Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par gauvain31 le Lun 21 Jan 2013 - 19:18

@Schéhérazade a écrit:heu Gauvain, je ne pense pas qu'il faille ironiser, ça ne me paraît pas du tout impossible, je pense que c'est même dans les tuyaux.
Et le statut de commissaire européen, d'expert de l'OCDE, quand le supprime-t-on?
Bref, on verra si ça sera si beau et si conforme à l'intérêt général, un monde sans fonctionnaires hormis les policiers, les juges et les militaires (et encore, je suis sûre que des ayatollah du néo-libéralisme sont capables d'imaginer des solutions pour privatiser tout ça...)

Je n'ironisais pas... je pense aussi que c'est dans les tuyaux..... pale

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Li-Li le Lun 21 Jan 2013 - 19:28

Pour avoir fait master recherche puis master enseignement (afin de pouvoir suivre les cours de préparation au concours). je suis atterrée!!! Les licences perdent peu à peu leur spécialisation pour devenir très générale, puis le master perd aussi son contenu... Quand les étudiants feront-ils des Lettres?... ou autres pour les diverses disciplines.

Li-Li
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par User5899 le Lun 21 Jan 2013 - 19:46

Il est où le fil sur la baisse de niveau étudiante ? Il est clair que ce ne sera plus un handicap...
J'aime beaucoup l'épreuve sur les gestes professionnels. Je vois bien une épreuve de vélocité dans le feuilletage du Bailly, à défaut d'une version grecque...
C'est pathétiquement nul. Ce sont les socialos qui sont à l'origine de ce machin ? Ils trouvent que le niveau est trop haut ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par User5899 le Lun 21 Jan 2013 - 19:48

@Schéhérazade a écrit: à l'EN on a touché le fond mais il y a toujours des experts qui creusent avec enthousiasme...
Ca, c'est manifeste, mais je me demandais : pourquoi les experts sont-ils décidément systématiquement lamentables ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Paddy le Lun 21 Jan 2013 - 19:58

À quelle heure il vient nous dire ce qu'il en pense notre PA préféré ? Histoire de rire... No

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Infiniment le Lun 21 Jan 2013 - 20:17

Le bateau coule, on le sait, et nombreux sont ceux qui s'accordent à le dire. Écoper ? Lâcher du lest ? Tenter de construire des cloisons étanches ? Allons donc ! Ouvrons une nouvelle voie d'eau, ce sera plus utile...

Comme je l'ai déjà écrit sur un autre fil, ce qui me navre, c'est que sur le Titanic, au moins, il y avait de la musique.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 21 Jan 2013 - 22:38

La réaction (à mon avis excellente) de trois historiens spécialisés dans l'étude de l'enseignement de l'histoire:

Lettre ouverte à M. Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale.


Monsieur le Ministre,


Nous venons de prendre connaissance des documents préparatoires
concernant l'organisation des futurs concours de recrutement
d'enseignants. Ce qui nous frappe tout de suite à la lecture de ces
textes, c'est le parti-pris fiévreux du « professionnel d'abord » qui
les irrigue. Il va sans dire que les concours comme le CRPE ou le CAPES
sont bien des concours de recrutement (et non des certifications
académiques) et qu'enseigner est un métier qui s'apprend. Qui s'apprend,
mais comment ? C'est là où le bât blesse à notre sens. Vous entendez
réformer les épreuves des concours de recrutement en référence notamment
à des compétences censées être « professionnalisantes » comme celle de
« connaître, à un premier niveau de maîtrise, les procédés didactiques
courants mis en oeuvre dans un contexte professionnel réel » ou encore
« envisager son exercice professionnel dans les contextes prévisibles »,
dès lors les épreuves orales consisteraient en une épreuve de
« présentation d'activité professionnelle » et une autre « d'entretien
professionnel »... Or ces compétences ne s'ancreront pas - comme vous le
reconnaissez par ailleurs - dans une véritable expérience
professionnelle et ce ne sont pas les stages prévus qui pourront y
suppléer ; elles ne pourront donc résulter que d'une acquisition bâclée
de « procédés » (c'est le terme que vous employez et il est lui-même
très révélateur !) transmis « hors-sol », ne générant que des
récitations superficielles. C'est d'ailleurs ce qui s'était passé quand
une « épreuve professionnelle » avait été instaurée en 1992 à l'oral du
CAPES. Sans pratique réelle d'enseignement les candidat-e-s d'alors qui
devaient présenter des « fiches d'observation » de cours ne pouvaient
que répéter des « trucs » réputés « didactiques » ingérés sans
possibilité d'examen critique. Les séances observées étaient labellisées
pour l'occasion comme modèles, au mépris d'une des exigences premières
du métier d'enseignant qui nécessite de perpétuels renouvellements et
adaptations en fonction des situations singulières que représente chaque
leçon, oubliant que la didactique ne saurait se passer d'un ancrage
disciplinaire. L'expérience s'est révélée désastreuse et a été
abandonnée dès la troisième année. Seule l'option réflexive a été
sauvegardée pour devenir l'actuelle Épreuve sur dossier (ESD). Pour
notre part nous sommes persuadés qu'une véritable professionnalisation
ne peut avoir lieu que dans le cadre d'une formation en alternance
comprenant une année d'enseignement en responsabilité avec décharge
significative pour dégager un temps de formation continuée. C'est cette
année de stage qui constitue le coeur de la formation professionnelle et
proprement pédagogique reposant sur une pratique de classe encadrée et
réflexive.

Exiger des étudiant-e-s de M1 de préparer /en 2 semestres/ un concours
comprenant, comme vous le proposez, un volet disciplinaire de haut
niveau, un volet « formation professionnelle » s'appuyant sur des stages
et un volet « initiation à la recherche », manifeste au mieux une sévère
méconnaissance du « terrain », sacro-sainte entité pourtant rituellement
invoquée par les inspirateurs de ce projet et au pire un inquiétant
irréalisme qui constitue une véritable menace pour notre système de
formation. Car à trop vouloir embrasser on aura une mauvaise préparation
disciplinaire, une « formation professionnelle » illusoire et une
initiation à la recherche inexistante. Revenons sur terre et
redescendons du ciel enchanté de la professionnalisation incantatoire !
Apprenons un peu, et modestement, de l'histoire des concours et
notamment de l'épisode calamiteux de 1992. Nos futurs enseignants ont
évidemment besoin d'une formation professionnelle mais pas au détriment
de la maîtrise des savoirs disciplinaires ni d'une véritable initiation
à la recherche disciplinaire avec leur volet de réflexion
épistémologique qui font partie des garants de leur esprit critique, de
leur indépendance et donc, faut-il le rappeler, de leur efficacité
pédagogique. Serait-ce camper sur un corporatisme suranné que de
plaider pour l'ancrage disciplinaire ? Nous soutenons au contraire ici
que le nécessaire travail interdisciplinaire dans nos enseignements
repose sur la mise en complémentarité des différentes disciplines en
fonction de la singularité de chacune et non sur leur dénaturation. Plus
encore, le plaidoyer pour « dédisciplinariser » les concours n'est selon
nous, et au delà des vieilles lunes rhétoriques sur l'efficacité qui
servent à sa promotion, qu'une manière de ne plus considérer la
compétence disciplinaire comme partie intégrante du socle de la
légitimité et de l'efficience professionnelles. C'est pourquoi nous
appelons tous les enseignants et en particulier ceux qui travaillent
dans la formation des enseignants à exprimer publiquement leur refus de
ce projet en l'état pour demander :


. Ne pas surcharger l'année de préparation du concours pour que les
étudiant-e-s puissent s'y préparer dans de bonnes conditions.


. Pour les concours :

-des épreuves d'admission qui vérifient la maîtrise des savoirs
disciplinaires


-des épreuves orales qui complètent et approfondissent cette
vérification du côté de la réflexion sur l'histoire, l'épistémologie,
les méthodes, les débats, les contenus des disciplines et de leur
enseignement, dans une perspective qui intègre les enjeux de
l'interdisciplinarité -- des épreuves qui comprennent donc une réflexion
sur les savoirs scolaires et sur les spécificités disciplinaires du
métier d'enseignant.


. Le coeur de la formation professionnelle doit être, après le concours,
une année de formation en alternance avec un service réduit devant les
élèves comprenant un travail de recherche disciplinaire (qui peut être
une recherche concernant l'enseignement de la discipline) sanctionnée
par la soutenance d'un mémoire.


Ces propositions restreintes ne prétendent évidemment pas aborder tous
les problèmes que ce projet pose, nous restons en particulier persuadés
que le compactage de la préparation disciplinaire au concours, du
travail de recherche et de la formation professionnelle pendant la seule
année de M1 est une mauvaise solution, mais, sur les points limités
avancés ci-dessus, il y a urgence selon nous à tirer la sonnette
d'alarme et même un peu plus, c'est-à-dire à se mobiliser pour changer
ce projet.


Veuillez recevoir Monsieur le Ministre, l'expression de notre haute
considération,


Christian Delacroix (Université Paris Est Marne-La-Vallée)

François Dosse (Université Paris Est Créteil)

Patrick Garcia (Université de Cergy Pontoise)

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par User5899 le Lun 21 Jan 2013 - 23:06

@Infiniment a écrit:Le bateau coule, on le sait, et nombreux sont ceux qui s'accordent à le dire. Écoper ? Lâcher du lest ? Tenter de construire des cloisons étanches ? Allons donc ! Ouvrons une nouvelle voie d'eau, ce sera plus utile...

Comme je l'ai déjà écrit sur un autre fil, ce qui me navre, c'est que sur le Titanic, au moins, il y avait de la musique.
Et Leonardo professeur professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par John le Dim 27 Jan 2013 - 3:54

Up pour ceux qui auraient manqué ce topic.

Document de travail à lire ici sur les nouveaux concours :
http://www.letudiant.fr/static/uploads/mediatheque/EDU_EDU/6/6/63766-maquetteconcours2014-original.pdf

En résumé, la redéfinition des épreuves de capes, capet, caplp, crpe, etc. externes devrait harmoniser les différents concours, sur le schéma suivant :
- 4 épreuves au total (2 écrites, 2 orales).
- L'oral devrait compter pour au moins deux tiers de la note finale
- Les deux épreuves écrites peuvent être divisées en deux sous-parties.
- La première épreuve écrite vérifie les savoirs académiques, et les qualités d'expression et d'organisation du propos.
- La seconde épreuve écrite permet de "présenter un raisonnement pédagogique contextualisé" à partir d'un dossier documentaire ou d'une série d'évaluations. Cette épreuve, qui peut porter en lettres sur la grammaire, en maths sur la résolution de problèmes, en langues sur de la traduction, etc. devra être basée "sur des exercices impliquant systématiquement une réflexion à visée pédagogique".
- Une épreuve orale évalue des compétences professionnelles à partir de la construction d'une séquence pédagogique,
- La seconde épreuve orale doit s'appuyer sur un corpus de textes et documents, avec éventuellement un dossier réalisé par le candidat en plus, et permettre au candidat "dans un certain nombre de cas" de faire valoir son expérience professionnelle.
- les deux épreuves orales doivent "reposer sur la réalité de l'élève : manuels, situations d'apprentissage, et, le cas échéant, productions".
- la deuxième épreuve peut comporter des activités spécifiques à chaque discipline : expériences et travaux pratiques en sciences, compréhension de langue, pratique musicale, projet artistique.


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Presse-purée le Dim 27 Jan 2013 - 8:01

Préparation de la fin des disciplines. La matière enseignée n'importe plus.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 27 Jan 2013 - 8:49

@Presse-purée a écrit:Préparation de la fin des disciplines. La matière enseignée n'importe plus.

Les représentants des associations d'universitaires sont reçus en ce moment. Ceux des 4 associations d'histoire ont entendu les représentants du ministre dire que le disciplinaire, ça devait s'acquérir par la licence et le master, pas par l'Etat employeur qui recrute sur d'autres critères, en partant du principe que quand on a un master, on maîtrise sa discipline. La bonne blague! La logique se tient, mais il va falloir sacrément revoir les exigences du master enseignement.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Presse-purée le Dim 27 Jan 2013 - 8:53

L'autre solution serait de proposer des formations disciplinaires en formation continue, mais celle-ci étant pour le moment sinistrée...


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par barèges le Dim 27 Jan 2013 - 9:03

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Presse-purée a écrit:Préparation de la fin des disciplines. La matière enseignée n'importe plus.

Les représentants des associations d'universitaires sont reçus en ce moment. Ceux des 4 associations d'histoire ont entendu les représentants du ministre dire que le disciplinaire, ça devait s'acquérir par la licence et le master, pas par l'Etat employeur qui recrute sur d'autres critères, en partant du principe que quand on a un master, on maîtrise sa discipline. La bonne blague! La logique se tient, mais il va falloir sacrément revoir les exigences du master enseignement.

Ils savent parfaitement que ce n'est pas vrai.
Ils savent tout autant que les facs qui voudraient garder un niveau académique élevé perdraient les trois étudiants qui leur restent : elles ne feront pas ça. Encore moins avec les exigence de tant pour cent de bacheliers à la L3.
Quelle tartufferie...
Je me souviens d'une réaction violente il y a trois ans quand les premières maquettes des concours post-masterisation, ressemblant à celles-ci, étaient sorties. La révolte des sociétés savantes et de certains universitaires avait permis de faire un peu reculer le gouvernement.
Là on repart sur les mêmes bases, et quelque chose me dit que l'université bougera moins... (la réforme n'est pas couplée à celle du statut des enseignants chercheurs, et la masterisation est faite : le "pot commun" de revendications n'est plus là).

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Iphigénie le Dim 27 Jan 2013 - 9:40

C'est clair: ils veulent des gens qui "enseignent"- pas qui "enseignent quelque chose".
ou pour le dire autrement, ce ne sera plus un "capes" mais un "cap".



Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Celeborn le Dim 27 Jan 2013 - 10:36

On a eu une réunion sur le sujet la semaine dernière, et chaque syndicat fait remonter ses remarques et propositions d'ici vendredi prochain.

Sachez que le SGEN et l'UNSA trouvent que les épreuves sont trop disciplinaires… Rolling Eyes, et que nous sommes les seuls, au SNALC, à demander que les coefs de l'oral et de l'écrit soient les mêmes.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Collier de Barbe le Dim 27 Jan 2013 - 10:40

Bon comme il n'ya plus vraiment de candidats ni de sélection?!

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Iphigénie le Dim 27 Jan 2013 - 10:52

@Collier de Barbe a écrit:Bon comme il n'ya plus vraiment de candidats ni de sélection?!
tu veux dire: autant laisser filer? et le statut des enseignants, tu n'as pas peur qu'il soit fortement modifié par ce nouveau mode de recrutement?

Moi j'ai l'impression qu'il y a en ce moment dans les Inspections elles-mêmes des luttes d'influence décisives entre ceux qui pensent qu'enseigner c'est suivre l'élève et faire au mieux pour qu'il se tienne tranquille ou bien le guider avec des exigences. Ceux qui pensent que les enseignants sont des agents d'animation à recruter en low cost et ceux qui pensent que ce sont des concepteurs , des spécialistes, bref, des "maîtres".
Il n'y a plus de candidats parce que la présentation (et le salaire) du métier d'enseignant y compris par les nouvelles affiches ressemble à un job d'été d'étudiant en colonie de vacances.
A ce compte, pas besoin d'un capes, il y a le BAFA.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par JPhMM le Dim 27 Jan 2013 - 11:04

@John a écrit:Up pour ceux qui auraient manqué ce topic.

Document de travail à lire ici sur les nouveaux concours :
http://www.letudiant.fr/static/uploads/mediatheque/EDU_EDU/6/6/63766-maquetteconcours2014-original.pdf

En résumé, la redéfinition des épreuves de capes, capet, caplp, crpe, etc. externes devrait harmoniser les différents concours, sur le schéma suivant :
- 4 épreuves au total (2 écrites, 2 orales).
- L'oral devrait compter pour au moins deux tiers de la note finale
- Les deux épreuves écrites peuvent être divisées en deux sous-parties.
- La première épreuve écrite vérifie les savoirs académiques, et les qualités d'expression et d'organisation du propos.
- La seconde épreuve écrite permet de "présenter un raisonnement pédagogique contextualisé" à partir d'un dossier documentaire ou d'une série d'évaluations. Cette épreuve, qui peut porter en lettres sur la grammaire, en maths sur la résolution de problèmes, en langues sur de la traduction, etc. devra être basée "sur des exercices impliquant systématiquement une réflexion à visée pédagogique".
- Une épreuve orale évalue des compétences professionnelles à partir de la construction d'une séquence pédagogique,
- La seconde épreuve orale doit s'appuyer sur un corpus de textes et documents, avec éventuellement un dossier réalisé par le candidat en plus, et permettre au candidat "dans un certain nombre de cas" de faire valoir son expérience professionnelle.
- les deux épreuves orales doivent "reposer sur la réalité de l'élève : manuels, situations d'apprentissage, et, le cas échéant, productions".
- la deuxième épreuve peut comporter des activités spécifiques à chaque discipline : expériences et travaux pratiques en sciences, compréhension de langue, pratique musicale, projet artistique.

Le meurtre parfait.

Spoiler:
Le document de travail prochain sera celui du texte de loi définissant les nouvelles modalités de recrutement du personnel enseignant sans concours, ces derniers ayant été tués consciencieusement.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Ronin le Dim 27 Jan 2013 - 11:05

C'est exactement ça, en tout cas pour les PE, le BAFA avec un vernis de connaissances mais beaucoup d'heures pour que les parents puissent aller travailler et cela convient à 90 % de la population. Les enseignants du secondaire payent de ne pas vouloir être de gentils animateurs, le gouvernement va leur montrer comment faire... le progrès est en marche !!!

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par InvitéeSS le Dim 27 Jan 2013 - 11:12

@Ronin a écrit:C'est exactement ça, en tout cas pour les PE, le BAFA avec un vernis de connaissances mais beaucoup d'heures pour que les parents puissent aller travailler et cela convient à 90 % de la population. Les enseignants du secondaire payent de ne pas vouloir être de gentils animateurs, le gouvernement va leur montrer comment faire... le progrès est en marche !!!

Et oui, pour les PE le mal est fait ! Et le reste suivra. En attendant, pour ceux qui croient encore aux c...... du bien-fondé de ce soi-disant temps éducatif qui se transforme en périscolaire, pour l'année prochaine sur Goussainville c'est une pause méridienne de 3h qu'ils vont se farcir les gamins ! Et qu'on ne me dise pas qu'ils feront des activités sur le temps du midi ! Quand au bien-être des maternelle faisant une sieste, si ils doivent attendre 14h30 pour dormir !!!

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Iphigénie le Dim 27 Jan 2013 - 11:28

J'ai 35 ans effectifs d'enseignement: le seul stage paf qui m'ait servi c'est un stage où j'ai eu pendant trois jours des conférences d'un professeur au collège de France et de professeurs de fac qui nous ont parlé de tas de choses a priori inutiles pour un professeur de collège ou de lycée: de l'épigraphie, de l'archéologie, ou encore des études savantes de textes antiques:
eh bien cela a irradié mon enseignement pendant 35 ans.
Par contre les stages de "pratiques pédagogiques: tables rondes,"moi je ", blabla Sleep Sleep
d'autant qu'en 35 ans des modes et des lubies, j'en ai eu plus que mon compte.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par User5899 le Dim 27 Jan 2013 - 11:36

En tout cas, si comme il en a été question je suis "pressenti" pour le jury de capes à compter de 2014, je déclinerai la proposition. Pas question de figurer dans le jury de ce concours honteux, destiné à recruter des animateurs de MJC.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 27 Jan 2013 - 11:37

Cripure a écrit:En tout cas, si comme il en a été question je suis "pressenti" pour le jury de capes à compter de 2014, je déclinerai la proposition. Pas question de figurer dans le jury de ce concours honteux, destiné à recruter des animateurs de MJC.

Moi je pense qu'il faudrait plutôt que des gens comme vous s'investissent pour limiter les dégâts. Mais je comprends parfaitement votre position en tout cas.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Celeborn le Dim 27 Jan 2013 - 11:39

Je crois que certaines inspections générales travaillent à consciencieusement détourner la philosophie de ce document pour faire de vraies épreuves de concours à la place, en même temps.
Donc Cripure, ne refusez pas trop vite.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par JPhMM le Dim 27 Jan 2013 - 11:39

Je suis d'accord avec Marcel. L' « entrisme » (pas stricto sensu donc, vous l'aurez compris) est à mon avis le seul moyen encore possible à ce stade.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capes, Capet, Caplp, CRPE... : Tout savoir sur les projets de maquettes des nouveaux concours

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 27 Jan 2013 - 11:40

@Celeborn a écrit:Je crois que certaines inspections générales travaillent à consciencieusement détourner la philosophie de ce document pour faire de vraies épreuves de concours à la place, en même temps.
Donc Cripure, ne refusez pas trop vite.

Absolument. Le représentant d'une des 4 associations d'historiens a clairement dit qu'il serait sans doute possible d'injecter du disciplinaire dans le cadre imposé.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum