[HG] Le temps de nos études...

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Sam 9 Fév 2013 - 18:56

@MK les géographes ont plein de débouchés en urbanisme aménagement... Et les collectivités locales recrutent a tour de bras. C'est compréhensible qu'ils se détournent de l'enseignement.
Mais je pense pas que ça soit fatal. La géo est quand même une vieille dame très digne qui en a vu d'autres...

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Douglas Colvin le Sam 9 Fév 2013 - 18:57

Bizarrement, personne n'évoque les profs d'IUFM nous ayant (dé)formé pour l'ESD...

titanic

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 19:00

@Collier de Barbe a écrit:@MK les géographes ont plein de débouchés en urbanisme aménagement... Et les collectivités locales recrutent a tour de bras. C'est compréhensible qu'ils se détournent de l'enseignement.
Mais je pense pas que ça soit fatal. La géo est quand même une vieille dame très digne qui en a vu d'autres...

Ah mais je ne dis pas le contraire. Ce qui m'exaspère par contre, c'est que ces mêmes géographes sont les premiers à venir pleurnicher en disant que leur discipline est mal enseignée dans le secondaire, alors qu'ils dissuadent leurs étudiants de passer les concours et ne viennent pas former ceux qui, sortis d'histoire, veulent les passer.

@Douglas Colvin a écrit:Bizarrement, personne n'évoque les profs d'IUFM nous ayant (dé)formé pour l'ESD...

titanic

Je n'en ai jamais eu! A l'IUFM, je n'ai eu que des formateurs qui étaient en poste dans le secondaire et qui avaient une décharge pour être nos formateurs. Ils étaient vraiment très bien, mais se comportaient plus en collègues expérimentés qu'en profs.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Sam 9 Fév 2013 - 19:05

@DC j'ai eu a souffrir un peu du CIES mais c'était a peine 8 journées/an mais c'était totalement nul...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 19:07

@Collier de Barbe a écrit:@DC j'ai eu a souffrir un peu du CIES mais c'était a peine 8 journées/an mais c'était totalement nul...

Et qui faisait cours? Des profs d'IUFM ou des EC en sciences de l'éducation spécialement chargés du CIES?

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Artysia le Sam 9 Fév 2013 - 19:09

@Douglas Colvin a écrit:Bizarrement, personne n'évoque les profs d'IUFM nous ayant (dé)formé pour l'ESD...

titanic

Je n'osais pas intervenir, même si vous entendre parler de Tours m'a donné un bon coup de nostalgie Wink
Je n'ai eu mon CAPEs que l'an dernier, rien à voir avec l'agreg… mais je crois que je vais me souvenir longtemps d'un des profs d'ESD que j'ai eu et qui m'a toujours impressionné par son savoir et sa très grande disponibilité.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Sam 9 Fév 2013 - 19:18

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:@DC j'ai eu a souffrir un peu du CIES mais c'était a peine 8 journées/an mais c'était totalement nul...

Et qui faisait cours? Des profs d'IUFM ou des EC en sciences de l'éducation spécialement chargés du CIES?

Quelques EC déprimés et inintéressants au possible
Un prof en "Sciences de l'Educ" nous recommandant de "faire jaillir le désir de connaissances de l'étudiant" (authentique)
Et sinon j'ai pu sécher un an pour faire mon terrain.

Mais ce CIES...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 19:19

@Collier de Barbe a écrit:
Un prof en "Sciences de l'Educ" nous recommandant de "faire jaillir le désir de connaissances de l'étudiant" (authentique)

Y en a qui ont eu des problèmes pour moins que ça! Laughing

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Olympias le Sam 9 Fév 2013 - 19:23

@Collier de Barbe a écrit:En khâgne a Henri IV j'ai eu des cours de "carto" fabuleux avec M. Gras un prof de géo a l'ancienne (collier de barbe, lunettes carrées métalliques) il était de cette génération capable de vous dessiner a main levée la coupe géologique de la carte que l'on étudiait... Avec lui on l'a appris par cœur le Derruau.
Ensuite a Lyon j'ai eu quelques cours avec JL Tissier un grand géographe et aussi avec Paul Arnould un super spécialiste sur la forêt, longtemps a l'agreg de géo.
Je garde enfin un souvenir ému d'E. Bonerandi une super prof de géo de l'école, disparue l'an dernier d'un AVC.
Plein de géographes super existent c'est sur...

Ah, le Derruau...que de souvenirs. J'en avais un autre, plus deux gros pavés avec des cartons géologiques. Depuis, à chaque fois que je passe en voiture dans une localité dont j'ai fait la carte et le carton géologique, rien à faire, je ne peux pas m'empêcher de le mentionner !! Retour sur le concours de l'ENS, début de l'épreuve de géomorphologie, on nous distribue la carte au 1/500000è de Brive et le carton géologique de.....Nevers...Gros blême. On lève le doigt ...Msieur, y a un problème !!! On a repassé l'épreuve 2j plus tard.
Et dire que j'ai à présent la chance de me trouver sur une butte témoin de relief de cuesta !!!!!!!!!!!

Collier de barbe, vraiment très très bien le post de blog sur le PAF. J'en ai moi aussi ras-le-bol de ces pseudo-formations à la noix, avec des "pauvres points", des fautes d'orthographe...Avant, je supportais déjà mal de me déplacer pour qu'on me lise des polycops, avec le powerpoint, ça fait moderne...Ras le bol des propos pontifiants pour nous montrer que le collègue trucmuche a compris le programme... veneration , et le dit devant l'IPR. Bref, des heures perdues à écouter des conneries. furieux Tout ça pour que certains se fassent mousser alors que la meilleure des formations = assister à des colloques, des conférences données par des spécialistes, des vrais, et surtout LIRE. Mais il me semble que cette évidence n'est pas partagée par tous !!!!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Sam 9 Fév 2013 - 19:25

Et encore nous venant de LSH on se disait qu'on avait une petite accoutumance au "Pipo" pseudo philosophique mais j'avais de la peine pour nos camarades scientifiques...
On a eu une autre séance mythique un samedi matin (!) ou tout le monde avait été convoque dans le grand amphi des Arts et métiers pou écouter un EC... Nous lire le décret statutaire des EC ?!

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Sam 9 Fév 2013 - 19:27

@Olympias merci! C'est gentil

Pour la carto, je peux pas m'empêcher d'acheter la carte topo de tous mes lieux de vacances... En prepa, j'avais affiché devant moi la carte de France géologique qui est très belle (d'ailleurs il faudrait que je la rachète)

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Olympias le Sam 9 Fév 2013 - 19:44

A collier de barbe
C'est vrai que le carton géologique a une allure esthétique certaine....
La conférence la plus conne il y a bien la chanson .on chez Philippe Meyer....c'était en 2è année d'IUFM (le CPR venait de subir une transmutation, exprès pour nous, titulaires de la dernière session du concours ancienne formule) : on arrive pour la formation "psychologie de l'enfant et de l'ado" (très bien quand il y a des gens compétents....sauf que là, on a eu droit aux barbots du département des sciences de l'éducation lol! )
Ouverture de la formation par Mme Machintruc, directrice du département des barbots qui ose nous dire : Bon, il y a des problèmes dans l'Education nationale mais on ne sait pas quoi faire pour les résoudre."
Les stagiaires d'EPS ont pris leurs sac et la poudre d'escampette. Nous avons eu la politesse d'écouter ses sornettes jusqu'à 11h30 (en lisant ou en corrigeant nos copies sous la table).
Et c'était le début de l'IUFM, l'Inutile Univers de Formation Médiocre.

Et les ESPE ce sera pareil ??????????


Merdouille, les Gallois mènent....

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Malaga le Sam 9 Fév 2013 - 19:46

Lorsque j'ai préparé le CAPES, nous étions moins de 10% de géographes à le préparer. Nous restons donc une minorité même si, contrairement à ce que vous dites, les débouchés après la fac de géo ne sont pas si mirobolantes que cela (j'ai pas mal de copines qui galèrent franchement à trouver un boulot).

J'ai étudié la géo à Paris-I et j'ai eu de super profs: JF Staszak (le plus passionnant, spécialiste de géographie culturelle), Y. Richard, Franck Lavigne (en géographie physique, spécialiste de la géographie marine et fluviale), Anne Le Fur (qui nous a enseigné la cartographie avec passion et rigueur), Renaud Le Goix (qui rendait les statistiques intéressantes et pourtant, ce n'était pas gagné), Pierre Pech (qui enseigne la géographie physique avec beaucoup d'humour), Thierry Sanjuan (un fondu de la Chine et des dissertations en 27 points)...

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marie Laetitia le Sam 9 Fév 2013 - 19:52

@Douglas Colvin a écrit:Bizarrement, personne n'évoque les profs d'IUFM nous ayant (dé)formé pour l'ESD...

titanic

Ah moi j'ai gardé un très bon souvenir de l'ESD ! Mélange d'historiographie et d'épistémologie... Mais c'était un des PRAG d'histoire de la fac qui s'en occupait en grande partie chez nous. Je m'en suis d'ailleurs bcp servi par la suite dans mes cours dans le sup.

@Collier de Barbe a écrit:@DC j'ai eu a souffrir un peu du CIES mais c'était a peine 8 journées/an mais c'était totalement nul...

Pas d'accord non plus. Il y avait à prendre et à laisser. Des choses concrètes sur le statut de MCF, des cours de théâtre (j'y repense souvent). Et le GRAND avantage du CIES c'est qu'on nous demandait juste de poser notre derrière sur un siège et de rester sage. Pas besoin de recracher le dogme comme à l'IUFM. Rien que ça... Twisted Evil

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 20:15

@Marie Laetitia a écrit:Pas d'accord non plus. Il y avait à prendre et à laisser. Des choses concrètes sur le statut de MCF, des cours de théâtre (j'y repense souvent). Et le GRAND avantage du CIES c'est qu'on nous demandait juste de poser notre derrière sur un siège et de rester sage. Pas besoin de recracher le dogme comme à l'IUFM. Rien que ça... Twisted Evil

T'as fait les deux? Shocked Shocked

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marie Laetitia le Sam 9 Fév 2013 - 20:19

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Pas d'accord non plus. Il y avait à prendre et à laisser. Des choses concrètes sur le statut de MCF, des cours de théâtre (j'y repense souvent). Et le GRAND avantage du CIES c'est qu'on nous demandait juste de poser notre derrière sur un siège et de rester sage. Pas besoin de recracher le dogme comme à l'IUFM. Rien que ça... Twisted Evil

T'as fait les deux? Shocked Shocked

quand on aime, on ne compte pas...


D'ailleurs tu n'es pas censé t'y soumettre, au CIES?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 20:23

Pour l'instant, il n'en a pas été question, et j'évite soigneusement le sujet Mon collègue fait tout pour me couvrir et m'éviter cela yesyes


Dernière édition par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 21:35, édité 1 fois

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Sam 9 Fév 2013 - 20:40

@Malaga a écrit:Lorsque j'ai préparé le CAPES, nous étions moins de 10% de géographes à le préparer. Nous restons donc une minorité même si, contrairement à ce que vous dites, les débouchés après la fac de géo ne sont pas si mirobolantes que cela (j'ai pas mal de copines qui galèrent franchement à trouver un boulot).

J'ai étudié la géo à Paris-I et j'ai eu de super profs: JF Staszak (le plus passionnant, spécialiste de géographie culturelle), Y. Richard, Franck Lavigne (en géographie physique, spécialiste de la géographie marine et fluviale), Anne Le Fur (qui nous a enseigné la cartographie avec passion et rigueur), Renaud Le Goix (qui rendait les statistiques intéressantes et pourtant, ce n'était pas gagné), Pierre Pech (qui enseigne la géographie physique avec beaucoup d'humour), Thierry Sanjuan (un fondu de la Chine et des dissertations en 27 points)...

Renaud leGoix est un ami! C'est un super géographe

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Malaga le Sam 9 Fév 2013 - 20:49

@Collier de Barbe a écrit:
@Malaga a écrit:Lorsque j'ai préparé le CAPES, nous étions moins de 10% de géographes à le préparer. Nous restons donc une minorité même si, contrairement à ce que vous dites, les débouchés après la fac de géo ne sont pas si mirobolantes que cela (j'ai pas mal de copines qui galèrent franchement à trouver un boulot).

J'ai étudié la géo à Paris-I et j'ai eu de super profs: JF Staszak (le plus passionnant, spécialiste de géographie culturelle), Y. Richard, Franck Lavigne (en géographie physique, spécialiste de la géographie marine et fluviale), Anne Le Fur (qui nous a enseigné la cartographie avec passion et rigueur), Renaud Le Goix (qui rendait les statistiques intéressantes et pourtant, ce n'était pas gagné), Pierre Pech (qui enseigne la géographie physique avec beaucoup d'humour), Thierry Sanjuan (un fondu de la Chine et des dissertations en 27 points)...

Renaud leGoix est un ami! C'est un super géographe

C'est lui qui le suivait durant ma maîtrise de géo en 2006 ! Very Happy Je me souviens d'un rendez-vous dans un café où il était venu avec son bébé (qui doit être une petite fille désormais) car il n'avait pas de mode de garde.
J'aimais beaucoup ses cours de stats et pourtant, je suis une quiche en maths. Mais là, c'était limpide et intéressant.

En ce qui concerne les profs d'IUFM, la pire que j'ai eu, Mme E. F. ne parlait pas de "professeur de géographie" car elle évoquait notre futur métier mais de "géographe praticien de l'enseignement"... Rolling Eyes

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 9 Fév 2013 - 20:55

@Malaga a écrit:En ce qui concerne les profs d'IUFM, la pire que j'ai eu, Mme E. F. ne parlait pas de "professeur de géographie" car elle évoquait notre futur métier mais de "géographe praticien de l'enseignement"... Rolling Eyes

J'ai eu comme ça un prof d'histoire contemporaine qui nous disait que nous ne serions jamais professeurs, car c'est un grade, mais enseignants Evil or Very Mad

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Marie Laetitia le Sam 9 Fév 2013 - 21:25

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Pour l'instant, il n'en a pas été question, et j'évite soigneusement le sujet Mon collègue fait tout pour me couvrir et m'éviter cela yesyes

Razz Laughing

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Karine B. le Sam 9 Fév 2013 - 22:37

@Marie Laetitia a écrit:Pour répondre aux messages précédents, elle n'est pas dure, elle semble bien dépourvue de toute éducation, ce n'est pas pareil.

Le jour où je suis passée, sur un sujet qu'elle avait posé (et que j'ai sans doute foiré, ça d'accord), elle n'a pas cessé de discuter et passer des papiers à son voisin (un moderniste qui est tombé bien bas dans mon estime alors que je l'admirais bcp pour ses manuels). J'ai failli tout arrêter et sortir de la salle.
Avec mon mauvais caractère, et ma petite expérience de ZEP (je ne sais pas lequel des deux aggrave l'autre) si je repasse l'agrég et d'un membre de jury me refait ça, je me tais et je les foudroie du regard jusqu'à ce qu'il cesse.

ah ben moi, sans expérience (et à 21 ans), j'ai fait ça à l'oral du CAPES et j'ai eu des excuses (je pense que mon attitude a été appréciée). Du coup, je le fais encore avec le recteur quand ça lui arrive (pas celui actuel, mais les autres avant).

Pourtant, j'étais une élève timide

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Lux_ le Sam 9 Fév 2013 - 22:45

@Collier de Barbe a écrit:@MK les géographes ont plein de débouchés en urbanisme aménagement... Et les collectivités locales recrutent a tour de bras. C'est compréhensible qu'ils se détournent de l'enseignement...

Je confirme pour les débouchés pour les géographes en urbanisme comme en milieu rural ! Tous mes amis, qui étaient en fac de géo, bossent actuellement pour des collectivités territoriales ou des chambres d'agriculture. Aucun d'entre eux n'a jamais tenté un concours de l'enseignement.

Par contre, nous avons un collègue géographe dans notre équipe d'HG et c'est très appréciable...

Lux_
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Nightcrawler1 le Dim 10 Fév 2013 - 14:56

Etonnament, bien que géographe, je n'ai jamais été marqué par aucun des profs que j'ai rencontrés après l'hypokhâgne. Surtout ceux de l'ENS qui ne m'ont vraiment pas laissé un souvenir impérissable. Peut-être à force de trop les fréquenter?

Tous les profs qui m'ont marqué sont plutôt des historiens, avec notamment Gouggenheim qui m'a fait comprendre le Moyen-Age et m'a sidéré par sa capacité de travail. Sinon en prépa, Phan d'HIV m'a plus marqué que Gras (mais il faut dire que je séchais beaucoup ses cours vu que je maîtrisais déjà très bien le commentaire de carte en troisième année). C'était un prof avec une réelle vision de l'histoire, partiale certes mais c'est ce qui lui donnait son souffle.

Je crois aussi qu'il est très bon de garder de la distance avec un prof qu'on admire car très souvent on peut assez vite déçu lorsqu'on se rend compte que ce sont des êtres humains comme nous avec leurs limites...

Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Collier de Barbe le Dim 10 Fév 2013 - 15:06

Ah Nightcrawler... C'est très troublant, nous avons eu les mêmes maîtres.
Grande admiration pour Gras et surtout pour Phan qui est un grand monsieur (il a relu toute ma thèse par exemple).

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [HG] Le temps de nos études...

Message par Nightcrawler1 le Dim 10 Fév 2013 - 15:21

En fait, je n'ai pas vraiment profité de Gras car j'avais eu Bloc-Durafour avant qui m'avait tout appris (et ma soeur qui m'avait formé en cours du soir!).

Phan était quelqu'un qui se donnait à fond pour ses élèves. En outre, son côté rad-soc avait tout son charme dans le cadre précis de HIV... Ce que j'appréciais surtout chez lui c'était le message d'insubordination qu'il nous faisait passer en nous montrant que ce n'était pas tout de passer le concours, il fallait également être fidèle à des principes contre certains visions institutionnelles... C'est ce qui m'a sauvé par la suite. Je me demande ce que donne Cocquard maintenant...

Par contre, j'avais été très déçu par Colombel en HG, on m'en avait dit le plus grand bien et en réalité son cours n'a jamais réellement décollé. Peut-être le thème ne l'inspirait-il pas?

Nightcrawler1
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum