Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par victor44 le Dim 27 Jan 2013 - 2:53

@retraitée a écrit:Il voit encore des patients, avec le temps qu'il passe sur les ondes et dans le fenestron, et les rubriques miteuses qu'il tient dans la presse féminine?

Encore un expert imposteur!

Vous etes qui pour vous permettre de dire celà? Rufo un imposteur? Il a falsifié ses diplomes?

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par John le Dim 27 Jan 2013 - 2:57

Ah mais attention : on a pu voir sur un autre topic, déjà ancien, que, pour Victor44, la parole de Rufo est sacrée professeur
D'ailleurs, je n'ai pas eu l'occasion de revoir Rufo depuis qu'il a parlé des rythmes - preuve que nous ne sommes donc pas si intimes que ça, lui et moi ^^

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par victor44 le Dim 27 Jan 2013 - 3:26

@John a écrit:Ah mais attention : on a pu voir sur un autre topic, déjà ancien, que, pour Victor44, la parole de Rufo est sacrée professeur
D'ailleurs, je n'ai pas eu l'occasion de revoir Rufo depuis qu'il a parlé des rythmes - preuve que nous ne sommes donc pas si intimes que ça, lui et moi ^^

Sa parole n'est pas sacrée, on peut etre en désaccord avec lui, de là à dire que c'est un imposteur...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Malaca le Dim 27 Jan 2013 - 3:36

Ce qui est profondément agaçant ce sont tous ces "spécialistes" qui ne prennent pas en compte la réalité du terrain ... qui est plutôt celle décrite par Doublecasquette !
et qui du coup poussent à faire et défaire l'ouvrage à coup de réformes .

Malaca
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Invité le Dim 27 Jan 2013 - 3:57

@victor44 a écrit:Comme d'habitude, dès que quelqu'un même s"il s'appelle Rufo prend une position contraire aux votres il est forcément zinzin.

Si mon fils avait besoin de voir un pedopsy, à choisir je prendrais Rufo plutot que la copine de retraitée.

Rufi est une référence, après on peut dire que l'avis d'un pédopsy ne doit pas être pris en compte dans notre organisation mais certaineùent pas que Rufo "délire"

Le titre devrait être "position de Rufo sur la semaine de jours" et après à nous de débattre (d'ailleurs le titre a été changé)

Le vrai problème selon moi c'est qu'on veut faire vite donc on va faire mal et peut-être du coup enterrer pour encore 20 ans toute réforme d'envergure

Je ne vois toujours pas où est le scandale qu'un PE bosse 5 jours par semaines, il est payé plein temps. Le temps qui lui est enleve en milieu de journée peut lui servir à faire le boulot qu'il faisait de toute façon le mercredi.
Ah la vache, on est d'accord sur un point, et essentiel qui plus est, il était donc urgent que je le relève avant d'aller me coucher: la précipitation avec laquelle sont introduites les réformes dans l'EN qui explique en partie leur rejet. Au lieu de faire n'importe quoi à la hussarde en se disant que c'est la seule façon de pouvoir changer qqch à l'école, on ferait mieux de prospecter sur le terrain, pour voir ce qu'il est possible de faire ou non. On prendrait moins les gens pour des cons et on pourrait même mettre tt le monde d'accord sur les 4,5 jours.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par victor44 le Dim 27 Jan 2013 - 4:16

holderfar a écrit: Au lieu de faire n'importe quoi à la hussarde en se disant que c'est la seule façon de pouvoir changer qqch à l'école, on ferait mieux de prospecter sur le terrain, pour voir ce qu'il est possible de faire ou non. On prendrait moins les gens pour des cons et on pourrait même mettre tt le monde d'accord sur les 4,5 jours.

+1000

veneration veneration veneration

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par yogi le Dim 27 Jan 2013 - 4:39

C'est la course à "quelle réforme portera mon nom". Chaque nouveau ministre, chaque fois pareil.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Palombella Rossa le Dim 27 Jan 2013 - 7:37


Moi aussi, je trouvais le Pr Rufo plutôt sympa dans le genre pédiatre médiatisé, (d'autant que c'est un supporter du RCT, donc pas un homme entièrement mauvais...) jusqu'au jour où je l'ai entendu expliquer sur la 5 que "L’immense majorité des enfants « abusés » vont bien !" !
Voir détails là :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/france-5-stop-%C3%A0-la-d%C3%A9sinformation-sur-les-violences-sexuelles-faites-aux-enfants

Bien sûr, qu'il y a des enfants menteurs, affabulateurs, mythomanes, et que sacraliser leur parole (on l'a vu à Outreau) ouvre la porte à bien des erreurs... Mais généraliser à l'inverse en disant que l'immense majorité des gosses abusés vont bien, là, STOP !
Bref, depuis ce jour, ce que raconte ce monsieur me paraît hautement sujet à caution.

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par doctor who le Dim 27 Jan 2013 - 8:09

POurquoi personne ne dit qu'il y a une contraction entre la multiplication des adultes ayant charge des élèves en primaire, inévitable avec la réforme, et les projets de collège du socle, avec profs bivalents sous prétexte de diminuer justement le nombre d'adultes référents. C'est l'un ou l'autre.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par retraitée le Dim 27 Jan 2013 - 10:38

[quote="victor44"]Comme d'habitude, dès que quelqu'un même s"il s'appelle Rufo prend une position contraire aux votres il est forcément zinzin.

Si mon fils avait besoin de voir un pedopsy, à choisir je prendrais Rufo plutot que la copine de retraitée."




[i]Vous êtes ignoble! Que savez-vous de ma copine pédopsy? Que savez-vous de moi, de mes pratiques pédagogiques? Tout cela parce que j'ai posté un article concernant un chauffeur de bus scolaire qui a donné une tape à un môme ultra chiant et a été trainé au tribunal par des parents stupides! Où avez-vous lu que j'étais pour les beignes, les coups, les sévices, les humiliations d'élèves? Vous déduisez cela du pseudo que j'ai pris? Ah oui, Retraitée, cela fait vieille conne, vieille prof "à l'ancienne".
Je vous laisse à vos préjugés.
Tiens, il serait rigolo que vous ayez été mon élève! Ce serait possible, après tout!


retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par carolette le Dim 27 Jan 2013 - 10:52

@victor44 a écrit:

Je ne vois toujours pas où est le scandale qu'un PE bosse 5 jours par semaines, il est payé plein temps. Le temps qui lui est enleve en milieu de journée peut lui servir à faire le boulot qu'il faisait de toute façon le mercredi.

Pas vraiment : le mercredi je travaille chez moi, au calme, avec mon ordinateur et mon imprimante, récents et efficaces parce que payés avec mon mirobolant salaire.
Le temps allongé de la pause méridienne ne permettra pas à la grande majorité des PE de rentrer chez eux parce qu'ils habitent trop loin de leur lieu de travail. Nous ne sommes même pas sûrs de pouvoir rester dans nos classes parce qu'il risque d'y avoir encore plus d'enfants qu'avant au périscolaire (méridienne allongée : certains parents n'auront pas d.autre choix que de laisser des enfants qui jusque là ne mangeaient pas à la cantine mais chez la nounou, qui ne pourra désormais décemment pas coucher pour la sieste des petits à 14h30 voire 15h, ni même les réveiller s'ils auront été couchés plus tôt pour emmener les enfants scolarisés à l'école : quel parent accepterait cela pour son enfant de moins de 3 ans ?!), et nous n'avons dans les écoles la plupart du temps que du matériel obsolète, sans logiciels (et il y a fort à parier que les salles informatiques et autres BCD seront réquisitionnées pour le péri).

Il s'agit d'une vraie dégradation de notre temps de travail, c'est évident.
Et le pire c'est que nos élèves n'y gagneront rien.

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par victor44 le Dim 27 Jan 2013 - 10:53

[quote="retraitée"]
@victor44 a écrit:Comme d'habitude, dès que quelqu'un même s"il s'appelle Rufo prend une position contraire aux votres il est forcément zinzin.

Si mon fils avait besoin de voir un pedopsy, à choisir je prendrais Rufo plutot que la copine de retraitée.

Rufi est une référence, après on peut dire que l'avis d'un pédopsy ne doit pas être pris en compte dans notre organisation mais certaineùent pas que Rufo "délire"



Le vrai problème selon moi c'est qu'on veut faire vite donc on va faire mal et peut-être du coup enterrer pour encore 20 ans toute réforme d'envergure
[i]Vous êtes ignoble! Que savez-vous de ma copine pédopsy? Que savez-vous de moi, de mes pratiques pédagogiques? Tout cela parce que j'ai posté un article concernant un chauffeur de bus scolaire qui a donné une tape à un môme ultra chiant et a été trainé au tribunal par des parents stupides! Où avez-vous lu que j'étais pour les beignes, les coups, les sévices, les humiliations d'élèves? Vous déduisez cela du pseudo que j'ai pris? Ah oui, Retraitée, cela fait vieille conne, vieille prof "à l'ancienne".
Je vous laisse à vos préjugés.
Tiens, il serait rigolo que vous ayez été mon élève! Ce serait possible, après tout!

Je déduis ça de vos messages, j'ai pas de préjugés.

Si j'avais été votre élève ça changerait quoi? Que je dois la fermer parceque vous savez tout mieux que moi? Que votre lamentable exemple m'a conduit à la haine du corps enseignant? Que votre exemple fabuleux m'a amené à embrasser la profession d'enseignant?

Votre copine pédopsy, donnez nous son nom, ses publications. Sinon moi aussi je peux poster que j'ai diné avec naouri qui m'a dit que ou que mon voisin pedopsy pense que... En fait c'est ce que vous pensez vous et pour contrer Rufo vous inventez je ne sais quelle copine pedopsy, qui sait?

Ici c'est un forum donc on s'exprime mais ça m'énerve quand marie Chombier dit que Untel est un Naze alors que le Untel ça fait 20 ans qu'il est reconnu comme spécialiste du domaine. Ce n'est pas parcequ'il est reconnu depuis 20 ans qu'on n'a pas le droit d'être en désaccord, mais raconter que c'est un naze n'est en rien un argument interessant dans la conversation.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Igniatius le Dim 27 Jan 2013 - 11:14

@Roumégueur Ier a écrit:Encore une belle discussion sur les profs, ces êtres qui sont 'comme des professions libérales : ils font cours et ils se cassent...' (E. Zemmour)
http://www.itele.fr/emissions/magazine/ca-se-dispute

Oui, enfin je ne trouve pas cette réflexion absurde : c'est vrai que la plupart du temps, quand on a fini nos cours, on rentre, non ?
Sauf rdv avec des parents ou conseil de classe mais ça n'est pas le quotidien (des profs du secondaire au moins).

Je trouve que Zemmour dit, à part ça, des choses très vraies sur l'école dans ce passage, notamment :
1. la gauche et la droite ont le même objectif pour l'école : celui de l'OCDE ;
2. Sarkozy voulait faire rester les profs à l'école, "en les payant plus", le PS veut juste les faire rester ;
3. le niveau des élèves est catastrophique, et baisse encore.

Je suis d'accord avec tout ça, et navré d'entendre Domenach, de Marianne, répondre "Mais non, ils savent plein de choses, ils sont ouverts au monde."
Y'a encore du boulot à gauche.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Ronin le Dim 27 Jan 2013 - 11:17

Vraiment ? Razz Twisted Evil Razz

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Celadon le Dim 27 Jan 2013 - 11:19

Et pas un seul dans aucun média pour expliquer tout ça selon NOUS. Pauvres que nous sommes.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Cath le Dim 27 Jan 2013 - 11:25

Ça me fait penser aux "Les Bidochon téléspectateurs": Robert invité à une émission en tant que "spécialiste sur le tas".
Ben oui, il s'est formé tout seul, sur le tas...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par InvitéeSS le Dim 27 Jan 2013 - 11:32

@carolette a écrit:
@victor44 a écrit:

Je ne vois toujours pas où est le scandale qu'un PE bosse 5 jours par semaines, il est payé plein temps. Le temps qui lui est enleve en milieu de journée peut lui servir à faire le boulot qu'il faisait de toute façon le mercredi.

Pas vraiment : le mercredi je travaille chez moi, au calme, avec mon ordinateur et mon imprimante, récents et efficaces parce que payés avec mon mirobolant salaire.
Le temps allongé de la pause méridienne ne permettra pas à la grande majorité des PE de rentrer chez eux parce qu'ils habitent trop loin de leur lieu de travail. Nous ne sommes même pas sûrs de pouvoir rester dans nos classes parce qu'il risque d'y avoir encore plus d'enfants qu'avant au périscolaire (méridienne allongée : certains parents n'auront pas d.autre choix que de laisser des enfants qui jusque là ne mangeaient pas à la cantine mais chez la nounou, qui ne pourra désormais décemment pas coucher pour la sieste des petits à 14h30 voire 15h, ni même les réveiller s'ils auront été couchés plus tôt pour emmener les enfants scolarisés à l'école : quel parent accepterait cela pour son enfant de moins de 3 ans ?!), et nous n'avons dans les écoles la plupart du temps que du matériel obsolète, sans logiciels (et il y a fort à parier que les salles informatiques et autres BCD seront réquisitionnées pour le péri).

Il s'agit d'une vraie dégradation de notre temps de travail, c'est évident.
Et le pire c'est que nos élèves n'y gagneront rien.

Bah oui, souvent on a juste 1 ou 2 vieux PC récupérés grâce à des parents qui rament comme je ne sais quoi... Et ce pour 10-12 enseignants ! C'est sûr on va faire du bon boulot pendant cette pause méridienne allongée ! Cela étant, effectivement, je ne ramènerais plus rien à faire à la maison. C'est fini ce temps-là : 3h de pause x4 jours : 12h supplémentaires. Si je rajoute à mes 27h hebdos, on est déjà à 39h. Je ne ferais donc rien de plus. Et dorénavant, les parents qui ne pourront pas être reçus sur ce temps-là, et bien tant pis ! Nanméo !

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Tinsel le Dim 27 Jan 2013 - 11:40

supersoso a écrit:
Bah oui, souvent on a juste 1 ou 2 vieux PC récupérés grâce à des parents qui rament comme je ne sais quoi... Et ce pour 10-12 enseignants ! C'est sûr on va faire du bon boulot pendant cette pause méridienne allongée ! Cela étant, effectivement, je ne ramènerais plus rien à faire à la maison. C'est fini ce temps-là : 3h de pause x4 jours : 12h supplémentaires. Si je rajoute à mes 27h hebdos, on est déjà à 39h. Je ne ferais donc rien de plus. Et dorénavant, les parents qui ne pourront pas être reçus sur ce temps-là, et bien tant pis ! Nanméo !
Je suis d'accord avec toi, par contre tu peux rajouter 24/25h mais pas 27, car quand même on peut s'organiser pour que les différents conseils soient pendant cette longue pause du midi, de même pour les "activités pédagogiques complémentaires"

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par User5899 le Dim 27 Jan 2013 - 11:44

@Malaca a écrit:Ce qui est profondément agaçant ce sont tous ces "spécialistes" qui ne prennent pas en compte la réalité du terrain ... qui est plutôt celle décrite par Doublecasquette !
et qui du coup poussent à faire et défaire l'ouvrage à coup de réformes .
Je nuancerai. Ce n'est pas qu'ils ne prennent pas en compte la réalité du terrain, c'est qu'ils font comme si les enseignants étaient des serviteurs disponibles en permanence, comme s'ils n'exerçaient pas un métier dont les conditions sont encadrées. Il faut un milieu !
Victor nous assène qu'avant 15h, les cerveaux ne sont pas prêts pour les apprentissages. C'est vraiment n'importe quoi. Après 15h, personne ne veut faire cours, tant les élèves sont distraits et fatigués.
Bon, en même temps, pourquoi me mêlé-je de porter la contradiction à Victor, dont le seul souci est de dire du bien de Peillon, ce dernier réinstaurât-il les châtiments corporels...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par totoro le Dim 27 Jan 2013 - 11:45

Je n'ai pas encore lu les 4 pages, mais écouter Rufo est un délire en soi...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par InvitéeSS le Dim 27 Jan 2013 - 11:47

@Tinsel a écrit:
supersoso a écrit:
Bah oui, souvent on a juste 1 ou 2 vieux PC récupérés grâce à des parents qui rament comme je ne sais quoi... Et ce pour 10-12 enseignants ! C'est sûr on va faire du bon boulot pendant cette pause méridienne allongée ! Cela étant, effectivement, je ne ramènerais plus rien à faire à la maison. C'est fini ce temps-là : 3h de pause x4 jours : 12h supplémentaires. Si je rajoute à mes 27h hebdos, on est déjà à 39h. Je ne ferais donc rien de plus. Et dorénavant, les parents qui ne pourront pas être reçus sur ce temps-là, et bien tant pis ! Nanméo !
Je suis d'accord avec toi, par contre tu peux rajouter 24/25h mais pas 27, car quand même on peut s'organiser pour que les différents conseils soient pendant cette longue pause du midi, de même pour les "activités pédagogiques complémentaires"

Alors pas partout ! Quand tu tombes sur un/une directeur/trice IUFMesque/pédagogiste excessif/superbien avec l'inspection (et là où je bossais, j'en ai rencontré plusieurs, souvent d'ailleurs des gens déchargés à temps plein au final parce qu'ils avaient en plus des missions à l'inspection), tu peux être sûr que tu devras les faire le mercredi après-midi ! Donc je maintiens 27h (en tout cas, sur le val d'oise depuis que je bosse, je n'ai jamais réussi à avoir des conseils le midi même si j'ai ouï dire que quelques écoles le faisaient Wink Un mythe ? Une réalité ? lol! )

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Tinsel le Dim 27 Jan 2013 - 11:47

Cripure a écrit:
@Malaca a écrit:Ce qui est profondément agaçant ce sont tous ces "spécialistes" qui ne prennent pas en compte la réalité du terrain ... qui est plutôt celle décrite par Doublecasquette !
et qui du coup poussent à faire et défaire l'ouvrage à coup de réformes .
Je nuancerai. Ce n'est pas qu'ils ne prennent pas en compte la réalité du terrain, c'est qu'ils font comme si les enseignants étaient des serviteurs disponibles en permanence, comme s'ils n'exerçaient pas un métier dont les conditions sont encadrées. Il faut un milieu !
Victor nous assène qu'avant 15h, les cerveaux ne sont pas prêts pour les apprentissages. C'est vraiment n'importe quoi. Après 15h, personne ne veut faire cours, tant les élèves sont distraits et fatigués.
Bon, en même temps, pourquoi me mêlé-je de porter la contradiction à Victor, dont le seul souci est de dire du bien de Peillon, ce dernier réinstaurât-il les châtiments corporels...
Le truc c'est qu'en primaire on choisi l'emploi du temps de la classe. Si on trouve que nos élèves ne sont pas au top de la concentration avant 15h, ou après 15h, on placera des domaines plus ludiques à ce moment là: EPS, éducation artistique ou musicale. A entendre cette réforme les gamins de 2 à 10 ans sont vissés sur une chaise à bosser comme des damnés pendant 6h par jour...

_________________
Koala + bassine

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par Tinsel le Dim 27 Jan 2013 - 11:48

Supersoso c'est rude en effet!

_________________
Koala + bassine

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par User5899 le Dim 27 Jan 2013 - 11:49

@Igniatius a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Encore une belle discussion sur les profs, ces êtres qui sont 'comme des professions libérales : ils font cours et ils se cassent...' (E. Zemmour)
http://www.itele.fr/emissions/magazine/ca-se-dispute

Oui, enfin je ne trouve pas cette réflexion absurde : c'est vrai que la plupart du temps, quand on a fini nos cours, on rentre, non ?
Et d'ailleurs, mais c'est incroyable, il paraît qu'un conducteur de bus, un chirurgien thoracique, un plombier-chauffagiste, une caissière de supermarché, un ingénieur d'Aréva, lorsqu'ils ont terminé leur travail, rentrent chez eux. Probablement une légende urbaine, c'est trop incroyable. Paraîtrait-même que Zemmour et Domenach ne dorment pas sur le plateau de i-télé éteint, après leur débat Shocked

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par InvitéeSS le Dim 27 Jan 2013 - 11:52

Bah souvent en primaire on reste encore une ou 2h le soir car avec 28 cahiers + 28 fichiers à corriger (au mieux), on ne peut pas les transporter. Mais c'est vrai que les parents sont souvent surpris de nous croiser à 18h30 quand on sort.

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les délires de Marcel Rufo sur l'opposition aux 4 jours et demi.

Message par C'est pas faux le Dim 27 Jan 2013 - 11:54

Il paraît aussi - mais cela reste à confirmer - que le travail d'un concertiste ne se limite pas au temps du concert, d'un conférencier au temps de sa conférence, d'un comédien au temps de sa pièce, d'un architecte au temps de présentation de son projet. J'ai du mal à le croire, moi qui ne travaille que le temps de la classe.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum