Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par User5899 le Sam 2 Fév 2013 - 21:48
@Douglas Colvin a écrit:
Cripure a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Certes mais face à des élèves réellement dyslexiques, on fait quoi ?
Ils sont dans nos classes.
On le dit.
Qui l'atteste ?
Des orthophonistes payés par les parents ?

Dans mon collège, tous les élèves dyslexiques passent devant l'infirmière.

Elle trempe aussi dans le grand complot ?

Je suis d'accord sur un fait, la dyslexie semble contagieuse ces derniers temps.

Ah... L'infirmière...

Very Happy Very Happy

Rien que ça !

Je m'incline lol!

Spoiler:
Mais dans les exemples de ML, quelqu'un qui s'y connaît au moins autant que l'infirmière n'en trouve pas trace.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par User5899 le Sam 2 Fév 2013 - 21:54
@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:[...] Pas d'inquiétude, Gryphe, n'oubliez pas que la dyslexie n'a que quatre ans depuis que les parents l'ont inventée avec les orthophonistes pour nous casser les pieds furieux
C'est amusant, je me souviens avoir été diagnostiqué dyslexique en 1962. Comme les années sont longues... Je n'aurais jamais cru que 2013-1962=4.
Mais, peut-être, Cripure souffre t-il de dyscalculie.
Cripure surveille des épreuves du Bac.
Pour lesquelles certains élèves se prétendent dyslexiques, oh juste dans les délais pour demander (et obtenir) un tiers temps. Au bout donc de deux années au lycée sans PAI ni rien.
Et quand il surveille les petits dyslexiques (qui sont apparus il y a 4 ans, allez, 5 pour vous faire plaisir), il remarque qu'ils ont bien le tiers temps, mais qu'ils sortent toujours les premiers des salles d'examen.
Alors il est devenu athée en dyslexie, il n'y croit pas.
Surtout quand la prétendue dyslexie est expliquée par des parents comme l'incapacité d'accorder un verbe avec son sujet.
Mais vous avez le droit d'avoir la foi et de vous sentir concerné, notez. Mais je ne vous crois pas.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par Marie Laetitia le Sam 2 Fév 2013 - 21:58
hého, z'allez pas faire de mon fil un champ de bataille, hein ! professeur Que la dyslexie existe, oui, évidemment. Mon problème (je récapépéte) c'est que les mesures prises ("ne notez pas l'orth. et la gramm. des dys") me font soupçonner que certains élèves en abusent. Et encore, c'est une question qui repose sur ma méconnaissance des processus qui font que dyslexie il y a.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Douglas Colvin
Neoprof expérimenté

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par Douglas Colvin le Sam 2 Fév 2013 - 22:09
Cripure a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:
Cripure a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Certes mais face à des élèves réellement dyslexiques, on fait quoi ?
Ils sont dans nos classes.
On le dit.
Qui l'atteste ?
Des orthophonistes payés par les parents ?

Dans mon collège, tous les élèves dyslexiques passent devant l'infirmière.

Elle trempe aussi dans le grand complot ?

Je suis d'accord sur un fait, la dyslexie semble contagieuse ces derniers temps.

Ah... L'infirmière...

Very Happy Very Happy

Rien que ça !

Je m'incline lol!

Spoiler:
Mais dans les exemples de ML, quelqu'un qui s'y connaît au moins autant que l'infirmière n'en trouve pas trace.

Donc pour toi la dyslexie n'existe pas ?

Après, on peut avoir son avis, rien n'oblige à être cassant, voire limite méprisant.


Dernière édition par Douglas Colvin le Sam 2 Fév 2013 - 22:11, édité 1 fois
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par dandelion le Sam 2 Fév 2013 - 22:20
La dyslexie -d'après ce que j'en ai entendu de la 'vulgarisation scientifique- c'est un problème de 'configuration' cérébrale. Le problème c'est qu'on ne va pas faire passer des IRM à tous les gamins, ni même des tests complets. D'où des diagnostics pas évidents à poser et une épidémie récente (proprement hallucinante, à moins qu'on n'ait donné le conseil aux parents de la fin du vingtième siècle de bercer leurs enfants plus près du mur Descartes ). J'ai le sentiment que le côté 'mon pauvre petit, surtout ne te foules pas trop' ne fait qu'alimenter le problème, un peu comme si on disait à un boiteux d'utiliser un fauteuil roulant pour ne pas se fatiguer: il oublierait comment on fait pour marcher. Les élèves n'en abusent même pas vraiment, on leur offre un prétexte sur un plateau pour se laisser vivre, ils le saisissent. J'ai connu un dys qui a fait une thèse, comme quoi, c'est possible quand les gens ne sont pas enfermés dans leur problème par une institution bien-pensante.
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par verdurin le Sam 2 Fév 2013 - 23:09
Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:[...] Pas d'inquiétude, Gryphe, n'oubliez pas que la dyslexie n'a que quatre ans depuis que les parents l'ont inventée avec les orthophonistes pour nous casser les pieds furieux
C'est amusant, je me souviens avoir été diagnostiqué dyslexique en 1962. Comme les années sont longues... Je n'aurais jamais cru que 2013-1962=4.
Mais, peut-être, Cripure souffre t-il de dyscalculie.
Cripure surveille des épreuves du Bac.
Pour lesquelles certains élèves se prétendent dyslexiques, oh juste dans les délais pour demander (et obtenir) un tiers temps. Au bout donc de deux années au lycée sans PAI ni rien.
Et quand il surveille les petits dyslexiques (qui sont apparus il y a 4 ans, allez, 5 pour vous faire plaisir), il remarque qu'ils ont bien le tiers temps, mais qu'ils sortent toujours les premiers des salles d'examen.
Alors il est devenu athée en dyslexie, il n'y croit pas.
Surtout quand la prétendue dyslexie est expliquée par des parents comme l'incapacité d'accorder un verbe avec son sujet.
Mais vous avez le droit d'avoir la foi et de vous sentir concerné, notez. Mais je ne vous crois pas.

Je surveille aussi le bac, et même j'écris des sujets (tu peux donc m'insulter : ils sont trop durs pour tes élèves et trop faciles pour les autres) et je les corrige.
Ce qui est apparu il y a quatre ou cinq ans, ce n'est pas la dyslexie, c'est la perception de la dyslexie.
Qu'il y ai des abus est évident.

Mais, tu as le droit de ne pas croire en la réalité.
Et moi celui de croire que tu es incapable de faire une soustraction et de te renseigner au delà de tes perceptions immédiates.
Par politesse, j'éviterais de dire ce que je pense de ta réponse.



_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par User5899 le Sam 2 Fév 2013 - 23:12
@Marie Laetitia a écrit:hého, z'allez pas faire de mon fil un champ de bataille, hein !
Déjà qu'il est plein de cheveux Very Happy
Allez, je laisse le champ libre aux zadorateurs des dys, pensez aux genouillères. Ca vous passera avant que ça ne me prenne.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par User5899 le Sam 2 Fév 2013 - 23:14
@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:[...] Pas d'inquiétude, Gryphe, n'oubliez pas que la dyslexie n'a que quatre ans depuis que les parents l'ont inventée avec les orthophonistes pour nous casser les pieds furieux
C'est amusant, je me souviens avoir été diagnostiqué dyslexique en 1962. Comme les années sont longues... Je n'aurais jamais cru que 2013-1962=4.
Mais, peut-être, Cripure souffre t-il de dyscalculie.
Cripure surveille des épreuves du Bac.
Pour lesquelles certains élèves se prétendent dyslexiques, oh juste dans les délais pour demander (et obtenir) un tiers temps. Au bout donc de deux années au lycée sans PAI ni rien.
Et quand il surveille les petits dyslexiques (qui sont apparus il y a 4 ans, allez, 5 pour vous faire plaisir), il remarque qu'ils ont bien le tiers temps, mais qu'ils sortent toujours les premiers des salles d'examen.
Alors il est devenu athée en dyslexie, il n'y croit pas.
Surtout quand la prétendue dyslexie est expliquée par des parents comme l'incapacité d'accorder un verbe avec son sujet.
Mais vous avez le droit d'avoir la foi et de vous sentir concerné, notez. Mais je ne vous crois pas.

Je surveille aussi le bac, et même j'écris des sujets (tu peux donc m'insulter : ils sont trop durs pour tes élèves et trop faciles pour les autres) et je les corrige.
Ce qui est apparu il y a quatre ou cinq ans, ce n'est pas la dyslexie, c'est la perception de la dyslexie.
Qu'il y ai des abus est évident.

Mais, tu as le droit de ne pas croire en la réalité.
Et moi celui de croire que tu es incapable de faire une soustraction et de te renseigner au delà de tes perceptions immédiates.
Par politesse, j'éviterais de dire ce que je pense de ta réponse.


Ca tombe bien, je m'en fous Very Happy

ballon
avatar
Douglas Colvin
Neoprof expérimenté

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par Douglas Colvin le Sam 2 Fév 2013 - 23:23
Y a quand même une différence entre "adorer les dys" (je ne vois pas qui a dit ça, à part toi) et nier complètement la chose.

Bcp de parents ont tendance en effet à surcharger la chose, ce qui complique d'ailleurs notre tâche entre les réels dyslexiques et affiliés et les autres.
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par verdurin le Sam 2 Fév 2013 - 23:31
C'est étonnant que Cripure soit autant intervenu sur ce fil.
Il s'en fout, grand bien lui fasse.
Mais qu'il arrête de d'intervenir sur un sujet qui l'indiffère pour dire n'importe quoi serait vraiment positif.

J'ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi des gens qui ne connaisse pas le problème, et qui s'en foute, interviennent aussi souvent.

Mais peut-être ne s'agit-il que d'augmenter son nombre de messages ?

Nul ne sait jusqu'où la prétention va se nicher.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
*Kati*
Fidèle du forum

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par *Kati* le Sam 2 Fév 2013 - 23:37
Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:Par politesse, j'éviterais de dire ce que je pense de ta réponse.


Ca tombe bien, je m'en fous Very Happy

ballon
:Gné: .... :shock:

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 :aaz:
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par verdurin le Sam 2 Fév 2013 - 23:47
À *Kati*
sunny cafe santeverre vache Embarassed

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
*Kati*
Fidèle du forum

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par *Kati* le Sam 2 Fév 2013 - 23:55
Wink Verdurin: bravo aai tu n'as fait aucune faute!

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 :aaz:
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par User5899 le Dim 3 Fév 2013 - 0:27
@Douglas Colvin a écrit:Y a quand même une différence entre "adorer les dys" (je ne vois pas qui a dit ça, à part toi) et nier complètement la chose.
Bcp de parents ont tendance en effet à surcharger la chose, ce qui complique d'ailleurs notre tâche entre les réels dyslexiques et affiliés et les autres.
"Adorer", comme les idoles. Les dys reviennent dans de nombreuses conversations et le fil de ML montre bien que c'en devient une sorte d'inquiétude constante.

@verdurin a écrit:C'est étonnant que Cripure soit autant intervenu sur ce fil.
Il s'en fout, grand bien lui fasse.
Mais qu'il arrête de d'intervenir sur un sujet qui l'indiffère pour dire n'importe quoi serait vraiment positif.

J'ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi des gens qui ne connaisse pas le problème, et qui s'en foute, interviennent aussi souvent.

Mais peut-être ne s'agit-il que d'augmenter son nombre de messages ?

Nul ne sait jusqu'où la prétention va se nicher.
Ad hominem.

@*Kati* a écrit:
Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:Par politesse, j'éviterais de dire ce que je pense de ta réponse.


Ca tombe bien, je m'en fous Very Happy

ballon
:Gné: .... :shock:

:shock:

:Gné:
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par User5899 le Dim 3 Fév 2013 - 0:29
@*Kati* a écrit: Wink Verdurin: bravo aai tu n'as fait aucune faute!
Merci beaucoup, Kati. Vous ne pouviez pas mieux m'aider et soutenir mon propos que par cette remarque Very Happy

CQFD.
avatar
*Kati*
Fidèle du forum

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par *Kati* le Dim 3 Fév 2013 - 0:36
Cripure a écrit:
@*Kati* a écrit: Wink Verdurin: bravo aai tu n'as fait aucune faute!
Merci beaucoup, Kati. Vous ne pouviez pas mieux m'aider et soutenir mon propos que par cette remarque Very Happy

CQFD.
N'y aurait-il pas là un quiproquo, dû à l'heure tardive sans doute?
Je répondais aux émoticones... c'était donc un Wink !!

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 :aaz:
Invité
Invité

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par Invité le Dim 3 Fév 2013 - 0:38
Pour rappel: ce fil est là pour répondre aux interrogations de ML quant aux mesures à prendre pour aider un de ses élèves dys. Il n'est pas fait pour relancer la polémique sur l'existence ou la non-existence de la dyslexie.
Ce serait donc bien de recentrer les débats sur le sujet de départ et de rester courtois
.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par Ronin le Dim 3 Fév 2013 - 1:35
Nous avons déjà eu de nombreuses discussions sur ce sujet, y compris sur les méthodes de détection, sur la bibliographie, sur les suivis, etc. Juste comme ça en passant, ML le bouquin de Michèle Mazeau ne te servira à rien, il est beaucoup plus branché neurologie et troubles spécifiques des apprentissages, c'est plus un livre pour les médecins et les pe spécialisés mais il ne te servira pas à grand chose pour ta question précise.

_________________
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par User5899 le Dim 3 Fév 2013 - 2:00
@*Kati* a écrit:
Cripure a écrit:
@*Kati* a écrit: Wink Verdurin: bravo aai tu n'as fait aucune faute!
Merci beaucoup, Kati. Vous ne pouviez pas mieux m'aider et soutenir mon propos que par cette remarque Very Happy

CQFD.
N'y aurait-il pas là un quiproquo, dû à l'heure tardive sans doute?
Je répondais aux émoticones... c'était donc un Wink !!
Ne m'expliquez pas ce que vous avez voulu dire : je crois savoir lire, et pas que les émoticones.
Encore merci (courtoisie Razz).
avatar
roxanne
Devin

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par roxanne le Dim 3 Fév 2013 - 8:37
En 6° j'avais un gamin dyslexique, vraiment, inversion des lettres, complétement éteint en cours..Je le retrouve en 4 : sa graphie est bonne, moins d'inversions .Certes, il y a beaucoup de fautes, mais finalement pas tellement plus que la plupart des autres.En conseil, l'adjointe nous ordonne de faire des A3 et tout un tas de trucs absolument obligatoires.Entre temps, contrôle basique conjugaison, il a 12, note honorable surtout au regard de la moyenne de la classe.Je vois la maman en réunion parents-profs la semaine suivante, elle m'explique qu'il voit l'ortho toutes les semaines et il ne fait que de la conjugaison et de l'orthographe et qu'il n'a absolument pas besoin de 3 ou trucs comme ça .Je ne fais pas de cet exemple une vérité mais ça me semble plutôt encourageant et les orthophonistes font aussi du boulot.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par Une passante le Dim 3 Fév 2013 - 8:59
merci Roxanne ! je crois que le problème vient exactement de là : des élèves sont diagnostiqués comme dyslexiques, font 2-3 séances d'orthophonie pour pauser le diagnostic et mettre en place le PAI et ensuite bénéficient d'une clémence institutionnelle.
Alors qu'il faudrait, une fois le diagnostic posé, qu'il y ait un véritable suivi de spécialiste pour les aider à progresser !
Parce que repérer un problème juste pour dire qu'il existe et n'y rien changer, c'est stupide et pénalisant pour la suite de la vie de l'élève : son futur employeur n'en aura sans doute rien à faire de sa dyslexie et lui demandera de savoir écrire correctement !
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par Iphigénie le Dim 3 Fév 2013 - 9:04
Pas forcément: j'ai eu une élève dyslexique en BTS qui a trouvé son emploi grâce à cela, en arrangeant son employeur au titre du quota "employeurs handicapés" alors que son handicap est tout à fait mineur dans son emploi
Sinon pour parler des choses sérieuses, bien sûr que les orthophonistes font du bon boulot: j'ai vu dans un autre domaine travailler ma mère après son aphasie: ça rend très modeste sur l'efficacité des leçons d'orthographe pour corriger une dyslexie: c'est du bricolage pour les vrais dys-
Par contre Cripure a raison de souligner un très gros problème: les faux dys- Chez nous il y en a au moins trois par classe et je ne peux m'empêcher de penser que c'est anormal et qu'il doit y avoir une explication locale...Et ceux-là, rien ne les aide moins que de les considérer comme des dys-.
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par dandelion le Dim 3 Fév 2013 - 9:57
La dyslexie ça compte comme un handicap? Tu peux avoir un emploi protégé pour ce motif au même titre qu'un handicapé moteur? C'est une blague? Je suis sûre qu'il y a beaucoup de handicapés qui aimeraient que l'adaptation du poste de travail se réduise à un bon logiciel de correction grammaticale et orthographique.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par Iphigénie le Dim 3 Fév 2013 - 10:15
non ce n'est pas une blague.
Les tiers temps avérés relèvent du handicap.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par User5899 le Dim 3 Fév 2013 - 10:41
@iphigénie a écrit:Pas forcément: j'ai eu une élève dyslexique en BTS qui a trouvé son emploi grâce à cela, en arrangeant son employeur au titre du quota "employeurs handicapés" alors que son handicap est tout à fait mineur dans son emploi
Sinon pour parler des choses sérieuses, bien sûr que les orthophonistes font du bon boulot: j'ai vu dans un autre domaine travailler ma mère après son aphasie: ça rend très modeste sur l'efficacité des leçons d'orthographe pour corriger une dyslexie: c'est du bricolage pour les vrais dys-
Par contre Cripure a raison de souligner un très gros problème: les faux dys- Chez nous il y en a au moins trois par classe et je ne peux m'empêcher de penser que c'est anormal et qu'il doit y avoir une explication locale...Et ceux-là, rien ne les aide moins que de les considérer comme des dys-.
Merci, Iphigénie.Je suis fils d'aphasique, je vois comment travaille un orthophoniste avec quelqu'un qui a réellement des séquelles cérébrales observables, mesurables. Ca n'a rien à voir avec la brochette de glandeurs qui pond les travaux ineptes que ML nous a montrés. La vraie dyslexie n'a jamais empêché qu'on se relût pour accorder des verbes, ni qu'on considérât comme primordial et donc qu'on prît le temps de former des phrases. Les vrais dys sont en proportion identique depuis des décennies, ils ne posent pas de problèmes. C'est un non-sujet. En revanche, les victimes d'un apprentissage inepte de l'écriture et de la lecture sont légion, et l'on se demande pourquoi les fédérations de parents, si éloquentes sur le poids des cartables, n'ont jamais entrepris de faire peser ce handicap devant un tribunal, avec le ministère pour accusé principal.
Evidemment, c'est plus simple de penser qu'un A3 résoudra tout, et un joli PAI.


Dernière édition par Cripure le Dim 3 Fév 2013 - 10:42, édité 1 fois
avatar
*Kati*
Fidèle du forum

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par *Kati* le Dim 3 Fév 2013 - 10:41
@roxanne a écrit:En 6° j'avais un gamin dyslexique, vraiment, inversion des lettres, complétement éteint en cours..Je le retrouve en 4 : sa graphie est bonne, moins d'inversions .Certes, il y a beaucoup de fautes, mais finalement pas tellement plus que la plupart des autres.En conseil, l'adjointe nous ordonne de faire des A3 et tout un tas de trucs absolument obligatoires.Entre temps, contrôle basique conjugaison, il a 12, note honorable surtout au regard de la moyenne de la classe.Je vois la maman en réunion parents-profs la semaine suivante, elle m'explique qu'il voit l'ortho toutes les semaines et il ne fait que de la conjugaison et de l'orthographe et qu'il n'a absolument pas besoin de 3 ou trucs comme ça .Je ne fais pas de cet exemple une vérité mais ça me semble plutôt encourageant et les orthophonistes font aussi du boulot.

@Une passante a écrit:merci Roxanne ! je crois que le problème vient exactement de là : des élèves sont diagnostiqués comme dyslexiques, font 2-3 séances d'orthophonie pour pauser le diagnostic et mettre en place le PAI et ensuite bénéficient d'une clémence institutionnelle.
Alors qu'il faudrait, une fois le diagnostic posé, qu'il y ait un véritable suivi de spécialiste pour les aider à progresser !
Parce que repérer un problème juste pour dire qu'il existe et n'y rien changer, c'est stupide et pénalisant pour la suite de la vie de l'élève : son futur employeur n'en aura sans doute rien à faire de sa dyslexie et lui demandera de savoir écrire correctement !
Voilà! Et j'ajouterai: "il faut que l'orthophoniste soit compétent(e) et honnête"!

ML il faut savoir que nous, enseignants, ne pouvons que rendre moins pénible la vie des "vrais" dyslexiques (désolée de rebondir sur ce point, les modos, mais c'est la clé du problème). DC t'avait donné aussi une réponse cohérente. Se mettre en contact avec l'ortho qui suit l'élève, moi j'aime bien (ok, je suis en primaire, c'est peut-être plus facile mais ça éclaire bien des choses ce genre de discussion).

Et puis, il faut aussi savoir que si un enfant est vrai dyslexique il y a un pourcentage énorme de "chances" qu'un parent le soit aussi et les enfants de la fratrie aussi! C'est pas de la blague! et une vraie souffrance! car pour garder (un peu) la tête hors de l'eau, il leur faut fournir des efforts surhumains!

Je disais qu'on avait à leur rendre "la vie moins pénible", ce n'est pas leur mâcher le travail et leur éviter tout effort! Mais une "vraie orthophoniste" pourrait mieux répondre (concrètement) ici...

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 :aaz:
Contenu sponsorisé

Re: Dyslexie: je m'arrache les cheveux!

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum