N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Roumégueur Ier le Lun 11 Fév 2013 - 9:26

Comment dire, Nicolas, il suffit de mieux se renseigner et faire passer un message contradictoire. Beaucoup d'enseignants en sont réduits à défendre la semaine des 4 jours qu'ils ont honnie parce que cette réforme est nulle, mal ficelée, non financée et n'est absolument pas dans l'intérêt de l'élève. En fait, si tu réfléchis bien Nico, beaucoup de PE vont voir leurs conditions de travail améliorées : ceux qui finiront à 16h et pourront faire le travail qu'ils faisaient le soir après les cours (ou qui profiteront de la pause méridienne pour le faire) et ils risquent de toucher une petite indemnisation, chose révolutionnaire tant rien de tel ne leur était arrivé depuis des lustres (même si, en regardant de plus près, cette indemnité représente la moitié, voire le quart d'une indemnité du secondaire). Alors, revenir un mercredi matin, au final c'est pas le bout du monde. On oublie cependant le cas des Landes, à 4 jours depuis des décennies : le niveau est-il plus faible là-bas?
Donc tu vois Nico, s'ils ne pensaient qu'à leur pomme, ils resteraient bien sagement en cours et ne jetteraient pas une journée (ou plus) de salaire pour défendre d'autres intérêts que les leurs.
Allez, fais encore un petit effort et tu pourras te targuer d'être un 'vrai' journaliste...

Extrait de l'édito de Libération du lundi 11/02 :
"Malheureusement, maintenant que les banderoles sont de sortie et que les manifestations s’enchaînent, les slogans vont araser toutes les nuances et les avancées réelles, sur le fond comme sur la forme de ce dossier. Au risque que le fossé se creuse un peu plus avec les professeurs. Et que l’idée, parfaitement décrite par le sociologue de l’éducation François Dubet, s’impose une fois pour toutes que le monde enseignant, ou ses syndicats, incarne l’archétype le plus achevé du conservatisme. Un monde à ne surtout pas bousculer, un univers dont la refondation attendra un autre moment ou un autre ministre, voire un(e) autre président(e), le système, bloqué depuis un quart de siècle pouvant bien patienter encore quelques années avant de faire sa révolution. Rater l’occasion qui se présente aujourd’hui, au nom de telle imprécision à lever et de telle autre imperfection à gommer, c’est menacer le tout pour gagner une petite partie."
Source : http://www.liberation.fr/societe/2013/02/10/paralysie_880845


Dernière édition par Roumégueur Ier le Lun 11 Fév 2013 - 9:27, édité 1 fois (Raison : faute de frappe!)
avatar
Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Roumégueur Ier le Lun 11 Fév 2013 - 9:30

Je me presse de répondre à l'autre attaque de cet édito : 'le système, bloqué depuis un quart de siècle'.
Un journaliste sérieux ne peut pas balancer une telle aberration. J'enseigne depuis plus de 10 ans, dans cette période je serais même incapable d'énoncer tous les changements, réformes, réformettes, notes de service, décrets, lois qui ont modifiés le métier.
Marre de ces approximations dignes du café du commerce!


Dernière édition par Roumégueur Ier le Lun 11 Fév 2013 - 9:31, édité 1 fois (Raison : faute d'accord!)
avatar
Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par User5899 le Lun 11 Fév 2013 - 9:40

Philosophiae agregatus agregatum philosophiae fricat...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par doubledecker le Lun 11 Fév 2013 - 9:43

Roumégueur Ier a écrit:Je me presse de répondre à l'autre attaque de cet édito : 'le système, bloqué depuis un quart de siècle'.
Un journaliste sérieux ne peut pas balancer une telle aberration. J'enseigne depuis plus de 10 ans, dans cette période je serais même incapable d'énoncer tous les changements, réformes, réformettes, notes de service, décrets, lois qui ont modifiés le métier.
Marre de ces approximations dignes du café du commerce!

moi aussi j'enseigne depuis plus de 10 ans et certes, j'en ai vu aussi des notes de service, des pseudo-réformes, des changements à la marge mais en réalité je ne pense pas que le système scolaire ait vraiment changé. Je trouve au contraire qu'il ne fait que reproduire des inégalités toujours plus criantes. Mais je n'ai pour le moment que l'expérience de petits établissements ruraux, je me trompe peut être.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
doubledecker
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Iphigénie le Lun 11 Fév 2013 - 10:02

Nico, avec de telles idées, tu aurais dû faire carrière dans l'éducation nationale: pourquoi t'es-tu égaré dans les médias?
C'est pour ça qu'il ne reste plus que les méchants "conservateurs" rétrogrades et corporatistes:tous les progressistes dévoués à l'intérêt de la jeunesse se sont fait la malle pour des professions plus lucratives.
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par dandelion le Lun 11 Fév 2013 - 10:37

iphigénie a écrit:Nico, avec de telles idées, tu aurais dû faire carrière dans l'éducation nationale: pourquoi t'es-tu égaré dans les médias?
C'est pour ça qu'il ne reste plus que les méchants "conservateurs" rétrogrades et corporatistes:tous les progressistes dévoués à l'intérêt de la jeunesse se sont fait la malle pour des professions plus lucratives.
+10000 Mais oui, il est normalien non? Et bien qu'il vienne donc gagner notre salaire conservateur et corporatiste et faire bouger les choses? Tiens, au fait, Nico, tu as servi dix ans dans la fonction publique? Pourquoi n'es-tu pas/plus enseignant?
En tout cas moi je n'ai pas de leçons à recevoir des journalistes de salon.
avatar
dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par retraitée le Lun 11 Fév 2013 - 11:24

marre de ces journalistes prompts à dénoncer le corporatisme des autres, mais moins regardants sur le leur propre et leurs niches fiscales. Bourdin, chez Ardisson, a refusé de donner le montant de son salaire, concédant qu'il gagne plus qu'un ministre, donc, en gros, plus de 9000 euros!
Ils sont nombreux, ces Normaliens qui ont déserté l'enseignement pour les médias!
avatar
retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par doubledecker le Lun 11 Fév 2013 - 11:33

bof, moi ça me laisse froide tout ça. Qu'un normalien décide de quitter l'En pour devenir journaliste ne me fait ni chaud ni froid. Qu'il écrive des éditoriaux pour donner sa vision des choses c'est son droit le plus strict (et j'ai bien écrit éditorial hein, pas article, c'est différent).
Après la question de son salaire : quand on me dit "vous les profs vous avez beaucoup de vacances" je réponds : "z'avez qu'à passer le concours si c'est tellement à envier". Dans ce cas, je serais tentée de répondre : devenez journaliste, vous aurez les mêmes avantages que demorand et consorts et puis voilà.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
doubledecker
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Paddy le Lun 11 Fév 2013 - 11:43

doubledecker a écrit:bof, moi ça me laisse froide tout ça. Qu'un normalien décide de quitter l'En pour devenir journaliste ne me fait ni chaud ni froid. Qu'il écrive des éditoriaux pour donner sa vision des choses c'est son droit le plus strict (et j'ai bien écrit éditorial hein, pas article, c'est différent).
Après la question de son salaire : quand on me dit "vous les profs vous avez beaucoup de vacances" je réponds : "z'avez qu'à passer le concours si c'est tellement à envier". Dans ce cas, je serais tentée de répondre : devenez journaliste, vous aurez les mêmes avantages que demorand et consorts et puis voilà.


Je n'ai plus à répondre à ce genre de remarques depuis longtemps vu que je ne cotoie plus (et je refuse de cotoyer) les personnes dont elles émanent... Laughing


Dernière édition par Paddy le Lun 11 Fév 2013 - 15:04, édité 1 fois
avatar
Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Mareuil le Lun 11 Fév 2013 - 12:16

Roumégueur Ier a écrit:Comment dire, Nicolas, il suffit de mieux se renseigner et faire passer un message contradictoire. Beaucoup d'enseignants en sont réduits à défendre la semaine des 4 jours qu'ils ont honnie parce que cette réforme est nulle, mal ficelée, non financée et n'est absolument pas dans l'intérêt de l'élève. En fait, si tu réfléchis bien Nico, beaucoup de PE vont voir leurs conditions de travail améliorées : ceux qui finiront à 16h et pourront faire le travail qu'ils faisaient le soir après les cours (ou qui profiteront de la pause méridienne pour le faire) et ils risquent de toucher une petite indemnisation, chose révolutionnaire tant rien de tel ne leur était arrivé depuis des lustres (même si, en regardant de plus près, cette indemnité représente la moitié, voire le quart d'une indemnité du secondaire). Alors, revenir un mercredi matin, au final c'est pas le bout du monde. On oublie cependant le cas des Landes, à 4 jours depuis des décennies : le niveau est-il plus faible là-bas?
Donc tu vois Nico, s'ils ne pensaient qu'à leur pomme, ils resteraient bien sagement en cours et ne jetteraient pas une journée (ou plus) de salaire pour défendre d'autres intérêts que les leurs.
Allez, fais encore un petit effort et tu pourras te targuer d'être un 'vrai' journaliste...

Extrait de l'édito de Libération du lundi 11/02 :
"Malheureusement, maintenant que les banderoles sont de sortie et que les manifestations s’enchaînent, les slogans vont araser toutes les nuances et les avancées réelles, sur le fond comme sur la forme de ce dossier. Au risque que le fossé se creuse un peu plus avec les professeurs. Et que l’idée, parfaitement décrite par le sociologue de l’éducation François Dubet, s’impose une fois pour toutes que le monde enseignant, ou ses syndicats, incarne l’archétype le plus achevé du conservatisme. Un monde à ne surtout pas bousculer, un univers dont la refondation attendra un autre moment ou un autre ministre, voire un(e) autre président(e), le système, bloqué depuis un quart de siècle pouvant bien patienter encore quelques années avant de faire sa révolution. Rater l’occasion qui se présente aujourd’hui, au nom de telle imprécision à lever et de telle autre imperfection à gommer, c’est menacer le tout pour gagner une petite partie."
Source : http://www.liberation.fr/societe/2013/02/10/paralysie_880845

Un mec qui s'appuie sur Dubet, ce rigolo triste, n'est pas loin de toucher le fond. Un Nicolas le demeurré, comme il y en a un dans tous les villages, et Libé est un tout petit village arriéré. N'ont même pas l'eau courante.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par neomath le Lun 11 Fév 2013 - 12:28

Sur Demorand, un article du site de critique des médias ACRIMED :
http://www.acrimed.org/article3433.html

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron
avatar
neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 11 Fév 2013 - 12:30

Le jour où Demorand a interviewé Mélenchon en le pointant du doigt, avec son sweat à capuche, avachi sur son fauteuil et en lui parlant très mal, il a montré son vrai visage: rugueux avec les petits candidats, servile avec les grands.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Celadon le Lun 11 Fév 2013 - 13:15

Exact. Ca pue jusqu'ici.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par retraitée le Lun 11 Fév 2013 - 13:52

doubledecker a écrit:bof, moi ça me laisse froide tout ça. Qu'un normalien décide de quitter l'En pour devenir journaliste ne me fait ni chaud ni froid. Qu'il écrive des éditoriaux pour donner sa vision des choses c'est son droit le plus strict (et j'ai bien écrit éditorial hein, pas article, c'est différent).
Après la question de son salaire : quand on me dit "vous les profs vous avez beaucoup de vacances" je réponds : "z'avez qu'à passer le concours si c'est tellement à envier". Dans ce cas, je serais tentée de répondre : devenez journaliste, vous aurez les mêmes avantages que demorand et consorts et puis voilà.

En tout cas, normalien ou pas, il parle un français fort relâché, et il ne doit pas être difficile de faire mieux en ce domaine.
Devenir journaliste, comme Apathie (pas besoin de diplômes) et tant d'autres qui officient en gilet rayé, non merci!
avatar
retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Collier de Barbe le Lun 11 Fév 2013 - 14:42

Rappelons juste que Demorand, normalien & agrégé de lettres n'a jamais (ou presque?) enseigné mais a toujours un avis sur l'école...

_________________
CdB
@AbbeCordillere
avatar
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Mareuil le Lun 11 Fév 2013 - 14:51

Collier de Barbe a écrit:Rappelons juste que Demorand, normalien & agrégé de lettres n'a jamais (ou presque?) enseigné mais a toujours un avis sur l'école...

Il faut être du dernier ridicule pour afficher ses titres. Quand on est quelqu'un, le nom suffit.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Ruthven le Lun 11 Fév 2013 - 18:07

Collier de Barbe a écrit:Rappelons juste que Demorand, normalien & agrégé de lettres n'a jamais (ou presque?) enseigné mais a toujours un avis sur l'école...

Cela serait intéressant de savoir s'il a respecté son engagement décennal (ou pas).
avatar
Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 11 Fév 2013 - 18:11

Ruthven a écrit:
Collier de Barbe a écrit:Rappelons juste que Demorand, normalien & agrégé de lettres n'a jamais (ou presque?) enseigné mais a toujours un avis sur l'école...

Cela serait intéressant de savoir s'il a respecté son engagement décennal (ou pas).

Il a fait tout le début de sa carrière de journaliste sur les radios de Radio France, on peut sans doute considérer que oui. Il n'est passé dans le privé qu'en 2010, lorsqu'il est allé sur Europe 1.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Collier de Barbe le Lun 11 Fév 2013 - 18:18

Je trouve amusant que ce type qui a tout fait pour éviter l'EN publie des Editor aussi brutaux et bas de plafond sur l'EN...
Chez les stal on appelait ça un social traitre :-)

_________________
CdB
@AbbeCordillere
avatar
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Palombella Rossa le Lun 11 Fév 2013 - 18:24

Collier de Barbe a écrit:Je trouve amusant que ce type qui a tout fait pour éviter l'EN publie des Editos aussi brutaux et bas de plafond sur l'EN...
Chez les stal on appelait ça un social traitre :-)

C'EST un social-traître, absolument. L'ennemi de classe, par-dessus le marché. Et qui avance masqué, en se faisant passer pour un progressiste. furieux furieux furieux
avatar
Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Mareuil le Lun 11 Fév 2013 - 18:29

Palombella Rossa a écrit:
Collier de Barbe a écrit:Je trouve amusant que ce type qui a tout fait pour éviter l'EN publie des Editos aussi brutaux et bas de plafond sur l'EN...
Chez les stal on appelait ça un social traitre :-)

C'EST un social-traître, absolument. L'ennemi de classe, par-dessus le marché. Et qui avance masqué, en se faisant passer pour un progressiste. furieux furieux furieux

N'employons pas des termes qui excèdent la taille de ce nain de jardin.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Edgar le Lun 11 Fév 2013 - 18:32

Collier de Barbe a écrit:Rappelons juste que Demorand, normalien & agrégé de lettres n'a jamais (ou presque?) enseigné mais a toujours un avis sur l'école...

Ce qui est d'ailleurs le point commun avec tous les gens qui ont un avis sur l'école et ont la fonction et le droit de décider pour elle de son présent et de son avenir.

Je me faisais la remarque hier justement quand, dans une émission télévisée, l'animateur-journaliste a demandé à Christophe Barbier ce que cela changeait dans la personne de devenir Président de la République et si cela était difficile, comment cela était vécu, et que Barbier a commencé à expliquer ce que c'était d'être Président quand la réponse que j'attendais plutôt était : "Je ne peux pas répondre, ne l'ayant moi-même jamais été". A force de se croire autorisé à parler sans cesse de tout et sur tout, on finit par dire n'importe quoi, mais le plus surprenant a l'air d'être que plus vous êtes déconnecté du sujet, moins vous avez de vergogne à en parler.
avatar
Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Palombella Rossa le Lun 11 Fév 2013 - 18:36

Mareuil a écrit:
Palombella Rossa a écrit:
Collier de Barbe a écrit:Je trouve amusant que ce type qui a tout fait pour éviter l'EN publie des Editos aussi brutaux et bas de plafond sur l'EN...
Chez les stal on appelait ça un social traitre :-)

C'EST un social-traître, absolument. L'ennemi de classe, par-dessus le marché. Et qui avance masqué, en se faisant passer pour un progressiste. furieux furieux furieux [/justify]

N'employons pas des termes qui excèdent la taille de ce nain de jardin.

Certes, compañero, mais ledit nain de jardin se pose en penseur de la norme journalistique, qui, on ne peut que le déplorer mais c'est ainsi, sert de prêt-à-penser à bien des gens araignée


Dernière édition par holderfar le Lun 11 Fév 2013 - 18:47, édité 1 fois (Raison : édition de balises)
avatar
Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par Mareuil le Lun 11 Fév 2013 - 18:41

Palombella Rossa a écrit:
Mareuil a écrit:
Palombella Rossa a écrit:
Collier de Barbe a écrit:Je trouve amusant que ce type qui a tout fait pour éviter l'EN publie des Editos aussi brutaux et bas de plafond sur l'EN...
Chez les stal on appelait ça un social traitre :-)

C'EST un social-traître, absolument. L'ennemi de classe, par-dessus le marché. Et qui avance masqué, en se faisant passer pour un progressiste. furieux furieux furieux

N'employons pas des termes qui excèdent la taille de ce nain de jardin.

Certes, compañero, mais ledit nain de jardin se pose en penseur de la norme journalistique, qui, on ne peut que le déplorer mais c'est ainsi, sert de prêt-à-penser à bien des gens araignée

Je le déplore autant que vous, mais je pense en même temps que l'individu en question, au regard de gallinacé, ne sait même pas ce qu'est un "social-traître". Il va à la soupe, c'est tout.


Dernière édition par holderfar le Lun 11 Fév 2013 - 18:46, édité 1 fois (Raison : édition de balises)

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: N. Demorand : la grève risque d'imposer l'idée que le monde enseignant 'incarne l'archétype du conservatisme'

Message par retraitée le Lun 11 Fév 2013 - 19:02

Bouffi, et bouffi de suffisance.
avatar
retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum