Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
philann
Doyen

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par philann le Lun 11 Fév 2013 - 16:50
Personnellement je suis toujours choquée par le manque de références de mes élèves, qu'elles soient classiques ou populaires, ils ne vivent QUE dans leur monde à eux. Or quand j'étais enfant, 9-10 ans, il y a eu la Chute du Mur, celle de Ceausescu et la première guerre du Golfe. Non seulement on suivait cela à la maison, aux infos, mais on en parlait avec l'instit en classe et je me rappelle même en avoir parlé entre camarades sans aucun adulte autour.
Et j'ai appris les chansons de Brassens et de Gainsbourg à l'école et au collège!
Pareil pour le collège, j'étais pourtant en ZEP, mais il me semble, que le pire du pire élève avait au moins un vernis, ou que s'il ignorait quelque chose...ce n'était pas forcément normal. Je lisais personnellement beaucoup, et avais une culture générale plutôt plus élevée que les autres mais il n'y avait pas de réel faussée. (Le seul a été Joan Baez absolument inconnue de mes camarades à ma grande stupéfaction Razz )

Cette culture générale a une grande qualité, elle permet le contact, entre plusieurs générations (j'avais des choses en commun avec mes grand-parents) mais aussi avec les gens d'une autre culture (Je déteste Piaf, mais quelle joie d'entendre une amie espagnole être capable de chanter par coeur une chanson d'elle, une autre époque, un autre pays... pourtant)
Parfois cette culture fait cruellement défaut aux adultes de notre génération (enfin la mienne 25-35) y compris à nos collègues. En 4 jours, entre la prof de français qui ne lit pas les chiffres romains et celle d'EPS qui ne sait pas que le mur de Berlin se situait à ....Berlin et que NON il n'y avait pas un mur tout le long de la frontière entre RFA et RDA et que OUI c'était bien l'Allemagne de l'Est qui était avec les soviétiques... Suspect Rolling Eyes (j'ai eu un déjeuner florilège ce midi!! Mais je crois qu'elle n'est représentative que d'elle-même)

Non seulement les profs eux-mêmes, malgré le niveau d'études ont tendance je pense à être de moins en moins intellectuels, mais le pire est que nos programmes nous incitent de plus en plus à ne parler aux élèves que de ce qui les concernent eux. Si à la maison, on ne mange plus ensemble, on ne regarde plus la télé ensemble, et qu'en plus à l'école on ne parle plus non plus du reste du monde (réel ou culturel) ce qui serait étonnant, ce serait d'avoir des élèves cultivés!!!

Spoiler:
mais certains continueront de l'être!! Les parents y veilleront
Johnny Guitar
Niveau 2

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Johnny Guitar le Lun 11 Fév 2013 - 17:11
J'irai un peu plus loin. Dans certaines salles de profs, ouvrir un livre est désormais perçu comme une marque de pédanterie insupportable. Je dis "pédanterie", mais je ne suis pas sûr que le mot ne donne pas lieu à contresens, et j'entends plutôt des remarques à la limite du "ouah l'autre comment il s'la joue, l'intello...". Certains collègues de français, sortis des Voltaire, Hugo, Maupassant, ne connaissent pas les grands auteurs contemporains, et s'en portent très bien. Un prof de musique est incapable de situer à quel siècle a vécu Mozart. D'autres, en histoire, ne prennent pas la peine de se tenir un tout petit peu au courant de l'actualité de l'historiographie (ne serait-ce qu'un Doc photo de temps en temps). Un peu comme si, une fois le concours en poche, un poids leur avait été enlevé, celui d'approfondir une discipline. Par contre les projets fumeux, les animations et les cochages de grilles...
Invité
Invité

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Invité le Lun 11 Fév 2013 - 17:13
Ah oui, chez les profs aussi, le niveau baisse forcément... Rolling Eyes
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par User5899 le Lun 11 Fév 2013 - 17:20
@david79000 a écrit:En 3e sur les textes engagés, ils ne connaissent pas Renaud et Goldman, connaisent à peine Balavoine...

Balavoine, mort en janvier 1986 Razz
Renaud, mort en 1993 sur un terril.
Goldmann, mort écrasé dans un trio au début des 90s.

C'est très très vieux, tout ça !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par User5899 le Lun 11 Fév 2013 - 17:23
@Johnny Guitar a écrit:J'irai un peu plus loin. Dans certaines salles de profs, ouvrir un livre est désormais perçu comme une marque de pédanterie insupportable. Je dis "pédanterie", mais je ne suis pas sûr que le mot ne donne pas lieu à contresens, et j'entends plutôt des remarques à la limite du "ouah l'autre comment il s'la joue, l'intello...". Certains collègues de français, sortis des Voltaire, Hugo, Maupassant, ne connaissent pas les grands auteurs contemporains, et s'en portent très bien
Jean-Jacques Musso, Secundo Levy... professeur
Et si c'était vrai ? Very Happy
avatar
alanne
Fidèle du forum

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par alanne le Lun 11 Fév 2013 - 17:24
et pourtant maintenant c'est à bac+5 qu'on nous recrute !!! Rolling Eyes
Nous je vais me faire conspuer Embarassed par certaines mais il m'arrive de répondre que la culture peut aider à se rapprocher de personnes qui peuvent vous aider dans votre carrière.S'élever socialement n'est peut être pas un but à 14 ans mais placer une note de culture G lors d'un entretien peut faire toute la différence.Comme de s'habiller correctement lors d'un entretien d'embauche ou de stage.

_________________
Wait and see
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Iphigénie le Lun 11 Fév 2013 - 17:27
pffffffffff: la honte Razz
Cripure confond Goldman et Goldmann Wink
avatar
philann
Doyen

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par philann le Lun 11 Fév 2013 - 17:31
@alanne a écrit:et pourtant maintenant c'est à bac+5 qu'on nous recrute !!! Rolling Eyes
Nous je vais me faire conspuer Embarassed par certaines mais il m'arrive de répondre que la culture peut aider à se rapprocher de personnes qui peuvent vous aider dans votre carrière.S'élever socialement n'est peut être pas un but à 14 ans mais placer une note de culture G lors d'un entretien peut faire toute la différence.Comme de s'habiller correctement lors d'un entretien d'embauche ou de stage.

Alanne: + 1000!

Johnny Guitar: + 1000 itou. L'une de mes amies, qui a étudié la philo, s'est inscrite au capes de lettres modernes et l'a eu à sa grande surprise du premier coup. Mais elle racontait que certains des candidats, une fois passé le concours avaient lu pour le restant de leur vie!!! No
Évidemment, il y a de vrais littéraires passionnés, mais je ne suis pas sûre qu'il y ait un filtre encore efficace et je pense sincèrement qu'un enseignant ayant une bonne culture générale est plus un problème qu'autre chose pour la hiérarchie de l'EN.
avatar
roxanne
Devin

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par roxanne le Lun 11 Fév 2013 - 17:42
Cripure a écrit:
@david79000 a écrit:En 3e sur les textes engagés, ils ne connaissent pas Renaud et Goldman, connaisent à peine Balavoine...

Balavoine, mort en janvier 1986 Razz
Renaud, mort en 1993 sur un terril.
Goldmann, mort écrasé dans un trio au début des 90s.

C'est très très vieux, tout ça !
Non non, Renaud n'est pas mort...
Engagé , Goldman, heu....
sinon, ils citent Yannick Noah , c'est le top de l'engagement..
Invité
Invité

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Invité le Lun 11 Fév 2013 - 17:59
@philann a écrit:
@alanne a écrit:et pourtant maintenant c'est à bac+5 qu'on nous recrute !!! Rolling Eyes
Nous je vais me faire conspuer Embarassed par certaines mais il m'arrive de répondre que la culture peut aider à se rapprocher de personnes qui peuvent vous aider dans votre carrière.S'élever socialement n'est peut être pas un but à 14 ans mais placer une note de culture G lors d'un entretien peut faire toute la différence.Comme de s'habiller correctement lors d'un entretien d'embauche ou de stage.

Alanne: + 1000!

Johnny Guitar: + 1000 itou. L'une de mes amies, qui a étudié la philo, s'est inscrite au capes de lettres modernes et l'a eu à sa grande surprise du premier coup. Mais elle racontait que certains des candidats, une fois passé le concours avaient lu pour le restant de leur vie!!! No
Évidemment, il y a de vrais littéraires passionnés, mais je ne suis pas sûre qu'il y ait un filtre encore efficace et je pense sincèrement qu'un enseignant ayant une bonne culture générale est plus un problème qu'autre chose pour la hiérarchie de l'EN.
Mais pourquoi? :shock: :shock: :shock:
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Iphigénie le Lun 11 Fév 2013 - 18:05
parce que "professeur exigeant" c'est quasi une injure dans les appréciations pédagogiques Laughing
c'est mieux "engagé dans de nombreuses actions éducatives" pompom pompom
Invité
Invité

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Invité le Lun 11 Fév 2013 - 18:07
Oui, enfin bon, là je ne vois pas bien la corrélation. Un enseignant axé nouvelles pédagogies n'est pas forcément inculte.
avatar
Vudici
Fidèle du forum

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Vudici le Lun 11 Fév 2013 - 18:09
Cripure a écrit:
@leyade a écrit:
@Dinaaa a écrit:
@roxanne a écrit:
On habite à une petite heure de Clermont-Ferrand où chaque année a lieu le festival international du court-métrage, un seul de mes 3° en avait entendu parler..

Je travaille et habite à 8mn en métro de Paris (porte Maillot), à 18mn en métro du Louvre.
Chaque année, j'y emmène des élèves de différentes classes.
Chaque année, j'ai des élèves ébahis qui, dans leur gentille naïveté, me disent "c'est la première fois que je vais à Paris !
Ca se met dans quel sens le tiket de métro ?"
La première fois, j'ai répondu, dans ma gentille naïveté : "Ah bon, tu as grandi loin d'ici ?", mais quand le premier m'a répondu "ben non, j'ai toujours habité là !", je me suis promis de ne plus jamais poser de question idiote à un élève.

No No No No No No No
A Marseille, dans ses dernières années d'enseignement il y a 10-17 ans, ma mère avait plein d'élèves de CM2 qui n'avaient jamais vu la mer. Notre quartier est à 10 minutes en voiture, 15 min en bus Rolling Eyes

J'ai grandi dans la ceinture verte de Bruxelles. Quinze minutes à pied et 10 minutes de métro: je suis allée voir la Grand Place à ... 14 ans. Bien après Carcassonne ou le pont du Gard...
Ce qui est proche est souvent ignoré...


Spoiler:
Et j'ai une amie dont l'inculture historique flirtait avec l'infini: en terminale, je découvrais avec surprise qu'elle ignorait le sens du mot "Occupation". Le fait s'explique quand on sait que les cadavres sont bien cachés dans les placards familiaux... mais cette omerta a provoqué chez elle un véritable trou noir en ce qui concerne tout événement passé.


Dernière édition par Vudici le Lun 11 Fév 2013 - 18:16, édité 1 fois

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés
Lux_
Fidèle du forum

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Lux_ le Lun 11 Fév 2013 - 18:10
@Vudici a écrit:J'ai grandi dans la ceinture verte de Bruxelles. Quinze minutes à pied et 10 minutes de métro: je suis allée voir la Grand Place à ... 14 ans. Bien après Carcassonne ou le pont du Gard...
Ce qui est proche est souvent ignoré...

Il n'y a pas un proverbe qui dit "on n'est pas prophète en son pays" ???
avatar
philann
Doyen

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par philann le Lun 11 Fév 2013 - 18:11
Parce que quelqu'un qui a une bonne culture générale aura tendance quand il est prof à penser qu'il est un peu là pour la transmettre à ses élèves et que c'est tout le contraire de ce que l'on nous demande!! Je pense sincèrement qu'un prof sera d'autant plus enclin à se convertir aux pédagogies loufoques (la vraie pédagogie existe aussi mais elle sert ELLE à transmettre) aux délires modernistes etc...

Cf les concours externes à venir qui se présentent comme les concours internes actuels, beaucoup de pas grand chose et peu de fond...mais au taquet sur la liturgie du moment et prière de se convertir en prime!

Exemple de conseil pour la cultures générale allemande pour le capes interne: "regardez le Tagesschau" régulièrement (oui bah on espère bien!!!) :shock: Evil or Very Mad
D'où ma demande de conseils à Mike et toi!! Wink

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
mimile
Grand sage

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par mimile le Lun 11 Fév 2013 - 18:44
Lux-Aeterna a écrit:
@Vudici a écrit:J'ai grandi dans la ceinture verte de Bruxelles. Quinze minutes à pied et 10 minutes de métro: je suis allée voir la Grand Place à ... 14 ans. Bien après Carcassonne ou le pont du Gard...
Ce qui est proche est souvent ignoré...

Il n'y a pas un proverbe qui dit "on n'est pas prophète en son pays" ???

+1000
j'ai grandi en région parisienne. 1ere visite au musée d'Orsay à 20 ans, 1ere visite du Louvre 21 ans. par contre, tous les étés je découvrais une nouvelle région française, mes parents m'emmenaient visiter des châteaux, des sites naturels et des musées... mais ça ne faisait pas partie des sorties du week end.
Invité
Invité

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Invité le Lun 11 Fév 2013 - 18:51
@philann a écrit:Parce que quelqu'un qui a une bonne culture générale aura tendance quand il est prof à penser qu'il est un peu là pour la transmettre à ses élèves et que c'est tout le contraire de ce que l'on nous demande!! Je pense sincèrement qu'un prof sera d'autant plus enclin à se convertir aux pédagogies loufoques (la vraie pédagogie existe aussi mais elle sert ELLE à transmettre) aux délires modernistes etc...

Cf les concours externes à venir qui se présentent comme les concours internes actuels, beaucoup de pas grand chose et peu de fond...mais au taquet sur la liturgie du moment et prière de se convertir en prime!

Exemple de conseil pour la cultures générale allemande pour le capes interne: "regardez le Tagesschau" régulièrement (oui bah on espère bien!!!) :shock: Evil or Very Mad
D'où ma demande de conseils à Mike et toi!! Wink
On a des manières de faire très différentes, et un tenant des nouvelles pédagogies (moi-même, je peux piocher dedans) aura sincèrement la même ambition que toi, même s'il le fait autrement. Après, les conseils qu'ils donnent en interne, j'ai l'impression que c'est un peu de la démago pour ne pas décourager des gens qui préparent en bossant à temps plein.
avatar
ysabel
Devin

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par ysabel le Lun 11 Fév 2013 - 18:51
Cripure a écrit:
@david79000 a écrit:En 3e sur les textes engagés, ils ne connaissent pas Renaud et Goldman, connaisent à peine Balavoine...

Balavoine, mort en janvier 1986 Razz
Renaud, mort en 1993 sur un terril.
Goldmann, mort écrasé dans un trio au début des 90s.

C'est très très vieux, tout ça !

tout à fait, ce n'est pas choquant du tout.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Docteur OX le Lun 11 Fév 2013 - 19:14
Moi je n'avais pas de PC et la TV était très souvent éteinte... mais j'avais ça :



et ça :



et mon père laissait toujours traîner le Monde, l'Express, le Point sur la table...
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Dinaaa le Lun 11 Fév 2013 - 19:17
@mimile a écrit:
Lux-Aeterna a écrit:
@Vudici a écrit:J'ai grandi dans la ceinture verte de Bruxelles. Quinze minutes à pied et 10 minutes de métro: je suis allée voir la Grand Place à ... 14 ans. Bien après Carcassonne ou le pont du Gard...
Ce qui est proche est souvent ignoré...

Il n'y a pas un proverbe qui dit "on n'est pas prophète en son pays" ???

+1000
j'ai grandi en région parisienne. 1ere visite au musée d'Orsay à 20 ans, 1ere visite du Louvre 21 ans. par contre, tous les étés je découvrais une nouvelle région française, mes parents m'emmenaient visiter des châteaux, des sites naturels et des musées... mais ça ne faisait pas partie des sorties du week end.

On ne se comprend pas... je parle d'élèves qui ne sont JAMAIS sortis de leur ville, qui y habitent, y vont à l'école, y passent leurs we et leurs vacances, qui y ont leurs grands-parents, leurs amis et leur supermarché. Ils ne connaissent ni Carcassonne, ni le pont du Gard, ni les différentes régions française. Quand la collègue d'Anglais a voulu emmener certains élèves 1 journée à Londres, elle a dû organiser une réunion spéciale pour répondre aux questions de parents affolés à l'idée que leurs enfants partent à l'étranger.... Rolling Eyes
avatar
ysabel
Devin

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par ysabel le Lun 11 Fév 2013 - 19:45
@Docteur OX a écrit:Moi je n'avais pas de PC et la TV était très souvent éteinte... mais j'avais ça :



et ça :



et mon père laissait toujours traîner le Monde, l'Express, le Point sur la table...

Rhoo ! j'avais les mêmes ! je connaissais les 2 sur le bout des doigts à force de les lire Razz D'ailleurs je les ai toujours

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par User5899 le Lun 11 Fév 2013 - 19:47
@Dinaaa a écrit:
@mimile a écrit:
Lux-Aeterna a écrit:
@Vudici a écrit:J'ai grandi dans la ceinture verte de Bruxelles. Quinze minutes à pied et 10 minutes de métro: je suis allée voir la Grand Place à ... 14 ans. Bien après Carcassonne ou le pont du Gard...
Ce qui est proche est souvent ignoré...

Il n'y a pas un proverbe qui dit "on n'est pas prophète en son pays" ???

+1000
j'ai grandi en région parisienne. 1ere visite au musée d'Orsay à 20 ans, 1ere visite du Louvre 21 ans. par contre, tous les étés je découvrais une nouvelle région française, mes parents m'emmenaient visiter des châteaux, des sites naturels et des musées... mais ça ne faisait pas partie des sorties du week end.

On ne se comprend pas... je parle d'élèves qui ne sont JAMAIS sortis de leur ville, qui y habitent, y vont à l'école, y passent leurs we et leurs vacances, qui y ont leurs grands-parents, leurs amis et leur supermarché. Ils ne connaissent ni Carcassonne, ni le pont du Gard, ni les différentes régions française. Quand la collègue d'Anglais a voulu emmener certains élèves 1 journée à Londres, elle a dû organiser une réunion spéciale pour répondre aux questions de parents affolés à l'idée que leurs enfants partent à l'étranger.... Rolling Eyes
Dans la petite ville de mon lycée, ils sont quelques uns à ne pas remplir APB : ils ont leur bac, puis vont chercher du boulot à Auchan, pour ne pas quitter le bourg. Aller à Besançon, à 80km, est le bout du monde.
Lux_
Fidèle du forum

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Lux_ le Lun 11 Fév 2013 - 19:50
Cripure a écrit:
@Dinaaa a écrit:
@mimile a écrit:
Lux-Aeterna a écrit:
@Vudici a écrit:J'ai grandi dans la ceinture verte de Bruxelles. Quinze minutes à pied et 10 minutes de métro: je suis allée voir la Grand Place à ... 14 ans. Bien après Carcassonne ou le pont du Gard...
Ce qui est proche est souvent ignoré...

Il n'y a pas un proverbe qui dit "on n'est pas prophète en son pays" ???

+1000
j'ai grandi en région parisienne. 1ere visite au musée d'Orsay à 20 ans, 1ere visite du Louvre 21 ans. par contre, tous les étés je découvrais une nouvelle région française, mes parents m'emmenaient visiter des châteaux, des sites naturels et des musées... mais ça ne faisait pas partie des sorties du week end.

On ne se comprend pas... je parle d'élèves qui ne sont JAMAIS sortis de leur ville, qui y habitent, y vont à l'école, y passent leurs we et leurs vacances, qui y ont leurs grands-parents, leurs amis et leur supermarché. Ils ne connaissent ni Carcassonne, ni le pont du Gard, ni les différentes régions française. Quand la collègue d'Anglais a voulu emmener certains élèves 1 journée à Londres, elle a dû organiser une réunion spéciale pour répondre aux questions de parents affolés à l'idée que leurs enfants partent à l'étranger.... Rolling Eyes
Dans la petite ville de mon lycée, ils sont quelques uns à ne pas remplir APB : ils ont leur bac, puis vont chercher du boulot à Auchan, pour ne pas quitter le bourg. Aller à Besançon, à 80km, est le bout du monde.

J'ai le même souci avec mes élèves. Quand je les emmène à Lyon, j'ai l'impression d'aller en Australie ! Laughing
medea1
Niveau 5

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par medea1 le Lun 11 Fév 2013 - 20:03
moi j'ai découvert le centre ville de ma ville qu'en arrivant au lycée (j'avais droit à la carte de bus). Mais cela ne m'a pas empêché de m'intéresser à pleins de trucs (grâce au CDI, au manuel d'histoire, de français, de latin,..). L'école permet justement de se les faire ces références (la mauvaise réputation de Brassens apprise au collège, et "c'est une maison bleue accrochée à la colline..." en primaire)
avatar
Invité20
Habitué du forum

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Invité20 le Lun 11 Fév 2013 - 21:30
Cripure a écrit:
@Dinaaa a écrit:
@mimile a écrit:
Lux-Aeterna a écrit:
@Vudici a écrit:J'ai grandi dans la ceinture verte de Bruxelles. Quinze minutes à pied et 10 minutes de métro: je suis allée voir la Grand Place à ... 14 ans. Bien après Carcassonne ou le pont du Gard...
Ce qui est proche est souvent ignoré...

Il n'y a pas un proverbe qui dit "on n'est pas prophète en son pays" ???

+1000
j'ai grandi en région parisienne. 1ere visite au musée d'Orsay à 20 ans, 1ere visite du Louvre 21 ans. par contre, tous les étés je découvrais une nouvelle région française, mes parents m'emmenaient visiter des châteaux, des sites naturels et des musées... mais ça ne faisait pas partie des sorties du week end.

On ne se comprend pas... je parle d'élèves qui ne sont JAMAIS sortis de leur ville, qui y habitent, y vont à l'école, y passent leurs we et leurs vacances, qui y ont leurs grands-parents, leurs amis et leur supermarché. Ils ne connaissent ni Carcassonne, ni le pont du Gard, ni les différentes régions française. Quand la collègue d'Anglais a voulu emmener certains élèves 1 journée à Londres, elle a dû organiser une réunion spéciale pour répondre aux questions de parents affolés à l'idée que leurs enfants partent à l'étranger.... Rolling Eyes
Dans la petite ville de mon lycée, ils sont quelques uns à ne pas remplir APB : ils ont leur bac, puis vont chercher du boulot à Auchan, pour ne pas quitter le bourg. Aller à Besançon, à 80km, est le bout du monde.


Ça leur aurait fait du bien, quelques sorties bien ciblées quand ils étaient en Primaire, puis quelques cours de géographie aussi...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par User5899 le Lun 11 Fév 2013 - 22:18
doublecasquette véto a écrit:
Cripure a écrit:
@Dinaaa a écrit:
@mimile a écrit:
Lux-Aeterna a écrit:

Il n'y a pas un proverbe qui dit "on n'est pas prophète en son pays" ???

+1000
j'ai grandi en région parisienne. 1ere visite au musée d'Orsay à 20 ans, 1ere visite du Louvre 21 ans. par contre, tous les étés je découvrais une nouvelle région française, mes parents m'emmenaient visiter des châteaux, des sites naturels et des musées... mais ça ne faisait pas partie des sorties du week end.

On ne se comprend pas... je parle d'élèves qui ne sont JAMAIS sortis de leur ville, qui y habitent, y vont à l'école, y passent leurs we et leurs vacances, qui y ont leurs grands-parents, leurs amis et leur supermarché. Ils ne connaissent ni Carcassonne, ni le pont du Gard, ni les différentes régions française. Quand la collègue d'Anglais a voulu emmener certains élèves 1 journée à Londres, elle a dû organiser une réunion spéciale pour répondre aux questions de parents affolés à l'idée que leurs enfants partent à l'étranger.... Rolling Eyes
Dans la petite ville de mon lycée, ils sont quelques uns à ne pas remplir APB : ils ont leur bac, puis vont chercher du boulot à Auchan, pour ne pas quitter le bourg. Aller à Besançon, à 80km, est le bout du monde.


Ça leur aurait fait du bien, quelques sorties bien ciblées quand ils étaient en Primaire, puis quelques cours de géographie aussi...
Une belle occasion de vous taire avez-vous ratée là, vous !! Vous savez ce qu'ils font visiter, les zinstits du coin sauf mon mari qu'il s'énerve quand on lui en cause ? La déchèterie du coin. Nur ! Only ! Que ! Développement durable ki disent. Alors, hein, mieux vaut un coup de Bled.
Non mais !
Contenu sponsorisé

Re: Collège : absence de références culturelles des élèves

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum