit encore pire...

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par dandelion le Ven 25 Jan 2013 - 17:30

Perso, je te déconseille l'affrontement comme premier choix, même si dans certains cas il peut être légitime. Il est souvent difficile de cerner une personnalité de prime abord (certains à tendance sadique te pourriront bien la vie s'ils ont besoin de bouc émissaire). Perso, j'ai un peu été dans la même situation que toi, j'ai compris le jour où en entretien elle m'a dit que j'étais agrégée car 'j'étais capable de travailler beaucoup' après que le PA m'ait dit que je gagnais plus que lui, là j'ai enfin compris que tous mes efforts seraient vains (moi aussi j'aime bien qu'on m'aime), j'avais été étiquettée dès le départ. Garde tes distances, fais profil bas mais évidemment rends les coups si besoin (après tout, ton CDE tu n'es pas obligée de vivre avec et si ta note a été augmentée...).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Schéhérazade le Ven 25 Jan 2013 - 17:47

Qu'est-ce qu'il t' a dit de désagréable? Que te reproche-t-il?
Et d'ailleurs, comment ça se passe entre lui et les collègues? S'il est caractériel, ne t'inquiète pas, tu n'es sûrement pas le seul objet de ses foudres.
Et puis certains CDE ont leur "cour", c'est comme ça. Grand bien leur fasse, à eux et à leur courtisans. Tant que le CDE ne te marche pas sur les pieds, ça n'a aucune importance. Mais s'il te fait des reproches infondés, s'il te manque de respect, il faut réagir. Enfin la meilleure solution avec certains CDE, c'est de se tenir le plus loin possible d'eux.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Lux_ le Ven 25 Jan 2013 - 18:29

Cela m'est aussi arrivée avec l'ancienne adjointe, surtout la première année lorsqu'elle est arrivée.

J'ai mis de l'eau dans mon vin les années suivantes.

Comme le dit si bien Axel "les CDE passent"... J'ai bien aimé fêter son départ il y a deux ans lorsqu'elle est partie ! Very Happy

Lux_
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Pseudo le Ven 25 Jan 2013 - 18:46

Mais il te tacle comment ? Tu as un exemple ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Reine Margot le Ven 25 Jan 2013 - 18:54

eh bien même si tu viens d'arriver tu peux répondre calmement, mais fermement.

comme dit maintes fois, on travaille avec les élèves et le CDE a peu de pouvoir réel, le tout est de montrer que tu ne te laisses pas marcher sur les pieds.
Mon travail actuel m'a appris que si on ne pouvait pas tout dire ou tout faire face à un chef, il faut aussi leur poser des limites, et certains aiment tester pour voir la personnalité des gens.

Observe ton chef, est-ce

- un petit chef qui veut mettre les profs au pas?
- un chef qui divise pour mieux régner en flattant les uns et taclant les autres?
- un sadique qui a besoin de bouc(s) émissaires?

c'est là que tu pourras t'adapter.
si tu ne vois pas, parles-en aux collègues, qui le fréquentent depuis plus longtemps, pour en savoir plus.

Know your ennemy!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Mélu le Ven 25 Jan 2013 - 19:29

Je ne connais pas ton chef, mais je crois connaître une des adjointes, qui dans la vraie vie est très sympa.
Mon ex CDE était très spécial mais appréciait le rentre-dedans efficace. Les deux fois où j'y ai eu recours, j'ai eu une paix royale et une hausse de son estime pour une assez bonne durée, mais effectivement c'était quitte ou double.
Au fait, le mercredi, je vais en formation avec la femme à qui tu as succédé sur le poste !


Dernière édition par Mélu le Sam 26 Jan 2013 - 11:23, édité 1 fois

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Babayaga le Ven 25 Jan 2013 - 19:31

@lilicheng a écrit:
Will.T a écrit:Donc en fait; quelle est ta question ? Comment faire pour que mon CDE m'aime ?

non plutôt comment on le gère..
parce que lorsque j'ouvre la bouche devant lui (en conseil de classe, en réunion quelconque) je me fais systématiquement tacler.C'est assez désagréable.voire vexant.
parfois je me dis que je devrais réagir et lui dire mais je pense que cela ne fera qu'envenimer les choses...

Si certains vivent ça et savent comment le gérer ça m'intéresse.

Je te réponds tout à l'heure, le sujet m'inspire, je me suis déjà mis à dos 6 CDE et j'ai tout plein de techniques différentes en fonction du profil du CDE Smile

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Pseudo le Ven 25 Jan 2013 - 19:38

@Babayaga a écrit:
@lilicheng a écrit:
Will.T a écrit:Donc en fait; quelle est ta question ? Comment faire pour que mon CDE m'aime ?

non plutôt comment on le gère..
parce que lorsque j'ouvre la bouche devant lui (en conseil de classe, en réunion quelconque) je me fais systématiquement tacler.C'est assez désagréable.voire vexant.
parfois je me dis que je devrais réagir et lui dire mais je pense que cela ne fera qu'envenimer les choses...

Si certains vivent ça et savent comment le gérer ça m'intéresse.

Je te réponds tout à l'heure, le sujet m'inspire, je me suis déjà mis à dos 6 CDE et j'ai tout plein de techniques différentes en fonction du profil du CDE Smile

Des techniques ? Pour se les mettre à dos ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par pop-corn le Ven 25 Jan 2013 - 20:00

Je suis un petit peu dans le même cas que toi, mon CDE ne m'apprécie pas beaucoup. Je suis arrivée l'année dernière dans l'établissement en même temps que lui et il m'a reproché un tas de chose en particulier de faire trop de rapports et de ne pas tenir mes classes, il a même demandé à mon inspecteur de venir.
Un jour j'ai craqué et pleuré en salle des profs parce que les gamins m'avaient particulièrement fait suer et que la vie scolaire était inexistante et ben le lendemain il m'a passé un savon parce que j'avais osé critiquer la vie scolaire (merci aux collègues délateurs).
Le pire c'est que la plupart de mes collègues le trouve super, sympa, humain et efficace.
Cette année il a pris le parti de m'ignorer totalemen..t

pop-corn
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Bartleby le Ven 25 Jan 2013 - 20:21

Lilicheng, laisse couler ! Fais ton boulot sans te poser ce genre de question, ça n'en vaut pas la peine.... Crois-en la vieille TZR qui change de bahut(s) chaque année et qui a constaté que les CdE ont toujours une attitude très froide, pète-sec voire soupçonneuse au début, comme s'ils voulaient s'affirmer et bien nous montrer "c'est qui l'chef ici"... après, ça leur passe, surtout quand on leur montre que leur petit numéro est certes réussi, mais totalement inutile !
Ce n'est pas pour eux que l'on bosse, prends confiance en toi (hum ! hum ! c'est un peu comme si je me parlais toute seule ! je sais que ce n'est pas facile !), et tiens-toi loin de lui, sans pour autant montrer que tu fais la gueule (si ça se trouve, il n'attend que ça, or, il ne faut surtout pas entrer dans son jeu).
Autre avantage de la distance : même si au fond de toi tu es énervée, le fait d'adopter une attitude de recul t'aidera (comme par magie, mais oui !) à mettre ça à distance pour de vrai.

Bon courage et profite de ton week-end pour penser à autre chose !

Bartleby
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Babayaga le Ven 25 Jan 2013 - 21:54

@Pseudo a écrit:
@Babayaga a écrit:
@lilicheng a écrit:
Will.T a écrit:Donc en fait; quelle est ta question ? Comment faire pour que mon CDE m'aime ?

non plutôt comment on le gère..
parce que lorsque j'ouvre la bouche devant lui (en conseil de classe, en réunion quelconque) je me fais systématiquement tacler.C'est assez désagréable.voire vexant.
parfois je me dis que je devrais réagir et lui dire mais je pense que cela ne fera qu'envenimer les choses...

Si certains vivent ça et savent comment le gérer ça m'intéresse.

Je te réponds tout à l'heure, le sujet m'inspire, je me suis déjà mis à dos 6 CDE et j'ai tout plein de techniques différentes en fonction du profil du CDE Smile

Des techniques ? Pour se les mettre à dos ?

On peut dire ça aussi Wink

Mais en gros quand même, j'ai eu des problèmes avec les CDE quand j'avais des problèmes d'autorité. La situation n'a jamais été aussi tendue que lorsque j'ai réussi à me mettre les trois représentants des parents d'élèves à dos indépendamment les uns des autres, et que j'ai porté plainte contre l'une des trois. Comme par miracle, quand je n'ai pas de souci d'autorité avec les élèves, tout va bien avec le CDE. Moi je ne change pas, je précise. J'y peux rien si quand je débarque dans un nouveau bahut, je me fais chahuter parfois.

Bref, en première intention, je fais profil bas en attendant que ça passe en me disant que je fais mon boulot comme il faut et que ça va lui passer. Cette technique n'a marché avec aucun des CDE avec qui j'ai eu des soucis, mais je continue de penser que pour commencer, c'est plus sage de faire ainsi, en se fixant un délai, genre un mois, ou un nombre de vexations, genre au bout de trois je change de stratégie.

Ensuite je change mon fusil d'épaule et je passe à l'offensive, mais poliment : c'est-à-dire en face à face, juste dire que je n'ai pas apprécié ceci ou cela. Pas à chaud, le lendemain. C'est pas agréable, mais ça n'est pas confortable non plus pour le CDE.
Ca m'est arrivé un jour d'écrire une lettre au CDE pour me plaindre de la principale adjointe aussi, histoire qu'on ne fasse pas n'importe quoi en toute impunité. J'y consignais que je recevais les parents d'élèves sur RV en dehors de mon emploi du temps et que je n'acceptais pas d'être sortie de mon cours pour rendre des comptes à un parent qui n'avait jamais pris la peine de me contacter en deux ans. Ca, c'est ce qui a eu le plus de poids vis à vis de cette principale adjointe, à compter de ce jour elle a recommencé à être polie et à me dire bonjour.

Je ne sais pas si ton CDE te fait des trucs du genre, mais j'ai arrêté de venir aux convocations de mon CDE quand un surveillant venait à l'improviste dans mon cours pour me dire qu'il voulait me voir après mes cours. Je suis passée par le mail : "Je suis désolée de n'avoir pu vous rencontrer après mes cours mais j'avais des engagements. Je vous remercie de bien vouloir me donner l'objet de notre entretien, et vous propose de nous rencontrer tel jour..."
C'est aussi un truc qui a changé la donne cette technique.

Il y a deux mois ma CDE m'a convoquée pour un motif trouble et je suspectais un truc foireux (bah oui, encore une fois je me fais chahuter, je rédige des rapports deux ou trois fois par semaine et j'exclus à tour de bras). Je suis venue accompagnée d'une collègue, elle a refusé qu'on fasse l'entretien à trois, j'ai proposé de revenir avec un représentant du personnel, elle l'a mal pris, a accepté de faire l'entretien à trois, et a été aimable. S'est même excusée.

Bon, je parle beaucoup de moi, mais c'est comme ça que moi j'arrive à gérer la situation. Aujourd'hui je suis plutôt satisfaite de mes relations avec la direction (2 collèges, 2 principaux et 2 principaux adjoints). Les relations sont cordiales, mais je suis méfiante, et je ne laisse pas traîner les choses. Je pars du principe que le CDE a plus à perdre que moi si on est en désaccord, car il est tout seul face à une équipe de profs, donc je cherche du soutien auprès des autres. Le coup d'il y a deux mois, j'étais embarrassée car nouvelle dans le bahut et ne connaissant pas grand monde. J'ai pris mon courage à deux mains et j'ai lancé à la cantonnade à la récré en salle des profs que j'étais convoquée par la Principale pour un problème relatif à "ma gestion de classe et mon positionnement vis à vis des élèves" et j'ai dit que ça me stressait beaucoup. Les profs ont été réactifs, et tout à coup j'ai découvert que d'autres profs avaient des soucis avec la CDE. En général, ce genre de CDE n'a pas qu'un ennemi, donc il faut trouver les autres, ce sont souvent les plus silencieux, un CDE n'aime pas s'en prendre aux grandes gueules. (Bon, Gryphe, si tu passes par là, je parle pas de tous les CDE hein Wink )

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par dandelion le Ven 25 Jan 2013 - 21:58

Baba, tu as des problèmes d'autorité, ou tu as des élèves qui ont des problèmes avec l'autorité? Rolling Eyes

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Babayaga le Ven 25 Jan 2013 - 22:07

@dandelion a écrit:Baba, tu as des problèmes d'autorité, ou tu as des élèves qui ont des problèmes avec l'autorité? Rolling Eyes

Bien vu Wink
Nan, moi j'ai aucun problème.






Dernière édition par Babayaga le Ven 25 Jan 2013 - 22:11, édité 1 fois

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par archeboc le Ven 25 Jan 2013 - 22:08

@lilicheng
Le truc louche avec ton histoire, c'est que tu es satisfaite de ta note. Donc vérifie que tu as bien lieu de l'être. Plus exactement, vérifie auprès d'un syndicat que la note (chiffrée) est en corrélation avec les appréciations écrites, et demande toi si ces dernières reflètent ton ressenti sur ton travail.

S'il n'y a pas de lézard de ce côté-là, c'est déjà un bon point : si, malgré les tensions entre vous, le chef n'utilise pas ce pouvoir de notation pour te pourrir, il y a espoir pour qu'il soit honnête.

A partir de là, je vais jouer le romancier : c'est un chef qui est prêt à avoir des sentiments pour toi, mais qui a une éthique, et qui est désagréable pour qu'aucune connivence ne naisse.

Si tu as des éléments qui te font penser que j'ai mis dans le mille, deux solutions, à 180° l'une de l'autre : lui faire du charme pour faire craquer son éthique et ton sommier, où bannir au contraire tout glamour pour lui faciliter l'héroïsme. En tant qu'abominable calotin, j'ai une petite préférence -en tout cas publique- pour la seconde solution.

@Baba
Hey, baba, c'est le topic de lilicheng, ici. Tu prends toute la place !

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par Gryphe le Ven 25 Jan 2013 - 22:15

@Babayaga a écrit:(Bon, Gryphe, si tu passes par là, je parle pas de tous les CDE hein Wink )
Bien sûr que je passe par là, tu penses, un topic comme ça... Razz

Retourne dare-dare à ma prep' de brevet blanc... chat

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: le cde et moi : je t'aime, moi non plus

Message par dandelion le Ven 25 Jan 2013 - 22:25

Pareil. Mais laisser un élève dormir ou venir sans affaires, c'est trop pour moi d'où gros conflit très vite. Bilan: j'ai été inspectée avec ma pire classe, la CDE avait refait l'emploi du temps du fait d'un malheureux contretemps, désolé, une coïncidence malheureuse. Le pouvoir de nuisance des CDE n'est pas anecdotique (je ne parle pas pour toi Gryphe, d'autant que je pense que c'est contre-productif). Mais si c'était à refaire, je laisserais dormir les gamins je crois, si tout le monde le fait, si la vie scolaire ne suit pas ... (en même temps je suis loin et j'ai jeté un petit oeil sur les sanctions à l'école du coin c'est: travail non fait = une heure de retenue, retenue manquée sans mot du médecin= un jour d'exclusion+la retenue, si la retenue est de nouveau manquée, une semaine d'exclusion...du coup moins de problèmes d'autorité, c'est fou)

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum