Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

La Gazette des Communes montre comment la réforme des rythmes se met en place.

par John le Sam 2 Fév 2013 - 0:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait du début de l'article :
A Reims, la réunion s’est déroulée le 30 janvier 2013 à l’initiative de la maire, Adeline Hazan (PS). « Cette matinée avait un double objectif, rappelle Jacques Meyer, l’adjoint en charge de l’éducation, de la recherche et de l’innovation. D’une part donner à tout le monde le même niveau d’information sur la réforme des rythmes scolaires. D’autre part écouter l’avis des uns et des autres sur sa mise en place à Reims. »

La ville avait lancé plusieurs centaines d’invitations, ciblant notamment la communauté éducative : représentants de l’Education nationale, des syndicats d’enseignants et des fédérations de parents d’élèves, directeurs d’école, etc.
Etaient également conviés les élus, les fonctionnaires et employés municipaux concernés, les directeurs de maisons de quartier, les clubs et associations…

2013 ou 2014 ? - Il est ressorti de ce débat plus de questions que de réponses. Plusieurs grandes interrogations n’ont pas été tranchées, ce qui n’était d’ailleurs pas l’objet de la concertation : mercredi matin ou samedi matin (la balance semble toutefois pencher en faveur de la première hypothèse), dès la rentrée prochaine ou plutôt en 2014 ?
Le chantier des activités périscolaires reste également ouvert : où les déplacer et avec quels moyens ?

Le flot d’interventions aura en tout cas permis à la municipalité de commencer à faire sa religion sur cet épineux dossier qui concerne 14 000 élèves dans le public à Reims (6 000 en maternelle et 8 000 en élémentaire).
Pour poursuivre la réflexion, la mairie va envoyer prochainement un questionnaire à l’ensemble des parents d’élèves.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Blan6ine
Érudit

Re: La Gazette des Communes montre comment la réforme des rythmes se met en place.

par Blan6ine le Sam 2 Fév 2013 - 9:08
Je ne connaissais pas cette gazette; elle a le mérite d'offrir à ses lecteurs des témoignages réfléchis:
“Une matinée (d’école) en plus, c’est une matinée à réveiller les
enfants en plus”, a rebondi Lynda, animatrice socio-culturelle de 36
ans. “Et toutes les collectivités n’ont pas forcément les moyens” de
proposer aux enfants un temps “hors enseignement” de qualité, a
poursuivi cette mère de deux enfants.

Alors que certains s’interrogent sur la matinée retenue pour la demi
journée de plus (“mercredi ou samedi ?”), Mohammed, 54 ans, a tranché :
quelle que soit la solution, “ça posera des problèmes aux associations
et aux clubs sportifs. Ils vont devoir revoir toute leur organisation”,
s’est inquiété cet animateur sportif et socio-culturel.
avatar
John
Médiateur

Re: La Gazette des Communes montre comment la réforme des rythmes se met en place.

par John le Mer 6 Fév 2013 - 0:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le minis­tère de l'Education a publié mardi un guide pour aider les élus locaux à mettre en place la réforme des rythmes sco­laires, pré­vue pour la ren­trée de sep­tembre 2013, ou 2014 sur dérogation.

Les com­munes qui adop­te­ront la réforme en sep­tembre 2013 n'auront pas de démarche à faire pour le deman­der. Celles qui sou­haitent la repor­ter à 2014 doivent sai­sir leur dépar­te­ment (res­pon­sable des trans­ports sco­laires) au plus tard le 9 mars, puis le faire savoir au direc­teur aca­dé­mique (Dasen) au plus tard le 31 mars.

Les com­munes qui sou­haitent deman­der une ou plu­sieurs déro­ga­tions doivent les jus­ti­fier en envoyant avant le 30 avril les lignes direc­trices de leur pro­jet éduca­tif ter­ri­to­rial et "pré­sen­ter des garan­ties péda­go­giques suffisantes".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum