Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Patissot le Ven 15 Fév 2013 - 19:32

J'ai l'impression que c'est trop tard, aucun mobilisation ne saurait inverser la tendance des politiques éducatives.

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par phi le Ven 15 Fév 2013 - 19:33

J'ai surtout l'impression que beaucoup de collègues ne sont pas si attachés que ça aux grandes vacances... J'ai même souvent entendu dire que de toutes façons ils n'avaient pas d'argent pour partir et s'ennuyaient chez eux pale

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par barèges le Ven 15 Fév 2013 - 19:40

@Lefteris a écrit:

Pour les recrutements, malgré une campagne de communication, ça ne s'annonce pas bien. Comme futur tuteur d'EAP (j'ai fini par céder car sans tuteurs = pas de contrats pur les quelques valeureux) , je peux dire que d'après mes renseignements, le compte n'est pas bon Sad



Vu que ces contrats sont réservés aux boursiers, je me demande s'il y a une quelconque adéquation entre "public boursier" et "public se destinant au professorat". Si la reproduction des élites fonctionne a plein, les "bons élèves" futurs "bons étudiants" dont rêve soi-disant le gouvernement pour former le vivier des concours ne sont pas les boursiers... Les "pauvres" fils de "pauvres", boursiers, ne s'imaginent pas facilement profs, sauf exception. Pas plus que les vraiment bien nés d'ailleurs.
J'espère me tromper. Mais c'est l'impression que ça donne.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Ragnetrude le Ven 15 Fév 2013 - 19:41

Il y en a même plein qui pensent qu'on est super bien payés, ya qu'a voir les chiffres de la grève du 31.

Je comprends que beaucoup se sentent découragés (ceux qui ont vécu le mvt sur les retraites de 2003 notamment), mais enfin il ne faut pas partir aussi défaitiste (il n'y a même pas encore de projet clair de prévu). Je soupçonne d'ailleurs le ministre de balancer des idées aux médias, voir les réactions et éventuellement continuer s'il sent que ça peut passer.

Je suis déçue mais je ne peux quand même pas m'empêcher de croire qu'avec un gouvernement PS on a quand même plus de chances d'être entendus (en créant un réel rapport de force bien sûr...).

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Patissot le Ven 15 Fév 2013 - 19:45

@phi a écrit:J'ai surtout l'impression que beaucoup de collègues ne sont pas si attachés que ça aux grandes vacances... J'ai même souvent entendu dire que de toutes façons ils n'avaient pas d'argent pour partir et s'ennuyaient chez eux pale
Suspect Il y a de sacrés tordus.

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par lene75 le Ven 15 Fév 2013 - 19:50

Disons que le coup des rythmes à l'école primaire n'est pas rassurant : le gouvernement passe en force et se moque bien de l'avis de tout le monde (PE, mais aussi fédérations de parents et maires). On a l'impression que réformer est une question de fierté et aussi vaguement l'impression que toutes les réformes vont dans le même sens depuis des années quelles que soient les personnes au pouvoir. Sans compter que jeter les fonctionnaires et les pires parmi eux, les profs, en pâture à l'opinion publique semble être une stratégie politique appréciée. Il y a de quoi démoraliser ceux qui sont déjà là et ceux qui ne veulent plus venir.

@Patissot a écrit:
@phi a écrit:J'ai surtout l'impression que beaucoup de collègues ne sont pas si attachés que ça aux grandes vacances... J'ai même souvent entendu dire que de toutes façons ils n'avaient pas d'argent pour partir et s'ennuyaient chez eux pale
Suspect Il y a de sacrés tordus.

+1

Et pour une profession intellectuelle, c'est pour le moins inquiétant...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par steph.stephy3 le Ven 15 Fév 2013 - 19:52

Je leur réponds de trouver une association caritative dans laquelle faire de l'alphabétisation en bénévolat !!!!
Laissez-moi mes vacances !
Mon compagnon ne peut prendre ses vacances d'été qu'à partir du 15 août.
S'ils zonent et que ma zone reprend le 15 août, nous n'aurons plus de vacances en commun.
C'est plus une vie. Pourquoi travailler ? Je ponds 5 mômes et je reste glander à la maison...

_________________
www.stellapeel.com

Y a pas qu'le travail dans la vie !!!

steph.stephy3
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Lefteris le Ven 15 Fév 2013 - 20:02

@Patissot a écrit:J'ai l'impression que c'est trop tard, aucun mobilisation ne saurait inverser la tendance des politiques éducatives.
Tu appelles ça des "politiques" , toi ?

@phi a écrit:J'ai surtout l'impression que beaucoup de collègues ne sont pas si attachés que ça aux grandes vacances... J'ai même souvent entendu dire que de toutes façons ils n'avaient pas d'argent pour partir et s'ennuyaient chez eux pale
Je l'ai parfois entendu , mais c'est rare. Et les rares fois où je l'ai entendu , c'était accompagné de "j'aimerais un meilleur salaire en échange".

@barèges a écrit:
@Lefteris a écrit:

Pour les recrutements, malgré une campagne de communication, ça ne s'annonce pas bien. Comme futur tuteur d'EAP (j'ai fini par céder car sans tuteurs = pas de contrats pur les quelques valeureux) , je peux dire que d'après mes renseignements, le compte n'est pas bon Sad



Vu que ces contrats sont réservés aux boursiers, je me demande s'il y a une quelconque adéquation entre "public boursier" et "public se destinant au professorat". Si la reproduction des élites fonctionne a plein, les "bons élèves" futurs "bons étudiants" dont rêve soi-disant le gouvernement pour former le vivier des concours ne sont pas les boursiers... Les "pauvres" fils de "pauvres", boursiers, ne s'imaginent pas facilement profs, sauf exception. Pas plus que les vraiment bien nés d'ailleurs.
J'espère me tromper. Mais c'est l'impression que ça donne.
Ca je ne sais pas , pour l'adéquation avec le public , mais ceux qui ont les moyens de financer5 ans d'études, 6 ans , souvent plus pour avoir les concours, vont - sauf passion irrépressible - se diriger vers autre chose de plus intéressant fianancièrement, les autres vont passer des concours accessibles avant. Ca a déjà été dit sur ce forum, mais même les facs de lettres se vident , notamment après la licence vers des master pro, pour éviter les concours de l'EN.
Et le pire, c'est que les facs, et même les classes prépas pour ne pas perdre d'étudiants, organisent des d'études lettres + autre chose, avec cet argument de pouvoir faire autre chose. ( j'invite largement à aller visiter les sites concernés, que je ne mettrai bien évidemment pas sur ce forum).

Haldetrude a écrit:Il y en a même plein qui pensent qu'on est super bien payés, ya qu'a voir les chiffres de la grève du 31.

Je comprends que beaucoup se sentent découragés (ceux qui ont vécu le mvt sur les retraites de 2003 notamment), mais enfin il ne faut pas partir aussi défaitiste (il n'y a même pas encore de projet clair de prévu). Je soupçonne d'ailleurs le ministre de balancer des idées aux médias, voir les réactions et éventuellement continuer s'il sent que ça peut passer.

Je suis déçue mais je ne peux quand même pas m'empêcher de croire qu'avec un gouvernement PS on a quand même plus de chances d'être entendus (en créant un réel rapport de force bien sûr...).
Le rapport de force, ça ne peut pas être une grève saute-mouton : il faudrait une grève tournante et perlée, avec menaces sur les examens.J'avoue avoir beaucoup de mal à y croire.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par Roumégueur Ier le Ven 15 Fév 2013 - 20:26

@steph.stephy3 a écrit:Je leur réponds de trouver une association caritative dans laquelle faire de l'alphabétisation en bénévolat !!!!
Laissez-moi mes vacances !
Mon compagnon ne peut prendre ses vacances d'été qu'à partir du 15 août.
S'ils zonent et que ma zone reprend le 15 août, nous n'aurons plus de vacances en commun.
C'est plus une vie. Pourquoi travailler ? Je ponds 5 mômes et je reste glander à la maison...

Petit rappel, la dernière semaine d'août 2012, il faisait 38 à 40°... ça promet!

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par yseult le Ven 15 Fév 2013 - 21:28

sur le site de l'express, le journaliste interview Peillon :
"Le temps de la refondation est venu. Nous la conduirons ensemble. Nous avons déjà trop tardé." Qui a prononcé cette phrase?

[Silence.] Cela peut être le président. Cela peut être moi...

C'est le président. Mais celui d'avant! C'est Nicolas Sarkozy, le 4 septembre 2007, dans sa "Lettre aux éducateurs"... Vous lui avez piqué la formule pour le livre que vous publiez le 13 février?

Ah bon? Sur l'école? Incroyable... Comme quoi les mots ne font pas tout.

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et un petit pas de plus vers le rognage des vacances d'été

Message par arcenciel le Ven 15 Fév 2013 - 21:46

@phi a écrit:J'ai surtout l'impression que beaucoup de collègues ne sont pas si attachés que ça aux grandes vacances... J'ai même souvent entendu dire que de toutes façons ils n'avaient pas d'argent pour partir et s'ennuyaient chez eux pale
Même impression!
Pour moi elles sont vitales! C'est comme le mercredi...(et je ne m'ennuie pas!)

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum