[HG] Le temps de nos études...

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Nightcrawler1 le Dim 10 Fév 2013 - 15:21

En fait, je n'ai pas vraiment profité de Gras car j'avais eu Bloc-Durafour avant qui m'avait tout appris (et ma soeur qui m'avait formé en cours du soir!).

Phan était quelqu'un qui se donnait à fond pour ses élèves. En outre, son côté rad-soc avait tout son charme dans le cadre précis de HIV... Ce que j'appréciais surtout chez lui c'était le message d'insubordination qu'il nous faisait passer en nous montrant que ce n'était pas tout de passer le concours, il fallait également être fidèle à des principes contre certains visions institutionnelles... C'est ce qui m'a sauvé par la suite. Je me demande ce que donne Cocquard maintenant...

Par contre, j'avais été très déçu par Colombel en HG, on m'en avait dit le plus grand bien et en réalité son cours n'a jamais réellement décollé. Peut-être le thème ne l'inspirait-il pas?

Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Dim 10 Fév 2013 - 15:39

Colombel... aucun charisme! Des cours solides mais très ennuyeux.
Les camarades avaient découvert qu'il avait commis un ouvrage érotique, ce qui a donné lieu à des lectures publiques amusantes dans la cour.

Des générations, à Fénélon, ont apparemment eu la chance de suivre les cours de Scheibling.

Avec Phan, c'est exactement comme vous dites cheers

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Pérégrin le Dim 10 Fév 2013 - 16:42

Je suis sans doute passé quelques années après vous puisque je n'ai pas eu l'occasion de connaître Gras.

Par contre j'ai eu la chance de profiter de Phan les trois dernières années de sa carrière, et j'en garde également un souvenir ému. En plus de son enseignement de grande qualité, c'est l'un des rares professeurs à m'avoir transmis autre chose qu'un simple savoir disciplinaire, ce qui Nightcrawler résume très bien dans son message. J'ai également eu Coquard en tronc commun une année, et tout le monde était d'accord pour dire qu'il ne se foulait pas trop, même s'il était extrêmement sympathique.

Quant à Colombel, il avait été assigné au cours de commentaire de cartes, où il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. C'était Louveaux qui donnait les cours de tronc commun, et il était très très bien. Ses cours étaient très complets et il les rendait supportables même aux plus allergiques à la géographie. Il est apparemment devenu IG depuis, mais bon, personne n'est parfait.

Pérégrin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Nightcrawler1 le Dim 10 Fév 2013 - 16:59

@Pérégrin a écrit:Je suis sans doute passé quelques années après vous puisque je n'ai pas eu l'occasion de connaître Gras.

Par contre j'ai eu la chance de profiter de Phan les trois dernières années de sa carrière, et j'en garde également un souvenir ému. En plus de son enseignement de grande qualité, c'est l'un des rares professeurs à m'avoir transmis autre chose qu'un simple savoir disciplinaire, ce qui Nightcrawler résume très bien dans son message. J'ai également eu Coquard en tronc commun une année, et tout le monde était d'accord pour dire qu'il ne se foulait pas trop, même s'il était extrêmement sympathique.

Quant à Colombel, il avait été assigné au cours de commentaire de cartes, où il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. C'était Louveaux qui donnait les cours de tronc commun, et il était très très bien. Ses cours étaient très complets et il les rendait supportables même aux plus allergiques à la géographie. Il est apparemment devenu IG depuis, mais bon, personne n'est parfait.

As-tu eu Rizk en philosophie?
La prof qui m'a laissé le meilleur souvenir à HIV était une prof de français (je crois qu'elle s'appelait Charbonnier) qui était réellement possédée dans ses cours. Une fois elle s'était mise à saigner du nez en plein cours et avait continué son cours en vitupérant tout en s'épongeant le nez...

Cela me donne un coup de vieux de penser que tous les profs que j'ai connus sont partis à la retraite. Il faut dire que cela fait dix ans...

Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Arverne le Dim 10 Fév 2013 - 17:18

Vous avez de la chance d'avoir connu de grands professeurs. Moi, j'ai fait mes études à Saint-Etienne et je n'ai jamais eu de profs connus. Ah si, Perrin en ancienne qui a dû écrire un ou deux bouquins, mais c'est bien tout.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Douglas Colvin le Dim 10 Fév 2013 - 17:23

Après, les meilleurs profs que j'ai pus avoir n'étaient pas forcément "connus".

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marie Laetitia le Dim 10 Fév 2013 - 17:36

@Douglas Colvin a écrit:Après, les meilleurs profs que j'ai pus avoir n'étaient pas forcément "connus".

topela

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Nightcrawler1 le Dim 10 Fév 2013 - 17:42

@Douglas Colvin a écrit:Après, les meilleurs profs que j'ai pus avoir n'étaient pas forcément "connus".

Tout à fait d'accord. En général les profs les plus connus sont ceux qui sont les plus accaparés par leur carrière, ce qui peut les amener à négliger leurs cours. Par exemple Phan, à HIV n'a jamais écrit de bouquin à ma connaissance avant de partir à la retraite. Il ne devait pas en avoir le temps...


Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par damanhour le Dim 10 Fév 2013 - 17:43

@Olympias a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:En khâgne a Henri IV j'ai eu des cours de "carto" fabuleux avec M. Gras un prof de géo a l'ancienne (collier de barbe, lunettes carrées métalliques) il était de cette génération capable de vous dessiner a main levée la coupe géologique de la carte que l'on étudiait... Avec lui on l'a appris par cœur le Derruau.
Ensuite a Lyon j'ai eu quelques cours avec JL Tissier un grand géographe et aussi avec Paul Arnould un super spécialiste sur la forêt, longtemps a l'agreg de géo.
Je garde enfin un souvenir ému d'E. Bonerandi une super prof de géo de l'école, disparue l'an dernier d'un AVC.
Plein de géographes super existent c'est sur...

Ah, le Derruau...que de souvenirs. J'en avais un autre, plus deux gros pavés avec des cartons géologiques. Depuis, à chaque fois que je passe en voiture dans une localité dont j'ai fait la carte et le carton géologique, rien à faire, je ne peux pas m'empêcher de le mentionner !! Retour sur le concours de l'ENS, début de l'épreuve de géomorphologie, on nous distribue la carte au 1/500000è de Brive et le carton géologique de.....Nevers...Gros blême. On lève le doigt ...Msieur, y a un problème !!! On a repassé l'épreuve 2j plus tard.
Et dire que j'ai à présent la chance de me trouver sur une butte témoin de relief de cuesta !!!!!!!!!!!

Collier de barbe, vraiment très très bien le post de blog sur le PAF. J'en ai moi aussi ras-le-bol de ces pseudo-formations à la noix, avec des "pauvres points", des fautes d'orthographe...Avant, je supportais déjà mal de me déplacer pour qu'on me lise des polycops, avec le powerpoint, ça fait moderne...Ras le bol des propos pontifiants pour nous montrer que le collègue trucmuche a compris le programme... veneration , et le dit devant l'IPR. Bref, des heures perdues à écouter des conneries. furieux Tout ça pour que certains se fassent mousser alors que la meilleure des formations = assister à des colloques, des conférences données par des spécialistes, des vrais, et surtout LIRE. Mais il me semble que cette évidence n'est pas partagée par tous !!!!!


Ah Gras, il était génial Smile tu as eu Culerier en histoire ?

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Dim 10 Fév 2013 - 20:55

@Pérégrin a écrit:Je suis sans doute passé quelques années après vous puisque je n'ai pas eu l'occasion de connaître Gras.

Par contre j'ai eu la chance de profiter de Phan les trois dernières années de sa carrière, et j'en garde également un souvenir ému. En plus de son enseignement de grande qualité, c'est l'un des rares professeurs à m'avoir transmis autre chose qu'un simple savoir disciplinaire, ce qui Nightcrawler résume très bien dans son message. J'ai également eu Coquard en tronc commun une année, et tout le monde était d'accord pour dire qu'il ne se foulait pas trop, même s'il était extrêmement sympathique.

Quant à Colombel, il avait été assigné au cours de commentaire de cartes, où il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. C'était Louveaux qui donnait les cours de tronc commun, et il était très très bien. Ses cours étaient très complets et il les rendait supportables même aux plus allergiques à la géographie. Il est apparemment devenu IG depuis, mais bon, personne n'est parfait.

Le truc très précieux sur B. Phan, c'est non seulement que c'était un bourreau de travail mais surtout qu'au départ, c'était un outsider il n'appartenait pas du tout au sérail. Famille originaire de Nvlle Calédonie, études universitaires à Caen, il a débuté comme certifié. Il a connu les salles des profs où les agrégés vouvoyaient systématiquement les certifiés. Il a sursauté après obtenu l'agreg' interne quand un agrégé s'est mis brutalement à le tutoyer...Ensuite il est devenu prof de prépa sur Amiens avant d'arriver à Fénelon.
A Henri IV, on l'a béni car il venait remplacer au pied levé l'inénarrable Monsieur S. qui ne faisait plus cours et se contentait de nous lire des photocopies?!

Ces dernières années, il est toujours présent lorsque les uns après les autres nous soutenons nos thèses ou nous nous frottons à l'épreuve du recrutement.

Bref, un bonhomme rare & précieux.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Olympias le Dim 10 Fév 2013 - 21:27

Phan était quelqu'un qui se donnait à fond pour ses élèves. En outre, son côté rad-soc avait tout son charme dans le cadre précis de HIV... Ce que j'appréciais surtout chez lui c'était le message d'insubordination qu'il nous faisait passer en nous montrant que ce n'était pas tout de passer le concours, il fallait également être fidèle à des principes contre certains visions institutionnelles...

Il est à la retraite, mais il n'a pas changé...Je connais Bernard comme collègue depuis des années et sa façon de ruer dans les brancards, son insubordination, sa manière de combattre le politiquement correct et les prétentions des imbéciles sont assez géniales

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Nightcrawler1 le Lun 11 Fév 2013 - 6:02

Je me rappelle qu'il m'avait raconté avoir voulu commencé une thèse (en Espagne si mes souvenirs sont bons) et s'être barré dès qu'il avait vu combien tous les types du labo où ils se trouvaient faisaient vieux... A l'époque j'avais un malaise par rapport à mon entrée en thèse et sa remarque m'a permis de fixer des mots dessus et de préparer à temps un plan de secours dont je suis maintenant ravi.

Au niveau disciplinaire (étant géographe je le connais moins personnellement) je crois que ce qui m'a le plus aidé chez lui c'est que malgré sa rigueur il nous montrait toujours combien un exercice de concours avait ses propres limites.

J'avais cubé à HIV car mon potentiel de progression le plus important était en commentaire de documents. J'avais commencé très bas avec lui avant de remonter tout au long de l'année. Etonnamment, j'ai eu au final la même note (8)! le jour du concours.

Le prof qui m'a fait réellement comprendre le commentaire de docs (et le Moyen-Age au passage) c'est Gouggenheim. Ce type est une vraie machine au niveau méthode et cours mais, malgré sa gentillesse, il m'a beaucoup moins marqué humainement que Phan (car plus discret).

@ Collierdebarbe: Quand est-ce que Phan est arrivé à HIV? Je pensais qu'il était là depuis très longtemps.


Dernière édition par Nightcrawler1 le Lun 11 Fév 2013 - 6:13, édité 1 fois

Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Nightcrawler1 le Lun 11 Fév 2013 - 6:07

@Pérégrin a écrit:Je suis sans doute passé quelques années après vous puisque je n'ai pas eu l'occasion de connaître Gras.


Gras est parti après l'année 2002-2003. Nous étions allés fêter avec Phan son départ à la retraite dans le bar à vin aveyronais qui est à côté d'Henry IV.
Je suis curieux de savoir comment fonctionnent les khâgnes et les hypokhâgnes maintenant car mine de rien la grande majorité des profs que j'y ai connus sont partis à la retraite (Bloc Durafour, Guyot, Scott, Cugnot pour Lakanal, Phan, Gras pour HIV, pour les départs dont je suis certain). Je me demande dans quelle mesure la nouvelle génération a pu les remplacer tant ils me semblent appartenir à une époque révolue de l'enseignement.

Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Lun 11 Fév 2013 - 14:40

@nightcrawler: Phan est arrivé en 1996/97 à H4, avant il était à Fénelon...

Pour les perf de "la sainte maison", je crois que ça reste du très bon:
http://www.letudiant.fr/palmares/classement-prepa/premiere-sup-lsh.html

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Olympias le Lun 11 Fév 2013 - 23:25

Un très bon ami et collègue, ancien élève de Phan, vient de prendre en charge l'hypokhâgne et la khâgne du Lycée Mariette de Boulogne/Mer. Je ne sais pas comment il se perçoit par rapport aux anciens...Mais gros bosseur, ça c'est sûr !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Olympias le Lun 11 Fév 2013 - 23:28


Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Docteur OX le Lun 11 Fév 2013 - 23:53

Tout ça c'est bien vieux...

Je me souviens d'avoir eu Chaunu à un oral et... il s'est endormi devant moi. Il a fallu le réveiller bien sûr. Gênant.

Bon souvenir aussi de Tulard (ses cours étaient vraiment sympas) qui, croisé dans un restaurant parisien, me demandait dans quel grand lycée parisien j'enseignais... et moi de répondre dans un collège zep-pep4 à Argenteuil. Et lui de me demander si ça n'avait pas changé depuis les impressionnistes !


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 12 Fév 2013 - 8:02

@Docteur OX a écrit:Je me souviens d'avoir eu Chaunu à un oral et... il s'est endormi devant moi. Il a fallu le réveiller bien sûr. Gênant.

Laughing Laughing Laughing

Spoiler:
J'adore Chaunu Embarassed Embarassed

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Nightcrawler1 le Mar 12 Fév 2013 - 8:16

@Collier de Barbe a écrit:@nightcrawler: Phan est arrivé en 1996/97 à H4, avant il était à Fénelon...

Pour les perf de "la sainte maison", je crois que ça reste du très bon:
http://www.letudiant.fr/palmares/classement-prepa/premiere-sup-lsh.html

Oui en effet. Par contre Lakanal (qui demeure pour moi ma prépa de coeur) semble avoir bien diminué.

Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Arverne le Mar 12 Fév 2013 - 8:34

@Docteur OX a écrit:
Bon souvenir aussi de Tulard (ses cours étaient vraiment sympas) qui, croisé dans un restaurant parisien, me demandait dans quel grand lycée parisien j'enseignais... et moi de répondre dans un collège zep-pep4 à Argenteuil. Et lui de me demander si ça n'avait pas changé depuis les impressionnistes !
Tulard voit toujours grand. Quand je lui ai demandé de vouloir diriger la thèse que j'envisageais de faire il y a longtemps, sa première question fut "êtes-vous agrégée ? " Moi "Non", lui "certifiée alors" ? Moi "non, plus". Soupir "il faudrait au moins que vous soyez certifiée".
Maintenant, je suis certifiée mais l'idée de faire une thèse est bien loin.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 12 Fév 2013 - 8:41

@Arverne a écrit:
Tulard voit toujours grand. Quand je lui ai demandé de vouloir diriger la thèse que j'envisageais de faire il y a longtemps, sa première question fut "êtes-vous agrégée ? " Moi "Non", lui "certifiée alors" ? Moi "non, plus". Soupir "il faudrait au moins que vous soyez certifiée".

Au-delà du traditionalisme (élitisme?) bien réel chez certains, il faut aussi voir chez ces universitaires la volonté de protéger les doctorants pour leur assurer un avenir après la thèse et leur garantir une source de revenus, afin de ne pas se retrouver sans rien à 30 ans, après une thèse qui ne mène à rien, surtout dans le système (contestable et très contesté par certains Wink ) de recrutement universitaire en histoire, dans lequel l'agrégation est très souvent un critère de sélection.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Arverne le Mar 12 Fév 2013 - 8:44

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Arverne a écrit:
Tulard voit toujours grand. Quand je lui ai demandé de vouloir diriger la thèse que j'envisageais de faire il y a longtemps, sa première question fut "êtes-vous agrégée ? " Moi "Non", lui "certifiée alors" ? Moi "non, plus". Soupir "il faudrait au moins que vous soyez certifiée".

Au-delà du traditionalisme (élitisme?) bien réel chez certains, il faut aussi voir chez ces universitaires la volonté de protéger les doctorants pour leur assurer un avenir après la thèse et leur garantir une source de revenus, afin de ne pas se retrouver sans rien à 30 ans, après une thèse qui ne mène à rien, surtout dans le système (contestable et très contesté par certains Wink ) de recrutement universitaire en histoire, dans lequel l'agrégation est très souvent un critère de sélection.
C'est bien comme ça que je l'avais compris, mon cher Marcel. Mais j'étais à l'époque jeune et naïve et je ne voulais faire que de la recherche en vivant d'amour et d'eau fraîche ....

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Mar 12 Fév 2013 - 12:18

C'était un conseil très sage.

J'ai plusieurs ami/e/s docteurs ou en passe de l'être mais sans diplôme de l'enseignement. C'est une galère sans nom pour ensuite vivre de la recherche. Une voie ou presque: le CNRS?! En effet, être élu MCF en étant certifié relève déjà de l'exploit mais sans diplôme c'est quasiment impossible.
Je ne connais qu'un exemple: lorsque Paris 1 a recruté un prof en assyriologie qui n'était pas agrégé. Evidemment C. Gauvard, mandarine des mandarines, lui a demandé pourquoi il n'était pas agrégé; il aurait répondu qu'à l'époque il participait à l'excavation d'Ur ou de Sumer...
Mais sinon, le système est effectivement très particulier.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Nightcrawler1 le Mar 12 Fév 2013 - 14:31

C'est vrai, il faut absolument pouvoir s'insérer professionnellement sans la thèse sous peine d'aller à de cruelles désillusions.

Pierre Chaunu l'expliquait très bien dans sa préface de la thèse de Victor Nguyen sur les origines de l'Action Française. Nguyen dévoré par son sujet s'enferra dans sa volonté d'être chercheur sans avoir passé un concours et finit par se suicider de désespoir.

En outre, je pense que la possibilité de ne pas dépendre de son travail de recherche pour gagner sa vie permet d'atteindre une plus grande indépendance intellectuelle.

Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marie Laetitia le Mar 12 Fév 2013 - 18:50

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Docteur OX a écrit:Je me souviens d'avoir eu Chaunu à un oral et... il s'est endormi devant moi. Il a fallu le réveiller bien sûr. Gênant.

Laughing Laughing Laughing

Spoiler:
J'adore Chaunu Embarassed Embarassed

topela je l'ai vu seulement en conférence (et à la radio) il était... extraordinaire! Et j'adore sa blague sur Calvin que je ressors dès que je peux... Razz

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marcel Khrouchtchev le Mar 12 Fév 2013 - 19:24

@Marie Laetitia a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Docteur OX a écrit:Je me souviens d'avoir eu Chaunu à un oral et... il s'est endormi devant moi. Il a fallu le réveiller bien sûr. Gênant.

Laughing Laughing Laughing

Spoiler:
J'adore Chaunu Embarassed Embarassed

topela je l'ai vu seulement en conférence (et à la radio) il était... extraordinaire! Et j'adore sa blague sur Calvin que je ressors dès que je peux... Razz

Shocked Je ne la connais pas! Sad C'est racontable? Mais quelque chose me dit que moi, j'aurais moins d'occasions de la raconter, dans les colloques où je traîne, les admirateurs de Calvin sont assez nombreux Very Happy

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum