Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Invité20 le Mer 30 Jan 2013 - 11:47

@Karine B. a écrit:
doublecasquette véto a écrit:
@C'est pas faux a écrit:En ce qui me concerne, partant de rien et sans connaissance du système, j'ai choisi de tenter le CRPE plutôt que le CAPES d'HG pour rester près de mes enfants et disposer d'horaires qui me permettent de les prendre en charge, notamment le mercredi, tant qu'ils étaient petits. D'ailleurs, je persiste à trouver assez monstrueux le système d'affectation du secondaire.
Envoyer très loin et pour un temps indéterminé des jeunes gens, à un âge où ils sont (ou devraient être) en train de construire leur vie (avec en plus frais de transport et double loyer, le cas échéant) me paraît d'une cruauté archaïque. Y compris du point de vue des gestionnaires : combien d'arrêts, d'accidents, de dépressions, de démissions ou de renoncement à cette carrière à cause de ça (sans parler de dégats personnels non quantifiables) ?
A supposer qu'il soit souhaitable de brasser les régions, n'y aurait-il pas plus rationnel ? Par exemple se voir affecté au plus loin dans la région voisine, hors volontariat ? Les personnes concernées pourraient au moins retrouver leurs proches le WE.

Cette opinion ouvre une voie royale à une proposition de recrutement régional ou départemental des professeurs de l'enseignement secondaire. Toujours se méfier des dégâts collatéraux.

Sans compter les académies où l'on ne dispose pas du vivier d'étudiants nécessaires pour avoir des enseignants titulaires et formés, c'est le cas d'Amiens, de Créteil et Versailles et pendant longtemps de Lille

Je mets en gras ce qui justement empoisonne pas mal de monde et dont on voudrait bien se débarrasser sur les collectivités territoriales, les laissant faire leur cuisine interne en payant tout ça de leurs propres deniers.

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par JPhMM le Mer 30 Jan 2013 - 11:51

'S'agissant d'enseignants qui sont a priori en faveur de la laïcité, de l'égalité sociale, et de l'égalité hommes-femmes, on peut être surpris et l'accusation de corporatisme-il n'est pas agréable de se mettre à travailler le mercredi quand on a en partie choisi sa profession pour avoir cette journée libre- n'est pas infondée.'
Sommes-nous obligés de considérer les petites opinions personnelles de la Terre entière en matière d'éducation ?
Personnellement, l'opinion de celui qui http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/03/03/1443170_le-torchon-brule-la-deputee-socialiste-aurelie-filipetti-porte-plainte-contre-son-compagnon.html (notez au passage qu'il compare presque explicitement sa compagne à un caniveau) ne mérite que le rangement vertical.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Clarinette le Mer 30 Jan 2013 - 11:52

@johel a écrit:
@Karine B. a écrit:
@arcenciel a écrit:C'est vrai que le mercredi et les grandes vacances sont sacrés pour moi!

Ma mère prof des écoles à la retraite m'avait dit que c'était un des avantages du métier : le mercredi et les grandes vacances, pour pouvoir s'occuper de ses enfants. Ce n'est donc pas totalement faux (on pourrait ajouter maintenant la peur du collège et de la nomination dans une autre académie)

Je suis désolée mais cette dernière remarque m'insulte : cela voudrait dire que les PE sont des sous-enseignants par rapport aux certifiés et qu'ils choisissent ce corps par défaut pour ne pas avoir les élèves de collège dont ils auraient peur et pour ne pas partir de leur région....

Comment peut-on insinuer de telles sottises ????
Mais pourquoi une telle agressivité, enfin ? Nous sommes nombreux chez les PE à avoir choisi le premier degré pour rester dans notre département, et moi la première. J'étais partie pour le CAPES d'anglais, et puis, quand j'ai rencontré mon futur ex-mari Laughing, je me suis tournée vers le CRPE, en gardant le CAPES interne en ligne de mire. Finalement, je me suis tellement éclatée dans le premier degré que j'y suis restée.
Et l'an dernier, j'ai passé un Master avec l'idée de présenter l'agreg, pour gagner plus et travailler moins, tout en me sortant de la direction, mais en discutant ici, et avec des collègues IRL, je me suis rendu compte du niveau déplorable de beaucoup d'élèves, de leur comportement hallucinant, des rapports tendus avec certains CdE ; finalement, l'anglais que je souhaitais enseigner, c'est ce qui se passe en prépa, donc je reste dans le premier degré.

Tous les mouvements d'humeur quasi-paranoïaques dont je suis témoin ici ou là me rappellent immanquablement le proverbe "Qui se sent morveux, se mouche..." Rolling Eyes

@linotte a écrit:Je suis d'accord avec Karine B., notamment sur la possibilité de rester dans le département : c'est qqchose qui peut faire peser la balance , surtout pour des gens qui ont déjà une vie de famille.

Et dans l'ensemble, est-ce honteux de dire qu'on a choisi ce boulot AUSSI pour la gestion du temps souple qu'il permet ?
NON ! Very Happy

@Edgar a écrit:Je ne comprends pas cet acharnement sur les professeurs, qu'ils soient du primaire, du secondaire, ou d'ailleurs. On se retrouve, nous autres, à être à la limite de se quereller sur des prétendus avantages mesquins que nous aurions entre corps, alors que plus personne en réalité ne veut faire notre job, nous le savons aujourd'hui. Je n'ai nulle envie d'entrer dans ce genre de débats un peu sordides.
Je suis moi aussi assez irritée par la guéguerre 1er/2nd degré : il y a des avantages et des inconvénients dans les deux systèmes, qui ne sont pas vraiment comparables, et nous sommes tous collègues, alors resserrons plutôt les rangs pour lutter contre notre ennemi actuel, le Ministère, gorgé de toutes les inepties "découvertes" par les "sciences" de l'éduc ! furieux

@C'est pas faux a écrit:En ce qui me concerne, partant de rien et sans connaissance du système, j'ai choisi de tenter le CRPE plutôt que le CAPES d'HG pour rester près de mes enfants et disposer d'horaires qui me permettent de les prendre en charge, notamment le mercredi, tant qu'ils étaient petits. D'ailleurs, je persiste à trouver assez monstrueux le système d'affectation du secondaire.
Envoyer très loin et pour un temps indéterminé des jeunes gens, à un âge où ils sont (ou devraient être) en train de construire leur vie (avec en plus frais de transport et double loyer, le cas échéant) me paraît d'une cruauté archaïque. Y compris du point de vue des gestionnaires : combien d'arrêts, d'accidents, de dépressions, de démissions ou de renoncement à cette carrière à cause de ça (sans parler de dégats personnels non quantifiables) ?
A supposer qu'il soit souhaitable de brasser les régions, n'y aurait-il pas plus rationnel ? Par exemple se voir affecté au plus loin dans la région voisine, hors volontariat ? Les personnes concernées pourraient au moins retrouver leurs proches le WE.
Je comprends les objections de DC et de Karine, mais c'est vrai que le système de d'affectation du secondaire conduit parfois à des situations personnelles, familiales, sentimentales, déchirantes... Sad

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Invité20 le Mer 30 Jan 2013 - 12:08

@Clarinette a écrit:Je comprends les objections de DC et de Karine, mais c'est vrai que le système de d'affectation du secondaire conduit parfois à des situations personnelles, familiales, sentimentales, déchirantes... Sad

C'est que chez DC véto, on ne voit pas le monde de la même façon. Le professionnel prime sur les valeurs privées et est une fin en soi.

D'ailleurs, DC véto a une sœur institutrice qui a choisi l'enseignement primaire parce qu'elle voulait enseigner en Primaire et non en Secondaire, avec des deux-onze ans, et n'a jamais fait entrer en ligne de compte principale d'autres considérations.


DC véto est une adepte du Bildung's Roman et également du compagnonnage et du tour de France professionnel. Pour moi, la jeunesse est d'abord faite pour découvrir le monde, libre de toute contrainte familiale et amoureuse. On se garde de s'engager sur le plan affectif avant d'avoir vu suffisamment de paysages professionnels et humains divers et variés.
C'est une philosophie de vie que j'ai essayée de transmettre à mes enfants et j'espère y être arrivée car ça me ferait mal au cœur de les voir briser leur envol pour un misérable copain de caleçon somme toute interchangeable à volonté ou pour la possession d'un réfrigérateur à froid ventilé ou d'une bicoque quelconque.

Donc, cette possibilité de nomination France entière me semble une opportunité et non une pénalité du métier de jeune professeur. Bien sûr, cette mobilité devrait être agrémentée d'un salaire plus attractif et de primes de mobilité adaptées au coût de la vie dans la région d'accueil.


Dernière édition par doublecasquette véto le Mer 30 Jan 2013 - 12:16, édité 1 fois

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Invité20 le Mer 30 Jan 2013 - 12:10

En fait, ce devrait être un métier qui attire les baroudeurs et finalement on y recrute trop de pantouflards.

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Clarinette le Mer 30 Jan 2013 - 12:11

Purée, je croyais que tu étais ta sœur en lisant la réponse sur les affectations... Suspect

Dis, vous ne pouvez pas envisager de prendre un avatar différent, maintenant que les casquettes se sont décollées ? Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Invité20 le Mer 30 Jan 2013 - 12:16

@Clarinette a écrit:Purée, je croyais que tu étais ta sœur en lisant la réponse sur les affectations... Suspect

Dis, vous ne pouvez pas envisager de prendre un avatar différent, maintenant que les casquettes se sont décollées ? Very Happy

Non parce qu'on nous a décollées sous la contrainte et à l'insu de notre plein gré. D'où un avatar commun, rien que pour semer le désordre si nécessaire à une vie pleine et entière.

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par JPhMM le Mer 30 Jan 2013 - 12:16

@Clarinette a écrit:
@linotte a écrit:est-ce honteux de dire qu'on a choisi ce boulot AUSSI pour la gestion du temps souple qu'il permet?
NON ! Very Happy
Personnellement, c'est la possibilité de travailler avec des jeunes bien francs du collier plutôt que de devoir supporter toute la journée les petites et grandes mesquineries de ce monde parfaitement brutal, intolérant, cruel et hypocrite qu'est devenu une partie très majoritaire du monde de l'entreprise, monde que j'ai connu en long en large et en travers. Le monde schizophrénique que ce sont construit les adultes m’écœure. Je rêve d'un monde où les adultes auraient le même rapport au monde que les pitchounes, malgré tous leurs défauts. Mais vous n'êtes pas obligés de me croire — ni de comprendre d'ailleurs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Clarinette le Mer 30 Jan 2013 - 12:21

doublecasquette véto a écrit:
@Clarinette a écrit:Purée, je croyais que tu étais ta sœur en lisant la réponse sur les affectations... Suspect

Dis, vous ne pouvez pas envisager de prendre un avatar différent, maintenant que les casquettes se sont décollées ? Very Happy

Non parce qu'on nous a décollées sous la contrainte et à l'insu de notre plein gré. D'où un avatar commun, rien que pour semer le désordre si nécessaire à une vie pleine et entière.
Laughing

@JPhMM a écrit:
@Clarinette a écrit:
@linotte a écrit:est-ce honteux de dire qu'on a choisi ce boulot AUSSI pour la gestion du temps souple qu'il permet?
NON ! Very Happy
Personnellement, c'est la possibilité de travailler avec des jeunes bien francs du collier plutôt que de devoir supporter toute la journée les petites et grandes mesquineries de ce monde parfaitement brutal, intolérant, cruel et hypocrite qu'est devenu une partie très majoritaire du monde de l'entreprise, monde que j'ai connu en long en large et en travers. Le monde schizophrénique que ce sont construit les adultes m’écœure. Je rêve d'un monde où les adultes auraient le même rapport au monde que les pitchounes, malgré tous leurs défauts. Mais vous n'êtes pas obligés de me croire — ni de comprendre d'ailleurs.
Si, si, tu t'exprimes, comme d'habitude, avec beaucoup de clarté.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Invité20 le Mer 30 Jan 2013 - 12:23

@JPhMM a écrit:
@Clarinette a écrit:
@linotte a écrit:est-ce honteux de dire qu'on a choisi ce boulot AUSSI pour la gestion du temps souple qu'il permet?
NON ! Very Happy
Personnellement, c'est la possibilité de travailler avec des jeunes bien francs du collier plutôt que de devoir supporter toute la journée les petites et grandes mesquineries de ce monde parfaitement brutal, intolérant, cruel et hypocrite qu'est devenu une partie très majoritaire du monde de l'entreprise, monde que j'ai connu en long en large et en travers. Le monde schizophrénique que ce sont construit les adultes m’écœure. Je rêve d'un monde où les adultes auraient le même rapport au monde que les pitchounes, malgré tous leurs défauts. Mais vous n'êtes pas obligés de me croire — ni de comprendre d'ailleurs.

Je vous crois !
Belle démarche, saine et productive. topela

Malheureusement, même là, on se heurte au monde des adultes humains, à la mesquinerie et aux requins.
C'est une motivation de ce type qui est aussi le moteur de pas mal d'étudiants vétérinaires mais la réalité les rattrape vite.
Ceci dit, il nous reste, à vous et à nous, la possibilité de bonnes bouffées d'oxygène, que ce soit dans la spontanéité rieuse d'un propos d'enfant ou dans le regard mordoré d'un Anglo-Français débonnaire et joyeux. Et il se trouve, par chance, qu'à Créteil comme à Limoges, ils sont les mêmes.


Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Mareuil le Mer 30 Jan 2013 - 12:32

@Clarinette a écrit:
doublecasquette véto a écrit:
@Clarinette a écrit:Purée, je croyais que tu étais ta sœur en lisant la réponse sur les affectations... Suspect

Dis, vous ne pouvez pas envisager de prendre un avatar différent, maintenant que les casquettes se sont décollées ? Very Happy

Non parce qu'on nous a décollées sous la contrainte et à l'insu de notre plein gré. D'où un avatar commun, rien que pour semer le désordre si nécessaire à une vie pleine et entière.
Laughing

@JPhMM a écrit:
@Clarinette a écrit:
@linotte a écrit:est-ce honteux de dire qu'on a choisi ce boulot AUSSI pour la gestion du temps souple qu'il permet?
NON ! Very Happy
Personnellement, c'est la possibilité de travailler avec des jeunes bien francs du collier plutôt que de devoir supporter toute la journée les petites et grandes mesquineries de ce monde parfaitement brutal, intolérant, cruel et hypocrite qu'est devenu une partie très majoritaire du monde de l'entreprise, monde que j'ai connu en long en large et en travers. Le monde schizophrénique que ce sont construit les adultes m’écœure. Je rêve d'un monde où les adultes auraient le même rapport au monde que les pitchounes, malgré tous leurs défauts. Mais vous n'êtes pas obligés de me croire — ni de comprendre d'ailleurs.
Si, si, tu t'exprimes, comme d'habitude, avec beaucoup de clarté.
Oui, elle est en grande forme. Very Happy

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Paratge le Mer 30 Jan 2013 - 12:37

Je m'insurge !
On fait ce métier uniquement par dévouement et esprit de sacrifice, on pourrait même se passer de salaire comme le rappellent Frères Peillon et Meirieu.
Amen !

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Daphné le Mer 30 Jan 2013 - 12:51

@mathmax a écrit:Le problème c'est qu'il n' y a pas assez de volontaires pour certaines académies, et trop pour d'autres. On peut retourner le système dans tous les sens, il y aura toujours des dégâts humains.

Tout au plus peut-on rendre les choses plus lisibles et moins inutilement stressantes en revenant sur la réforme Allègre. Je me demande d'ailleurs pourquoi cela ne s'est jamais fait. Il me semble pourtant que ce serait un moyen d'améliorer la condition de nombreux enseignants, qui ne couterait rien !

Parce que l'adminitration ne veut pas revenir dessus !
Avec le soutien de deux organisations que je ne nommerai pas humhum

Et pourtant d'autres le demandent régulièrement.

L'ancien mouvement national durait deux mois pendant lesquels les élus étaient à Paris, il fallait payer les frais de logement etc...... ça coûtait très cher contrairement à ce que tu dis !
En déconcentrant le mouvement, l'Inter est maintenant réduit à une semaine, des personnels de la DGRH ont été supprimés, les académies ont été formées à l'intra.
Et la RGPP a aussi touché les personnels administratifs.

L'objectif de l'administration serait plutôt la régionalisation complète, histoire de se débarrasser de l'EN furieux
Le nain avait bien commencé, notamment en faisant recruter les personnels par le CDE dans le cas des établissements ECLAIR, mesure qui aurait été évaluée comme positive et généralisée à plus ou moins court terme.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Invité20 le Mer 30 Jan 2013 - 13:15

doublecasquette véto a écrit:r l

Donc, cette possibilité de nomination France entière me semble une opportunité et non une pénalité du métier de jeune professeur. Bien sûr, cette mobilité devrait être agrémentée d'un salaire plus attractif et de primes de mobilité adaptées au coût de la vie dans la région d'accueil.

D'ailleurs, à ce sujet, idée dans l'air du temps:

On peut tout à fait impliquer financièrement les collectivités territoriales à ce niveau. A elles de verser ces primes pour se rendre attractives, chacune selon ses ambitions et ses possibilités.

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par doubledecker le Mer 30 Jan 2013 - 14:33

bon, j'ose mettre mon grain de sel même si je ne suis pas PE :

Lorsque j'ai choisit de me lancer dans les concours j'avais deux motivations : bosser avec les mômes (je faisais ça déjà en tant qu'animatrice et donc j'avais envie de gagner ma vie comme ça)
avoir une certaine liberté concernant le temps.
Et je ne dis pas que faire prof c'est avoir du temps libre et glander, non, je dis simplement que pour moi le luxe absolu c'est d'avoir le temps d'organiser mon temps de travail avec une certaine latitude. Cela ne me gène pas de revendiquer ce luxe.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par C'est pas faux le Mer 30 Jan 2013 - 15:02

doublecasquette véto a écrit:
@Clarinette a écrit:Je comprends les objections de DC et de Karine, mais c'est vrai que le système de d'affectation du secondaire conduit parfois à des situations personnelles, familiales, sentimentales, déchirantes... Sad

C'est que chez DC véto, on ne voit pas le monde de la même façon. Le professionnel prime sur les valeurs privées et est une fin en soi.

D'ailleurs, DC véto a une sœur institutrice qui a choisi l'enseignement primaire parce qu'elle voulait enseigner en Primaire et non en Secondaire, avec des deux-onze ans, et n'a jamais fait entrer en ligne de compte principale d'autres considérations.


DC véto est une adepte du Bildung's Roman et également du compagnonnage et du tour de France professionnel. Pour moi, la jeunesse est d'abord faite pour découvrir le monde, libre de toute contrainte familiale et amoureuse. On se garde de s'engager sur le plan affectif avant d'avoir vu suffisamment de paysages professionnels et humains divers et variés.
C'est une philosophie de vie que j'ai essayée de transmettre à mes enfants et j'espère y être arrivée car ça me ferait mal au cœur de les voir briser leur envol pour un misérable copain de caleçon somme toute interchangeable à volonté ou pour la possession d'un réfrigérateur à froid ventilé ou d'une bicoque quelconque.

Donc, cette possibilité de nomination France entière me semble une opportunité et non une pénalité du métier de jeune professeur. Bien sûr, cette mobilité devrait être agrémentée d'un salaire plus attractif et de primes de mobilité adaptées au coût de la vie dans la région d'accueil.

C'est en pensant à des gens comme vous qui, contrairement à nous, accordent une grande importance à leur métier et ne poursuivent pas des rêves petit-bourgeois étriqués, que j'évoquais la possibilité de rester baroudeur si on le souhaitait.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Clarinette le Mer 30 Jan 2013 - 15:05

@doubledecker a écrit:bon, j'ose mettre mon grain de sel même si je ne suis pas PE :
Plus on est de fous ! Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Roumégueur Ier le Mer 30 Jan 2013 - 15:07

@doubledecker a écrit:bon, j'ose mettre mon grain de sel même si je ne suis pas PE :

Lorsque j'ai choisit de me lancer dans les concours j'avais deux motivations : bosser avec les mômes (je faisais ça déjà en tant qu'animatrice et donc j'avais envie de gagner ma vie comme ça)
avoir une certaine liberté concernant le temps.
Et je ne dis pas que faire prof c'est avoir du temps libre et glander, non, je dis simplement que pour moi le luxe absolu c'est d'avoir le temps d'organiser mon temps de travail avec une certaine latitude. Cela ne me gène pas de revendiquer ce luxe.

C'est ce que je me suis dit aussi en débutant ce métier : au moins, je pourrai m'organiser au mieux. Or depuis plus de 10 ans que j'en suis (du professorat), je cours de plus en plus après le temps (comme le p'tit lapinou de Celeborn...) à cause de micro ou macro-tâches imposées par le vrai mammouth de l'EN (les bureaucrates) qui viennent parasiter mes préparations de cours, corrections et autres tâches qui sont le 'coeur' de mon métier!
Ce luxe n'est qu'une illusion blafarde, de septembre à début juillet j'ai l'impression de rentrer dans le tambour d'une machine à laver qui va m'essorer tant et plus et j'ai bien peur qu'un jour cette machine me broie.
Ce n'est qu'au coeur de l'été que je retouve un rythme de sommeil satisfaisant et que je peux recharger les accus.


Dernière édition par Roumégueur Ier le Mer 30 Jan 2013 - 15:07, édité 1 fois (Raison : faute d'accord!)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par Clarinette le Mer 30 Jan 2013 - 15:13

J'ai la même marque de lave-linge... Twisted Evil

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par User5899 le Mer 30 Jan 2013 - 15:42

@johel a écrit:
@Karine B. a écrit:
@arcenciel a écrit:C'est vrai que le mercredi et les grandes vacances sont sacrés pour moi!

Ma mère prof des écoles à la retraite m'avait dit que c'était un des avantages du métier : le mercredi et les grandes vacances, pour pouvoir s'occuper de ses enfants. Ce n'est donc pas totalement faux (on pourrait ajouter maintenant la peur du collège et de la nomination dans une autre académie)

Je suis désolée mais cette dernière remarque m'insulte : cela voudrait dire que les PE sont des sous-enseignants par rapport aux certifiés et qu'ils choisissent ce corps par défaut pour ne pas avoir les élèves de collège dont ils auraient peur et pour ne pas partir de leur région....

Comment peut-on insinuer de telles sottises ????
Karine a pourtant tout à fait raison, quand on voit le nombre d'enseignants qui choisissent le privé pour ne pas avoir à changer de région... Et je ne vois pas de rapport avec un prétendu sous-entendu genre "sous-prof".

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par User5899 le Mer 30 Jan 2013 - 15:54

@JPhMM a écrit:
@Clarinette a écrit:
@linotte a écrit:est-ce honteux de dire qu'on a choisi ce boulot AUSSI pour la gestion du temps souple qu'il permet?
NON ! Very Happy
Personnellement, c'est la possibilité de travailler avec des jeunes bien francs du collier plutôt que de devoir supporter toute la journée les petites et grandes mesquineries de ce monde parfaitement brutal, intolérant, cruel et hypocrite qu'est devenu une partie très majoritaire du monde de l'entreprise, monde que j'ai connu en long en large et en travers. Le monde schizophrénique que ce sont construit les adultes m’écœure. Je rêve d'un monde où les adultes auraient le même rapport au monde que les pitchounes, malgré tous leurs défauts. Mais vous n'êtes pas obligés de me croire — ni de comprendre d'ailleurs.
Oh mais si !! Very Happy Very Happy
Mais si !
Comme vous avez raison !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par grandesvacances le Mer 30 Jan 2013 - 17:14

Des baroudeurs ? Les profs ??? mdr
Effectivement, si on fantasme sur Gérard Klein chevauchant sa vieille moto... abc

C'est une image étonnante de la profession : pour ma part ( mais mon expérience est certainement limitée) j'ai rencontré dans les sdp beaucoup de pusillanimité et de conformisme, avec une forte tendance à "l'entre-soi". Mais bon...


Pour en revenir au sujet, ce Piketty n'est en rien un expert et il peut déblatérer tout son saoul, ça m'en touche une etc..
Rien de déshonorant à apprécier la relative liberté d'organisation dont on jouit ( jouissait ?) dans l'enseignement.

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par retraitée le Jeu 31 Jan 2013 - 17:52

Il me semble qu'Aurélie Filipetti avait porté plainte contre lui pour violences conjugales, du temps où ils étaient en couple.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Thomas Piketty, on devient PE pour avoir son mercredi (si, si!)

Message par JPhMM le Jeu 31 Jan 2013 - 18:05

@retraitée a écrit:Il me semble qu'Aurélie Filipetti avait porté plainte contre lui pour violences conjugales, du temps où ils étaient en couple.
http://www.neoprofs.org/t57073p40-pour-thomas-piketty-on-devient-pe-pour-avoir-son-mercredi-si-si#1820249

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum