Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par invitéW le Ven 1 Fév 2013 - 0:01

http://m.lesechos.fr/france/vincent-peillon-pret-a-lacher-une-prime-aux-professeurs-des-ecoles-0202539476578.htm

Près d'un professeur des écoles sur cinq était en grève ce jeudi ; une nouvelle manifestation aura lieu samedi à Paris contre la réforme des rythmes scolaires : la grogne monte dans l'Education nationale. Conscient du danger, le ministre Vincent Peillon serait, selon nos informations, prêt à faire un geste financier en direction des enseignants du premier degré, les plus en pointe dans cette contestation. La décision serait annoncée vers la mi-février, après le congrès de la principale organisation syndicale de l'éducation, la FSU.

L'autre sujet évoqué au ministère est celui du grade des enseignants du premier degré. La qualification « hors classe », qui accélère la carrière des enseignants et leur assure une retraite plus confortable, est ouverte à un flux restreint de professeurs des écoles (moins de 2 %) par rapport au secondaire (7 %). Une « injustice » sur laquelle Vincent Peillon et les syndicats se retrouvent. [...]

Reste une question : qui va payer ? Vincent Peillon compte sur les mesures catégorielles déjà budgétées. Dans l'Education nationale, elles sont de 90 millions d'euros. Le complément pourrait venir de la non-reconduction d'une prime annuelle de 400 euros qui était versée aux enseignants de CE1 et de CM2 pour faire passer les évaluations - qui n'a pas été reconduite par le ministère -et des heures supplémentaires des professeurs des écoles qui prennent en charge des stages de remise à niveau au printemps, en juillet et en août, elles aussi mises en suspens par le ministère.


Dernière édition par John le Ven 1 Fév 2013 - 0:11, édité 1 fois (Raison : infos précisées.)

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par C'est pas faux le Ven 1 Fév 2013 - 0:29

Et maintenant, il nous achète. Ça ressemble à du mépris. Pourtant, le SNUIPP national (pardon Karine B.) a saboté la grève du 12 gratuitement.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par PurpleBanner le Ven 1 Fév 2013 - 0:32

Va-t-on se laisser acheter pale ...?
En plus, s'il s'agit d'étaler à tous les enseignants ce qui n'était destiné qu'à certains, ça ira pas chercher bien loin.
...

Pourquoi tu dis ça C'est pas faux? La grève du 12, sabotée? J'ai pas eu cette impression...

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par C'est pas faux le Ven 1 Fév 2013 - 0:35

Le SNUIPP n'appelle pas à la grève le 12. Dans les écoles en tout cas, ça apparaît comme une manoeuvre de sabotage, au point que ma collègue pourtant pointure de ce syndicat désobéira.
Mais d'après mon petit camarade de FO, les autres syndicats ne désespèrent pas qu'il se résigne à se rallier, sans doute de crainte d'être débordé par sa base.
En effet, aujourd'hui, pour peu que mon école soit représentative, l'idée était : "Si on ne fait pas grève pour ça, pour quoi la ferait-on ?"

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par Rikki le Ven 1 Fév 2013 - 0:42

J'ai reçu des méls ce soir disant que le SNUIPP se ralliait sous la pression de la base.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par C'est pas faux le Ven 1 Fév 2013 - 0:44

Je crois que c'est un peu le bazar chez eux : la direction nationale commence à être débordée par un certain nombre d'antennes départementales qui appellent à la grève. Ils sont probablement coincés entre le rôle d'interlocuteur du ministre qu'ils ont joué dans l'élaboration de cette "réforme" et la colère de la base.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par C'est pas faux le Ven 1 Fév 2013 - 0:45

@Rikki a écrit:J'ai reçu des méls ce soir disant que le SNUIPP se ralliait sous la pression de la base.

C'est vrai ? Alors la grève sera massive, peut-être pas autant qu'à Paris, car beaucoup ne voudront ou ne pourront pas cumuler deux jours de grève en 15 jours, mais bon.
Trois en trois semaines, pour les Parisiens.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par philann le Ven 1 Fév 2013 - 6:53

Quel mépris!! L aumône et ils accepteront bien de se taire.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par arcenciel le Ven 1 Fév 2013 - 6:54

400 euros pour qu'on se taise! Mais quel mépris! Ils n'ont qu'un but faire passer leur réforme, aucune réflexion sur notre grogne!
Redite! En même temps que Philann!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par johel le Ven 1 Fév 2013 - 8:50

Le SNUIPP national appelle bien à la grève oui

Communiqué du SNUIPP national pour la grève du 12/02/12 :

http://www.snuipp.fr/Journee-de-greves-de

Le 12 février, le SNUipp-FSU appelle à une journée nationale de grèves, de manifestations et de rassemblements : Oui à une réforme des rythmes mais réussie pour les élèves et construite avec les enseignants.

Depuis des semaines, nous n’avons cessé d’attirer l’attention du ministre sur les multiples difficultés que pose la réforme des rythmes scolaires telle qu’elle a été engagée. Nous ne revendiquons pas un statu-quo ou un retour en arrière...bien au contraire !

- Nous voulons une réforme réussie pour tous les enfants sur tout le territoire.

- Nous demandons également une réforme qui prennent en compte les conditions de vie professionnelle des enseignants.
Inégalités : nous écrivons un NON

Or, à l’épreuve des travaux pratiques, c’est la grande déception. Alors que le ministre affirmait en octobre dans le journal Le Monde « qu’aucun enfant ne soit hors de l’école avant 16h30 », aujourd’hui, l’Association des maires de France précise « que l’heure de sortie de 16h30 n’était pas obligatoire et que l’organisation des activités péri-éducatives restait à la libre appréciation des élus » tout comme la gratuité. Malgré les efforts des communes, cette réforme va générer de nouvelles inégalités dans une offre éducative qui en compte déjà beaucoup trop. Quel pis-aller.
Conseil d’école : pas sans les enseignants

De même, alors que le ministre déclarait encore la semaine dernière sur France-Inter que les conseils d’école seraient consultés, aujourd’hui, sur le terrain, il n’en est rien. Horaires des écoles, durée de la pause méridienne, organisation de la sieste en maternelle, utilisation des locaux scolaires sur le temps péri-éducatif, organisation des activités périscolaires et des activités pédagogiques complémentaires, tout cela ne peut être pas être le fruit d’une décision unilatérale écartant les enseignants.
La pause méridienne : un temps pour qui ?

Souvent, les DASEN négocient avec les maires mais n’estiment pas utiles de réunir les équipes enseignantes. Comme il faut aller vite pour être prêt dès 2013, des schémas rigides d’organisation du temps scolaire surgissent dans les départements. Tous semblent vouloir imposer un allongement de la pause méridienne, parfois jusqu’à 2H45, avec une demi-heure d’activités périscolaires.

Où est l’intérêt de l’enfant pourtant vanté à coup de déclarations fracassantes ? On peut alors se demander quelle sera la nature des activités que l’on peut offrir à des enfants en 30 minutes ? Et puis, que feront les enfants le reste du temps de midi ? De la cour de récréation ? Et ceux qui ne mangent pas à la cantine ? Et les enfants de maternelle dont les besoins physiologiques nécessiteraient qu’ils bénéficient de la sieste juste après le déjeuner ?

De même, où sont les prises en considération des conditions de vie personnelle et professionnelle des enseignants ? Dans beaucoup d’endroits, faute de locaux, il est envisagé d’utiliser les salles de classes pour ces activités du midi. Mais, alors que feront les enseignants qui sont condamnés à rester à l’école sur ce temps méridien ? Du coup, les enseignants finiront l’école à 16H 15 voire 16H30 comme avant avec le mercredi en plus. Il est inconcevable de leur imposer un allongement de leur amplitude de travail à l’école. Idem pour les animations pédagogiques dont certains DASEN annoncent déjà qu’elles auront lieu le mercredi après-midi. Enfin, le SNUipp-FSU demande toujours au ministre une revalorisation des PE.
Reporter pour une vraie réforme réussie en 2014

Face à ce bricolage insatisfaisant qui se dessine pour les enfants comme pour les enseignants, le SNUipp-FSU estime qu’il faut reporter la réforme à 2014. Le décret d’aménagement du temps scolaire doit être revu, les conseils d’école consultés. Il faut se donner le temps de penser une vraie réforme et de construire les conditions de sa réussite dans les écoles en s’appuyant sur les enseignants.

C’est sur cette plateforme, et pas une autre, que dans les départements, le SNUipp-FSU va s’adresser à ses partenaires attachés à une transformation de l’école au service de la réussite des élèves. Pas de statu quo ! Nous voulons faire bouger l’école, dans le bon sens et avec les enseignants.

johel
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par Celadon le Ven 1 Fév 2013 - 8:54

C'est méprisant pour la profession et c'est odieux pour ceux qui partent/sont partis en retraite devant la porte de la HC. Surtout à quelques dizaines de points près.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par Trinity le Ven 1 Fév 2013 - 9:29

Je ne suis donc pas la seule à penser que 400€ ça ressemble plus à une insulte qu'à une quelconque "revalorisation". Du grand art.

Quelqu'un lui a dit que l'ISOE part fixe, c'est presque 1200€ ?!?

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par scoeurs le Ven 1 Fév 2013 - 9:46

Moi je suis d'accord pour que les PE aient aussi accès à la hors-classe, le problème c'est que déjà tant de collègues restent à la porte de la hors-classe qu'il ne faut pas rêver à un "Eldorado" pour tous, ce qu'on donnera plus aux uns (et en soi rééquilibrer c'est bien) ne sera pas généreusement distribué à plus. Il y a un quota, le quota restera inchangé, sauf que ça sera réparti sur un statut en plus. Mais ça fera un joli effet d'annonce.

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par titecacahouette le Ven 1 Fév 2013 - 10:10

400 euros de prime par an? filer la hors classe aux plus anciens? On se fiche de nous les petits jeunes...

titecacahouette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par Seb83300 le Ven 1 Fév 2013 - 10:15

Même sentiment que les camarades: je me fiche des 400€... Vue notre dotation globale, on va se retrouver avec des classes à 29 en 3éme en langue sans dédoublement en langue ( module)...je sais qu'il faut les préparer au lycée à 36 par classe mais tout de même....

Avec mes 400€, ils pourraient acheter du savon dans les toilettes ( rien pour se laver les mains Rolling Eyes), des serrures aux portes...

Le salaire est une chose mais que Monsieur notre Ministre dépense l'argent de la collectivité de manière utile Suspect

Seb83300
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par doubledecker le Ven 1 Fév 2013 - 10:23

sebdu06000 a écrit:Même sentiment que les camarades: je me fiche des 400€... Vue notre dotation globale, on va se retrouver avec des classes à 29 en 3éme en langue sans dédoublement en langue ( module)...je sais qu'il faut les préparer au lycée à 36 par classe mais tout de même....

Avec mes 400€, ils pourraient acheter du savon dans les toilettes ( rien pour se laver les mains Rolling Eyes), des serrures aux portes...

Le salaire est une chose mais que Monsieur notre Ministre dépense l'argent de la collectivité de manière utile Suspect

alors là, vraiment, je n'ai rien à dire si ce n'est veneration veneration veneration

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par Roumégueur Ier le Ven 1 Fév 2013 - 10:24

Je chercherai les chiffres précisément : l'Isoe part fixe (pour tout enseignant, pour le suivi des élèves...) ça doit être 800 à 900 euros par an et l'Isoe part variable (lorsque l'on est prof prinicpal, le cas de presque tous les PE de manière automatique!) ça doit être entre 900 et 1000 euros l'année.
Donc 400 euros pour les PE, c'est mieux que 0 me diriez-vous, mais ça me semble low cost, la moitié d'une seule de nos indemnités, voire le quart si l'on est PP !!!
Je rappelle qu'il ne faut surtout pas parler deprime : cette somme correspond à une charge de travail, c'est une indemnité!
Le 13è mois et autres sommes données sans contrepartie de travail sont des primes, nous n'en avons aucune!

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par Seb83300 le Ven 1 Fév 2013 - 10:28

Je rappelle qu'il ne faut surtout pas parler deprime : cette somme correspond à une charge de travail, c'est une indemnité!
Le 13è mois et autres sommes données sans contrepartie de travail sont des primes, nous n'en avons aucune!
je suis d'accord avec vous. Nous avons certes un statut ' privilégié' ( tout est relatif) par rapport au privé mais pas ces avantages que vous mentionnez en effet...

Je ne sais pas si je dois être mis dans la catégorie des Réacs ou des Communistes...mais je préfère penser à mes pioupioux qu'à mon propre sort que j'estime privilégié comparativement à la misère sociale que je vois chaque jour...

La vigilance reste de mise, vous avez raison Smile je sens l'avalanche de commentaires sur notre statut qui va débouler sur les différents réseaux sociaux humhum

Seb83300
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par Raoul Volfoni le Ven 1 Fév 2013 - 10:32

Ce qu'il y a de bien avec cette annonce, c'est qu'on sent bien que c'est quelque chose qui a été prévu de longue date, réfléchi, mûri, pas du tout un tour de passe-passe effectué à la désespérée pour essayer de faire taire le petit personnel. Tenez, mon brave, voici cent sous, vous les boirez à ma santé.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Vincent Peillon verserait une prime de 400 Euros aux instituteurs

Message par Docteur OX le Ven 1 Fév 2013 - 13:09

Vincent Peillon verserait une prime aux instituteurs

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20130201.OBS7450/peillon-verserait-une-prime-aux-instituteurs.html

Rolling Eyes



Un geste pour les instituteurs ? La grève relativement bien suivie du jeudi 31 janvier a peut-être été un signal rue de Grenelle : le ministre de l’Education nationale envisagerait en tout cas de verser une prime aux 30.000 enseignants des écoles primaires, révèle ‘‘Les Echos’’ de ce vendredi. Une décision en négociation avec les syndicats, non-confirmée par le ministère pour le moment, mais qui serait officialisée à la mi-février.
400 euros ?

Selon le quotidien économique, il pourrait s’agir d’une indemnité de 400 euros annuels, inspirée de l'indemnité de suivi et d'orientation des élèves (ISOE) déjà versée aux enseignants du secondaire. Le ministre pourrait en outre ouvrir à un personnel plus important la qualification ''hors classe'', qui met un coup de turbo à la carrière des profs et leur garantit une retraite plus généreuse : elle concerne aujourd’hui moins de 2 % des enseignants des écoles. En somme, il s’agirait d’aligner un peu plus le traitement des profs du primaire sur ceux du secondaire, une tendance défendue depuis longtemps par Vincent Peillon, et qui ne serait pas illogique compte tenu du niveau (bac+5) réclamé aujourd’hui pour enseigner de la maternelle au CM2.

Pas question en tout cas d’admettre qu’il s’agit de compenser le passage de la semaine à 4,5 jours (au lieu de 4 depuis 2008), puisque le ministère s’est employé à répéter que les professeurs des écoles ne travailleraient pas une minute de plus. Ce qui est vrai factuellement, à ceci près que la réforme des rythmes scolaires les oblige à refaire classe le mercredi matin.


Dernière édition par Ergo le Ven 1 Fév 2013 - 14:58, édité 1 fois (Raison : Sujets fusionnés)

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par John le Ven 1 Fév 2013 - 16:58

http://www.challenges.fr/economie/20130201.CHA5832/education-nationale-pourquoi-le-salaire-des-enseignants-met-peillon-dans-l-embarras.html

Extrait :
En démarrant à 1.700 euros net par mois, les enseignants sont effectivement moins payés que leurs collègues du secondaire. Recrutés au même niveau, après un bac +5, les professeurs certifiés entrent dans le métier à 1.790 euros et les agrégés à 1.960 euros. "Le salaire recule depuis 1995 et cette baisse s'aggrave depuis 2010 à cause du gel du point d'indice des fonctionnaires", explique encore Sébastien Sihr. Et de souligner aussi que les enseignants du primaire "ont peu d'indemnités, que le déroulement de leur carrière est beaucoup plus lent et ils n'ont pas droit aux heures supplémentaires". Spécialiste de l’Education à l’OCDE, Eric Charbonnier, confirme "nous restons à des niveaux inférieurs à la moyenne de nos voisins occidentaux".

Jusqu’à présent, Vincent Peillon était resté très prudent. Disposant de très faibles marges de manœuvres budgétaires, le ministre avait, lors de son arrivée rue de Grenelle, évoqué du bout des lèvres, une revalorisation du métier: "dans deux ou trois ans, quand la situation budgétaire le permettra". Sous la pression des syndicats, le socialiste a décidé de faire un geste. Il a surtout pris conscience, que sans ce coup de pouce, sa réforme des rythmes scolaires serait encore plus compliquée à faire passer. D'autant que le gouvernement ambitionne de recruter cette année 43.500 nouveaux enseignants. Or, si le métier ne fait plus recette, c'est aussi parce qu’il est mal rémunéré. Un jeune Bac+5 a vite fait de se tourner vers l’industrie où il peut trouver un job deux à trois fois plus rémunéré.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par Celadon le Ven 1 Fév 2013 - 17:10

En effet, 400 E annuels d'isoe primaire, ça correspond bien à 100E mensuels d'isoe secondaire. Et les syndicats sont capables d'accepter !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par Hermiony le Ven 1 Fév 2013 - 17:29

@Trinity a écrit:Je ne suis donc pas la seule à penser que 400€ ça ressemble plus à une insulte qu'à une quelconque "revalorisation". Du grand art.

Quelqu'un lui a dit que l'ISOE part fixe, c'est presque 1200€ ?!?


+1

Que pensent-ils ? Que les PE ne méritent pas plus ? Qu'on va lâcher des miettes et qu'ils seront contents ?

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon prêt à lâcher une prime de 400€ par an et à ouvrir la hors-classe aux professeurs des écoles

Message par lene75 le Ven 1 Fév 2013 - 17:52

Ce qui me fait marrer c'est qu'il essaie de faire passer sa réforme en promettant aux PE 3 cacahuètes qui compenseront à peine l'inflation et qu'il puisse croire qu'ils vont être contents.

Après sous-entendre encore une fois que le salaire ne recule que pour les PE, c'est de la mauvaise foi : du fait du gel du point d'indice, il recule pour tous les fonctionnaires tous les ans, donc qu'ils nous lâchent tous autant qu'ils sont avec leurs primes et qu'ils réindexent le point d'indice.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum