Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par varia le Dim 10 Fév 2013 - 19:59

@ Lefteris : en effet, j'étais un peu passée à côté de ça, même si je l'avais vaguement lu ici.

Cependant, j'ai bien peur que ce "crédit ARTT de 24-25 jours annuels" n'existe plus non plus chez les autres cadres A de la fonction publique (puisque c'est surtout la FP qu'on tape), et que les règles du jeu changent très vite chez eux comme chez nous...

Mais ta démonstration est très convaincante, et d'ailleurs tu prêches déjà une convaincue puisque quand je vois mes amis avec leurs RTT et leurs congés qui sont des vrais congés (avec toutes les réserves que l'on peut quand même émettre à ce propos - mais ça serait trop long à développer et il en est déjà souvent question ici), j'en viens souvent à me demander si la différence est tellement patente...

Personnellement, ces 2 semaines de plus ne me touchent pas directement (même si ça me scandalise indirectement) puisque étant chaque année "de bac", je n'ai déjà qu'un mois 1/2 de vacances d'été : ce qui m'énerve c'est que personne ne le sait, à part les profs, et encore !

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par C'est pas faux le Dim 10 Fév 2013 - 20:16

Ce rognement suscite des grognages.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par palomita le Dim 10 Fév 2013 - 20:18

Exact, pour le lycée, nous avons déjà moins de vacances que les autres car le mois de juillet est largement entamé et que nous devons rester à disposition au moins jusqu'au 10 juillet .
Quand j'ai débuté , la rentrée de septembre était donc décalée d'une semaine ( autour de la mi-septembre) pour compenser , ce qui n'est plus le cas depuis longtemps .
Je ne me souviens pas qu'il y ait eu beaucoup de résistance sur le terrain pour maintenir cette date décalée . humhum

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par midjie le Dim 10 Fév 2013 - 20:19

@phi a écrit:
@LadyC a écrit:
On a un peu fait dériver les propos de départ, là...
entre "français + maths + sciences + HG" comme matières fondamentales
(en envisageant de confier à des spécialistes, non des animateurs,
le sport + arts + LV), et "le b-a-ba", il y a une marge. Les sciences
et l'histoire-géo étaient comprises dans la proposition d'origine... Wink
Oui sauf que je maintiens que sport et arts (bon les langues c'est particulier je suis d'accord) méritent d'être ENSEIGNES en primaire et pas juste de faire l'objet d'un atelier optionnel au périscolaire de temps en temps... Or c'est bien ce que voudraient certains et ça ne choque pas la plupart des gens, qu'on mette les sciences et l'histoire dans le lot ou pas...

A Paris, sport, arts et musique sont enseignés pour la moitié des heures par des professeurs dont c'est la spécialité. Et honnêtement, il n'y a pas photo. L'an dernier, j'ai monté un projet avec le prof de musique, j'ai assisté à la quasi-totalité de ses séances...
Et je dis veneration
J'ai beau avoir des connaissances en musique, ce que je fais n'est pas du tout du même niveau que lui. Et pour le prof de sport, et celui d'arts visuels, c'est la même chose .

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY

midjie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Celeborn le Dim 10 Fév 2013 - 20:24

doublecasquette véto a écrit:Bien sûr, Gryphe. Mais il faut être vigilant car amalgame il y aura et le recentrage des programmes du primaire sur lecture-écriture-calcul se fera par une réduction des horaires et une augmentation du nombre d'élèves par PE: une fournée le matin, l'autre l'après-midi.

Je comprends bien l'inquiétude, mais ce n'est quand même a priori pas ce qui est prévu par le ministre, qui pour le coup avait même proposé un premier projet où il y avait 25h en classe entière (dont 2h d'exercices), ce que les principaux syndicats du premier degré n'ont pas accepté. Je crois qu'il faudrait surtout faire davantage savoir ce que défendent l'UNSA et le SNUipp, car à mon sens, ce sont davantage eux que le gouvernement, les fossoyeurs de la profession.

Ensuite, il faut bien voir ce que chacun exprime : chez nous, quand on parle de recentrer sur les fondamentaux, c'est certes de remettre un peu + d'heures en français/maths, mais pas de faire disparaître le dessin ou l'histoire (en revanche, l'anglais, hein… Razz).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Numéro 6 le Dim 10 Fév 2013 - 20:38

On peut être plutôt pour, un alignement des rythmes scolaires sur les rythmes biologiques des enfants, en se demandant malgré tout ce que serait une éducation déconnectée des rythmes des parents.... Tout en haïssant l'industrie beaufisante du tourisme....

Qui est le Numéro 1 ?

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par doublecasquette le Dim 10 Fév 2013 - 20:45

@Celeborn a écrit:
doublecasquette véto a écrit:Bien sûr, Gryphe. Mais il faut être vigilant car amalgame il y aura et le recentrage des programmes du primaire sur lecture-écriture-calcul se fera par une réduction des horaires et une augmentation du nombre d'élèves par PE: une fournée le matin, l'autre l'après-midi.

Je comprends bien l'inquiétude, mais ce n'est quand même a priori pas ce qui est prévu par le ministre, qui pour le coup avait même proposé un premier projet où il y avait 25h en classe entière (dont 2h d'exercices), ce que les principaux syndicats du premier degré n'ont pas accepté. Je crois qu'il faudrait surtout faire davantage savoir ce que défendent l'UNSA et le SNUipp, car à mon sens, ce sont davantage eux que le gouvernement, les fossoyeurs de la profession.

Ensuite, il faut bien voir ce que chacun exprime : chez nous, quand on parle de recentrer sur les fondamentaux, c'est certes de remettre un peu + d'heures en français/maths, mais pas de faire disparaître le dessin ou l'histoire (en revanche, l'anglais, hein… Razz).

L'anglais, je suis pour et je l'ai dit et redit. Le reste, je suis contre. Le problème n'est pas là et nous le savons bien.
Tant qu'il existera des méthodes, en maternelle et en première année d'élémentaire qui ne garantissent pas le lire-écrire-compter-calculer courant en fin de CP à plus de 98 % de l'effectif global, on n'en sortira pas.

Et tant que, même si ces méthodes ont été employées de la PS au CP, ça tournera en eau de boudin dans les classes d'au-dessus, litté de jeunesse à toutes petites doses et toutes petites exigences, fête du 100e jour de l'année avec cotillons, suivi du Vendée globe, grammaire, conjugaison avec des méthodes dites ludiques où, au mois de janvier, on n'a toujours pas osé faire commencer à réviser autre chose que le présent à des CM2, dictées, et problèmes quand il leur tombe un œil ou presque, on n'en sortira pas non plus.

Le problème n'est pas de faire chanter l'Hymne à la Joie aux CM2 ou Quand le cheval de Thomas tomba aux petits CP. Et cette musique-là, Midjie, tous les instits sont capables de la faire faire à leurs élèves (ou il y en a au moins un dans l'équipe et il prend les classes des copains pendant que ceux-ci font faire des bracelets brésiliens, de l'histoire ou des dictées aux siens).

PS : Oui. Chacun a le droit de s'exprimer. Enfin j'espère.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Gryphe le Dim 10 Fév 2013 - 20:54

@doublecasquette a écrit:Tant qu'il existera des méthodes, en maternelle et en première année d'élémentaire qui ne garantissent pas le lire-écrire-compter-calculer courant en fin de CP à plus de 98 % de l'effectif global, on n'en sortira pas.

Et tant que, même si ces méthodes ont été employées de la PS au CP, ça tournera en eau de boudin dans les classes d'au-dessus, litté de jeunesse à toutes petites doses et toutes petites exigences, fête du 100e jour de l'année avec cotillons, suivi du Vendée globe, grammaire, conjugaison avec des méthodes dites ludiques où, au mois de janvier, on n'a toujours pas osé faire commencer à réviser autre chose que le présent à des CM2, dictées, et problèmes quand il leur tombe un œil ou presque, on n'en sortira pas non plus.
Voilà.
Le problème, c'est qu'il n'y en a que pour le "ludique" et que la simple mention du mot "travail" est tabou. Ça y est, à parler de "travail", on est déjà catalogué facho. Ce que je ne suis pas, enfin pas que je sache.
L'élève au centre, voilà encore un autre postulat qui n'a pas fait que du bien... Bien sûr que l'école est faite pour les élèves. Mais pour leur transmettre quelque chose, pas pour qu'ils poussent tout seuls et reconstruisent tout seuls comme des grands des savoirs inatteignables sans l'apport structuré, clair et progressif de l'adulte.
Pfff, des fois ça me fatigue, j'ai l'impression qu'on connaît les clés mais que personne ne veut les utiliser. Sad

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par User5899 le Dim 10 Fév 2013 - 21:24

@doublecasquette a écrit:
Cripure a écrit:
@phi a écrit:
holderfar a écrit:Ah, je vois d'où vient le malentendu. Tu parlais des PE, moi j'ai cru que tu parlais du secondaire. Embarassed
Toutes mes excuses, là je ne peux que te donner raison: vous ne pouvez pas tout faire.

Ben moi non, je trouve ça désolant qu'on nous dise qu'on ne devrait faire que du français et des maths en primaire et que le reste, des petits animateurs peuvent bien s'en occuper (ou pas, on s'en fiche au fond). Nous sommes polyvalents, ça fait partie de notre boulot et quand on brade les matières considérées comme secondaires au périscolaire ça me hérisse le poil :evil:Les enfants dont on s'occupe ont droit à une vraie scolarité générale qui comprend le français, les mathématiques mais aussi les sciences, l'histoire, la géographie, les arts, le sport...
Arrêtez avec ça ! C'est un discours convenu qui ne convainc personne. Les élèves ont droit avant tout à savoir tous lire avant la retraite furieux

Et ils liront quoi ? Des ba be bi bo bu jusqu'au collège ?

Vous êtes le premier à dire que, dans votre CP, tout le monde ou presque savait lire à Noël. Alors, que vous a fait faire l'instit ensuite ? Plus rien ?

Non, bien sûr, vous avez lu, des contes, des histoires, des récits. Vous avez fait connaissance avec les grands auteurs. Vous avez appris des poèmes et des chants que vous avez recopiés et illustrés (oh, quelle horreur, du dessin).
Vous avez aussi lu dans vos livres de géographie, d'histoire et d'observation (c'est ainsi qu'on appelait SVT et physique à l'école primaire) et on ne vous a pas dit que vous perdiez votre temps, au contraire.
Vous saviez lire un problème de mathématiques et le résoudre, reproduire une figure géométrique et en donner les proportions réelles sachant que vous l'aviez tracée au 1/100e.
Vous avez lu des cartes, des schémas et des petits graphiques simples dans ces livres, vous les avez recopiés, décalqués, appris par cœur pour la semaine suivante, vous avez appris les bases de l'histoire que vous avez ensuite approfondies au collège. En entrant en 6°, vous saviez dessiner de mémoire le système digestif d'un être humain, d'un ruminant, vous reconnaissiez à leur dentition un carnivore, un herbivore, un omnivore, vous connaissiez le mode de reproduction des végétaux, vous saviez qu'un acide attaque une base, vous étiez capable de citer les productions agricoles et industrielles de chaque région de France, vous connaissiez les différents systèmes politiques qu'elle avait traversées au cours de son histoire.
Vous saviez aussi jouer à la balle au prisonnier, courir, sauter, lancer, même si, vous, ça vous ennuyait. Avec un peu de chance, vous étiez tombé sur un instit qui vous avait fait faire un peu de menuiserie, d'électricité, de jardinage.


Et tout ça, pour les gosses de maintenant, ce serait du superflu. "Sait lire, écrire et compter", comme à l'époque de la conscription ?
Mais ça, c'est le programme de ceux qui voulaient que le Peuple reste à sa place, celle des ouvriers et des loufiats, il y a maintenant presque deux siècles.
Et c'est à cela que vous voulez que nous retournions. Pas de Mozart pour les gosses de pauvres ? Pas de Rembrandt, de Picasso, de Delacroix ? Récite tes tables et ton bréviaire et laisse-nous nous cultiver entre nous ?

Très peu pour moi, merci bien !
Ce qui est en gras, non. Il faut du temps pour approfondir les bases. Et justement, acide-base, j'ai découvert ça en seconde C, par exemple. Les échelles, en 6e ou 5e. Pas d'EPS dieu merci pale La menuiserie, c'étaient les travaux manuels en 6e, je crois qu'en URSS on appelait ça le goulag. Les dentitions comparées des herbivores et des carnivores ? Mais vous rêvez ! Very Happy
Par contre, tous les verbes à tous les temps de tous les modes, oui. Toutes les propositions subordonnées. Le calcul mental, les tables de 2 à 15, la proportionnalité, les produits en croix, la division décimale.
Saupoudrez bien, saupoudrez bien.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par User5899 le Dim 10 Fév 2013 - 21:27

@doublecasquette a écrit:
@phi a écrit: Merci DC!

Y'a pas d'quoi ! Ça milite pour Mélenchon et ça réagit comme Thiers ! C'est dingue, non ?
C'est sûr, tes enfants du peuple, ils sont beaux aujourd'hui, à ânonner jusqu'à 18 ans et à ne pas savoir signer leur nom à 20. C'est du social.

NB "Ca" appliqué à un humain est une insulte. Tu devrais garder tes insultes pour les MP, comme je l'ai fait.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par JPhMM le Dim 10 Fév 2013 - 21:30

@doublecasquette a écrit:En entrant en 6°, vous saviez dessiner de mémoire le système digestif d'un être humain
Même le contour de la France et le tracé de ses fleuves professeur appris à force d'utiliser



et aussi parce qu'on nous demandait de les apprendre.

Traumatisés, je vous dis. Razz

Essayez un jour : tracez au tableau le contour de la carte de France, les élèves vous regardent comme si vous étiez un extraterrestre. Laughing


Dernière édition par JPhMM le Dim 10 Fév 2013 - 22:17, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Lefteris le Dim 10 Fév 2013 - 21:50

@varia a écrit:@ Lefteris : en effet, j'étais un peu passée à côté de ça, même si je l'avais vaguement lu ici.

Cependant, j'ai bien peur que ce "crédit ARTT de 24-25 jours annuels" n'existe plus non plus chez les autres cadres A de la fonction publique (puisque c'est surtout la FP qu'on tape), et que les règles du jeu changent très vite chez eux comme chez nous...

Mais ta démonstration est très convaincante, et d'ailleurs tu prêches déjà une convaincue puisque quand je vois mes amis avec leurs RTT et leurs congés qui sont des vrais congés (avec toutes les réserves que l'on peut quand même émettre à ce propos - mais ça serait trop long à développer et il en est déjà souvent question ici), j'en viens souvent à me demander si la différence est tellement patente...

Personnellement, ces 2 semaines de plus ne me touchent pas directement (même si ça me scandalise indirectement) puisque étant chaque année "de bac", je n'ai déjà qu'un mois 1/2 de vacances d'été : ce qui m'énerve c'est que personne ne le sait, à part les profs, et encore !

Si, ce crédit existe toujours, je ne suis pas parti il y a si longtemps que ça , et je fréquente mes anciens collègues. La semaine théorique est toujours fixée à 35 heures, et l'organisation des services , surtout pour l'encadrement, est toujours de 39 heures voire 40.

Le "rognage" est plutôt fait de la façon suivante : comme il est difficile de prendre les jours exactement comme on veut , on propose le paiement de ces journées, et certains acceptent pour diverses raisons. Parce qu'ils préfèrent plus d'argent, ou parce qu'ils n'ont pas besoin de jours hors période scolaire (les plus demandées effectivement, ça c'est un fait : obtenir 4 semaines en juillet et surtout août est un tour de force, ainsi que Pâques , Noël ), parce qu'ils ne veulent pas prendre de retard dans de dossiers.. . D'autres s'accrochent et préfèrent prendre un jour par-ci par là, ou partir hors-saison (j'étais comme ça...) . D'autre part, les services de dimanche ne sont plus récupérés en coefficient multiplié: 1 jour = 1 jour. Certains encore choisissent le compte épargne -temps, et cumulent d'une année sur l'autre. Tout ça multiplié par des milliers de fonctionnaires permet des économies , car la présence réelle d'une part, l’adaptabilité des congés d'autre part évite de recruter, et le paiement de journées reveint largement moins cher que des embauches (pas de charges, de retraites budgétisées). D'autres ministères que je connais ont des récupérations forfaitaires. Globalement, personne n'a moins de 10 à 11 semaines s'il le souhaite et préfère ça à un paiement.

C'est un concours de circonstances qui m'a fait partir, avec hésitations quand même, mais certainement pas les vacances, j'avais déjà les yeux bien ouverts sur ce point. Shocked

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Instructeurpublic le Dim 10 Fév 2013 - 22:06

Concernant les apprentissages au primaire, en plus du contenu, j'ai l'impression que c'est aussi une question de densité et d'intensité. Je m'explique : je reçois tous les ans des profs des écoles dans l'une de mes classe de sixième (liaison oblige) et la remarque qui revient systématiquement est la suivante : "c'est très très dense, vous faites en une heure ce que l'on étale sur 1 ou 2 jours". Certains paraissent même choqués. Je fais alors remarquer que les élèves suivent, comprennent et s'adapte très bien à ce rythme, ce à quoi ils acquiescent, bon gré mal gré, l'ayant constaté de visu.

Je ne sais pas comment on tente de former (formater) les PE mais j'ai le sentiment qu'on les incite à ménager excessivement les chtite nenfants, comme quoi il ne faut pas trop leur bourrer le crâne, penser à leur rythme naturel, etc, etc. C'est en tout cas l'interprétation que je fais de ces échanges annuels avec les collègues PE. Peut-être qu'un un rythme plus soutenu et une forte densité de contenus permettrait en effet de concilier efficacement les fondamentaux, la culture générale et plus si affinités. N'est-ce pas justement dans les petites classes que les élèves ont la plus grosse capacité d'absorption de connaissances ?

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par User5899 le Dim 10 Fév 2013 - 22:11

@JPhMM a écrit:
DC_I a écrit:En entrant en 6°, vous saviez dessiner de mémoire le système digestif d'un être humain
Même le contour de la France et le tracé de ses fleuves professeur appris à force d'utiliser



et aussi parce qu'on nous demandait de les apprendre.

Traumatisés, je vous dis. Razz

Essayez un jour : tracez au tableau le contour de la carte de France, les élèves vous regardent comme si vous étiez un extraterrestre. Laughing
JP, vous m'attribuez un propos qui n'est pas le mien. Je me rappelle très bien avoir dû attendre les sciences naturelles de 6e pour le tube digestif humain.
Quant aux instits qui me sortent que quand on sait lire ba be bi bo bu, on sait lire et qu'il faut commencer la physique nucléaire pour occuper les gosses, cela mérite-t-il une réponse ?


Dernière édition par Cripure le Dim 10 Fév 2013 - 22:26, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Gryphe le Dim 10 Fév 2013 - 22:16

Cripure a écrit:il faut commencer la physique nucléaire pour occuper les gosses, cela mérite-t-il une réponse ?
Il me semble que ce n'est pas non plus ce que dit DC.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par JPhMM le Dim 10 Fév 2013 - 22:17

Mille excuses, Cripure.
C'est corrigé.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par User5899 le Dim 10 Fév 2013 - 22:27

@Gryphe a écrit:
Cripure a écrit:il faut commencer la physique nucléaire pour occuper les gosses, cela mérite-t-il une réponse ?
Il me semble que ce n'est pas non plus ce que dit DC.
Mouais.


@JPhMM a écrit:Mille excuses, Cripure.
C'est corrigé.
Merci JP.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par dandelion le Dim 10 Fév 2013 - 22:29

Cripure a écrit:
@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:En entrant en 6°, vous saviez dessiner de mémoire le système digestif d'un être humain
Même le contour de la France et le tracé de ses fleuves professeur appris à force d'utiliser



et aussi parce qu'on nous demandait de les apprendre.

Traumatisés, je vous dis. Razz

Essayez un jour : tracez au tableau le contour de la carte de France, les élèves vous regardent comme si vous étiez un extraterrestre. Laughing
JP, vous m'attribuez un propos qui n'est pas le mien. Je me rappelle très bien avoir dû attendre les sciences naturelles de 6e pour le tube digestif humain.
Quant aux instits qui me sortent que quand on sait lire ba be bi bo bu, on sait lire et qu'il faut commencer la physique nucléaire pour occuper les gosses, cela mérite-t-il une réponse ?
Cripure, vous vous faites plus méchant que vous ne l'êtes, et vous oubliez que la société porte une grande responsabilité dans la baisse des résultats (combien de parents m'ont demandé au collège ou au lycée comment faire faire leurs devoirs à leurs enfants?). J'ai appris à lire, à écrire et à compter on ne peut plus sérieusement (en copiant, recopiant, etc) mais je me souviens aussi des promenades d'observation dans la colline (j'avais vu une peau de mue de serpent et je m'en souviens encore), des tableaux d'histoire que l'instituteur suspendait (et qui m'ont quand même donné goût à l'histoire et curiosité), des fleuves, sources et affluents, des récitations de poésie (avec souvent de grands auteurs bien qu'expurgés). Quant à mes parents, ils allaient à l'école le samedi toute la journée, et cela ne les a pas tués (je m'étonne d'ailleurs qu'on oublie si aisément que dans des temps pas si anciens on travaillait plus longtemps pendant la semaine tout en rentrant en octobre à l'école...). Hélas, il m'a été donné de déménager souvent et ainsi de visiter de nombreuses maisons et appartements: et dans ceux-ci combien de bibliothèques fournies? Pas beaucoup, sinon il n'y a plus de place pour la télé et le vidéoprojecteur... Parfois pas un livre, même chez des cadres ayant de jeunes enfants heu Enseigner la lecture aujourd'hui s'apparente chaque jour davantage à enseigner une langue morte. Les PE auront beau faire, si les enfants ne lisent pas à la maison, ne font pas les devoirs, ne voient pas leurs parents lire, ils n'arriveront à rien.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Condorcet le Dim 10 Fév 2013 - 23:02

@Lora a écrit:Pour revenir au sujet initial, moi, ce qui m'a fait halluciner, c'est ça :

" Les habitudes des Français par rapport à leurs vacances changent. Nous observons un morcellement des vacances tout au long de l’année sur des périodes plus courtes au détriment des traditionnelles longues vacances estivales. Aujourd’hui, le calendrier scolaire n’est pas adapté à ces nouveaux comportements. Cette réforme sociétale doit mieux les prendre en compte. "

Sous prétexte que les Français prennent de plus petites vacances, le calendrier scolaire devrait être modifié ? Heu... où est l'intérêt de l'élève, là ?? Comment peut-on prendre au sérieux une telle demande au Ministère de l’Éducation Nationale ? Et pourquoi pas commencer la journée plus tard parce que le film du soir finit tard ? Ou finir plus tôt parce que Les Anges de la Téléréalité commence à 17h ??

Encore faut-il qu'ils les prennent. Du propre aveu du gouvernement, 46% d'entre eux ne sont pas partis en vacances l'an dernier http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/07/11/les-francais-partent-de-moins-en-moins-en-vacances-le-gouvernement-s-en-inquiete_1732432_3234.html

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par varia le Lun 11 Fév 2013 - 1:48

Ah !!!! idee
C'était donc pour ça la main-mise laissée au grands groupes financiers, la pression économique et la crise généralisée !

C'était donc en fait :
=> pour que les Français ne partent plus faire de longs voyages
=> pour qu'ils se limitent à de tout petits séjours chez papi-mamie dans le département d'à côté, fautes de thunes
=> pour qu'on puisse enfin diminuer les vacances scolaires !

D'accord, j'ai enfin compris.... cheers

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Invité20 le Lun 11 Fév 2013 - 12:20

Cripure a écrit:
@doublecasquette a écrit:[q
. En entrant en 6°, vous saviez dessiner de mémoire le système digestif d'un être humain, d'un ruminant, vous reconnaissiez à leur dentition un carnivore, un herbivore, un omnivore, vous connaissiez le mode de reproduction des végétaux, vous saviez qu'un acide attaque une base, vous étiez capable de citer les productions agricoles et industrielles de chaque région de France, vous connaissiez les différents systèmes politiques qu'elle avait traversés au cours de son histoire.
Vous saviez aussi jouer à la balle au prisonnier, courir, sauter, lancer, même si, vous, ça vous ennuyait. Avec un peu de chance, vous étiez tombé sur un instit qui vous avait fait faire un peu de menuiserie, d'électricité, de jardinage.




Très peu pour moi, merci bien !
Ce qui est en gras, non. Il faut du temps pour approfondir les bases. Et justement, acide-base, j'ai découvert ça en seconde C, par exemple. Les échelles, en 6e ou 5e. Pas d'EPS dieu merci pale La menuiserie, c'étaient les travaux manuels en 6e, je crois qu'en URSS on appelait ça le goulag. Les dentitions comparées des herbivores et des carnivores ? Mais vous rêvez ! Very Happy
Par contre, tous les verbes à tous les temps de tous les modes, oui. Toutes les propositions subordonnées. Le calcul mental, les tables de 2 à 15, la proportionnalité, les produits en croix, la division décimale.
Saupoudrez bien, saupoudrez bien.


Donc, Cripure, vous nous affirmez que vous êtes entré en Sixième en sachant lire et écrire mais sans savoir lire et écrire:

-dents (incisives, canines, molaires), œsophage, estomac, intestin, foie, pancréas- carnivore, herbivore, ruminant
-tige, feuille, fleur, sépale, pétale, pistil, étamine
- Glacier, torrent, rivière, fleuve, mer, océan, affluent, confluent
-royauté, république, révolution

j'en passe ...


On ne peut lire et écrire efficacement des mots dont on ignore la signification et, 11 ans, ça me semble bien tard pour commencer à mettre en place ces notions, outre le fait que trouver des textes à lire en quantité suffisante, qui soient compréhensibles mais qui ne nécessitent pas d'expliquer quelque notion que ce soit par l'intermédiaire de cours et d'exercices structurés et progressifs, me semble infaisable à moins de se cantonner à la littérature jeunesse la plus pauvre possible, auquel cas on ne pourra étudier que le présent des verbes du premier groupe.

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Une passante le Lun 11 Fév 2013 - 13:21

je ne fais qu'une simple suggestion : serait-il possible que les problèmes d'orthographe et de maîtrise de la langue viennent du fait que c'est devenu une sorte de discipline "à part" alors qu'avant, on en faisait tout le temps ?
Ainsi, une amie me montrait il y a quelques années un cahier de sa fille en primaire, truffé de fautes d'orthographe, je le lui fais remarquer et elle me répond que c'est son cahier "d'écriture libre", donc que l'orthographe n'y est pas importante !
Cela m'a surprise et je me demande si finalement la différence ne vient pas du fait que nous, nous faisons tout le temps de l'orthographe, de la conjugaison, du calcul mais en faisant aussi de l'histoire, des sciences, s'il y avait un mot ou une particularité langagière, nous l'étudiions, donc on faisait prioritairement du français et des maths (les bases), mais en même temps qu'on étudiait autre chose ! (bon, mais peut-être que mes souvenirs sont trop lointains...)

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par User5899 le Lun 11 Fév 2013 - 14:10

doublecasquette véto a écrit:
Cripure a écrit:
@doublecasquette a écrit:[q
. En entrant en 6°, vous saviez dessiner de mémoire le système digestif d'un être humain, d'un ruminant, vous reconnaissiez à leur dentition un carnivore, un herbivore, un omnivore, vous connaissiez le mode de reproduction des végétaux, vous saviez qu'un acide attaque une base, vous étiez capable de citer les productions agricoles et industrielles de chaque région de France, vous connaissiez les différents systèmes politiques qu'elle avait traversés au cours de son histoire.
Vous saviez aussi jouer à la balle au prisonnier, courir, sauter, lancer, même si, vous, ça vous ennuyait. Avec un peu de chance, vous étiez tombé sur un instit qui vous avait fait faire un peu de menuiserie, d'électricité, de jardinage.




Très peu pour moi, merci bien !
Ce qui est en gras, non. Il faut du temps pour approfondir les bases. Et justement, acide-base, j'ai découvert ça en seconde C, par exemple. Les échelles, en 6e ou 5e. Pas d'EPS dieu merci pale La menuiserie, c'étaient les travaux manuels en 6e, je crois qu'en URSS on appelait ça le goulag. Les dentitions comparées des herbivores et des carnivores ? Mais vous rêvez ! Very Happy
Par contre, tous les verbes à tous les temps de tous les modes, oui. Toutes les propositions subordonnées. Le calcul mental, les tables de 2 à 15, la proportionnalité, les produits en croix, la division décimale.
Saupoudrez bien, saupoudrez bien.


Donc, Cripure, vous nous affirmez que vous êtes entré en Sixième en sachant lire et écrire mais sans savoir lire et écrire:

-dents (incisives, canines, molaires), œsophage, estomac, intestin, foie, pancréas- carnivore, herbivore, ruminant
-tige, feuille, fleur, sépale, pétale, pistil, étamine
- Glacier, torrent, rivière, fleuve, mer, océan, affluent, confluent
-royauté, république, révolution

j'en passe ...
Je les ai rencontrés, du moins certains, dans les Club des cinq, les Mystères, les Langelot que je dévorais entre le CM1 et la 6e, oui, c'est sûr. Mais on avait une heure d'histoire un jour, une heure de "leçon de choses" le jour suivant et une heure de géographie en plus du français (sous toutes ses formes, donc bien sûr récitations incluses) et maths. Pas d'EPS, pas de LV, pas de travaux manuels, bricolage, informatique, physique, projets annuels genre la fresque du préau, et al. Vous avez voulu prendre la mouche tout de suite, prenez-la, y compris avec vos ba be bi bo bu. Si vous avez des idées pour que lecture et écriture soient mieux maîtrisées, au lieu de hurler ici, prenez donc la tête d'un syndicat et faites-vous entendre, nom d'un chien ! Entre ceux qui ne savent pas lire, ceux qui écrivent sur trois interlignes en faisant les points sur les "i" au compas, ceux qui ne suivent pas les lignes et ceux qui ne savent plus former un "z", un "y", un "m"distinct d'un "n", on en trouve de moins en moins au lycée qui fussent passés au CE1 à mon époque !
Je n'ai pas besoin de vous redire que le social, dans ces conditions, hein...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par User5899 le Lun 11 Fév 2013 - 14:12

@Une passante a écrit:je ne fais qu'une simple suggestion : serait-il possible que les problèmes d'orthographe et de maîtrise de la langue viennent du fait que c'est devenu une sorte de discipline "à part" alors qu'avant, on en faisait tout le temps ?
Ainsi, une amie me montrait il y a quelques années un cahier de sa fille en primaire, truffé de fautes d'orthographe, je le lui fais remarquer et elle me répond que c'est son cahier "d'écriture libre", donc que l'orthographe n'y est pas importante !
Cela m'a surprise et je me demande si finalement la différence ne vient pas du fait que nous, nous faisons tout le temps de l'orthographe, de la conjugaison, du calcul mais en faisant aussi de l'histoire, des sciences, s'il y avait un mot ou une particularité langagière, nous l'étudiions, donc on faisait prioritairement du français et des maths (les bases), mais en même temps qu'on étudiait autre chose ! (bon, mais peut-être que mes souvenirs sont trop lointains...)
Il me semble que l'argument constant pour supprimer des heures de français a été qu'on en fait tout le temps, partout. A l'école, je veux bien. Au collège et au lycée, vu le français parlé et écrit par certains collègues d'autres disciplines (et il n'y a qu'à regarder sur Néo, certains font constamment les mêmes fautes jour après jour, ce ne sont pas du tout des coquilles), c'est très dangereux.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par doctor who le Lun 11 Fév 2013 - 14:17

Mais il n'y a pas besoin de passer des heures sur chacune des matières "secondaires". Deux séances d'histoire par semaine, bien menées (de 20 min à trois quarts d'heure), et basta ! Forcément si on y passe deux demi-journées à cause du projet truc ou bidule, ça fait beaucoup.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Invité20 le Lun 11 Fév 2013 - 14:19

En résumé, Cripure, nous sommes bien d'accord. Et faites un peu attention à ne pas mélanger DC véto et DC instit.
Dc instit est en classe le lundi du matin jusqu'au soir et ne se permet pas de gaspiller son temps à venir sur ce forum.
Quant à son travail concernant les apprentissages, et tout particulièrement celui de la lecture, il est indéniable. Et donc, vous feriez mieux de tourner sept fois votre plume dans votre main avant d'écrire " si vous avez des idées pour que lecture et écriture soient mieux
maîtrisées, au lieu de hurler ici, prenez donc la tête d'un syndicat et
faites-vous entendre, noim d'un chien ! ". C'est bête de dire ça à quelqu'un qui vient de faire éditer un manuel d'apprentissage de la lecture et a participé et participe à l'élaboration de manuels de grammaire française.


Si vous n'avez pas un souvenir précis de tout ce qui vous fut enseigné en Primaire, c'est parce que c'était si intelligemment enseigné que ça rentrait comme dans du beurre. Si vous allez vérifier les programmes en vigueur et les manuels dont usaient vos instituteurs, vous verrez que c'est indéniable.

Invité20
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum