La Bibliothèque d'histoire médiévale

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Marie Laetitia le Mer 6 Fév 2013 - 17:52

Voici le fil réservé aux principales références en histoire médiévale (programme de 6e/5e et 2nde)... Si vous avez des incontournables, des ouvrages cultes, à vos claviers!


Dernière édition par Will.T le Dim 2 Nov 2014 - 15:31, édité 1 fois (Raison : passage en post-il)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Paratge le Mer 6 Fév 2013 - 19:51

La société féodale de Marc Bloch
Il faut l'avoir lu !

Ces gens du Moyen Âge de Robert Fossier
L'Occident médiéval Ve-XIIIe siècle de Robert Fossier

Introduction à l'histoire occidentale médiévale de Catherine Vincent

La civilisation de l'Occident médiéval de Jacques Le Goff
Un autre Moyen Âge de Jacques Le Goff

Qu'est-ce que la société féodale de Georges Duby





Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Al-qalam le Mer 6 Fév 2013 - 22:02

Pour les civilisations islamiques à leurs débuts, quelques auteurs de référence :
- Janine et Dominique Sourdel (en particulier le dictionnaire historique de l'Islam, en PUF, mais tout est valable, clair et intéressant)
- Mohammad Ali Amir Moezzi, Dictionnaire du Coran chez Bouquin très bien fait.
- Maxime Rodinson, Mahomet

Pour le reste, toute biblio est en langue étrangère (pas mal d'allemand pour les umayyades...).

En matière d'histoire de l'art
- Oleg Grabar, La formation de l'art islamique

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Collier de Barbe le Mer 6 Fév 2013 - 22:29

Dans la collection quarto, 2 gros volumes des oeuvres complètes (ou presque) de Le Goff dont Héros du Moyen-Age, le Saint et le Roi qui comprend l'ébouriffant Saint Louis et le lumineux Saint François
Même éditeur il y a un gros tome de Duby avec ses principaux ouvrages, c'est formidable.
Et enfin (toujours en quarto, gallimard) Kantorowicz la bio de Frédéric II un personnage vraiment incroyable... & les 2 corps du Roi

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Presse-purée le Mer 6 Fév 2013 - 22:45

Je ne suis pas prof d'HG, mais j'ai trouvé de bons articles et une bonne biblio dans le TDC "La féodalité" (n°1032, daté du 15 mars 2012)

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Zakalwe le Jeu 7 Fév 2013 - 10:29

A titre personnel, comme manuel extrêmement agréable à lire :

Jérôme Baschet. — La civilisation féodale. De l'an mil à la colonisation de l'Amérique.

Sinon, les livres de Dominique Barthélémy, dont le dernier, Nouvelle histoire des Capétiens.

Pour le Haut moyen âge, Régine le Jan, Famille et pouvoir dans le monde franc (VIIe-Xe siècle): Essai d'anthropologie sociale

_________________
INJUSTE Terme utilisé pour désigner les avantages dont on a essayé de spolier d'autres gens, mais sans y arriver. Voir aussi MALHONNETETE, DISSIMULATION, et TIENS J'AI DU POT

Blog de l'association La Cave à Jeux : http://lacaveajeux.fr/

Zakalwe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Foulquart le Lun 11 Fév 2013 - 17:58

Tiens, Zakalwe, t'es là toi ? :p

Il faut penser aux quatre tomes en médiévale de la Nouvelle Histoire de France chez Belin.

Foulquart
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Collier de Barbe le Lun 11 Fév 2013 - 18:20

Baschet et les Belin sont très agréables en effet (surtout quand on y connait rien :-)

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par JPhMM le Lun 11 Fév 2013 - 18:26

J'ai beaucoup apprécié les lectures de :
Histoire universelle, T.2 : de l'Islam à la Réforme, dir. Grousset, Léonard. ( http://www.la-pleiade.fr/Catalogue/GALLIMARD/Encyclopedie-de-la-Pleiade/Histoire-universelle2 )
L'Europe au Moyen-Âge T.1, La Roncière, Delort, Rouche.
L'Europe au Moyen-Âge T.2, La Roncière, Contamine, Delort, Rouche.
L'Europe au Moyen-Âge T.3, Le Roncière, Contamine, Delort.
Histoire Religieuse de l'Occident Médiéval, Chelini.
Histoire Économique de l'Occident Médiéval, Fourquin.
La fin du monde antique et le début du moyen-âge, Lot.
La société féodale, Bloch.

PS : d'ailleurs, si vos prix sont raisonnables, je cherche les autres Collection U de la fin des années 60. Merci par avance.
Histoire Sociale de l'Occident Médiéval, Fossier.
Histoire Intellectuelle de l'Occident Médiéval, Paul.
Histoire Artistique de l'Occident Médiéval, Démians d'Archimbaud(ça y est, trouvé).


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Marie Laetitia le Lun 11 Fév 2013 - 19:37

PS : d'ailleurs, si vos prix sont raisonnables, je cherche les autres Collection U de la fin des années 60.

quel est ce goût étrange pour les vieux volumes? Les récents sont meilleurs, non?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par JPhMM le Lun 11 Fév 2013 - 19:57

@Marie Laetitia a écrit:Les récents sont meilleurs, non?
Selon quel principe ?
Il me semble d'ailleurs que je ne suis pas le seul à apprécier du Bloch, Le Goff, Duby, Lot et consort.
D'ailleurs non, les Collection U des années 1968-1970 sont de bien meilleure qualité que les actuels, enfin à mon goût, ce qui m'est critère suffisant.


Dernière édition par JPhMM le Lun 11 Fév 2013 - 20:01, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par boris vassiliev le Lun 11 Fév 2013 - 20:01

@JPhMM a écrit:
Histoire Intellectuelle de l'Occident Médiéval, Paul.

Jacques Paul, tout une époque... succes
J'ai eu l'honneur de suivre ses cours en licence, très peu de temps avant sa retraite. Il fallait s'accrocher pour suivre, mais ce qu'il expliquait était fascinant. Il avait beaucoup d'humour également.
Dans le genre charismatique, j'avais la même année Gabriel Audisio sur la religion au XVIe siècle et en paléographie.

Edit : oups, désolé pour le HS. Marie-Laetitia va me

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Marie Laetitia le Lun 11 Fév 2013 - 20:09

@boris vassiliev a écrit:
@JPhMM a écrit:
Histoire Intellectuelle de l'Occident Médiéval, Paul.

Jacques Paul, tout une époque... succes
J'ai eu l'honneur de suivre ses cours en licence, très peu de temps avant sa retraite. Il fallait s'accrocher pour suivre, mais ce qu'il expliquait était fascinant. Il avait beaucoup d'humour également.
Dans le genre charismatique, j'avais la même année Gabriel Audisio sur la religion au XVIe siècle et en paléographie.

Edit : oups, désolé pour le HS. Marie-Laetitia va me


bisous Paul... Audisio...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Foulquart le Lun 11 Fév 2013 - 20:18

En termes de style, il faut en rester à Duby et consorts. En termes d'actualité historiographique, il faut aller vers autre chose et passer à Barthélemy, si on s'en limite au Moyen Age central. Les beaux ouvrages d'antan ont quelque chose d'obsolète, inévitablement. C'est la loi de l'historiographie.

Foulquart
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Paratge le Lun 11 Fév 2013 - 20:20

@Foulquart a écrit:En termes de style, il faut en rester à Duby et consorts. En termes d'actualité historiographique, il faut aller vers autre chose et passer à Barthélemy, si on s'en limite au Moyen Age central. Les beaux ouvrages d'antan ont quelque chose d'obsolète, inévitablement. C'est la loi de l'historiographie.

Barthélemy ?
Révisionniste comme pas deux.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Foulquart le Lun 11 Fév 2013 - 20:28

Que veux-tu dire ?

Foulquart
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 11 Fév 2013 - 20:29

@JPhMM a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Les récents sont meilleurs, non?
Selon quel principe ?
Il me semble d'ailleurs que je ne suis pas le seul à apprécier du Bloch, Le Goff, Duby, Lot et consort.
D'ailleurs non, les Collection U des années 1968-1970 sont de bien meilleure qualité que les actuels, enfin à mon goût, ce qui m'est critère suffisant.

C'est peut-être (sans doute) mieux écrit du point de vue littéraire, mais le contenu scientifique est très certainement meilleur, grâce à des découvertes faites depuis. Les historiens actuels sont peut-être des nains (en tout cas à tes yeux, mais tu es loin d'être le seul à le penser), mais ils sont sur les épaules des Duby, Bloch, etc.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 11 Fév 2013 - 20:29

@Foulquart a écrit:En termes de style, il faut en rester à Duby et consorts. En termes d'actualité historiographique, il faut aller vers autre chose et passer à Barthélemy, si on s'en limite au Moyen Age central. Les beaux ouvrages d'antan ont quelque chose d'obsolète, inévitablement. C'est la loi de l'historiographie.

Oups, j'ai répondu avant de lire ton message topela

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 11 Fév 2013 - 20:32

@Paratge a écrit:
@Foulquart a écrit:En termes de style, il faut en rester à Duby et consorts. En termes d'actualité historiographique, il faut aller vers autre chose et passer à Barthélemy, si on s'en limite au Moyen Age central. Les beaux ouvrages d'antan ont quelque chose d'obsolète, inévitablement. C'est la loi de l'historiographie.

Barthélemy ?
Révisionniste comme pas deux.

Le révisionnisme est une posture habituelle et même souhaitable pour un historien. Nous avons dépassé depuis longtemps l'illusion accumulatrice des positivistes. Si l'on veut travailler sur un sujet, il faut le plus souvent reprendre l'historiographie et interroger les sources à nouveaux frais, c'est une démarche révisionniste et il n'y a rien de honteux à cela (quel malheur que les historiens négationnistes, en se l'appropriant, ait rendu honteux ce terme furieux )

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par JPhMM le Lun 11 Fév 2013 - 20:33

@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'est peut-être (sans doute) mieux écrit du point de vue littéraire, mais le contenu scientifique est très certainement meilleur, grâce à des découvertes faites depuis. Les historiens actuels sont peut-être des nains (en tout cas à tes yeux, mais tu es loin d'être le seul à le penser), mais ils sont sur les épaules des Duby, Bloch, etc.
Extraordinaires ces opinions que vous me prêtez et que je n'ai jamais exprimées. Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 11 Fév 2013 - 20:36

@JPhMM a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'est peut-être (sans doute) mieux écrit du point de vue littéraire, mais le contenu scientifique est très certainement meilleur, grâce à des découvertes faites depuis. Les historiens actuels sont peut-être des nains (en tout cas à tes yeux, mais tu es loin d'être le seul à le penser), mais ils sont sur les épaules des Duby, Bloch, etc.
Extraordinaires ces opinions que vous me prêtez et que je n'ai jamais exprimées. Laughing

Si tu préfères lire des historiens des années 1960 plutôt que ceux qui travaillent actuellement, c'est bien que tu le penses, non? Sinon, quelle raison?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Foulquart le Lun 11 Fév 2013 - 20:38

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Paratge a écrit:
@Foulquart a écrit:En termes de style, il faut en rester à Duby et consorts. En termes d'actualité historiographique, il faut aller vers autre chose et passer à Barthélemy, si on s'en limite au Moyen Age central. Les beaux ouvrages d'antan ont quelque chose d'obsolète, inévitablement. C'est la loi de l'historiographie.

Barthélemy ?
Révisionniste comme pas deux.

Le révisionnisme est une posture habituelle et même souhaitable pour un historien. Nous avons dépassé depuis longtemps l'illusion accumulatrice des positivistes. Si l'on veut travailler sur un sujet, il faut le plus souvent reprendre l'historiographie et interroger les sources à nouveaux frais, c'est une démarche révisionniste et il n'y a rien de honteux à cela (quel malheur que les historiens négationnistes, en se l'appropriant, ait rendu honteux ce terme furieux )

C'est effectivement l'argumentaire que j'affutais dans mon coin, dans l'attente d'une réponse. Mais peut-être y a-t-il une autre raison à cette réponse, et qui nous échappe.

Foulquart
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Paratge le Lun 11 Fév 2013 - 20:41

Je hais Barthélemy, c'est tout ! Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par Foulquart le Lun 11 Fév 2013 - 20:42

On peut penser ce qu'on veut du personnage et de son style certes envolé mais abscons ; il n'en reste pas moins que ses travaux ont été fondamentaux pour la compréhension renouvellée de la période.

Foulquart
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bibliothèque d'histoire médiévale

Message par JPhMM le Lun 11 Fév 2013 - 20:47

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'est peut-être (sans doute) mieux écrit du point de vue littéraire, mais le contenu scientifique est très certainement meilleur, grâce à des découvertes faites depuis. Les historiens actuels sont peut-être des nains (en tout cas à tes yeux, mais tu es loin d'être le seul à le penser), mais ils sont sur les épaules des Duby, Bloch, etc.
Extraordinaires ces opinions que vous me prêtez et que je n'ai jamais exprimées. Laughing

Si tu préfères lire des historiens des années 1960 plutôt que ceux qui travaillent actuellement, c'est bien que tu le penses, non? Sinon, quelle raison?
La raison est fort simple : je n'ai pas suivi de formation supérieure en Histoire. Ainsi donc, j'ignore l'essentiel de l'actualité de cette discipline.

Or ces historiens-là sont réputés bien au-delà de la simple sphère des étudiants en histoire, ce sont des classiques — et cela m'est nécessaire pour qu'ils me soient connus — y compris, comme il fut dit, par la qualité de leur style. Et j'avoue donc que cela peut aussi bien être par goût. J'aime la façon dont est écrite l'histoire à certaines époques, et permettez-moi de lire mon Duby comme d'autres liraient leur Polybe, au fond.

Mais j'insiste, ce n'est certainement pas un jugement de valeur, puisque je ne lis pas comme historien, mais comme gourmand.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum