Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Roumégueur Ier le Sam 9 Fév 2013 - 9:20

Les professionnels du tourisme réclament une "réforme des rythmes scolaires globale et équitable" :
http://www.ceto.to/blobs/medias/s/22090ce6aa400035/umih_snav_ceto_fnam__cnpa_cp_rythmes%20scolaires_060213_vdef.pdf

Ils appellent pour cela au respect des principes suivants :
- des week-ends de deux jours pleins pour les activités en famille
- des vacances d'été de 6 semaines, avec zonage
- des vacances d'hiver en février et des vacances de printemps en avril
- le maintien du rythme 7 semaines de cours / 2 semaines de vacances entre la rentrée de septembre et les vacances de Noël


Dernière édition par John le Sam 9 Fév 2013 - 14:02, édité 1 fois (Raison : Contenu du message très fortement précisé.)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par micaschiste le Sam 9 Fév 2013 - 10:41

’instauration d’un zonage afin de permettre à plus de Français de partir en vacances
On l'avait déjà entendu celle-là...
le maintien du rythme 7+2 entre la rentrée de septembre et les vacances de Noël"
difficile de respecter ça pour tout le monde si toutes les zones doivent être en 7+2 toute l'année.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par User5899 le Sam 9 Fév 2013 - 11:05

Y'a encore des familles qui vont à l'hôtel ? Shocked

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 11:07

Cripure a écrit:Y'a encore des familles qui vont à l'hôtel ? Shocked

Je me posais la même question... En plus du fait que je n'oserais pas imposer mes enfants à des clients d'un hôtel ( Evil or Very Mad ), je n'en aurais pas les moyens! Même une semaine.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par totoro le Sam 9 Fév 2013 - 11:14

Cripure a écrit:Y'a encore des familles qui vont à l'hôtel ? Shocked

oui, oui, nous pratiquons l'hôtellerie de plein air...
Spoiler:
c'est comme ça que s'appelle le camping maintenant... Rolling Eyes

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 11:17

@totoro a écrit:
Cripure a écrit:Y'a encore des familles qui vont à l'hôtel ? Shocked

oui, oui, nous pratiquons l'hôtellerie de plein air...
Spoiler:
c'est comme ça que s'appelle le camping maintenant... Rolling Eyes

Je vis avec une adepte du camping, eh bien je préfèrerais éviter carrément toute forme d'hôtellerie dans ce cas Laughing

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par fioufiou le Sam 9 Fév 2013 - 11:26

Par contre, si on rogne sur les vacances d'étés, il va bien falloir trouver de l'argent pour nous payer. Et les caisses sont vides... Je refuse de faire du bénévolat !
A-t-on le droit de nous forcer à travailler plus sans compensation financière ?

fioufiou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 11:30

@fioufiou a écrit:Par contre, si on rogne sur les vacances d'étés, il va bien falloir trouver de l'argent pour nous payer. Et les caisses sont vides... Je refuse de faire du bénévolat !
A-t-on le droit de nous forcer à travailler plus sans compensation financière ?

C'est une bonne question et je me la pose aussi. Les statuts de 1950 portant sur les services hebdomadaires fixent-ils un nombre de semaines de cours?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par almuixe le Sam 9 Fév 2013 - 11:52

De la bouche même du ministre, l'allongement de l'année scolaire de 36 à 38 semaines est prévue.

Pour les plus dubitatifs aussi, Vincent Peillon a tenu à dire une nouvelle fois que son soucis, outre l’approche pédagogique du sujet était « l’enfant ». « Je ne suis pas un ministre politique a-t-il osé face à ces 1400 inspecteurs. Je suis un ministre de la République qui aime l’école. La réforme des rythmes est faite dans l’intérêt de l’enfant, dans l’intérêt de l’élève. Ce n’est pas être partisan que de vouloir revenir à 4,5 jours. Et même demain à 38 semaines. C’est le consensus à droite comme à gauche et nous le ferons ». Et à ceux qui pourfendent les inégalités d’offre périscolaire, d’une ville à l’autre, il a rappelé que « cette réforme des rythmes ne va pas créer d’inégalité. Elle vise même à les gommer. A terme. Car tout ne sera pas fait d’un seul coup ».

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2013/02/08/vincent-peillon-pedagogue-en-chef-devant-ses-1400-inspecteurs-de-terrain/

Bon, pour les enseignants en lycée, cela ne fera pas une grosse différence (oraux du seconde groupe vers le 10 juillet). Par contre pour tous les autres Shocked

Si cette réforme est annoncée, la bataille médiatique sera perdue pour nous et jamais nous n'arriverons à convaincre l'opinion publique.
Par contre, si cela doit passer, il faudrait en profiter pour exiger de sacrés contreparties, mais pas forcément financières puisqu'il n'y a plus de sous.
Pour ne pas tout y perdre, il faudrait lier cette question à la pénibilité du travail. Surtout, que sur ce point, par contre, j'ai l'impression que les Français sont bien conscients du problème.
Et ce qui permettrait de diminuer la pénibilité du travail sans coûter de sous serait :
- de modifier les programmes en exigeant qu'ils soient rédigés par des processus plus transparents et plus démocratiques. Par exemple, pourquoi ne pas imaginer un droit de pétition qui bloquerait certains programmes.
- exiger que les programmes soient fournis au moins un an plein à l'avance, et les maquettes des épreuves deux ans en avance
- l'arrêt des petits arrangements et améliorations des notes aux examens qui ridiculise notre travail. Avoir des exigences réalistes que l'on peut évaluer correctement, et non toujours leur demander la lune (ex les TPE, des sujets de bac récents en langues) et donc être obligé de transiger pour finir en notant n'importe comment. Personnellement, cela me mine ce système abracadabrant. J'ai l'impression d'être contreproductive, et de leur enseigner que l'à peu près suffit et que finalement "tout se vaut".
- des moyens de lutte efficaces contre l'indiscipline des élèves. Par exemple, les chefs d'établissement qui lâchent ou poignardent dans le dos leur enseignants c'est odieux, et les enseignants devraient avoir les moyens de se prémunir de cela.
- de rogner les pouvoirs des parents, mais là c'est délicat car l'on touche aux redoublements (qui coûtent des sous)
- dénoncer la politique aberrante des objectifs de passage (au lycée, en licence...).

Pour l'instant, ce ne sont que des idées que je lance. My two cents. Mais, si on ne veut pas tous finir en arrêt maladie ou en reconversion, on aurait intérêt à passer à l'offensive et à formuler nous aussi des réformes plutôt que de toujours subir.


almuixe
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par almuixe le Sam 9 Fév 2013 - 11:54

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@fioufiou a écrit:Par contre, si on rogne sur les vacances d'étés, il va bien falloir trouver de l'argent pour nous payer. Et les caisses sont vides... Je refuse de faire du bénévolat !
A-t-on le droit de nous forcer à travailler plus sans compensation financière ?

C'est une bonne question et je me la pose aussi. Les statuts de 1950 portant sur les services hebdomadaires fixent-ils un nombre de semaines de cours?

Excellente question en effet. Le décret indique :
Les membres du personnel enseignant dans les établissements du second degré sont tenus de fournir, sans rémunération supplémentaire, dans l'ensemble de l'année scolaire, les maximums de services hebdomadaires suivants :

almuixe
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 11:58

Donc ce sera sans revalorisation et ce sera "normal" Evil or Very Mad

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par micaschiste le Sam 9 Fév 2013 - 12:39

Ne devrait-il pas être tenu compte des vacances fixées telles qu'elles l'étaient en 1950, date du décret ? Descartes Je doute même beaucoup et je connais la réponse...

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Olympias le Sam 9 Fév 2013 - 12:44

Peillon est-il un ministre qui aime les profs ????

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par kimy le Sam 9 Fév 2013 - 12:45

Ce n'étaient pas 36 semaines de cours ?

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Matthew76 le Sam 9 Fév 2013 - 12:53


Je ne sais pas, vous pensez vraiment que cela peut passer? Je me dis que si une telle mesure devait être adoptée, ce serait un peu comme trimballer de la nitroglycérine dans un grand 8. Je doute que les collégiens et les lycéens soient emballés par un tel projet, et que tout cela se terminerait forcément dans la rue. Je n'ai pas souvenir que les gouvernements aiment tenir tête aux jeunes. Après, je me plante peut-être totalement, mais s'ils devaient aller au bout de cette démarche, je ne suis pas sûr que ça soit une promenade de santé pour eux (A côté, le Mali, ce sera peanuts).

Matthew76
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par C'est pas faux le Sam 9 Fév 2013 - 12:58

@Matthew76 a écrit:
Je ne sais pas, vous pensez vraiment que cela peut passer? Je me dis que si une telle mesure devait être adoptée, ce serait un peu comme trimballer de la nitroglycérine dans un grand 8. Je doute que les collégiens et les lycéens soient emballés par un tel projet, et que tout cela se terminerait forcément dans la rue. Je n'ai pas souvenir que les gouvernements aiment tenir tête aux jeunes. Après, je me plante peut-être totalement, mais s'ils devaient aller au bout de cette démarche, je ne suis pas sûr que ça soit une promenade de santé pour eux (A côté, le Mali, ce sera peanuts).

Le ministre en a rappelé sa ferme intention hier devant son parterre de géraniums d'inspecteurs.
Un compromis sera trouvé : les élèves resteront à 36 semaines, et les profs passeront à 38 (hypothèse).

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Lilypims le Sam 9 Fév 2013 - 13:20

@C'est pas faux a écrit:
@Matthew76 a écrit:
Je ne sais pas, vous pensez vraiment que cela peut passer? Je me dis que si une telle mesure devait être adoptée, ce serait un peu comme trimballer de la nitroglycérine dans un grand 8. Je doute que les collégiens et les lycéens soient emballés par un tel projet, et que tout cela se terminerait forcément dans la rue. Je n'ai pas souvenir que les gouvernements aiment tenir tête aux jeunes. Après, je me plante peut-être totalement, mais s'ils devaient aller au bout de cette démarche, je ne suis pas sûr que ça soit une promenade de santé pour eux (A côté, le Mali, ce sera peanuts).

Le ministre en a rappelé sa ferme intention hier devant son parterre de géraniums d'inspecteurs.
Un compromis sera trouvé : les élèves resteront à 36 semaines, et les profs passeront à 38 (hypothèse).

Quel est l'intérêt dans ce cas ? A part nous e*****er encore un peu plus.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par C'est pas faux le Sam 9 Fév 2013 - 13:23

@Lilypims a écrit:
Quel est l'intérêt dans ce cas ? A part nous e*****er encore un peu plus.

C'est déjà beaucoup.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par doublecasquette le Sam 9 Fév 2013 - 13:24

@C'est pas faux a écrit:
@Matthew76 a écrit:
Je ne sais pas, vous pensez vraiment que cela peut passer? Je me dis que si une telle mesure devait être adoptée, ce serait un peu comme trimballer de la nitroglycérine dans un grand 8. Je doute que les collégiens et les lycéens soient emballés par un tel projet, et que tout cela se terminerait forcément dans la rue. Je n'ai pas souvenir que les gouvernements aiment tenir tête aux jeunes. Après, je me plante peut-être totalement, mais s'ils devaient aller au bout de cette démarche, je ne suis pas sûr que ça soit une promenade de santé pour eux (A côté, le Mali, ce sera peanuts).

Le ministre en a rappelé sa ferme intention hier devant son parterre de géraniums d'inspecteurs.
Un compromis sera trouvé : les élèves resteront à 36 semaines, et les profs passeront à 38 (hypothèse).

Derniers pas avant le chèque éducation à consommer à son rythme dans les supermarchés du savoir ludoéducatifs de proximité... No
Et nous, nous viendrons y faire nos 35 heures par semaine après avoir négocié nos congés devant le CA composé de personnalités du tissu économique et social local. Suspect


Dernière édition par doublecasquette le Sam 9 Fév 2013 - 13:24, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par steph.stephy3 le Sam 9 Fév 2013 - 13:24

Nous faire faire les stages (qui obligent jusqu'à aujourd'hui à utiliser les remplaçants qui sont en nombre insuffisants) pendant l'été...

_________________
www.stellapeel.com

Y a pas qu'le travail dans la vie !!!

steph.stephy3
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Matthew76 le Sam 9 Fév 2013 - 13:26

@C'est pas faux a écrit:Le ministre en a rappelé sa ferme intention hier devant son parterre de géraniums d'inspecteurs.
Un compromis sera trouvé : les élèves resteront à 36 semaines, et les profs passeront à 38 (hypothèse).

Ah, les lâches... Si, c'est ça (du moins, si cette hypothèse est retenue), cela serait vraiment très petit de leur part.
J'ose espérer qu'il y aura une lumière dans le gouvernement pour aller à l'encontre d'une telle idée, mais là, j'ai un gros doute...

Matthew76
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par C'est pas faux le Sam 9 Fév 2013 - 13:28

Pour éviter tout malentendu, je précise qu'il s'agit d'une hypothèse toute personnelle de ma part.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Patissot le Sam 9 Fév 2013 - 13:28

Ce serait bien qu'une telle mesure soit adoptée, je pourrais renoncer au bénéfice du concours avec encore moins de regrets. Razz

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par doublecasquette le Sam 9 Fév 2013 - 13:29

@doublecasquette a écrit:
@C'est pas faux a écrit:
@Matthew76 a écrit:
Je ne sais pas, vous pensez vraiment que cela peut passer? Je me dis que si une telle mesure devait être adoptée, ce serait un peu comme trimballer de la nitroglycérine dans un grand 8. Je doute que les collégiens et les lycéens soient emballés par un tel projet, et que tout cela se terminerait forcément dans la rue. Je n'ai pas souvenir que les gouvernements aiment tenir tête aux jeunes. Après, je me plante peut-être totalement, mais s'ils devaient aller au bout de cette démarche, je ne suis pas sûr que ça soit une promenade de santé pour eux (A côté, le Mali, ce sera peanuts).

Le ministre en a rappelé sa ferme intention hier devant son parterre de géraniums d'inspecteurs.
Un compromis sera trouvé : les élèves resteront à 36 semaines, et les profs passeront à 38 (hypothèse).

Derniers pas avant le chèque éducation à consommer à son rythme dans les supermarchés du savoir ludoéducatifs de proximité... No
Et nous, nous viendrons y faire nos 35 heures par semaine après avoir négocié nos congés devant le CA composé de personnalités du tissu économique et social local. Suspect

@C'est pas faux a écrit:Pour éviter tout malentendu, je précise qu'il s'agit d'une hypothèse toute personnelle de ma part.

Mon scénario catastrophe aussi ! Du moins, j'espère ! pale

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Hermiony le Sam 9 Fév 2013 - 13:31

@Lilypims a écrit:
@C'est pas faux a écrit:
@Matthew76 a écrit:
Je ne sais pas, vous pensez vraiment que cela peut passer? Je me dis que si une telle mesure devait être adoptée, ce serait un peu comme trimballer de la nitroglycérine dans un grand 8. Je doute que les collégiens et les lycéens soient emballés par un tel projet, et que tout cela se terminerait forcément dans la rue. Je n'ai pas souvenir que les gouvernements aiment tenir tête aux jeunes. Après, je me plante peut-être totalement, mais s'ils devaient aller au bout de cette démarche, je ne suis pas sûr que ça soit une promenade de santé pour eux (A côté, le Mali, ce sera peanuts).

Le ministre en a rappelé sa ferme intention hier devant son parterre de géraniums d'inspecteurs.
Un compromis sera trouvé : les élèves resteront à 36 semaines, et les profs passeront à 38 (hypothèse).

Quel est l'intérêt dans ce cas ? A part nous e*****er encore un peu plus.

Te mettre ENFIN au boulot, toi, espèce de feignasse ?
Tu te rends compte de l'énooooorme privilège que tu as d'avoir deux mois de vacances, que tu passes à ne rien faire parce que tu es parti (vu que ton salaire te le permet, c'est bien connu) ?

Deux semaines de réunions, projets à la noix et autres concertations, qui en veut ? Rolling Eyes Et puis pour remplir le LPC et cocher bien comme il faut les petites cases, il faut bien deux semaines non ?

Et puis, tiens, une idée ! Les centres aérés, ça coute des sous aux familles. Celles qui ne peuvent pas payer mettront leurs enfants deux semaines à l'école l'été. Comme ça, nous voilà occupés. Et comme notre fonction finit par ressembler plus à du gardiennage qu'à autre chose, finalement...

Lire autant de nouvelles réjouissantes n'a pas que des effets positifs sur ma tension nerveuse...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum