Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Paddy
Habitué du forum

Re: Salaire contractuel?

par Paddy le Mar 5 Mar 2013 - 20:37
Aux USA, on ne fait pas tant de chichis avec l'argent. Laughing
avatar
DUMAC
Niveau 6

Re: Salaire contractuel?

par DUMAC le Mar 5 Mar 2013 - 20:39
@Méréthide a écrit:Ce n'était pas la question initiale, mais on reste dans l'idée, le salaire net d'un maitre auxiliaire (donc dans le privé) est de 1250€. injuste

ça fait rêver hein ? XD

Pour réagir à ça :
Très bien, dans une belle unanimité, appelons tous pour la titularisation de tous sans condition, puisque tout est pareil.

Bah ... Si on ne devait titulariser que par rapport au travail fourni ... Y a des titulaires qui pourraient être destitués ?
Allez c'est le troll du soir ... Surtout ne pas lui donner à manger !
yesyes

Là c'est moi, un contractuel :succes:
avatar
Jul
Habitué du forum

Re: Salaire contractuel?

par Jul le Mar 5 Mar 2013 - 20:41
Face aux divers messages de contractuels, pour qui j'ai d'ailleurs personnellement beaucoup d'estime, je rajoute quelques détails, puis quitte cette discussion.
Pour beaucoup parmi nous, en effet, on ignore qui est titulaire ou pas et je trouve cela très bien.
Néanmoins, à au moins une reprise sur ce forum, et bien trop souvent en salle des professeurs, j'ai été choqué par le mépris de certains contractuels, et l'annonce assez abrupte de leurs revendications (qui n'étaient en rien, contrairement à beaucoup ici, de passez les concours).
Mes mots ont sans doute dépassé ma pensée, en raison de ma fatigue, j'étais malade dernièrement, et à l'agacement d'arriver dans un nouvel établissement et qu'inexorablement les CDE me demandent si je suis TZR ou contractuel, et en courte et moyenne durée, on a droit aussi aux changements incessants d'affectations et d'être prévenus et donc de devoir préparer des cours au dernier moment. Ah j'oubliais encore une grande joie, lorsque l'on a sa 5e affectation depuis septembre en mars, et que l'on nous demande si on étais chez nous depuis septembre à attendre une affectation.
Bref bonne chance à tous nos collègues contratuels qui préparent les concours.
Einstein.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Salaire contractuel?

par Celeborn le Mar 5 Mar 2013 - 20:44
J'arrive un peu tard, mais ce serait bien de se calmer, tout de même. Après le célèbre débat certifiés VS agrégés, a-t-on vraiment besoin de lancer le célèbre débat titulaire VS contractuel ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
InviteeF
Grand Maître

Re: Salaire contractuel?

par InviteeF le Mar 5 Mar 2013 - 21:23
La modération a déjà posté, tant pis j'ose quand même : en lisant ce fil, j'ai l'impression de voir les préjugés/critiques de l'opinion sur les profs ("ils ont beaucoup d'avantages, quand même"...) et j'ai envie de répondre, sans agressivité, comme lorsque je lis des remarques anti-profs : "mais venez ! Devenir prof a été, sans rire, le plus beau jour de ma vie. Prenez place à nos côtés, sincèrement, si notre sort vous semble si enviable. Vous verrez vite que, oui, il y a des points, Dieu merci, tout à fait intéressants à être prof, mais c'est loin d'être aussi rose que vous semblez le penser."

(on peut remplacer le mot "prof" par "contractuel" dans cette phrase, donc)

Et oui, j'ai eu 2 AFA à l'année alors que des TZR enchaînaient les courts remplacements (personne de titulaire n'était libre au bon moment mais moi oui...), et alors que des natifs de la région étaient en banlieue parisienne et rêvaient de revenir. Aujourd'hui que j'ai eu le concours et que je suis exilée à l'autre bout de la France, je n'en veux pas aux contractuels qui occupent mes anciens postes et je n'ai aucune animosité. Contractuel était merveilleux pour moi dans les circonstances mais, comme pour beaucoup, pas une fin en soi. Je voulais la sécurité, avec les inconvénients que cela comportait, inconvénients qui ne sont pas liés à l'existence de contractuels "innocents" mais à l'absurdité du système, de mutation notamment...
Voir les contractuels comme responsable n'est pas, selon moi, voir la vérité (qui est un choix politique autre d'économie, la logique comptable, un contractuel on ne le paye qu'en poste et pour les heures qu'il fait, un TZR il faut le payer tout le temps, donc on prend le moins de profs titulaires possibles et on garde un vivier de contractuels, etc.)

En tout cas, cela m'a permis de manger et de poursuivre mes études, et grâce à l'expérience acquise de survivre au bahut très musclé dans lequel j'ai atterri comme stagiaire.

(pardon, c'est très moi je, je suis fatiguée!)

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Salaire contractuel?

par Madame_Prof le Mar 5 Mar 2013 - 21:37
Nous sommes d'accord, ce n'est pas les contractuels le problème, mais le fonctionnement du système... Moi je critiquais juste le fait qu'on envisage de titulariser des contractuels dans leur académie (oui, on en entend parler par ci par là sans vraiment savoir). Et là je dis : hors de question. Je me casse à Créteil dans 4 mois, vous comprendrez donc ce que je veux dire.

Pour le reste, il est bien évident que nous faisons le même métier. Je ne vois d'ailleurs pas la différence avec mes collègues contractuels.

_________________
2017-2019 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
InviteeF
Grand Maître

Re: Salaire contractuel?

par InviteeF le Mar 5 Mar 2013 - 21:39
Personnellement cela ne me fait ni chaud ni froid, mais en revanche, pour le coup, je comprends et respecte à 100% ton point de vue qui là me semble cohérent (même si je ne le partage pas car je m'en fiche !)

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Salaire contractuel?

par Lefteris le Mar 5 Mar 2013 - 21:50
@Madame_Prof a écrit:Nous sommes d'accord, ce n'est pas les contractuels le problème, mais le fonctionnement du système... Moi je critiquais juste le fait qu'on envisage de titulariser des contractuels dans leur académie (oui, on en entend parler par ci par là sans vraiment savoir). Et là je dis : hors de question. Je me casse à Créteil dans 4 mois, vous comprendrez donc ce que je veux dire.

Pour le reste, il est bien évident que nous faisons le même métier. Je ne vois d'ailleurs pas la différence avec mes collègues contractuels.
Le problème, ce n'est pas qu'il y ait progression de carrière, amélioration du sort des uns et des autres, recul de la précarité : c'est tout à fait légitime, et je milite même pour. Mais il ne faut pas que ça se fasse en dépit du bon sens. On peut imaginer l'intégration des contractuels par tranches, par exemple 5 à 10 ans années avec participation au mouvement, 15 ou 20 ans , sur place.. c'st juste un idée .
Et une clause de reconstitution de carrière, qui ne leur ferait pas doubler pour la hors-classe les gens de même ancienneté , à la fois issus du concours, et qui se sont promenés dans toute la France. On se souvient du cas cuisant des PEGC reclassés certifiés, qui ont pris des postes, sont passés presque de suite à la hors classe et ont laissé sur le carreau des certifiés chevronnés : je n'étais pas encore dans l'EN , mais j'en ai entendu abondamment parler. C'est une question de justice , et personne ne peut y trouver à redire.Sinon, qui va passer des concours ?

Je dis ça avec d'autant plus de neutralité que je n'ai pas été concerné par ça, chose que j'ai vue dans uen autre administration, dans des situations de fusions de corps par exemple.
Et chaque fois que je vois une "agrégation canapé" , je pense de même à l'injustice faite à certains de mes collèques qui passent leurs soirées et leurs vacances dans les bouquins, et à qui on souffle autant de postes.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Contenu sponsorisé

Re: Salaire contractuel?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum