Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par profecoles le Ven 1 Fév 2013 - 22:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Christian Chevalier :
12/02 Le Se-Unsa ne se joindra pas a l attelage hétéroclite FO/SNUIPP sur une plateforme de bric et de broc réclamant le retrait de la loi.

Une section locale, deux (67 aussi)) ...
Le SNUIPP avait commencé comme ça aussi puis le national a cédé à la pression de la base.
Le SE UNSA national résistera-t-il ?
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par Rikki le Ven 1 Fév 2013 - 22:39
Oh, peut-être bien que oui... j'y étais syndiquée il y a fort longtemps. J'ai déchiré ma carte le soir d'une manif devant le Rectorat, où on faisait tous le pied de grue à attendre l'Inspecteur d'Académie pour le choper à je ne sais plus quel propos (suffisamment grave pour qu'on se gèle les miches et qu'on se fasse saucer, ça, je m'en souviens)... et où j'ai vu arriver ledit Inspecteur d'Académie, furieux, que tous les instits tentaient d'alpaguer... et à qui le représentant de mon syndicat, radieux, a serré la main chaleureusement.

Faut choisir son camp, camarade !

A Paris en tout cas, le SE semble avoir choisi le sien.

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par profecoles le Ven 1 Fév 2013 - 22:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oh, peut-être bien que oui... j'y étais syndiquée il y a fort longtemps. J'ai déchiré ma carte le soir d'une manif devant le Rectorat, où on faisait tous le pied de grue à attendre l'Inspecteur d'Académie pour le choper à je ne sais plus quel propos (suffisamment grave pour qu'on se gèle les miches et qu'on se fasse saucer, ça, je m'en souviens)... et où j'ai vu arriver ledit Inspecteur d'Académie, furieux, que tous les instits tentaient d'alpaguer... et à qui le représentant de mon syndicat, radieux, a serré la main chaleureusement.

Faut choisir son camp, camarade !

A Paris en tout cas, le SE semble avoir choisi le sien.

La section locale du SE UNSA 75 n'appelle pas à la grève du 12 ? (Ils avaient appelé pour le 22 non ?)
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par Rikki le Ven 1 Fév 2013 - 22:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oh, peut-être bien que oui... j'y étais syndiquée il y a fort longtemps. J'ai déchiré ma carte le soir d'une manif devant le Rectorat, où on faisait tous le pied de grue à attendre l'Inspecteur d'Académie pour le choper à je ne sais plus quel propos (suffisamment grave pour qu'on se gèle les miches et qu'on se fasse saucer, ça, je m'en souviens)... et où j'ai vu arriver ledit Inspecteur d'Académie, furieux, que tous les instits tentaient d'alpaguer... et à qui le représentant de mon syndicat, radieux, a serré la main chaleureusement.

Faut choisir son camp, camarade !

A Paris en tout cas, le SE semble avoir choisi le sien.

La section locale du SE UNSA 75 n'appelle pas à la grève du 12 ? (Ils avaient appelé pour le 22 non ?)

En fait, j'en sais rien. D'habitude, ils s'occupent surtout d'organiser des soirées cinéma et d'envoyer des questionnaires. Bref, ils m'énervent. Tu veux que je vérifie ?

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par Rikki le Ven 1 Fév 2013 - 22:51
Leur dernier communiqué, vers lequel ils renvoyaient encore hier :

Communiqué commun parisien intersyndical
Pour l’abandon de la réforme des rythmes scolaires
contre sa mise en place à la rentrée 2013

après la grève du 22 janvier
MANIFESTATION de la Sorbonne à Hôtel de Ville
samedi 2 février 14h30

L’assemblée générale parisienne qui avait réuni près de 400 personnes le 11 décembre à la Bourse du Travail avait décidé, sur propositions des syndicats SNUipp-FSU, Snudi-FO, Se-Unsa, Sud Education, CNT-Ste, CGT Educ’Action,
un appel à manifester le mercredi 19 décembre et à une grève au mois de janvier. La manifestation du 19 décembre a été un franc succès contraignant le Recteur et la Mairie de Paris à recevoir une délégation malgré leur refus initial.
Le 10 janvier 2013, la Mairie de Paris a confirmé sa décision de mettre en place dès la rentrée 2013, la réforme des rythmes scolaires.
Ce projet de réforme n’est pas acceptable. Il dégrade les conditions de travail et d’emploi de tous les personnels. Il ne comporte aucune amélioration des conditions d’apprentissage des élèves et ne garantit en rien leur réussite scolaire.
Les obligations de service des enseignants doivent rester sous la seule responsabilité de l’État.
Les PVP doivent continuer à intervenir sur le temps scolaire. Aucune modification de l’organisation de la semaine scolaire ne doit être mise en place par la Mairie de Paris à la rentrée 2013.
C’est pourquoi les organisations syndicales SNUipp-FSU, Snudi-FO, Se-Unsa, Sud Education, CNT-Ste, CGT Educ’Action, appellent les enseignants parisiens à la grève le mardi 22 janvier 2013, pour manifester notre opposition au projet de réforme sur les rythmes scolaires.
Nous appelons également les enseignants :
- A participer aux AGs d’arrondissements.
- A participer à l’AG parisienne de grève le mardi 22 janvier 2013, pour décider des suites de l’action (manif, reconduction de la grève…) salle Croizat à la Bourse du Travail de 10h à 12h.
- A engager des démarches auprès des parents d’élèves (lettre, pétition…) et dans le cadre des conseils d’écoles ou des conseils des maîtres à se prononcer contre la mise en place de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013.

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par profecoles le Ven 1 Fév 2013 - 22:58
La marche de demain oui, la grève du 12, non !
Pas très cohérent tout cela !
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par Rikki le Ven 1 Fév 2013 - 23:00
Ben si ça se trouve, ils vont se raccrocher après, je n'en sais rien.

Je ne peux pas venir demain, ça m'embête beaucoup, mais je serai là le 12, promis-juré !

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par profecoles le Ven 1 Fév 2013 - 23:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ben si ça se trouve, ils vont se raccrocher après, je n'en sais rien.

Je ne peux pas venir demain, ça m'embête beaucoup, mais je serai là le 12, promis-juré !

Je te raconterai Smile
Moi, c'était à celle du 23 que je n'avais pas pu aller.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par Presse-purée le Sam 2 Fév 2013 - 8:18
Dans deux collèges de mon coin il y a un appel commun à la grève le 12, contre la réforme du statut, laissée dans l'ombre des décrets. C'est un appel FO/SGEN...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par C'est pas faux le Sam 2 Fév 2013 - 8:29
Mon groupe scolaire (2 maternelles et 2 élémentaires) ne fermera pas à cause d'un seul non-gréviste, mon collègue direct, qui râle beaucoup contre le projet, mais qui, lorsque je lui ai dit que la fermeture ne tenait plus qu'à lui, m'a répondu qu'il refusait de se faire forcer la main (ce qui n'est pas le cas) et qu'il faisait ce qu'il voulait. Ce n'est hélas pas la première fois. Les autres fois, je m'étais efforcé d'arrondir les angles pour que ça ne pourrisse pas trop le climat, mais là, je crains que ça passe mal auprès des autres. furieux
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par arcenciel le Sam 2 Fév 2013 - 8:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mon groupe scolaire (2 maternelles et 2 élémentaires) ne fermera pas à cause d'un seul non-gréviste, mon collègue direct, qui râle beaucoup contre le projet, mais qui, lorsque je lui ai dit que la fermeture ne tenait plus qu'à lui, m'a répondu qu'il refusait de se faire forcer la main (ce qui n'est pas le cas) et qu'il faisait ce qu'il voulait. Ce n'est hélas pas la première fois. Les autres fois, je m'étais efforcé d'arrondir les angles pour que ça ne pourrisse pas trop le climat, mais là, je crains que ça passe mal auprès des autres. furieux
Le groupe scolaire sera fermé je pense et ton collègue non-gréviste ira à l'inspection... A Paris il faut 2 non grévistes pour laisser l'école ouverte.
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par C'est pas faux le Sam 2 Fév 2013 - 8:37
La dernière fois que ça s'est produit, l'école est restée ouverte et le directeur a été contraint d'être là en tant que gréviste présent.
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par arcenciel le Sam 2 Fév 2013 - 8:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La dernière fois que ça s'est produit, l'école est restée ouverte et le directeur a été contraint d'être là en tant que gréviste présent.
Ah zut de chez zut!!!
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par C'est pas faux le Sam 2 Fév 2013 - 10:15
Gag : le SE-Unsa se rallie à la grève. Un gros coup se prépare. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais déjà, les médias ont courageusement changé de ton en comprenant à qui profitait le rapport de force. Not' pauv' bon ministre va passer un mauvais WE.


Dernière édition par C'est pas faux le Sam 2 Fév 2013 - 10:21, édité 1 fois
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par profecoles le Sam 2 Fév 2013 - 10:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Gag : le SE-Unsa se rallie à la grève.

Le national ?

Edit : il n'y a rien encore sur leur site ...


Dernière édition par profecoles le Sam 2 Fév 2013 - 10:21, édité 1 fois
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par C'est pas faux le Sam 2 Fév 2013 - 10:21
Oui.
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par profecoles le Sam 2 Fév 2013 - 10:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oui.

Info officieuse ?
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par C'est pas faux le Sam 2 Fév 2013 - 10:25
Non, je reçois leurs mails comme si j'étais chez eux. Je ne sais pas pourquoi.
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par C'est pas faux le Sam 2 Fév 2013 - 10:28
ERRATUM : j'ai lu trop vite. C'est le SE-UNSA 94 qui appelle à la grève. Toutes mes confuses.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par Presse-purée le Sam 2 Fév 2013 - 10:37
Christian Chevalier a été clair sur le sujet: le SE UNSA national n'appelle pas à la grève.

Tiens, petit jeu au passage: qui a dit

Vous prenez un professionnel motivé, vous commencez par lui faire comprendre que tout ce qu'il a fait jusqu'à présent était plutôt mauvais, vous lui ôtez toute marge de manœuvre personnelle, vous le pliez à cette idée qu'il n'est pour vous qu'un exécutant...

Et à quel sujet?

Par ailleurs, et on le voit dans un post sur ce forum, un certain nombre de CG organisent des réunions locales sur la mise en place de la réforme des rythmes et de l'école du socle. J'ai été moi-même convié à l'une d'elle en tant que représentant syndical. C'est amusant de parler de la mise en place d'une loi pas encore votée par la représentation nationale. Et après ça donne des leçons sur la formation citoyenne des élèves...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par profecoles le Sam 2 Fév 2013 - 10:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:ERRATUM : j'ai lu trop vite. C'est le SE-UNSA 94 qui appelle à la grève. Toutes mes confuses.

ça m'étonnait aussi vus nos échanges sur Twitter avec C Chevalier ...
Pour le SE UNSA 94, je l'avais écrit 3 messages plus haut dès hier soir après avoir reçu leur mail (alors que moi non plus je ne suis pas syndiquée chez eux).
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par profecoles le Sam 2 Fév 2013 - 10:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Christian Chevalier a été clair sur le sujet: le SE UNSA national n'appelle pas à la grève.

Tiens, petit jeu au passage: qui a dit

Vous prenez un professionnel motivé, vous commencez par lui faire comprendre que tout ce qu'il a fait jusqu'à présent était plutôt mauvais, vous lui ôtez toute marge de manœuvre personnelle, vous le pliez à cette idée qu'il n'est pour vous qu'un exécutant...

Et à quel sujet?

Par ailleurs, et on le voit dans un post sur ce forum, un certain nombre de CG organisent des réunions locales sur la mise en place de la réforme des rythmes et de l'école du socle. J'ai été moi-même convié à l'une d'elle en tant que représentant syndical. C'est amusant de parler de la mise en place d'une loi pas encore votée par la représentation nationale. Et après ça donne des leçons sur la formation citoyenne des élèves...

Pendant des années, la gauche a tapé avec raison sur la droite qui faisait tout dans la précipitation.
Et là qu'est-ce qu'ils font ?
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par C'est pas faux le Sam 2 Fév 2013 - 10:42

C'était pour voir si vous suiviez.
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par profecoles le Sam 2 Fév 2013 - 10:46
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
C'était pour voir si vous suiviez.

Je le fais de temps en temps à mes élèves ce coup-là Razz
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par Rikki le Sam 2 Fév 2013 - 11:03
Comme je l'ai déjà dit, j'ai été syndiquée il y a longtemps au SE et je n'entendais jamais parler d'eux, sauf pour les invitations au cinéma et les trucs comme ça.

Depuis que je leur ai écrit pour résilier mon affiliation, je reçois très régulièrement leurs méls et infos, ils ont dû en profiter pour mettre les fichiers à jour ! :Gné:

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par Roumégueur Ier le Sam 2 Fév 2013 - 14:52
Pour ceux qui estiment qu'une grève est inutile, un petit article du Canard de cette semaine : certes, certains lâchent leur fiel contre ces enseignants corporatistes à cette occasion, mais d'autres font leur boulot, se document et informent la populace - et balancent quelques vérités bien senties (l'exemple des gardiens de la paix est assez effarant). De même, l'indemnisation de 400 euros aurait-elle été proposée sans ces mobilisations?

"Les instits font dégringoler la note de Peillon
Après la grève massive des instituteurs parisiens contre la réforme des rythmes scolaires Hollande et, surtout, Ayrault ne décolèrent pas contre Vincent Peillon. Pour avoir voulu passer en force sur la semaine de 4,5 jours, le ministre de l'Education s'est mis à dos une communauté qui vote à gauche. II a aussi braqué les parents favorables au repos du mercredi et les élus municipaux, inquiets de devoir financer le « périscolaire » après les cours.
Signes du mécontentement : le recadrage du Premier ministre, qui vient de prier Peillon de retarder d'un mois la date avant laquelle les mairies devront indiquer si elles passent au nouveau calendrier en 2013 ou en 2014. Autre indice, les douceurs du numéro 2 du PS, Jean-Christophe Cambadélis, déclarant que son camarade ministre n'a pas toujours le « doigté nécessaire » pour faire passer les réformes...
La colère de Hollande est d'autant plus grande que le mouvement du 22 janvier tombait la veille de la présentation par Peilion, en Conseil des ministres, de sa grande loi de refondation de l'école. Et aussi de la présentation, à Grenoble, des vœux du président de la République à la jeunesse, l'une des deux grandes priorités proclamées du candidat PS,avec la justice !
Pourquoi ce retour aux 4,5 jours, qui semblait faire l'unanimité, a-t-il coincé ? Pour « Le Monde » (23/1), le corporatisme d'une profession qui perd une matinée de repos est la seule explication. Pour d'autres, cet effort supplémentaire sans contrepartie a fait ressortir un profond sentiment de dévalorisation.
En queue de. peloton de l'OCDE pour les moyens consacrés au primaire et pour le nombre d'élèves par classe, la France est aussi l'un des pays d'Europe qui paient le plus médiocrement ses profs. « Un instit allemand commence sa carrière avec 2 500 euros net mensuels, souligne Sébastien Sihr, patron du Snuipp, premier syndicat des instits. Un Français, à 1 660 euros. » Selon le rapport annuel sur l'état de la fonction publique, à ancienneté égale, un prof des écoles (aujourd'hui recruté à bac + 5) est moins bien rémunéré qu'un gardien de la paix (bac + 2).Oui, mais le risque de bavure est moins élevé dans une école...
J.-F. J.
Le canard enchaîné, 30/01/2013"
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires : Grève nationale des PE le 12 février 2013

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum